Forum de catch toutes fédérations confondues : WWE, GFW, Puroresu, Indy, Lucha...
 









 

 WWE | Pandemonium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:09



Ici seront postés tous les shows et évènements de la WWE.
La partie commence au lendemain de Wrestlemania XXX.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:10

WWE RAW – Week 1 April 2014.
Live from Desert Sun Stadium : Yuma, Arizona



Le show commence avec l’arrivée du nouveau champion WWE World Heavyweight Daniel Bryan sous une pop monstrueuse de la foule. D-Bryan commence une très belle promo pour rappeler qu’il s’est battu toute sa vie pour qu’on ne le sous-estime pas et pour être respecté etc. mais il est vite interrompu par le theme song du COO Triple H. Celui-ci semble bouillir de colère mais garde son calme et annonce simplement à Daniel Bryan qu’il va combattre contre Randy Orton ce soir. Il fait mine de partir mais se retourne en souriant pour annoncer que le titre sera en jeu !
94%

En backstages, Stephanie McMahon discute avec Kane et lui annonce qu’il vient d’être nommé nouveau General Manager de RAW ! The Corporate Monster se frotte les mains et, lui qui a des comptes à régler avec The Shield, annonce sa première décision en tant que GM : Dean Ambrose va devoir défendre son titre ce soir contre non pas un mais deux adversaires : Cesaro et Jack Swagger.
76%

• Alexander Rusev (w/ Lana)  vs. Heath Slater (w/ Drew McIntyre & Jinder Mahal) – Normal Single Match
C’est un véritable massacre. Slater subit une pluie de coups et n’arrivera à rien, malgré les distractions de ses deux potes de 3MB. Rusev verrouille rapidement son Camel Clutch, The Accolade, et Slater abandonne immédiatement.
12%


Après le match Lana fait une promo pro-russe puis le duo repart alors que Mahal et McIntyre rejoignent Slater dans le ring. Heath leur demande de l’aide pour se relever mais McIntyre lui éclatera le crâne avec une guitare avant de repartir en jetant son blouson aux couleurs des 3MB ! Mahal reste planté dans le ring quelques instants puis finit par s’en aller lui aussi.
27%

La toujours championne des Divas AJ Lee est dans le ring avec Tamina pour une promo rappelant sa victoire d’hier à Wrestlemania XXX. Lee parle de sa supériorité et de sa domination sur la division féminine mais soudain un nouveau theme song retentit dans l’arena : c’est Paige ! La championne NXT Women débarque, ceinture sur l’épaule et vient confronter Lee et lui propose un match. The Crazy Chick éclate de rire puis y va d’une énorme claque qui couche la rookie puis elle lui bondit dessus alors qu’un arbitre débarque en courant…
61% 

• AJ Lee (w/ Tamina) vs. Paige – Normal Single Match
Lee domine complètement le début de la rencontre mais elle fait l’erreur de pavaner et l’anglaise en profite pour la surprendre en roll-up, seulement pour le compte de deux. Lee s’énerve mais Paige a maintenant du répondant, et après une belle séquence la championne NXT surprend son adversaire avec son Paige-Turner pour le compte de 3.
59%


• Sin Cara & Justin Gabriel vs. RybAxel – Normal Tag Team Match
Les 2 poids léger font une belle prestation mais on sent qu’ils ne sont pas tout à fait rôdé en équipe et quelques erreurs permettent à leurs adversaires de prendre le dessus. Gabriel tentera bien son 450 Splash sur Axel mais celui-ci esquive puis tag, Ryback en finit alors avec sa Meathook Clothesline.
58%


Sin Cara est de retour en backstages et se retrouve face à Rey Mysterio. The Ultimate Underdog propose alors à son ancien équipier de reformer leur équipe qui fonctionnait bien… mais Sin Cara va soudain arracher son masque et l’on découvre bien évidemment Hunico, ce qui surprend Mysterio ! Le gangsta va alors attaquer violemment Rey et le laissera inconscient dans le couloir.
56%

Christian effectue son retour mais il n’est pas en tenue pour lutter. Il est au milieu du ring pour une promo et déclare qu’il n’est pas tout à fait rétablie mais qu’il était impatient de revenir, et c’est pourquoi il a décidé de prendre sous son aile un lutteur afin de l’aider dans sa carrière. Tyson Kidd débarque alors dans le ring et vient serrer la main de son ami et nouveau manager. Christian tape sur l’épaule de son compatriote puis descend du ring alors que Kidd se met en place pour son match.
49%

• Tyson Kidd (w/ Christian) vs. Fandango (w/ Layla) – Normal Single Match
Très bonne performance des deux hommes mais c’est bien le canadien qui a l’avantage. Il fait lever la foule avec quelques jolies moves puis voudra en terminer après un Springboard Sommersault Neckbreaker mais Layla occupe l’arbitre. Fandango en profite pour surprendre Kidd avec un roll-up en maintenant les cordes… mais Christian le fait lâcher prise et Kidd peut alors renverse la prise puis se relève et verrouille le Sharpshooter qui fait abandonner le danseur. Après le match Kidd et Christian fêtent sous les applaudissements.
54% 

• Kofi Kingston vs. Damien Sandow – Normal Single Match, Intercontinental Contendership
Les deux lutteurs nous offrent un combat très disputé et Kingston passera près de la victoire avec son Trouble in Paradise mais Sandow roule intelligemment hors du ring pour ne pas subir le compte. Kofi va le chercher mais après un bref échange de coups il subit le Silencer sur la rampe en acier. Sandow remonte vite dans le ring et l’arbitre termine son compte de 10.
65%


Damien Sandow, de retour en backstages, est interpellé par Renee Young pour une interview. The Intellectual Savior of the Masses nous dit qu’il est temps pour lui de remporter son premier titre solo à la WWE afin de prouver qu’il est bien supérieur à la plèbe. Big E Langston n’est qu’un tas de muscles sans cervelle qui tombera facilement lorsque Sandow aura trouvé son point faible.
69% 

• The Usos vs. The Wyatt Family (w/ Bray Wyatt) – Normal Tag Team Match
Les titres par équipes ne sont pas en jeu et heureusement pour les champions qui passent un sale quart d’heure. Toutefois le WWE Universe va donner de la voix et les Usos réussissent alors à revenir dans le match, prenant de vitesse les deux poids lourds. Rowan est mis à terre par un Double Superkick et Jey va alors en finir avec un Wild Samoan Splash mais Harper l’attrape par la gorge pour un violent Chockslam du poteau qui scellera le sort des champions.
71%


Après le match Bray Wyatt rejoint ses deux compères dans le ring et entame une promo visant John Cena. The Eater of the Worlds parle de sa défaite à Wrestlemania XXX mais cela le fait rire, cette défaite n’est rien. Le moment venu Cena tombera d’encore plus haut quand. L’héritage de The WWE Superman est sur le point d’être brisé et bientôt les fans découvriront le vrai visage de leur héros ! Soudain John Cena débarque dans le ring en courant et s’en prend au patriarche… mais l’effet de surprise ne suffit pas à 3 contre 1 et finalement Cena sera terrassé par un Sister Abigail.
82% 

Les membres du Shield discutent dans leur loge, Ambrose se prépare pour son match et ses potes lui disent qu’ils seront là en renfort si besoin. Le trio va pour quitter la pièce mais soudain les lumières se mettent à grésiller puis la salle est plongée dans une pénombre bleutée…et on entend alors un terrible rugissement ! Soudain deux ombres surgissent et vont complètement détruire les 3 membres du Shield ! Les 2 assaillants relèvent alors Ambrose et vont le traîner dans le couloir… ils arrivent sous le titantron et nous découvrons alors Konnor et Viktor, les champions par équipes à NXT. Ascension envoi Ambrose, toujours sonné, dans le ring, puis se placent au bord du ring pour surveiller…
62%

• Dean Ambrose © vs. Cesaro vs. Jack Swagger (w/ Zeb Colter) – Triple Threat, United States Championship
Dean subit un long beatdown en début de rencontre mais finira par se réveiller et réussi à se débarrasser de Swagger en le faisant violemment chuter à l’extérieur.  S’en suit une grosse confrontation entre Cesaro et le champion qui a toutefois du mal et subira le Neutralizer, mais se sort in-extremis du compte. Swagger revient dans le match mais subira l’Headlock Driver. Ambrose tente le compte mais l’arbitre est distrait par un brawl à l’extérieur entre The Shield et The Ascension… et cela profitera à Cesaro qui décochera la tête du Street Dog avec un violente European Uppercut avant d’enchaîner avec un second Neutralizer, cette fois pour le compte de 3.
69%


Cesaro fête sa victoire mais celle-ci ne semble pas plaire ni à Jack Swagger ni à Zeb Colter qui va alors prendre à parti le nouveau champion pour lui demander pourquoi il n’a pas respecté le plan. Swagger s’énerve en disant que le titre US lui revient de droit, s’il y a un Real American dans le ring c’est bien lui ! Il se met à menacer son équipier mais celui-ci va alors  lui éclater le crâne avec un coup de ceinture sous les yeux ahuri de Colter ! Le suisse quitte alors le ring en narguant ses anciens acolytes.
74%

• Daniel Bryan © vs. Randy Orton – Normal Single Match, WWE World Heavyweight Championship
L’ancien champion a droit à son rematch et on peut dire qu’il est motivé par un désir de revanche. Daniel Bryan, qui a combattu 2 fois hier soir, va subir les assauts ininterrompus de The Viper ! Toutefois D-Bryan a la foule à 100% derrière lui et cela lui donne la force de revenir dans le combat pour rendre coup pour coup au challengeur. Orton tentera le RKO mais il est contré pour le YesLock… mais il s’en sortira en chopant une corde. Le combat se poursuit à un rythme effréné et le champion sera mis KO après un RKO sur la table des commentateurs ! Orton le renvoi dans le ring et va pour tenter le pin mais D-Bryan lui attrape le bras et verrouille une nouvelle fois la soumission ! The Viper abandonne… mais l’arbitre est distrait par l’arrivée de Batista sur le bord du ring ! The Flying Goat Face est furieux et va alors confronter Batista tandis qu’Orton en profite pour se relever et tente une attaque dans le dos du champion… mais celui-ci esquive et Orton percute Batista ! The Viper se retourne et sera immédiatement mis à terre par un violent Busaiku Knee Strike suivi du compte de 3.
75%


Après le match Daniel Bryan fête sa victoire mais soudain il est terrassé par un terrible coup de massue dans la nuque de la part de Triple H ! Le COO fait ensuite signe à Orton et Batista qui appliqueront leur combo Batista Bomb / Reverse RKO sous les huées générales. Le trio célèbre ensuite au dessus du corps du champion et Triple H nous annonce la reformation d’Evolution.
86%

La salle est plongée dans le noir lorsque retentissent soudain les célèbrent gongs annonçant la venue de l’Undertaker. Le Deadman débarque dans le ring d’un pas très lent, il semble détruit physiquement et mentalement. Après un long silence à la fois de l’Undertaker mais aussi de la foule encore sous le choc de la veille, le vétéran prend la parole et annonce que la streak le maintenait en vie, mais désormais elle est brisé. Il n’a plus de raison de se battre pour rester en vie, il est l’heure pour lui de rejoindre sa tombe une bonne fois pour toutes. L’Undertaker conclue en disant que désormais il va reposer en paix… Il lève une dernière fois le bras puis repart sous les chants « Thank You Taker » d’un public bouleversé. Le show se conclue sur une vidéo récapitulative de l’extraordinaire carrière du Deadman.
91%



Overall Rating : 83%
Attendance : 10,054 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:10

WWE Smackdown – Week 1 April 2014.
Live from Tucson Convention Center : Tucson, Arizona



Ce nouvel épisode de Smackdown commence avec l’arrivée du Champ John Cena pour le plus grand plaisir de ses fans, même si une grosse partie de la foule le hue. Cena commence une promo rappelant sa victoire à Wrestlemania XXX contre Bray Wyatt et dit qu’il pensait en avoir finit avec cette famille de fous. Il poursuit en disant que Wyatt rêve de le convertir lui aussi mais cela n’arrivera jamais ! Cena prône ses valeurs et finit avec son « Never Give Up ! »… mais il est interrompu par John Laurinaitis ! Cena lui demande ce qu’il fou là et Johnny va alors lui annoncer avec un grand sourire qu’il est le nouveau General Manager de Smackdown. On connaît l’animosité entre les deux hommes et l’officiel va donc se faire un plaisir d’annoncer à John Cena qu’il affrontera Luke Harper dans le Main Event de la soirée.
88%

Les 3 membres du Shield sont en backstages. Ambrose semble furieux d’avoir perdu son titre et déclare alors qu’il va le faire payer à The Ascension ! Rollins poursuit en disant qu’il ne sait pas ce que les deux fanatiques ont après eux mais The Shield ne restera pas sans réagir, ils feront appliquer leur justice ! Roman Reigns conclue en disant qu’il faut soit être soit fou soit stupide pour s’en prendre à eux, ou peut être les deux, mais une chose est sûr : Konnor et Viktor vont regretter leurs actes.
77% 

• Tyson Kidd (w/ Christian) vs. Justin Gabriel – Normal Single Match
Les 2 anciens équipiers nous offrent un très beau match bien dynamique et disputé. Sous les encouragements de Christian, Tyson Kidd arrive à prendre le dessus et verrouillera même le Sharpshooter mais Gabriel ira attraper les cordes. Kidd veut alors le chercher sur l’apron mais il mange un bon high kick dans la tête puis Gabriel enchaîne avec son 450 Splash ! Non, Kidd esquive de justesse puis verrouille le Dungeon Lock et fait abandonner le sud-africain.
59%


Après le match les deux hommes se serrent la main en signe de respect puis Christian rejoint son poulain dans le ring et le félicite. Captain Charisma commence alors un speech pour rappeler aux fans que Tyson Kidd n’est pas n’importe qui puisqu’il a était entraîné par Bret Hart en personne, il porte l’héritage de la famille Hart même s’il n’en porte pas le nom. Christian promet alors à Kidd de faire de lui le nouveau Hitman ! Première étape : gagner la confiance des fans mais aussi de la WWE. The Hart Dungeon Elite prend le micro et conclue avec une belle promo où il annonce être un homme nouveau, prêt à relever tous les défis pour que son nom entre dans l’Histoire.
52%

• Alicia Fox vs. Paige – Normal Single Match
Une nouvelle fois la jeune lutteuse britannique fait forte impression et fera réagir la foule, notamment après un coup de pied très stiff qui étale Fox. Celle-ci finira par revenir en contrant le Paige Turner puis après quelques moves elle s’apprête à porter son Scissors Kick mais The Diva of Tomorrow la fait trébucher puis verrouille son Scorpion Crosslock… et fait abandonne Alicia.
54%


Paige fête sa victoire sous de nombreux applaudissements d’une foule convaincue par le talent de la jeune lutteuse mais soudain Tamina débarque dans le ring et met KO la championne NXT avec un violent Superkick ! Tamina se place ensuite au dessus du corps de Paige et lui hurle qu’elle ne sera jamais au niveau d’AJ Lee, que sa victoire à RAW n’était qu’un coup de chance. Tamina repart ensuite sous les huées alors que Paige se relève en se tenant la mâchoire, le regard plein de colère.
44%

Le ring a était aménage de manière très classe avec un canapé, une petite bibliothèque et même une table d’échec, bienvenue pour le nouveau talk show présenté par Damien Sandow : Five Minutes of Education ! L’intellectuel présente son émission puis rappelle sa victoire à RAW lui offrant ainsi la possibilité de défier le champion Intercontinental. Et justement son invité n’est autre que Kofi Kingston, son adversaire de lundi dernier. Sandow prend de haut le ghanéen mais celui-ci va rapidement le défier pour un rematch, rappelant sa défaite par count out, une tactique de lâche selon lui, une preuve d’intelligence selon Sandow. Les points de vus diverges. Quoiqu’il en soit Damien Sandow acceptera finalement le challenge de Kingston en lui promettant de lui donner une leçon dont il se souviendra.
69% 

• Damien Sandow vs. Kofi Kingston – Normal Single Match, Intercontinental Contendership
Kingston est déterminé à prendre sa revanche et cela se sent dans sa façon de combattre. Sandow réussi toutefois à revenir dans le match et placera même son Silencer, seulement pour le compte de 2. The Intellectual Savior n’est pas content et demande à l’arbitre s’il sait compter… Kingston va alors se remettre sur pied et porter son Trouble in Paradise mais Sandow esquive de justesse et l’attrape en roll-up, et s’assure la victoire en s’aidant des cordes.
51%


Après le match Sandow se moque de son adversaire qui est dégoûté. Kingston demande à l’arbitre de revenir sur sa décision mais Sandow n’est pas de cet avis et va attaque Kofi dans le dos ! The Lord of Literacy commence à passer à tabac le ghanéen mais soudain le theme song de Big E Langston retentit et le champion Intercontinental débarque en courant ! Damien Sandow ne demande pas son reste et quitte le ring en vitesse alors que Kingston remercie Langston pour son intervention salvatrice.
62%

• Cesaro vs. Sheamus – Normal Single Match
Le nouveau champion US est en pleine forme mais Sheamus a du répondant ce qui va nous donner un excellent combat bien intense et des plus disputés. Cesaro joue de sa puissance pour prendre le dessus et réussira à contrer un Slingshot Shoulderblock avec un bon European Uppercut puis il exécute son Giant Swing pour le plus grand plaisir des fans. Il s’apprête à en finir avec le Neutralizer mais voilà Swagger et Zeb Colter qui débarque pour le déconcentrer… et Sheamus en profitera pour porter son Brogue Kick et ainsi remporter le match.
76%


Les Real Americans montent dans le ring et pavanent au dessus du corps de Cesaro en brandissant le drapeau américain. Jack Swagger récupère ensuite le titre US et va pour frapper Cesaro avec afin de se venger de l’attaque de lundi dernier mais le suisse esquive de justesse le coup et c’est Uncle Zeb qui est mis KO ! Cesaro et Jack Swagger vont alors se lancer dans un gros brawl et ils seront finalement séparés par la sécurité.
81%

Rey Mysterio est en backstages avec Renee Young pour une interview. The Masked Maestro parle évidemment des évènements de lundi, à savoir l’attaque d’Hunico après avoir retiré son masque. Mysterio se demande depuis quand le gangsta se cache sous ce masque et surtout ce qu’il a fait du véritable Sin Cara. En tant que mexicain, il est dégoûté par l’attitude d’Hunico car il n’y a rien de plus vile que de voler le masque et donc l’identité d’un luchador. Il conclue en disant qu’il fera payer Hunico et que celui-ci finira par nous révéler la vérité à propos de cette imposture !
56%

• Rob Van Dam vs. Randy Orton – Normal Single Match
RVD a le soutient le foule et cela lui permet de prendre l’avantage mais Orton revient à force de contrer et démolira le dos de Rob avec son Inverted Headlock Backbreaker puis un Olympic Slam par-dessus la 3ème corde ! RVD revient dans le ring à 9 et arrive de justesse à contrer un RKO et sèche l’ancien champion WWE World avec un Spinning Wheel Kick. Il grimpe sur la 3ème corde et s’envole pour son Five Star Frog Splash mais Orton le surprendra en l’attrapant au vol pour un terrible RKO suivi du compte de 3.
70%


Après le match Randy Orton récupère un micro et parle de Daniel Bryan. The Viper annonce que le règne du nouveau champion sera court, il ne laissera pas un lutteur de seconde zone arborer le titre majeur. Il continue de se moquer en disant que D-Bryan n’est qu’un homme de Cro-Magnon qui n’a pas sut évoluer… mais l’Evolution va se charger de rattraper cette erreur et de l’effacer de l’histoire.
86%

• John Cena vs. Luke Harper (w/ Bray Wyatt & Erick Rowan)  - Normal Single Match
The Champ donne tout ce qu’il a dans ce match mais a toujours un œil sur les autres membres de la Wyatt Family, ce qui permettra à Luke Harper de reprendre le dessus. The Nebraska Giant nous prouve une nouvelle fois qu’il n’est pas seulement un big guy mais qu’il a vraiment du talent, et Cena en fait les frais mais cela ne l’empêche pas de revenir dans le combat petit à petit. Après quelques coups il s’élance dans les cordes mais Harper l’attrape au retour pour un puissant Spinning Side Slam, seulement pour le compte de 2. Il veut alors en finir et tente sa Discus Clothesline mais le leader de la Cenation esquive et attrape son adversaire sur ses épaules pour le AA ! Il va alors faire le compte mais Erick Rowan rentre dans le ring et l’attaque… l’arbitre disqualifie immédiatement Harper.
68%


Rowan enchaîne Cena de coups mais The WWE Superman finira par l’attraper sur ses épaules et lui applique à son tour le Attitude Adjustement sous les yeux de Bray Wyatt installé dans sa chaise à bascule. Harper tire Rowan à l’extérieur du ring et les deux géants rejoignent le patriarche de la famille alors que John Cena célèbre sous les applaudissements d’une bonne partie de la foule ! Il défi ensuite Bray Wyatt de monter dans le ring mais celui-ci n’en fera rien et repart sans lâcher son ennemi des yeux, en arborant un sourire inquiétant.
90%



Overall Rating : 78%
Attendance : 9,275 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:10



Week 1, April 2014.

- L’épisode de RAW de cette semaine s’est conclu par l’adieu de l’Undertaker au WWE Universe. La carrière du Deadman est donc belle et bien terminée après cette défaite à Wrestlemania XXX contre Brock Lesnar mais Taker ne quittera pas le business pour autant. En effet il officiera désormais en tant que road agent mais aura aussi un rôle d’entraîneur au Performance Center.

- La WWE annonce aujourd’hui le licenciement de plusieurs membres du roster : Zack Ryder, David Otunga, Heath Slater, Eva Marie, Aksana et pour finir Cameron. Le gros de la vague semble être passé mais il se pourrait que quelques autres membres du personnel perdent leur poste au cours des prochains mois, d’autant plus que la compagnie cherche actuellement de nouveaux talents.

- Trois superstars de NXT ont fait leurs débuts en Main Roster cette semaine, trois champions qui plus est. Paige devrait entamer une feud contre la championne des Divas AJ Lee alors que The Ascension s’en est pris à The Shield, les réactions des fans sont déjà positives. Les bookers sont donc satisfait de ses débuts qui ont étaient bien préparés sur la volonté de Triple H. En effet le COO ne voudrait plus que les nouveaux talents fassent leurs débuts sans un booking sur le moyen/long terme afin que les pushs ne se stoppent pas net par manque d’idée.

- Cesaro semble avoir le vent en poupe et la confiance des dirigeants de la WWE. Après une victoire lors de la Andre The Giant Memorial Battle Royale, le suisse a remporté le titre United States dès le lendemain à RAW. Ce changement est le fruit de deux volontés : tout d’abord de pusher Cesaro, mais aussi de remettre ce titre en avant. Le règne de Dean Ambrose est vu comme un échec, les bookers espèrent donc que The Swiss Superman pourra redonner du prestige au titre US.


WWE Extreme Rules 2014 – Sunday, Week 4 April 2014.
Carte incomplète pouvant être sujet à modification.


Citation :
Aucun match annoncé à l’heure actuelle. 
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:11

WWE RAW – Week 2 April 2014.
Live from Hec Edmundson Pavilion : Seattle, Washington



Sierra-Hotel-India-Echo-Lima-Delta, SHIELD. Le show débute avec l’arrivée dans le ring du trio de la Justice sous une énorme pop de la foule. Les membres du Shield ne semblent pas là pour rigoler et après un bref rappel des faits de la semaine dernière ils ordonnent aux membres d’Ascension de rappliquer dans le ring pour répondre de leurs actes. On attend un peu mais c’est finalement le theme song de Kane qui va retentir après une explosion de flammes en haut de la rampe, mais le GM n’arrive pas seul : il est accompagné par Konnor et Viktor ! Les 3 hommes restent sous le titantron alors que les membres du Shield sont comme des lions en cage prêt à bondir sur leurs ennemis. Kane va immédiatement faire comprendre que c’est désormais son show et que l’on joue selon ses règles ! The Shield a longtemps fait régner la justice à sa manière, ne se préoccupant pas des règles, et aujourd’hui c’est eux qui vont devoir répondre de leurs actes ! Un nouveau trio vient non par rendre la justice, mais pour apporter la damnation. Craignez le châtiment de Cerberus, The Hounds of Death ! Le GM conclue en annonce un Handicap Match ce soir entre Roman Reigns et Ascension… mais il ne veut pas d’intervention et c’est pour cela que ce sera un Ring of Fire Match !!!
83%    

Une vidéo nous montre une limousine arrivée dans le parking de l’arena. Elle se gare puis la porte arrière s’ouvre et c’est Paul Heyman qui en sort tout sourire, et il est évidemment suivi par Brock Lesnar, l’homme qui a vaincu la streak ! Les deux hommes partent en direction des backstages alors que tout le monde s’écarte sur leur passage… On nous annonce qu’ils seront présents dans le ring en fin de soirée.
74% 

• R-Truth & Xavier Woods vs. Tyson Kidd & Christian – Normal Tag Team Match
Deux alliances entre mentors et apprentis se font face ce soir pour un bon match assez dynamique. R-Truth et Woods ont plus d’expérience en équipe et semblent prendre le dessus mais Kidd est vraiment déterminé et ne lâche rien. Il réussira à contrer le What’s Up de R-Truth avec un bon backbreaker puis il enchaîne direct avec le Sharpshooter… mais Xavier Woods le sèche avec sa Rolling Thunder Clothesline ! Après un tag des deux côtés Christian arrivera à placer son Pendulum Kick puis il part pour le Killswitch… mais Woods le contre en roll-up : 1…2…2.99 Christian se dégage et tag immédiatement avec son protégé qui va alors surprendre The Awesome Afro avec un Springboard Sommersault Neckbreaker suivi du compte de 3. Après le match les 4 hommes se serrent la main en signe de respect et d’amitié.
60%


La championne des Divas AJ Lee est en backstages pour une interview. Elle parle évidemment de Paige et n’hésite pas à la rabaisser, en lui promettant de lui faire payer l’humiliation subite la semaine dernière. L’anglaise est peut être championne à NXT mais elles ne jouent pas dans la même catégorie, c’est une évidence. The Crazy Chick conclue en disant qu’elle n’a pas de temps à perdre avec une rookie et propose à Paige de retourner à sa place : à NXT.
76% 

Les Real Americans sont dans le ring, Zeb Colter micro en main et Jack Swagger portant fièrement la bannière étoilé. The Tennessee Bad Guy explique alors aux fans la trahison du suisse, la trahison de l’étranger, et donc le fait que l’on ne peut compter que sur ses compatriotes. Il continue en disant que Cesaro à insulter l’Amérique tout entière en retournant sa veste et que Swagger ne le laisseras pas s’en tirer comme ça. Le titre US doit être sur l’épaule d’un américain. Il va pour continuer son speech mais il est interrompu par l’arrivée de la belle Lana qui va nous faire une promo pro-russe et surtout anti-américaine. Elle propose alors que son champion Rusev affronte Jack Swagger pour prouver la supériorité de la Mère Patrie. Sous la pression des chants « USA ! USA ! » Colter accepte le défi.
57%

• Jack Swagger (w/ Zeb Colter) vs. Alexander Rusev (w/ Lana) – Normal Single Match
Swagger se défend bien mais la puissance du Bulgarian Brute fait vraiment la différence. L’américain subit un assaut ininterrompu et sera pris dans The Accolade mais, à la surprise de Rusev, Swagger passe dans son dos et y va d’une terrible German Suplex avant d’enchaîner avec son Gutwrench Powerbomb, mais il n’obtiendra que le compte de 2. Swagger n’en revient pas et se tourne vers son manager qui va alors lui tendre discrètement un poing américain, avant d’aller distraire l’arbitre… mais le champion US Cesaro fait alors son apparition en haut de la rampe ! Cela suffit pour distraire Jacky-boy et Rusev pourra alors le surprendre un violent Spinning Wheel Kick suivi de son Camel Clutch, et cette fois Swagger sera obliger d’abandonner, pour le plus grand plaisir de Cesaro qui regarde le spectacle en souriant.
49%


Après la pub, Damien Sandow est dans le ring et a fait amener un banc de musculation avec des haltères. Il commence un speech sur le champion Intercontinental Big E Langston et se demande si celui-ci est vraiment une boule de muscle ou s’il n’aurait pas pris quelques produits… La provocation fonctionne et le champion débarque alors dans le ring pour confronter le challengeur qui va alors le mettre au défi de prouver sa force en soulevant les haltères. Big E Langston s’exécute, prouvant sans problème sa force, mais soudain The Intellectual Savior va violemment appuyer sur les haltères pour étrangler le champion et le bloquer sous le poids ! Il lui hurle alors que la force n’est rien sans l’intelligence, le cerveau est plus important que les muscles ! Sandow repart ensuite sous les huées en pavanant alors que le champion peine à retrouver son souffle…
59% 

Le leader de Cerberus et General Manager de RAW est en backstages pour une annonce. Kane nous parle des titres par équipes et nous dit que la semaine prochaine aura lieu une Battle Royal opposant 10 équipes afin de déterminer les challengeurs aux titres tag team ! Le dernier dans le ring obtiendra, pour lui et son équipier, un match de championnat contre les Usos au prochain PPV : Extreme Rules 2014. Le GM conclue en déclarant que cette bataille royale est ouverte à tout le monde, y compris les équipes formées à la dernière minute.
67%

• Fandango (w/ Layla) vs. Rey Mysterio – Normal Single Match
Les deux lutteurs nous offrent un combat bien dynamique mais clairement dominé par le mexicain malgré quelques tentatives de Fandango. Layla n’hésitera pas à distraire Rey et Fandango tente alors une attaque dans le dos mais Rey le voit venir et lui fait un croche-pied pour le faire tombé dans les cordes puis il enchaîne avec le 619 pour la victoire.
60%


Rey Mysterio fête sa victoire sous les applaudissements mais soudain un bruit de moteur se fait entendre et un lowrider fait alors son apparition près de la scène, Hunico au volant. Le gangsta va carrément narguer Mysterio en faisant les taunts à la Eddie Guerrero puis il brandit le masque de Sin Cara puis le jette à terre puis essuie son pied dessus ! Mysterio est fou de colère et menace The South Border Bad Boy en lui défiant de venir dans le ring immédiatement, mais Hunico n’en fera rien et repart en affichant un sourire moqueur.
70% 

• The Usos vs. The Wyatt Family (w/ Bray Wyatt) – Normal Tag Team Match
C’est un rematch de la semaine dernière et cette fois les champions comptent bien avoir le dernier mot. Les deux équipes ont chacune leur moment de domination, les deux rednecks faisant parler leur puissance tandis que les Usos leur vitesse. Harper tentera sa Discus Clothesline mais il est esquivé et se prend un Superkick suivi du Pop-Up Samoan Drop des jumeaux. Jey grimpe sur la 3ème corde pour en finir et Rowan veut alors le pousser depuis l’apron mais Jimmy lui décroche à lui aussi un Superkick dans la face, le faisant s’écrouler  à l’extérieur. Jey peut alors en terminer avec son Wild Samoan Splash pour le compte de 3.
58%


Les champions fêtent leurs victoires mais les membres de la Wyatt Family n’ont pas digéré cette défaite et vont alors remonter dans le ring armés de chaises… mais soudain John Cena débarque en courant dans le ring pour aider les Usos ! Les 6 hommes se lancent dans un brawl mais la famille Wyatt sera rapidement mise en déroute, Bray Wyatt préférant quitter le ring pour éviter un face à face avec Cena. Rowan et Harper se retrouve en sous-nombre et seront forcés de suivre leur patriarche, laissant Cena et les Usos célébrer sous les applaudissements. Le leader de la Cenation prend ensuite un micro et défie la Wyatt Family pour un 3 vs 3 vendredi à Smackdown, le challenge est acceptée.
72% 

Les membres d’Evolution sont en backstages, le COO Triple H prend la parole et déclare que Daniel Bryan a peut être battu Randy Orton lundi dernier mais qu’il ne perd rien pour attendre car une autre personne mérite un rematch. Il annonce donc que The American Dragon remettra une nouvelle fois son titre en jeu contre nul autre que The Animal Batista ! Ce sera le Main Event de la soirée ! Batista affiche un sourire carnassier et termine en menaçant le champion WWE World Heavyweight qui ne pourra rien face à la rage d’une bête déchaînée.
79%

