Forum de catch toutes fédérations confondues : WWE, GFW, Puroresu, Indy, Lucha...
 









 

 WWE | Empire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Tim Flyn
19th Dan - Savior



Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 12:39


Week 2, June 2013
Hyannis Y&CC Rink Two | Barnstable, Massachussetts

 

Josh Mathews et Matt Striker nous accueillent pour une nouvelle édition de NXT ! Un show à ne louper sous aucun prétexte puisque ce soir, dans notre Main Event, Kaval défendra son titre NXT Evolution contre Peter Orlov dans le premier Ultimate X de l’histoire de la WWE ! On nous rappelle aussi qu’Alex Shelley fera ses débuts ce soir et que le tournoi par équipe va se poursuivre !



IT’S PARTY TIME ! The Human Tornado débarque dans le ring en compagnie de son pote BxB Hulk, les deux reçoivent une belle pop de la foule. Tornado prend alors la parole et rappelle qu’ils sont à la WWE pour apporter du fun aux spectateurs, avec eux ça sera Fun & Fight ! Mais avant toute chose il propose un petit défi à son ami danseur… un concours de danse évidemment ! Et c’est la foule qui décidera du vainqueur ! BxB semble ok et laisse le Funky Warrior commencé. Le ring s’est donc transformé en piste de danse et une musique disco se lance alors qu’une boule à facettes descend du plafond ! The Human Tornado nous fait une démonstration de son talent devant un public déjà chaud et qui l’acclame. Après sa prestation THT semble confiant et nargue un peu le japonais en le défiant de faire mieux. BxB Hulk sourit puis lance sa musique… et 4 danseuses débarquent dans le ring pour le rejoindre !!! The Human Tornado est dégoûté mais ne peut s’empêcher de fixer le corps ondulant des danseuses ! Après sa démonstration BxB recevra une énorme ovation qui fait de lui le vainqueur, il peut tout de même remercier ses danseuses pour ça. THT vient alors lui faire face et on peut sentir une légère tension… mais Tornado éclate de rire et félicite son pote ! Les 2 potes se mettent alors à danser en même temps pour fêter ça mais soudain ils sont interrompus par Brodus Clay !!! The Mastodon Of Mayhem n’a pas l’air d’être là pour danser et s’avance vers le ring sans lâcher des yeux ceux qui l’ont humilié ces dernières semaines… BxB va à sa rencontre et lui demande s’il a enfin retrouvé son côté Funk, mais cela ne semble pas être le cas puisque l’ex Funkasaurus le sèche avec un énorme coup de boule !!! The Human Tornado accourt en renfort mais Brodus l’attrape pour une Exploder Suplex sur le sol de l’arena !!! Gosh ! Brodus relève ensuite BxB Hulk et se déchaîne sur lui avec une série de gros coups ! Il le place sur la table des commentateurs hispaniques… et fera de même avec The Human Tornado. Brodus Clay monte maintenant sur la 2nde table puis hurle que la mascarade à assez duré… Running Splash !!! OH MON DIEU ! Il a explosé la table des commentateurs et ses deux ennemis au passage !!! C’est un véritable Demolition Derby ! Brodus se relève des décombres et déclare ensuite que BxB et Tornado n’auraient jamais du provoqué The Beast. Il les attendra dans le ring la semaine pour un match Handicap et fera une pierre deux coups en s’occupant de leurs cas. Big Brodus quitte ensuite le ring sous les huées et surtout sous des chants « FUNKASAURUS ! » qui énerve encore plus l’ex danseur.
45%  



   
DNA (2 points) vs. The Broskies (0 point) | Normal Tag Team Match, NXT Tag Team Tournament (Block A)
Les DNA ont déjà remporté une victoire sur les Prime Time Players alors que Ryder & Reks se sont inclinés face à The Band la semaine dernière. On rappelle que chaque poule comporte quatre équipes et que chaque équipe participera donc à trois combats avant la fin du tournoi, tout est encore possible pour les 2 teams dans le ring. Les 2 équipes nous offrent un bon match mais la technique des DNA leur permet de prendre le dessus. Ryder est une nouvelle fois en difficulté et il se retrouvera bloquer dans le Sharpshooter de DH Smith… Il est à deux doigts d’abandonner mais Tyler Reks rentre dans le ring et attaque le Canadian Bulldog. Les 2 hommes s’échangent quelques coups puis l’arbitre finit par renvoyer T-Rex dans son coin, cette distraction permet à Zack de surprendre Smith avec un roll-up : 1…2…2.99 C’était juste. The Ultimate Broski enchaîne avec son Broski Boot puis il veut partir pour le Rough Ryder mais DH Smith le catapulte par-dessus ses épaules et Ryder s’éclater face première contre son coin ! Il est sonné et T-Rex prend alors le relais. Il réussi à reprendre le match en main et survit aux assauts combinés des DNA. Il finit par porter son Kiljoy sur Hennig puis il va faire le tombé mais Ryder l’interpelle pour demander le tag. Le fils de Mr. Perfect en profite pour faire l’échange de son côté et Tyler Reks se fera surprendre par ses adversaires qui lui applique leur Legacy Driver ! 1…2…3 ! Les fils de légendes s’imposent et remporte 2 points de plus.
53%


  

Tyler Reks est dégoûté de cette défaite et se relève comme il peut mais il se retrouve face à un Zack Ryder furieux ! The Internet Sensation reproche à son équipier de ne pas avoir était à la hauteur, une nouvelle fois. Selon lui c’est la faute de Tyler Reks s’ils ont subit deux défaites dans ce tournoi et sont donc toujours à 0 point. The Dreadlocked Demolition Man n’en croit pas ses oreilles et va pour répondre mais Zack lui met une bonne claque dans la face et lui arrache son bandeau de broski, déclarant qu’il ne le mérite pas ! Zack quitte ensuite le ring sous les huées de la foule et surtout le regard incrédule de son ancien Bro’.
45%



  
The Usos (0 point) vs. Slavic Freaks | Normal Tag Team Match, NXT Tag Team Tournament (Block B)
Sans surprises les soviétiques écrasent leurs adversaires comme un rouleau compresseur. Lentement mais sûrement ils broient leurs adversaires et s’apprêtent à en finir mais les Usos reprennent soudain du poil de la bête et reviennent miraculeusement dans le match ! Les fans les soutiennent et cela leur donne la force de tenir têtes au Freaks ! Les fils de Rikishi prennent Kozlov à parti avec des tags rapides et des moves par équipes et passeront tout près de la victoire après un combo Superkick/Diving Splash mais The Soviet Cyborg s’en sort. Jey revient à la charge mais il se prend un bon front kick dans le torse qui lui coupe le souffle puis Vladimir va faire le tag. Gene se jette sur Jey mais celui ci contre en Samoan Drop ! Il grimpe direct sur le coin et s’apprête à s’envoler pour le Diving Splash mais Armando Estrada monte sur le tablier du ring et le distrait. Snitsky se relève et balance le samoan au milieu du ring. Après quelques coups il s’apprête à en finir mais Jimmy intervient… Big Boot ! Snitsky à décroché la tête de Jimmy avant que celui-ci n’ai put faire quoique ce soit ! Il fait le tag et les 2 freaks achèvent Jey avec leur Hammer & Sickle : 1…2…3. C’est la troisième défaite pour les Usos, ils peuvent abandonner tout espoir de remporter les titres NXT Tag Team.
53%


 

Après une page de pub nous retrouvons Armando Estrada en pleine discussion avec Peter Orlov dans le vestiaire de ce dernier. La porte est entrouverte et nous pouvons donc entendre ce qu’il se dit. Le russe rappelle à Estrada qu’il a passé un accord avec lui et que ce dernier devra respecter sa part du marché. Estrada s’allume un cigare puis déclare que tout est fin prêt, ce soir The Siberian Iceman repartira avec le titre NXT Evolution ! II souffle un nuage de fumée puis rigole et dit que Kaval va connaître le goût amer de la défaite. Peter Orlov semble satisfait et déclare que la ceinture NXT Evolution ne peut et ne doit pas être ailleurs qu’autour des hanches d’un athlète de son statut. Il va pour ajouter quelque chose mais soudain Aksana apparait devant la caméra et demande au caméraman ce qu’il fait là. Immédiatement Peter Orlov apparaît dans l’entrebâillement de la porte et menace le technicien qui recule de plusieurs pas... La belle blonde enlace ensuite son petit ami puis les 2 rentrent dans le vestiaire et claquent la porte au nez du caméraman. Nous n’en saurons pas plus sur les plans de la Red Alliance…
40% 

 

- 
Richie Steamboat vs. Alex Shelley | Normal Single Match
Alex Shelley fait ses débuts officiels à la WWE et il reçoit une belle ovation de la foule lors de son entrée, il se fait d’ailleurs un plaisir de poser pour les photographes et pavane dans le ring en attendant son adversaire. Le fils de Ricky Steamboat a tout à prouvé ce soir et il arrive dans le ring au pas de course, ultra motivé pour ce combat. Le match commence à toute allure avec des échanges de coups puis une série de contres et d’esquives et c’est Alex qui prend finalement le dessus avec un bon Enzuguiri suivi d’un Cross-legged Fisherman Buster ! The Paparazzi Machine est en pleine forme et va garder son adversaire au sol avec des prises de soumissions puis il tente rapidement de verrouiller son Border City Stretch mais Richie va chercher les cordes. Il se relève et contre une série d’attaque de Shelley avec des Arm Drags puis il y va d’un bon shoot kick ! The Little Dragon grimpe sur un coin et s’envolera dans les airs pour un Diving Crossbody suivi du compte : 1…2… Dégagement. Le combat reprend et les 2 hommes impressionnent mais finalement l’expérience d’Alex Shelley lui permet de contrer le Gory Neckbreaker de son rookie d’adversaire et il lui appliquera son Sliced Bread #2 pour la victoire ! Des débuts victorieux pour The Prodigy Alex Shelley qui fête sa victoire sous les applaudissements du WWE Universe. Richie Steamboat lui propose alors une poignée de main mais Shelley le snob et va rejoindre la table des commentateurs pour assister au Main Event.
43%
   

  

