Forum de catch toutes fédérations confondues : WWE, IMPACT, Puroresu, Indy, Lucha...
 









 

 Historique des "SCC Wrestling Awards"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12614
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Historique des "SCC Wrestling Awards"   Lun 18 Jan - 13:36

SCC WRESTLING AWARDS


MALE WRESTLER OF THE YEAR
2015 : Seth Rollins
2016 : Kenny Omega

FEMALE WRESTLER OF THE YEAR
2015 : Sasha Banks
2016 : Charlotte Flair

MOST IMPROVED WRESTLER OF THE YEAR
2015 : Drew Galloway
2016 : David Finlay Jr.

MOST OUTSTANDING WRESTLER OF THE YEAR
2015 : Shinsuke Nakamura
2016 : Kenny Omega

FEUD OF THE YEAR
2015 : Sasha Banks vs. Bayley (NXT)
2016 : Kenny Omega vs. Kazuchika Okada (NJPW)

WORST FEUD OF THE YEAR
2015 : TNA versus Global Force Wrestling
2016 : Dean Ambrose & James Ellsworth vs. AJ Styles (WWE)

TAG TEAM OF THE YEAR
2015 : The Young Bucks
2016 : The Revival

STABLE OF THE YEAR
2015 : New Day
2016 : Los Ingobernables de Japon

DEBUT OF THE YEAR
2015 : Kevin Owens (WWE)
2016 : AJ Styles (WWE)

COMEBACK OF THE YEAR
2015 : Rey Mysterio Jr. (AAA)
2016 : Bill Goldbeg (WWE)

MOST CHARISMATIC OF THE YEAR
2015 : Shinsuke Nakamura
2016 : Kenny Omega

MATCH OF THE YEAR
2015 : Kevin Owens vs. John Cena (WWE Elimination Chamber) & Brock Lesnar vs. The Undertaker (WWE Hell in a Cell)
2016 : Kenny Omega vs. Tetsuya Naito (NJPW G1 Climax)

ACCOMPLISHMENTT OF THE YEAR
2015 : Seth Rollins encaisse sa mallette à Wrestlemania 31 et remporte le titre WWE World Heavyweight.
2016 : Kenny Omega devient le premier gaijin de l'Histoire à remporter le G1 Climax.

BEST TECHNICAL WRESTLER OF THE YEAR
2015 : Zack Sabre Jr.
2016 : Zack Sabre Jr. (x2)

BEST STRIKER THE YEAR
2015 : Tommy End
2016 : Katsuyori Shibata

BEST BRAWLER OF THE YEAR
2015 : El Mesias - Mil Muertes
2016 : Samoa Joe

BEST HIGH FLYER OF THE YEAR
2015 : Ricochet - Prince Puma
2016 : Will Ospreay

MOST OVERRATED WRESTLER OF THE YEAR
2015 : Charlotte
2016 : James Ellsworth

MOST UNDERRATED WRESTLER OF THE YEAR
2015 : Cesaro
2016 : Trevor Lee & Dolph Ziggler

BREAKOUT STAR OF THE YEAR
2015 : Pentagon Jr.
2016 : Matt Riddle

VETERAN OF THE YEAR
2015 : El Mesias - Mil Muertes
2016 : Minoru Suzuki

BEST WEEKLY TELEVISION SHOW
2015 : Lucha Underground on El Rey Network
2016 : WWE SmackDown Live

WORST TELEVISION SHOW
2015 : WWE Smackdown
2016 : WWE Monday Night RAW

PROMOTION OF THE YEAR
2015 : Lucha Underground
2016 : New Japan Pro Wrestling

WORST PROMOTION OF THE YEAR
2015 : World Wrestling Entertainment
2016 : World Wrestling Entertainment (x2)

BEST MAJOR SHOW
2015 : Lucha Underground "Ultima Lucha"
2016 : NJPW "Wrestle Kingdom X"

BEST BABYFACE OF THE YEAR
2015 : Bayley
2016 : Kazuchika Okada, Sami Zayn & The Broken Hardyz

BEST HEEL OF THE YEAR
2015 : Seth Rollins
2016 : Kenny Omega

MANAGER OF THE YEAR
2015 : Paul Heyman
2016 : Paul Heyman (x2)

BEST GIMMICK OF THE YEAR
2015 : Pentagon Jr.
2016 : The Broken Hardyz

WORST GIMMICK OF THE YEAR
2015 : Adam Rose
2016 : Finn Bálor

EXTREME MOMENT OF THE YEAR
2015 : Angélico plonge depuis le balcon du Temple (Lucha Underground)
2016 : Shane McMahon saute depuis le haut du Hell in a Cell (WWE)

SHOCKING MOMENT OF THE YEAR
2015 : Seth Rollins encaisse sa mallette à Wrestlemania 31 et remporte le titre WWE World Heavyweight (WWE)
2016 : Goldberg squash Brock Lesnar en quelques dizaines de secondes (WWE)


Dernière édition par Tim Flyn le Ven 24 Fév - 7:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12614
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: Historique des "SCC Wrestling Awards"   Mer 3 Aoû - 13:09

SCC WRESTLING AWARDS 2015



MALE WRESTLER OF THE YEAR

1. SETH ROLLINS
2. Roman Reigns
3. Ethan Carter the Third

Sans trop de surprise Seth Rollins remporte l'award, son cash à Wrestlemania 31 suivi de son long règne ont fait de lui l'une des attractions majeurs de l'année. Son ancien compère Roman Reigns suit de près, il a pris le relais après la blessure de Rollins en devenant la star numéro 1 de la WWE. Côté TNA c'est Ethan Carter III qui a particulièrement brillé cette année avec une winning streak impressionnante mais surtout son premier titre TNA World Heavyweight.