• Roman Reigns (w/ Dean Ambrose & Seth Rollins) vs. The Ascension – Handicap Ring of Fire Match
Les autres membres du Shield sont venus en soutient au bord du ring mais celui-ci est entouré de flammes, empêchant toute intrusion. Le plan machiavélique de Kane pour détruire The Shield semble fonctionner, diviser pour mieux régner. Roman Reigns fera tout de suite parler sa puissance mais il sera vite mis en difficulté par les attaques interrompues de ses adversaires des plus agressifs. Dean et Seth sont fous de rage à l’extérieur alors que leur équipier subit un passage à tabac. Toutefois The Samoan Juggernaut finira par éclater Viktor avec un Superman Punch puis il stop Konnor en pleine course avec un Spear, mais n’obtient pas le compte de 3. Il va alors relever Konnor et tente de l’envoyer dans les flammes mais Viktor surgit de nulle part avec sa Leaping European Uppercut, le Psycho Crusher ! Reigns titube et les membres d’Ascension en remettent une couche avec leur Fall of Man ! Ils se placent ensuite sur le corps du membre du Shield pour faire le compte et obtiennent la victoire. Après le match Ambrose et Rollins rentrent dans le ring à toute vitesse mais Konnor et Viktor disparaissent  dans un nuage de fumée, laissant seulement Reigns complètement inerte sur le ring.
61%
   

Batista finit de se préparer avant son match contre Daniel Bryan lorsque Randy Orton débarque dans la pièce. The Viper encourage son équipier, même si l’on sent une légère pointe de jalousie, et lui dit qu’il sera au bord du ring pour le soutenir. Batista le remercie puis lui demande alors s’il se souvient bien du plan, ce à quoi Orton acquiesce, puis l’Animal quitte la pièce d’un pas motivé. Randy Orton va pour faire de même mais soudain quelqu’un dont on ne voit pas le visage lui barre la sorte ! Orton à l’air surpris et lui demande qui il est et ce qu’il fou là mais l’homme va répondre en l’attaquant, poussant au passage le cameraman ! La caméra tombe au sol et on entend alors seulement des bruits de bagarres… jusqu’à ce que Randy Orton s’écroule face à la caméra, le visage en sang. 
79%

• Daniel Bryan © vs. Batista – Normal Single Match, WWE World Heavyweight Championship
Encore une fois le nouveau champion doit relever un gros défi. La foule soutient à 100% Daniel Bryan mais celui-ci sera mis en difficulté par son adversaire vraiment très agressif. Il esquivera de justesse un Spear et c’est l’arbitre qui est mis KO, D-Bryan surprendra alors The Animal avec son Busaiku Knee Strike mais il n’y a personne pour faire le compte. Il fallait s’en douter, Triple H fait son apparition masse en main mais Daniel Bryan l’attend de pied ferme. Triple H renonce à rentrer dans le ring mais Batista s’est relever et surprendra le champion avec un Spinebuster suivi de son Batista Bomb ! 1….2…2.99 ! The Animal n’en revient pas et est fou de rage. Il partira pour un nouveau Batista Bomb mais cette fois The American Dragon le contre et applique son Yes Lock ! Triple H tentera d’intervenir mais Batista abandonne avant, donnant ainsi la victoire au champion qui conserve son titre.
69%


Triple H rentre immédiatement dans le ring, sledgehammer prêt à frapper, mais Daniel Bryan le voit venir et préfère jouer la sécurité en quittant le ring. Il célèbre sa victoire en haut de la rampe alors que dans le ring Triple H est furieux  et va même rabaisser Batista en le traitant d’incapable, celui-ci se justifiant en rejetant la faute sur Randy Orton n’ayant pas respecté le plan. La tension monte entre les membres d’Evolution mais finalement le COO reprend son calme et pointe D-Bryan du doigt en lui disant que c’est loin d’être terminé, la partie ne fait que commencer.
86%

Here comes the Pain ! Brock Lesnar débarque dans le ring accompagné de Paul Heyman sous les huées générales, un bronca rarement égalé. Lesnar ne laisse transparaître aucune émotion alors que son manager affiche une mine triomphante. Heyman finit par réussir à prendre la parole et rappelle au WWE Universe que son client, Brock Lesnar, à conquis la streak ! Il a battu Undertaker à Wrestlemania. Il continue un speech vantant la puissance destructrice de The Next Big Thing. Selon lui, Lesnar est désormais l’homme le plus puissant au monde mais que cela fait de lui une cible, tous vont tenter de vaincre celui qui a conquis la streak ! Lesnar affiche maintenant un sourire sadique alors qu’Heyman se frotte les mains et dit que c’est une bonne chose car cela ferra encore plus de proie pour son client ! La liste de ses victimes sera légendaire, il va semer la destruction et ne laisser qu’un champ de ruine derrière lui. Il conclue en laçant un open challenge, et même plus que ça, il met une prime sur la tête de son propre client ! Heyman offre 500 000 $ à celui qui arrivera à battre The Perfect Storm dans un match 1 vs 1.Qui osera affronter relever le défi ?
76%   

  


Overall Rating : 75%
Attendance : 9,697 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:11

WWE Smackdown – Week 2 April 2014.
Live from Comcast Arena : Everett, Washington



Cette nouvelle édition de Smackdown commence avec l’arrivée du Shield dans le ring, on notera l’absence de Roman Reigns. Dean Ambrose prend la parole, rappelant les évènements de RAW et expliquant que suite à son combat contre The Ascension, Roman Reigns a subit quelques blessures, et notamment des brûlures et ne pourra pas être là ce soir. The Hounds of Justice veulent alors venger leur frère et défient donc Konnor et Viktor pour un match ce soir à Smackdown ! Ce n’est pas le thème des membres de Cerberus mais le theme de John Laurinaitis qui retentit et le GM du show bleu rejoint alors Ambrose et Rollins dans le ring. Johnny s’excuse et dit que ce match ne pourra pas avoir lieu, Konnor et Viktor étant directement sous les ordres du General Manager de RAW Kane, il (Laurinaitis) n’a aucun pouvoir dans cette situation. Toutefois il rassure les fans en disant que les membres du Shield seront e action ce soir : Dean va faire à Cesaro dans un rematch pour le titre US alors que Seth fera face au champion Intercontinental Big E Langston dans un non-title match ! People Power !
73%

• Darren Young vs. Drew McIntyre – Normal Single Match
La rencontre est clairement dominée par l’ex membre de 3MB qui montre ce soir un catch particulièrement agressif. Darren réussira à revenir dans le combat et tentera même son Gut Check mais Drew le contre et lui applique sans problème son Futur Shock DDT pour la victoire.
54%


Après le match l’écossais rappelle qu’il est le Chosen One et que c’est une insulte envers son talent de le faire affronter des minables comme Darren Young ! Il va alors chercher une chaise et s’apprête à éclater la face de Young qui reprend à peine ses esprits… mais soudain Titus O’Neil débarque en courant et réussira à chasser McIntyre. Titus aide alors Darren à se relever, les deux se fixent quelques secondes puis finissent par se serrer la main ! Les Prime Time Players sont de retour !
46%

• Paige vs. Tamina – Normal Single Match
Les 2 divas nous offrent un combat des plus disputés mais la championne NXT sera tout de même mis en difficulté par la puissance de Tamina. The Tropical Demoness passera tout près de la victoire après un violent Samoan Drop mais Paige se sortira in-extremis du compte. Tamina grimpe alors sur un coin et s’envole pour son Superfly Splash… mais il n’y a personne à l’arrivée ! Paige la surprend alors avec un roll-up et obtient le compte de 3.
51%


Après le match Tamina tente de prendre sa revanche mais la britannique arrivera à l’éjecter du ring sous les applaudissements. Paige récupère ensuite un micro et rappelle qu’elle a gagné tous ses matchs depuis son arrivée en main-roster, elle a même battu la championne des Divas AJ Lee. Elle défie alors The Crazy Chick pour un match de championnat à Extreme Rules ! On attend la réponse de la championne mais finalement celle-ci ne se montrera pas, préférant ignorer celle qui l’a humilié. Paige affiche un léger sourire et termine en disant qu’elle ne pensait pas AJ Lee si lâche, mais elle ne pourra pas l’ignorer éternellement. Un jour où l’autre Lee sera forcée de lui faire face et ce jour là Paige deviendra la première à détenir le titre féminin de NXT et le titre Divas.
62%

• Tyson Kidd (w/ Christian) vs. Rob Van Dam – Normal Single Match
Excellent combat qui fait réagir la foule. Tyson Kidd est en pleine forme et réussira à prendre l’avantage et même à placer son Springboard Sommersault Neckbreaker mais RVD se sort du compte. Le combat se poursuit sur un rythme effréné et The Whole F’N Show placera un bon spinning wheel kick avant d’enchaîner avec son Rolling Thunder. Il bondit sur un coin pour son Five Star Frog Splash mais The Stampede Kidd va le rejoindre sur le top rope et tente une superplex mais il sera contré en Sunset Flip Powerbomb, seulement pour le compte de 2. Les deux hommes vont ensuite se lancer dans une excellente séquence de contres et d’esquives et Kidd réussira à verrouiller son Sharpshooter après avoir bloqué un coup de pied mais Rob réussira à renverser en un roll-up et obtient la victoire après presque 15min de match.
66%


Après le match Kidd semble très déçu mais Christian va tout de même le féliciter pour sa détermination et lui dit que ce soir il a gagné quelque chose : le respect. En effet Rob Van Dam ira alors serrer la main du Stampede Kid sous les applaudissements de la foule ! The Whole F’N Show tape sur l’épaule de Kidd et le remercie pour ce match qu’il n’est pas prêt d’oublier.  Les 3 hommes célèbrent ensuite ensemble avant de repartir sous les chants des fans demandant un rematch.
58%
 
• Big E Langston vs. Seth Rollins – Normal Single Match
Le champion Intercontinental fait parler sa puissance mais Rollins ne se laisse pas faire et a du répondant. Il réussira à clouer Big E au sol après un Springboard Knee Strike dans la tempe puis il veut partir pour le Blackout Stomp mais Langston esquive puis terrasse le membre du Shield avec son E-Train. The Master of the 5 Count continue d’affaiblir son adversaire avec des prises puissantes puis il part pour le Big Ending mais soudain Damien Sandow débarque en haut de la rampe pour narguer le champion. Seth en profite pour passer dans le dos de Big puis il le surprend avec son Standing Shiranui suivi du Blackout Stomp pour la victoire.
49%


La foule hue Sandow qui affiche un grand sourire alors que Big E est furieux mais l’intellectuel lui demande de rester civiliser. Sandow lui dit que cette intervention était un test pour connaître le niveau de concentration du champion qui est visiblement bien bas, il lui demande donc simplement d’admettre sa défaite. The Intellectual Savior poursuit en disant qu’un vrai champion ne montre pas ses points faibles mais visiblement ceux de Langston sont trop nombreux pour passer inaperçu, Big E doit se remettre en question et devrait le remercier pour être venu l’éduquer ! A Extreme Rules il lui donnera une nouvelle leçon et montrera au WWE Universe ce qu’être champion veut dire ! Sandow lâche alors son micro et va pour repartir mais Big E hurle depuis le ring que Sandow s’est bien amusé en l’humiliant à plusieurs reprises mais que désormais il (Big E) a compris à qui il avait à faire, il a retenu la leçon. The Unstoppable Machine est lancée et rien ne l’arrêtera ! Il est prêt à faire parler la force. Le cerveau de Sandow peut manigancer tous les plans qu’il voudra cela ne servira à rien et très bientôt il regrettera de l’avoir poussé à bout.
70%

Il y a de l’agitation en backstages. Big Show, Mark Henry et Sheamus sont en train de s’engueuler à propos de qui sera capable de terrasser Brock Lesnar afin d’empocher les cinq cents milles dollars promis par Heyman. Chacun avance ses arguments mais cela ne fait qu’accentuer la tension et finalement les 3 hommes sont prêts à en venir aux mains… mais ils sont stoppés par l’arrivée du GM John Laurinaitis. Celui-ci ne veut pas d’altercation en backstages et propose alors aux trois hommes d’aller régler ça immédiatement dans le ring !
76%

• Big Show vs. Mark Henry vs. Sheamus – Triple Threat Match
Combat de poids lourds bien disputé avec un bon rythme malgré le gabarit des participants. Sheamus réussira à prendre le dessus sur les deux vétérans et placera même son White Noise sur Henry mais n’obtient pas le compte de 3. Il tente ensuite son Slingshot Shoulderblock sur le Big Show mais celui-ci va lui éclater la tête avec WMD Punch, mais l’irlandais tombe à l’extérieur du ring. Le combat se poursuit entre Henry et Show qui vont s’échanger des coups assez rudes mais finalement The World Largest Athlete attrape The World Strongest Man par la gorge pour son Chockslam… mais Henry ne se laisse pas faire et appliquera un bon World Strongest Slam ! Il va faire le compte mais soudain Sheamus le surprend avec un violent Brogue Kick puis il fait le compte et obtient la victoire !
64%


Les jumeaux Usos sont avec Renee Young en backstages pour une interview. Ils parlent évidemment du Main Event et dit être heureux de pouvoir se battre aux côtés de John Cena contre la Wyatt Family et promettent au WWE Universe de tout faire pour que le trio de freaks soit vaincu. Ils poursuivent en parlant de la Battle Royal qui aura lieu lundi à RAW afin de déterminer leurs prochains challengeurs. Ce combat promet beaucoup de surprises et certains pourraient être inquiets, mais pas eux car ils savent de quoi ils sont capables et ne reculent devant aucun défi. Quelque soit leurs adversaires à Extreme Rules, ils prouveront qu’ils sont bien dignes de porter ses ceintures et se donneront à fond pour les conserver !
57%

• Cesaro © vs. Dean Ambrose – Normal Single Match, United States Championship
Comme l’on pouvait s’y attendre les 2 lutteurs nous offrent un combat très intense et des plus disputés où personne ne veut lâcher l’affaire. Ambrose est très agressif comme toujours et fera même saigner le champion après un violent coup de genou dans l’arcade mais Cesaro se sortira du compte. Il reprend le match en main en faisant parler sa puissance et exécutera son Big Swing puis le Neutralizer mais cela ne suffit pas. L’arbitre est mis KO après un Lariat manqué et le combat tourne au brawl à l’extérieur, Cesaro mangeant un violent coup de chaise suivi du Dirty Deeds mais cela ne suffira pas pour abattre le champion. Finalement Cesaro aura le dernier mot en éclatant la mâchoire d’Ambrose avec son European Uppercut en contrant un Suicide Dive, il le renvoi dans le ring puis achève l’ancien champion avec un second Neutralizer.
79%


Cesaro fête sa victoire lorsque Zeb Colter et Jack Swagger débarquent en haut de la rampe et l’applaudissent ironiquement Cesaro. Uncle Zeb commence une promo pour rabaisser l’ancien Real American, l’insultant de traître ne méritant plus de mettre les pieds sur le sol américain. Jack Swagger poursuit en disant qu’il va se faire un plaisir de renvoyer Cesaro dans son pays de lâche qu’est la Suisse, mais avant ça il va récupérer le titre US à Extreme Rules ! The King of Swing accepte le défi puis brandit la ceinture pour narguer les deux Real Americans. Swagger rage et veut s’attaquer immédiatement au champion mais Colter le résonne et les deux repartent finalement sous les huées d’une grande partie du public même si des patriotes continuent de les soutenir.
79%  

• The Wyatt Family vs. John Cena & The Usos – 6-Man Tag Team Match
La première partie de la rencontre et dominée par les Faces mais bien vite le chaos s’installe alors que les membres de la Wyatt Family ne cessent d’intervenir, un brawl démarre à l’extérieur du ring et les Usos feront le spectacle en bondissant par-dessus les cordes directement sur le trio de freaks. Cena et Wyatt s’échangent ensuite les coups mais Harper et Rowan viennent en renfort… The WWE Superman arrivera à se débarrasser d’eux et passera même Rowan à travers la table des commentateurs avec son Attitude Adjustement mais pendant ce temps, dans le ring, Bray Wyatt réussi à placer son Sister Abigail sur Jey Uso puis il fait le compte pour la victoire.
60%
  

John Cena remonte dans le ring pour s’en prendre au patriarche mais il est soudain mis à terre par un violent coup de chaise dans le dos de la part de Luke Harper, suivi d’un Sister Abigail directement sur la chaise !!!! John Cena est maintenant complètement inerte, le visage en sang. Les membres de la Wyatt Family s’occupent ensuite des Uso qui seront rapidement mis hors d’état de nuire puis Bray fait un signe de tête à ses compères. Harper et Rowan vont alors traîner John Cena jusqu’au titantron et une croix en bois est descendue du plafond. Le leader de la Cenation tente de débattre mais il va subir un nouveau passage à tabac avant d’être attaché à la croix, comme crucifié ! Bray Wyatt prend alors la parole et demande à John Cena s’il pense être un exemple pour le WWE Universe, ce à quoi John répond positivement. Bray va alors lui mettre un énorme claque puis hurle que John n’est qu’un homme comme les autres, faible et plein d’égo. Il prône des valeurs qui ne sont pas les siennes et bientôt la vérité sera révélée ! The Eater of Worlds nous dit que l’héritage de John Cena est basé sur un mensonge car l’homme qui n’abandonne jamais sera bientôt forcé de reconnaître son infériorité : a Extreme Rules John sera obligé de dire « I Quit ! ». Bray termine en disant que la Cenation n’est qu’une mystification, elle n’existe pas. Cena s’est persuadé toutes ces années que les fans le soutiendrait quelque soit les épreuves, mais il découvrira bien vite que tout cela n’était qu’une illusion et qu’il se bat pour du vent depuis des années ! Wyatt se met alors à chanter sa fameuse chanson « He’s got the whole world in his hands », repris par une bonne partie de la foule, puis repart, suivi par ses deux compères laissant Cena agonisant toujours suspendu à sa croix.
77%




Overall Rating : 69%
Attendance : 9,013 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:11



Week 2, April 2014.

- La WWE annonce de nouveaux licenciements, principalement des membres du staff. Voici les noms de ceux qui quitteront la compagnie dès demain : Brie Bella, Nikki Bella, Tony Chimel, Lilian Garcia, Michael Hayes, Ranjin Singh, Steve Lombardi et Theodore Long. Dans le cas de Theodore Long, il semblerait qu’il ne s’agisse pas d’un licenciement mais d’un contrat non-renouvelé.

- Comme vous le savez tous, la Coupe du Monde de Football 2014 aura lieu au mois de juin au Brésil. La WWE voudrait surfer sur le mouvement en mettant en place sa propre World Cup. Peu de détails pour l’instant mais il semblerait que ce concept s’inspire fortement de la TNA World X Cup, la dernière ayant eu lieu en 2008, un tournoi par manche où s’affronte plusieurs groupes de lutteurs, chacun représentant un pays ou un continent. Affaire à suivre.

- 500,000 dollars, c’est la prime qu’a mis Paul Heyman sur la tête de son propre client Brock Lesnar afin de pousser les lutteurs à défier celui qui a vaincu The Undertaker à Wrestlemania XXX. Qui osera défier The Perfect Storm mais surtout qui sera capable de le battre ? Il semblerait que la WWE veuille continuer la mise en avant de Lesnar en le faisant battre tout un série d’adversaire, créant sa propre winning-streak, avec pour objectif finale de mettre en avant le lutteur qui fera tomber le titan, un match qui pourrait d’ailleurs avoir lieu à Wrestlemania 31 selon les rumeurs.

- Un autre évènement fait parler l’Internet Wrestling Community : l’identité de l’agresseur de Randy Orton lundi dernier à RAW. Beaucoup imagine qu’il s’agit là d’un nouvel allié pour le champion Daniel Bryan afin de l’aider contre Evolution, au contraire d’autre pense qu’il s’agirait d’un lutteur agissant à son propre compte. Quoiqu’il en soit cela devrait être un lutteur inconnu du WWE Universe puisque The Viper ne le connaissait pas. Les noms de Sami Callihan aka Solomon Crowe à NXT, Kevin Steen qui aurait signé un contrat avec la WWE, ou encore AJ Styles ressortent le plus souvent mais il faut être honnête : aucune fuite n’a permis d’en savoir plus que ce qui nous a était montré.


WWE Extreme Rules 2014 – Sunday, Week 4 April 2014.
Carte incomplète pouvant être sujet à modification.


Citation :
- John Cena vs. Bray Wyatt – I Quit Match

- Cesaro © vs. Jack Swagger – WWE United States Championship

- Big E Langston © vs. Damien Sandow – WWE Intercontinental Championship

- The Usos © vs. Winners of the 20 Men Battle Royal – WWE Tag Team Championship
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:12

WWE RAW – Week 3 April 2014.
Live from Denver Coliseum : Denver, Colorado



Welcome to Monday Night RAW ! On ouvre le show avec l’arrivée du WWE World Heavyweight Champion Daniel Bryan sous les acclamations de la foule. D-Bryan se lance dans un speech rappelant ses victoires à Wrestlemania XXX mais aussi les deux défenses de titre qui ont suivi lors des deux dernières semaines à RAW contre Randy Orton puis contre Batista. The American Dragon sait qu’il n’est pas celui que Triple H voudrait pour représenter la WWE, mais c’est ce que veut le WWE Universe ! La foule l’acclame mais le COO fait son entrée et vient confronter le champion. Triple H nous dit qu’il sait ce qui est bon pour le business et il maintient que D-Bryan n’est qu’un lutteur de seconde zone ne méritant pas d’être champion. Il a peut être battu Orton et Batista, mais il reste un membre d’Evolution contre qui il n’a pas défendu son titre…. Triple H annonce alors qu’ils s’affronteront à Extreme Rules et que cette fois D-Bryan sera remis à sa place. Le champion accepte le défi, qui n’en était pas un, et répond que comme à Wrestlemania XXX Triple H sera vaincu, et il (Bryan) prouvera une nouvelle fois qu’il est supérieur à l’Evolution ! Il va alors pour repartir mais The Cerebral Assassin l’interpelle et lui annonce que leur combat sera un No Holds Barred Match ! Pour ce qui est de ce soir, Daniel Bryan affrontera John Cena dans le Main Event.
91%   

La Wyatt Family est dans une pièce sombre pour une promo. Bray Wyatt parle évidemment de John Cena et prédit que le leader de la Cenation sera obligé de dire les mots « I Quit » au grand damne de ses fans… mais aussi pour leur plus grand bien puisqu’ils ouvriront enfin les yeux et découvriront le vrai John Cena. The Eater of World regarde ensuite ses frères et dit qu’ils participeront à la Battle Royal par équipe ce soir et la remporteront sans le moindre mal. Harper et Rowan ont déjà dominés la division par équipe à NXT, il en sera de même une fois que les Usos auront subit la colère de la Wyatt Family ! Extreme Rules marquera un tournant dans l’histoire de la WWE, une nouvelle ère est sur le point de débuter !
74%

• Justin Gabriel vs. Hunico – Normal Single Match
Avant le combat Hunico met un masque de Rey Mysterio et se moque du luchador, ce qui lui vaut bien sûr une pluie de huées. Le combat est plutôt dynamique mais le mexicain va toutefois prendre le dessus en étant très agressif et sonnera Gabriel après un violent lariat dans la nuque. Il continue d’haranguer la foule et perd du temps, ce qui profitera alors au sud-africain qui réussira à placer un Superkick suivi d’un Springboard Tornado DDT. Il veut alors en finir avec son 450 Splash mais Hunico le fait trébucher puis le rejoins sur le top rope pour un bon Moonsault Side Slam. The South Border Bad Boy en finit ensuite avec son Fall of Juarez puis le compte de 3.
59%


Hunico n’a pas le temps de célébrer que le theme song de Rey Mysterio retentit et celui-ci débarque en courant dans le ring ! Les deux hommes se lancent dans un brawl et Mysterio arrivera à arracher son masque du visage d’Hunico puis il le fait tomber dans les cordes… Il s’élance alors pour le 619 mais Hunico quitte rapidement le ring sous les huées puis menace Mysterio depuis le haut de la rampe.
58%

• AJ Lee w/ Tamina vs. Natalya – Normal Single Match
Les 2 lutteuses nous offrent un excellent combat des plus disputés et très technique. Natalya arrivera à placer son Sharpshooter mais Tamina va alors aider AJ à atteindre les cordes. La championne reprend le dessus et semble vouloir en finir avec son Shiranui mais soudain la championne NXT débarque en courant. Tamina s’interpose et un brawl commence à l’extérieur… AJ Lee est alors distraite et Natalya en profite pour appliquer une terrible German Suplex tenu en pont pour faire le compte et obtient la victoire.
61%


AJ Lee est furieuse et va alors se jeter sur Paige qui va lui répondre coup pour coup, mais elle se retrouve à deux contre un… jusqu’à ce que Natalya débarque en renfort ! Les deux Faces réussissent alors à chasser AJ Lee et Tamina qui remontent la rampe en rageant. La championne des Divas prend un micro et rabaisse la britannique puis la nargue avec son titre, sans pour autant accepter son défi de la semaine dernière. On nous annonce ensuite un tag team match vendredi à Smackdown.
61%

On se retrouve dans la salle d’entrainement où Tyson Kidd est en train de se préparer sous les encouragements de Christian. Captain Charisma rappelle à son protégé que ce soir ils combattent une nouvelle fois en équipe et tenteront de remporter la Battle Royal. Il poursuit en disant que c’est une opportunité à ne pas louper. The Stampede Kid termine sa série d’abdos puis se lèvent et répond à son mentor qu’il va tout donner pour obtenir la victoire et ne pas décevoir ses fans. Christian sourit et déclare qu’il aime cet état d’esprit et poursuit en disant que les titres par équipes pourraient être une très bonne première étape pour relancer la carrière de Kidd même si celui-ci ne doit pas perdre du vue sa carrière solo. Il termine en rappelant qu’il a lui-même commencé par le catch en équipe avec Edge, tout comme Tyson Kidd avec DH Smith, qu’il a ensuite remporté de nombreux titres solo et tag team avec d’autres équipiers avant de pouvoir toucher à l’or mondial. Kidd a le talent pour aller très haut, il doit seulement ne pas sauter les étapes et être patient.  
71%

Le ring est installé pour le nouveau talk-show proposé par Damien Sandow : Five Minutes of Education. L’intellectuel nous rappelle rapidement qu’il propose un soupçon de finesse et de culture ou milieu de ce soi-disant divertissant bas de gammes qui abruti encore plus le peuple. Ses invités de ce soir : le challengeur au titre US Jack Swagger et Zeb Colter. Les 3 hommes semblent très bien s’entendre et discute d’Extreme Rules, semblant d’accord sur le fait que Cesaro et Big E Langston seront tous les deux détrônés. Une discussion à sens unique sous les huées du WWE Universe mais qui va rapidement être interrompue par l’arrivée du champion Intercontinental Big E Langston ! The Unstoppable Machine va immédiatement se jeter sur Sandow et le met à terre… mais Jack Swagger ne reste pas à l’écart et s’en prend au champion ! Big E va faire parler sa puissance pour s’en débarrasser facilement mais pendant ce temps Damien Sandow en profite pour prendre la fuite sous les huées. Langston se défoulera alors sur le décor du 5ME, balançant les fauteuils à l’extérieur du ring et renversant la bibliothèque puis il célèbre sous les applaudissements mais Zeb Colter l’interpelle alors et le défi pour affronter The Real American Jack Swagger, le match est accepté.
75% 

• Big E Langston vs. Jack Swagger (w/ Zeb Colter) – Normal Single Match
Le champion Intercontinental prend le contrôle du match en début de rencontre mais Swagger va rapidement changer de technique en visant les fondations de Big E afin de préparer son Ankle Lock. Il réussi à reprendre l’avantage et placera même son Corner Splash puis il tente de verrouille le Patriot Lock mais Big E le repoussera violemment en arrière. Jacky-boy revient à la charge mais se fait stopper en pleine course avec l’E-Train ! The Black Ram annonce alors son Big Ending mais Zeb Colter grimpe sur le bord du ring… mais mange un bon coup de boule ! Roll-up de Swagger en posant les pieds sur les cordes : 1…2…2.99 Langston s’en sort, contre ensuite le Gutwrench Powerbomb et applique son finisher pour la victoire ! Il célèbre ensuite sous les applaudissements alors que l’on voit Damien Sandow observer la scène depuis une loge en haut de l’arène, l’air perplexe.   
61%


Nous sommes dans la loge d’Evolution où les 3 membres ont une discussion visiblement assez vive à propos de Daniel Bryan. Triple H rappelle que Batista et Randy Orton ont chacun eu une chance de détrôner le nouveau champion mais qu’ils ont tout les deux échoués ; il est temps que The Game entre dans la partie, à Extreme Rules le King of Kings sera de nouveau sur le trône. Il poursuit en disant qu’Evolution est clan de conquérant qui a toujours dominé la WWE et c’est pour ça que ce soir Orton et Batista doivent remporter la Battle Royale. Battre les Usos afin de remporter les titres Tag Team ne sera ensuite qu’un détail. Orton semble d’accord et ne fait pas de vague mais Batista se fait entendre en disant qu’il aurait du remporter le titre WWE World Heavyweight la semaine dernière si Randy avait suivi le plan comme convenu ! Il lui demande donc où il était et pourquoi il n’est pas venu l’aider ? Par jalousie peut être ? The Viper se lève alors de son siège le visage rouge de colère et confronte l’Animal en lui disant que l’intervention de Batista lui a coûté le titre il y a deux semaines, il est donc gonflé de lui mettre sa défaite sur le dos ! Triple H s’interpose pour calmer ses acolytes et dit que cela n’explique toujours pas l’absence de Randy. Celui-ci répond alors qu’il a était attaqué en traître par un sombre inconnu, et quand il l’aura retrouvé, il lui fera regretter d’avoir osé s’en prendre à The Apex Predator ! Finalement HHH réussira à remotiver ses troupes avant la Battle Royal en promettant un nouvel âge d’or pour Evolution !
82%

Dans une autre zone de l’arène Dolph Ziggler et The Miz sont en pleine discussion lorsque Renee Young débarque pour leur demander si les rumeurs sont vraies : vont-ils former une équipe et participer à la Battle Royal de ce soir ? The Miz prend alors la parole et déclare que leur carrière est au plus bas alors qu’ils ont tous pour réussir : le talent et le charisme. Leur destin est de devenir les plus grandes superstars de leur générations, que leurs noms brillent dans l’Histoire aux côtés de ceux de Shawn Michaels, Ric Flair ou encore Chris Jericho, mais ils sont les lutteurs les plus sous-estimés de ce business ! Ziggler poursuit en disant qu’ils en ont marre d’être traités de la sorte et il est temps pour eux de reprendre leur destin en main. Il est temps pour eux de prendre la place qui est la leur ! Young demande alors en quoi une alliance peut sauver leurs carrières ? Deux gros égos sont-ils capables de cohabiter ? The Awesome One termine alors en disant qu’ensemble ils forment l’équipe la plus charismatique du business, mais c’est surtout leur objectif commun qui les rassemble, en un mot : éblouir !
87%

• Sheamus vs. Brodus Clay – Normal Single Match
Ce match est très clairement dominé par Sheamus qui est en pleine forme et semble avoir retrouvé ses instincts de guerrier celte. En effet déjà par le look mais aussi par son intensité. Brodus Clay ne se laisse pas faire pour autant et joue de sa puissance pour revenir dès qu’il le peut, et sèchera même l’irlandais avec une violente Clothesline, mais Sheamus aura bien le dernier mot après un enchaînement White Noise/Brogue Kick ! Après sa victoire, Sheamus hurle qu’il sera l’homme qui va abattre Brock Lesnar.
64%


Le General Manager Kane est dans son bureau en train de brûler les contrats des superstars récemment licenciés lorsque soudain la porte est violemment défoncée par Roman Reigns ! Kane n’a pas le temps de réagir que les trois membres du Shield lui sautent dessus et commencent à le ruer de coups en lui demandant où se cachent Konnor et Viktor ! Kane se met alors à rigoler malgré l’étranglement de Dean Ambrose qui s’énerve encore plus et va alors éclater la tête du GM avec un violent coup d’ordinateur portable ! The Corporate Monster a le visage en sang mais se relève en rigolant et passe alors son doigt sur sa gorge en disant aux membres du Shield qu’ils sont des hommes morts, The Hounds of Death les traqueront sans relâche jusqu’à les avoir anéantis ! SPEAR ! Oh mon dieu ! Reigns et Kane sont passés à travers le mur ! Reigns sorts des décombres et dit alors que les molosses de Kane ne pourront pas se terrer éternellement dans l’ombre, un jour où l’autre ils subiront la Justice du Shield !
80%  