-  
Kaval vs. Peter Orlov | Ultimate X Match, NXT Evolution Championship
Il est temps de passé au Main Event: le 1er Ultimate X de l’histoire de la WWE ! Pendant que les lutteurs font leur entrée, Alex Shelley nous parle de son expérience dans ce genre de combat et nous réexplique les règles pour le WWE Universe. La cloche sonne et Peter Orlov fait mine de quitter le ring et Kaval va alors le chercher mais il se prend un croche-pied et se guillotine sur la 2nde corde. Orlov lui porte plusieurs coups puis va le bloquer dans un Rope Hung Surfboard ! Kaval semble souffrir énormément et le soviétique y met le plus de pression possible mais il finit par lâcher. Il s’élance alors dans les câbles et revient à toute vitesse pour un Dropkick dans le dos du champion qui est propulsé en dehors du ring !!! Orlov ne perd pas une seconde et grimpe sur un poteau et va pour s’accrocher au câble mais Kaval est déjà debout… Orlov change alors ses plans et se jette sur son adversaire pour un magnifique Diving Forearm Smash ! Il est tombé comme une masse sur son adversaire et lui a éclaté la face avec ce coup d’avant bras ! Peter Orlov nargue Alex Shelley puis il relève le champion et lui porte quelques atémis qui claquent bien, il prend ensuite son adversaire sur ses épaules et tente de lui éclaté a tête contre un coin mais Kaval passe dans son dos et le repousse contre ce même poteau ! Orlov est sonné et Kaval va alors en rajouter une couche avec un High Kick dans la tempe. The World Warrior remonte dans le ring, lève la tête et observe sa ceinture. Il hésite quelques secondes puis finalement il s’élance dans les cordes et portera un magnifique Suicide Dive sur le russe qui est propulsé par-dessus la table des commentateurs, directement sur les genoux d’Alex Shelley ! Kaval reçoit une grosse pop de la foule puis il va chercher son adversaire et lui tape la tête à plusieurs reprises sur la table. Il fixe ensuite Alex Shelley qui le défie du regard mais cela profite à Orlov qui ramasse la bouteille d’eau de Matt Striker et en balance à la face du champion ! Cela lui permet de se remettre sur pied puis d’y aller d’un Discus Elbow Smash dans la face du champion qui est sonné… Russian Legsweep a même le sol ! Orlov remonte en vitesse dans le ring et va direct escalader le poteau puis il s’agrippe au câble. Il est suspendu par les bras et avance petit à petit pour rejoindre le centre du X formé par les câbles mais à mis chemin Kaval remonte sur l’apron du ring… Springboard Dropkick ! BAM ! Orlov s’est fait éclaté le ventre et il chute durement dans le ring !!! Kaval lui porte ensuite une bonne série de kicks bien stiffs et le russe va alors se refugier contre un coin, mauvaise idée : Tidal Crush !!! The Siberian Iceman est sonné et Kaval profite de l’occasion pour tenter à son tour d’aller décrocher le titre. Il est à deux doigts de décrocher la ceinture lorsque Peter Orlov l’attrape par les pieds… et le ramène sur ses épaules pour un Powerbomb ! NON ! Kaval contre en hurricanranna ! Orlov se relève rapidement mais The Brooklyn Dragon l’attrape direct en Dragon Suplex ! Il ne lâche pas sa proie et enchaîne direct avec un Dragon Sleeper !!! Orlov hurle de douleur… il tape ! Il tape ! Mais cela ne sert à rien, le combat ne peut être gagné qu’en décrochant la ceinture. Kaval finit par lâcher son adversaire qui se tord de douleur et décide de monter sur un coin… Warrior’s Way ! NON ! Orlov lève un pied et Kaval s’empale dessus ! Les 2 hommes sont au sol et rampent chacun vers un coin… Peter Orlov est le 1er debout et va y aller d’un violent Running Double Knee Strike dans le dos de son adversaire puis il enchaîne avec un puissant  Scoop Brainbuster. Kaval semble avoir eu son compte mais Orlov ne veut pas prendre de risque et se met maintenant en position pour porter son Superkick… SOVIET STRIKE ! Esquive ! Kaval se baisse in-extremis puis il surprend le russe avec un Enzuguiri dans la tempe ! Cette fois c’est la bonne et Kaval va pouvoir tenter l’ultime  ascension… Hammer & Sickle ! GOSH ! Le champion NXT Evolution vient de se faire faucher par Snitsky et Vladimir Kozlov !  La foule se met à rugir alors qu’Armando Estrada arrive en se frottant les mains. Il ordonne à Snitsky de balancer Kaval à l’extérieur pendant que Vladimir Kozlov relève Peter Orlov. Big Koz prend ensuite le challengeur sur ses épaules et s’approche du centre du ring… Peter tend les bras et va pour décrocher le titre sous les huées et à quelques centimètres de devenir champion… Alex Shelley rentre dans le ring et y va d’un violent coup de chaise dans la face de Kozlov !!!! The Moscow Mauler titube… et tombe à la renverse, écrasant Orlov au sol au passage !!! Snitsky se retourne et tente alors de s’en prendre à Shelley mais celui-ci esquive l’attaque et surprend le freak avec son Slice Bread #2 ! The Paparazzi Machine se fait acclamer par la foule, il vient de terrasser à lui  seul les Slavic Freaks ! Il brandit sa chaise en l’air sous les applaudissements mais soudain Armando Estrada le plie en deux avec un low blow ! Aoutch !!! Le cubain va alors aider Peter à se relever… The Russian Hooligan grimpe comme il peut sur un coin et commence la traversée vers le titre mais pendant ce temps Kaval s’est remis sur pied lui aussi et a commencé à escalader un pylône en acier par l’extérieur ! Il se retrouve vite au sommet de la structure en acier et rejoint le centre du X. Peter Orlov est à deux doigts de décrocher la ceinture mais soudain Kaval, qui est juste au dessus, se laisse directement tombé sur son adversaire, les pieds en premier ! Warrior’s Way !!! Orlov ne s’y attendait pas et lâche prise sous le choc et va s’écraser au sol quelques mètres plus bas ! Kaval est maintenant assis sur le croisement des câbles et décroche facilement la ceinture pour le plus grand plaisir des fans et le plus grand malheur d’Armando Estrada !
59%




Quel match et surtout quelle victoire pour The Brooklyn Dragon ! Kaval conserve son titre, il est toujours champion NXT Evolution. La foule acclame le vainqueur du premier Ultimate X de l’histoire de la WWE alors que celui-ci redescend sur le ring puis brandit sa ceinture. Il se tourne ensuite vers Alex Shelley alors que les membres de la Red Alliance quittent le ring en rageant, puis lui tend la main pour l’aider à se relever. Shelley accepte l’aide du champion puis se remet sur pied et reçoit une belle pop de la foule ! Kaval remercie The Technical Messiah pour l’avoir secouru et lui lève alors le bras en l’air pour fêter avec lui mais soudain Shelley lui arrache le titre des mains et lui met un violent coup en pleine face !!! WTF ! Le WWE Universe n’en revient pas et se met à huer Shelley qui arbore maintenant un sourire arrogant et brandit le titre au dessus de sa tête alors que le champion est au sol. Shelley jette le titre sur le corps de Kaval puis lui déclare qu’ils se retrouveront très bientôt dans le ring et que cette fois Kaval ne repartira pas en tant que champion. Shelley quitte ensuite sur le ring toujours en pavanant alors que Kaval se relève en se tenant la mâchoire et fixe Shelley avec colère…
45%    



GLOBAL RATING : 52%


wwe.com a écrit:


General Manager : William Regal
Commentateurs : Josh Mathews & Matt Striker
Journaliste : Scott Stanford
Annonceur : Byron Saxton

-

NXT Evolution Champion
Kaval

NXT Tag Team Champions
Vacant
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 12:55


Week 2, June 2013
Conte Forum  | Chestnut, Massachussetts



Dark Match :
Justin Gabriel def. Jinder Mahal


Welcome to Friday Night Smackdown ! Les commentateurs Booker T et Josh Mathews nous accueillent puis nous annoncent tout d’abord qu’a partir d’aujourd’hui la durée des shows sera allongée, en effet RAW et SmackDown passeront d’1h30 à 2h alors que NXT d’1h à 1h30 (sans compter les pauses publicitaires). Plus de temps d’antennes donc, c’est un réel avantage pour le WWE Universe, les fans auront le droit à un programme encore plus varié et encore plus explosif ! L’action sera au rendez vous. En parlant d’action, Josh Matthews nous rappelle maintenant que le Main Event de la soirée opposera le champion World Heavyweight Sheamus à Wade Barrett dans un match de championnat ! Le public semble ravis et se fait entendre alors que Booker T semble lui aussi emballé et rappelle une énième qu’il est 6 fois champion Heavyweight… mais il est coupé dans son délire par le theme song d’Alberto Del Rio qui vient ouvrir ce show…



La foule se met à rugir en voyant la Rolls Royce Phantom noire arrivée prêt du titantron. La portière s’ouvre et Alberto Del Rio en sort sous les huées de la foule mais il les ignore et arbore un grand sourire arrogant. Il fait le tour de la voiture puis ouvre la portière côté passager… en sort Rosa Mendes évidemment. La diva remercie le leader du Cartel puis le prend par le bras et les deux rejoignent le ring. Alberto récupère un micro puis prend la parole malgré les huées constantes et nous présente sa nouvelle employée, son assistante personnelle, la Señorita Rosa Mendes ! El Jefe nous rappelle ensuite que la semaine dernière il a battu Carlito. Il a remis ce gamin des rues, cette vermine, a sa place. Rosa prend le relais et déclare que son patron aurait du remporter le King Of The Ring 2013 afin de se diriger vers le titre World Heavyweight mais Carlito s’est mis en travers de sa route, il a entravé le destin de The Essence OF Excellence ! Mais aujourd’hui ce problème mineur est résolu et Alberto peut reprendre sa carrière là où il l’avait laissé, la prochaine étape de sa légende sera de conquérir le titre de tous les titres ! Les huées s’intensifie et la diva demande à la foule de montrer un peu plus de respect envers le plus grand lutteur actuellement à la WWE ! Alberto fait alors le beau malgré la bronca de la foule mais soudain celles-ci se transforment en applaudissements ! C’est Carlito ! The New Latino Heat débarque sous le titantron avec un micro en main, une batte de baseball dans l’autre et fixe son ennemi avec un regard haineux. Del Rio lui demande ce qu’il vient faire là, un rat comme lui n’a rien à faire ici. N’a-t-il pas compris son infériorité après sa défaite de la semaine dernière ? Carlito lui dit alors qu’il n’en a pas finit avec le Cartel, loin de là. Sans Rosa Mendes, la nouvelle puta d’Alberto, le combat de la semaine dernière aurait eu une toute autre issue et tout le monde sait ça ! La foule soutient le portoricain avec des applaudissements alors que Del Rio s’énerve dans le ring et demande à Carlito de respecter sa secrétaire ! Carly éclate de rire et déclare que Rosa n’est rien d’autre qu’une Latina Bitch à la botte de son maître friqué. L’argent de Del Rio lui permet peut être de se payer des gardes du corps, des belles voitures et des belles femmes mais il n’achètera JAMAIS le cœur des fans ! Alberto répond qu’il est au dessus de ça, il se moque complètement de l’avis de la populace et c’est son talent qu’il le mènera au sommet ! La gloire l’appelle au contraire de Carlito qui est un éternel looser. The San Juan Kid répond que c’est Del Rio qui n’a rien compris, ses petites manigances ne le mèneront nulle part, alors que LUI a le soutient des fans qui le porteront vers la victoire. La foule se met à lancer un chant « CARLITO ! CARLITO ! » qui conforte le portoricain et celui ci continue en disant qu’Alberto Del Rio a commencé cette guerre en envoyant Primo et Epico à l’hôpital, aujourd’hui il (Carlito) va envoyer la Rolls Royce du mexicain à la casse ! C’est l’heure de la Piñata !!! Le caribéen s’avance alors jusqu’à la voiture de Del Rio, brandit sa batte… HOMERUN ! Il vient d’éclater le pare-brise à grand coup de batte !!! La foule l’ovationne alors que Del Rio explose de colère et hurle à Carly se s’arrêter immédiatement mais cela ne sert à rien ! Carly continue de s’acharner sur la voiture de luxe avec des coups sur le capot, les vitres etc. mais soudain les autres membres du Cartel débarquent en courant ! Hunico et Homicide se jettent sur Carlito ! Mais les renforts ne se font pas attendre : voilà Chavo Guerrero & Hernandez ! C’est partit pour un nouveau combat de rue entre les 2 clans ! STOP IT ! C’est JBL qui débarque une nouvelle fois avec sa sécurité ! Les agents séparent immédiatement les combattants alors que le General Manager de WWE Smackdown, furieux, déclare qu’il en a plus qu’assez de cette guerre de gang et de ces affrontements incessants. Il organise donc un match 3 vs 3 pour le prochain PPV Vengeance 2013, un match pour régler une bonne fois pour toutes tous les comptes. Cela semble satisfaire tout le monde mais les 6 hommes sont déjà prêt à relancer l’assaut alors le GM annonce un Tag Team Match opposant Chavo & Hernandez à Homicide & Hunico, le combat commence immédiatement ! Carlito et Alberto Del Rio seront quand à eux escortés en backstages par la sécurité qui veillera à ce qu’il n’y ait pas de nouveaux accrochages aujourd’hui.
70% 



-
The Cartel vs. Chavo Guerrero & Hernandez | Normal Tag Team Match
Les 4 hommes ont rejoint le ring et sont déjà en train de se battre lorsque l’arbitre fait son arrivée ! Il fait sonner la cloche et reprend le contrôle du ring. Hernandez et Hunico rejoignent chacun leur coin alors que pendant ce temps Homicide et Chavo s’échangent les coups ! Chavito fait reculer son adversaire avec des European Uppercuts puis il le projette dans les cordes et l’attrape au retour pour un bon Tilt-a-whirl backbreaker ! The Mexican Warrior garde le contrôle en travaillant sur le dos de son adversaire et il le bloquera dans un Camel Clutch… mais Homicide finit par attraper les cordes. Il se relève et Chavo se jette direct sur lui mais il se fait contrer avec un surpassement par-dessus les cordes ! The Notorious 187 prend alors son élan et exécute un magnifique Suicide Dive ! Homicide relève Chavo et l’écrase à plusieurs reprises contre le tablier du ring puis il est rejoint par Hunico et les 2 se mettent à tabasser Guerrero. Hernandez rentre alors dans le ring… et se jette par-dessus les cordes pour son Big Man Dive directement sur ses adversaires !!! La foule acclame le Buffalo Soldier qui relève maintenant son équipier puis renvoi Homicide dans le ring. Chavo se place sur le tablier et y va d’un Slingshot Sommersault Senton à la manière de son oncle le défunt Eddie Guerrero ! La foule acclame maintenant Chavo qui relève Homicide et l’attrape pour sa série de suplex : Los Tres Amigos ! Mais Homicide finit par contrer et c’est lui qui exécutera l’enchaînement, voici venir Los Tres Banditos ! Le gangsta va ensuite faire le tag avec Hunico et celui-ci monte direct sur le corner : Fall Of Juarez !!! 1…2…2.99 ! Chavo s’en sort. Hunico est rouge de colère et va enchaîner son ennemi de coups de pieds puis il le relève et après quelques droites il le ramène brutalement au sol avec un Swinging Samoan Drop. The South Border Bad Boy passe maintenant sur l’apron du ring… Springboard Crossbody : 1…2… Dégagement. Le gangsta décide alors de partir pour une suplex mais avec le soutient de la foule Chavo se défend et finit par contrer… Brainbuster ! Hunico est au sol et Chavo rampe alors vers son coin… Homicide rentre dans le ring et tente d’empêche le tag en retenant Chavo par le pied… Enzuguiri ! Chavo bondit jusqu’à son coin et réussi le changement. Hernandez attend que ses deux adversaires se relèvent et il le sèchera avec une Slingshot Double Clothesline ! The Mexican Sandstorm enchaîne les gangstas de droites et les projette tous les deux contre un coin puis ira les écraser avec un Stinger Splash ! Hernandez expulse ensuite Homicide du ring avec une bonne clothesline puis il surprend Hunico avec un puissant High Angle Spinebuster ! SuperMex est déchaîné et la foule l’acclame ! Il se prépare maintenant à en finir et attend que son adversaire se relève puis le prend sur ses épaules : Border Toss ! NON ! Homicide lui attrape les pieds depuis l’extérieur et le fait trébucher ! Hunico réussi alors à contrer le finisher en Hurricanranna ! Hernandez se relève rapidement mais les membres du Cartel ont fait le tag et Homicide surprend son ancien équipier des LAX avec son Gringo Cutter ! 1….2….2.99 ! Dégagement ! The Urban Legend n’en revient pas. Il va alors attraper son ennemi dans un STF et tente de le faire abandonner… mais El Toro refuse et va petit à petit se remettre sur pied grâce au soutient de la foule. Homicide ne lâche pas pour autant mais Hernandez va l’écraser contre son coin ! Il tag puis prend Homicide sur ses épaules… Border Toss ! Combiné à un Springboard Cutter de Chavo !!! Quelle prise !!! C’est le Bárrio Drop ! Chavo fait alors le tombé tandis qu’Hernandez empêche Hunico d’intervenir : 1….2….3 ! Les alliés de Carlito s’imposent sur les employés d’Alberto Del Rio. Ils célèbrent leurs victoires sous les applaudissements alors que les membres du Cartel repartent en les menaçant.
51%