FEMALE WRESTLER OF THE YEAR

1. SASHA BANKS
2. Taryn Terrell
3. Santana Garrett

Sasha Banks est la femme de l'année grâce à ses nombreux excellents matchs à NXT, son règne de championne ainsi que le fait de faire le 1er Main Event féminin d'un NXT TakeOver. Banks est pour ainsi dire la leader de la Divas Revolution. Côté TNA c'est Taryn Terrell qui s'est faite remarqué cette année avec un long règne de championne ainsi que le leadership du clan DollHouse. Enfin la 3ème place du podium revient à Santana Garrett qui a particulièrement brillé sur le circuit indépendant mais aussi au Japon.


MOST IMPROVED WRESTLER OF THE YEAR

1. DREW GALLOWAY
2. Big Rick
3. EVIL

L'ancien Drew Galloway s'est grandement amélioré cette année, ses débuts à la TNA et à la PWG ont fait de lui un élément à suivre pour les prochaines années. Big Rick, un autre ancien WWE, à quand à lui surpris son monde en débarquant à la Lucha Underground sous une nouvelle gimmick bien bad ass. Si Zeke ne brille toujours pas dans le ring il s'est tout de même amélioré mais c'est surtout par son acting que l'on voit sa progression. Watanabe a passé une grande partie de l'année à la ROH avant de finalement revenir à la NJPW sous la gimmick du King Of Darkness EVIL au côté de Tetsuya Naito et BUSHI dans Los Ingobernables de Japan ! Le lutteur s'est totalement renouvelé et devra être surveiller de près. 


MOST OUTSTANDING WRESTLER OF THE YEAR

1. SHINSUKE NAKAMURA
2. Roderick Strong / Cesaro / Seth Rollins
3. Ricochet

Est-ce une surprise ? Le King Of Strong Style est l'un des meilleurs lutteurs au monde et cette année il a offert plusieurs très grandes prestations à la NJPW. En sera-t-il de même à la WWE ? Et justement côté WWE c'est Seth Rollins et Cesaro qui ont particulièrement convaincu par leurs très bonnes prestations ring-ring, souvent contre John Cena. Roderick Strong partage cette seconde place, il a fait une très bonne année à la ROH. Pour finir nous retrouvons Ricochet qui a offert quelques uns des meilleurs matchs de la saison 1 de la Lucha Underground sous le masque de Prince Puma, mais il a aussi brillé au Japon à la Dragon Gate et à la NJPW en faisant équipe avec Matt Sydal.


FEUD OF THE YEAR

1. SASHA BANKS vs. BAYLEY (NXT)
2. Mil Muertes vs. Fénix (Lucha Underground)
3. Prince Puma vs. Johnny Mundo (Lucha Underground)

La feud la plus marquante de l'année revient aux divas de NXT Bayley et Sasha Banks qui ont offert des moments très marquants, avec notamment le premier Iron Woman. Les deux autres places du podium ont pour la Lucha Underground avec deux feuds qui ont marqués la saison 1.


TAG TEAM OF THE YEAR
1. THE YOUNG BUCKS
2. The Wolves
3. Summerian Deathsquad / Gable & Jordan

Une nouvelle année encore les Young Bucks prouvent qu'ils sont la meilleur équipe au monde, et même si les frères Jackson commencent à lasser certains par leur omniprésence que ce soit sur le circuit indy ou au Japon cela n'enlève rien à leur talent. A la TNA ce sont les Wolves qui ont dominé l'année, cette équipe expérimentée continue d'offrir des très bons matchs. Ex-aequo en 3ème position nous retrouvons l'une des équipes les plus prometteuses à NXT mais aussi une équipe européenne qui pourrait bien exploser sur le sol américain en 2016.


STABLE OF THE YEAR
1. NEW DAY
2. BULLET Club
3. Los Ingobernables

L'année commencée très mal pour le trio New Day mais un heel-turn a permis au groupe de totalement explosé et d'être actuellement l'un des points forts de la WWE en terme de divertissement. Le BULLET Club continue quand à lui a faire parler de lui grâce au star power de quelques membres, mais in-ring ils ne sont pas tous au rendez vous. Il faudra attendre début 2016 pour avoir un réel renouveau dans le clan avec le départ d'AJ Styles et la prise de pouvoir de Kenny Omega. Un autre clan a explosé au Japon cette année, mais aussi dans son pays d'origine le Mexique. Los Ingobernables est un clan international dont on attend beaucoup en 2016.


DEBUT OF THE YEAR
1. KEVIN OWENS (WWE)
2. Prince Puma (Lucha Underground)
3. Samoa Joe (NXT)

Après un court passage à NXT où il aura remporté le titre, Kevin Owens débute en Main Roster alors qu'il est encore champion de la brand jaune, s'offrant même le luxe de battre John Cena dans son 1er match. Malheureusement le booking n'aura pas vraiment suivi pour celui qui avait fait des débuts fracassants et qui aurait pu se faire une place dans les Main Events. La Lucha Underground avait besoin d'une top star et c'est Prince Puma qui a eu la chance de prendre ce rôle et de devenir le 1er champion de la fédération, des débuts fracassants. La 3ème place est pour Samoa Joe qui a rejoint NXT en gardant son nom , ce qui est quelque chose d'inédit, et aura débuter en brisant la nuque de Tyson Kidd. Il est depuis devenu l'un des piliers de NXT (en manque de stars après les débuts de certains en Main Roster et les blessures d'autres).


COMEBACK OF THE YEAR
1. REY MYSTERIO Jr. (AAA)
2. Alberto Del Rio (WWE)
3. The Dudley Boyz (WWE)

Rey Mysterio a fait son retour à la AAA après 20 ans d'absence, un évènement des plus marquants. Ce retour aux origines a permis aussi à Rey Mysterio de retrouver les Main Events, mais cette année est aussi marquante d'une tout autre manière puisque le petit luchador a accidentellement tué Perro Aguayo Jr en plein combat... Aberto Del Rio a quand à lui pris le chemin à sens inverse en faisant un retour contre toute attente à la WWE. Il était le champion mondiale de la AAA et a choisit de revenir à la WWE pour une place de midcarder... Money Money Money ! Toujours à la WWE mais cette fois dans la division par équipe : les Dudley Boyz ont fait un retour après 10 ans d’absence. Pas de titres au programme, les vétérans semblent là pour mettre la jeunesse en avant, on ne peut que les féliciter.