La belle canadienne Renee Young est toujours en backstages, micro en main, et interpelle John Cena. Elle lui souhaite tout d’abord bonne chance pour son combat de ce soir contre Daniel Bryan puis elle lui demande s’il est physiquement et mentalement prêt après ce qu’il a subit vendredi dernier à Smackdown, cette crucifixion orchestrée par la Wyatt Family. Le leader le Cenation reste tête basse et ne dira qu’une chose à la journaliste : qu’il ne veut pas en parler. Young veut insister mais se résignera, sentant Cena réellement perturbé, plus qu’il ne l’a jamais était.
74%

• The Wyatt Family (Harper & Rowan) vs. Los Matadores vs. RybAxel vs. Prime Time Players vs. Dolph Ziggler & The Miz vs. Evolution (Batista & Orton) vs. Tyson Kidd & Christian vs. R-Truth & Xavier Woods vs. The Brotherhood vs. The Shield (Ambrose & Rollins) – 20-Man Tag Team Battle Royal, WWE Tag Team Contendership

Moments forts du match :

- R-Truth est le premier éliminé après un Superkick de Rollins suivi d’une clothesline d’Ambrose.
- Diego est le suivant, se faisant sortir par Ryback.
- Fernando veut venger son équipier et se jette sur The Sin City Destroyer mais subit un surpassement et retombe directement sur Diego au bas du ring.
- Les frères Rhodes tente d’éliminer Batista mais celui-ci repousse Cody puis élimine Goldust, mais subira ensuite un violent Disaster Kick.
- Les PTP travaillent bien en équipe et tenteront de sortir Tyson Kidd mais Christian vient à la rescousse et fait basculer Titus O’Neil par-dessus les cordes, avant d’être lui-même éliminé par Darren Young. The South Beach Party Boy se fera toutefois surprendre avec un Springboard Sommersault Neckbreaker de The Hart Dungeon Elite.
- Erick Rowan clou The Miz au sol avec un Chockslam puis va ensuite aider Harper qui en difficulté mais Dolph Ziggler l’élimine avec un Dropkick dans le dos.
- Xavier Woods, jusque là plutôt discret, arrive à sortir son épingle du jeu et place sa Thunder Clothesline sur Randy Orton. Il tente ensuite de l’éliminer mais il a vu trop gros et c’est lui qui finit au bas du ring.
- Batista fait le ménage et terrasse Ryback avec un terrible Spear. Curtis Axel veut alors s’en prendre à The Animal mais il se prendra un puissant Batista Bomb avant d’être éjecter du ring.
- Batista enchaîne avec une autre élimination, celle de Darren Young.
- Luke Harper fait passer un sale quart d’heure à Tyson Kidd et voudra le terrasser avec un Big Boot mais le canadien esquive de justesse et Harper se retrouve avec la jambe bloquer par-dessus les cordes, Kidd en profite alors pour le faire basculer vers l’extérieur et élimine le 2ème membre de la Wyatt Family.
-  Ambrose et Rollins sont aux prises avec The Miz et Ziggler et réussissent à les mettre au sol puis vont pour les éliminer mais soudain Konnor et Viktor débarquent dans le ring ! Les deux membres du Shield sont alors éliminés en même temps ! Un brawl entre les deux équipes se poursuivra dans la foule et continuera dans les couloirs de l’arena…
- Cody Rhodes est toujours là et réussira à balancer The Miz par-dessus les cordes mais celui-ci réussi à retomber sur l’apron et va guillotiner Cody ! Ziggler enchaîne avec le Zig Zag puis les 2 heels balancent The New American Dream à l’extérieur.
- Ryback a le contrôle du ring après avoir fauché tout le monde avec des Meathook Clotheslines mais il va se retrouver nez à nez avec Batista. Les 2 colosses entre en contact pour un échange violent et Ryback va réussir à repousser le vétéran mais soudain il est surpris avec un terrible RKO puis sera éliminé à son tour.
- Il reste 5 hommes dans le ring : Batista, Randy Orton, The Miz, Dolph Ziggler et Tyson Kidd, ce dernier faisant une très belle prestation et jouant de sa vitesse pour esquiver les attaques. Il surprendra The Miz avec un hurricanranna et les deux se retrouveront sur l’apron et s’échangent les coups… mais soudain Batista percute de plein fouet The Miz avec un Spear et The Awesome One est projeté contre la barrière de sécurité.
- Pendant qu’Orton et Ziggler se livrent une guerre sans merci, Kidd  va revenir du bon côté des cordes, esquive ensuite une attaque de Batista en se baissant et tirant la corde du haut vers le bas et c’est The Animal qui se retrouve maintenant sur l’apron ! Batista attrape alors le canadien par la gorge pour le ramener vers lui mais il se fera surprendre avec un terrible high kick qui le fait tomber du rebord !
- Kidd reçoit une ovation de la foule alors que Batista est furieux et veut même revenir dans le ring mais les arbitres l’en empêchent.
- Les 3 hommes restant vont maintenant se lancer dans une incroyable séquence digne d’un bon Triple Threat et Kidd ne démérite pas mais il subira un aveuglement de la part de Ziggler suivi d’un RKO de Randy Orton ! Les 2 heels balancent alors sans problème le canadien au bas du ring.
- Randy Orton tentera immédiatement d’éliminer Ziggler avec une attaque en traître mais celui-ci s’y attendait et surprend The Viper avec un Superkick ! Orton est dans les cordes… Clothesline, non, Orton esquive et y va d’un terrible Olympic Slam ! Ziggler se relève en titubant… RKO ! NON ! Orton est repoussé et mange direct le Zig Zag ! The Show-Off se débarrasse ensuite de l’ancien champion mondial et remporte donc cette incroyable Battle Royal !

Ziggler est rejoint dans le ring par son équipier The Miz et les deux célèbrent sous pas mal d’applaudissements même si une partie de la foule les huent. La nouvelle équipe obtient donc un titleshot et affrontera The Usos à Extreme Rules !
82% 


Le combat entre The Shield et The Ascension n’est pas terminé et les lutteurs, qui ont étaient rejoints par Roman Reigns, s’échangent les coups au milieu des fans en folies dans les couloirs de l’arena. Viktor et Konnor sont en sous-nombres mais cela ne les empêche pas de se défendre comme des beaux diables et même d’avoir le dessus. Rollins tentera une attaque en prenant appui sur une barrière mais Viktor le sèche au vol avec un European Uppercut avant de l’envoyer violemment contre un stand de t-shirt qui va s’effondrer sous le choc ! Viktor pousse un hurlement mais il est immédiatement terrassé par un Spear de Roman Reigns ! Pendant ce temps Dean Ambrose s’est armé d’une chaise et roue Konnor de coups mais celui-ci finira par lui arracher l’arme des mains et écrase la gorge du Street Dog avec, le faisant cracher du sang, puis l’envoyant rouler au bas d’un escalier. Roman Reigns fait maintenant face à Konnor, les deux se fixant avec haine… mais soudain Viktor se relève comme un mort vivant à la manière de Kane puis semble préparer quelque chose… Fireball ! WTF ! Il vient de projeter une boule de feu au visage de Roman ! Celui-ci hurle de douleur et tombe à genou en se tenant le visage alors que les deux membres de Cerberus repartent en titubant vers une zone sombre des backstages…
61%  

• Daniel Bryan vs. John Cena – Normal Single Match
Comme on pouvait s’y attendre, les deux favoris de la foule livre une prestation quasi-parfaite. Les enchaînements sont fluide et les contres aussi imprévisible que nombreux. Cena réussira à prendre le dessus après un premier AA sortit de nulle part mais Daniel se dégage du compte. Il subit ensuite pendant plusieurs minutes mais il réussira à esquiver un Diving Leg Drop Bulldog puis éclate la tête du Marine avec un Shoot Kick. The American Dragon va maintenant sortir son arsenal de move et tente de faire abandonner son adversaire avec le YesLock mais Cena va chercher les cordes, puis roule à l’extérieur ! Le combat se poursuit au bas du ring et John contrera le Busaiku Knee Strike avec un Protobomb à même le sol. Il part ensuite pour un deuxième Attitude Adjustement, cette fois à travers la table des commentateurs, mais le champion WWE le repousse puis lui claque un high kick dans la tempe. Daniel va pour revenir dans le ring mais Cena le retient par le pied et le fait tomber à terre et verrouille le STFU… mais l’arbitre atteint le compte de 10.
82%


Il n’y a pas de vainqueur mais Cena maintient toujours son adversaire dans la soumission en hurlant à Daniel de dire « I Quit » car lui, The Marine, n’abandonne jamais ! La foule est choquée par l’attitude de Cena qui finit par lâcher prise alors que les officiels débarquent en courant pour l’arrêter. Finalement John se calme et reprend peu à peu ses esprits, lui-même surpris de son comportement. Il veut alors aider Bryan à se relever mais le champion WWE refuse son aide et repart sans se retourner. Cena prend alors un micro et s’excuse auprès de Daniel, mais aussi des fans, pour son comportement. Il dit n’avoir plus était lui-même pendant un instant, et explique cela par les tensions avec la Wyatt Family le rendant de plus en plus nerveux, sa quasi-crucifixion à Smackdown n’arrangeant rien. Il baisse la tête et demande à la Cenation de ne pas douter de lui et de le soutenir dans cette épreuve difficile comme ils l’ont toujours fait. Il termine en promettant à ses fans que la Cenation vaincra, la Wyatt Family ne peux rien contre lui tant que les fans sont là car ils sont sa plus grande force !
80%



Overall Rating : 84%
Attendance : 9,566 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:12

WWE Smackdown – Week 3 April 2014.
Live from Coors Event Center : Boulder, Colorado



Une nouvelle édition de SmackDown commence avec l’arrivée de Dolph Ziggler et The Miz. La foule est plutôt mitigé à l’égard des nouveaux alliés, certains les huent alors que d’autres les acclament, en tout cas ils font réagir le WWE Universe et c’est bien ce qu’ils souhaitent. The Miz prend la parole en premier et rappelle leur victoire lors de la 20-Man Battle Royal lundi à RAW faisant d’eux les nouveaux challengeurs au titre par équipe. Il poursuit en rabaissant les Usos et se voit déjà champion à Extreme Rules. Ziggler prend la suite et dit qu’une nouvelle alliance est née entre les 2 lutteurs les plus talentueux de leur génération, deux lutteurs bien trop sous-estimés et qui vont désormais prendre ce qui leur revient de droit par la force ! The Heel va alors lancer une pipebomb en rabaissant ouvertement l’équipe créative mais aussi Vince McMahon en lui demandant d’ouvrir les yeux ou alors de quitter la WWE une bonne fois pour toutes ! La foule semble emballée alors que le duo poursuit en rabaissant certains membres du roster mis en avant malgré leur manque évident de talent ; comme John Cena, Randy Orton ou encore Batista, ces derniers étant favorisés par Triple H qui ne vaut pas mieux que son beau-père. Et justement ils vont être interrompus par l’arrivée des membres d’Evolution ! Orton prend la parole et leur demande pour qui ils se prennent pour remettre en cause le fonctionnement même de la WWE ainsi que la légitimité de Vince McMahon et du COO Triple H ? Batista propose alors de remettre à leurs places les deux grandes-gueules et ainsi prendre leur revanche ! Il n’a toujours pas digéré leur défaite lors de la Battle Royal. Ziggler et The Miz acceptent sans hésiter, le match est officialisé, ce sera le Main Event de la soirée.
84%    

• AJ Lee & Tamina vs. Paige & Natalya – Normal Tag Team Match
C’est un match extrêmement disputé entre les 4 divas. Les 2 heels travaillent parfaitement en équipe et exécuteront même un Doomsday Device sur Natalya mais Paige va ensuite reprendre le contrôle du match. La championne NXT et AJ Lee se lancent dans une série de contres et d’esquives qui se terminera par un hurricanranna contré et Paige verrouille son Scorpion Crosslock ! Lee est sur le point d’abandonner mais Tamina la sauve en éclatant la face de la britannique avec un Superkick ! The Crazy Chick fait alors le tombé et obtient la victoire.
63%


Les 2 heels vont ensuite passer à tabac la pauvre Paige sous les huées générales, Natalya tentera bien de l’aider mais sera elle aussi mit à terre. AJ Lee récupère ensuite un micro et s’agenouille ensuite à côté de Paige en lui collant le titre Diva sur le visage puis elle annonce qu’elle accepte le challenge de la rookie ! Elle mettra son titre en jeu à Extreme Rules… dans un Submission Match !
68%

Le GM John Laurinaitis est dans son bureau lorsque Sheamus fait son arrivée. Johnny lui demande ce qu’il veut et l’irlandais répond alors qu’il veut du challenge. Il compte bien être celui qui battra Brock Lesnar, non pas pour les 500,000$ à la clé mais pour l’honneur de son clan ! Il a le sang des guerriers celtes dans les veines et va prouver à tous qu’ils sont les meilleurs guerriers au monde. Brock Lesnar est peut être celui qui a battu l’Undertaker à Wrestlemania mais il ne l’est seulement car il (Sheamus) n’a jamais eu l’opportunité de briser la streak. The Celtic Warrior reprend en disant qu’il compte donc défier Lesnar mais il a besoin d’être prêt, d’être au top de sa forme car il sait que The Next Big Thing est un adversaire extrêmement dangereux. Il demande donc au GM de lui faire affronter un adversaire coriace ce soir afin de parfaire son entraînement. Mr. Excitement réfléchit un instant puis sourit et annonce à Sheamus qu’il a trouvé l’adversaire parfait ! Ce soir Sheamus fera face à… John Cena ! Sheamus semble satisfait, il remercie donc le General Manager puis repart d’un pas déterminé.
78% 

Rey Mysterio est en backstages avec Renee Young. Il parle bien évidemment d’Hunico, de son manque de respect envers la tradition de la Lucha Libre, mais surtout de la disparition de Sin Cara. Mysterio dit être très inquiet et se demande depuis combien de temps Hunico se cachait sous le masque du luchador, il jure sur son honneur que le gangsta de Juarez aura ce qu’il mérite ! Il va pour poursuivre mais soudain il reçoit un grand coup de batte dans le dos ! Renee Young hurle de peur alors qu’Hunico se met à frapper son ennemi qui tente de se défendre mais c’est peine perdue ! Hunico se marre et dit que si Rey est attaché aux traditions alors il va en tester une lui-même : la Piñata ! Il attache alors une chaîne autour des pieds de Mysterio puis tire un levier et Rey se retrouve suspendu la tête en bas tandis qu’Hunico s’amuse à faire tournoyer sa batte… The South Border Bad Boy demande alors à Rey de supplier la Santa Muerte car ce qu’il compte lui faire subir va être pire que la mort ! Le gangsta crache à la face de Rey puis s’apprête à faire un Home Run mais soudain un membre de la sécurité lui retire l’arme des mains ! Plusieurs agents, alertés par Renee Young, encerclent maintenant le latino qui réussira toutefois à prendre la fuite en menaçant Mysterio.
62% 

• Jack Swagger w/ Zeb Colter vs. Justin Gabriel – Normal Single Match
Sans grande surprise Swagger mène la rencontre même si Gabriel ne démérite pas non plus. Le sud-africain donne tout ce qu’il a et réussira même à placer un Standing Shooting Star Press puis il grimpe sur un poteau et tente le 450 Splash mais Swagger l’accueil avec les genoux. Captain Wrestling va ensuite en terminer rapidement avec son Gutwrench Powerbomb pour le compte de 3.
68% 


Après le match Swagger est rejoint dans le ring par Zeb Colter et les Real Americans vont alors critiquer ouvertement les étrangers travaillant aux USA, et notamment le champion US Cesaro qui à trahit son pays d’accueil. Colter rappel alors que Justin Gabriel est lui aussi un étranger et demande à Swagger de lui appliquer le Patriot Lock afin que le sud-africain avoue lui-même son infériorité par rapports à un vrai américain ! Jack Swagger va alors appliquer sa prise de soumission pendant que Colter se met à chanter l’hymne américaine mais soudain Cesaro débarque sous le titantron en brandissant la bannière étoilé sous le regard étonné de ses anciens alliés ! Mais Cesaro va la jeter par terre puis il s’essuie les pieds dessus, ce qui rend fou les Real Americans mais aussi une partie de la foule ! Swagger va alors taper un sprint jusqu’en haut de la rampe et les deux hommes se lancent dans un brawl ! Le champion US est rapidement dépassé par Swagger qui semble vraiment enragé et qui l’enverra violemment contre le décor avant de lui appliquer son Gutwrench Powerbomb sur le sol en acier ! The American Everyman ramasse alors le drapeau et la ceinture US puis les brandit sous pas mal d’applaudissements mais surtout sous les chants « USA ! USA ! USA ! » d’une foule de patriotes.
75%

Le General Manager John Laurinaitis est en coulisses en pleine discussion avec plusieurs membres du roster, à savoir : Kofi Kingston, Drew McIntyre et Wade Barrett. Les 3 hommes se plaignent du peu de spotlight qui leur est accordé, demandant plus de considération de la part du GM et donc plus d’exposition, chacun avançant ses arguments. Laurinaitis réussi à calmer les esprits et déclare qu’il comprend les points de vues de chacun mais qu’il n’y a qu’une seule personne qui doit être écouté : le WWE Universe. Il annonce donc aux trois lutteurs qu’ils s’affronteront la semaine prochaine dans un match dont la stipulation sera choisie par les fans via le WWE App, le vainqueur de cette rencontre obtiendra un match lors du Pre-Show d’Extreme Rules contre un adversaire qui ne sera révélé qu’à la dernière minute. Les 3 hommes semblent satisfait et remercie le GM qui conclue avec son fameux « People Power » !  
58%

• The Brotherhood vs. Prime Time Players – Normal Tag Team Match
Les 2 équipes livrent une performance solide. Les PTP montrent qu’ils sont toujours aussi bien rôdés malgré une séparation de quelques mois, et prendront Goldust à partie pendant de nombreuses minutes. The Bizarre One réussira finalement à contrer une double suplex en double neckbreaker puis il tag enfin. Cody va alors reprendre le dessus et exécuter même un enchaînement Disaster Kick/Cross Rhodes sur Young mais Titus brise le compte. Goldust prend le relais et veut appliquer son Final Cut mais il est contré en roll-up : 1…2…3.
60%


Les PTP célèbrent leur victoire en en faisant des caisses comme à leur habitude sous les applaudissements alors que Cody est assez déçu et reproche cette défaite à Goldust. Il va tout de même vouloir aider son demi-frère à se relever mais celui-ci reste assis contre un poteau, le regard dans le vide… The New American Dream lui tend la main mais Goldust ne réagit pas. Il reste dans cette position quelques secondes puis quitte le ring en roulant sous les cordes et remonte la rampe en se tenant la tête sous le regard incrédule de son frangin…
71% 

• Rob Van Dam vs. Tyson Kidd w/ Christian – Normal Single Match
Les fans avaient demandés un rematch, le GM les a écouté (People Power !) et a donc programmé ce combat qui promet d’être disputé. Et en effet les deux lutteurs vont nous offrir une rencontre extrêmement partagée et dynamique. Tyson Kidd donne tout ce qu’il a et semble bien parti pour s’imposer mais RVD ne lâche rien et rentre dans un second souffle, plaçant tous ses moves les plus fameux, de son Spinning Guillotine Leg Drop à son Rolling Thunder. Il s’élance ensuite pour le Frog Splash mais Kidd esquive de justesse puis se place sur l’apron pour son Springboard Sommersault Neckbreaker, mais à la surprise générale il n’obtient pas le compte de trois. Le combat se poursuit et le canadien verrouillera son Sharpshooter mais RVD résiste et ira chercher les cordes. Kidd regarde son manager et décide alors d’en finir avec le Killswitch, mais il ne maîtrise pas bien cette prise. RVD va alors le contrer et le sécher avec un violent High Kick puis il bondit sur un coin pour un Five Star Frog Splash et obtient une nouvelle victoire. Après le match Christian va dire quelques mots à son protégé et lui fait comprendre que son erreur lui a coûté la victoire et qu’il aurait du rester concentré.
57%


Damien Sandow est dans le ring où a était installé un chevalet recouvert par un tissu en velours rouge. Sandow dit qu’il n’est pas seulement un intellectuel mais qu’il a aussi une âme d’artiste, en plus d’être un visionnaire. Il sourit puis présente au WWE Universe sa toute nouvelle création qui peut être considéré comme un chef d’œuvre. Il retire alors le tissu et nous laisse découvrir une magnifique peinture, un autoportrait de l’Intellectual Savior of the Masses, habillé dans un magnifique costume à l’ancienne, la ceinture Intercontinental sur l’épaule ! Sandow va alors pavaner en expliquant comment sa supériorité intellectuel va lui permettre d’abattre le colosse sans cervelle qu’est Big E Langston à Extreme Rules… mais il est alors interrompu par le champion Intercontinental qui débarque en courant dans le ring. Les deux hommes se lancent dans un brawl et Big E va facilement prendre le dessus et applique son Big Ending sur Sandow ! Mais il n’en a pas terminé avec lui et lui éclatera la toile de peinture sur la tête pour le plus grand plaisir de la foule ! Big E brandit ensuite son titre puis repart alors que Sandow est sonné, sa toile percée autour du cou. 
69%

• Sheamus vs. John Cena – Normal Single Match
The Celtic Warrior est plus motivé que jamais au contraire de Cena qui semble assez perturbé et sera dominé en début de rencontre. Toutefois le leader de la Cenation reprend confiance suite à des chants de ses fans et il arrivera à placer son enchaînement de moves avant de tenter l’Attitude Adjustement, mais Sheamus le repousse et l’attrape sur ses épaules pour le White Noise, seulement pour le compte de 2. Le combat reprend de manière assez partagé et Sheamus tentera son Brogue Kick mais cette fois Cena bloque le coup de pied et ramène l’irlandais au sol dans son STFU ! Cena met le plus de pression possible mais soudain un homme avec un masque de mouton apparaît dans la foule, ce qui perturbe grandement The Champ. Cena lâche sa prise et se relève en fixant le membre de la Wyatt Family… et Sheamus va alors le surprendre avec un nouveau Brogue Kick qui décroche la tête de John Cena : 1…2…3.
58% 


Cena met un peu de temps pour retrouver ses esprits mais une fois debout il menace la personne avec le masque de mouton et la défie de venir lui faire face… mais soudain un deuxième masque de mouton apparaît dans la foule, puis un troisième, un quatrième etc. il en apparaît aux quatre coins de l’arène, c’est une véritable petite armée ! Le leader de la Cenation ne sait pas quoi faire et reste planter là alors que l’armée de moutons approche du ring et va finalement l’encerclé ! Cena est seul au milieu du squared circle alors que des dizaines de personnes en soutane noire, visage masqué, le fixe sans bougée, mais se mettent à chanter « He’s got the whole in his hands ! »… Finalement John tente une sortie et les moutons vont tous s’écartés sur son passage, sauf un ! Cena n’hésite pas une seule seconde et va l’attaquer avec une violente clothesline suivi d’un Attitude Adjustement sur le sol ! Il lui arrache ensuite le masque et sa tunique et l’on découvre alors une jeune fan de John Cena bâillonnée et ligotée ! Mon Dieu ! The WWE Superman est sous le choc, tout comme le reste de la foule… Sister Abigail ! GOSH ! Bray Wyatt était parmi les moutons et a surpris Cena qui est maintenant KO sur le sol. Tous le troupeau repart alors sous les rires machiavéliques de l’Eater of Worlds.
77%  

• Evolution (Batista & Randy Orton) vs. Dolph Ziggler & The Miz – Normal Tag Team Match
Incroyable performance de The Miz et Dolph Ziggler qui vont se donner à fond, offrant des enchaînements fluides et de nombreux moves par équipes, ne laissant aucun répits aux membres d’Evolution. Toutefois Batista va entrer dans une sorte de fureur et faire un carnage sur le ring, appliquant même deux Batista Bomb sur The Miz mais Ziggler intervient de justesse pour briser le compte. The Miz hors course pour un moment, Ziggler se retrouve à deux contre un et la vapeur va s’inversée. The Show-Off réussira toutefois à esquiver un Spear de l’Animal qui coupe en deux l’arbitre puis il le surprend avec son Zig Zag mais ne peut faire le tombé. Ziggler n’a pas le temps de réagir qu’il mange un RKO sortit de nulle part. The Viper se prépare ensuite à exécuter un Punt Kick pour blesser Ziggler mais The Miz attrape les pieds de Randy et le tire à l’extérieur… les deux hommes se lancent dans un brawl et pendant ce temps Batista va s’armer d’une chaise et s’apprête à fracasser le crâne de Dolph… mais un homme sort de la foule et va lui retirer l’arme des mains ! Batista se retourne et se retrouve face à… Kassius Ohno ! Batista n’a pas le temps de réagir qu’il mange un nouveau Zig Zag suivi du compte de 3.
63%


Randy Orton a réussi à se débarrasser de The Miz en le projetant violemment dans les marches lorsqu’il aperçoit Ohno et une lueur meurtrière apparaît dans son regard ! The Apex Predator remonte dans le ring et va alors se jeter sur Kassius Ohno qui l’attend de pied ferme. Un brawl démarre entre les deux hommes qui vont se répondre coups pour coups avec une rare intensité ! The Young Knock Out Kid va toutefois réussir à faire reculer The Viper… Roaring Elbow ! NON ! Orton se baisse et plie Kassius en deux avec un low blow ! La foule hue copieusement Randy qui va maintenant aider Batista à se relever et lui explique que Kassius Ohno est celui qui l’a attaqué la semaine dernière dans sa loge, et donc celui par qui la faute Batista n’est pas champion à l’heure qu’il est ; c’est exactement ce qu’il fallait dire pour convaincre l’Animal. Les membres d’Evolution relèvent alors Kassius et s’apprêtent à porter leur RKO Bomb mais soudain le theme song du champion WWE World Heavyweight retentit ! Daniel Bryan débarque dans le ring en courant sous une ovation et se jette sur ses ennemis et, avec l’aide de Kassius Ohno, ils arriveront à chasser les membres d’Evolution qui repartent alors en rageant. Après ça les deux barbus se serrent la main sous les applaudissements et c’est sur ces images que le show se termine.   
86%



Overall Rating : 72%
Attendance : 10,021 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:12



Week 3, April 2014.

- Le retour d’un lutteur à surpris tout le monde hier : celui de Kassius Ohno, plus connu sous le nom de Chris Hero sur la scène indépendante. Le lutteur de NXT renvoyé en décembre 2013 est finalement de retour et est directement lancé dans une storyline majeur en Main Roster. On se rappelle que la direction avait critiqué Kassius Ohno sur son laisser aller au niveau de son physique, mais on a put voir hier soir que The Young Knock Kid est plus affuté que jamais. Il a donc passé ces derniers mois à s’entrainer dur afin de pouvoir prouver aux dirigeants sa volonté de revenir à la WWE, et il les a donc convaincus. Très bonne nouvelle pour le WWE Universe qui va pouvoir découvrir le talent d’une des plus grandes stars indy.

- La nomination de John Laurinaitis en tant que General Manager de Smackdown marque le retour du « People Power ». En effet la WWE compte laisser les fans s’exprimer au travers de sondages plus ou moins réguliers à la manière du RawActive. L’idée d’un retour du PPV Cyber Sunday est même envisagée.

- Des lutteurs de NXT prêt à passer en Main Roster ? Après Alexander Rusev, Paige et The Ascension, la WWE aurait pour idée de faire débuter plusieurs lutteurs de la brand jaune. Toutefois le COO Triple H ne veut pas précipiter les choses et attend que les bookers aient des plans sur le long terme pour les faire débuter. Les noms de Bo Dallas, Sami Zayn, Adam Rose ou encore le champion NXT Adrian Neville sont ceux qui reviennent le plus souvent.

- Extreme Rules ne sera pas totalement Extreme ? En effet plusieurs matchs prévus pour le PPV ne devraient pas comporter de stipulation, une décision de Triple H qui aurait décidé d’arrêter les PPVs à thèmes, à quelques exceptions comme Cyber Sunday cité plus haut. Extreme Rules 2014 devrait d’ailleurs être la dernière édition de ce pay per view. 


WWE Extreme Rules 2014 – Sunday, Week 4 April 2014.
Carte incomplète pouvant être sujet à modification.