Quelques instants après nous retrouvons Matt Striker en compagnie du champion Cruiserweight Evan Bourne dans la zone d’interview. The Thunderboy nous rappelle sa victoire à Over The Limit, un combat des plus disputé où il aura tout donné et même dépassé ses limites pour s’imposer. Il continue en disant vouloir être un champion poids-léger que l’on n’oubliera pas, que son règne soit celui qui ramènera la division Cruiserweight à un niveau supérieur. Cette division a toujours été sous-estimée, un titre de troisième zone pour des jobbers, mais c’est tout le contraire ! Les Cruiserweights sont les meilleurs athlètes de la compagnie et il en est le représentant ! Evan va pour reprendre mais soudain il est interrompu par un homme inconnu du WWE Universe. Celui-ci se présente sous le nom d’Adrian Neville et dit venir de Newcastle en Angleterre. Il déclare que quelqu’un doit redorer le blason de cette division mais ce quelqu’un ne sera pas Evan Bourne. Non, car Evan n’est pas le meilleur, loin de là. L’anglais continue en disant qu’est lui et lui seul qui portera cette division et l’amènera à un niveau supérieur ! Evan n’en revient pas de tant d’arrogance, surtout de la part de quelqu’un n’ayant aucun passif à la WWE. Neville reprend en disant qu’il va de ce pas faire une démonstration de son talent, les fans vont découvrir The Man That Gravity Forgot et plus jamais ils n’oublieront son nom : Adrian Neville. 
54% 

  

- 
Adrian Neville vs. Yoshi Tatsu | Normal Single Match
Un premier match pour l’un, un dernier match pour l’autre. Yoshi Tatsu nous l’a annoncé via twitter, c’est son dernier match à la WWE et il compte bien partir sur une victoire. La cloche sonne et immédiatement le japonais y va d’une série de kicks bien stiffs qui font reculer le nouveau membre du roster de Smackdown. Il y va d’un bon atémi qui coupe le souffle de Neville puis il le projette dans les cordes… Japanese Armdrag ! The Cardiac Kid est déchaîné ce soir. Il va ensuite monter sur un coin et s’envole pour un Diving Crossbody mais Adrian l’intercepte avec un violent Dropkick dans les côtes ! Yoshi se relève comme il peut mais il mange direct un Dropsault puis Neville s’élance dans les cordes et y va d’un magnifique Running Shooting Star Press !!! 1…2… Dégagement. The Man That Gravity Forgot passe maintenant sur l’apron du ring et va pour bondir sur son adversaire mais Tatsu se relève d’un coup en saut carpé puis y va d’un Jumping High Kick dans la face de Neville ! Il l’attrape direct pour une bonne suplex vers l’intérieur du ring suivi d’un Shoot Kick dans l’arrière du crâne : 1… Dégagement. Tatsu relève son adversaire et tente une backdrop suplex mais Neville fait une roulade pour retomber derrière son adversaire et il l’attrape en Tiger Suplex ! The UK Dragon relève direct Tatsu et va pour le projeter dans les cordes mais le japonais contre et c’est lui qui repousse son adversaire dans les cordes… Handspring Tornado DDT ! Tatsu n’a rien vu venir et il s’est fait planté la tête dans le ring ! 1…2…2.99 Ropebreak. The Cardiac Kid ne lâche rien ! Il se relève comme il peut sous les encouragements de la foule et on lire dans son regard qu’il veut absolument remporter ce match. Neville le nargue et Tatsu va alors se jeter sur lui mais The UK Dragon le contre avec un magnifique Pop-Up Cutter ! BAM ! Tatsu est inerte et Neville bondit maintenant sur un coin… Red Arrow (Corkscrew Shooting Star Press) ! WHAT A MOVE ! UNBELIEVABLE ! 1…2…3 ! La foule semble déçue pour Tatsu et hue l’anglais qui, malgré sa performance, est antipathique à souhait et annonce une nouvelle fois qu’il sera le plus grand Cruiserweight de l’Histoire.
32%






La pénombre s’installe dans l’arena alors qu’une épaisse fumée apparaît sous le titantron. James Mitchell débarque avec un sourire machiavélique, suivi de près par le monstre Abyss. Ils montent dans le ring sous les huées puis un projecteur rouge vif les éclaire alors que Mitchell approche un micro de sa bouche. The Devil Incarnate se met à rire de façon effrayante puis il déclare que la WWE va connaître une nouvelle ère de terreur grâce à Abyss qui va amener la peur mais aussi la douleur ! Le roster de la WWE va vivre dans la crainte car quiconque croisera la route d’Abyss sera marqué à tout jamais par les cicatrices de la souffrance. Mais avant tout Abyss va devoir débarrasser cette fédération de son ancienne abomination : Kane. Les vieilles peur n’ont plus lieu d’être, Kane n’a plus sa place ici et il est maintenant temps pour lui de disparaître ! The Big Red Machine a derrière lui plus d’une décennie de destruction, sa folie l’ayant conduit au plus profond de la haine. Nombreuses sont les victimes du Devil’s Favorite Demon mais les temps changent. Le temps de la destruction laisse place à celui de la peur et Kane est désormais une victime ! Il n’est plus capable de contrôle sa folie, la noirceur s’empare de lui et il s’affaiblit jour après jour… Ce passager noir qui le ronge et le hante a un nom, une identité : Abyss ! Car c’est dans les abysses que Kane sombrera après avoir goûté à la peur et à la douleur que lui inspirera The Real Monster !!!! Abyss pousse alors un cri effrayant et James Mitchell finit par dire que le cauchemar de Kane ne fait que commencer ! Suivra ensuite l’enfer pour la WWE !!!
48%



-  
Abyss vs. Randy Orton | Normal Single Match
La semaine dernière Abyss a renvoyé The Boogeyman dans sa tombe mais aujourd’hui il va devoir relever un plus gros défi en la personne de The Viper Randy Orton. Ce dernier ne semble pas effrayer par son adversaire et va direct aller au contact avec une série de coups de poings ! Randy sonne son adversaire avec une European Uppercut puis il s’élance dans les cordes mais Abyss lui arrache la tête au retour avec un Big Boot ! Orton se relève en titubant et Abyss va alors le projeter dans les cordes puis l’attrapé au retour pour un bon sidewalk slam. Il bloque ensuite Randy contre un coin et le plie en deux avec une série de coups de bélier ! Il l’assoit sur le poteau puis le rejoint et tente de partir pour une Superplex mais The Viper ne se laisse pas faire… et finit par repousser le monstre en arrière ! Abyss s’écrase lourdement sur le ring et Randy va alors attendre qu’il se relève pour un magnifique Diving Crossbody. The Apex Predator garde son adversaire au sol avec sa série de stomps sur tout le corps puis il tente de le bloquer dans un Cobra clutch… mais Abyss finit par se relever et repousse son adversaire dans les cordes mais Randy revient avec un Lou Thesz Press ! Il enchaîne son adversaire de droites sous les applaudissements de la foule puis le relève et il projette contre un coin. Il monte sur la 2nde corde et part pour une série de 10 droites sur le crâne de son adversaire, il semble déchaîné, mais Abyss finit par le contrer avec un violent Powerbomb ! Il enchaîne avec une bon Running Splash puis le compte mais il n’obtient que deux. The Psycho Butcher rage et va maintenant bloquer son adversaire dans un Bearhug… Orton souffre énormément mais il trouve la force de se dégager et surprend Abyss avec un Olympic Slam ! 1…2… Ropebreak. Abyss roule sur le tablier du ring et va pour se relever mais Orton est déjà sur lui et lui met un coup de genou dans la face puis l’attrape en position pour son Rope Hung DDT ! Non ! Abyss rentre dans le ring et contre avec un Flapjack sur la 3ème corde ! Orton vacille et Abyss va alors l’écraser au sol avec un puissant Chokebomb ! James Mitchell hurle alors à son monstre d’en terminer et Abyss fait alors le signe de la fin… Black Hole Slam ! 1…2…2.99 ! Ropebreak ! Abyss n’en revient pas et est fou de rage. Il attrape l’arbitre par le col en lui hurlant dessus mais il se fait soudain surprendre avec un roll-up : 1…2… Dégagement. The Monster se relève illico et se jette sur Randy mais il se fait contrer et se prend le Inverted Headlock Backbreaker !!! The Viper sent qu’il peut en finir et se met en position de prédateur… RKO ! NON ! Abyss le repousse dans les cordes puis l’attrape au retour pour un second Black Hole Slam encore plus puissant que le premier : 1…2…3 ! The Real Monster s’impose, il vient de battre une Top Superstar de la WWE !
62%




La foule est encore sous le choc alors qu’Abyss pousse un hurlement victorieux ! La salle est une nouvelle fois plongée dans l’obscurité et un brouillard entoure maintenant le ring. La voix de James Mitchell se fait maintenant entendre et il déclare qu’il est l’heure du sacrifice ! Randy Orton va servir d’exemple. Le monde va apprendre à craindre The King Of Pain Abyss ! The Evil Mind James Mitchell rentre maintenant dans le ring avec une batte entouré de barbelé et il la tend à son monstre qui arbore un sourire démoniaque ! Randy Orton se relève tout juste et Abyss se place alors derrière lui, batte en main, la foule retient son souffle… Headshot ! Damn ! Abyss vient d’éclater la face de Randy avec un monstrueux coup de batte barbelé !!! Le sang se met à couler sur le visage du Legend Killer et Abyss va alors lui marteler le dos avec son arme ! Les cris de Randy résonnent dans l’arena devant une foule horrifiée ! Mais The Executioner n’en a pas finit et descend maintenant du ring… puis remonte avec une plaque en bois recouverte de barbelés ! James Mitchell sourit en levant le poing devant lui, pouce tendu à l’horizontal… puis il l’abaisse ! La sentence est tombée ! Black Hole Slam sur les barbelés !!! Oh My God !!! James Mitchell hurle maintenant que Kane sait ce qui l’attend ! A Vengeance il devra faire face à The Real Monster Abyss dans un Barbed Wire Prison Match !!! Abyss pousse un nouveau rugissement alors que Randy Orton se tord de douleur, enchevêtré dans les barbelés, mais soudain des flammes explosent aux quatre coins du ring !!! C’est Kane ! The Big Red Machine is here !!!! Kane débarque en courant dans le ring sous une ovation de la foule et il se jette immédiatement sur son Némésis ! Les 2 monstres masqués s’échangent des coups d’une rare intensité mais Kane est plus frais et cela lui permet de prendre le dessus ! Abyss recule sous une pluie de coups et il se retrouve bien vite acculé dans les cordes… clothesline ! The Psycho Butcher est envoyé à l’extérieur ! Il hésite à remonter mais en voyant le regard meurtrier de Kane il préfère prendre la fuite ! Kane lève alors les bras en l’air, prêt à faire une nouvelle fois jaillir ses flammes, mais soudain il prend un coup de batte barbelé dans le dos de la part de James Mitchell ! Mais ? Kane ne semble avoir rien sentit ! Il se retourne lentement en fixant The Evil Mind qui semble choqué et Kane va alors l’attraper par la gorge ! CHOCKSLAM ! La foule exulte !!! Kane fixe maintenant Abyss qui est sous le titantron, impuissant, et on peut comprendre qu’il accepte le défi. Kane affrontera bien Abyss au PPV dans un Barbed Wire Prison Match !
52%



La foule est encore sous le choc de ce qu’il vient de se passer et Josh Mathews nous explique que le match opposant les 2 monstres aura pour particularité d’avoir des barbelés enroulés autour des cordes ! Une véritable boucherie nous attend. Soudain un grand drapeau américain se déroule au dessus du ring et un nouveau theme song se fait entendre…



Le challengeur au titre US Jack Swagger débarque en haut de la rampe devant une foule mitigé. The All American American demande aux fans d’accueillir son nouveau manager… Le Hall Of Famer et ancien champion WWE : le Sgt. Slaughter !!! Le WWE Universe fait une ovation à la légende qui débarque en brandissant fièrement le drapeau américain et vient serrer la main de Jack. Les 2 hommes rejoignent le centre du ring puis le sergent prend la parole. Il nous rappelle que la semaine dernière Jack Swagger à remporté un Battle Royal de 10 hommes pour devenir challengeur au titre US. Swagger compte reprendre la ceinture des mains du lâche Drew McIntyre et rendre à l’Amérique ce qui est à l’Amérique ! Jack Swagger est un vrai américain, un patriote, fils d’un vétéran de la guerre du Vietnam, et la gloire de son pays lui tient à cœur. Jack est un catcheur talentueux et à pour ambition de représenter son pays dans ce business. En tant que patriote et fier de l’être, il (Sgt. Slaughter) a décidé d’être le manager de Jack et de le mener à la gloire ! Jack Swagger est un américain comme un autre, an American Everyman, prêt à défendre les couleurs de son pays et ensemble ils redoreront l’image de leur patrie ! The Nation of Freedom & Opportunity va une fois de plus être un exemple pour le monde ! Jack Swagger prend la parole et termine en déclarant que ceux qui font du tord à son pays auront à faire à lui, étranger comme américain. Les opposants à la liberté seront massacrés (slaughtered) !