MOST CHARISMATIC OF THE YEAR
1. SHINSUKE NAKAMURA
2. Kevin Owens
3. Ethan Carter the Third

YeaOH! The King Of Strong Style est un monstre de charisme et cette année encore il a fait lever les foules par sa seule présence. Est-ce que la WWE saura capitaliser sur cette mégastar en puissance faisant de lui le premier japonais à briller chez Vince où bien finira-t-il jobber sous le nom de Sushi Fukushima ? Malgré son personnage moins intéressant en Main Roster Kevin Owens reste aujourd'hui l'un des lutteurs les plus en vogues à la WWE. Espérons pour lui une année 2016 où il pourra vraiment montrer de quoi il est capable pour divertir le WWE Universe ! Et à la TNA c'est encore et toujours le jeune prodige EC3 qui se fait remarquer par son charisme. C'est clairement la star qui portera la TNA les prochaines années (si la TNA existe encore  ), Vince doit se mordre les doigts.    

BEST TECHNICAL WRESTLER OF THE YEAR
1. ZACK SABRE Jr.
2. Marty Scurll
3. Timothy Thatcher

Le vainqueur de la PWG Battle Of Los Angeles 2015 est considéré par les membres de SCC comme le meilleurs technicien au monde, mais il est suivi de près par un anglais et un californien se faisant appeler The British Messiah ! Le style européen (et particulièrement britannique) reste fidèle à lui même. Notons que les 3 lutteurs sur ce podium ont moins de 31 ans et ont encore de très belles années de carrière devant eux. 


MATCH OF THE YEAR
1. KEVIN OWENS vs. JOHN CENA (WWE Elimination Chamber) / BROCK LESNAR vs. THE UNDERTAKER (WWE Hell in a Cell)
2. Fénix vs. Mil Muertes - Grave Consequences (Lucha Underground)
3. Tomohiro Ishii vs. Tomoaki Honma (NJPW The New Beginning in Sendai) / Sasha Banks vs. Bayley (NXT TakeOver Brooklyn) / Will Ospreay vs. Jimmy Havoc (Progress Chapter 20)

A ma grande surprise la WWE offre selon la communauté les deux meilleurs matchs de 2015.


ACCOMPLISHMENTT OF THE YEAR

1. SETH ROLLINS encaisse sa mallette à WRESTLEMANIA 31 et remporte le titre WWE WORLD HEAVYWEIGHT
2. Ethan Carter the Third remporte le titre TNA World Heavyweight
3. Sasha Banks et Bayley s'affrontent dans le premier Iron Woman lors du Main Event de NXT TakeOver Respect

Des moments marquants pour les fans comme pour les 2 lutteurs et les 2 lutteuses de ce podium. Le cash de Seth Rollins restera LE moment à retenir de 2015.


BEST STRIKER THE YEAR
1. TOMMY END
2. Shinsuke Nakamura
3. Chris Hero

Le hollandais Tommy End est en train d'exploser sur le sol américain et cela grâce à son style très stiff. The King Of Strong Style doit se contenter de la seconde place, et peut être qu'il ne sera même plus sur le podium sur la WWE ose toucher à son style... Chris Hero, une valeur sûre, ferme la marche.


BEST BRAWLER OF THE YEAR
1. MIL MUERTES
2. Brock Lesnar
3. Pentagon Jr.

La Lucha Underground a permis au grand public de redécouvrir El Mesias aka Mil Muertes, un brawler de plus de 40 ans qui impressionne toujours et aura donné quelques très grands match cette 1ère saison, notamment lors de sa feud contre Fénix. Brock Lesnar est fidèle à lui même et cette année encore il aura offert des combats violents de part leur intensité. On se demande encore comment The Deadman a fait pour survivre à deux matchs contre Lesnar cette année. CERO MIEDO ! Pentagon Jr prend la 3ème place et c'est mérité ! Celui qui ne craint pas la douleur ne craint pas non plus d'en infliger à ses adversaires. Tout le monde attend la saison 2 de la LU pour savoir qui sera sa prochaine cible.


BEST HIGH FLYER OF THE YEAR
1. RICOCHET-PRINCE PUMA
2. Will Ospreay
3. Angélico

Ricochet survole ce classement ! Cette année encore il a pris tous les risques pour impressionner les fans. Le jeune Will Ospreay s'est fait lui aussi remarquer par sa maitrise des airs, tout comme le sud-africain Angélico qui aura offert quelques très gros spots côté Lucha Underground.


MOST OVERRATED WRESTLER OF THE YEAR
1. CHARLOTTE
2. Eva Marie
3. Big Show

La fifille à son papa est-elle surestimé ? Oui selon SCC. Il est vrai que la diva est loin d'être la meilleur parmi celles ayant fait le saut en Main Roster, et pourtant la fille du Naitch est la première à toucher le titre féminin de la WWE. Et ce n'est pas par son acting qu'elle pourra nous convaincre. Eva Marie quand à elle s'est mis à dos l'IWC grâce aux bookers voulant faire d'elle une star alors qu'elle est très loin d'avoir le niveau pour convaincre les fans de NXT. Connaît-elle l'adresse du Peformance center ? Ce trio de loser se compose aussi du vétéran retournant sa veste plus vite que son ombre. Qu'il soit heel ou face Big Show ne vaut plus grand chose et nous ennuie au plus au point, autant par son booking que dans le ring. PLEASE RETIRE !