Citation :
- John Cena vs. Bray Wyatt – I Quit Match

- Daniel Bryan © vs. Triple H – No Holds Barred Match, WWE World Heavyweight Championship

- Cesaro © vs. Jack Swagger – WWE United States Championship

- Big E Langston © vs. Damien Sandow – WWE Intercontinental Championship

- AJ Lee © vs. Paige – Submission Match, WWE Diva’s Championship

- The Usos © vs. Dolph Ziggler & The Miz – WWE Tag Team Championship 
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:13

WWE RAW – Week 4 April 2014.
Live from Orleans Arena: Paradise Nevada



Welcome to Monday Night RAW ! Le theme song du show laisse place à celui de John Cena qui débarque dans le ring, tête de basse, l’air grave. Cena commence alors un speech en rappelant les évènements de vendredi dernier et s’excuse, tout d’abord auprès de la jeune femme qu’il a frappé par erreur, mais aussi au WWE Universe tout entier qu’il a déçu. Le leader de la Cenation n’est plus lui-même depuis quelques temps, Bray Wyatt semble être entré dans son esprit. Mais cette manipulation du patriarche pour qu’il (Cena) s’en prenne à ses propres fans a était sa plus grosse erreur ! John était en train de plongé dans l’abyme mais ce choc terrible l’en a sortit. La colère le rongeait mais désormais il est capable de la maîtriser et de la diriger vers la bonne personne : Bray Wyatt. Il n’a plus peur de dire I Quit, car désormais il sait pour qui il se bat : pour la Cenation. A Extreme Rules Bray Wyatt regrettera de l’avoir poussé dans ses derniers retranchements ! Le leader de la Cenation jette son micro puis fait ses taunts sous les applaudissements de ses fans, puis il fait un tour de ring pour aller auprès d’eux et retrouvé la force qu’il avait perdue. Il repart ensuite d’un pas déterminé, comme on ne l’avait pas vu depuis des semaines.
97% 

Dans la loge d’Evolution, les 3 hommes sont en pleine discussion. Orton et Batista sont fou de colère d’avoir était humilié par Daniel Bryan et Kassius Ohno la semaine dernière et demandent au COO pourquoi Ohno est à la WWE ? Triple H répond que le rookie avait était licencié en décembre dernier mais il (Triple H) à fait l’erreur de le réengager il y a peu, en ne se doutant pas une seconde qu’il s’allierait à Daniel Bryan. Il ne sait d’ailleurs pas quel est le problème d’Ohno mais compte bien le régler avant que le rookie ne leurs cause plus de problèmes. Batista hurle alors au Game de simplement virer ce fauteur de trouble qui va contre l’ordre des choses, contre l’évolution ! Orton l’arrête en lui répondant qu’un licenciement serait trop tendre, il doit payer pour ses actes. L’Evolution ne le laissera pas agir à sa guise sans en subir les conséquences ! Triple H déclare que pour l’instant ce qui importe c’est son match de championnat à Extreme Rules, Orton et Batista devront s’assurer que Kassius Ohno n’intervienne pas en la faveur de D-Bryan, et pour ça ils ont carte blanche.
77%

• Xavier Woods (w/ R-Truth) vs. Tyson Kidd (w/ Christian) – Normal Single Match
Un match plutôt disputé entre les deux lutteurs cherchant à impressionner leur mentor respectif. Tyson Kidd est dans une bonne période et va prendre l’avantage dans cette rencontre, mais Xavier Woods le surprend avec son Honor Roll sortit de nulle part, seulement pour le compte de 2. La rencontre se poursuit et The Apollo part alors pour son Lost in the Woods mais le canadien le contre en lui attrapant la jambe afin de verrouiller le Sharpshooter, Xavier Woods n’aura pas d’autre choix que d’abandonner.
20%


Après une page de pub on retrouve Tyson Kidd et Christian de retour en backstages, le mentor félicite son protégé lorsque soudain ils se retrouvent nez à nez avec Rob Van Dam. The Whole F’N Show félicite à son tour Tyson Kidd pour sa victoire de ce soir. Kidd le remercie mais dit qu’un obstacle barre sa progression, pour que sa carrière avance il devra le surmonter : il DOIT vaincre Rob Van Dam ! Il sait qu’il en est capable et propose donc un troisième match au vétéran qui accepte. Les deux hommes se serrent la main puis se donne rendez vous dans le ring à Smackdown.
57%

The Celtic Warriors Sheamus fait son entrée dans le ring. Il commence une promo rappelant la prime sur la tête de Brock Lesnar, l’homme qui a vaincu la streak, et dit que ce sera lui qui l’empochera. Sheamus nous dit qu’il a le courage et la détermination de ses ancêtres, les grands guerriers d’Irlande, et que c’est pour leur faire honneur qu’il vaincra Lesnar ! Celui-ci est un vrai monstre c’est vrai, multiple champion WWE et même UFC, l’homme qui a enterré le Deadman etc. mais son temps est révolu, désormais The Next Big Thing c’est lui (Sheamus) ! Il va pour poursuivre mais il est interrompu par The Ravishing Russian Lana qui fait son apparition sous le titantron. La russe se moque de Sheamus et dit qu’il n’y a qu’une seule personne capable de battre Lesnar : The Super Athlete Alexander Rusev. Celui-ci est invaincu, il ne compte plus les victimes, et ne ferait qu’une bouchée de Sheamus ! The Great White affiche un sourire carnassier et défi alors Rusev pour un match immédiatement, et dit qu’il (Sheamus) va lui aussi briser une streak ! Lana éclate de rire et accepte alors le défi en disant que Sheamus va perdre toutes ses illusions et comprendre qu’il n’est rien face à la puissance de Rusev ! Une fois qu’il se sera occupé de Sheamus, Rusev s’occupera ensuite de Brock Lesnar afin d’empocher les 500,000$.
58%

• Sheamus vs. Alexander Rusev (w/ Lana) – Normal Single Match
Gros combat où les deux lutteurs vont faire parler leur puissance. Sheamus semble plus agressif que jamais et claquera même son Brogue Kick dans la face du bulgare après seulement quelques minutes de match mais Rusev se sort sans problème du compte. Le combat est plutôt équilibré mais Sheamus veut en finir trop vite et se fait contrer à de nombreuses reprises, ce qui permet à Rusev de prendre l’avantage. Il claque un violent Spinning Wheel Kick dans la tête de Sheamus puis il en rajoute une couche avec un Jumping High Knee en plein visage ! Sheamus est alors groggy et Rusev annonce alors la fin : The Accolate ! C’est la fin… non, Sheamus se sert de ses dernières forces pour se relever avec Rusev sur les épaules : White Noise ! 1…2…3 ! Il l’a fait ! Alexander Rusev est vaincu ! La foule n’en revient pas et fait une ovation à Sheamus qui célèbre alors que Rusev a du mal à comprendre ce qu’il vient de se passer.
63%


Nous retrouvons Renee Young en compagnie de Paige pour une interview. La jeune britannique parle évidemment de la championne des Divas AJ Lee et du match entre les deux dimanche à Extreme Rules. Paige nous dit être prête pour ce combat, prête à montrer au WWE Universe qu’elle représente le futur de la division féminine. L’arrogance d’AJ Lee la perdra. Elle a choisit elle-même sa condamnation en voulant un Submission Match ! The Crazy Chick pense la faire abandonner avec son Black Widow, mais lorsqu’elle sera prise dans le Scorpion Crosslock elle n’aura d’autre choix que de taper trois fois et reconnaître sa défaite ! Paige brandit alors son titre NXT Women’s Championship (qu’elle va défendre cette semaine à NXT contre Alicia Fox) et déclare alors qu’elle sera la première à détenir les deux titres en même temps !
53%

Damien Sandow est à la terrasse d’un restaurant très chic en train de siroter une coupe de champagne. The Duke of Decency nous dit qu’il célèbre en avance sa victoire de dimanche soir qui le consacrera champion Intercontinental pour la première fois de sa carrière. Il n’a aucun doute sur ses chances de victoire qui sont de 100% car Big E Langston n’est qu’un faible d’esprit qui ne pourra pas déjouer sa tactique sans la moindre faille. Sandow laisse toutefois une chance à Langston de prouver qu’il a un minimum de matière grise et pour cela il lui donne rendez vous vendredi à Smackdown pour un petit défi ! La promo se conclue alors que Sandow esquisse un sourire arrogant en disant que les êtres supérieurs auront toujours le dernier mot.
72% 

• The Usos vs. RybAxel – Normal Tag Team Match
Un combat par équipe très classique. Ryback fait parler sa puissance et arrive à prendre le dessus, notamment après une violente Meathook Clothesline, mais les frères Usos travaillent beaucoup mieux en équipe (ils ne sont pas champions pour rien) et n’auront pas trop de mal à s’imposer. Après s’être débarrassé de Ryback en l’envoyant à l’extérieur, ils étalent Axel avec un double superkick puis Jimmy y va de son Diving Splash suivi du compte de 3 pendant que Jey se jette par-dessus les cordes directement sur Ryback. Une victoire facile qui les met en confiance pour leur défense de titre à Extreme Rules.
58%


Et justement les challengeurs aux titres par équipes font leurs apparitions sous le titantron et confrontent les champions. The Miz et Dolph Ziggler prennent de haut les Usos en disant que les battre ne sera qu’un détail et une fois qu’ils seront champions ils pourront alors prouver leur véritable valeur en dominant la division par équipe !  The Show-Off poursuit en disant qu’ils sont arrivés à un moment clé de leur carrière : s’ils ne brillent pas maintenant ils tomberont dans l’oubli. La WWE ne leur donne pas le spotlight qu’ils méritent, ils vont donc prendre de force ce qui leur revient de droit et vont devenir les nouvelles stars éblouissants cette compagnie, des money makers, et les dirigeant de la WWE seront obligés de reconnaître leurs erreurs de jugement, et ils devront s’excuser… à genoux, s’ils ne veulent pas voir leurs nouvelles poules aux œufs d’ors s’envolés vers une autre compagnie !
62%   

Après une coupure commerciale nous retrouvons les patriotes Zeb Colter et Jack Swagger dans le ring. Uncle Zeb rappelle que The All American-American Jack Swagger va affronter le traître Cesaro ce dimanche à Extreme Rules et qu’il compte bien ramener le titre US à la maison, c’est une insulte de voir cette ceinture à la taille d’un étranger ! Le duo poursuit avec des propos à la fois patriote mais surtout xénophobe, critiquant tous les étrangers venant travailler sur le sol américain, et c’est à ce moment là qu’Hunico les interrompt. Le gangsta débarque dans le ring, batte en main, et va cracher à la face de Colter en l’insultant de raciste, et lui annonçant que son pire cauchemar est sur le point d’arriver. Hunico déclare alors qu’après s’être occupé de Rey Mysterio il se lancera dans la course au titre US et ramènera le titre à Juarez, et se fera un plaisir de la taguer aux couleurs du Mexique ! Swagger explose de rage et se jette alors sur le latino ! Un brawl démarre alors que Colter quitte le ring et fait venir un arbitre…     
53%

• Jack Swagger (w/ Zeb Colter) vs. Hunico – Normal Single Match
Swagger prend son adversaire à la légère mais il va vite le regretter et subira les violents assauts du mexicain. Hunico prend de vitesse Swagger mais il sera stoppé en pleine course avec un énorme Clothesline ! Captain Wrestling reprend le match en main, ralentissant le rythme du combat et travaillant sur les jambes de son adversaire en vu du Patriot Lock… mais Hunico lui enverra un Enzuigiri dans la face puis l’attrape en roll-up en maintenant les cordes… mais Rey Mysterio débarque et signale la tricherie à l’arbitre ! Hunico est vert de rage mais ne perd pas de temps et grimpe alors sur un coin pour son Fall of Juarez… mais Swagger fera bouger les cordes et le gangsta chute durement dans le ring, puis se prendra le Gutwrench Powerbomb suivi du compte de 3.
62% 


Après le match Hunico menace Rey Mysterio avec sa batte et va pour se jeter sur lui mais le luchador s’y attendait et le fait tomber dans les cordes… 619 ! C’est passé ! Hunico roule ensuite en dehors du ring et repart en titubant alors que Mysterio récupère un micro et l’interpelle d’un air de défi. The Masked Maestro semble vouloir en finir une bonne fois pour toutes avec le gangsta et le défi pour un match à Extreme Rules, un Lucha Rules Match (Two out of Three Falls) afin d’honorer la tradition mexicaine qu’Hunico dénigre tant. The South Border Bad Boy se met alors à rire et déclare qu’il se moque des traditions comme il se moque des règles, tout les moyens sont bons pour arriver au sommet et la seule chose qui compte c’est la victoire. Toutefois si Rey veut jouer la carte « Lucha Libre » alors il se fera un plaisir de le battre à son propre jeu !
66%

Le champion WWE World Heavyweight Daniel Bryan arrive dans le ring sous les applaudissements, il attend le silence puis demande au WWE Universe d’accueillir son pote Kassius Ohno ! Celui-ci rejoint D-Bryan dans le ring et les deux se serrent la main. Le champion dit que c’est lui qui a demandé à Kassius d’accepté de revenir à la WWE alors qu’il avait était licencié sans hésitation malgré son talent. Tout comme D-Bryan, Ohno est une légende du circuit indépendant et il a le même rêve : conquérir la WWE afin de montrer au monde entier qui il est et de quoi il est capable ! Kassius prend le relais en disant que la WWE est un monde particulier où l’argent est plus important que les rêves, où les relations passent avant le talent, où la volonté des dirigeants passe avant celle des fans ! Il est de retour à la WWE pour faire changer cette mentalité et pour cela il doit combattre l’oppression représenté par le COO et son groupe Evolution ! Les 3 made-in WWE que son HHH, Orton et Batista ont une vision fausse du business et des attentes des fans, et de toute manière ils s’en foutent royalement, seul le pouvoir les intéresse. Daniel Bryan conclue alors en disant qu’une nouvelle force entre dans la partie, les Strong Styles Shooters vont frapper fort et vont renverser le cours des choses ! La foule les acclame mais le theme song d’Evolution retentit… Le trio débarque en haut de la rampe sous les huées et Triple H va alors rabaisser les Faces, rappelant qu’il peut les virer quand il veut mais qu’il préfère les humilier, les massacrer. A Extreme Rules il s’emparera personnellement du titre de Daniel Bryan, quand à ce soir c’est Randy Orton qui s’occupera du cas de Kassius Ohno.
74%    

• Kassius Ohno (w/ Daniel Bryan) vs. Randy Orton (w/ Triple H & Batista) – Normal Single Match
Quel combat ! Kassius Ohno se met direct le public dans la poche en sortant son arsenal de moves et en étant très stiff mais Orton répond avec la même intensité et placera un bon Olympic Slam. Il prépare ensuite son RKO mais The Savior of WWE le repousse et le terrasse avec son Ohno Blade, une Discus Elbow Smash dans l’arrière du crâne, mais il n’obtient pas le compte de 3. Le combat se poursuit de manière très disputé mais Orton semble en difficulté. Il va alors chercher une chaise mais Ohno lui éclatera la face avec un son Roaring Elbow ! C’est la fin… SPEAR ! Gosh ! Batista vient de couper Ohno en deux ! L’arbitre stop immédiatement le match, déclarant Kassius vainqueur par DQ.  
74%


Batista continue de passer Kassius Ohno à tabac et Daniel Bryan veut alors aller à son secours mais Triple H le retient à l’extérieur et le projettera violemment par-dessus la table des commentateurs. The Game fait signe à Batista et Orton de démolir Ohno, pour lui apprendre à respecter l’autorité, en faisant le signe du pouce vers le bas. Batista et Orton relèvent l’ex lutteur indy et l’exécutent avec leur RKO-Bomb directement sur la chaise !!! Quand à lui, Triple H récupère sa masse et éclatera la face du champion WWE World Heavyweight avec un énorme coup, puis il l’exécute à son tour avec un terrible Pedigree à travers la table des commentateurs !!! Le trio heels célèbrent ensuite sous les huées générales puis Triple H conclue en disant que voilà ce qui arrive à ceux qui vont contre l’Evolution ! La rébellion a était tué dans l’œuf.
78%

Après une nouvelle page de pub nous retrouvons Kane, Konnor et Viktor au centre du ring, la salle est plongée dans une lumière rougeâtre. Le leader de Cerberus affiche un sourire machiavélique et dit que les membres de The Shield pensent pouvoir faire justice eux même mais ils outrepassent leurs droits, The Hounds of Death sont là pour rétablir l’ordre, via une destruction pure et simple, la purification par la feu ! Kane éclate de rire et annonce qu’à Extreme Rules ils affronteront The Shield dans un 3 vs 3 Monster’s Ball Match !!! Mais pour ce soir, les membres du Shield seront en action contre la Wyatt Family ! The Corporate Monster abaisse alors les bras pour faire apparaître ses flammes mais soudain Rollins, Ambrose et Reigns (ce dernier portant un bandage au visage suite aux brûlures subites la semaine dernière) sortent de la foule et rentrent dans le ring ! Un énorme brawl démarre entre les 6 hommes… Kane semble plus puissant que jamais et démolit Rollins et Ambrose à lui tout seul puis les attrape par la gorge pour un Double Chockslam… Spear de Roman Reigns ! Kane a le souffle coupé et roule alors à l’extérieur… et il sera vite rejoint par ses acolytes qui se font expulser du ring par les 3 justiciers ! La foule acclame The Shield qui menace les 3 freaks de revenir mais ceux vont disparaître dans la pénombre… et c’est The Wyatt Family qui fait son entrée.
64%

• The Shield vs. The Wyatt Family – 6-Man Tag Team Match
Encore un combat très disputé, mais c’est la Wyatt Family qui va prendre le dessus étant donné que le trio de la justice est affaibli suite au brawl contre Kane et ses sbires. Luke Harper fait vraiment forte impression, dominant à tour de rôle les membres du Shield, mais il finira par se faire claquer un violent Superman Punch de Reigns et devra taguer. S’engage alors un combat entre Bray Wyatt et Roman Reigns alors que les 4 autres lutteurs se battent à l’extérieur du ring… Roman tentera son spear mais The Eater of the Worlds esquive de justesse puis l’attrape pour le Sister Abigail, mais il n’obtient pas le compte de 3. Bray rage et veut porter à nouveau son finisher mais Seth Rollins le surprend avec un Springboard Knee Strike dans la tempe ! Erick Rowan prend le relais et démolit Rollins avec un Big Boot puis se retourne vers Reigns mais celui-ci surprend le Redbeard Redneck avec le Spear suivi du compte de 3.
67%


Après le match Bray Wyatt engueule Erick Rowan qui reste tête basse mais soudain le theme song de John Cena retentit ! Le leader de la Cenation s’avance d’un pas déterminé vers le ring où Wyatt l’attend en souriant… John semble avoir retrouvé confiance en lui et le patriarche semble hésiter une seconde, puis décide d‘envoyer ses frères à l’assaut, mais The WWE Superman (qui est en plein forme) va se débarrasser d’eux sans trop de problèmes pour le plus grand plaisir des fans ! Bray Wyatt tente alors une attaque dans le dos mais The Champ le voit venir et l’attrape sur ses épaules : Attitude Ajustement ! Harper tire immédiatement Bray à l’extérieur du ring et les 3 rednecks repartent en rageant alors que John Cena fête dans le ring ! Il récupère un micro et dit qu’il a retrouvé confiance en lui grâce à ses fans qui le soutiennent toujours malgré les manipulations de Bray Wyatt. Sa colère n’est plus sa faiblesse mais désormais une arme !  The Champ is still here and he will NEVER give up !
81%


 

Overall Rating : 80%
Attendance : 10,000 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:13

WWE Smackdown – Week 4 April 2014.
Live from Lawlor Events Center : Reno, Nevada



On ouvre le show avec l’arrivée de Sheamus dans le ring sous de nombreux applaudissements. Le Celtic Warrior commence une promo en rappelant ses récentes victoires, notamment contre Alexandre Rusev, puis dit qu’il est désormais prêt à relever l’Open Challenge de Paul Heyman, il est prêt à affronter Brock Lesnar ! Le theme de The Next Big Thing ne se fait pas attendre et l’homme qui a vaincu The Streak débarque dans le ring en compagnie de son manager. Lesnar reste de marbre alors que l’irlandais le défi pour un match ce dimanche à Extreme Rules ! Paul Heyman se frotte les mains et essaye de faire peur à Sheamus en lui demandant s’il est vraiment prêt à se faire déchiqueter par la bête ? Prêt à se faire broyer par la machine ? Sheamus semble déterminer et demande alors à Heyman s’il a peur de perdre ses 500,000$ ? Le manager rigole et dit qu’il a totalement confiance en Lesnar qui est le catcheur le plus dangereux que cette fédération est connue, il ne fera qu’une bouchée du Great White. Heyman sort alors un contrat de sa mallette et le tend à Sheamus afin d’officialiser la rencontre qui aura lieu dans deux jours. Sheamus signe sans hésiter… mais Brock Lesnar l’attaque immédiatement après et le plaque à terre pour une série de coups très stiffs, ouvrant même l’arcade de Sheamus puis il le bloque dans sa Kimura Lock… Il est prêt à lui casser le bras et Sheamus hurle de douleur mais il arrive à attraper la mallette de Heyman et y va de plusieurs coups dans le crâne de Lesnar qui finira par lâcher prise ! Sheamus se relève alors le visage maculée de sang donnant l’air de peinture de guerre… Il pousse alors un cri et y s’élance : Brogue Kick ! Esquivé ! Lesnar attrape immédiatement The Celtic Warrior sur ses épaules et lui applique son F5 ! The Beast et Heyman repartent ensuite sous les huées alors que Sheamus se relève déjà et fixe son ennemi avec un regard plein de rage.
96%

Une vidéo est diffusé rappelant les évènements d’il y a quelques jours RAW entre les membres d’Evolution et les Strong Style Shooters Daniel Bryan et son nouvel allié Kassius Ohno. Des images exclusives montrent ensuite Ohno et Bryan être évacués de l’arène avec l’aide de l’équipe médicale puis être examinés en backstages. Le champion WWE World Heavyweight semble être le plus touché et les médecins lui déconseillent de combattre dimanche, ce que D-Bryan refuse catégoriquement. Toutefois on nous annonce que les deux hommes ne seront pas autorisés à combattre ce soir à Smackdown et qu’ils ne seront même pas sur place.
76%

• R-Truth (w/ Xavier Woods) vs. Damien Sandow – Normal Single Match
C’est un combat à sens unique. Damien Sandow utilise son intelligence pour prendre le contrôle du match sans laisser la moindre chance à R-Truth qui ne peut que subir la technique de sape du Duke of Decency. Finalement Sandow en finit rapidement avec son Silencer suivi du compte de 3.
55%


Après cette victoire facile Damien Sandow reste dans le ring et récupère un micro. Il commence un speech en disant qu’il vient de prouver une nouvelle fois sa supériorité et que son combat de dimanche contre Big E Langston sera sur le même schéma : une domination totale de la rencontre. Il poursuit en rabaissant le champion, en le traitant de tas de muscles sans cervelle se rapprochant plus de l’animal que de l’être humain. Toutefois il lui propose un défi afin de nous montrer de quoi Big E est capable intellectuellement parlant. Le champion débarque dans le ring en fixant le challengeur avec un regard plein de haine mais il reste calme et joue le jeu de Sandow qui va alors lui demander tout simplement s’il connaît vraiment le titre Intercontinental et lui propose une série de question. Big E Langston va répondre juste aux questions suivantes : qui est le premier champion Intercontinental de l’Histoire (Pat Patterson), qui a le plus long règne (Honky Tonk Man – 454 jours) et qui à le plus grand nombres de règnes (Chris Jericho – 9). Sandow semble surpris et félicite ironiquement le champion mais il a encore une dernière question : quel est la probabilité que Big E Langston reparte avec le titre dimanche soir ? Langston va pour répondre mais Sandow hurle 0% puis se jette sur le champion… mais est stoppé net avec un gros coup de ceinture dans le crâne ! Big E Langston enchaîne ensuite avec son Big Ending puis brandit le titre en disant que selon ses calculs Sandow à 100% de chance de se faire botter le cul à Extreme Rules.
64%

La caméra nous amène maintenant en backstages où nous retrouvons R-Truth et Xavier Woods de retour dans a zone d’interview en compagnie de Renee Young. R-Truth semble très déçu de sa défaite et cherches à se justifier, mais soudain on entend un hurlement et R-Truth est percuté de plein fouet par Rusev qui l’écrase contre le décor ! Xavier Woods n’a pas le temps de comprendre ce qu’il se passe que The Bulgarian Brute l’attrape par la gorge et le projette violemment contre un mur. Il récupère une chaise et va pour frapper le rookie mais R-Truth l’en empêche, mais subit alors la colère de Rusev qui l’éclate avec violent coup dans le crâne puis continue de le passer à tabac. Renee Young veut alors alerter la sécurité mais elle se retrouve face à Lana qui prend la parole comme si de rien était et annonce que la défaite de Rusev lundi à RAW n’a fait que l’enragé encore plus, faisant de lui un combattant encore plus dangereux. The Super Athlete va faire un carnage au nom de la Mère Patrie et au nom de Vladimir Poutine. La vidéo se conclue alors que Rusev achève R-Truth en lui renversant une pile de flight-cases sur le dos, puis le duo slave quittent la zone laissant R-Truth hurlant de douleur.  
64%

John Laurinaitis annonce que le prochain match a était décidé par le WWE Universe qui a put voter pour la stipulation du combat qui opposera Wade Barrett, Drew McIntyre et Kofi Kingston. Rappelons que le gagnant participera au Pre-Show d’Extreme Rules. Les résultats du vote sont alors dévoilés :

3-Way Elimination Match : 12%
Ladder Match : 16%
Steel Cage Match : 72%


• Wade Barrett vs. Drew McIntyre vs. Kofi Kingston – Steel Cage Match
Comme on pouvait s’y attendre, les 3 hommes nous offrent un combat à la fois très dynamique mais aussi très intense. Kingston fait le spectacle avec des moves high fly, comme par exemple un Diving Crossbody du haut de la cage sur Drew McIntyre, mais il aura du mal face aux attaques violentes de l’anglais. Barrett fait en effet parler sa puissance et écrase ses adversaires à de nombreuses reprises contre le grillage en acier, et mettra KO Kingston avec son Bull Hammer. Il veut ensuite sortir par la porte mais McIntyre l’en empêche et lui claque en pleine face avant de reprendre le match en main. McIntyre n’est clairement plus le même qu’il y a quelques mois avec les 3MB et a le soutient d’une partie de la foule. Il tentera son Futur Shock DDT sur Barrett mais Kingston lui éclate la tête avec le Trouble in Paradise. Barrett veut alors surprend Kingston avec un nouveau Bull Hammer mais cette fois c’est contré pour le SOS. The Black Lion ne perd pas de temps et monte une nouvelle fois sur le haut de la cage pour s’échapper, il semble prêt du but… mais McIntyre lui retient le pied puis le rejoint au sommet ! Les deux s’échangent les coups et pendant ce temps Barrett rampe vers la porte… mais Kofi fera basculer The Chosen One vers l’extérieur et celui-ci se détruit l’entrejambe sur le haut de la porte, Outch ! Le ghanéen commence la descente mais Barrett est à deux doigts de sortir… Kingston n’hésite pas une seconde et lâche prise, tombant directement en guillotine leg drop sur Barrett juste en dessous ! Le ghanéen a touché le sol, il remporte le match ! 
69%


Après une page de pub nous retrouvons Kofi Kingston en compagnie de Renee Young pour une interview. La belle blonde le félicite tout d’abord pour sa victoire après ce gros combat, puis demande à Kingston s’il a de l’appréhension concernant son match de dimanche alors que l’on ne connaît pas son adversaire. The Black Lion dit qu’il s’est toujours donné à fond et il en sera de même dans le Pre-Show d’Extreme Rules, qu’importe son adversaire. Il peut se vanter d’un bon palmarès dans sa carrière à la WWE mais il est temps pour lui de passer à un niveau supérieur. Actuellement il est dans période creuse et va tout faire pour remonter la pente et enfin atteindre les sommets, rien ni personne ne pourra l’en empêcher ! The Black Lion conclue en disant que son combat de dimanche est un moment clé qui déterminera la suite de sa carrière.
51%  

• Rob Van Dam vs. Tyson Kidd (w/ Christian) – Normal Single Match
Troisième match entre les deux hommes et une nouvelle fois le combat est de qualité. RVD ne ménage pas le canadien qui donne tout ce qu’il a mais subira tout de même un moment de domination et passera près d’une 3ème défaite après un Five Star Frog Splash mais il se sort du compte in-extremis. La foule donne de la voix pour soutenir Kidd qui réussira à contrer un kick de Rob et il le ramène au sol pour le Sharpshooter… mais il y aura ropebreak ! Kidd va alors relever RVD mais celui-ci l’envoi sur l’apron puis enchaîne avec un magnifique Sunset Flip Powerbomb vers l’extérieur ! Christian va alors encourager son poulain pour que celui-ci se relève… et il sera de retour dans le ring à 9. Le combat se poursuit sans temps mort et Kidd tentera son Springboard Sommersault Neckbreaker mais RVD le laisse s’écraser au sol puis il enchaîne avec le Rolling Thunder ! Il bondit sur la 3ème corde pour un nouveau Frog Splash mais à la surprise générale The Hart Dungeon Elite se relève et le rejoint sur le coin ! RVD tente de le repousser mais Kidd ne lâche rien… Avalanche Fisherman Neckbreaker ! Gosh ! Van Dam est inerte : 1…2…3 ! Tyson Kidd remporte le match !
60%


The Stampede Kid fête sa victoire sous les applaudissements du WWE Universe, puis il aide RVD à se relever et les deux se serrent la main en signe de respect. Christian rejoint ensuite son poulain dans le ring et le félicite puis prend un micro et dit que Kidd est un battant, qu’il n’abandonne jamais et surmonte tous les obstacles : tel est la voie d’un vrai guerrier ! Pendant des années Tyson a était sous-estimé mais aujourd’hui il est enfin respecté et très bientôt il montrera au monde qu’il est capable de grands exploits, qu’il est au niveau de son mentor Bret Hart ! Kidd remercie Christian et prend la suite en disant que Captain Charisma l’a aidé à retrouvé confiance en lui alors qu’il pensait sincèrement ne pas être à sa place à la WWE… mais aujourd’hui ses rêves peuvent devenir réalité ! La foule l’acclame mais soudain le General Manager de Smackdown John Laurinaitis fait son apparition. Il félicite tout d’abord Kidd pour sa persévérance puis dit que si le WWE Universe soutient le canadien alors il (Laurinaitis) va lui donner sa chance. Il lui propose alors un défi : la semaine prochaine il affrontera un adversaire choisit par le WWE Universe, parmi trois anciennes superstars de la WWE elles aussi sous-estimés, le gagnant du combat obtiendra un titleshot au United-States Championship ! PEOPLE POWER !
73%

• Rey Mysterio vs. Alberto Del Rio – Normal Single Match
WHAT A MATCH ! Les deux hommes livrent une performance exceptionnelle qui leur vaudra une ovation de la foule après le match. Mysterio semble être au niveau d’il y a 10 ans en sortant tout son arsenal de moves high fly, Del Rio quand à lui ne va pas se laisser prendre de vitesse et démontrera toute sa technique et essayant sans cesse de ralentir le rythme et affaiblissant le bras gauche de Rey. Mysterio réussira à faire basculer The Mexican Aristocrat dans les cordes puis il part pour le 619 mais ADR le contre et le ramène sur ses épaules pour un violent tilt-a-whirl argentine backbreaker puis il enchaîne avec le Cross Armbreaker… mais Mysterio résiste et retourne en roll-up, seulement pour le compte de 2. Alberto va garder le dessus et réussi à repousser Rey contre un coin puis s’élance pour son Enzuigiri… mais Mysterio esquive, se hisse sur le haut du coin, puis bondit pour un magnifique Dragonrana tenu en pin : 1…2…3 !    
81%


Mysterio fête sa victoire sous une ovation déclare alors qu’il remportera une nouvelle victoire dimanche à Extreme Rules en battant Hunico mais soudain il est interrompu par le theme song de Sin Cara ! Mysterio est perplexe et regarde vers le titantron… et Sin Cara apparaît, attaché dans une chaise roulante poussée par Hunico ! The South Border Bad Boy hurle à Mysterio que la tradition Lucha Libre a créé une nation de lâche ce cachant derrière des masques. La mascarade a assez duré ! Hunico brandit alors sa batte et la fait tournoyée en l’air… HOME RUN ! Gosh il vient de mettre un énorme coup de batte dans la face de Sin Cara qui en est tombé de la chaise ! Mysterio est fou de colère et tape alors un sprint jusqu’au en haut de la rampe, mais Hunico ne demande pas son reste et s’enfuit en ricanant. Mysterio le laisse fuir et va immédiatement voir son ami Sin Cara… mais on découvre alors qu’il s’agissait d’un mannequin ! Mysterio semble rassurée, mais le vrai Sin Cara est donc toujours porté disparu.
60%

Après une coupure commerciale nous retrouvons les trois membres du Shield dans un gymnase désaffecté en train de s’entraîner à la dure. Ambrose arrête de s’acharner contre un sac de frappe et vient faire face à la caméra. The Street Dog dit que depuis leur arrivée à la WWE fin 2012, ils n’ont jamais rencontré d’adversaire plus dangereux, plus maléfique et plus imprévisible que Cerberus. Le trio de la mort dirigé par Kane les a mis en difficulté à plusieurs reprises, mais ils ont aussi réveillé leur soif de sang et de vengeance ! Roman Reigns prend alors la parole et dit que dimanche à Extreme Rules ils affronteront les 3 fanatiques dans un Monster’s Ball Match, le summum de la violence, et pour cela ils ont du modifier leur entraînement. Cela fait des jours qu’ils sont dans ce gymnase à suer eau et sang, mais le jour J ils seront plus que prêt. Kane et ses chiens pensent les avoir repoussés dans leurs derniers retranchements, mais au contraire, ils ont réveillés les bêtes qui sommeillaient en eux !!! Seth Rollins termine en disant en disant que la justice va être rendue d’une nouvelle façon : la peine capitale sera appliquée !  Beware, the hounds of justice are unchained ! 
78%

• The Brotherhood vs. Dolph Ziggler & The Miz – Normal Tag Team Match
Le match est clairement en l’avantage des challengeurs aux titres par équipes du fait de certaines tensions entre Cod y Rhodes et Goldust. En effet ce dernier semble ignorer son frère et ne rentre pas dans le ring. Cody est en difficulté après un Superkick de Ziggler mais il réussira à contrer le Zig Zag et à placer son Beautiful Disaster puis il tape sur l’épaule de Goldust. Celui-ci rentre alors dans le ring et sèche Ziggler avec un son Throat Thrust mais il se retourne ensuite vers Cody et le menace ! Ziggler en profite pour taguer et The Miz surprend alors The Bizarre One avec un roll-up pour le compte de 3.
59% 


Après le match Cody demande des explications à son frère mais celui-ci le repousse brutalement en arrière ! Cody n’apprécie pas mais se retient de répondre par la violence. Il ne comprend pas l’attitude de son frère et s’avance alors d’un pas … mais Goldust lui met un énorme coup de pied dans l’entrejambe ! Cody est plié en deux alors que The Prince of Perversion le regarde avec sourire inquiétant. Il va alors faire ses taunts bien freaks sous les huées… puis repart sans rien dire.
68%

Le champion US Cesaro débarque dans le ring devant un public plutôt mitigé. Le suisse commence une promo rappelant les valeurs de l’Amérique, le pays des libertés et de toutes les opportunités. Il dit que des millions de personnes espèrent vivre l’American Dream mais lui n’a jamais était un rêveur… c’est un conquérant ! The Swiss Conqueror ne vit que par la réussite, par la gloire, et ne laissera pas son ascension être stoppé par des rednecks jaloux de sa réussite ! Jack Swagger et Zeb Colter jouent la carte du patriotisme, mais ce ne sont que des imbéciles pensant encore que la nationalité est plus importante que le talent ! Soudain le theme song des Real Americans retentit et le duo débarque sous les applaudissements des patriotes. Zeb Colter va alors rabaisser Cesaro avec des propos xénophobe et vantant la puissance de Jack Swagger, un ancien champion du monde, qui a toute la légitimité pour porter haut les couleurs de l’Amérique. Selon lui, le titre US ne devrait être disputé qu’entre américains. Le fait qu’un étranger possède cette ceinture est symbole d’une invasion, d’une attaque sur la terre sacré des Etats-Unis d’Amérique ! The Founding Father s’emporte en menaçant Cesaro mais celui-ci en a marre et déclare que la conquête est déjà en marche ! Il fait alors un signe de la main et un immense drapeau américain et alors déployé au dessus du ring… mais un détail va rendre fou de rage les Real Americans : un énorme C entouré d’une couronne de laurier doré a était ajouté en plein centre de la bannière étoilé. C’est l’offense de trop pour Swagger qui veut alors passer à l’attaque mais il est arrêté par l’arrivée du GM John Laurinaitis. Celui-ci calme Swagger et lui dit qu’il pourra laver l’honneur de l’Amérique ce dimanche… et ajoute une stipulation au combat qui devient un Flag Match !!! Mais qu’en attendant il ne veut pas d’altercation entre les deux hommes. Cesaro participe au Main Event contre Bray Wyatt, mais si l’un des Real American s’en prend physiquement au champion US alors Swagger perdra son titleshot ! La menace a fait son effet et les deux patriotes repartent alors en rageant alors que Cesaro affiche un sourire satisfait.   
61%

• Cesaro vs. Bray Wyatt (w/ The Wyatts) – Normal Single Match
Un Main Event des plus disputé entre deux lutteurs représentants clairement le futur de la WWE. The Swiss Conqueror fait parler sa puissance en début de rencontre mais Bray est imprévisible et réussira à reprendre le dessus après un violent Running Crossbody ! Cesaro semble avoir était percuté par un camion et aura du mal à reprendre ses esprits, mais se sortira in-extremis du compte après un Sister Abigail. The Eater of Worlds ne perd pas confiance et va garder le contrôle mais il se fera surprendre avec un violent European Uppercut sortit de nulle part suivi du Big Swing ! Cesaro est dans un second souffle et enchaîne son adversaire, puis voudra en finir avec son Neutralizer mais soudain l’hymne américaine se fait entendre… Le suisse est distrait une seconde et cela suffit au patriarche pour placer un second Sister Abigail, cette fois pour la victoire.
74%


Après le match Bray Wyatt et rejoint dans le ring par Luke Harper et Erick Rowan alors que le champion US repart en rageant. La salle est alors plongée dans le noir, la seule source de lumière étant la lanterne de Bray Wyatt. Le patriarche déclare alors qu’il est l’unique sauveur de cette compagnie, qu’il doit briser le héros du WWE Universe pour leur ouvrir les yeux et les sortir des ténèbres. John Cena pense que sa Cenation le sauvera, mais c’est tout le contraire ! La foi aveugle de ses fans ne rendra la chute de Cena que plus grande, il est sur le bord du gouffre et ses fans vont le pousser dedans ! Wyatt éclate de rire et hurle alors que nous somme au crépuscule d’une ère et les abysses vont engloutir la WWE… c’est un mal pour un bien. La renaissance passe par le chaos. The Redneck Messiah va alors entamer son fameux chant, suivi par une partie du public, puis il conclue en chuchotant que la prophétie est sur le point de s’accomplir ! Il souffle alors sur sa lanterne et la salle est immédiatement plongée dans l’obscurité.
82%



Overall Rating : 80%
Attendance : 8,872 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:14



Week 4, April 2014.