Et voilà justement Daivari accompagné de Jinder Mahal qui débarquent dans le ring pour son match. The Middle Eastern Nightmare et Jack Swagger se défient du regard puis Daivari crache aux pieds du patriote en signe de mépris et se met à hurler en arabe !!! Swagger est prêt à lui sauter à la gorge sous les chants « USA ! USA ! » de la foule mais le sergent le retient et lui dit d’attendre l’arbitre, le combat se déroulera dans les règles, l’Amérique est un pays fier qui ne se laisse pas marcher sur les pieds mais qui ne se rabaisse pas au niveau de ses ennemis.
73%



-  
Jack Swagger vs. Daivari | Normal Single Match
Le Sgt. Slaughter et Jinder Mahal ont rejoints les abords du ring et l’arbitre Jack Doan fait démarrer le combat. Jack Swagger demande l’épreuve de force et Daivari fait mine d’accepter mais à la dernière seconde il y va d’un coup de pied dans le ventre de son adversaire puis le projette épaule en première contre un poteau en acier ! Il en rajoute une couche avec un Running Front Dropkick dans le postérieur de Jack qui s’éclate une nouvelle fois contre le coin. Daivari l’attrape direct en roll-up : 1…2… Dégagement. Jack se relève rapidement mais l’arabe est sur le coup et l’attrape en Inverted DDT. Daivari fait le malin sous les huées de la foule puis grimpe sur un coin, déjà prêt à s’envoler pour son Diving Leg Drop mais soudain Jack se relève et le rejoint d’un bond sur le turnbuckle pour une Overhead Belly to Belly Suplex de la 3ème corde !!! La foule acclame Captain Wrestling qui va enchaîner avec un Corner Slingshot Splash puis il garde son adversaire au sol avec de la lutte amateur… Daivari est bloqué dans un bodyscissors mais il finit par se retourner et se retrouve en position de Mount & Punch. Il y va de plusieurs droites dans la face de l’américain puis fait une roulade avant pour le bloquer en tentative de tombé : 1…2… Jack Swagger ceinture son adversaire et va donner tout ce qu’il a pour se relever puis il renverse en backslide pin : 1…2… Dégagement. Daivari se relève furieux et se jette sur Jack mais celui-ci esquive une clothesline puis y va d’une magnifique German Suplex ! The All American American attrape ensuite une jambe du Sheik et tente de verrouiller l’Ankle Lock mais Daivari va chercher les cordes. Il se relève sur l’apron du ring et Jack va alors pour le chercher mais il se fera guillotiner sur les câbles ! The Middle Eastern Nightmare grimpe sur un coin et exécutera un Missile Dropkick ! Jack se relève comme il peut mais Daivari l’attrape immédiatement pour un violent Hammerlock DDT !!! Il se met à hurler en arabe sous les huées puis verrouille son Camel Clutch ! La pression est énorme est Jack semble souffrir mais le Sgt. Slaughter se met à l’encourager, suivi par le WWE Universe ! Swagger trouve petit à petit la force de se remettre sur pied et Daivari va alors tenter de lui porter un neckbreaker mais il est repoussé dans les cordes et se prend un bon Big Boot dans la face au retour. The American Everyman annonce la fin… Gutwrench Powerbomb ! Non ! Daivari passe dans son dos et le plie en deux avec un low blow ! L’arbitre n’a rien vu, il était distrait par l’indien Jinder Mahal ! La foule se met à rugir alors que Daivari monte maintenant sur la troisième corde puis se met à hurler en arabe… Magic Carpet Ride (Diving Leg Drop) !!! NON ! Jack Swagger esquive de justesse et Daivari s’éclate le cul sur le ring ! Jack enlève alors ses bretelles et attrape la jambe de l’iranien et verrouille son Patriot Act ! Daivari hurle de douleur, il est deux doigts d’abandonner… Jinder Mahal tente alors d’intervenir mais le Sgt. Slaughter l’en empêche en l’attrapant dans son Cobra Clutch !!! Mahal tape en même temps que Daivari ! La foule exulte et fait une ovation aux deux américains !    
68%




Le Hall Of Famer rejoint son poulain dans le ring et lui tend la bannière étoilée que Jack brandira fièrement sous les applaudissements de la foule… mais soudain le theme song du champion US retentit ! Jack Swagger attend Drew McIntyre de pied ferme mais soudain The American Nightmare sort de la foule et monte dans le ring dans le dos des patriotes ! Coup de ceinture dans l’arrière du crâne du sergent Slaughter !!! La foule rugit de colère et hue McIntyre comme jamais et celui-ci tente alors de surprendre Jack Swagger à son tour… mais The American Everyman esquive de justesse ! Drew n’a pas le temps de réagir qu’il se prend un coup de drapeau dans le ventre ! Il est plié en deux et Jack lui applique alors un puissant Gutwrench Powerbomb pour le plus grand plaisir de la foule ! Jacky boy aide maintenant la Légende à se relever puis ramasse le titre US. Il brandira alors la ceinture dans une main et le drapeau américain dans l’autre sous un nouveau chant « USA ! USA » du WWE Universe, posant un pied triomphant et conquérant sur le corps du champion.



Quelques instants après Big Show apparait sur le titantron. The Extreme Giant prend la parole et dit que la semaine dernière il a prouvé être un homme dangereux en démolissant le nouveau roi de Smackdown lors de son couronnement. Ryback n’a pas put résister aux assauts du WWE Most Dangerous Man ! The Hungry Man est d’ailleurs absent ce soir, il n’est sûrement toujours pas remis de cette attaque. Big Show se marre puis reprend en disant qu’il y a deux semaines il a prouvé être meilleur que Ryback en le battant dans un Table Match et pourtant aujourd’hui Ryback est King of the Ring alors que lui (Big Show) n’a même pas put prendre part au tournoi. Cette injustice le rend furieux et un géant en colère est encore plus dangereux ! Il brandit son poing en signe de menace puis s’adresse directement à Ryback qui doit regarder le show depuis chez lui, Big Show déclare qu’il sera la semaine prochaine dans le ring pour lancer un grand défi au Sin City Destroyer ! Il termine juste en déclarant que la couronne va bientôt changer de tête.
81%  



-   
The Perfect Union vs. Rey Mysterio & Kofi Kingston | Normal Tag Team Match
On se rappelle que la semaine dernière, lors de la Battle Royal, Mysterio et Kingston ont formés une alliance contre The Perfect Union, aujourd’hui nous avons donc un combat par équipes. Le match commence entre Chris Masters et Kofi Kingston, ce dernier évitant les attaques de son adversaire et il le surprendra avec un Springboard Back Elbow ! The Ghanaian Sensation garde le dessus avec une série de forearm smashs puis il projette Masters contre un coin. Il lui bondit dessus pour sa série de droites puis fait une roulade arrière pour se remettre sur pied et enchaîne avec un bon dropkick ! Kingston est en pleine forme ce soir et il passe maintenant sur le tablier du ring et attend que son adversaire se relève… Springboard Crossbody ! Non, The American Apollo l’attrape au vol et le plie en deux avec un puissant backbreaker puis il enchaîne en sidewalk slam. Chris Masters reprend le match en main avec une série de Clotheslines puis il décroche la tête de Kofi avec un Polish Hammer ! The Masterpiece prend maintenant le ghanéen à bout de bras et pavane sous les huées avant de le laisser tomber lourdement sur le ring pour un Military Press Drop. Il va faire le tag et Damien Sandow va direct y aller d’un Curb Stomp puis le compte : 1…2… Dégagement. The Lord Of Literacy porte maintenant une série d’Elbow Drops sur le dos de Kingston suivi de son Cubito Aequet ! Sandow fait le malin et relève Kingston par les dreads puis le bloque dans un Full Nelson Slam.. et ira lui écraser la tête à plusieurs reprises contre un coin ! Mais Kofi prend appui sur le corner avec ses pieds et réussi à repousser son adversaire en arrière et le met au sol sous son poids ! Kofi se relève avec une roulade arrière et y va illico de son Boom Drop ! Il bondit jusqu’à son coin et réussi enfin le tag. Rey Mysterio y va direct d’un running headscissors transformé en Reverse DDT puis il applique un Standing Moonsault : 1…2… Dégagement. The Biggest Little Man ne perd pas une seconde et grimpe sur un poteau mais Sandow se jette sur les cordes pour lui faire perdre l’équilibre ! Rey se castre sur le coin et Damien le rejoint alors pour une puissante Superplex. Il bloque ensuite le mexicain dans un Figure Four Leg Lock puis tend le bras vers Masters pour faire le tag. Chris y va alors d’une série de descentes du coude sur son adversaire toujours bloqué dans la soumission mais l’arbitre finit par intervenir et renvoi Sandow dans son coin. Masters garde le contrôle de son adversaire et il lui détruira le dos avec un powerbomb contre un coin puis il enchaîne avec un bon Samoan Drop. Il annonce maintenant la fin… Masterlock ! Non ! Rey le fait trébucher dans les cordes ! 619 ! C’est passé ! Rey va pour enchaîner mais Damien Sandow court sur le bord du ring et le fauche avec une clothesline avant d’enchaîner avec son Terminus sur l’apron du ring ! Oh My God ! L’arbitre se met à compter les deux hommes au sol, Rey ayant roulé à l’intérieur du ring, et en est à 7 quand Masters se remet sur pied. Il fait le tag et Sandow va alors chercher Mysterio mais celui-ci bondit jusqu’à son coin et tag ! Kingston y va direct d’un Springboard Forearm Smash puis après quelques double chops il applique son SOS ! 1…2…2.99 ! Sandow se relève et Kingston s’apprête alors à lui porter son Trouble in Paradise mais Chris Masters l’attrape en Masterlock depuis l’autre côté des cordes !!! Kingston se débat comme il peut alors que l’arbitre tente de faire lâcher prise à Chris : 1…2…3…4… il lâche. Mais immédiatement il attrape Kingston pour une suplex vers l’extérieur… Non ! Mysterio attrape les pieds du Masterpiece depuis le bas du ring et le fait trébucher pour qu’il s’éclate la tête sur l’apron ! Mais Kingston se fait guillotiner sur la 3ème corde au passage !!! Il titube et Sandow l’attrape alors pour son Terminus : 1…2…3 ! The Perfect Union remporte le match.
63%
 

 

Rey et Kingston repartent déçu alors que Sandow et Masters fêtent leurs victoires sous les huées, le ghanéen est même plutôt agacé et s’en va sans attendre son équipier.