MOST UNDERRATED WRESTLER OF THE YEAR
1. CESARO
2. Adrian Neville
3. Katsuyori Shibata / Kalisto

Voilà le top des talents gâchés qui attendent encore leur chance. Cesaro est bien sûr le grand favori, le suisse offre sans cesse des combats incroyables mais on lui refuse toujours les Main Events. Et maintenant c'est une blessure qui le met sur la touche, espérons que son retour sera triomphal. Neville brillait à NXT mais une fois en Main Roster on lui a donné le rôle du gentil voltigeur à la Evan Bourne, autant dire une place qui sent mauvais pour ceux espérant le voir voler la vedette. On termine ce podium avec Kalisto : celui qui pourrait être le nouveau Rey Mysterio n'a pas fait grand chose en 2015 si ce n'est de bonnes performances... 2016 commence avec un titre, pour une journée. Espérons toutefois que les bookers aient quelque chose en tête. Le luchador partage cette place avec The Wrestler Katsuyori Shibata. Il y a une décennie Shibata était vu, avec Nakamura et Tanahashi, comme le futur de la NJPW mais il a eu la mauvaise idée d'aller subir des défaites en MMA. Sa carrière a repris depuis quelques années mais il faudra du temps pour que le favori de la foule trouve sa place dans les Main Events. Toutefois 2016 commence très bien pour lui avec son premier titre solo, le titre NEVER Openweight. C'est un titre mineur mais c'est le début d'un vrai push, d'autant plus que le départ d'AJ Styles et de Nakamura vont libérer de la place dans les Main Events de la NJPW.


BREAKOUT STAR OF THE YEAR
1. PENTAGON Jr.
2. Marty Scurll
3. Trevor Lee / Mike Bailey

Quasiment inconnu il y a encore un an, aujourd'hui Pentagon Jr est l'un des membres du roster de la LU ayant le plus de fans. La saison 2 devrait lui permettre d'exploser encore plus, le futur s'annonce radieux pour lui. The Villain est aussi l'une des révélations de l'IWC cette année, de par son charisme mais aussi son talent sur le ring. Un talent à surveiller de très près. Lee et Bailey sont aussi deux jeunes talents révélés par la PWG , la fédération promet encore une fois d'offrir de très grands combats en 2016.


VETERAN OF THE YEAR
1. MIL MUERTES
2. Kurt Angle
3. The Undertaker

Mil Muertes a repris du poil de la bête en 2015, offrant de très bon combat notamment contre le jeune Fénix. Il s'est emparé du titre Lucha Underground et règne comme top heel de la fed, il faudra encore compter sur lui en 2016. Kurt Angle et The Undertaker ont offerts de très bon match mais pour eux la retraite approche à grand pas.


BEST WEEKLY TELEVISION SHOW
1. LUCHA UNDERGROUND
2. WWE NXT
3. NJPW on AXS TV


PROMOTION OF THE YEAR
1. LUCHA UNDERGROUND
2. Pro-Wrestling Guerilla
3. New Japan Pro-Wrestling

La Lucha Underground est sans aucun doute LA fédération de 2015. Proposant un produit complètement nouveau se rapprochant des séries TV et en offrant son lot de très grand match, la jeune fédération californienne liée à la AAA a fait des débuts très remarqués et son futur semble radieux. La PWG ne prend quand à elle pas de risques, cette autre fed californienne aime la routine mais propose toujours des shows de très grandes qualités. C'est clairement la meilleur fédération indy en terme d'in-ring. On termine avec la grande NJPW qui continue sa croissance internationale pour conquérir le public occidentale. Le puroresu pourrait-il retrouver son âge d'or ? Espérons toutefois que l'année à venir verra plus de renouvellement dans les affiches de la NJPW ainsi que l'utilisation de - de lutteurs américains (en particulier dans la division Jr)


BEST MAJOR SHOW
1. LUCHA UNDERGROUND "ULTIMA LUCHA"
2. NJPW Wrestle Kingdom 9
3. PWG Battle Of Los Angeles 2015


BEST BABYFACE OF THE YEAR
1. BAYLEY
2. Daniel Bryan / Enzo Amore
3. Prince Puma / Rockstar Spud

On la surnomme déjà la John Cena au féminin ; Bayley est clairement la diva la plus populaire auprès du jeune public faisait d'elle une babyface parfaite. Daniel Bryan reste quand à lui le grand favori du WWE Universe et tout le monde attend son retour avec impatience. Enzo Amore partage la 2nde marche du podium, le guido pue le charisme et sait faire réagir la foule  grâce à son talent au micro avec son acolyte Colin Cassady. On peut les considérés comme les nouveaux New age Outlaws. Prince Puma est quand à lui le top face à Lucha Underground et Rockstar Spud reste l'underdog apprécié du public à la TNA.


BEST HEEL OF THE YEAR
1. SETH ROLLINS
2. Tetsuya Naito
3. Eric Young / Ethan Carter the Third

Rollins est l'auteur du plus gros coup de pute de ces dernières années en cashant sa mallette en plein match à Wrestlemania ! Son règne au côté de The Authority a fait de lui l'homme le plus détesté du pubic. Tetsuya Naito à quand à lui complètement changé de personnalité en rejoignant Los Ingobernabes, son côté arrogant fait maintenant de lui l'un des heels les plus charismatisques de la NJPW. Côté TNA le rôle du top heel semble attribué à EC3 mais Eric Young ne veut pas lui laisser sa place.


MANAGER OF THE YEAR
1. PAUL HEYMAN
2. Catrina
3. Lana

Mr. Paul Heyman est le roi de la promo et son duo avec Brock Lesnar fonctionne toujours aussi bien malgré les années et le non-renouvellement de la gimmick de the Beast, preuve qu'il est bon. Hmmm Catrina... que dire de plus. Quand à Lana, son face-turn était mauvais mais la Ravishing Russian est de retour pour notre plus grand plaisir.


