Forum de catch toutes fédérations confondues : WWE, IMPACT, Puroresu, Indy, Lucha...
 









 

 « La French » de Cédric Jimenez.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deurdeune
1st Dan

avatar


Messages : 188
Inscription le : 26/10/2014
Age : 20


MessageSujet: « La French » de Cédric Jimenez.   Mar 30 Déc - 13:18

LA FRENCH




Réalisateur: Cédric Jimenez
Date de sortie: 3 décembre 2014
Durée: 2h15
Distribution: Jean Dujardin: Pierre Michel
Gilles Lellouche: Gaëtan « Tany » Zampa
Budget: 21 000 000$


Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat venu de Metz avec femme et enfants, est nommé juge du grand banditisme. Il décide de s’attaquer à la French Connection, organisation mafieuse qui exporte l’héroïne dans le monde entier. N’écoutant aucune mise en garde, le juge Michel part seul en croisade contre Gaëtan Zampa, figure emblématique du milieu et parrain intouchable. Mais il va rapidement comprendre que, pour obtenir des résultats, il doit changer ses méthodes.



C'est Noël. Le ciel est gris, la pluie est fine, les rues sont vident et les humains sont heureux. Je ne fais pas Noël. J'ai un disque dur remplis de films mais qu'est-ce que j'aime le plus? Une salle de cinéma vide donnant l'impression d'être seul au monde. Le choix du film est vite fait, mon cinéma ne diffuse que de la VF donc au diable les «  Nightcrawler » et les «  The Hobbit » alors va pour «  La French » puisqu'on m'en a dit que du bien. Étrangement, la salle n'est pas vide. Une autre fois...

Un bon polar à la française, ça fait toujours du bien. Et «  La French », c'est du bon cinoche comme la France sait produire. Il y aura du lége spoil durant cette critique.

Les deux acteurs et amis, à savoir Jean Dujardin et Gilles Lellouche, sont vraiment excellents. Ils incarnent à la perfection leurs personnages respectifs. Jean Dujardin est dans son jeu, et ça se sent, il réussit à la perfection ses petites ruptures entre l'humour et le drame (surtout lors des scènes d'interrogatoires), il incarne parfaitement la justice. Gilles Lellouche, quand à lui, est excellent dans son rôle de malfrat intouchable, froid et distant. La tension entre les deux personnages est énorme d'ailleurs, c'est un duel perpétuel où l'un puis l'autre prend l'avantage. C'est à souligner car les deux hommes ne se rencontre qu'une seule et unique fois. Les autres acteurs sont aussi très bons, surtout les sous-fifres de Zampa. Une note au marseillais dont le nom m'échappe qui a fais rire toute la salle lorsqu'ils est pris avec sa femme dans la salle d'interrogatoire. Les sous-fifres du juge aussi sont assez bons, un note au commissaire qui déteste le «  Péèsegé ». La seule ombre au tableau à ce niveau est l’actrice jouant la femme du juge qui casse tout le drame de la scène finale tant elle joue mal. Dommage, elle tient quand même un rôle important...

Si la réalisation est assez propre, le plus impressionnant, ce sont les décors. La reconstitution des décors du Marseille des années 70 est assez énorme, tout est là: les voitures (bon, c'est le strict minimum), les logos des cigarettes, les bouteilles de Vittel, les micros, les télés, les cafetières... puis cette univers d'un vieux Marseille et de ses clichés: le vieux papy en débardeur et claquette avec un accent marseillais bien prononcés par exemple. Ce qui est remarquable, c'est que c'est discret. On ne montre pas en gros plans les objets des 70's, ils font partis du décor. Ils ont fait quelque chose d'énorme de ce côté et c'est assez agréable de plonger dans un univers.

La musique ne m'a pas marquée, d'ailleurs, il-y-a-t-il de la musique?

Pour résumer, «  La French » est un très bon polar tenant en haleine jusque la fin, reprenant les codes des polars français et des films de malfrats américain sans jamais tomber dans le cliché. C'est un film très juste porté par une réalisation et une production efficace et un duo Dujardin-Lellouche énorme. Un film à conseiller si jamais vous aussi, vous ne fêtez pas Noël et que votre cinéma ne diffuse que de la VF. D'ailleurs, dans le cas contraire, je vous le conseille aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Curt Hawkins
4th Dan - Disciple

avatar


Messages : 423
Inscription le : 22/06/2013


MessageSujet: Re: « La French » de Cédric Jimenez.   Mar 30 Déc - 13:26

J'ai retrouvé pas mal de points à ta critique de La French que j'avais donné à mes amis aussi, donc c'est cool de voir certains avis se retrouvés. La musique est bel et bien malheureusement peu marquante, mais dans un sens, pour un film de ce genre ou on est pas face à de la comédie ou de l'action aventure sf, en a-t-on vraiment besoin ?

On nous propose un contenue vraiment sérieux, et on peut très facilement tomber dans l'jeu.

C'est à voir.

Plus à voir que "Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu" ( putain d'marde, comment se film a pu rester 4 mois dans mon cinéma !!! )
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Cédric ( ECM )
» Cédric - Orléans
» Cédric Diggory (Poufsouffle)
» Chauvigny(86) les 4 et 5 octobre, 1500 pts solo
» Nos jeunes Wallons sur la tôle ondulée de WUUSTWEZEL