Après une pause commerciale nous retrouvons The Perfect Union dans la zone d’interview. Damien Sandow prend la parole et déclare que cette nouvelle victoire par équipe prouve bien que leur alliance est légitime, qu’ils sont la combinaison parfaite de la force et de l’intelligence. A Over The Limit ils ont sous-estimés les champions et cela leur  coûté la victoire mais ils ne referont pas cette erreur. Les Dark City Heroes ne sont pas des super-héros mais des clowns masqués et les ceintures ne devraient pas se trouver en leur possession, ils sont une insulte à la division par équipe. Chris Masters reprend en disant que Suicide et Hurricane Helms ont peut être remporté une bataille mais pas la guerre, The Perfect Union n’abandonne pas si vite leurs objectifs, une défaite ne signifie rien pour eux. Au contraire, elle les rend plus forts. Maintenant qu’ils connaissent leurs adversaires, l’expérience engrangée leur a permis de déceler les points faibles et les points forts des champions et lors de leur prochain affrontement ils sauront où frapper ! Sandow reprend en déclarant que leur équipe est parfaitement rôdé et exploite parfaitement les points forts de chacun ce qui leur permet de faire des frappes chirurgicales et c’est comme ça qu’ils anéantiront les Dark City Zeroes ! Leur supériorité physique est intellectuelle leur donne un avantage certains et surtout une légitimité à devenir champions, il va du bon sens que The Perfect Union mérite un match revanche. Suicide et Hurricane Helms ne font que se cacher dans l’ombre alors qu’eux (Masters/Sandow) brille par leur perfection, les ceintures doivent être dans les lumières, les vrais champions sont illuminés de gloire. Masters termine en ajoutant que leur prochain coup d’éclat sera de conquérir les titres WWE Tag Team au nom de la Perfection !
51%

 



Le General Manager de Smackdown débarque dans le ring sous pas mal d’applaudissements, il se place au centre du ring micro en main. JBL prend la parole et déclare que dans quelques instants va avoir lieu le tant attendu combat entre Wade Barrett et Sheamus pour le titre World Heavyweight de ce dernier. Les 2 guerriers se sont déjà affrontés à plusieurs reprises et ce combat devrait donc être l’ultime face à face entre les deux hommes, ce match va sûrement rester dans l’histoire par son intensité car on sait que les deux hommes ne lâcheront rien, donneront tout ce qu’ils ont pour repartir avec le titre. Le GM veut toutefois connaître l’état d’esprit du champion et du challengeur avant ce match et c’est pourquoi il leur demande de le rejoindre dans le ring maintenant ! The Fighting Champion Sheamus débarque en premier, ceinture sur l’épaule, sous une ovation de la foule ! L’irlandais vient serrer la main du GM puis le theme song de Wade Barrett se fait entendre et celui-ci débarque sans lâcher le titre des yeux… Il s’est enroulé les mains avec des bandes, prêt à se servir de ses poings et uniquement de ça. Il monte dans ring et vient faire face au champion, les deux hommes se collent front contre front et ne se lâche pas du regard… la tension est à son comble et JBL décide alors de calmer le jeu. Il s’adresse au Celtic Warrior Sheamus et lui demande comment il se sent avant cet affrontement capital. Sheamus semble confiant et déclare qu’il à déjà battu Wade Barrett à deux reprises dernièrement et qu’il sait qu’il est capable de le battre à nouveau. Toutefois il connaît bien son adversaire et ne sera pas l’erreur de le sous-estimé, The Lord of Street Fight est un adversaire dangereux et encore plus aujourd’hui car il sait que c’est sa dernière chance ! Mais il (Sheamus) est un Fighting Champion est fera couler sang et sueur pour défendre son titre !!! Quelle détermination ; mais Barrett semble dans le même état d’esprit et déclare alors qu’en effet c’est sa dernière chance de remporter le titre World Heavyweight et que cela lui donne encore plus de force et de hargne. Ce soir ce n’est pas Wade Barrett qui sera dans le ring mais bien un lion enragé. Ce soir deux prédateurs s’affrontent, The Great White et The Preston Lion, mais ce dernier va faire un carnage car il est dans ses derniers retranchements et rien ne pourra l’arrêter ! Ce n’est pas un combat qui va avoir lieu dans quelques instants mais une guerre pour le titre ! Barrett et Sheamus sont prêt à en venir aux mains et JBL sent qu’il faut faire démarrer le combat au plus vite, il ne pourra pas les retenir plus longtemps. The Wrestling God demande aux deux hommes de se placer chacun dans un coin puis il présentera lui-même le combat :

« Ladies & gentlemen this fight is set for one fall, is for the World Heavyweight Championship ! Introducing first the challenger, from Preston, England, weighted 247 pounds : Wade Barrett !!!! And his opponent, from Dublin, Ireland, weighted 267 pounds, he is the current World Heavyweight champion : Sheamus !!!! »
72%



-  
Wade Barrett vs. Sheamus © | Normal Single Match, World Heavyweight Championship
Ding, ding, ding ! C’est partit ! Les 2 hommes viennent direct au contact pour une série de coups très stiffs, c’est un véritable à toi à moi sous les « Booooo » et les « Yeaaaah » de la foule mais personne ne semble prendre le dessus… l’épreuve de force est alors lancée. Sheamus semble prendre le dessus mais Barrett lui met un bon coup de boule puis le ramène au sol avec une Side Belly to Belly Suplex. The Preston Lion relève illico le champion et lui remet une série de droites avant de le projeter dans les cordes… il l’attend pour un surpassement mais Sheamus lui met un coup de botte au visage puis le claque avec un clothesline bien sèche ! Le champion bloque ensuite son adversaire contre un coin et lui porte une série de coups de bélier qui coupe le souffle de l’anglais. Il recule de quelques pas et revient à toute vitesse mais Wade l’accueil avec un big foot ! Non, Sheamus s’y attendait et bloque le coup puis y va d’un nouvel écrasement contre le coin. Il assoit Barrett sur le poteau puis le rejoint et tente de partir pour une Superplex… mais The Lord Of Street Fight ne se laisse pas faire et le repousse en arrière ! Sheamus retombe sur le dos et se fera direct écrasé avec un Diving Elbow Drop ! 1…2… Dégagement. Sheamus se relève en s’aidant des cordes mais Barrett va le bloquer dedans et lui porter une série de coup de genoux dans la tête ! Sheamus est groggy et Wade prend alors de l’élan et revient avec un puissant Big Boot qui envoi le champion du monde à l’extérieur du ring ! Barrett prend quelques secondes pour souffler et faire le malin puis il rejoint son adversaire à l’extérieur et l’écrasera brutalement contre la barricade ! Sheamus se tient le dos mais Wade en rajoute une couche en le projetant de toutes ses forces contre les marches en acier ! BAM !
L’arbitre en est déjà à 6 et Wade décide de ramener son le Great White dans le ring après une série de coups de poings mais Sheamus ne se laisse pas faire et surprendra Wade avec un puissant Irish Curse Backbreaker sur le bord du ring !!! Quelle prise ! Wade s’est fait éclaté le dos sur l’apron et il roule maintenant vers l’intérieur du ring alors que Sheamus remonte sur le tablier. Wade se relève mais il se fera surprendre avec un Slingshot Shoulderblock ! Sheamus va maintenant enchaîner son adversaire avec des Polish Hammers puis il contre une attaque et prend l’anglais sur ses épaules pour un Rolling Fireman’s Carry Slam ! 1…2… Dégagement. The Fighting Champion ne perd pas une seconde et relève Barrett et le prend sur ses épaules pour un puissant Running Powerslam. Il sent qu’il peut en finir et se met en position… Brogue Kick ! Non, Barrett l’attrape en pleine course pour son Winds of Change ! 1….2… Dégagement. The Preston Lion rage et y va d’une bonne série de coups de poings sur le visage du champion qui se protège comme il peut avec ses avants bras mais Barrett est vraiment déchaîné et finit par lui ouvrir le front ! Barrett se relève en levant ses poings maculés du sang du champion alors que celui-ci rampe comme il peut mais semble bien sonné. Barrett annonce la fin et va alors pour le relever mais à la surprises générale Sheamus le surprend en le prenant sur ses épaules : White Noise ! C’est la fin : 1…2…2.99 ! Le challengeur s’en sort in-extremis. Sheamus rage intérieurement et va chercher son adversaire qui tenté de quitter le ring et cette fois c’est lui qui le bloque dans les cordes pour sa série de coups d’avant bras sur le torse ! Drum War ! Il le ramène dans le ring avec une bonne suplex puis le relève et exécute une nouvelle suplex cette fois transformée en slam, un Jackhammer à la manière de Goldberg ! The Great White se prépare une nouvelle fois à en finir… Brogue Kick ! Barrett esquive et le pied de l’irlandais finit dans la face de l’arbitre !!! Sheamus reste coi quelques secondes, le temps de comprendre ce qu’il vient de faire, et cela suffit à son adversaire pour le surprendre avec son Bull Hammer !!! Il lui a décroché la tête ! The Preston Lion jette un coup d’œil vers l’arbitre qui est complètement KO et comprend qu’il ne pourra le réveiller suffisamment vite. Il hurle à un autre arbitre de rappliquer illico et c’est le jeune Justin King qui fait son arrivée au pas de course ! Barrett tente le tombé et l’arbitre glisse alors dans le ring et tape immédiatement : 1…2…2.99 ! Dégagement ! La foule acclame le champion alors que Wade Barrett explose de rage et va même menacer l’arbitre qui a pourtant fait aussi vite que possible. The Bull Wrecker ajuste son protège coude et va alors pour porter une nouvelle fois son finisher : Bull Hammer ! C’est contré en Irish Curse Backbreaker !!! La foule acclame le champion World Heavyweight qui se relève, le visage en sang, mais qui a toujours le même regard, celui d’un guerrier prêt à combattre jusqu’à son dernier souffle.
Barrett se relève en titubant et il se fait immédiatement écrasé contre un coin par un champion qui semble dans un second souffle ! The Great White à repris du poil de la bête et va maintenant enchaîner les manchettes sur son adversaire bloqué dans le coin ! Justin King finit par intervenir et demande à Sheamus de se calmer et le fait reculer… Wade tente alors d’en profiter pour attaquer le champion mais celui-ci l’attrape à la volée pour un powerslam ! Sheamus pousse un hurlement et annonce la fin…  Celtic Cross ! NON ! Wade passe dans le dos du Great White ! Bull Hammer ! NOOON ! Sheamus se baisse et Barrett décroche la tête de l’arbitre !!! C’est le second ref de la soirée qui se fait mettre KO ! Sheamus tente alors de prendre Barrett sur ses épaules pour le White Noise mais The Bar Knuckle Fighter se défend comme un beau diable avec des coups de coudes et finit par mettre pied à terre. Powerbomb ! Le champion s’est fait éclaté ! The Lord Of Street Fight tient à peine debout mais veut en rajouter une couche et tente alors son Wasteland… mais Sheamus le repousse dans les cordes ! Double Clothesline !!! Les deux hommes sont à terres, les deux arbitres sont à terres, tout le monde est à terre ! C’est un véritable champ de bataille ! La foule se met à encourager Sheamus comme jamais et celui-ci se remet petit à petit sur pied… mais Barrett fait de même ! Les 2 se retrouvent une nouvelle fois face à face et le champion World Heavyweight va y aller d’un énorme coup de poing dans la face de son adversaire ! Celui-ci titube mais ne tombe pas et répond avec le même traitement ! C’est un nouveau à toi à moi qui se lance entre les deux hommes ne tenant à peine debout… Le champion perd du terrain ! Barrett prend le dessus grâce à sa rage de vaincre, c’est un véritable fauve enragé qui fait maintenant reculé le champion sous une pluie de coups ! Sheamus est aveuglé par son sang et n’arrive plus à réagir, il faiblit de plus en plus ! Bull Hammer ! GOSH ! Sheamus est KO ! Barrett pousse un cri victorieux et lève les bras au ciel sous les huées et il se met à hurler que le titre est à lui ! Il se retourne alors pour faire le pin… Brogue Kick ! Holy Shit !!! Comment Sheamus a-t-il fait pour se relever ! Le champion du monde à donner ses dernières forces et il s’écroule maintenant sur le corps inertes du britannique… Mais les arbitres sont toujours inconscients ! Les secondes sont très longues mais soudain la foule se met à hurler ! C’est Christian ! Christian débarque en courant avec un maillot d’arbitre sur le dos ! Il ne perd pas une seule seconde et fait le compte : 1…2…3 ! C’est fait ! Sheamus conserve son titre !
79%




WHAT A MATCH ! La foule acclame le champion et y va de chants « That was Awesome ! » ou encore « This is Wrestling ! » alors que Christian va récupérer le titre World et un micro à la table des commentateurs. Sheamus se relève difficilement et se retrouve en face de Christian, en tenu d’arbitre et avec la ceinture sur l’épaule. Il ne semble pas trop comprendre ce qu’il se passe alors que Christian le félicite pour cette grande victoire, il mérite cette ceinture car c’est un très grand champion. Le canadien va alors pour donner le titre au Celtic Warrior mais à la dernière seconde il fait un mouvement brusque… HEADSHOT ! What ? Christian vient d’éclater la tête de Wade Barrett qui tentait d’attaquer le champion par derrière ! The Great White se retourne stupéfait et remercie alors Christian pour lui avoir sauvé la mise mais aussi pour être venu faire le compte. The Instant Classic lui donne finalement le titre puis porte le micro à sa bouche et déclare que Sheamus peut faire la fête ce soir et profiter de son titre car très bientôt ce sera LUI le champion ! Captain Charisma is back et compte bien devenir champion du monde une nouvelle fois ! Les deux hommes se défient du regard quelques secondes devant une foule silencieuse puis finalement Christian se met à sourire et quitte le ring sous les applaudissements. Le show se termine sur des images du STILL World Heavyweight Champion Sheamus fêtant cette victoire sous une ovation du WWE Universe !
77%



GLOBAL RATING : 76%


wwe.com a écrit:
Carte de Vengeance 2013

•   CM Punk © vs. The Miz vs. John Morrison vs. Mark Henry vs. ??? vs. ??? – Elimination Chamber Match, WWE Championship
Seth Rollins © vs. Tyson Kidd – Intercontinental Championship
The Cartel vs. Carlito, Chavo Guerrero & Hernandez
Abyss vs. Kane – Barbed Wire Prison Match
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 13:27



Ratings Smackdown Week 2 June 2013

Citation :
SyFy : 2.55 (+0.03)
J Sport Plus : 0.90 (=)
The Score : 0.92 (+0.04)
Sky Sports 3 : 1.42 (+0.07)
FOX8 : 0.41 (=)
The Box : 0.02 (=)
Azteca Siete : 1.72 (=)

• Le WWE Universe a était surpris hier soir par le Face-turn de Jack Swagger et le retour du Sgt. Slaughter pour le manager. Le patriote Jack Swagger est donc lancé dans la course au titre US et va tenter de ramener la ceinture au pays. La rivalité contre The American Nightmare Drew McIntyre semble bien amorcée et c’est pour l’instant The Real American qui a pris le dessus, pour le plus grand plaisir de la foule. Beaucoup pense que Jack est sur le point de subir un push et qu’il pourrait être celui qui détrônera McIntyre une bonne fois pour toutes, mais au contraire certains pensent que McIntyre à toutes ses chances de conserver la ceinture car il est très bien vu en coulisses, et notamment par le Chairman en personne. Quoiqu’il en soit cette rivalité sur fond patriotique devrait être intéressante et relancera la carrière de Swagger.