EXTREME MOMENT OF THE YEAR
1. ANGELICO plonge depuis le balcon du Temple (LUCHA UNDERGROUND)
2. Mil Muertes fait passer Fénix à travers un toit avec un powerbomb (Lucha underground)
3. Kalisto porte son Salida del Sol à travers une échelle (WWE TLC)


SHOCKING MOMENT OF THE YEAR
1. SETH ROLLINS encaisse sa mallette à WRESTLEMANIA 31 et remporte le titre WWE WORLD HEAVYWEIGHT
2. Kevin Owens bat John Cena lors de son premier combat en Main Roster de la WWE
3. Alberto Del Rio fait son retour surprise à la WWE, remporte le titre US en battant John Cena mais rend le titre AAA World Heavyweight vacant


WORST TELEVISION SHOW
1.WWE SMACKDOWN
2. WWE RAW
3. ROH Wrestling


WORST FEUD OF THE YEAR
1. TNA versus Global Force Wrestling
2. Dolph Ziggler & Lana vs. Rusev & Summer Rae
3. Roman Reigns vs. League Of Nations


WORST PROMOTION OF THE YEAR
1. WORLD WRESTLING ENTERTAINMENT
2. Global Force Wrestling
3. Ring Of Honor

La WWE reste au sommet mais le produit est de plus en plus mauvais malgré le roster de dingue. Mais virez moi ces putains de bookers ! Quand à la GFW... LOL. Et pour finir la ROH... quelques bonnes choses mais les belles années sont maintenant loin derrière, espérons que l'ex-reine de l'indy saura retrouver sa couronne.


BEST GIMMICK OF THE YEAR
1. PENTAGON Jr.
2. New Day
3. Mil Muertes


WORST GIMMICK OF THE YEAR
1. ADAM ROSE
2. Bo Dallas
3. Bull Dempsey
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12614
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: Historique des "SCC Wrestling Awards"   Lun 27 Mar - 16:10

SCC WRESTLING AWARDS 2016



MALE WRESTLER OF THE YEAR

1. KENNY OMEGA
2. AJ Styles
3. Matt Hardy / Tetsuya Naito

Est-ce une surprise ? Si un lutteur a fait parler de lui en 2016 c'est bien Kenny Omega ! Le canadien a fait une année exceptionnelle à la New Japan, prenant tout d'abord les rênes du BULLET CLUB, s'emparant du titre IWGP Intercontinental pour s'ancrer dans les Main Events, et obtient enfin une victoire légendaire lors du G1 Climax, devenant le premier gaijin a remporter le tournoi le plus prestigieux au monde. AJ Styles a quand à lui débuté l'année avec un très grand match contre Shinsuke Nakamura à Wrestle Kingdom X... avant de prendre la direction de la WWE ! Et pour quel résultat ! Si les fans du Phenomenal One pouvez s'attendre au pire en voyant leur favori rejoindre l'Empire McMahon, c'est finalement tout le contraire qui s'est produit : enchaînant très grands matchs sur très grands matchs, AJ Styles s'empare du titre le plus prestigieux de la fédération lors de sa 1ère année à la WWE. Deux hommes se partagent la 3ème place du podium : tout d'abord Matt Hardy qui complètement renouvelé sa gimmick avec un personnage des plus déjantés, faisant extrêmement couler d'encre... en bien ou mal mais le résultat est là : 2016 est une très grande année dans le carrière de "Broken" Matt Hardy. Quand à Testuya Naito, le leader de Los Ingobernables de Japon a remporté la New Japan Cup, le titre IWGP Heavyweight et le titre IWGP Intercontinental, très grosse année, d'autan plus qu'il n'a cessé de nous offrir des matchs grandioses. Autant dire que 2017 s'annonce exceptionnelle pour lui aussi !


FEMALE WRESTLER OF THE YEAR

1. CHARLOTTE FLAIR
2. Sasha Banks
3. Asuka

Sasha Banks perd sa première place acquise en 2015 au profit de sa meilleure ennemie Charlotte. Les 2 femmes ont a elles seules représentées cette nouvelle vision du catch féminin à la WWE, s'échangeant le titre WWE RAW Women's tout au long de l'année. La fille du Naitch est toujours invaincue en PPV alors que Banks semble l'éternelle deuxième. C'est la championne NXT Women's Asuka qui prend la 3ème place du podium. Sa domination est TOTALE sur la branche jaune, on se demande qui pourra la détrôner, et même lui infliger sa première défaite depuis son arrivée à NXT...


MOST IMPROVED WRESTLER OF THE YEAR

1. DAVID FINLAY JR.
2. SANADA
3. Will Ospreay

Trois lutteurs de la New Japan Pro Wrestling se partagent ce podium. En tête le talentueux et très prometteur David Finlay, fils de son père Hap . Sa progression est visible tout au long de l'année et il a remporté son premier titre à la NJPW, certes le très volatile titre NEVER Openweight 6-Man Tag Team aux côtés de Satsoshi Kojima et de Ricochet, mais c'est tout de même un moment important de sa jeune carrière. A la 2nde place, SANADA. L'ancien protégé de Keiji Mutoh a fait ses armes à l'AJPW, la W-1 et à la TNA, il est sortit du dojo depuis bien longtemps, mais son arrivée à la NJPW et son intégration au clan heel de Los Ingobernables de Japon a permis à 'Cold Skull' de prendre une toute nouvelle direction, son futur est lui aussi extrêmement prometteur. On termine avec le Petit Prince de la voltige, The Aerial Assassin, le britannique Will Ospreay. Cela fait déjà quelques d'années que Will se fait remarquer par son talent de high flyer, mais sa popularité a explosé en 2016, notamment grâce à sa participation (victorieuse) au Best of the Super Juniors de la NJPW. Une année incroyable pour Will qui a sans cesse proposé des combats encore meilleurs, quelques soit le types d'adversaires.