- Le ménage de printemps ne semble pas terminé à la WWE. En effet nous venons d’apprendre le départ de 3 lutteurs : Brodus Clay, Santino Marella et R-Truth. Dans le cas de ce dernier il ne s’agit pas d’un licenciement mais d’un non-renouvellement de contrat. Le départ de R-Truth a d’ailleurs était scénarisé avec la violente attaque de Rusev sur le vétéran. Des vidéos exclusives sur wwe.com montrent même R-Truth quitté l’arena en ambulance.

- La Wellness Policy de la WWE est toujours très stricte et aujourd’hui c’est Rob Van Dam qui en fait les frais. RVD écope d’une suspension de 28 jours après avoir était contrôlé positif au cannabis.

- Transition parfaite puisque nous avons des nouvelles du Straight Edge le plus connu du business. Celui qui faisait le mort depuis plusieurs mois sur les réseaux sociaux vient de poster un tweet laissant penser qu’un retour à la WWE sera envisageable, mais pas forcement dans un futur proche. Nous savons de source sûr que le COO Triple H a fait le déplacement à Chicago cette semaine pour s’entretenir avec CM Punk, toutefois aucun détail de la discussion n’a put filtrer. 

- Terminons en rappelant que dimanche aura lieu le PPV Extreme Rules 2014 en direct du Marriott Center de Provo dans l’Utah. La carte est désormais complète et ne devrait subir aucun changement comme c’est de temps en temps le cas à la WWE. On rapporte d’ailleurs que Vince McMahon se ferait plus discret ces derniers temps et que Triple H prendrait de plus en plus de pouvoir concernant l’aspect créative.


WWE Extreme Rules 2014 – Sunday, Week 4 April 2014.
Carte complète.


Citation :
- John Cena vs. Bray Wyatt – I Quit Match

- Daniel Bryan © vs. Triple H – No Holds Barred Match, WWE World Heavyweight Championship

- Brock Lesnar vs. Sheamus – Normal Single Match, 500 000$ Open Challenge

- The Shield vs. Cerberus – 6-Man Monster’s Ball Match

- Cesaro © vs. Jack Swagger – Flag Match, WWE United States Championship

- Big E Langston © vs. Damien Sandow – WWE Intercontinental Championship

- AJ Lee © vs. Paige – Submission Match, WWE Diva’s Championship

- The Usos © vs. Dolph Ziggler & The Miz – WWE Tag Team Championship

- Rey Mysterio vs. Hunico – Lucha Rules Match

PRE-SHOW : Kofi Kingston vs. ??? – Normal Single Match 
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:14



WWE EXTREME RULES – Week 4 April 2014.
Live from Marriott Center : Provo, Utah



Kick-Off




Après une longue vidéos récapitulant les rivalités majeures, Josh Mathews nous accueil pour une discussion autour d’une table en compagnie de Paul Heyman, Christian et Mark Henry qui sont tous les trois très bien habillés. La discussion est animée et parle surtout des matchs principaux de la soirée, Paul Heyman semblant ne s’intéresser qu’au combat de son client Brock Lesnar alors que Mark Henry s’attarde sur le Main Event entre Bray Wyatt et John Cena. Christian est quand à lui très intéressé par le match pour le titre US entre Jack Swagger et Cesaro et rappelle que son protégé Tyson Kidd aura l’occasion de remporter un titleshot vendredi prochain à Smackdown. La discussion se poursuit un moment, entrecoupé de pub et divers promos, puis le trio de commentateur composé de Michael Cole, Jerry Lawler et JBL prend le relais pour présenter le premier match de la soirée qui va opposer Kofi Kingston à un adversaire mystère…
77%

Un grand black costaud en costard et lunettes noirs ressemblant à un agent de sécurité fait son apparition en haut de la rampe et l’on peut reconnaître Ezekiel Jackson. Il vérifie que tout est clean alors que des techniciens déroulent un tapis rouge le long de la rampe, une fois terminé Zeke fait un signe en coulisse et un thème song se déclenche… c’est celui d’Alex Riley ! On attend quelque instant et A-Ry débarque sur la scène dans des habits très classe, les cheveux plaqué en arrière, et après quelques taunts il prend à direction du ring suivi de près par son garde du corps Ezekiel Jackson. La foule semble surprise alors que Riley pavane comme jamais et récupère un micro. Riley commence alors une promo en rappelant qu’il n’est plus apparu sur un ring depuis longtemps et qu’il a passé tout son temps à deux choses : l’entrainement et les affaires ! Wall Street est devenu son terrain de jeu, et il est devenu un vrai business, le voilà maintenant plein aux as ! On le surnomme désormais The Prince of the City ! La nuit lui appartient et rien de cool ne se passe sans qu’il y soit invité. Le luxe et les femmes, voilà désormais son quotidien ! Il poursuit en disant que toutefois il est en manque d’action et que son corps d’athlète ne peut rester inactif. Il enlève alors sa chemise Armani et fait signe à Kofi Kingston de rappliquer dans le ring. Plus vite il l’aura battu, plus vite il pourra retourner faire la fête et dépenser son fric !
60%  

• Alex Riley (w/ Ezekiel Jackson) vs. Kofi Kingston - Normal Single Match
Kingston a l’air motivé et va immédiatement lancé les hostilités alors que Riley pavane et le prend de haut, il va vite le regretter et reculer sous une pluie de coups. Kingston prend le dessus grâce à sa rapidité et forcera Riley à quitter le ring après un dropkick. Ezekiel va aider son patron à se relever mais celui-ci s’en servira comme bouclier pour éviter un Over the Top Rope Crossbody de la part du ghanéen. Riley surprendra alors Kofi en l’attaquant dans le dos et l’envoi violemment dans les marches en acier. The Prince of the City reprend le contrôle du match, essayant le plus possible de garder son adversaire à terre, et finira par le bloquer dans une Cloverleaf… Kingston est à deux doigts d’abandonner mais avec le soutient de la foule il réussira à atteindre les cordes.  Riley rage et veut alors partir pour son Sudden Death mais Kofi le contre et applique son SOS, seulement pour le compte de deux. Le combat se poursuit avec une très belle séquence de contres et Kofi finira par dégainer son Trouble in Paradise ! 1…2… Ropebreak ! Zeke à posé le pied de son boss sur la corde ! Kingston n’en revient pas et menace The Personnification of Domination mais soudain Alex Riley l’attrape en roll-up en tenant le pantalon de Kofi : 1…2…3 ! La foule hue copieusement Alex Riley qui célèbrera longuement alors que Kingston repart en rageant sous le regard de Zeke qui reste de marbre.
69%
  

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

And now, WWE and The Amazing Spider-Man 2 present : WWE Extreme Rules 2014 !
Don’t Be Affraid of Darkness !


Break Me Down by Red on Grooveshark

Des fusées explosent aux quatre coins de l’arena alors que le theme song de la soirée, Break Me Down par le groupe Red, bat son plein. C’est plus de 22 000 fans en folies qui sont réunis ce soir au Marriott Center de Provo, l’ambiance est au rendez vous pour ce premier Pay Per View de la saison 2014/2015 ! Préparez vous pour une soirée extrêmement agité, avec des combats extrêmement disputé et extrêmement violents, bienvenue à Extreme Rules 2014 !

Le trio de commentateurs nous accueillent et nous rappelle la carte de la soirée : pas moins de 9 combats au programme dont 5 matchs de championnat ! Le titre des divas sera tout d’abord remis en jeu dans un Submission Match, puis nous aurons aussi un Flag Match pour le titre US entre les anciens Real Americans et un clash Brain vs Muscles pour le titre Intercontinental entre Damien Sandow et le champion Big E. Les frères Usos remettront quand à eux leurs titres en jeu contre une nouvelle alliance extrêmement prometteuse composée de Dolph Ziggler et The Miz, et enfin le favori de la foule Daniel Bryan défendra le titre majeur contre le leader d’Evolution, Triple H, dans un No Holds Barred Match !!! Concernant les autres affrontements nous aurons tout d’abord un clash entre mexicains puisque Rey Mysterio affrontera Hunico, l’homme qui ne respecte pas les traditions. The Shield fera face à son plus gros défi en affrontant le trio de la mort Cerberus dans le premier Monster’s Ball Match de l’histoire de la WWE, un combat qui risque d’être sanglant. Sheamus tentera quand à lui de remporter la prime d’un demi million de dollars sur la tête de Brock Lesnar, l’homme qui a vaincu la streak. Et enfin, le combat le plus attendus la soirée, John Cena, le WWE Superman, l’homme qui n’abandonne jamais, devra faire face à son Némésis Bray Wyatt… dans un I Qui Match ! Une carte plus qu’alléchante, mais ne perdons pas plus de temps et accueillons les participants pour le premier match de la soirée !
84%   

• Rey Mysterio vs. Hunico – Lucha Rules Match
Ce match se déroulera en deux ou trois manches, le premier à deux points remporte la rencontre. Mysterio arrive sous une très grosse pop de la foule au contraire du South Border Bad Boy qui se fera copieusement hué en brandissant le masque de Sin Cara à moitié déchiré. Rey Mysterio est fou de rage et va immédiatement au contact le match débute au milieu de la rampe ! Les deux s’échangent des coups bien stiffs et Rey forcera Hunico à aller se réfugier dans le ring. Le combat débute officiellement et le vétéran prend un net avantage, contrant sans cesse les attaque du gangsta et déployant tout son arsenal de moves. Hunico sera sonné après un Shoot Kick dans la tempe et Rey se place alors sur l’apron et veut bondir sur les cordes mais Hunico va le guillotiner dessus puis l’enverra se fracasser contre le poteau en acier. Il le hisse sur le haut du coin et exécutera alors un magnifique Moonsault Side Slam suivi du compte de 3. Hunico remporte la première manche. The South Border Bad Boy va alors garder l’avantage en étant très agressif et tentera à plusieurs reprises d’arracher le masque du luchador, sans succès. Il va alors le ramener brutalement à terre avec un Swinging Samoan Drop puis il grimpe sur un coin : Fall of Juarez ! NON ! Rey l’accueil avec les genoux et lui démolit la colonne vertébral ! Hunico hurle de douleur et ira s’aider des corder pour se relever… 619 ! Il n’a rien vu venir ! The Masked Maestro enchaîne alors avec un Frog Splash et obtient à son tour le compte de 3, ramenant le score à 1 partout.
Mysterio relève alors Hunico en le menaçant de lui dire où se trouve Sin Cara, mais le gangsta va alors lui cracher au visage puis le nargue. Rey se jette alors sur lui mais il se fera violemment projeter contre un coin avec un Hip Toss puis Hunico lui écrase la tête avec un violent coup de pied. Le natif de Juarez traîne Rey au centre du ring et commence un violent passage à tabac et se met même à l’étrangler… l’arbitre sera obligé d’intervenir. Hunico revient alors à l’assaut… mais Rey le fait trébucher sur la 2nde corde ! The Ultimate Underdog se relève en titubant et va s’élancer… 619 ! C’est passé ! Hunico vacille : Springboard Dragonrana ! NON ! Hunico le garde sur ses épaules et démolit Rey avec un violent Sitout Powerbomb ! Le gangsta grimpe alors sur un coin et s’envole une nouvelle fois pour son Fall of Juarez qui cette fois touche sa cible : 1…2…3 !
63%
 

Hunico se fait copieusement huée mais il s’en fou et va alors arracher le masque de Rey Mysterio ! Le luchador se couvre le visage comme il peut et reste au sol alors que Hunico se marre puis crache une nouvelle fois sur le corps de son ennemi puis repart en pavanant.

• AJ Lee © (w/ Tamina) vs. Paige – Submission Match, Divas Championship
La rookie Paige a déjà fait ses preuves en battant la championne lors de son premier match à RAW, sera-t-elle capable de réitérer l’exploit ? Avant le match AJ Lee se moque de la britannique en lui rappelant sa défaite à NXT et la perdre du titre NXT Women’s au profit d’Alicia Fox. Paige semble encore plus remonté et promet qu’elle ne restera pas longtemps sans titre.
Le combat va commencer par une série de contres avec des clés de bras, des headlocks etc. et finalement les deux jeunes femmes se retrouvent face à face. AJ Lee se jette sur son adversaire mais elle se fait couper le souffle avec un Spin kick dans l’abdomen suivi d’une Fisherman Suplex. Paige prend l’avantage, cherchant à affaiblir le plus possible son adversaire avant de tenter des prises de soumissions. Toutefois elle fera l’erreur de monter sur un coin et AJ Lee la fait chuter durement vers l’extérieur. The Anti-Diva semble s’être fait mal à une jambe et la championne va alors s’acharne dessus à force d’écrasement et de torsions en tout genre. AJ Lee verrouillera ensuite un Figure 4 Leglock qui semble annoncer la fin mais à la surprise générale Paige attrape les cordes… mais Tamina lui fait lâcher prise !!! Paige hurle de douleur mais arrivera à se retourner sur le ventre et force The Crazy Chick à stopper sa prise. AJ Lee à maintenant le contrôle du match et maltraite la britannique qui passe un sale quart d’heure et subira même le Shiranui de la championne ! Lee annonce la fin… Black Widow ! La pression est énorme mais avec le soutient de la foule Paige arrivera à contrer et place son Paige Turner ! Elle va alors immédiatement attraper les jambes de la championne et verrouille son Scorpion Crosslock en pleine centre du ring… et AJ Lee n’aura pas d’autre choix que d’abandonner !
53%


La foule acclame Paige qui vient de mettre un terme au règne de presque an d’AJ Lee ! The Diva of Tomorrow n’en revient pas et se met à hurler de joie, puis récupère le titre et le brandit haut alors que Tamina aide AJ Lee à quitter le ring. The Crazy Chick est folle de rage et veut revenir dans le ring mais Tamina l’en dissuadera. La célébration de la nouvelle championne durera plusieurs minutes, Paige ira même embrasser ses parents, tous les deux lutteurs, venus assister au match au premier rang, alors qu’une pluie de confettis noirs et violets s’abat sur le ring.
71%

• Big E Langston © vs. Damien Sandow – Normal Single Match, Intercontinental Championship
Les deux hommes se cherchent depuis plusieurs semaines et ils ont enfin l’opportunité de s’affronter dans un match. La tactique de Sandow fera-t-elle le poids face à la puissance du champion ?
Les coups de fourbes du challengeur commencent directement avec une attaque en traître alors que la cloche n’a pas retentit. Sandow s’acharne sur son adversaire à terre avec des coups de pieds puis il lui éclatera même la tête avec un Curb Stomp. The Intellectual Savior prend donc le match en main et travail intelligemment sur les jambes du champion afin de briser les fondations du colosse…. mais celui-ci par revenir avec un back body drop en contrant une attaque du challengeur puis il le sèche avec plusieurs clotheslines. The Unstoppable Machine est enfin en marche et fait parler sa puissance, ne laissant aucun répit à Damien qui ne peut que subir les assauts du champion. Sandow est cloué au sol après une série de 3 powerbombs et Big E veut alors faire le compte mais Sandow roule intelligemment à l’extérieur du ring. Le champion IC veut aller chercher son ennemi mais celui-ci le guillotine sur les cordes puis le traîne sur l’apron pour un Sidewalk Slam directement sur le bord du ring ! Aoutch !
The Duke of Decency profite du temps imparti pour écraser à plusieurs reprises le dos du champion contre l’angle du ring puis il le traîne à l’intérieur et tentera de le faire abandonner avec un Camel Clutch… mais Big E a encore des ressources et se remets sur pieds puis écrasera Sandow contre un coin avec un Running Powerslam, le laissant ensuite suspendu la tête en bas pour plusieurs coups de bélier ! The Black Ram enlève ses bretelles et s’apprête alors à porter le Big Ending… mais Sandow va l’en empêcher en lui démolissant une nouvelle fois la jambe, puis il enchaîne son Terminus, seulement pour le compte de 2.
Sandow prend quelques secondes pour reprendre ses esprits et préparer revoit sa stratégie alors que Big E est au sol. Le champion finit par se relever et Sandow se met à le provoquer… ce à quoi le champion répond avec un énorme clothesline, mais Sandow esquive de justesse et c’est l’arbitre qui est décapité ! Low Blow ! Langston est plié en deux et Sandow va immédiatement chercher une chaise qu’il dépliera au centre du ring ! Il va rabaisser le champion une nouvelle fois en l’insultant de buffle sans cervelle, puis il l’attrape pour son Silencer sur la chaise… NON ! Big E ne se laisse pas soulever et va alors attraper le challengeur : Big Ending sur la chaise qui se plie sous le choc ! DAMN ! Langston jette la chaise à l’extérieur puis pose son pied sur le torse de l’intellectuel alors que l’arbitre reprend tout juste conscience : 1….2…3 ! Le champion conserve son titre, il a eu Sandow à son propre jeu. 
63%


On aperçoit Kofi Kingston en backstages. Renee Young va alors pour l’interviewer à propos de sa défaite en pre-show contre Alex Riley mais le ghanéen ne préfère pas répondre et laisse la jolie blonde en plan.  

• The Usos © vs. Dolph Ziggler & The Miz – Normal Tag Team Match, WWE Tag Team Championship
La nouvelle équipe n’a subit aucune défaite depuis sa formation seront-ils à la hauteur face à l’expérience des frères Usos ?
Le combat commence entre Ziggler et Jey avec une belle séquence très technique qui se conclura par un tag de chaque côté. The Miz est tout de suite plus agressif et prend le dessus sur Jimmy, le bloquant dans le coin des challengeurs. The Miz appliquera même sa Mizline puis tag une nouvelle fois. Jimmy va alors subir un long moment de domination sans arriver à taguer, au contraire de Miz et Ziggler qui font régulièrement l’échange. Ils tenteront alors une double superplex sur le samoan mais celui réussi à les repousser tous les deux en arrière puis bondit pour un Diving Crossbody qui fait un strike ! Le tag est enfin du côté des champions et Jey va alors faire le ménage, esquivant les attaques des heels et se débarrassant du Miz en l’envoyant par-dessus les cordes ! Ziggler veut alors surprendre Jey avec son Zig Zag mais le champion se retient aux cordes, laissant The Show-Off s’éclater tout seul, puis il y va d’un Superkick dans la face de son adversaire à genoux. Jey grimpe direct sur un coin et s’apprête à porter son Diving Splash mais The Miz vient lui retenir le pied depuis l’apron… il est repoussé mais Ziggler va alors rejoindre Jey sur le haut du coin et le démolit avec un Avalanche Sitout Facebuster, mais il n’obtient pas le compte de 3.
Le combat se poursuit avec un nouveau moment de domination du Show-Off mais les deux hommes dégaineront au même moment leur Superkick et finissent tous les deux à terre. Dolph roule alors en dehors du ring et est rejoint par The Miz mais pendant ce temps Jimmy Usos s’élance à toute vitesse, prend appui sur le dos de son frère à quatre pattes, et s’envole par-dessus les cordes pour un Over the top rope sommersault senton directement sur les challengeurs !!! La foule acclame les frères Usos qui rentrent maintenant dans un second souffle et reprennent le contrôle du match. Ziggler est en difficulté et subira le Pop-Up Samoan Drop de jumeaux mais The Miz brise le compte à temps ! Les Usos s’en prennent alors au Miz qui se défend comme un beau diable et pendant ce temps Ziggler reprend ses esprits… Zig Zag ! Il a surpris l’Uso légal dans le ring ! Jimmy se retourne surpris et The Miz va alors l’attraper à son tour et exécute son Skull Crushing Finale ! Les champions sont à terres et les challengeurs vont alors faire le compte en même temps : 1…2…3 !
68%


C’est fait ! Nous avons de nouveaux champions par équipe ! The Miz et Ziggler fêtent devant un public mitigé puis feront une courte promo en disant que désormais le monde ne pourra plus les ignorer !

• Cesaro © vs. Jack Swagger (w/ Zeb Colter) – Flag Match, United States Championship
Les deux anciens équipiers se sont lancés une vraie guerre nous seulement pour le titre mais aussi pour défendre leurs valeurs. Qui du patriote ou du conquérant décrochera son drapeau en premier et repartira avec la ceinture US autour de la taille ?
La foule semble en grande partie pour Jack Swagger et les chants « USA ! USA ! » se font entendre dès le début de la rencontre. Après une épreuve de force nous assistons à une séquence très technique proche d’un combat de lutte. Swagger est meilleur à ce jeu là et prend le dessus et ramènera brutalement le suisse au sol avec un Double Leg Takedown avant de le bloquer en front headlock… il se relève et part pour une suplex mais Cesaro contre et y va d’une suplex par-dessus les cordes !!! Cesaro tente immédiatement d’aller décrocher sa bannière mais Swagger et de retour et l’en empêche depuis l’apron… mais Cesaro fera parler sa puissance et le soulève pour une Superplex ! The Swiss Conqueror semble avoir le match en main et après quelques prises il voudra rapidement porter son Neutralizer… mais Captain Wrestling le fait trébucher et verrouille son Patriot Lock !
Swagger a bien affaibli le champion qui a du mal à se relever et le Real American veut alors aller décrocher son drapeau mais Cesaro se jette sur les cordes pour faire lui perdre l’équilibre ! Le combat se poursuit de manière assez disputé, les deux hommes se donnant à fond, mais c’est bien Cesaro qui semble sortir son épingle du jeu et démolira Swagger avec un Diving European Uppercut.  Une nouvelle fois The King of Swing tente l’ascension mais Zeb Colter vient le déconcentrer depuis le tablier du ring ! Cesaro l’attrape alors par le col et va le traîner dans la zone de combat puis il exécutera le Giant Swing… 1…2…3…4…5…6…7 tours… mais Swagger ramasse un poing américain tombé de la poche de son manager et il y va d’un violent coup de poing dans l’arrière du crâne du champion !  The All American a la voie libre et va alors chercher la bannière étoilé sous les encouragements des patriotes… mais contre toute attente Cesaro se relève, en titubant… Swagger change alors ses plans et tente un saut depuis la 3ème corde mais le suisse l’accueil avec un formidable European Uppercut puis il enchaîne avec le Neutralizer sur le corps de Zeb Colter ! Les deux Real Americans sont au sol et le conquérant va alors se hisser, non sans mal, au sommet de son coin et décrochera finalement son drapeau personnalisé.
Le champion conserve donc son titre et prouve une nouvelle fois que sa conquête n’est pas prête d’être arrêté !
70%
 

Une vidéo nous amène dans une zone désertique de l’Utah. On y voit trois silhouettes marché sur la crête d’une petite colline sous un soleil de plomb, l’homme en tête avançant les bras en croix. Le dernier de la file tombe à genoux et l’on entend alors le premier lui hurler de ne jamais abandonné. On reconnaît alors Bray Wyatt qui va relever Erick Rowan et lui dit qu’aujourd’hui ils marchent dans la lumière, souffrent de la fatigue et de la soif, mais nous approchons du crépuscule, nous approchons de l’heure où le monde dévoilera son nouveau visage ! Il rigole et déclare alors que le soleil est synonyme d’aveuglement tout comme John Cena a aveuglé le WWE Universe, les berçants d’illusions ! Mais bientôt tout cela sera balayé comme un mirage, car The WWE Superman va être démasqué !!! Ce soir John Cena n’aura pas d’autre choix que d’abandonné, de dire I Quit, et de révéler à tous qui il est réellement : un faible. Bray Wyatt demande alors à Rowan et Harper s’ils sont prêt à marcher à ses côtés jusqu’au à l’aube d’un jour nouveau ? Les deux fanatique acquiescent puis Bray Wyatt se met à fixer la caméra et déclare « Provo, we’re coming ! » Le trio reprend alors sa marche dans le désert sous le chant de Bray Wyatt : « He’s got the whole world… in his hand, etc. »
62%

• The Shield (Roman Reigns, Dean Ambrose & Seth Rollins) vs. Cerberus (Kane, Konnor & Viktor) – Six-Man Monster’s Ball Tag Team Match
La guerre a éclaté entre les défenseurs de la justice et les partisans du chaos ! The Shield n’a jamais affronté adversaires plus dangereux et plus imprévisible que the Hounds of Death, seront-ils capables d’éradiquer cette nouvelle menace ?
Le trio de la justice débarque par la foule comme à leur habitude, et sont déjà armés de chaises et attendent leurs adversaires… soudain une épaisse fumée envahit les abords du ring ci bien que l’on ne voit plus grand-chose… des flammes jaillissent aux quatre coins du ring et soudain le trio de la mort apparaît tel des spectres et se jette sur leurs adversaires ! Un énorme brawl démarre alors entre les 6 combattants, aucun groupe ne semblant prendre le contrôle et finalement le combat se transforme en plusieurs affrontements 1 vs 1, Ambrose et Kane sont les seuls dans le ring alors que les autres se battent à l’extérieur. 
The Corporate Monster subit les assauts d’un Street Dog enragé mais il le sèchera avec un puissant Big Boot. Pendant ce temps Rollins et Viktor s’échangent les coups de kendo sticks alors que Reigns fait reculer Konnor sur la rampe. Seth Rollins arrivera à  éclater la tête de Viktor avec un coup de poubelle puis il lui écrase la face dessus avec son Blackout Stomp. Il rejoint Ambrose dans le ring et les deux vont alors reprendre le contrôle sur Kane pendant que Roman démolit Konnor avec back body drop sur le sol en acier. The Shield semble avoir pris l’avantage mais cela ne dure pas. Konnor et Viktor reviennent à l’assaut et s’en prennent à Reigns qui installé des tables au bord du ring et ils l’enverront violemment contre les escaliers. Les trois membres de Cerberus sont maintenant dans le ring et tabassent Ambrose et Rollins. Ce dernier se réussira à placer son Springboard Knee Strike dans la face de Kane qui roule à l’extérieur puis il va le rejoindre mais il se fait attraper par la gorge pour un Chockslam à travers la table des commentateurs hispaniques. GOSH ! Dean Ambrose se met à saigner après un violent coup de chaise de la part de Viktor puis les champions par équipe de NXT veulent porter leur finisher, mais The Street Dog esquive puis les étale avec une double clothesline. Il s’arme alors d’une batte entouré de barbelé et démolit ses adversaires en leur lacérant la peau puis il plongera entre les cordes pour un Suicide Dive sur Kane ! Celui-ci titube et se prendra direct un Spear de Roman Reigns à travers la barricade. Reigns et Ambrose passent maintenant aux choses sérieuses et sortent des punaises ainsi qu’une planche barbelée qu’ils placeront contre un coin. Viktor est traîné contre ce coin et Reigns prend son élan… SPEAR ! Esquivé ! The Samoan Juggernaut s’est écrasé dans les fils barbelés ! HOLY SHIT ! Dean n’a pas le temps de réagir qu’il subit le Fall of Man des sbires de Kane ! Cette fois il n’a pas put éviter : 1…2…2.99 Intervention de Seth Rollins !
The Skull Kid est dans un second souffle mais à deux contre un il est vite dépassé. Konnor veut lui porter un Chockslam à travers une table depuis l’apron mais Dean Ambrose sauve son équipier en aveuglant le freak en lui allumant un extincteur en pleine face ! Rollins applique alors son Shiranui depuis l’apron directement sur la table ! Viktor tente alors une attaque dans le dos d’Ambrose mais soudain il se fait coupé en deux par un Spear de Roman Reigns ! Celui-ci installe ensuite une table barbelé et prépare son Powerbomb avec l’aide d’Ambrose mais c’était sans compté le retour de Kane avec une Double Diving Clothesline sur les deux hommes. Ambrose est alors balancer dans les punaises puis Viktor met le feu à la table déjà recouverte de barbelé… Reigns se relève en titubant… Chockslam ! OH MY GOSH ! The Devil’s Favorite Demon lève les bras en l’air alors que Viktor fait le compte : 1…2…3.
Le trio de freak disparaître ensuite comme il est apparu alors que les 3 membres du Shield sont inertes dans les décombres.
54%


Here comes the Pain ! Brock Lesnar débarque dans le ring en tenu de combat, suivi par son manager Paul Heyman qui transporte une mallette menotté à son poignet. On déroule alors une énorme affiche type avis de recherche au nom de Brock Lesnar, récompense de 500,000$, crime : defeat the streak.
Heyman va commencer un speech rappelant que son client a non seulement vaincu The Undertaker à Wrestlemania XXX, mais il l’a tellement démolit qu’il a forcé le Deadman à prendre sa retraite ! La foule hue copieusement Lesnar qui affiche un sourire satisfait alors Paul Heyman continue en déclarant que Brock Lesnar est désormais The WWE Most Dangerous Man, mais aussi The WWE Most Wanted ! Ce soir Lesnar va faire une nouvelle victime en démolissant, démembrant, écrasant, le pauvre fou qui a osé relever le défi ! Le nom de Sheamus va être ajouté à la liste de ceux ayant perdu bien plus qu’un match en affrontant The Beast !
Le theme song de Sheamus se fait alors entendre et celui-ci arrive dans le ring d’un pas déterminé, arborant une nouvelle tenue de type guerrier celte lui donnant un air très impressionnant. Heyman quitte rapidement le ring alors que les deux colosses vont se faire face, ne se lâchant pas du regard…
74%