The Monster Abyss a frappé un grand coup hier en battant Randy Orton assez rapidement. Malgré une certaine résistance de The Viper, Abyss a finit par lui porter son Black Hole Slam mais il ne s’est pas arrêté là ! The Psycho Butcher a ensuite démontré sa barbarie en lacérant son adversaire avec des barbelés ! James Mitchell et Abyss ont passé un message très clair, et Kane l’a bien compris puisqu’il est ensuite venu accepter le challenge d’Abyss en portant un Chockslam sur Mitchell. Après The Boogeyman la semaine dernière (ce dernier ayant quitté la WWE depuis) c’est maintenant le tour de Randy Orton d’être victime de cette guerre entre monstres. Le WWE Universe a était choqué de voir Randy subir un tel traitement, il a d’ailleurs était évacué par une équipe médicale hors caméra. Cela s’explique du fait que tout comme John Cena, Randy Orton va prendre une pause de plusieurs mois afin de laisser plus de temps d’antennes aux nouveaux talents de la WWE. Triple H veut en effet renouveler les Main Eventers et pour cela il a décidé d’éloigner les Top Stars de son beau père. L'Evolution Era est belle est bien lancée et la WWE de Triple H a besoin de nouveaux visages. The Viper va profiter de ce temps libre pour tourner dans un film produit par la WWE mais devrait aussi lancé sa propre école de catch.

• Nous l’avons vu hier soir, le prometteur Adrian Neville a fait des débuts victorieux à Smackdown en battant Yoshi Tatsu. Neville s’est fait remarqué par son catch exceptionnel mais aussi par son ambition démesurée. Le britannique a effet pour but de devenir le meilleur Cruiserweight de l’Histoire et pour cela il compte s’en prendre au champion Evan Bourne ! Les bookers semblent satisfait de ces débuts et les réactions en coulisses semblent positives à l’égard d’Adrian qui est vu comme un futur pilier de la division Cruiserweight.

• Terminons ce bulletin avec une nouvelle surprenante : Booker T a déclaré hier qu’il quitterait très prochainement son poste de commentateurs à Smackdown. Les rumeurs courent sur un retour dans les rings mais cela semble peu probable. Au contraire Booker T pourrait quitter la WWE, son contrat se terminant au courant de l’été, afin de se tourner vers d’autres projets. Affaire à suivre.


MAJ Roster: Ajout des profils de Sgt. Slaughter et Adrian Neville au roster de Smackdown. Celui de Yoshi Tatsu a était retiré.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 13:30


Week 3, June 2013
Island Groove Rodeo Arena | Greeley, Colorado



Dark Match :
Zack Ryder def. JTG
  



 Welcome to Monday Night RAW ! Le show commence immédiatement avec l’arrivée de Paul Heyman dans le ring. The Evil Genius se fait copieusement huer par la foule mais il s’en moque et semble plutôt de bonne humeur. Paulie attend que les huées s’estompent puis il prend la parole. Il nous rappelle que CM Punk défendra son titre WWE à Vengeance dans un Elimination Chamber Match ! En plus du champion, 3 participants sont déjà connu : Mark Henry et les champions par équipes John Morrison et The Miz. Il reste donc deux places à prendre. Le manager de The Shield se frottent les mains et rappelle que la semaine dernière il a passé un accord avec Ric Flair  lui permettant de choisir le catcheur de son choix, excepté les membres de The Shield, pour participer à ce match de championnat, Ric Flair pourra faire de même. Le père de l’ECW nous dit qu’il est maintenant temps de révéler son choix… Il fait durer le suspens puis annonce finalement le nom de celui qui sera le 5ème participant de cette chambre d’élimination : BROCK LESNAR !!!
Le theme song de The Next Big Thing retentit alors et des pyros explosent sous le titantron ! The Beast is here ! On ne l’avait pas vu depuis sa défaite contre The Undertaker à Wrestlemania 29. La foule hue copieusement Lesnar mais celui-ci n’adresse même pas un regard aux fans et rejoint Paul d’un pas déterminé. Il lui sert la main puis Heyman annonce aux fans qu’ils ont devant eux la plus grosse machine de destruction qu’est jamais connu la WWE, et qu’à Vengeance il fera ses premiers pas dans l’Elimination Chamber et qu’il va en faire son terrain de jeu ! The Beast va faire des ravages dans cette cage et il plaint ceux qui se retrouveront enfermés avec lui. Heyman va pour ajouter quelque chose mais soudain il est coupé par le theme song de Ric Flair. Le GM de RAW arrive en haut de la rampe et semble furieux. Il déclare qu’il avait bien précisé que le choix d’Heyman ne pouvait pas être un membre du Shield ! Il ne veut pas que Punk soit une nouvelle fois protégé par un complice. Heyman semble surpris et demande depuis quand Brock fait partie du groupe ? La seule chose qui peut relier Lesnar au WWE Champion c’est lui : Paul Heyman. Ces 2 meilleurs poulains se retrouveront dans la même cage à Vengeance et un seul homme peut en sortir debout. Il doute que Lesnar soit prêt à se coucher pour CM Punk. Ric lui répond qu’il n’est pas dupe et qu’il avait prévu ce genre de mauvais coups et c’est pourquoi son choix va faire toute la différence…Heyman a choisit un allié mais pas lui, au contraire il a choisit quelqu’un qu’il déteste. Mais ce quelqu’un est dangereux et représente une sérieuse menace pour le WWE Champion. Le dernier participant à l’Elimination Chamber est…


Spoiler:
 

MICK FOLEY ! Damn ! La foule explose de joie dès les premières notes du theme song du Hall of Famer !!! Mick débarque sous le titantron sous une ovation énorme et pour cela il arbore un grand sourire, au contre de Paul Heyman et Brock Lesnar dans le ring. The Hardcore Legend vient serrer la main de Flair, par principe, puis prend la parole. Il déclare qu’il fut un temps où il respecté CM Punk, mais The Best in The Word n’est désormais rien de plus qu’un lâche qui se sert du Shield pour protéger son titre, cela doit changer. Quelqu’un doit faire quelque chose, et ce quelqu’un c’est lui ! Il sort de sa retraite pour une bonne raison, pour rendre au WWE Universe le WWE Championship ! On le connaît comme un catcheur complètement imprévisible, complètement fou, alors imaginez de quoi il sera capable une fois enfermé dans l’Elimination Chamber ??? Heyman lui hurle alors qu’il ne représente en rien une menace pour CM Punk, ce n’est qu’un vieux débris et Brock Lesnar le réduira en miettes. Foley n’apprécie pas et répond qu’il n’a pas peur car même si son corps est meurtris par les années et les combats, il n’en a pas moins le même mental qu’à l’époque. Et c’est grâce à son courage et sa passion qu’il est devenu l’homme qu’il est aujourd’hui. Il a encore des coups à revendre et est à 100% prêt pour ce combat ! Et il va le prouver, ce soir !... En relevant l’Open Challenge de Dean Ambrose !!!! La foule n’en revient pas et acclame une nouvelle fois la légende. Mick dit alors à Heyman d’aller prévenir The Street Dog, il l’attendra dans le ring en fin de soirée afin de lui montrer qui est réellement The Hardcore Elite ! Foley jette son micro puis nous fait son célèbre Bang ! Bang ! avant de repartir. Flair arbore maintenant un large sourire et repart à son tour alors qu’Heyman bout de rage au milieu du ring…
Quel début de show ! Les 2 derniers participants de l’Elimination Chamber pour le titre sont donc Brock Lesnar et Mick Foley. De plus ce dernier affrontera Dean Ambrose pour le titre Hardcore dans notre Main Event ! Restez devant votre écran car la soirée s’annonce grandiose.
75%



-     
The Shield vs. Tyson Kidd & DNA | Normal 6 Man Tag Team Match
Le match commence entre Tyson Kidd et Seth Rollins mais ce dernier refuse l’affrontement avec son challengeur et ira immédiatement faire le tag avec Luke Gallows ce qui lui vaut une pluie de huées. Gallows vient direct au contact mais Kidd évite ses attaques et le met à genoux avec une série de kicks dans les jambes. Il prend ensuite son élan et y va d’un bon running front dropkick dans la face de son adversaire ! The Stampede Kid tente ensuite de bloquer Luke dans un Single Leg Boston Crab mais il se fait repousser contre un coin. The Director Of Chaos se jette sur lui pour l’écraser mais le canadien l’accueil avec ses 2 pieds dans la face puis il bondit de la 3ème corde pour un Diving Hurricanranna ! Le tag est ensuite fait avec DH Smith et l’ex Hart Dynasty applique leur Hart Attack sur Luke ! 1…2… Intervention de Knox. The Desert Destroyer fait reculer Smith sous une pluie de coups puis il le projette dans les cordes et Gallows l’accueillera avec un Big Boot ! Knox est renvoyé dans son coin et pendant ce temps Luke applique un Running Seated Senton sur son adversaire : 1…2… Dégagement. Le DOC fait le tag avec l’autre membre du SWAT et Knox tente alors son Running Crossbody mais DH l’attrape au vol pour un puissant Powerslam ! La foule acclame The Canadian Bulldog qui enchaîne avec un Dragon Sleeper… mais Mike ira chercher les cordes. Le tag est fait du côté des DNA et Hennig y va direct d’une série de clotheslines puis il ramène son adversaire au sol avec une Saito Suplex. Le fils de Mr. Perfect monte maintenant sur un coin et s’envole pour un Diving Double Axe Handle… mais Knox l’intercepte avec un Manhattan Drop !!! Outch ! Michael est plié en deux et Knox lui applique direct son Knox Out : 1…2…2.99 ! The Desert Destroyer rage et va pour porter son Bicycle Kick mais Seth Rollins demande le tag. Le champion Intercontinental bondit direct sur les cordes et décrochera la tête d’Henning avec un Springboard Knee Smash ! Il pavane sous les huées et va même narguer Tyson Kidd qui veut alors rentrer dans le ring mais l’arbitre l’en empêche. Seth va alors étrangler Michael sur la 3ème corde puis il lui applique un magnifique Inverted Hurricanranna ! The Black Cobra continue de pavaner et se place maintenant contre un coin, prêt à en terminer… Avada Kedavra ! NON ! Hennig a esquivé le Superkick et il surprend le champion avec son swinging neckbreaker, le Turning Heads ! Michael rampe comme il peut vers son coin pour faire le tag alors que Rollins se relève comme il peut… Le tag est fait ! Tyson Kidd y va direct d’un magnifique Springboard Sommersault Neckbreaker qui clou le champion dans le ring ! Il tente ensuite de verrouiller son Sharpshooter mais c’est retourné en petit paquet : 1…2…2.99 ! C’était juste ! Les 2 hommes se relèvent en même temps et Seth tente alors un High Kick mais Tyson de baisse puis attrape Seth pour un Russian Legsweep… Il est contré à son tour ! Seth le fait roulé par-dessus son épaule pour l’envoyer par-dessus les cordes… mais Tyson retombe sur l’apron du ring ! Il y va d’un bon coup de bélier dans l’estomac de Seth pour le plier en deux puis il le surprend avec un Sunset Flip ! Mais il ne tient pas la prise en tentative de tombé et se relève, sans lâcher les jambes de Seth : Sharpshooter !!! C’est porté !!! Il va faire abandonner le champion… Bicycle Kick ! Mike Knox vient d’éclater le challengeur ! Immédiatement les DNA rentrent dans le ring et se jettent sur Knox mais aussi Gallows qui débarque en renfort. Les 4 hommes s’échangent les coups et ça devient un brawl incontrôlable… Pendant ce temps Seth se relève comme il peut et voit son adversaire à genoux… Blackout Stomp ! NON ! Tyson esquive de justesse et surprend le champion en roll-up : 1…2…3 !!! La team DNA-Hart Dynasty s’impose pour le plus grand plaisir de la foule !
59%


  