MOST OUTSTANDING WRESTLER OF THE YEAR

1. KENNY OMEGA
2. AJ Styles
3. Bobby Lashley

The Cleaner a fait une année exceptionnelle sur tous les plans, et si ses victoires sont des plus prestigieuses c'est aussi parce que ses combats sont tous plus extraordinaires les un que les autres. Une année parfaite pour Omega qui a su tenir la cadence en se donnant toujours à son meilleur, et même au delà. De même pour AJ Styles qui a su parfaitement adapter la WWE à son style, et pas l'inverse ! Quelque soit l'adversaire (même Roman Reigns! Hap ), AJ nous a offert des combats mémorables. Un sans-faute. On termine le podium avec Bobby Lashley, le conquérant de la TNA, celui qui a réussi à détenir toutes les ceintures en même temps. Lashley est encore dans une forme exceptionnelle et a était le moteur in-ring de 2016 à IMPACT Wrestling.


FEUD OF THE YEAR

1. KENNY OMEGA vs. KAZUCHIKA OKADA (NJPW)
2. Broken Matt Hardy vs. Brother Nero (TNA)
3. Charlotte Flair vs. Sasha Banks (WWE) / The Revival vs. #DIY (NXT)

Encore et toujours Kenny Omega ! Mais l'on ne devient pas un grand lutteur sans de grands adversaires. La rivalité Omega/Okada a su nous tenir en haleine une grande partie de l'année et c'est finalement le 4 janvier 2017 que le match tant attendu a eu lieu... match légendaire dans le sens où Meltzer lui donnera 6 étoiles ! Une consécration pour les 2 top stars de la New Japan Pro-Wrestling. Du côté de la TNA c'est les folies des frères Hardy qui ont fait le buzz cette année et ont offerts les segments et matchs les plus originaux ! Que l'on adhère ou non au délire, il faut dire que l'on ne voit pas ça tous les jours ! Troisième marche partagée entre les 2 femmes de l'année et leur rivalité qui s'est étendu sur de très (trop?) nombreux mois, offrant de nombreuses "premières dans l'Histoire". Du côté de NXT deux des meilleurs équipe du roster ont offert une rivalité des plus intenses se concluant sur un match épique, un moment fort à Toronto.


WORST FEUD OF THE YEAR

1. DEAN AMBROSE & JAMES ELLSWORTH vs. AJ STYLES (WWE)
2. The Tribunal vs. Grado & Mahabali Shera (TNA)
3. Charlotte Flair vs. Sasha Banks (WWE)

Styles a peut être fait une excellente année mais un point noir vient entacher tout ça... un point noir nommé James Ellsworth. L'underdog a réussi on ne sait comment à devenir le chouchou du WWE Universe et les bookers ont donc misés sur lui pour en faire l'une des attractions principale de SmackDown Live pendant plusieurs mois... au grand damne d'une autre partie des fans. Bref, le nouveau Colin Delaney est aimé autant qu'il est haït. C'est finalement la même chose pour Charlotte et Sasha qui se retrouvent paradoxalement dans les meilleures et les pires feuds de l'année ! Une feud qui a traîné en longueur et ne s'est pas vraiment renouvelé malgré la surenchère permanente ! Une feud qui divise. Et on remonte d'une place avec nos petits français qui n'ont pas brillés non plus du côté de la TNA avec une feud minable contre Grado et Shera.. mais on ne fait pas d'un âne un cheval de course.

TAG TEAM OF THE YEAR

1. THE REVIVAL
2. The Broken Hardy
3. #DIY


STABLE OF THE YEAR

1. LOS INGOBERNABLES DE JAPON
2. New Day
3. Bullet Club

Même podium que l'an dernier... mais dans un autre ordre. Los Ingobernables de Japon devance de très loin New Day, il faut dire que le clan de Naito a vu ses rangs grossir avec l'ajout de plusieurs lutteurs aussi talentueux que charismatiques, le groupe a aussi remporté de nombreux titres tout au long de l'année. Les 3 membres de New Day ont quand a eux battu un record symbolique, leur règne de champions WWE Tag Team devenant le plus long de l'Histoire... mais quel ennui ! Des feuds sans intérêt et un manque flagrant de renouvellement dans ce clan. Enfin, le WWE Univers adhère toujours mais on se demande toujours quand ce trio explosera, ou bien trouvera une nouvelle formule magique pour se relancer. Et c'est un peu la même chose avec le Bullet Club qui ne doit sa 3ème place qu'à son nouveau leader Kenny Omega. Unsure


DEBUT OF THE YEAR

1. AJ STYLES (WWE)
2. Shinsuke Nakamura (NXT)
3. SANADA (NJPW)

Débuts remarqués lors du Royal Rumble 2016, match contre Chris Jericho à WrestleMania, de nombreux grands matchs et le titre WWE moins d'un an après son arrivée... on peut dire qu'AJ Styles a fait très fort. Celui que l'on aurais jamais imaginé rejoindre l'Empire McMahon a était finalement LE lutteur le plus marquant dans sa 1ère année dans une nouvelle fédération. Shinsuke Nakamura a pris la même route, à un détour près : il a intégré NXT plutôt que le Main Roster. The King Of Strong Style a lui aussi touché à l'or (deux fois même) et est devenu l'un des chouchous de NXT Universe... mais l'on peu déplorer le peu de très grands matchs offerts en 2016 alors qu'il était considéré comme l'un des meilleurs en 2015. Contrairement à AJ Styles, l'adaptation in-ring n'a pas était aussi aisée. On termine ce classement avec SANADA dont on a déjà parlé, une belle année avec notamment une victoire majeure par abandon sur Hiroshi Tanahashi lors du G1 Climax, mais on attend toujours le push sur un titre solo. Espérant que 2017 soit l'année d'un push majeur pour le membre le plus bad ass de Los Ingobernables de Japon.