• Brock Lesnar (w/ Paul Heyman) vs. Sheamus – Normal Single Match
La confrontation commence directement avec une épreuve de force… et c’est Lesnar qui va prendre le dessus avec un gros coup de boule. The Beast fait reculer Sheamus sous une pluie de coups très stiffs et le bloquera contre un coin. Lesnar semble déchaîné mais Sheamus va petit à petit revenir et placera un violent Lariat qui décapite Lesnar ! Celui-ci se relève sur l’apron pour reprendre son souffle mais l’irlandais va alors lui porter sa série de coups d’avant bras sur le torse puis il veut le ramener dans le ring… mais Brock contre avec une Overhead Belly to Belly Suplex par-dessus les cordes ! GOSH ! Sheamus s’est fait démolir et Lesnar va alors continuer la démolition à l’extérieur du ring. Sheamus est déjà bien affaibli mais il se relève, les yeux plein de rage, et enverra son Brogue Kick sortit de nulle part dans la face de Brock ! The WWE Most Wanted est groggy et Heyman va alors l’encourager… Lesnar sera de retour dans le ring au compte de 9.
Sheamus reprend le match en main, en faisant lui aussi parler sa puissance, mais Lesnar se relève inexorablement. The Celtic Warrior reste en mode assaut alors que Lesnar est maintenant sur la défensive, et c’est lui qui semble le plus en difficulté, et subira même le White Noise mais il se sort du compte. La vapeur sera renversé lorsque Lesnar projettera violemment Sheamus contre un poteau en acier, épaule en premier, puis il s’acharne sur le bras meurtris de l’européen. C’est un véritable travail de sape qui commence en vue de porter la Kimura et Sheamus semble très handicapé. Brock Lesnar tentera une première fois sa prise de soumission mais Sheamus va chercher les cordes puis surprendra l’ancien champion UFC avec un Slingshot Shoulderblock.
The Celtic Warrior a du mal à se servir de son bras et tentera donc d’en finir rapidement avec son Brogue Kick, mais Lesnar esquive et prend Sheamus sur ses épaules pour le F5 ! 1…2…2.99 ! Le guerrier est toujours là ! Lesnar rage et va alors vouloir porter un second F5 mais c’est une erreur, Sheamus le repousse… et les deux hommes vont se mettre KO avec une double clothesline ! Heyman monte sur le tablier pour encourager The Beast… les deux hommes sont debout au compte de 7… Brogue Kick ! NON ! Lesnar esquive de justesse et c’est Heyman qui se fait décrocher la tête ! Sheamus n’a pas le temps de réagir que The WWE Most Dangerous Man l’attrape sur ses épaules et exécute un second F5 suivi du tombé : 1…2…3 !
Brock Lesnar pousse un hurlement victorieux  et se relève, le visage ensanglanté après un mauvais coup survenu en fin de match. Il célèbre sous les huées puis repart suivi par son manager qui se tient la mâchoire. Sheamus n’aura pas réussi à vaincre ce The Beast et la prime est donc toujours sur la tête de l’homme qui a brisé la streak.
78%  

• Daniel Bryan © vs. Triple H – No Holds Barred Match, WWE World Heavyweight Championship
Le theme song d’Evolution retentit et le challengeur débarque dans le ring escorté par ses deux potes Batista et Randy Orton, Daniel Bryan quand à lui pourra compter sur le soutient de Kassius Ohno.  La cloche sonne et immédiatement Triple H va quitter le ring alors que Batista et Randy Orton prennent sa place ! Ohno vient tout de suite en renfort et c’est un tag team match qui débute alors que le COO assiste au spectacle confortablement installé dans un siège à la table des commentateurs.
Les Strong Styles Shooters vont immédiatement faire parler leur technique et prennent le contrôle du ring, forçant leurs adversaires à se replier pour le plus grand plaisir de la foule. Ohno et D-Bryan vont alors tous les deux s’élancer pour un Double Suicide Dive qui touche leurs ennemis ! Le brawl se poursuit à l’extérieur mais Orton et Batista s’équipent rapidement de chaises et vont retourner la situation. Ohno va manger un violent coup de chaise dans le dos puis Orton le balance contre les marches en acier. Pendant ce temps Batista part en chasse de D-Bryan mais celui-ci éclatera The Animal avec un Busaiku Knee Strike depuis l’apron directement dans la chaise ! Le champion va maintenant menacer Triple H et celui-ci se lève de sa chaise, prêt à se battre… mais Randy Orton surprend Daniel en l’attaquant dans le dos. Il le traîne dans le ring et veut alors lui porter un RKO sur une chaise… mais Daniel le repousse dans les cordes et The Viper se fait éclater la face avec un Roaring Elbow de Kassius Ohno depuis le bord du ring ! Le champion remercie son pote et va alors pour s’occuper de Triple H mais celui-ci est déjà dans le ring, Sledgehammer à la main ! The Cerebral Assassin brandit son arme pour l’abattre sur le crâne du champion… mais Daniel Bryan contre et verrouille son Yes Lock en utilisant  la masse pour mettre plus de pression ! Triple H hurle de douleur et on sent qu’il est déjà prêt à abandonner mais Batista intervient. Kassius Ohno intervient à son tour et les deux se lancent dans un échange de coups… et finissent en dehors du ring. Daniel Bryan va ramasser la masse et s’apprête à frapper le COO avec… mais soudain Randy Orton surgit de nulle part et applique son RKO ! 1…2…2.99 ! Triple H fait alors un signe de tête à Orton pour que celui-ci aille retenir Ohno car Batista est en difficulté. Triple H et Daniel Bryan se retrouve enfin seul dans le ring, mais le champion est à terre alors que son adversaire est encore frais.
Triple H va vouloir en finir rapidement et se met en place pour son Pedigree mais Daniel l’attrape en roll-up : 1…2…2.99 ! The Game se relève fou de rage et tente une attaque mais The American Dragon va esquiver tous les assauts, et va placer tout son arsenal de move ! Le COO est maintenant en difficulté et peine à se relever alors que Daniel Bryan annonce la fin sous les chants « YES ! YES ! YES ! » de ses fans… Busaiku Knee Strike ! NON ! Triple H le stop net en pleine course avec un énorme coup de sledgehammer ! The Cerebral Assassin ne perd pas une seconde et enchaîne direct avec un Pedigree puis fait le compte : 1…2…3.
82%


La foule n’en revient pas. Nous avons un nouveau champion. Triple H se relève avec un sourire arrogant et brandit sa masse sous les huées générales alors que l’ancien champion est complètement KO. En haut de la rampe Batista et Orton ont réussis à se débarrasser de Kassius Ohno qui a finit à travers le décor après un Spear de l’Animal, les deux autres membres d’Evolution rejoignent alors Triple H dans le ring et célèbrent cette victoire avec lui. Triple H récupère ensuite un micro et nous dira d’un ton menaçant que l’évolution a toujours le dernier mot, et que les êtres les plus évolués sont toujours au sommet. Les lutteurs de second rang comme Daniel Bryan ne sont destinés qu’à être des proies pour les vrais prédateurs ! Le trio continue sa célébration de longues minutes tandis qu’une équipe médicale vient s’occuper de D-Bryan et Ohno qui ont subit une nouvelle fois le courroux du COO et de ses acolytes.
86%

• John Cena vs. Bray Wyatt – I Quit Match
Il est temps de passer au Main Event de la soirée, The WWE Superman vs. The Eater of Worlds. La salle est plongée dans le noir et le theme song de Bray Wyatt retentit, celui-ci arrivera en portant sa lanterne, mais il n’est étrangement pas accompagné de ses frères. John Cena quand à lui ne fait pas une entrée en fanfare et semble très concentré, ce match est peut être l’un des plus importants de sa carrière dans le sens où il n’a jamais était autant mis en danger par un adversaire.
La cloche sonne et immédiatement John Cena se jette sur Bray Wyatt et le fait reculer avec une pluie de coups ! Cena semble déchaîner et ne laisse aucune seconde de répit à son adversaire qui va subir une domination totale pendant les premières minutes du match ! Bray Wyatt ne s’attendait pas à ça et sera obligé de quitter le ring pour reprendre ses esprits alors que Cena reçoit les applaudissements de la Cenation. Bray Wyatt tarde à revenir dans le ring et John Cena va alors le chercher, mais Wyatt remonte en vitesse dans le ring pour reprendre l’avantage… Mais Cena ne se laisse pas faire et le combat se rééquilibre rapidement, les deux lutteurs vont nous offrir une rencontre vraiment très intense où chacun se rendra coup pour coup. John Cena tentera son Diving Leg Drop mais Wyatt le rejoint sur le top tope et se jette sur le côté en emportant John pour le guillotiner sur les cordes ! Il prend ensuite son élan et percute de plein fouet son adversaire groggy sur l’apron et John est alors projeté contre la table des commentateurs ! The Eater of the Worlds va ensuite étrangler John avec les câbles d’une caméra en lui ordonnant d’abandonner mais The Champ s’empare de la cloche et éclate la tête du redneck avec. Wyatt se relève, le visage en sang, et se jette sur son ennemi mais le WWE Superman le contre et l’attrape pour un Attitude Adjustement à travers la table de commentateurs américains !!! Wyatt refuse d’abandonner alors Cena décide de passer au niveau supérieur et fouille sous le ring et récupère une échelle mais le premier à s’en servir sera Wyatt. En effet le barbu écrasera John contre un coin avec un Stinger Splash en utilisant l’échelle puis il coince Cena dedans et lui replie dessus à plusieurs reprises pour lui broyer le dos. Cena hurle de douleur mais refuse toujours d’abandonner… Bray est furieux et relève alors son ennemi qui tient à peine debout : Sister Abigail sur l’échelle ! The Champ rampe comme il peut vers l’extérieur mais Bray le ramène au centre du ring et se met à étrangler John à mains nues en lui hurlant des menaces… mais Cena le fait trébucher et verrouille le STFU ! Bray Wyatt est à deux doigts d’abandonner… mais il trouvera finalement la force de s’extraire du ring. Il récupère alors une corde en chanvre sous le ring et surprendre John en lui passant autour du cou, puis la passe par-dessus la 3ème corde et s’en sert pour pendre Cena ! The WWE Superman se débat comme il peut mais ses pieds ne touchent plus le sol !!! Bray lui hurle d’abandonner… mais The Champ refuse et finit par attraper un kendo stick dans le ring et éclate la tête du patriarche avec ! Il retire le nœud coulant de son cou et va le passer autour des pieds de Bray Wyatt puis le traînera jusqu’en haut de la rampe… Cena semble avoir une idée en tête et ne fait même pas attention aux rires de Bray Wyatt qui semble amusé de voir The Champ fou de rage.
The WWE Superman est prêt a en finir et prend son adversaire sur ses épaules et se place au bord de la scène, prêt à exécuter son Attitude Adjustement dans le vide, mais avant cela il ordonne à Wyatt d’abandonner afin d’éviter de souffrir plus… mais Bray passe dans son dos… et exécutera son Sister Abigail sur le sol en acier ! Les deux hommes sont complètement KO.  L’arbitre hésite à stopper la rencontre mais Cena lui interdira. Bray Wyatt reste assis et se met alors à chanter sa chanson, et à ce moment Erick Rowan et Luke Harper débarquent en traînant par les cheveux une jeune femme avec le visage couvert d’un masque de mouton et portant un t-shirt de John Cena. Wyatt va alors attraper la jeune femme qui se débat et se met à pleurer mais Wyatt s’en moque totalement  et se prépare à exécuter son Sister Abigail sur le sol tandis que Rowan et Harper maintiennent Cena qui ne peut plus se défendre. Wyatt se met alors à chanter « He’s got the whole world in his hand ! » en guise provocation puis demande à John s’il est prêt à sacrifier ses fans pour garder son honneur intact ? Cena baisse alors les yeux… et dit : « I Quit ».  
71%


What ? John Cena vient d’abandonné ! Le WWE Universe tout entier est sous le choc. Bray Wyatt a poussé le Leader de la Cenation dans ses derniers retranchements et à trouvé son point faible : la Cenation elle-même. Cena, le visage dégoulinant de sang et rouge de colère, hurle alors à Bray se relâcher son otage. Bray s’exécute, affichant un sourire triomphant et presque malsain. The Eater of the World dit que la carrière toute entière de John Cena a était bâti sur un mensonge, le WWE Universe a était dupé. Mais aujourd’hui l’illusion est brisée, les masques sont tombés ! A ce moment là la jeune femme se relève, et enlève son masque… Bray Wyatt explose de rire et présente alors sa sœur Abigail (certain reconnaîtront Bayley) ! Cena comprend qu’il s’est fait duper et va pour réagir… mais sera immédiatement plié en deux par un violent coup de pied dans l’entrejambe de la part de celle qu’il avait pris pour une fan, celle pour qui il a décider d'abandonner. Sister Abigail semble être complètement taré et continue de frapper The Champ au sol sous les regards des trois autres membres de The Wyatt Family mais aussi sous les huées de la foule. Finalement la folle rejoint ses frères et le quatuor repart triomphant alors que John Cena est toujours au sol.
Extreme Rules se terminera sur des images du leader de la Cenation se relevant avec beaucoup de difficulté et repartant en backstages sans regarder ses fans, en tournant le dos au WWE Universe.
88%


 

Overall Rating : 75%
Attendance : 22,238 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:14



EXTREME RULES AFTERMATH

Extreme Rules 2014 est désormais derrière nous et l’on pourra se souvenir de ce show pour ses matchs violents, ses controverses etc. mais un moment en particulier ressort  vraiment du lot, un moment historique : John Cena a dit « I Quit ».
Après un match des plus disputés où les deux lutteurs se sont donné corps et âmes pour détruire leur adversaire, c’est finalement Bray Wyatt qui a trouvé la faille pour briser la volonté du WWE Superman. Ce ne sont pas les coups et la douleur physique qui pouvaient faire abandonner John Cena mais le patriarche de la famille Wyatt a réussi à s’introduire dans la tête de son ennemi afin de le détruire mentalement. Nous l’avons découvert hier soir, le point faible de John Cena n’est autre que ses fans, pour eux il est prêt à tout, même à abandonner… mais le stratagème de Wyatt était encore plus infâme puisque son otage s’est au final révélé être sa propre sœur Abigail. John Cena a abandonné pour rien.
 



Abigail Wyatt, plus connue sous le nom de Bayley à NXT, fait donc ses débuts en Main Roster de manière plus que surprenante. La Wyatt Family s’agrandit avec un 4ème membre qui devrait permettre au clan de prendre une toute nouvelle dimension.
Bray Wyatt a en tout cas remporté une très grande victoire dans sa jeune carrière et s’affirme comme un Main Eventer de la nouvelle génération qu’il faudra surveiller de très près.

Mais Extreme Rules 2014 c’est aussi plusieurs nouveaux champions !

Tout d’abord la jeune britannique Paige qui devient championne WWE Diva’s. Celle qui avait perdue le titre féminin de NXT jeudi dernier ne sera pas restée sans ceinture bien longtemps. Elle devient championne seulement un mois après ses débuts en Main Roster et s’affirme comme le futur de la division féminine. La nouvelle génération est bel et bien en marche.

 Dolph Ziggler et The Miz, deux anciens champions mondiaux déchus, tentent de remonter la pente afin de briller de nouveau et ils semblent très bien partis puisqu’ils viennent de remporter les titres WWE Tag Team quelques semaines seulement après s’être allié. Cela semble être le début d’un push qui devrait emmener les deux lutteurs en pleine lumière, à la place qu’ils méritent vraiment. En effet, la WWE s’est rendu compte de son erreur et aurait pour idée de relancer Ziggler et The Miz vers les hauts de cartes, et il semblerait qu’ils ne soient pas les seuls concernés. Des rumeurs affirment qu’un groupe de lutteurs sous-estimés va se former pour conquérir les Main Events.

La jeunesse est en marche… mais hier soir elle a était stoppé net lorsque Triple H s’est emparé du titre WWE World Heavyweight. Le rêve de Daniel Bryan n’aura pas duré longtemps, il perd le titre un mois à peine après l’avoir remporté dans le Main Event de Wrestlemania XXX. Les 3 hommes qu’il a battu à Wrestlemania ne l’ont vraiment pas digérés et lui ont donc menés la vie duré au cours du mois, transformant ce règne en un véritable cauchemar et finissant par le détrôner après un match des plus controversés. Le trio semble de retour au top, mené par Triple H, le COO champion. L’Evolution Era est-elle sur le point de voir le jour ?

Cinq cents milles dollars. C’est le montant de la prime sur la tête de Brock Lesnar, The WWE Most Wanted. Hier soir Sheamus n’a pas réussi à s’imposer face à l’homme qui a brisé la streak, toutefois il n’aura pas démérité et désormais The Celtic Warrior semble avoir retrouvé sa légitimité. On ne sait as encore si l’irlandais obtiendra un rematch, tout cela dépendra de l’état de santé de Brock Lesnar qui était très affaibli après son match. The Beast pourrait être absent un mois ou deux si les médecins ne lui donnent pas le feu vert.

Terminons ce bulletin special Extreme Rules en vous parlant de match le plus extrême de la soirée, à savoir le Monster’s Ball Match. C’est une véritable boucherie qui a opposé les membres du Shield à leur Némésis de Cerberus. Le trio de la mort s’est imposé et montre a quel point cette alliance est puissante puisque les membres du Shield ont étés pour la première fois de leurs carrières poussés dans leur derniers retranchements. Nul ne doute que les trois justiciers n’en resteront pas là, la feud devrait se poursuivre encore un moment, pour notre plus grand plaisir. 
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:16

WWE RAW – Week 1 May 2014.
Live from TD Garden : Boston, Massachussetts



Bow Down to the King ! Le nouveau champion WWE World Heavyweight Triple H débarque dans le ring en costard, ceintures sur les épaules, sous des huées monumentales. L’actuel COO de la compagnie commence alors un speech rappelant sa victoire d’hier sur le B+ Player Daniel Bryan. Il demande aux fans le respect car désormais ils ont un vrai champion, et non pas un clown. Il poursuit en disant qu’il ne supportait pas de voir ces ceintures prestigieuses être décrédibilisé par Daniel Bryan et, face aux multiples échecs de Randy Orton et Batista, il a décidé de se charger personnellement du problème. Il continue en nous disant que toutefois son nouveau règne n’est pas la seule chose qu’il va célébrer ce soir… Le theme song de Vince McMahon retentit alors et celui-ci fait son entrée dans le ring en compagnie de sa fille et d’un avocat. Mr. McMahon s’adresse aux fans pour un discours assez émouvant rappelant tout ce qu’il a fait pour le business, mais que son temps est désormais révolu : il prend officiellement sa retraite ! Après discussion, le Board of Directors a décidé de nommer son gendre Triple H comme nouveau Chairman. Triple H affiche un large sourire et va alors signer les papiers attestant de sa nouvelle fonction tandis que la foule se met à chanter « Thank You Vince ! ». Celui-ci a les larmes aux yeux mais reste digne et tend la main à son successeur en signe de respect… Pedigree ! OH MY GOD !!!! La foule est sous le choc alors que Triple H se marre. Stephanie McMahon menace de gifler son mari… mais elle éclate finalement de rire aussi et va alors fêter avec The King of Kings, à la fois Chairman et WWE World Heavyweight Champion. Une domination totale de la WWE. Le couple au pouvoir quitte ensuite le ring sous les huées générales laissant Vince McMahon inertes au milieu du ring… Bienvenue dans l’Evolution Era.
96%

Une vidéo nous remontre la fin d’Extreme Rules 2014 avec l’abandon de John Cena. On nous annonce que le Leader de la Cenation sera dans le ring en fin de soirée pour s’adresser au WWE Universe.
76%

Une limousine se gare dans le parking et un attroupement de journalistes s’amasse immédiatement autour. Ezekiel Jackson, toujours habillé en costard et lunettes noires, va alors ouvrir la porte arrière et c’est bien évidemment Alex Riley qui en sort, mais aussi Summer Rae. Alex Riley répond à quelques questions des journalistes concernant sa victoire d’hier à Extreme Rules contre Kofi Kingston mais A-Ry ne veut pas s’attarder sur des détails. Il va plutôt nous parler de comment il a rapporté des millions à la WWE à Wall Street, son véritable terrain de jeu. Il affirme avoir sauvé la compagnie à plusieurs reprises et que le nouveau chairman Triple H lui doit beaucoup. Il veut une récompense à la hauteur du service rendu. De l’argent ? Non, il en a déjà, et un max. Ce qu’il veut c’est la gloire ! Il affiche un sourire Colgate puis annonce que très bientôt il sera le visage de la WWE. Mais ce soir il va devoir se contenter d’un autre match d’entraînement contre ce looser de Xavier Woods. Il quitte ensuite la zone au bras de Summer Rae qui nargue les photographes, alors qu’Ezekiel Jackson fait barrage.
65%

• Alex Riley (w/ Summer Rae & Ezekiel Jackson) vs. Xavier Woods – Normal Single Match
Après une page de pub nous retrouvons Alex Riley en tenue de ring prêt à combattre et accompagné de sa bande, alors que Xavier Woods est seul, R-Truth ayant quitté la compagnie. The Awesome Afro va toutefois prendre immédiatement le dessus dans la rencontre et après quelques enchaînements il place son Honor Roll ! Riley roule immédiatement en dehors du ring en se tenant la mâchoire et Summer va s’assurer qu’il va bien… Xavier Woods veut aller le chercher mais Ezekiel Jackson lui barre la route ! Riley surprendra alors Woods avec une attaque dans le dos et le passe à tabac.  Il prend le contrôle du match et voudra appliquer son TKO, le Sudden Death, mais Woods passe dans son dos pour un roll-up : 1…2…2.99 Riley se dégage in-extremis. Le combat se poursuit et finira une nouvelle fois de manière controversé : Summer Rae asperge Xavier avec une bombe de spray en plein visage alors que Riley occupe l’arbitre ! Woods est aveuglé et se prend alors le finisher du Golden Boy suivi du compte de 3.
58%


Les anciens champions par équipe Jimmy et Jey Uso sont en backstages. Les deux frères vont frapper à la porte du GM mais celui-ci sort de la pièce au même moment. Il demande aux Usos ce qu’ils veulent et ceux répondent : un rematch. Ils ont peut être perdu les titres au profit de Ziggler et du Miz hier à Extreme Rules mais ils ont le droit à un match retour. Kane affiche un sourire inquiétant et dit qu’il est de bonne humeur car The Shield n’est désormais plus un problème… mais cela ne fait pas de lui quelqu’un de « gentil ». Les Usos veulent un rematch ? Ils devront se battre pour ça ! The Corporate Monster annonce alors que les fils de Rikishi affronteront The Ascension ce soir dans un match de contendership ! Jey est furieux et va pour répondre mais Jimmy l’arrête, lui rappelant qu’il ne vaut mieux pas se mettre Kane à dos. A ce moment là les néons se mettent à grésiller puis le couloir est plongé dans une lumière bleutée… Les Usos se retournent et se retrouve nez à nez avec le duo de la mort ! Konnor et Viktor fixent les anciens champions d’un regard effrayant et leur annoncent que leur mort est proche ! Puis un nuage de fumée apparaît et les deux freaks disparaissent…
74%

• Fandango (w/ Layla) vs. Big E Langston – Normal Single Match
Domination totale du champion Intercontinental qui ne laisse pas une seule chance au danseur de tango. Fandango tentera de revenir après avoir esquivé un Lariat, il s’élance dans les cordes mais Big E le stop net avec son E-Train ! Layla tentera de distraire Big E mais The Unstoppable Machine est en marche et rien ne l’arrête. Il conclue le match sans difficulté avec son Big Ending.
56%


Big E Langston fête sa victoire sous les applaudissements mais il est soudain interrompu par le theme song de Damien Sandow. Celui-ci arrive dans le ring, habillé en tenue de soirée, et vient faire face au champion qui reste méfiant… mais The Duke of Decency lui dit qu’il n’est pas là pour se battre, mais pour faire preuve de respect et serrer la main de celui qui l’a battu, en véritable gentleman. Sandow s’incline pour faire une révérence, met une main dans le dos, et tend la seconde pour une poignée de main. Autant dire que ça sent le traquenard à plein nez. Big E Langston s’en doute bien mais cela ne va pas l’empêcher de serrer la main de son ennemi de façon autoritaire en le fixant droit dans les yeux afin de lui faire comprendre qu’il ne le craint pas. Sandow essaye alors de dégager sa main mais Big E lui serre de plus en plus fort, le forçant à mettre un genou à terre ! The Unstoppable Machine remercie Sandow pour cette véritable preuve de respect… mais The Intellectual Savior va se servir de son autre main pour plié en deux le champion avec un low blow ! Il sort ensuite une petite bouteille de champagne planquée dans sa veste… et va la fracasser sur le crâne de Langston ! Sandow s’essuie ensuite les éclaboussures avec un mouchoir en soie puis dit qu’il n’y a rien de tel que le champagne pour célébrer un évènement… mais dans ce cas précis c’est une célébration en avance car il vient de fêter son futur couronnement en tant que champion Intercontinental. 
60% 

Une vidéo promotionnelle nous rappelle que les supporters du monde entier seront en ébullition en juin 2014 pour suivre la Coupe du Monde… et on voit alors pleins de lutteurs sur un terrain de foot, mais le match se transforme rapidement en un brawl général ! La vidéo se conclue avec le Big Show, faisant office de gardien, se prendre un ballon en pleine tête, suivi d’un 619 de la part de Rey Mysterio ayant pris appui sur le poteau. On nous annonce ensuite que la première édition de la WWE World Cup commence dans un mois ! 
77%

Nous retrouvons la belle Renee Young en compagnie de Cody Rhodes pour une interview.  Le sujet de la discussion est bien évidemment Goldust et la trahison et ce dernier, attaquant son demi-frère la semaine dernière. Cody semble encore sous le choc et dit ne pas comprendre la réaction de Goldust, mais finalement ce n’est pas étonnant car il ne l’a jamais vraiment compris. The Bizarre One a toujours était étrange et imprévisible. The New American Dream poursuit en disant qu’il pensait avoir renoué avec son frère, récréé ce lien fraternel en formant cette équipe… mais visiblement le côté obscur de Goldust à repris le dessus pour une raison X ou Y. Il sait très bien que Dustin ne s’excusera pas et ne reviendra pas vers lui ; ce qu’il attend maintenant c’est simplement des explications, mais même ça il n’est pas sûr de l’obtenir. Renee Young remercie Cody qui conclue en donnant rendez vous à son demi-frère vendredi à Smackdown afin d’obtenir des réponses.
67%

• The Usos vs. The Ascension –Normal Tag Team Match, WWE Tag Team Contendership
Excellent match équipe vraiment disputé. Les frères Usos se donnent à fond et dominent le match en début de rencontre, mais le style agressif de leurs adversaires va faire changer les choses. Konnor commence un travail de destruction et malmène Jimmy, mais celui-ci réussira à contrer un Full Nelson Slam en Arm Drag puis il sèche son adversaire avec un Superkick, qui ne suffit pas pour obtenir la victoire. Le combat se poursuit à rythme effréné, les Usos n’hésitant pas à s’envoler des deux côtés des cordes, mais les membres de Cerberus font parler leur puissance et décapiteront Jey avec une double Clothesline et le balance du ring. Jimmy bondit alors d’un coin pour un Diving Crossbody… mais Viktor le démolit au vol avec son European Uppercut, le Psycho Crusher. Le duo de la mort s’apprête alors à en finir… mais soudain les trois membres du Shield débarquent au bord du ring ! Les menaces forcent The Ascension à quitter le ring et à se lancer à la poursuite des Hounds of Justice. The Usos remportent le match par décompte extérieur.
69%


Un énorme brawl démarre alors au bord du ring entre le trio de la Justice et Ascension. Konnor et Viktor s’arment de chaises et attaquent leurs ennemis toujours affaiblis après le combat de la veille, mais le nombre va faire la différence. Après un échange de coups très agressif, Seth Rollins éclate la face de Viktor avec un Superkick… puis Roman Reigns termine le travail avec un Spear monumental. Konnor se retrouve seul face au trio et va subir les attaques d’un Dean Ambrose enragé ne voulant plus lâcher sa proie. Il va même faire saigner Konnor en lui mordant le front ! The Street Dog veut alors achever son ennemi avec un Dirty Deeds sur la rampe en acier lorsque soudain des flammes jaillissent devant Ambrose ! Kane fait son apparition derrière le mur de flamme et ne répond pas aux provocations des membres du Shield qui se sont alignés derrière la barrière de feu… Pendant ce temps Konnor et Viktor ont repris leurs esprits et les champions par équipe de NXT vont prendre leur élan… puis plonger littéralement à travers les flammes pour rejoindre Kane ! GOSH ! Le trio de la mort disparaît ensuite dans l’obscurité laissant The Shield bouillonnant de rage. Ambrose hurle alors qu’ils ont toujours soif de vengeance et que la guerre est loin d’être terminée !
76%

Bienvenido al barrio!!! Nous sommes dans un quartier chaud de Juarez où une foule s’est amassée pour accueillir leur héros, leur frère… On entend des coups de klaxons et un lowrider fait alors son entrée sur la petite place, un gros lard au volant et Hunico debout sur le siège arrière, un masque dans chaque main. The South Border Bad Boy brandit les masques de Sin Cara et de Rey Mysterio et pavane avec sous la bronca de son gang. Hunico descend de sa caisse et va déposer ses trophées sur des mannequins qui servent de Piñata, recevant à la fois des coups de battes mais aussi de machettes. La fête bat son plein et Hunico hurle alors que le Mexique en a assez d’être représenté par des clowns masqués, il est temps pour les vrais guerrier de prendre la relève ! Viva la Raza ! Viva El Barrio ! Es mi tiempo ahora ! Es Hunico Tiempo !
64%

• Dolph Ziggler & The Miz vs. Wade Barrett & Drew McIntyre – Normal Tag Team Match
Les nouveaux champions font une très bonne prestation et joue des tensions évidentes entre Barrett McIntyre. Les britanniques se sont battus dans un Steel Cage il y a quelques jours à peine à Smackdown et les voilà aujourd’hui forcé de faire équipe. Pour autant McIntyre va impressionner son monde et a le soutient d’une bonne partie de la foule. Il réussira à porter son Futur Shock DDT sur Ziggler mais The Miz intervient. The Chosen One réussi alors à chasser Mizanin du ring mais se fait ensuite surprendre avec le Zig Zag ! Ziggler fait immédiatement le tombé et obtient le compte de 3 sous le regard désabusé de BNB. 
55%


Après le match les champions par équipes fêtent leur victoire pendant que McIntyre se relève et va demander à BNB pourquoi celui-ci n’est pas intervenu. Bull Hammer ! What ? L’anglais a éclaté la face de son allié du soir sans la moindre raison. La foule hue copieusement Wade qui récupère un micro et dit qu’il a une mauvaise nouvelle : un nouveau prédateur entre dans l’arène ! Il poursuit en disant qu’il a par le passé choqué le monde en guidant la Nexus, aujourd’hui il revient sur le front, en première ligne, pour une nouvelle ère de domination ! The Preston Lion est affamé et il ne ferra qu’une bouchée de ceux qui se mettront sur sa route !    
68%

Après une nouvelle coupure commerciale nous retrouvons Zeb Colter et Jack Swagger au milieu du ring. The Tennessee Bad Guy commence évidement un speech en rappelant comment l’infâme traitre Cesaro a conservé son titre US à Extreme Rules, et rappel surtout qu’il a ensuite pavaner avec son drapeau customisé, une véritable insulte au peuple américain ! Colter ne supporte plus de le voir fouler le sol de ce pays d’un pas de conquérant ! L’invasion doit être stoppée ! Les patriotes dans la foule se mettent à soutenir les Real Americans qui y vont de leur « We The People » mais ils sont interrompus par l’arrivée de Cesaro. Le champion US reste en haut de la rampe et prend la parole en demandant à Colter comment il compte l’arrêter ? The Swiss Conqueror a déjà abattu les premières lignes de défense américaine en remportant le titre, puis il a brandit son drapeau après avoir vaincu l’un des héros des patriotes américains Jack Swagger. Cesaro se nomme lui-même comme le nouveau César, il est venu, il a vu et il a vaincu ! Dans le ring Jack Swagger explose de rage et hurle alors à Cesaro de venir l’affronter immédiatement et de défendre son titre dans un match classique. A Extreme Rule Cesaro ne l’a pas vaincu, il a juste décroché un drapeau ridicule ! Le suisse sourit puis répond qu’il est prêt à humilier une nouvelle fois Swagger si celui-ci le désire, mais est-ce que le peuple américain est-il prêt a accepter une nouvelle défaite de Jacky-boy ? Colter déconseille à Swagger de prendre ce risque car il ne s’est pas préparé, mais The Real American n’écoute plus et attend de pied ferme le champion US. 
57%