Hennig et Smith réussissent finalement à se débarrasser du SWAT en les envoyant à l’extérieur du ring puis ils vont fêter cette victoire avec Tyson Kidd sous les applaudissements. Seth Rollins quitte le ring en rageant, il semble vraiment en colère suite à cette défaite contre le challengeur et on peut lire dans son regard qu’il ne va pas en rester là ! The Black Cobra récupère sa ceinture puis remonte discrètement dans le ring, dans le dos de Tyson Kidd… Coup de ceinture ! Non ! The Hart Dungeon Elite évite de justesse ! Rollins n’a pas le temps de dire ouf que les DNA l’attrapent pour leur Legacy Driver !!! Tyson Kidd attrape immédiatement les jambes du champion et verrouille son Sharpshooter !!! Knox et Gallows tentent alors de venir en aide à leur pote mais les 2 fils de légendes leur barrent la route. Seth hurle de douleur mais refuse d’abandonner malgré les chants « Tap ! Tap ! » de la foule… Tyson Kidd transforme alors la prise… pour le Dungeon Lock ! Cette fois s’en est trop pour le champion qui abandonne ! Il a tapé ! Il n’avait aucune issue ! La foule acclame Kidd qui finit par lâcher prise et se relève en brandissant le titre Intercontinental et déclare qu’à Vengeance il remportera son premier titre solo à la WWE ! A Vengeance il fera abandonner Seth Rollins exactement de la même façon que ce soir. Kidd et les DNA quittent le ring sous les applaudissements alors que Seth se relève difficilement, fou de rage, et hurlant aux membres du SWAT qu’ils auraient du venir l’aider. Cette humiliation se paiera, il aura sa VENGEANCE !!!!
52%  



- 
Tyler Reks vs. Luke Harper | Normal Single Match
The Nebraska Giant n’est pas accompagné de ses frères Hillbilly qui se préparent sûrement pour leur match, c’est le premier match de Luke à RAW et il affronte un adversaire des plus coriaces en la personne de Tyler Reks. La cloche sonne et les 2 big guys viennent au contact pour une grosse série de coups ! Tyler joue de sa rapidité pour prendre le dessus et il surprendra Harper avec un dropkick. Le redneck revient à la charge mais se prendra un puissant Flapjack ! Tyler Reks est en forme ce soir et il va maintenant chauffer la foule avec ses taunts alors que Luke se relève contre un coin… Stinger Splash ! Non, c’est esquiver de la part du Nebraska Giant qui s’élance maintenant dans les câbles et revient à toute vitesse pour un Big Boot qui décroche la tête de T-Rex !!! Harper enlève maintenant sa chemise à carreau et va attraper son adversaire pour une magnifique Double Choke Overhead Suplex !!! Tyler se relève en titubant et Harper l’attrape alors pour un puissant Running Sitout Powerbomb !!! 1…2..2.99 Ropebreak. Le redneck rage et attrape maintenant Reks pour un piledriver mais The Dreadlocked Demolition Man ne se laisse pas soulever et finit par contrer en surpassement. Luke se relève rapidement mais T-Rex prend son élan puis se laisse glisser sur les genoux tout en portant un puissant coup de poing dans l’estomac de son adversaire qui est plié en deux ! Tyler enchaîne illico avec un magnifique Lighting Spiral qui étale son adversaire puis il annonce la fin… Big Kahuna ! Il va pour faire le tombé mais soudain le theme song de Zack Ryder retentit ! The Ultimate Broski débarque sous le titantron et fixe son ancien bro’ en souriant… T-Rex se laisse distraire quelques secondes et cela permet à Luke Harper se de remettre sur pied. T-Rex, voyant que Zack ne tente rien, finit par se retourner mais il se fait décrocher la tête avec une Discus Clothesline du Nebraska Giant : 1…2…3. Luke Harper remporte son premier match à RAW mais il peut remercier Zack Ryder pour la distraction. The Long Island Loudmouth se fait d’ailleurs copieusement hué mais il repart avec un sourire satisfait.
53%




On ne nous montre pas la célébration de Luke Harper car la caméra nous amène directement en backstages, et plus précisément dans le bureau du GM Ric Flair. Le Nature Boy est en pleine conversation avec Mick Foley et il semble y avoir quelques tensions. En effet Flair reproche à Mick le fait d’avoir accepté l’Open Challenge de Dean Ambrose, c’était stupide car il prend des risques inutiles. Il doit être en pleine forme à Vengeance afin d’empêcher CM Punk de conserver sa ceinture. Mick lui rétorque alors qu’il sait exactement ce qu’il fait. Flair l’a fait revenir à la WWE pour l’aider à dissoudre The Shield et c’est ce qu’il s’efforce de faire. Ambrose est actuellement le champion Hardcore, et en tant qu’Hardcore Legend il se doit de relever le défi. Il compte bien remporter le match et ainsi déposséder The Shield d’un premier titre. Ambrose sera ensuite dans une position délicate au sein du groupe et ses copains élitistes décideront peut être que Dean n’est plus digne de faire partie de « l’Elite ». Ric Flair réfléchit quelques instants puis répond que finalement le jeu en vaut peut être la chandelle, toutefois il ne veut pas prendre de risque et c’est pourquoi il va demander à sa sécurité de surveiller le ring afin que le reste du Shield n’intervienne pas. Foley le remercie puis les 2 Hall Of Famers se serrent la main, par principe, puis Foley quitte la pièce. Au moment où il ouvre la porte il se retrouve nez à nez avec Dolph Ziggler. The Show Off snob la légende qui lui tient pourtant la porte et demande à Flair pourquoi il l’a fait venir. The Nature Boy regarde alors le caméraman et lui fait signe de sortir, cette conversation aura lieu en privé. Nous n’en saurons pas plus.
79%

   

-    
The Hillbilly Guns vs. Tommy Dreamer & Rhino | Street Fight Tornado Tag Team Match, World Tag Team Contendership
Luke Harper est toujours au bord du ring et a était rejoint par les autres membres de The Hillbilly Family. Les ECW Originals débarquent à leur tour, armés de kendo stick et de chaise et lancent tout de suite les hostilités ! Luke Harper tente de s’interposer alors que ses « frères » récupèrent des armes sous le ring mais il se prendra un violent coup de chaise de la part de Rhino puis Dreamer l’éclate avec un White Russian Legsweep sur la rampe en acier ! Dreamer va ensuite s’en prendre à Bray et le fait reculé avec une série de coups de kendo qui claquent sur le corps du redneck mais Trevor Murdoch bondit depuis l’apron du ring pour un Diving Bulldog à même le sol !!! Il passe ensuite son adversaire à tabac avec une série de coups de pieds alors que Rhino et Bray se lancent dans un combat de chaises au milieu du ring ! The War Machine semble prendre le dessus mais Wyatt le plie en deux avec un coup de pied dans les parties intimes. Il bloque ensuite sa chaise entre la 2ème et la 3ème corde contre un coin puis attrape Rhino et l’envoi face première dans l’arme !!! Rhino titube et Wyatt l’attrape alors pour un puissant Spinebuster. Pendant ce temps Trevor Murdoch a installé une table en dehors du ring et il veut placer Tommy dessus mais celui-ci riposte avec une série de coups de poings et il finit par prendre Trevor sur ses épaules… Dreamer Driver à travers la table ! 1…2…2.99 Intervention de Wyatt. The Innovator Of Violence se relève furieux mais il se fait éclater la tête avec un coup de bouteille en verre ! Bray fait alors le ménage sur la table des commentateurs et place son adversaire dessus puis il installe une chaise devant la table. Il prend son élan… Running Senton en prenant appui sur la chaise ! Gosh ! La table a explosé sous le choc ! Bray tente immédiatement le compte : 1…2… Dégagement ! The Eater of Worlds n’en revient pas et se met à enchaîner Tommy de droites avec une rare intensité. Il le relève puis le balancera de toutes ses forces contre la barrière de sécurité. Bray va pour le rejoindre mais soudain Rhino le surprend au coin du ring avec un formidable GORE ! Mon Dieu ! Bray s’est fait séché ! Rhino pousse un cri victorieux et va pour faire le compte mais soudain il se retrouve nez à nez avec Luke Harper. The Nebraska Giant fait reculer Rhino avec une série de coups puis il le sèche avec sa Discus Clothesline ! Il renvoi The War Machine dans le ring puis le rejoint armé d’une chaise. Chairshot ! Rhino s’est fait ouvrir le crâne et le sang se met à couler abondamment sur son visage meurtri… The Nebraska Giant arbore un léger sourire et brandit sa chaise dans les airs pour porter un nouveau coup sur le dos de son adversaire au sol… low blow ! Aoutch ! Tommy Dreamer a rampé dans le ring et a surpris le géant avec ce coup vicieux mais salvateur ! Luke lâche son arme et Rhino va alors direct l’attrapé pour son Rhino Driver sur la chaise !!! Gosh ! Il vient de le tuer ! Harper est complètement KO au milieu du ring et la foule se met à entamer un chant « ECW ! ECW ! » pour les 2 extrémistes debout dans le squared circle… Mais soudain Trevor Murdoch et Bray Wyatt montent dans le ring, chacun d’un côté, et se jettent sur leurs adversaires ! S’en suit un véritable combat de rue, un brawl qui semble sans issue… Mais Trevor récupère une bouteille de bière et en crache au visage de Tommy ! L’Innovator Of Violence est aveuglé et le redneck l’attrape alors pour son Snap DDT… Non, Tommy retourne et c’est lui qui porte son Dreamer DDT pour le plus grand plaisir de la foule ! De l’autre côté de ring Rhino prend le dessus sur Wyatt et le terrasse avec un TKO ! Bray se relève en titubant… GORE ! NON ! Bray se jette sur le côté et Rhino percute de plein fouet son équipier !!! Rhino n’a pas le temps de réagir que The Eater of Worlds le surprend avec son Sister Abigail sur la chaise ! BAM ! Le redneck faire direct le compte : 1…2…3 !!! Les Hillbilly Guns s’imposent, ils auront une nouvelle opportunité aux World Tag Team Championship détenu par The Miz et John Morrison.
52%




Après une coupure commerciale nous retrouvons Rob Van Dam dans la zone d’interview. The Whole F’N Show nous parle de ses récentes défaites, à Over The Limit contre Dolph Ziggler mais aussi lors des 2 derniers RAW contre The Miz puis contre Antonio Cesaro. RVD nous dit qu’il s’est surestimé. Il a pensé pouvoir passer outre ses blessures subites lors du Ladder Match afin de rester dans la course, mais c’était une erreur. Aujourd’hui il reconnait qu’il n’est pas suffisamment en forme pour donner le meilleur de lui-même. Son objectif est de redevenir au top de la fédération en remportant le titre WWE, prouvé qu’il est toujours capable d’être au sommet, mais pour cela il va devoir soigner ses blessures. Il annonce donc qu’il va s’absenter des rings quelques semaines pour prendre du repos afin d’être à 100% de ses capacités lors de son retour ! Mr. Monday Night ne veut plus décevoir ses fans et il leur promet que lors de son retour il réalisera son objectif ! Striker lui demande alors quand il pense que ce retour aura lieu. RVD sourit et dit qu’il pense que SummerSlam sera le bon moment pour lui, c’est d’ailleurs lors de ce show qu’aura lieu le Money in the Bank Ladder Match ! Rob termine en faisant ses taunts et c’est à ce moment qu’on entend de l’agitation en backstages…
53%

  

… La caméra se dirige alors dans la direction des bruits et l’on découvre les 3 rednecks en train de fêter leurs victoires, à la manière de chez eux. Ils hurlent qu’ils seront les prochains champions, bières en main, et font fuir tout ceux qui sont sur leurs passages, renversant tout ce qui leur fait obstacle. Bray Wyatt, qui à l’air moins alcoolisés que les deux autres, s’avancent jusqu’au caméraman et colle son visage contre l’objectif puis se met à rire. Il déclare que The Hillbilly Guns ont prouvé une fois de plus qu’ils sont prêts à tout pour remporter les titres. Il lance alors un avertissement aux champions car leur prochain affrontement aura une toute autre tournure que le premier. Pendant ce temps en arrière plan on voit Trevor Murdoch qui lance sa bouteille de bière contre un mur puis se met à injurier un membre du staff alors que Luke Harper retient des membres de la sécurité tentant de les calmer… Bray Wyatt reprend en disant que la division par équipe de RAW ne vaut rien, ils sont la seule équipe digne de ce nom, les Guns vont faire la loi ! Welcome to the Land of Outlaws ! Bray finit par arracher la caméra des mains du technicien puis la balance au sol en riant ! L’image grésille et finit par se couper au moment au Wyatt s’agenouille pour vomir par terre…
41%