COMEBACK OF THE YEAR

1. GOLDBERG (WWE)
2. Shane McMahahon (WWE)
3. Seth Rollins (WWE)

Après 14 ans d'absence, Da Man a fait un retour triomphant à la WWE. Le lutteur favori de toute une génération a marqué les esprits... non pas par ses matchs mais par son squash de Brock Lesnar en quelques dizaines de secondes aux Survivor Series. Et tout le monde sait que Lesnar ce n'est pas Jo le Clodo, c'est l'homme qui a brisé la Streak, la Bête incarnée etc. Donc oui, ce retour est extrêmement marquant et mérite cette première place, même si le retour d'un énième vétéran n'est pas ce qu'il y a de mieux pour améliorer la qualité du produit WWE. La 2nde place revient au fils prodige, ou plutôt le fils voltige de Vince McMahon. Shane'O a une sacrée paire de couilles il faut l'avouer. Sauter du haut du Hell in a Cell tel un Foley il faut avoir un grain de folie. Ce retour a aussi "permis" celui du draft et du retour en force de SmackDown Live puisque Shane'O en est le commisioner. 3ème place pour Seth Rollins qui, revenant de blessure, a su reconquérir le WWE Universe malgré une année plutôt quelconque.


MOST CHARISMATIC OF THE YEAR

1. KENNY OMEGA
2. Kazuchika Okada
3. Tetsuya Naito

Encore et toujours lui ! Et ouais mais en plus d'être très bon dans le ring, The Cleaner pue le charisme ! Tout les atouts sont réunis pour devenir LA légende gaijin de cette décénnie. Et c'est son Némésis qui prend la seconde place ! The Rain Maker Kazuchika Okada est l'une des plus grosses réussites de ces dernières années, à seulement 29 ans Okada est déjà au sommet depuis déjà près de 5 ans ! La TNA a loupé une opportunité en or car la machine a billets tourne à plein régime sur le sol nippon. Et on termine avec El Tranquilo Tetsuya Naito ! Une gimmick formidable qu'il habite parfaitement, personne ne peut rester impassible lorsque le leader de LIDJ débarque dans le ring.


MATCH OF THE YEAR

1. KENNY OMEGA vs. TETSUYA NAITO (NJPW G1 Climax)
2. The Revival vs. #DIY (NXT Toronto)
3. Shinsuke Nakamura vs. AJ Styles (NJPW Wrestle Kingdom X)

Cette année la New Japan est à l'honneur, et même si la WWE lui a piqué deux superstars, la compagnie #1 au Japon a su retomber sur ses pattes en enchaînant les dreams matchs. Quand à NXT, la brand de développement continue de nous proposer des grands matchs, mais cette année c'est la division par équipe qui a particulièrement brillé (alors que les divisions solo et féminine ont perdu en qualité).


ACCOMPLISHMENTT OF THE YEAR

1. KENNY OMEGA remporte le G1 CLIMAX de la NEW JAPAN PRO WRESTLING, devenant le premier gaijin de l'Histoire à accomplir cet exploit.
2. AJ Styles remporte le titre WWE
3. Bobby Lashley conquière tous les titres possibles à la TNA / Charlotte et Sasha Banks participent au premier Hell in a Cell féminin de l'Histoire / Kevin Owens s'empare du titre WWE Universal.


BEST TECHNICAL WRESTLER OF THE YEAR

1. ZACK SABRE Jr.
2. Kyle O'Reilly
3. Marty Scurll

Pour la 2nde année consécutive Zack Sabre Jr. est élu le meilleur technicien du ring par la Squared Circle Community. Son compatriote et équipier Marty Scurll reste sur le podium mais cède la seconde place à Kyle O'Reilly.


BEST STRIKER THE YEAR

1. KATSUYORI SHIBATA
2. Chris Hero
3. Shinsuke Nakamura / Tomohiro Ishii

Sa victoire est écrasante et sans conteste, The Rabbid Dog Katsuyori Shibata prend la 1ère place avec presque le triple de points du deuxième Chris Hero, seul non-japonais du classement. C'est les deux anciens équipiers du clan CHAOS Shinsuke Nakamura et Tomohiro Ishii qui clôturent se podium.


BEST BRAWLER OF THE YEAR

1. SAMOA JOE
2. Kevin Owens
3. Michael Elgin / Bobby Lashley

Le 1er double champion NXT de l'Histoire aura fait du dégât cette année, on plaint ses prochains adversaires ! Le Main Roster calmera-t-il ses ardeurs ? Pas sûr. Trois autres brutes, chacune dans une fédération différente, suivent ensuite dans ce classement.


BEST HIGH FLYER OF THE YEAR

1. WILL OSPREAY
2. Ricochet-Prince Puma
3. Neville / PJ Black / Fénix

The Aerial Assassin et The Futur Of Flight sont quasiment au même niveau, mais cette année c'est Will Ospreay qui prend la première place, laissant la seconde à son rival. Le résultat de leur match mythique en mai dernier aurait-il influencé sur ce classement ? Beaucoup de monde pour la 3ème place, on se marche sur les pieds, mais l'on est très loin derrière les 2 superstars de la voltige que son Will O' et Rico.


MOST OVERRATED WRESTLER OF THE YEAR

1. JAMES ELLSWORTH
2. Dean Ambrose
3. Finn Bálor

Il aura squatté le spotlight bien trop longtemps... celui qui était considéré comme une gentille blague s'est transformé en véritable voleur de temps d'antenne ! Ellsworth le raté mais chouchou des fans, pourtant l'underdog n'a aucun charisme. Bref, il ne faut pas chercher à comprendre les buzzs, on peut juste se plaindre du fait que certains n'ont pas le push qu'ils méritent, et inversement. Ambrose et Bálor sont aussi deux favoris de la foule, bien plus talenteux heureusement, mais aucun des deux ne semblent vraiment à sa place à la WWE. Chacun est devenu beaucoup trop lisse et trop plat, que ce soit in-ring ou en terme de gimmicks... beaucoup d'attention mais peu de choses intéressantes autour de ces 2 là.


MOST UNDERRATED WRESTLER OF THE YEAR

1. TREVOR LEE / DOLPH ZIGGLER
2. Tyler Breeze / Neville
3. Andrade Cien Almas / Tye Dillinger / Rusev

Au contraire, Trevor Lee et de nombreux autres lutteurs attendent dans l'ombre, alors que leur talent est reconnu par tous (sauf les bookers).


