Forum de catch toutes fédérations confondues : WWE, IMPACT, Puroresu, Indy, Lucha...
 









 

 Récap de l'année 2015 de la Lucha Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12695
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Récap de l'année 2015 de la Lucha Libre   Mar 29 Déc - 17:57



La Lucha Libre n’est pas trop votre truc et vous suivez son actualité de loin ?

Voici alors un rapide balayage de tous les principaux faits marquants survenus en 2015 qui vous permettra de briller auprès des autres fans de lutte en faisant croire le contraire:


*****


L’événement marquant de l’année: la mort de Perro Aguayo Jr

S’il est parfois difficile de déterminer le souvenir le plus marquant d’une année, cette fois-ci cela fut assez évident. La mort abrupte de Perro Aguayo Jr a vraiment choqué tout le monde au Mexique, et ce pour différentes raisons. Tout d’abord par le statut du lutteur. Aguayo Jr n’est certes pas très connu hors de son pays, mais c’est une énorme star au Mexique. Je l’aurai classé dans le Top 5 (peut-être 3) des principaux luchadors de ce début d’année. L’autre point marquant est la façon dont il est mort: en plein ring en faisant son métier et suite à une prise des plus quelconque. Alors quand en plus vous ajoutez que celui à l’origine de sa mort est la méga-star Rey Mysterio Jr, vous choquez tout un peuple pour qui la Lucha Libre revêt une importance incroyable.





Le retour tant attendu: Rey Mysterio revient à la AAA

Plus de 17 ans après sa dernière apparition, Rey Mysterio a fait son retour pour la promotion de ses débuts, la AAA. Alors qu’il était au départ prévu pour intégrer la division Minis de la compagnie du fait de sa petite taille, Rey Mysterio Jr il a finalement été jugé dommage de cloisonner le luchador dans cette case. Il a ainsi passé 5 ans dans cette fed avant de prendre en 1997 son grand envol pour les USA pour la ECW puis la WCW et WWE. Rey Mysterio a ainsi fait son grand retour pour une promotion de son pays fort de tout le star power acquis à la WWE qui lui a donné une renommée mondiale. Un coup de projecteur énorme pour la AAA.





Coup dur #1: Alberto Del Rio retourne à la WWE

Mauvaise nouvelle pour la AAA qui voit son Heavyweight Champion le quitter en plein règne. Ce coup dur a été de plus accompagné d’une risible communication autour du fait que la compagnie allait pouvoir utiliser le lutteur une dernière fois pour lui faire perdre sa ceinture. Inutile de dire qu’on ne reverra plus du tout Alberto à la AAA. Mais plus que la compagnie, c’est un coup dur pour toute la Lucha Libre qui perd sa tête d’affiche qui jouissait encore, lui aussi, de tout la renommée acquise à la WWE. Sa présence amenait une forte augmentation en termes de spectateurs pour les shows auxquels il participait. Le remplacer semble mission impossible.





Coup dur #2: La Sombra quitte la CMLL

Ce départ est une catastrophe pour la CMLL qui perd son seul lutteur susceptible de pouvoir dire qu’il a une aura internationale. Déjà que la compagnie semble mourante avec une difficulté incroyable sortir de nouvelles stars, voir sa vedette partir ressemble à plusieurs clous dans le cercueil. Si cela est un coup dur pour la CMLL, c’est par contre une super opportunité pour le mexicain qui devait absolument partir s’il voulait faire passer à un autre niveau. Rester à la CMLL, c’était prendre le risque de faire comme Atlantis, Negro Casas ou Ultimo Guerrero qui sont très connus au Mexique, mais inconnus ailleurs. La Sombra a les qualités pour mériter bien mieux.





Idée de l’année: la Lucha Libre World Cup

La AAA et son partenaire, la marque de bière Victoria, ont réussi cette année à mettre sur un pied un fantasme de beaucoup de fans: créer une Coupe du Monde de la Lutte. Cette première édition a cependant eu énormément de défauts, à commencer par le fait que sur les 8 trios composés, il y avait 3 équipes du Mexique, deux pour les USA, deux pour le Japon et un trio "Reste du Monde". Niveau internationalité, on a fait mieux, mais cela marque au moins un début. Le plateau avait également de la gueule avec les présences de Drew Galloway, Matt Hardy, Johnny Mundo, Angelico, Cage, ACH, Moose, Taiji Ishimori ou encore Kenzo Suzuki. Et que dire du trio vainqueur composé de Rey Mysterio Jr, Alberto el Patron et Myzteziz. Du très solide.