• Jack Swagger (w/ Zeb Colter) vs. Cesaro © - Normal Single Match, United States Championship
La tension est tellement grande que le combat commence avant même que la cloche n’est sonnée. Jack Swagger, plus déterminé que jamais, prend immédiatement le dessus et va clairement dominer une bonne partie du match. Sa technique de lutte amateur lui permet de garder son adversaire au sol et il travaillera notamment sur une cheville du suisse en vue du Patriot Lock. Cesaro revient en contrant le Corner Singshot Splash de l’américain, l’accueillant avec les genoux, puis il use de sa puissance pour reprendre le contrôle. Il terrasse Swagger avec l’une de ses superplex puis il applique le Giant Swing. The Caesar annonce la fin et tente le Neutralizer mais Uncle Zeb le distrait… ce qui permet à Jack de choper la cheville meurtris du suisse et de verrouiller le Patriot Lock !!! La prise est portée à la perfection, en plein centre du ring, et Cesaro n’a aucune échappatoire ! Il tape ! Non, il va s’en sortir avec une roulade avant envoyant Captain Wrestling percuter son manager sur le bord du ring ! Cesaro décroche immédiatement la tête de Swagger avec son European Uppercut puis enchaîne avec le Neutralizer pour le compte de 3. Après le match Cesaro prend une pose de conquérant en brandissant son titre sous le regard dégoûté de Zeb Colter tandis que Swagger est toujours au sol.
70%


Le trio d’Evolution est en backstages, dans leur loge plus précisément, en train de célébrer la grande victoire de Triple H contre Daniel Bryan, mais surtout sa nomination en tant que Chairman de la compagnie. The Game a maintenant tous les pouvoirs et va donc permettre à l’Evolution une domination totale sur la WWE ! Stephanie McMahon embrasse son mari puis va pour quitter la pièce mais au moment où elle ouvre la porte elle pousse un cri ! Deux hommes avec des capuches lui font face… on n’aperçoit pas leur visage, seulement leurs barbes ! C’est bien évidemment l’ancien champion Daniel Bryan et son pote Kassius Ohno ! Les Strong Style Shooters repoussent Steph puis vont se jeter sur les membres d’Evolution qui ne s’attendait pas à une attaque ! Batista tente immédiatement de protéger son boss mais il se fait éclater la face avec un Roaring Elbow de Kassius ! Orton n’a pas non plus le temps de réagir qu’il se fait mettre à terre par les assaillants… Triple H récupère ses titres et va pour prendre la fuite mais les Strong Style Shooters lui barre la route, chaise en main. HHH recule en menaçant ses ennemis, leur disant de faire attention car il est leur nouveau boss. Daniel Bryan lui répond alors qu’il se contre fou de l’autorité, surtout quand celle-ci est entre les mains d’un pourri abusant de son pouvoir. Il a peut être perdu le titre WWE World Heavyweight à cause des magouilles de Triple H, mais il va lui rendre la pareille en créant son propre mouvement de contestation, sa propre révolution. Con-Chair-Toe ! Batista se relevait à peine et vient de se faire éclater le crâne par les Strong Style Shooters qui n’ont même pas lâché pas Triple H du regard ! Orton en profite pour se relever discrètement… RKO ! NON ! Daniel Bryan le repousse et le laisse s’écraser tout seul sur une table en verre qui explose sous le choc ! Ohno et Bryan quittent alors la pièce sans s’en prendre à Triple H, mais le message est passé.
76% 

• Sheamus vs. Daniel Bryan (w/ Kassius Ohno) – Normal Single Match
Excellents Main Event entre deux lutteurs qui ont perdu leurs matchs respectifs hier à Extreme Rules. L’ancien champion WWE semble toutefois ailleurs et surveille les abords du ring et cela profite à Sheamus qui dégainera rapidement son Brogue Kick, mais n’obtient pas le compte de 3. The Celtic Warrior fait parler sa puissance et commence un long moment de domination, démolissant méthodiquement le corps de son adversaire… mais D-Bryan finit par se ressaisir et contre un White Noise pour une Dragon Suplex suivi d’un Cross Armbreaker mais il y a immédiatement ropebreak. Après plusieurs torsions et écrasements, The American Dragon veut verrouiller son YesLock mais l’irlandais va le repousser contre un coin… mais Daniel bondit dessus pour un salto arrière puis il s’élance à toute vitesse pour un Leg Lariat. Daniel chauffe la foule et s’apprête à porter son Knee Plus mais soudain Triple H débarque en haut de la rampe suivi par toute sa sécurité… Il leur alors demande d’arrêter Kassius Ohno ! Daniel rage mais ce se laisse pas distraire et s’élance… Knee Plus ! NON ! Sheamus l’accueil avec le Brogue Kick ! L’allonge de Sheamus lui a permis d’atteindre sa cible en premier ! 1…2…3.
78%


Après le match la sécurité du Game envahit le ring et menotte Daniel Bryan alors que Kassius Ohno est déjà escorté en backstages malgré une grosse résistance de sa part. Le chairman vient faire face à l’ancien champion, le narguant avec ses titres, mais Daniel ne regarde pas les ceintures et fixe Triple H avec un regard noir… Triple H félicite Sheamus pour sa victoire et lui dit qu’il a devant les yeux un lutteur ayant les épaules pour être dans les Main Events contrairement à Daniel Bryan qui n’est qu’un B+ Player. Le chairman continue en disant qu’il a toujours cru en Sheamus et sait que l’irlandais est un homme intelligent, capable de prendre les bonnes décisions et de saisir les opportunités quand elles se présentent à lui. The Celtic Warrior écoute attentivement son nouveau boss qui va alors lui proposer de rejoindre le clan le plus puissant de la WWE : Evolution. Sheamus semble intéressé et se gratte la barbe alors que The Game lui demande de prouver sa loyauté en portant son Brogue Kick contre cette vermine barbue se prenant pour une superstar de la WWE. Sheamus va alors serrer la main de HHH sous les huées générales puis il fixe celui qu’il a vaincu quelques instants auparavant… Brogue Kick ! WHAT ! Sheamus vient de décapiter un des membres de la sécurité ! Daniel Bryan se libère et va se jeter immédiatement sur le champion WWE… mais la sécurité s’interpose, laissant le temps à Triple H de prendre la fuite ! Daniel Bryan et Sheamus vont alors faire le ménage dans le ring, éjectant une bonne dizaine d’agents, puis ils se serrent la main et fêtent sous une énorme ovation de la foule tandis que Triple H les fixent en bouillonnant de colère depuis le haut de la rampe.  
85%

Nous nous retrouvons après une dernière page de pub et le theme song de John Cena retentit. Le voila qui débarque, chez lui dans le Massachussetts, sous de nombreux applaudissements. Le Leader de la Cenation affiche un air grave et reste tête baissée pendant plusieurs minutes alors que les chants pro et anti-Cena se font la guerre. Finalement John demande le silence, qu’il obtient, et commence un speech rappelant que Bray Wyatt a mené une guerre psychologique contre lui et a finit par trouver son point faible : la Cenation. John poursuit en disant que pendant plus d’une décennie il s’est battu pour ses fans, en défendant des valeurs, mais aujourd’hui tout cela n’a plus aucune importance. Aujourd’hui son combat n’a plus aucun sens. Il a dit I Quit en voulant sauver une jeune femme mais ce fut la plus grosse erreur de sa vie. En y réfléchissant, le plan de Wyatt était encore plus diabolique car quelque soit sa décision, John Cena ne serait plus jamais le même. Soit il abandonné volontairement pour protéger un fan, soit il la laisser à son sort et perdait la confiance de la Cenation. Un piège minutieusement préparé, sans la moindre de faille, qui le condamnait. John répète alors qu’il a fait le mauvais choix, le pire choix de sa carrière, car il a fait passer ses fans avant sa propre personne ! La foule se met à le huer et John déclare que c’est bien la preuve que les fans ne sont que du vent, éphémères, et que ce n’est pas eux qui ont fait ce qu’il est aujourd’hui ! Les fans l’ont seulement détruit en étant un point faible, une faille a exploitée, plutôt qu’un véritable soutient. Il l’a dit hier soir et va le redire aujourd’hui : I QUIT ! John jette alors sa casquette et son micro au sol puis va déchirer son t-shirt. The Champ place sa main devant son visage et l’agite en disant que désormais les fans ne le verront plus du tout. Il quitte ensuite l’arena d’un pas décidé sous les chants « YES ! YES ! YES ! » d’une partie de la foule ou encore le fameux « Nanana nanana hey hey Goodbye ! »….mais les caméras nous montrent surtout les visages choqués des membres de la Cenation, certains en pleurs, d’autres trop incrédules pour pouvoir réagir. Le show se termine sur des images de John Cena disparaissant derrière le rideau noir. Un page se tourne...
88%  



Overall Rating : 84%
Attendance : 19,028 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:17



> Deux noms importants quittent les écrans.

Nous l'avons vu hier soir, Vince McMahon et John Cena ont tous les deux annoncés leur départ de la WWE ! Deux annonces qui ont surpris beaucoup de monde.

Mr. McMahon quitte bel et bien le business pour de bon, laissant son gendre Triple H et sa fille Stephanie géré la WWE. A 68 ans la retraite est bien mérité pour le génie qui a fait de cette compagnie un véritable empire, il va maintenant pouvoir se détendre et passer du temps avec sa famille. On lui souhaite une bonne retraite.

Le cas de John Cena est différent. Si The WWE Superman a décidé de démissionner il s'agit bien là d'un work. Toutefois les choses ne seront plus jamais les même pour l'ex leader de la Cenation qui a tourné le dos à ses fans. John Cena a fait un heel turn. Cena va quand même s'absenter plusieurs mois, dans un premier temps pour tourner deux films mais aussi pour célébrer son mariage avec Nikki Bella. Après ça John Cena devrait revenir mais avec un contrat type Legend, c'est à dire un certains nombres d'apparitions déterminés à l'avance. Autant dire que l'ex visage de la WWE a réellement tourné la page, une volonté commune du multiple champion et de la WWE. 
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:17



> NXT prêt à accueillir du monde.

Comme vous le savez sûrement, Triple H est à l'origine de nombreuses signatures importantes de lutteurs provenant du circuits indépendants. Pour cela le nouveau Chairman s’appuie beaucoup sur les conseils de Dean Malenko, William Regal ou Fit Finlay qui sont régulièrement en repérage à travers le monde. On apprend aujourd'hui que la WWE aurait approché de nombreux lutteurs au cours des dernières semaines et beaucoup de contrats ont étaient signés en l'espace de quelques jours.
Si beaucoup passeront d'abord par le Performance Center, quelques uns auront la chance de débuter très rapidement à NXT avant de pouvoir espérer intégrer le Main Roster. Voici la liste des prochains arrivants dans la brand jaune:
- Willie Mack, un lutteur indépendant de la côte ouest et régulier de la PWG.
- Masato Yoshino et Naruki Doi, très grosses stars de la Dragon Gate ayant déjà fait leurs armes sur le sol américain.
- Cheerleader Melissa, qui a participé à un dark match cette semaine et qui aurait vraiment impressionnée en backstages.
- Zema Ion, dont le contrat avec la TNA vient de de se terminer.
- Rocky Romero et Alex Koslov.
- Et enfin: Kevin Steen. 
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:17

WWE Smackdown – Week 1 May 2014.
Live from XL Center : Hartford, Connecticut



Cette édition de Friday Night Smackdown débute avec l’arrivée de Daniel Bryan et Kassius Ohno sous les applaudissements de la foule. Les Strong Style Shooters rappellent les évènements de lundi à RAW, et Kassius Ohno se félicitent d’avoir put échapper à la sécurité de Triple H une fois en backstages. Daniel Bryan poursuit en disant qu’une nouvelle ère commence à la WWE, une tyrannie mené par le nouveau Chairman Triple H. The Game a toujours était un égocentrique et tout ce qu’il fait il le fait dans son propre intérêt. Le voilà champion WWE World Heavyweight grâce à ses potes d’Evolution et aujourd’hui il va tout faire pour garder le contrôle et favoriser ses amis. D-Bryan dit qu’il ne veut pas une évolution mais une révolution ! Cette compagnie a besoin d’un changement majeur et cela ne se passera pas sans combattre ! Ils veulent une WWE où le mérite passe avant le business, où le talent passe avant les relations ! The Savior of WWE Kassius Ohno ajoute que si il est de retour à la WWE c’est uniquement afin de faire changer les choses et de bouleverser l’ordre établi !
Les 2 révolutionnaires sont acclamés par la foule mais ils sont soudains interrompus par l’arrivée des champions par équipe The Miz et Dolph Ziggler. The Show-Off rappelle que eux aussi ne sont reconnus autant qu’ils le devraient, eux aussi comptent prendre ce qui leur revient par la force… mais il y a une grande différence entre eux et les Strong Style Shooters : ils sont réalistes. Triple H a raison quand il dit que D-Bryan et Ohno sont des lutteurs de secondes zones ! Ils ont peut être brillés en indy, mais ils n’ont pas leur place à la WWE ! Ils ne jouent pas dans la même catégorie ! D-Bryan n’apprécie pas et défie alors les champions par équipes pour un match ce soir, dans le Main Event ! Défi accepté. The Miz conclue en promettant aux barbus de les remettre à leur place.
74%

Nous retrouvons la belle Renee Young en compagnie de la nouvelle championne féminine Paige pour une interview. Renee félicite tout d’abord la britannique puis lui demande sont ressenti et ses objectifs pour la suite de sa carrière, étant donné qu’elle a déjà remporté le titre le plus prestigieux à seulement 21 ans. The Anti-Diva nous dit qu’elle ne se fait pas d’illusion : ce n’est que le début. C’est maintenant que cela va devenir compliqué. Conservé son titre va être encore plus dure que de le remporter ! Elle poursuit en disant être fier d’être entrée dans l’histoire de la WWE en devenant la plus jeune lutteuse à avoir remporté ce titre, mais aussi en le remportant moins d’un mois après ses débuts. Mais cela ne lui est pas tombé dessus, elle s’est battu pour arriver à ce niveau et ne va pas se reposer sur ses lauriers. Elle a le catch dans le sang et est entièrement dévoué à sa passion, elle n’abandonnera pas au premier obstacle sur sa route. Elle conclue en disant que maintenant son objectif est de conservé son titre le plus longtemps possible, en battant le plus grand nombre d’adversaires… et elle sait que les plus dangereuses ne sont pas encore sortis de l’ombre…
56%  

• Paige vs. Layla (w/ Fandango) – Normal Single Match
Solide rencontre entre les deux lutteuses britanniques qui vont se donner à fond. Layla a fait les beaux jours de la division féminine mais on sent tout de même qu’elle est désormais dans une mauvaise période et c’est donc sans surprise que la jeunesse et la fougue de Paige l’emporte sur l’expérience de The Beautiful Brit. Layla se fera contrer un Springboard Crossbody avec un Gutbuster puis The Anti-Diva enchaîne immédiatement avec son Paige Turner pour le compte de 3. 
52%


Paige fête sa victoire sous les applaudissements mais elle est interrompue par le theme song de l’ancienne championne. AJ Lee débarque escortée par Tamina, et elle s’adresser à l’anglaise depuis le haut de la rampe. Lee félicite ironiquement son ennemie et lui avoue l’avoir sous-estimée, l’avoir pris pour une gamine rêvant de devenir catcheuse comme on en voit tant. The Crazy Chick dit que ce business est plein de bimbos sans talents et il est rare de trouvé un adversaire à sa taille… mais elle s’arrête là avec les flatteries et dit que pour autant Paige se prend pour ce qu’elle n’est pas : une championne. Lee rappelle qu’elle à le droit à son rematch, et qu’elle ne veut pas attendre la fin du mois pour récupérer SON titre. Elle défi alors The Anti-Diva pour un nouveau match de championnat la semaine prochaine à Smackdown… dans un Ladder Match ! Paige affiche un léger sourire et accepte en disant que l’ancienne championne tombera d’encore plus haut en réalisant sa défaite.
69%

Xavier Woods et Kofi Kingston sont en pleines discussions en backstages avec pour sujet Alex Riley. Rappelons que The Golden Boy a vaincu le ghanéen lors de son retour à Extreme Rules, puis Xavier Woods lundi à RAW. Les 2 blacks semblent assez déçus, voir frustrés, et se disent qu’ils ne peuvent pas continuer comme ça. Ils doivent réagir, reprendre leur carrière en main. A ce moment là ils sont interrompus par The Ravishing Russian Lana qui vient se moquer d’eux. La belle blonde leur propose un défi : un handicap match contre Alexander Rusev ! Woods semble hésiter mais Kofi accepte immédiatement en disant qu’il n’a plus rien à perdre et qu’il va tout faire pour marquer les esprits. Lana gloussent puis termine en disant que depuis sa défaite, Alexander Rusev n’est plus le même homme : il est devenu un bête sauvage, et ce soir il va faire deux victimes pour le prix d’une !
60%

• Kofi Kingston & Xavier Woods vs. Alexander Rusev (w/ Lana) – Handicap Match
Rusev commence très fort en étalant ses deux adversaires, puis il va complètement dominer la rencontrer en démolissant Xavier Woods. Celui-ci réussira à esquiver une attaque de Barbarian Bonecrusher et fait l’échange avec Kofi Kingston qui va tout de même réussir à placer quelques prises. Il semble confiant, un peu trop même, et tentera son Trouble in Paradise… mais Rusev l’attrape dans ses bras et le plie en deux avec un Backbreaker monumentale, immédiatement enchaîné avec The Accolade ! Kofi est le point d’abandonner… mais Woods le sauve avec un Springboard Front Dropkick dans la face de Rusev ! Les deux blacks vont alors faire un vrai travail d’équipe pour prendre de vitesse Rusev qui subira même un Double Superkick. Woods part alors pour son Honor Roll… mais il est contré avec un formidable Samoan Drop. Rusev verrouille sa prise de soumission et fera abandonner Woods alors que Kingston est distrait par Lana.
60%


Les russes fêtent sous les huées générales et Lana n’hésitera pas, une nouvelle fois, à promouvoir la Mère Patrie. Pendant ce temps Xavier Woods reprend ses esprits et se relève l’air dépité… Kingston semble dans le même état… mais soudain il lève la tête et l’on aperçoit alors une véritable rage dans son regard ! Trouble in Paradise ! What the… ? The Black Lion vient d’éclater la face à son pote ! Kingston est furieux et continue de passer à tabac Xavier Woods sous les huées générales ! Il finit par se calmer et quitte le ring d’un pas déterminé, sans porter le moindre regard aux fans qui l’insultent tout le long de la remontée de la rampe.
50%     

La semaine dernière le General Manager John Laurinaitis a proposé à Tyson Kidd d’affronter un adversaire choisit par le WWE Universe afin d’avoir la possibilité d’obtenir un titleshot au titre United-States. Il est tant de découvrir les résultats du vote : Kaval : 59%, Charlie Haas : 23%, Paul London : 18%
The World Warrior est très loin en tête, c’est bien lui le favori de la foule et il va donc faire son retour à la WWE pour un match qui s’annonce excellent ! On aperçoit alors Kaval en coulisses avec un sourire satisfait. Il quitte les vestiaires d’un pas déterminé direction le ring… mais soudain il est mis à terre par un énorme coup de chaise dans le dos ! Son agresseur, portant une veste à capuche, va continuer de s’acharner puis il relève Kaval…lui dit quelques mots… puis le balance dans une sorte de placard et verrouillera la porte. L’agresseur enlève alors sa capuche et l’on découvre Charlie Haas ! The Legitimate Athlete se frotte les mains après avoir fait son sale boulot puis prend la direction du ring…
56%

• Tyson Kidd (w/ Christian) vs. Charlie Haas – Normal Single Match, United States Contendership
Haas a donc pris la place de Kaval, ce qui lui vaudra des huées monumentales mais cela semble plus l’amusé qu’autre chose. Tyson Kidd est de l’avis des fans et va alors attaquer cette rencontre de manière très agressive et perd tout sens tactique, ce qui lui reproche Christian qui lui conseil d’être plus méthodique. The Hart Dungeon Elite va en effet faire beaucoup d’erreur et cela profite à Charlie Haas qui revient dans le combat et va pouvoir placer son arsenal de moves. Les frappes chirurgicales de Haas font vraiment du dégât et Kidd est maintenant en difficulté… Haas placera un bon Olympic Slam puis il verrouille son Haas of Pain ! Kidd est à deux doigts d’abandonner mais il arrivera à attraper une corde grâce au soutient de la foule. Il se ressaisit, écoutant les conseils de son mentor, et va alors réussir à placer plusieurs contres puis son Springboard Sommersault Neckbreaker ! Le Dungeon Lock est ensuite tenté… mais soudain Jack Swagger rentre dans le ring et s’en prend au canadien ! L’arbitre arrête immédiatement le match, ne déclarant aucun vainqueur.
64% 


Décision judicieuse de l’officiel dans le sens où le nouveau challengeur doit être légitime avec une victoire clean. Quoiqu’il en soit The Real American semble avoir pris en grippe Tyson Kidd et le frappe au sol… Christian débarque à la rescousse de son poulain et va calmer Jack Swagger avec une bonne clothesline dans la nuque. Il le relève et tente son Killswitch… mais Charlie Haas s’en mêle ! Après un brawl plutôt bref, les deux canadiens seront violemment expulsés du ring. Jack Swagger et Charlie Haas se retrouvent maintenant face à face et l’on peut sentir une certaine tension… mais finalement Charlie Haas fait un mouvement de tête pour remercier Jack puis il quitte le ring. The Real American récupère ensuite la bannière étoilée que lui tend Zeb Colter puis il l’agite sous les chants des patriotes.
51%

Le theme song de Rey Mysterio retentit et le luchador débarque sous les applaudissements, il porte évidemment un nouveau masque. Rey récupère un micro et rappelle qu’il a était battu par Hunico hier à Extreme Rules, ce qu’il accepte et respecte. En revanche le gangsta de Juarez n’a pas hésité à lui arracher son masque après le match et pour cela il compte lui faire payer très cher ! Voler le masquer d’un luchador c’est comme lui arracher son âme ! Hunico n’a aucun respect pour son peuple et ses traditions et il est la honte du Mexique ! The Little King of Lucha poursuit en disant que son pays est en train de couler à cause des valeurs qui se perdent par la faute des gangs et des vauriens comme Hunico. La tradition Lucha Libre est l’essence même du Mexique, il ne laissera pas un minable comme Hunico en être le représentant. Mysterio lève le poing en l’air et annonce alors qu’il entre en guerre contre les ennemies de son peuple, Hunico en tête.
Mysterio est acclamé mais soudain il est coupé par un nouveau theme song… c’est Bo Dallas ! Le rookie rejoint Mysterio dans le ring et vient lui dire de ne pas perdre espoir… et de Bolieve ! The Boliever commence un speech exaspérant en essayant de coacher le mexicain. Il lui dit alors qu’Hunico a remporté une bataille hier à Extreme Rules et qu’il remportera la guerre si Mysterio ne suit pas ses conseils avisés. Le rookie sourit à pleine dent puis tend la main à Mysterio qui n’a pas dis un mot depuis tout à l’heure… mais va finalement se décider en demandant au rookie s’il est vraiment sérieux ? Dallas, toujours enthousiaste, lui dit que lui seul peut l’amener à la victoire, et à l’accomplissement total en tant qu’être humain. Mysterio en a marre et lui propose alors de l’affronter immédiatement avant de le ramener les pieds sur terre… car il semble planer très haut… Le challenge est accepté avec enthousiasme.
58%

• Rey Mysterio vs. Bo Dallas – Normal Single Match
Le combat démarre immédiatement en l’avantage de Mysterio qui prend de vitesse son adversaire. Bo Dallas semble complètement perdu mais il réussira à revenir en contrant un Wheelbarrow Bulldog en Facebuster. Il enchaîne plusieurs moves, dont une puissante clothesline qui clou Mysterio au sol. Bo encourage alors Rey à se relever en lui disant de Bolieve… puis il l’attrape pour son finisher mais Mysterio le fait tomber dans les cordes : 619 ! Le luchador enchaîne avec un Springboard Splash puis le compte de trois. Le match est plié. Mysterio repart ensuite sous les applaudissements alors que le Boliever est dégoûté.
46%


Après une coupure commerciale nous retrouvons le ring installé avec un canapé en velours, une petite bibliothèque et une table d’échec. Damien Sandow arrive évidemment dans le ring et nous souhaite la bienvenue pour son Talk-show : Five Minutes of Education ! Sandow présente son invité de ce soir qui n’est autre que Sheamus. Les deux hommes commencent une discussion plus ou moins houleuse sur les évènements de lundi, Sandow semblant très heureux de voir Triple H au pouvoir, contrairement à l’irlandais qui nous l’a prouvé en refusant l’offre du nouveau Chairman. Sandow traite The Celtic Warrior d’imbécile en lui disant qu’il a loupé la chance de sa vie, il aurait put intégrer Evolution et faire partie du plus puissant clan de la compagnie et donc obtenir tout ce qu’il souhaite. A la place il a préféré aider Daniel Bryan et Ohno, deux pseudo-révolutionnaires qui seront vite écrasés. Sheamus va alors lui répondre qu’il est un fier guerrier libre qui n’accepte pas la tyrannie. Il va tout faire pour renverser le nouveau roi et ne s’abaissera pas à des courbettes comme Sandow semble si bien savoir faire ! Sheamus traite alors The Duke of Decency de sale petit aristocrate lèche-bottes soutenant Triple H par peur de représailles ! La tension monte de plus en plus et Sandow finit par envoyer sa tasse de café au visage l’irlandais, et le défiant pour un match sur le champ…
78%

• Sheamus vs. Damien Sandow – Normal Single Match
Excellent combat de plus de quinze minutes. Sheamus débute très bien la rencontre et fait parler sa puissance mais The Intellectual Savior va revenir petit à petit en travaillant méthodiquement sur les fondations du colosse irlandais. Après avoir affaiblit son adversaire il tentera le Terminus mais il est repoussé dans les cordes et Sheamus l’étale avec le Brogue Kick ! Sandow roule intelligemment hors du ring pour reprendre ses esprits mais Sheamus va le chercher et le hisse sur l’apron pour lui porter sa série de coups d’avant bras. The Great White pense pouvoir en finir avec son White Noise… mais Sandow se retient aux câbles puis surprendra son ennemi avec un roll-up en tenant les cordes : 1…2…2.99 ! The Intellectual Savior rage et menace l’arbitre mais Sheamus va en profiter pour se relever : Brogue Kick ! NON ! Sandow esquive et l’irlandais éclate la face de l’arbitre… avant de se prendre un low blow, suivi du Silencer. Sandow va alors chercher une chaise et veut fracasser la tête du révolutionnaire… mais soudain Big E Langston lui retire l’arme de mains ! Sheamus en profite et attrape l’intellectuel pour un White Noise mais ça ne lui suffit pas et il verrouille sa Texas Cloverleaf… Sandow n’a aucune issue et sera alors forcer d’abandonner sous le regard amusé de Big E Langston.
75%
 

The Unstoppable Machine récupère un micro et va se moquer du perdant en lui demandant si cette défaite fait partie de sa stratégie ? Langston poursuit en rappelant que Sandow lui avait lancé un défi intellectuel… c’est maintenant à son tour de lancer un challenge de nature physique. Il donne rendez-vous à Sandow lundi dans le ring de RAW… pour un Arm Wrestling Countest. Si l’intellectuel est capable de le battre au bras de fer alors le champion Intercontinental acceptera de remettre son titre en jeu une seconde fois ! Il jette ensuite son micro et repart sous les applaudissements alors que Sandow se relève a peine… mais il affiche un léger sourire laissant penser qu’il a déjà un plan derrière la tête.
58%

The New American Dream Cody Rhodes fait son entrée sous les applaudissements mais il ne semble pas d’humeur à faire la fête. Il rappelle immédiatement qu’il a donné rendez vous à son demi-frère Goldust afin que celui-ci donne des explications concernant sa trahison. Cody ne dit pas un mot de plus et attend maintenant de pied ferme l’arrivée de Goldust mais celui-ci tarde à venir… Le plus jeune de la fratrie Rhodes interpelle une nouvelle fois The Bizarre One en lui demandant de se montrer lorsque soudain la salle est plongée dans le noir ! Le visage de Goldust apparaît alors sur l’écran géant en gros plan. On remarque qu’il porte de nouvelles peintures lui donnant un air bien plus effrayant et obscur ! Goldust ouvre les yeux et qui sont désormais entièrement noir grâce à des lentilles et il dit alors que le temps est venu pour lui de déterrer les sombres secrets. Cody veut des explications ? Très bien. Il se met alors à hurler que Cody a toujours était le fils prodige promis à un grand avenir, alors que lui a toujours était considéré comme une anomalie. On ne l’a jamais vraiment reconnu comme un Rhodes, même parmi sa propre famille… et cela l’a rendu solitaire et encore plus replié sur lui-même. The Lonestar poursuit en disant qu’il pensait avoir retrouvé un lien avec son frère lorsqu’ils se sont emparés des titres par équipes… mais il se rend compte que Cody n’a fait que se servir de lui ! Dans le ring Cody dément alors les propos de son frère mais celui-ci se remet à hurler et déclare qu’il ne veut qu’une chose désormais : faire disparaître ce nom qui a fait de sa vie un enfer ! Il va faire disparaître les Rhodes ! La caméra se recule et on voit Goldust debout à côté d’une tombe vide, une pelle à la main… et on aperçoit le nom de Rhodes sur la stèle. Goldust chuchote à son demi-frère que son existence même est une souffrance pour lui mais bientôt il sera LIBRE !!!! La vidéo se coupe immédiatement et la lumière revient à la normale. Dans le ring Cody Rhodes semble complètement abasourdi par ce qu’il vient d’entendre et ne sait pas comment réagir… Il finit par quitter le ring sans dire un mot.
65% 

• Strong Style Shooters vs. Dolph Ziggler & The Miz – Normal Tag Team Match
Les 2 équipes vont nous offrir un combat extrêmement disputé. Les champions prennent le contrôle en début de rencontre avec des tags rapides et un travail d’équipe parfait mais la hargne des Shooters les poussent à revenir dans le combat. Kassius Ohno fait vraiment une bonne performance et va malmener ses adversaires à lui tout seul pendant un moment, avant de se faire sécher par surprise avec un Superkick, mais il se dégage in-extremis du compte de 3. Ziggler s’acharne maintenant sur The Young Knock Kid et tentera le Zig Zag mais Ohno bondit en avant et réussi le tag ! L’ancien champion WWE va rentrer comme une furie dans le ring et réussi à balancer Ziggler à l’extérieur puis il l’étalera avec un Knee Plus depuis l’apron, mais n’obtiendra pas le compte. The American Dragon va sortir son arsenal de moves et prépare maintenant le Yes Lock mais The Miz le surprendra en le guillotinant sur les cordes et Dolph enchaîne avec un roll-up : 1…2…2.99 Bryan retourne mais transforme pour le Yes Lock au centre du ring… The Miz tente une intervention mais Ohno le stop en pleine course avec un violent Roaring Elbow ! The Heel n’a pas d’autre choix que d’abandonner.
66%


Les Strong Style Shooters fêtent leur victoire sous une grosse pop de la foule mais soudain celle-ci se transforme en huée lorsque Triple H débarque en haut de la rampe en compagnie de sa femme Stephanie McMahon ! Le couple au pouvoir ne bouge pas et le chairman regarde fixement ses ennemis qui le défient de venir dans le ring… mais soudain Batista et Randy Orton sortent de la foule et attaquent les barbus en traître ! Les membres d’Evolution pensent pouvoir passer à tabac Ohno et Bryan mais ceux-ci vont se relever et leur rendre coups pour coups ! C’est un véritable brawl qui commencent entre les quatre hommes que rien ne semblent arrêter ! Orton et Batista sont maintenant en difficulté et tentent de battre en retraite mais le Shooters vont les poursuivre jusque dans la foule puis dans les backstages. Les rebelles semblent inarrêtable malgré les attaques et leurs adversaires perdent peu à peu du terrain… et ils se retrouvent finalement dans le parking intérieur de l’arena. Batista réussi à retenir les deux anti-authority et pendant ce temps Orton en profite pour surprendre Ohno et il le terrassera avec un RKO sur le capot d’une voiture ! D-Bryan est quand à lui acculé contre une pile de pneus…SPEAR ! Non, il évite et The Animal va s’écraser dans la pile qui s’écroule sur lui ! The American Dragon n’a pas le temps de dire ouf qu’il reçoit un violent coup de démonte-pneu dans le dos ! Il s’écroule et Orton va alors lui placer la tête contre une portière de voiture… Punt Kick ! NON ! Daniel esquive de justesse et Randy s’éclate le pied… puis se fait fracasser la tête à travers la vitre ! Les 4 hommes sont à terres… Daniel Bryan rampe comme il peut et va alors aider Kassius Ohno à se relever. Les deux quittent ensuite la zone en titubant, laissant derrière eux leurs ennemis complètement KO sur le béton.
84%



Overall Rating : 74%
Attendance : 15,635 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:18



> Pourquoi Kaval n'a pas combattu hier soir?