BREAKOUT STAR OF THE YEAR

1. MATT RIDDLE
2. Matanza-Jeff Cobb
3. Mike Bennett / Noam Dar

L'ex combattant MMA Matt Riddle, régulier de l'EVOLVE et dans la mire de la WWE, est pour nous la révélation de l'année 2016. Il a offert de nombreux grands matchs mais surtout ne cesse de s'améliorer. Il ira loin. Que ce soit en monstre à la Lucha Underground où en athlète des plus impressionnants sur le circuit indépendant, Jeff Cobb est aussi un lutteur qu'il faudra suivre de très près aucours des prochaines années. L'écossais-israëlien Noam Dar s'est lui aussi fait beaucoup remarquer cette année, il est encore très jeune et son avenir et prometteur. Quand à Bennett, sa carrière semble prendre un nouvel élan depuis son arrivée à la TNA. .


VETERAN OF THE YEAR

1. MINORU SUZUKI
2. Chris Jericho
3. Matt Hardy

Suzuki est sans conteste le vétéran le plus impressionnant du moment. A 48 ans, le leader des Suzukigun semble au meilleur de sa forme et 2016 fut une année riche en très grands matchs du côté de la NOAH. A présent il est de retour à la NJPW et on peut s'attendre à une nouvelle année d'exception. Très près dans le classement : Chris Jericho. Y2J est connu pour son très grand renouvellement tout au long de sa carrière et il faut dire que 2016 est peut être l'une des plus intéressantes et divertissantes de sa carrière, hors ring parlant. La légende vivante a toutefois toujours de quoi proposer des bonnes choses in-ring, mais les grandes années sont tout de même derrière lui. Alors que l'on le pensait finit, Matt Hardy a retrouvé une nouvelle fraicheur grâce à cette gimmick complètement folle qui a totalement relancé sa carrière.


BEST WEEKLY TELEVISION SHOW

1. SMACKDOWN LIVE
2. Lucha Underground
3. NXT

La Lucha Underground perd sa première place au profit de Smackdown qui a trouvé un nouvel élan grâce au Draft (alors que ce show était considéré comme le plus mauvais en 2015 !!! ).


WORST TELEVISION SHOW

1. WWE RAW
2. ROH Wrestling
3. IMPACT Wrestling


PROMOTION OF THE YEAR

1. New Japan Pro-Wrestling
2. TNA-Impact Wrestling
3. Lucha Underground

Troisième du classement en 2015, la NJPW a eu une année 2016 d'exception sur tous les plans, il semble que la fédération nippone entre dans un nouvel âge d'or. Cette première place n'est une surprise pour personne.

WORST PROMOTION OF THE YEAR

1. WORLD WRESTLING ENTERTAINMENT
2. TNA-Impact Wrestling
3. Ring Of Honor

Les avis sont très partagés concernant la TNA et c'est pourquoi la fédération du hibou, oui oui, (ça ne casse pas trois pattes à canard Hap ) se trouvent parmis les meilleures et les pires fédérations de l'année ! En tout cas la WWE reste la plus mauvaise aux yeux des fans pour la 2nde année consécutive, mais c'est bien la fédération la plus regardée et commentée Unsure (soit les fans sont très cons, soit masos. Au choix). La ROH garde sa 3ème place, aucune amélioration dans le produit et c'est bien triste.


BEST MAJOR SHOW

1. NJPW Wrestle Kingdom 10
2. PWG Battle Of Los Angeles 2016 Night 2 / TNA Slammiversary
3. NJPW The New Beginning In Niigata


BEST BABYFACE OF THE YEAR

1. THE BROKEN HARDYZ / KAZUCHIKA OKADA / SAMI ZAYN
2. Allie / Cesaro
3. Ethan Carter the Third / Pentagon Dark / Will Ospreay

On a pas su se départager... En tout cas les leaders du classement représentent chacun une fédération. Etonnant de voir que Zayn est le seul qui n'est pas pushé.


BEST HEEL OF THE YEAR

1. KENNY OMEGA
2. Tetsuya Naito
3. Shingo Takagi

The Cleaner a balayé toute concurrence, ramassant les awards a la pelle. Naito garde quand à lui sa 2ème place et c'est le leader de VerzerK, Shingo Takagi, qui prend la 3ème place et permet à la Dragon Gate de faire son entrée dans ses awards.


MANAGER OF THE YEAR

1. PAUL HEYMAN
2. Maryse
3. Xavier Woods

Mr. Paul Heyman garde sa couronne. Un podium 100% WWE.


BEST GIMMICK OF THE YEAR

1. THE BROKEN HARDY
1. Tetsuya Naito
3. Pentagon Dark

WORST GIMMICK OF THE YEAR

1. FINN BALOR
2. Darren Young
3. Golden Truth


EXTREME MOMENT OF THE YEAR

1. SHANE McMAHON se jette du haut du Hell in a Cell à Wrestlemania, et s'écrase sur la table des commentateurs (WWE)
2. Hitokiri saute du haut du toit du bureau de Dario Cueto directement sur Pentagon Jr (Lucha Underground)
3. Le Weapon Of Mass Destruction Match entre Killshot et Dante Fox (Lucha underground) / La Swantom Bomb de Jeff Hardy sur "Iconic" Matt Hardy qui le rend "Broken" (TNA)


SHOCKING MOMENT OF THE YEAR

1. GOLDBERG squash Brock Lesnar en quelques dizaines de secondes aux Survivor Series
2. La WWE réintroduit la séparation des rosters via la Draft
3. La TNA en pleine crise lors du procès entre Dixie Carter et Billie Corgan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Historique des "SCC Wrestling Awards"   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Limonade: un berceau historique méconnu
» VIDEO Historique , ha la nostalgie.
» L''historique de ma bande
» Ménage à 3 historique!!!
» Haïti - Constitution : Un pas historique dans les relations Haïti-diaspora