Fail de l’année #1: Myzteziz

L’ex-Sin Cara de la WWE avait fait des débuts remarqués à la AAA l’an passé où il en était devenu la star, remportant notamment la Copa Antonio Pena en octobre 2014. Le début d’année 2015 fut cependant beaucoup plus dur pour lui suite à une dégringolade dans la hiérarchie de la compagnie. Myzteziz se retrouvait maintenant troisième derrière les arrivants Rey Mysterio Jr et Alberto el Patron. Mécontent de ce statut, il a obtenu un rudo (heel) turn et une feud de luxe contre Rey Mysterio. Leur seul affrontement en PPV fut cependant jugé très décevant. En plus de prestations moyennes dans le ring, Myzteziz ajoutait également un comportement de diva en coulisse. Sa dernière apparition à la AAA sera en octobre dernier où il trouvera le moyen de se faire attaquer par les autres rudos de la compagnie sous les yeux des tecnicos qui ne prendront même pas le soin de venir faire le sauvetage. Cela reflétait assez bien le sentiment en coulisse. Pour conclure le tout, Myzteziz quittera la AAA sans prévenir cette dernière en faisant une apparition surprise dans la compagnie rivale CMLL. L’ex-WWE ne signera d’ailleurs même pas pour cette dernière mais pour la méconnue All Elites.





Fail de l’année #2: LA Park et Dr Wagner Jr à la CMLL

Afin de préparer son plus gros show de l’année, le 82nd Anniversary, la CMLL a une idée pour ajouter du star Power à cet événement : faire revenir les vétérans LA Park et Dr Wagner qui commencent à accuser le poids des années qui mais qui gardent toujours une certaine notoriété auprès du public. Résultat ? Dès son deuxième match à la CMLL LA Park insulte le public et la compagnie annonce qu’elle se sépare du lutteur pour ne pas avoir respecté "le code de conduite". Par solidarité pour son ami, Dr Wagner quittera alors lui aussi la CMLL. Ils seront restés trois semaines.





Déception de l’année: Triplemania XXIII

Comme tout le monde le sait, il s’agit du plus gros show de l’année au Mexique. La AAA avait pour la première fois le plus gros Star Power de l’histoire de la compagnie avec la présence des trois ex-WWE Rey Mysterio Jr, Alberto el Patron et Myzteziz, ainsi que de nombreux lutteurs ayant vu leur notoriété exploser grâce à la Lucha Underground (Cage, El Mesias, Pentagon Jr, Fenix, Drago, Angelico, Jack Evans, Sexy Star, El Hijo del Fantasma, Texano Jr ou encore Blue Demon Jr). La AAA sentait d’ailleurs le hit arriver et avait pour l’occasion annoncé une retransmission en langue anglaise pour exploser le chiffre des iPPVs. Le score fut effectivement excellent mais les matchs de ce show furent plus mauvais les uns que les autres. La carte était sympa pourtant. Le co-Main Event voyait par exemple Alberto el Patron affronter Cage dans un Hair Match. Le Main Event a lui réalisé le rêve de la WWE: faire s’opposer Rey Mysterio Jr à Myzteziz/Sin Cara. Un sacré flop au final.





Clan de l’année: Los Ingobernables

La CMLL n’a pas fait grand-chose de bien cette année mis à part mettre en avant ce clan. Celui-ci est composé de La Sombra, Rush, La Mascara, Marco Corleone et Tetsuya Naito quand il vient au Mexique. Bon en réalité, la CMLL n’a seulement mis en avant que les deux premiers, les autres ne servant que de faire-valoir. Les "Ingérables" ont d’ailleurs parfaitement respecté ce nom en respectant leur statut de tweeners –archi-rares au Mexique- en feudant contre des lutteurs tecnicos comme rudos. A la façon des BULLET CLUB, leur popularité à également explosé au point qu’un clan similaire –Los Ingobernables del Japon- a été créé au Japon avec Tetsuya Naito, BUSHI et EVIL (l’ex-Takaaki Watanabe revenu de son apprentissage américain). A voir par contre comment le groupe va évoluer maintenant que La Sombra n’est plus là.





L’interrogation de l’année: la Lucha Libre Elite (LLE)

Traditionnellement la grande rivale de la AAA est la CMLL. La compagnie créée par Antonio Pena a cependant vu cette année un nouveau compétiteur entrer en lice, d’autant plus dangereux qu’il est soutenu par l’ennemi éternel. La CMLL a en effet accepté un deal très étonnant permettant à la LLE de faire la promotion de ses shows et en leur prêtant leur mythique salle de l’Arena Mexico. La CMLL autorise également ses lutteurs à évoluer à la LLE. Si cette dernière empoisonne la vie de la AAA, c’est que ce nouvel invité est particulièrement riche et ne semble avoir comme ambition que de lui piquer ses lutteurs, en particulier ceux n’étant pas très heureux. Myzteziz et Cibernetico ont fini par craquer et ont quitté la AAA. Averno et Chessman sont annoncés proche de la sortie également. Pentagon Jr et Sexy Star ont cependant préféré refuser, probablement soucieux de ne pas perdre leur exposition à la Lucha Underground. Il sera donc intéressant de voir ce quelle manière la LLE utilisera tous ces lutteurs maintenant qu’ils ont roster solide pouvant en plus être consolidé par des membres de la CMLL.