The World Warrior était le premier choix du public pour affronter Tyson Kidd, mais c'est finalement Charlie Haas qui a pris sa place. Ce changement de dernière minute sans respecter le choix des fans s'explique de façon très simple: Kaval se serait blessé à l'épaule pendant l'entraînement. La blessure est légère mais le médecin a préféré ne pas donner son feu vert, demandant à Kaval au moins quelques jours de repos. Les plans ont du être repensés à la dernière minute.
Initialement c'est Charlie Haas qui devait interrompre le match en s'en prenant à Kidd et Kaval, finalement il a pris sa place dans ce combat alors que Jack Swagger a était choisis pour l'attaque.
Précisons que Kaval, Haas et Paul London étaient tout 3 en backstages hier soir, le sondage n'était pas truqué. On rapporte aussi que les lutteurs auraient tous signés un contrat avec la WWE.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:18



> La WWE en partenariat avec la NJPW?

Nous apprenons aujourd'hui que la WWE serait actuellement en pleine négociation avec la New Japan Pro Wrestling afin d'arriver à un partenariat. A l'heure actuelle rien n'est sûr, mais la WWE aurait pour volonté de contrer l'alliance TNA/Wrestle-1 et surtout de reconquérir le public japonais. La compagnie américaine a déjà signé plusieurs grosses stars japonaises (KENTA, Masato Yoshino, Naruki Doi), mais aucun lutteur de la NJPW.
Affaire à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:18



> Un contrat en négocatiation.

Le contrat de Tensai aka Jason Albert se termine dans un mois. La WWE souhaite garder le lutteur/commentateur dans ses rangs, toutefois il devrait y avoir un modification importante des termes du contrat. En effet il semblerait qu'Albert soit désormais payé à l'apparition, mais surtout qu'il ne soit plus exclusif à la WWE, chose assez exceptionnelle pour la compagnie #1.
Cela s'explique par plusieurs raisons : tout d'abord la volonté de Tensai de continuer sa carrière de lutteur alors que la WWE n'a pas vraiment de plan pour lui, le cantonnant à un rôle de commentateur. Et deuxièmement la WWE chercherait à faire des économies afin de pouvoir engager plus de monde.
Avec le possible partenariat avec la NJPW, il n'est pas impossible de voir Giant Bernard faire son grand retour au Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:19

WWE RAW – Week 2 May 2014.
Live from DC Armory: Washington, DC



L’arena est plongée dans le noir… une lanterne s’allume alors en haut de la rampe et la Wyatt Family au complet va alors faire son entrée sous les huées et les applaudissements, la foule était vraiment partagée. Le patriarche se place au centre du ring et présente une nouvelle fois sa petite sœur bien aimée : Abigail ! Il rigole puis rappelle que c’est grâce à elle que John Cena a révélé son vrai visage au WWE Universe. Bray va alors rappeler comment Cena a dit « I Quit » à Extreme Rules, mais surtout comment il a abandonné ses fans le lendemain à RAW. Il (Bray) avait prévenu les fans sur la vraie nature de John Cena, leur super-héros n’était en fait qu’un imposteur ! The Eater of Worlds détient toutes les vérités, il est un prédicateur et annonce sa prophétie : la WWE est dans une ère de changement, un prélude à l’Apocalypse ! Le chaos va ravager la WWE afin de la purifier !
La Wyatt Family va assister au spectacle et ne sortira de l’ombre qu’au moment propice. Il ricane et ajoute que la meute de loups va dévorer le troupeau de moutons qui n’aura nulle part où se réfugier… car la bergerie va brûler !  Wyatt lève les bras au ciel et un projecteur de braque alors sur lui et il entonne son fameux chant… Il finit par s’arrêter et fixe la caméra d’un regard malsain et conclue avec une mise en garde : n’oubliez pas que vous ne pouvez rien contre votre destin.  
90%

Une rangée de membres de la sécurité semblent attendre quelque chose dans le parking… Une limousine Mercedes suivi par une Dodge Viper et enfin un Hummer font leur entrée dans le bâtiment en vont se garer en ligne. C’est évidemment le Chairman Triple H et sa femme Stephanie McMahon, puis Randy Orton et Batista qui sortent des véhicules, tous habillés de manière très classe. The Game sert la main de ses potes puis fait un signe de tête au chef de la sécurité et le groupe va alors escorter les membres d’Evolution en backstages… The WWE World Champion en tête de fil est rapidement arrêté par Renee Young ! HHH la regarde avec mépris et lui demande ce qu’elle veut. Renee lui demande alors si les Strong Styles Shooters sont une menace pour Evolution, et si oui, comment ils comptent les contrer ! Stephanie McMahon attrape alors Young par la mâchoire et lui rappelle qu’elle parle à son nouveau boss et qu’elle ferait bien de mesurer ses propos ! The Billion Dollar Bitch repousse violemment en arrière la journalise qui est choquée et n’aura pas de réponses puisque la petite armée poursuit sa route d’un pas déterminé. 
77%

• AJ Lee (w/ Tamina) vs. Natalya – Normal Single Match
Excellent combat féminin. Natalya fait parler son expérience et prend le contrôle en début de rencontre, sortant tout son arsenal de moves, mais l’ancienne championne ne se laisse pas faire et place des contres. Elle réussira à placer un magnifique Tilt-a-whirl DDT puis elle veut enchaîner avec un Shining Wizard… mais The Queen of Hart va la contrer en lui attrapant les jambes pour le Sharpshooter !!! AJ Lee est en difficulté... mais Tamina lui attrapera les mains pour la tirer jusqu’aux cordes ! Natalya est furieuse et va menacer Tamina mais elle est pris dans un roll-up : 1…2…2.99 ! Nattie se relève en vitesse : Discus Clothesline ! NON ! The Best Diva in the World esquive puis l’attrape pour son Shiranui suivi du compte de 3 ! Après le match Lee pavane et pointe un doigt vers le plafond en annonçant qu’elle décrochera le titre vendredi à Smackdown lors du Ladder Match.
62%


Nous retrouvons Renee Young qui s’est remise de ses émotions. La belle canadienne sera rejointe par Kofi Kingston pour une interview. Renee rappelle l’attaque du ghanéen sur Xavier Woods la semaine dernière et lui demande donc la raison de cet acte. Kingston lui répond qu’il en a assez d’être pris pour un guignol et que pour ça il doit reprendre sa carrière en main. Après sa victoire dans le Steel Cage Match il pensait être sûr la bonne voix, mais il a ensuite connu deux défaites : contre Alex Riley puis contre Rusev par la faute de Woods ! The Black Lion dit qu’il n’a pas put retenir sa colère mais il ne le regrette pas. Xavier Woods n’est qu’un incapable qui a eu ce qu’il méritait. Kingston poursuit en disant qu’à présent il ne va plus s’encombrer de bons sentiments et va se tracer un chemin vers les Main Events par la force ! The Angry African conclue en disant que son heure est maintenant venu, il va réveiller la bête qui est en lui !
58%

Après une page de pub c’est Tyson Kidd et Christian qui font leur entrée dans le ring. Kidd semble assez énervé et laisse la parole à son mentor qui va alors rappeler que vendredi dernier The Hart Dungeon Elite aurait était à deux doigts de franchir une nouvelle marche de son ascension. Haas était sur le point d’abandonner et Tyson aurait put obtenir un titleshot au titre US… mais Jack Swagger est venu interrompre son match ! Serait-ce par jalousie ? Le Real American ayant échoué à de nombreuses reprises en tentant de s’emparer du titre de Cesaro. Tyson Kidd prend le relais et dit que Charlie Haas ne vaut pas mieux non plus. Kaval était le choix du WWE Universe, ce que n’a pas respecté Charlie qui s’est auto-nominé pour ce match. Kidd veut son match revanche afin d’obtenir une opportunité au titre US, mais avant ça il veut régler ses comptes avec Haas et Swagger ! Christian et son protégé défient alors les 2 américains pour un match par équipe… right now ! On n’attend pas longtemps pour que Zeb Colter fasse son entrée suivi par Swagger. Uncle Zeb rappelle que son ami Jack Swagger est un Real American et qu’il défend les valeurs et les couleurs de son pays. Il n’allait pas laisser un canadien tenter sa chance au titre US. Ils sont en guerre ! Ils ne capituleront jamais et feront tout pour ramener la ceinture entre les mains d’un patriote. Charlie Haas arrive à son tour et déclare alors être du même avis que Colter et Swagger. Nous sommes dans le pays de la liberté mais aussi des opportunités, et c’est pour ça qu’il n’a pas hésité à en saisir une lorsque l’occasion s’est présentée ! Qu’importe ce que pense le WWE Universe… la seule chose qui importe c’est ce qu’il veut lui ! Il est de retour à la WWE, qui cela plaise ou non, et compte bien montrer qu’il est meilleur que jamais. Il sert la main à Swagger et les deux prennent alors la direction du ring…  
63%

• Christian & Tyson Kidd vs. Jack Swagger & Charlie Haas (w/ Zeb Colter) – Normal Tag Team Match
Tyson Kidd débute la rencontre face à Jack Swagger et va vraiment le mettre en difficulté, forçant le Real American à aller chercher le tag. Haas réussi quand à lui à contrer les attaques de Stampede Kid et la rencontre s’équilibre. Les 2 lutteurs très technique livre un combat disputé, chacun plaçant son arsenal de moves, et finalement c’est Haas qui prendre la dessus après une violente German Suplex de la 3ème corde. Christian encourage son protégé en grande difficulté… et à la surprise générale Kidd réussi à contrer un Olympic Slam et sèche The Legitimate Athlete avec un Roundhouse Kick bien stiff. Il fait enfin le tag et Christian reprend le contrôle. Haas est à son tour obligé d’aller faire le tag, mais l’expérience de Christian aura le dessus sur Swagger. Christian veut rapidement en finir avec son Killswitch mais Swagger va lui envoyer un low blow alors que Zeb Colter occupe l’arbitre. Le Real American place ensuite son Gutwrench Powerbomb mais Christian se dégage in-extremis ! Swagger rage et fait à nouveau l’échange… mais Christian fait de même. Haas se jette sur Kidd toujours sur l’apron mais il va manger un nouveau high kick puis The Hart Dungeon Elite bondit pour son Springboard Sommersault Neckbreaker et obtient le compte de 3.
54%


Christian et Tyson Kidd fêtent ensuite leur victoires sous les applaudissements, mais ce résultat ne semble pas au goût des Real Americans et de Charlie Haas qui vont brutalement attaquer les canadiens. Jack Swagger étale Christian avec un violent coup de poing américain dans l’arrière du crâne et Tyson Kidd se retrouve en infériorité numérique. Il essaye bien de repousser les assaillants mais c’est peine perdue et il va subir un véritable passage à tabac… mais soudain Kaval débarque en courant dans le ring et surprendra Jack Swagger avec son Tidal Crush ! Charlie Haas se retourne furieux et va s’en prendre à The Brooklyn Dragon… les deux ennemis vont alors s’échanger les coups avec férocité. Zeb Colter aide Jack Swagger à quitter le ring et le duo sera vite rejoint par Charlie Haas, forcé de s’enfuir tellement Kaval est agressif, déversant sur lui une véritable tempête de coups ! Les 3 heels repartent en rageant et en menaçant Kaval qui ne les lâche pas du regard. Tyson Kidd et Christian, ayant repris leurs esprits, remercient alors le natif de Brooklyn pour ce sauvetage.
48%

On se retrouve après une pub et le ring a était aménagé avec un table et des tabourets. Justin Roberts nous annonce alors qu’il est temps de passer au Arm Wrestling Countest entre Big E Langston et Damien Sandow ! Le champion Intercontinental arrive en premier et est plus affuté que jamais. Sandow arrive à son tour et vient narguer Langston et lui rappelant que la force n’est rien sans le cerveau qui va avec ! Mais Langston n’est pas là pour débattre et bande alors ses muscles puis se met en place pour le bras de fer. Sandow prend son temps, va réajuster son siège, mettre du talc sur ses mains etc. ce qui commence à énerver le champion. The Duke of Decency veut pousser son ennemi à bout de nerfs afin de le déconcentrer. Sandow se frotte les mains en souriant puis lance le bras de fer… Immédiatement Damien met le plus de pression possible pour plier ça en vitesse et profiter de la surprise… mais The Unstoppable Machine résiste sans problème ! Il va alors faire plier son adversaire tout doucement afin de l’humilier, tout en le fixant dans les yeux sans laisser apparaître la moindre émotion ! Sandow sue comme un buffle mais tiens le regard du champion… mais il soudain il va balancer une poignée de talc dans les yeux de Langston ! Le champion est aveuglé et Sandow va en profiter pour lui claquer le bras sur la table ! Damien Sandow remporte cet Arm Wrestling Countest à la surprise générale ! The Intellectual Savior se relève immédiatement, sans attendre la réaction du perdant, et va lui assener un violent coup de tabouret sur le dos, éclatant le siège en morceaux ! Damien Sandow récupère alors un micro et va se moquer du champion, lui rappelant une nouvelle fois qu’il ne peut rien face à son intelligence. Par cette victoire il obtient un nouveau titleshot pour le titre Intercontinental et cette fois sa stratégie sera infaillible. Il quitte ensuite le ring sous le regard furieux du champion se relevant à peine…
68%

Cesaro est en backstages pour une promo ; derrière lui est suspendu son drapeau customisé : la bannière américaine avec en son centre un C doré entouré d’une couronne de laurier. The Caesar prend la parole et nous dis que sa conquête est en marche et est inarrêtable. A Wrestlemania XXX il est entré dans l’Histoire en remportant The Andre the Giant Memorial Cup, puis le lendemain il a conquis le titre US, le défendant avec succès quasiment chaque semaine depuis… mais son ascension ne fait que commencer ! Une légion d’ennemis en a après son titre, mais aucun d’entre eux n’est capable de le défaire ! Tyson Kidd, Charlie Haas, Kaval ou encore Jack Swagger, ils lui sont tous inférieurs ! Cesaro termine en disant qu’il va profiter de spectacle en regardant ses ennemis s’entre-tuer, et il sera là pour affronter le survivant. Qui que soit le prochain challengeur, il devra s’incliner devant The Swiss Conqueror !
59%

• Mark Henry vs. Wade Barrett – Normal Single Match
BNB débute très bien la rencontre en étant très agressif mais le World Strongest Man va faire parler sa puissance pour reprendre le contrôle. Il écrase Barrett à plusieurs reprises contre un coin puis il veut verrouiller son Bear Hug mais l’anglais ne se laisse pas faire et se dégage avec des coups de boule ! Henry titube et Barrett le sèche avec son Bull Hammer ! 1…2…2.99 ! The Texan Black Colossus s’est dégagé in-extremis et le voilà qui se relève déjà, il ne semble plus ressentir les attaques de Barrett et le force à reculer ! Il pousse un rugissement menaçant… mais The Bar Knuckle Fighter va le terrasser avec un nouveau Bull Hammer, cette fois pour le compte de 3.
64%


Barrett n’a pas le temps de fêter sa victoire que le theme song de Drew McIntyre se fait entendre ! L’écossais apparaît en haut de la rampe, en t-shirt et jean… et il va taper un sprint jusqu’au ring ! On se rappelle que la semaine dernière les deux britanniques ont fait équipe, ont perdu contre les champions, et que Barrett a passé sa frustration en mettant KO son équipier. McIntyre rentre dans le ring comme une furie mais BNB l’attend de pied ferme et les deux hommes vont se lancer dans un échange de coups ressemblant à un vrai combat de rue ! Barrett sort d’un combat et cela va faire la différence, son ennemi plus frais va prendre le dessus après un bon Big Boot. The Chosen One enlève son t-shirt sous les applaudissements puis annonce la fin : Futur Shock DDT ! Non ! Wade Barrett réussi à le repousser et quitte le ring… mais Drew McIntyre part à sa poursuite ! L’écossais est comme enragé et va alors rattraper Barrett au milieu de la rampe et le plaque violemment à terre ! Il le martèle de coups de poings mais Barrett réussi à la repousser. Le brawl semble repartir de plus belle mais soudain les deux hommes sont arrêtés par la sécurité ! McIntyre se débat comme il peut mais il est maintenu fermement… Il finit par se calmer mais ne lâche pas du regard son ennemi qui repart en titubant en backstages.
55%

« Sierra – Hotel – India – Echo – Lima – Delta… SHIELD » Le trio de la justice fait son arrivée dans le ring, par la foule comme d’habitude, et vient se placer au centre du squared circle. Ils ont la tête des mauvais jours. Seth Rollins prend la parole en premier et rappelle leur défaite à Extreme Rules contre les membres de Cerberus. The Architect nous annonce que pour la première fois The Shield a était réellement mis en difficulté... le trio de la mort représente un vrai danger, mais ils ne vont pas se laisser abattre pour autant, le bouclier (Shield) peut résister à des coups bien plus durs. Dean Ambrose prend le relais en disant que The Corporate Monster Kane pense pouvoir tenir ce show d’une main de fer, le contrôler par la peur… mais The Shield n’a pas encore dit son dernier mot. Ils ont perdu une bataille mais la guerre est loin d’être terminée ! The Hounds of Justice sont plus enragés que jamais et ils ne lâcheront rien tant qu’ils n’auront pas abattu leurs proies. 
Il va pour poursuivre mais soudain il est interrompu par l’arrivée de Bo Dallas ! Qu’est ce qu’il vient foutre là ? The Boliever rejoint les trois hommes dans le ring et leur tend la main… mais il se prend un triple-vent. Ambrose lui demande alors ce qu’il veut. Il lui conseil de déguerpir avant d’être pris dans une guerre qui n’est pas la sienne. Dallas sourit alors à pleine dent et déclare qu’il comprend tout à fait les 3 hommes qui désirent se venger… mais ils doivent ouvrir les yeux et accepter leur défaite pour passer à autre chose. Il n’a qu’un conseil pour eux : Bolieve ! Reigns le regarde en fronçant les sourcils et lui demande s’il est sérieux ? Bo ouvre alors les bras et leur demande de l’accepter comme nouveau leader afin de les guider vers un futur radieux. Ambrose lui répond son fameux « Nope » puis lui dit qu’au contraire il va lui apprendre à ne pas se mêler des affaires des autres !
75%

• Dean Ambrose (w/ Roman Reigns & Seth Rollins) vs. Bo Dallas – Normal Single Match
Le match commence direct en l’avantage du Street Dog qui va faire pleuvoir une pluie de coups sur le rookie qui ne peut rien faire. Bo réussira tout de même à sécher son adversaire en pleine course avec un Back Elbow Smash puis il le relève et place un Atomic Drop, suivi d’un Running Crossbody. The Boliever prend confiance et fait ses taunts mais Ambrose est déjà debout et le sèchera avec un lariat dans la nuque. Le match est maintenant à sens unique et The Lunatic Fringe en terminera rapidement après un combo Running Knee Smash/Dirty Deeds.
66%


Après le match les membres du Shield appliquent leur Triple Powerbomb sur Bo Dallas puis ils l’éjectent hors du ring sous les applaudissements. Le trio de la Justice va alors pour reprendre leur promo comme si de rien était mais la salle est soudain plongée dans une ambiance bleutée… Des flammes jaillissent en haut de la rampe et les membres de Cerberus apparaissent tels des spectres. Ambrose est surexcité et les défie de venir dans le ring mais les 3 hommes restent en haut de la rampe. The Corporate Monster prend la parole et déclare qu’ils ont prouvé leur supériorité sur The Shield, la justice ne peut rien contre le chaos. Seth répond que Cerberus les a peut être vaincu une fois, mais ils n’ont pas brisé leur volonté, et tant que celle-ci vivra alors The Shield restera une force d’opposition ! Ils sont soudés et n’abandonneront jamais face à l’adversité ! Ils sont prêt à aller jusqu’en enfer s’il le faut ! Kane affiche alors un sourire machiavélique… et répond que si The Shield veut un rematch, ils l’auront ! Mais cette fois ils n’auront aucun échappatoire, ce sera la victoire ou la mort ! The Hounds of Death sont les gardiens des Enfers… et la prochaine bataille se déroulera sur leur territoire ! En tant que General Manager ils annoncent qu’à Payback, The Shield et Cerberus s’affronteront dans un .... HELL IN CELL ! Le trio de la Justice ne semblent pas effrayer et fixent avec haine les freaks qui disparaissent derrière un écran de fumée…
72% 

L’armée d’agents de sécurité fait son arrivée et vient se placer autour du ring. Le theme song d’Evolution retentit alors et le trio débarque sous les huées générales ! Le nouveau Chairman parade avec son titre puis essaye de prendre la parole mais les fans l’en empêchent… Il réussira au bout d’une bonne minute et déclare alors que la domination d’Evolution est logique. Dans ce monde il y a deux types de personnes : les êtres supérieurs et les êtres inférieurs. Triple H brandit sa ceinture et dit que qu’importe ce que pense les fans, le fait qu’il soit au pouvoir est dans l’ordre de choses. Sa nature même fait de lui un leader, capable d’inspirer et de pousser les autres à se surpasser pour atteindre son niveau. Batista et Randy Orton sont du même acabit que lui, ils font partie de la race des seigneurs. La WWE a besoin d’être portée vers le haut, et c’est pour ça qu’ils représentent cette compagnie… Le WWE Univers n’est pas d’accord mais leur avis ne vaut rien. La populace veut voir des hommes de leur rang tel que Daniel Bryan ou Kassius Ohno comme nouveau visage de la compagnie, mais ce serait une insulte et une véritable régression, un signe de décadence ! Les lutteurs de secondes zones n’auront JAMAIS leur place au sommet.
The Game poursuit en disant qu’un homme l’a déçu : il parle bien sûr de Sheamus. L’irlandais avait tout pour réussir et sa proposition pour rejoindre Evolution était sincère… mais le guerrier celtique n’est rien de plus qu’un barbare préférant se battre pour une cause sans avenir. Sheamus est un traître, un anti-évolution, et pour cela il peut dire adieu à son avenir. Triple H va pour poursuivre mais soudain il est interrompu par le theme song de Sheamus ! The Green Rebel débarque dans le ring d’un pas déterminé et sans crainte. Il vient faire face à Triple H qui dit à ses potes de rester tranquilles… The Celtic Warrior répond alors qu’il se moque totalement de l’avis du Game concernant son futur, il va le forger tout seul et n’a pas besoin de piston comme certains… The King of Kings le voit comme un barbare… mais c’est un fier guerrier qui se bat pour une cause noble : renverser la tyrannie ! Il fixe alors le titre WWE et dit au Chairman qu’il va le faire tomber de son trône !
La tension est énorme mais soudain les Strong Style Shooters Daniel Bryan et Kassius Ohno vont faire leur apparition pour le plus grand plaisir de la foule ! Les 2 hommes rejoignent le ring et viennent se placer aux côtés de Sheamus… D-Bryan prend la parole et déclare que l’Evolution n’est qu’une blague composée de lutteurs made in WWE qui n’ont jamais connus que ce ring. Les Strong Style Shooters ont combattu sur les rings du monde entier, ils ont affrontés des adversaires bien plus dangereux que Triple H et ses toutous, ils connaissent le véritable sens des mots tels que passion, volonté, ou encore talent ! La WWE n’a pas besoin d’une évolution… mais d’une révolution ! Il est temps que les fondations établis soient renversés et qu’une nouvelle ère débute !
The Game esquisse un sourire moqueur et déclare que si les Strong Style Shooters se pensent supérieur ils vont devoir le prouver. Il annonce alors que dans quelques instants Batista affrontera Kassius Ohno, puis Daniel Bryan affrontera Randy Orton… mais que ces deux combats auront lieu dans une cage ! Si Sheamus intervient alors celui-ci pourra dire adieux… à sa carrière à la WWE !
84%

Pendant les préparatifs des prochains matchs, on nous diffuse une promo pour la WWE World Cup qui aura lieu en juin 2014. On nous annonce que 8 équipes participeront à cette première édition et que chacune sera composée de trois lutteurs. Les équipes s’affronteront tous le long du mois dans une série de match, les deux équipes ayant remporté le plus de points s’affronteront à No Way Out 2014 pour la finale.
On nous dévoile alors la première équipe en lice : La Team USA ! Les membres de l’équipe américaine sont… Jack Swagger, Charlie Haas et Xavier Woods !
46%

• Batista vs. Kassius Ohno – Steel Cage Match
La cage est verrouillé et immédiatement Batista va se jeter sur son adversaire, le ruant de coups avec une agressivité bestiale. The Animal en veut vraiment à Ohno et il va le démolir à plusieurs reprises en le broyant contre la cage. Il veut rapidement en finir avec un Batista Bomb mais The Savior of WWE le repousse et lui claque un Discus Big Boot dans la face avant d’enchaîner avec un Flapjack contre le grillage. Ohno prend le temps de souffler puis va revenir dans le match en répondant aux attaques de son adversaire. Kassius montre ce qu’il a dans le bide et réussira à clouer l’Animal au sol après un Rolling Cutter puis il va commencer l’ascension de la cage… Il est presque au sommet mais Batista l’attrape par le pied puis le tire vers le bas, le ramenant sur ses épaules : Batista Bomb ! 1…2…2.99 Dégagement. Batista est fou de rage et va alors s’enrager, faisant même saigner Ohno en lui râpant la face contre la grille. Ohno rampe comme il peut sous le regard amusé de Batista qui va maintenant verrouiller son Arm Trap Crossface… mais la foule soutient Ohno qui va réussir à retourner pour une tentative de tombé : 1…2…2.99. Batista se relève immédiatement mais The Knock Out Artist lui éclate la tête avec son Roaring Elbow ! Ohno ne perd pas une seconde et essaye de grimper à la cage… mais il met trop de temps et Batista et déjà debout et le fait tomber de l’autre côté des cordes… SPEAR ! WTF ! Oh My Goooood ! La cage s’est littéralement détachée et Ohno est propulsé à l’extérieur du ring ! Il remporte le combat sous le regard surpris et choqué de tout le monde. Batista est furieux et voudra alors lui porter le Batista Bomb à travers la table des commentateurs… mais Daniel Bryan et Sheamus l’en empêche. Chairshot ! Randy Orton vient d’étaler D-Bryan puis il le balance dans le ring…
63% 

• Randy Orton vs. Daniel Bryan – Steel Cage Match
Les techniciens vont rapidement réparer la cage en fixant le montant, puis l’arbitre fait débuter la rencontre. Daniel Bryan est déjà affaibli et Randy Orton va alors prendre le match en main. A l’extérieur, la sécurité encercle toujours le ring et force Sheamus et Kassius Ohno à rester à distance. Randy Orton prend son temps pour démolir méthodiquement le favori de la foule, lui appliquant tout son set de moves sous les huées. The Viper appliquera un Olympic Slam puis il commence à escalader la cage mais Daniel se relève en tirant les cordes et le fait se castrer ! The American Dragon grimpe alors un coin et décrochera la tête de Randy toujours sur les cordes avec un Diving Knee Plus ! 1….2… Dégagement. Cela n’est pas suffisant pour la victoire mais Bryan peut maintenant reprendre l’avantage en sortant son arsenal de prises. Il démolit son ennemi avec un Tiger Suplex suivi d’une Dragon Suplex transformé ensuite un Cross Armbreaker… mais Orton refuse d’abandonner et retourne en pin : 1…2… Dégagement. Les deux hommes se relèvent immédiatement et Orton tente une attaque mais il est repoussé dans les cordes… mais il s’y retient. Daniel se jette sur lui mais il se prend un back body drop directement contre la grille puis Orton enchaîne avec son Spike DDT ! The Viper se met en position de prédateur… RKO ! C’est passé ! 1…2…2.99 ! Randy n’en revient pas et se tient le crâne. Il ne perd pas une seconde et grimpe à la cage… mais Daniel Bryan se relève déjà et le rejoint sur la 3ème corde. Après un échange de coups très stiffs Randy attrape la tête de son ennemi et s’apprête à l’embarquer pour nouveau un RKO… mais Daniel se retient aux grillages et le laisse s’écraser tout seul dans le ring ! Il a le champ libre ! Daniel poursuit son ascension et parvient au sommet… mais Batista et Triple H l’attendent chaises en main à l’extérieur ! Sheamus et Kassius Ohno veulent venir l’aider mais la sécurité fait toujours barrage… Daniel Bryan semble hésiter puis finalement il se met debout sur le haut de la cage et fixe Randy Orton toujours au sol. La foule comprend son intention et se met à hurler des "YES"… Diving Headbutt !!! RKO !!!! GOSH ! Orton s’est relevé à la dernière seconde et a attrapé son adversaire en plein vol pour un RKO dévastateur ! Daniel Bryan est complètement KO et Orton fait alors le compte et obtient la victoire.
80%


Randy Orton fête sa victoire sous les huées générales alors qu’une équipe médicale débarque pour venir s’occuper de Daniel Bryan qui est toujours inconscient… mais Triple H fait un signe à sa sécurité qui va alors empêcher le personnel médical de rentrer dans le ring. La cage est toujours verrouillée et Randy Orton va alors continuer le passage à tabac de son ennemi… mais Sheamus et Kassius Ohno ne restent pas sans rien faire et vont charger la sécurité ! Brogue Kick et Roaring Elbow auront raison de plusieurs agents… mais ils en arrivent d’autre ! Triple H affiche un large sourire et va alors brandir son titre pendant que Randy éclate D-Bryan avec un Punt Kick ! Kassius Ohno réussi finalement à faire une percée… mais Batista va le plaquer au sol avec un Spear ! Sheamus profite alors de la brèche… Brogue Kick ! My God ! Il vient d’éclater la tête du Chairman Triple H qui ne s’y attendait pas !!! The Celtic Warrior ramasse une chaise et claque un violent coup dans le dos de Batista puis il ouvre la cage et vient à la rescousse de Daniel ! Randy Orton n’a pas d’issue… il tente alors le tout pour le tout en se jetant sur The Great White mais celui-ci l’accueil avec un monstrueux coup de chaise puis il enchaîne avec le White Noise sur l’arme ! La cage est remontée et l’équipe médicale peut enfin rentrer dans la zone de combat afin de s’occuper de l’ancien champion WWE World Heavyweight. La sécurité va quand à elle escorter les membres d’Evolution en backstages… Le show se termine sur des images de Sheamus brandissant le titre sous le regard furieux de Triple H. 
82%



Overall Rating : 81%
Attendance : 10,000 people
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:19



> Annonce de deux nouveaux licenciements.

La WWE a annoncé ce matin le licenciement des Prime Time Players Titus O'Neil et Darren Young. L'équipe nouvellement reformée n'aura finalement pas fait long feu. On explique ces renvoi du fait que la WWE n'a aucun plan pour les deux hommes, ni en solo ni en équipe. Le nouveau chairman ne voyant que peu de potentiels dans les deux hommes, il a préféré s'en séparer et pusher d'autres lutteurs. Darren Young a d'ailleurs exprimé son mécontentement via twitter de façon très agressive. Il a cependant rapidement retiré son message.

L'ex manager des PTP Abraham Washington a quand à lui signer un contrat à la TNA il y a peu.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12451
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    Sam 26 Aoû - 16:19



> Plusieurs lutteurs s'envolent pour le pays du Soleil Levant.

Comme annoncé précédemment, la WWE et la New Japan Pro-Wrestling ont passé un accord de partenariat. La NJPW a révélé aujourd'hui le noms de plusieurs superstars de la WWE qui vont rejoindre son roster pour une durée plus ou moins importante. Tout d'abord Yoshi Tatsu qui fera son grand retour à la NJPW, il est prévu de rester avec la compagnie japonaise jusqu'à la fin de l'été.
Même chose pour Ryback qui va tenter de relancer sa carrière à la NJPW. La WWE a décidé de le prêter plusieurs mois pour que le lutteur apprenne un nouveau style avant de faire un retour en force. L'alliance RybAxel va donc prendre fin et Curtis Axel devrait reprendre une carrière solo.
Le dernier mais non le moindre: Big Show ! The World Largest Athlete à accepter de représenter la WWE sur le territoire japonais, mais contrairement aux deux autres, le Big Show est en prêt pour seulement 10 apparitions.

En contrepartie la WWE pourra-elle aussi utiliser des lutteurs de la NJPW dans ses shows, mais pour l'instant aucun nom n'a était annoncé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: WWE | Pandemonium    

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Planète : Grange/Pandemonium
» FUN RP // Harlem Shake in Pandemonium
» Pandemonium Graph [ Graphisme ]
» [ Les démons du pandémonium ] - (Preview)
» Cours n°2 : La hiérarchie des démons et le Pandémonium