Révélation de l’année: ?

Tout bon récap est censé évoquer les lutteurs ayant percé durant cette année, mais pour le coup aucun rookie n’a particulièrement explosé au cours de ces douze derniers mois. La AAA s’est contentée d’utiliser ses anciens et ses lutteurs devenus connus grâce à la Lucha Underground. Du côté de la CMLL la hiérarchie est figée et aucun jeune lutteur n’a été autorisé à obtenir une place de choix. On peut toutefois citer dans une certaine mesure Dragon Lee grâce à sa feud remarquée (feud de l’année ?) contre le lutteur de la NJPW Kamaitachi ou encore Bobby Z (ex-Bobby Zavala) qui a suffisamment impressionné pour mériter le droit de prendre part à prochaine tournée japonaise FantasticaMania.



Bobby Z



Quelle tête d’affiche en 2016 pour la AAA ?

Le Top 3 des lutteurs de la AAA étaient auparavant composé d’Alberto el Patron, Myzteziz et Rey Mysterio Jr, sauf que les deux premiers sont partis et le dernier a indiqué qu’il ne comptait pas s’impliquer plus que cela en 2016. La fed mexicaine doit donc se trouver de nouvelles vedettes. La AAA ne devrait cependant pas s’embêter et utiliser son association avec la Lucha Underground. Johnny Mundo et Cage devraient être les Top Rudos en jouant les méchants étrangers. El Mesias, Pentagon Jr et Hijo del Fantasma ont également une chance à jouer grâce à leur popularité à la LU. C’est plus du côté des tecnicos que les départs font mal. Angelico et Jack Evans sont populaires mais semblent coincés dans la division par équipes et Drago n’a jamais semblé en mesure d’intégrer les Top Matchs à la AAA. Fenix semble avoir une belle carte à jouer. Il était en 2015 le coéquipier de Myzteziz puis pris par Rey Mysterio sous son aile. Deux autres lutteurs non-apparus à la LU devraient en profiter: le vétéran Electroshock que la AAA a apparemment réussi à retenir un départ à la All Elites en lui promettant un rôle important. Le second est Psycho Clown sur lequel la AAA comptait beaucoup en 2014 mais qui avait vu son avenir bouché par le retour des ex-WWE.



Psycho Clown



Quelle tête d’affiche en 2016 pour la CMLL ?

Même avec le départ de La Sombra, il est assez évident de savoir qui continuera de truster le Main Event à la CMLL. Atlantis et Ultimo Guerrero continueront d’être les Top Lutteurs du côté des vétérans. Negro Casas ou Blue Panther pourront épisodiquement occuper ce poste également lorsqu’il faudra mettre en avant des mecs. Volador Jr restera lui le chef de file des jeunes tecnicos. Celui qui va inévitablement y gagner est Rush. La CMLL le pushait déjà énormément sans que le public ne suive (à la Roman Reigns), maintenant débarassé d’un des seuls autres Main Eventers susceptible de lui faire de l’ombre, Rush a la route tout tracé pour devenir le visage de la compagnie. Sinon La Mascara a également potentiellement une chance à jouer. Cela manque de lutteurs masqués du côté des jeunes.



Rush
Revenir en haut Aller en bas
Stetho
6th Dan - Expert

avatar


Messages : 816
Inscription le : 06/10/2015


MessageSujet: Re: Récap de l'année 2015 de la Lucha Libre   Mar 29 Déc - 18:47

Il y a quand même quelques approximations. Caristico bosse bien à la CMLL, où il fait équipe avec Mistico 2.
Et TripleMania c'est pas juste un iPPV, c'est le premier PPV diffusé aux Etats-Unis par des diffuseurs américains, c'est ça qui était exceptionnel. Par contre ça a été un fiasco, à cause de problèmes de son insupportables, plus qu'à cause des matchs.

L'année prochaine va être intéressante pour la AAA qui va devoir gérer sa transition et sûrement s'ouvrir encore plus aux étrangers. La CMLL remplira sûrement autant ses salles avec ou sans la Sombra et les Ingobernables, je pense pas que ça les affole plus que ça, mais pour un observateur extérieur y a vraiment plus grand chose à regarder là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin d'année 2015
» Bonne année 2015
» Petition pour l'annulation des ELECTIONS de 2015
» Bonne Année 2015!
» Bonne année 2015