--    
Dolph Ziggler vs. Daniel Bryan vs. Antonio Cesaro | Triple Threat Match
Un combat sans enjeu mais qui promet un gros spectacle ! La foule est évidemment à 100% derrière Daniel Bryan et l’encourage avec un chant « YES ! YES ! YES ! » ce qui énerve Cesaro et Ziggler. Les 2 heels se jettent direct sur Daniel et tentent une double clothesline mais The American Dragon se baisse pour esquiver puis il s’élance dans les cordes et revient avec un Leg Lariat sur Ziggler ! Le suisse tente une attaque mais il est de nouveau contré et se prend une puissante German Suplex ! Daniel l’éjecte ensuite en dehors du ring avec un Baseball Slide Dropkick puis il va pour le rejoindre mais Ziggler se jette sur lui… surpassement par-dessus la 3ème corde !!! The Heel s’écrase directement sur Antonio ! D-Bryan prend alors son élan et y va d’un magnifique Suicide Dive sur ses 2 adversaires ce qui lui vaut une ovation de la foule. Il se met à chante YES puis renvoi Dolph dans le ring et va pour le rejoindre mais alors qu’il monte sur l’apron il se fait faucher les jambes par une clothesline d’Antonio et il s’éclate la face sur le rebord ! Le suisse rejoint son adversaire sur le bord du ring et après quelques droites il part pour une prise mais Dolph Ziggler le surprend avec un Dropkick qui l’envoi s’écraser à l’extérieur. The Show-Off chop immédiatement Daniel et le ramène dans le ring avec une suplex : 1…2… dégagement. Dolph ne perd pas une seconde et travail sur la nuque de son adversaire avec une série de neck snap puis il applique son Leg Drop Bulldog ! The Heel s’élance maintenant dans les cordes… Slingshot European Uppercut ! Gosh ! Antonio a surpris Dolph en pleine course avec ce coup dévastateur surgissant de nulle part ! The Swiss Superman relève direct Ziggler et le ramène brutalement au sol avec un Gutwrench Powerbomb. Antonio va ensuite relever Daniel et tente le même traitement mais il se fait surprendre avec un hurricanranna ! The American Dragon contre ensuite une série d’attaques du suisse avec des Arm Drags puis il le bloque dans un Armlock… mais Cesaro s’en sort avec une roulade puis sèche Daniel avec une Short-Arm Clothesline ! Antonio relève maintenant Daniel et le projette contre un coin puis il relève Ziggler et va pour faire de même… mais Dolph contre et c’est Cesaro qui se fait projeter contre le coin et écrase Daniel au passage ! Stinger Splash du Show-Off sur ses 2 adversaires ! Cesaro s’écroule et Ziggler va alors porter une série d’atémis sur le torse de Daniel puis il le hisse sur le coin et le rejoint pour une superplex… Non, Antonio Cesaro se relève et le prend sur ses épaules ! Il avance jusqu’au centre du ring… Missile Dropkick de Daniel Bryan ! Ziggler s’est fait éclaté ! Daniel Bryan se relève en vitesse mais Antonio le surprend avec un violent Bicycle Kick ! The Very European sent qu’il peut en finit… Neutralizer ! NON : Zig Zag ! Cesaro n’a rien vu venir ! The Reflexion of Perfection tente direct le compte : 1…2… Intervention de D-Bryan ! Ziggler rage et se jette sur lui… Les 2 hommes se lancent dans un à toi à moi des plus intenses et Dolph semble prendre le dessus… Non, Daniel lui attrape le bras et tente de le ramener au sol pour le Yeslock… Mais Dolph ne se laisse pas faire et le repousse contre un coin ! Salto arrière de Daniel qui retombe derrière son adversaire ! Dragon Suplex !!! Immédiatement transformé en Yeslock !!! Ziggler hurle de douleur, il va taper… Ropebreak. Daniel n’en revient pas et monte maintenant sur un coin : Diving Headbutt !!! UPPERCUT ! Damn ! Antonio vient d’éclater la face de Daniel en plein vol ! Ziggler tente alors d’en profiter et chop le suisse en roll-up : 1…2…2.99 ! Antonio retourne… mais se relève en tenant son adversaire : Neutralizer ! C’est passé ! Antonio fait alors le compte : 1…2…3. Nouvelle victoire pour The Swiss Superman.
74%


  

♪ C’est un miracle ! ♪
Après cette victoire le suisse reste dans le ring et récupère le micro de Justin Roberts. La foule le hue mais Cesaro leur dit de se la fermer et de montrer un peu plus de respect envers le catcheur le plus talentueux de ce business ! Il n’est pas du genre à se vanter mais les actes parlent plus que les mots :
FIVE ! C’est le nombre de victoires d’affilés qu’il vient de remporter au cours des dernières semaines. Si cela n’est pas la preuve de son talent alors que faut-il de plus pour que le WWE Universe reconnaisse la vérité en face ? Depuis quelques mois les fans avaient quasiment oublié son existence alors que son règne de champion US a était l’un des plus longs de ses dernières années. Mais le nom d’Antonio Cesaro est aujourd’hui sur toutes les lèvres… Car les fans sont inquiets. Quelque chose se trame dans l’ombre, The Black Hand est un mystère pour tout le monde. Antonio Cesaro est la partie visible de cet iceberg et c’est pourquoi il va falloir se méfier de lui… The Very European sourit de façon sournoise puis dit que The Black Hand va frapper très fort et l’onde de choc va faire trembler la WWE tout entière, et même ébranler ses fondations ! Depuis trop longtemps on le sous-estime, depuis trop longtemps ce business est gangrené mais tout cela va changer ! L’ombre de The Black Hand s’agrandit jour après jour et très bientôt son emprise sera totale ! Cesaro termine en disant qu’une révélation sera faite la semaine prochaine et que cela marquera le début de sa grande ascension. Le suisse lâche son micro puis repart sous les huées en arborant un grand sourire arrogant.
79%

 

Nous retrouvons maintenant Mark Henry dans la zone d’interview. Matt Striker lui demande ce qu’il pense de l’ajout de Mick Foley et de Brock Lesnar dans l’Elimination Chamber, il tend le micro à Henry mais celui-ci lui arrache carrément des mains ! Henry n’a pas l’air de bonne humeur mais il déclare qu’il se moque complètement de qui seront ses adversaires à Vengeance car, qui qu’ils soient, ce ne seront que des nouvelles victimes qui entreront dans son Hall Of Pain ! The Texan Black Colossus dit ensuite que Mick Foley est peut être une légende du hardcore mais il ne représente en rien une menace. Il est peut être imprévisible et prêt à tout mais face à la puissance du World Strongest Man il ne pourra rien faire, si ce n’est servir de punching-ball, son corps ne tiendra pas le coup et il faudra l’évacuer sur une civière car il (Henry) le réduira en miettes ! Non, Mick Foley n’est vraiment pas un sujet d’inquiétude pour lui.
Mark Henry s’arrête une seconde puis reprend en disant que Paul Heyman a fait revenir sa bête de foire Brock Lesnar pour que celui protège le WWE Champion CM Punk mais c’est ce qui le perdra. Lesnar n’est qu’un chien de garde et n’a pas la rage de vaincre, il n’entrera pas dans la cage avec pour objectif la victoire et c’est pour cela qu’il tombera lui aussi sous les coups de World Strongest Man ! Mark Henry sourit et continue en disant que Lesnar, Foley, The Miz, Morrison et CM Punk, tous entreront dans son Hall Of Pain, un par un ils seront éliminés et au final il ne restera que lui debout. C’est dans la douleur et la violence que s’écrira l’Histoire. Après le titre ECW et le titre Word Heavyweight, le titre WWE s’ajoutera ENFIN à son palmarès, ce sera le couronnement de sa carrière ! Il conclue en disant qu’une ère de destruction est sur le point de s’abattre sur RAW !
 86%



Michael Cole et Jerry Lawler nous parle du Main Event qui va avoir lieu dans quelques instants lorsque soudain le titantron nous diffuse un clip vidéo :
Il est marqué en lettres d’or « Money makes Happiness, Talent makes Money ! ». On nous montre ensuite l’intérieur d’un casino avec de l’argent qui coule à flot, le jackpot à la machine à sous, une table de poker où quelqu’un dépose un carré d’As et rafle la totalité des gains ! On voit ensuite un yacht où dansent des bimbos en bikinis, des images de Wall Street puis une course entre deux voitures sportives de luxes. Les voitures s’arrêtent sur un couché de soleil puis les portières s’ouvrent en même temps et deux hommes en descendent à contre jour, impossible de voir qui ils sont, on ne distingue que deux silhouettes. Ils se serrent la main et déclarent qu’ils sont des Money Makers ! Argent, femmes et pouvoir, ils ont tout ce qu’ils veulent et tout cela grâce à leur incroyable talent ! Les 2 silhouettes s’avancent jusqu’à la caméra d’un pas déterminé et l’écran devient noir ; apparait alors la phrase suivante : « The Jet Set Inc. is coming to RAW ! »
73%



-
Dean Ambrose © vs. Mick Foley | Extreme Rules Match, Hardcore Championship
Dean Ambrose a lancé un Open Challenge en prétendant être The Hardcore Elite mais aujourd’hui il doit s’en mordre les doigts puisque c’est The Hardcore Legend Mick Foley en personne qui a relevé le défi. Un Main Event de folie nous attend. Ambrose débarque dans le ring armé de son tonfa et semble plutôt confiant et déclare qu’il repartira comme il est venu : avec le titre. La foule se lève pour accueillir Mick Foley qui se ramène jusqu’au ring en poussant un caddie rempli d’armes en tout genre. Il balance une poubelle et des panneaux de signalisations dans le ring puis essaye d’attraper sa batte barbelée mais celle-ci semble coincé dans le chariot… Dean Ambrose va alors en profiter pour lui porter un violent Baseball Slide Dropkick en pleine face ! The Street Dog rejoint Foley à l’extérieur et va lui porter une série de coups de tonfa sur le dos, faisant hurler de douleur la légende. Ambrose tente une nouvelle attaque, cette fois avec de l’élan, mais il se fait contrer avec un Hip Toss directement sur la rampe en acier !!! Et Foley en rajoute une couche avec un Swinging Neckbreaker sur le sol ! Ambrose se tord de douleur et se traîne vers le ring mais Mick récupère le tonfa et se place derrière lui pour l’étrangler avec !!! Dean devient rapidement tout rouge mais se débat comme il peut… et finira par se jeter en arrière pour écraser Mick contre les escaliers ! Dean prend une seconde pour souffler puis il attrape un panneau Stop et en même un violent coup dans la face de Foley qui est toujours assis contre les marches. Il lui place ensuite le panneau devant le visage et recule de quelques pas… Knee Trembler ! BAM ! Il tente immédiatement le tombé : 1…2… Dégagement. Ambrose rage intérieurement puis va fouiller dans le caddie et en sort un kendo stick. Il se retourne et s’apprête à frapper son adversaire mais Mick n’est plus là… Ambrose fait alors le tour du ring et retrouve le vétéran en train de fouiller en dessous… Il va pour l’attraper mais soudain Mick se relève et l’asperge avec un extincteur !!! Le champion Hardcore est aveuglé et Mick va alors lui porter une bonne clothesline. Il ramasse ensuite le kendo stick et se met à fouetter le dos du champion !!! Mick brandit l’arme en l’air sous les applaudissements puis il décide de monter sur l’apron du ring…Diving Elbow Drop ! 1…2… Dégagement. The Umpredictable n’en reste pas là et va maintenant installer une table au bord du ring puis il récupère la chaise que lui tend un fan et en applique un violent coup dans la face de Dean !!! Le champion est sonné et Mick le place alors sur la table et grimpe maintenant sur un poteau… La foule retient son souffle mais le vétéran est trop lent et cela profite à Dean qui se relève et va alors faire bouger la 3ème corde ! Aoutch ! Foley s’est castré ! Dean le rejoint alors sur le turnbuckle et après quelques droites il l’attrape pour… une Superplex vers l’extérieur, directement sur la table !! OH MY GOOOOD ! Foley doit avoir le corps réduit en bouillit ! Les 2 hommes sont au sol, inertes, et l’arbitre ne sait pas trop quoi faire. Finalement Dean se met à ramper vers son adversaire et pose son bras sur son torse : 1….2…2.99 ! What ? Ambrose n’en revient pas et s’en arrache les cheveux. Soudain une idée machiavélique lui traverse l’esprit et il va fouiller dans le caddie. Il remonte dans le ring avec un petit sac dans la main… et en déverse le contenu au milieu du squared circle ! Des punaises !!! The Street Dog va alors chercher Foley à l’extérieur et le traîne comme il peut dans le ring. Après quelques coups, Foley ne tenant à peine debout, Ambrose décide alors d’en finir et attrape son adversaire pour son Headlock Driver sur les punaises… NON ! Mandible Claw ! Mick à sortit Mister Socko et à surpris Ambrose avec !!!! La foule exulte alors que Mick applique sa prise légendaire sur son adversaire qui semble suffoquer, mais refuse d’abandonner. The Hardcore Legend change de stratégie : Double Underhook DDT dans les punaises ! GOSH ! Ambrose vient de se faire planter la face dans les pointes !!! Foley tente alors le tombé : 1…2…3 ! C’est fait ! Mick Foley s’impose et remporte le titre Hardcore !
60%




Le WWE Universe se lève comme un seul homme pour faire une ovation à Mick Foley ! The Hardcore Legend remporte le titre pour la première fois de sa carrière ! Il fut le premier champion en 1998 mais c’était Vince McMahon qui lui avait remis la ceinture. Aujourd’hui on peut dire que la boucle est bouclée pour Mick Foley qui se relève avec les larmes aux yeux et brandit bien haut le titre sous les applaudissements ! Une grande victoire pour le Mrs. Foley Baby’s Boy mais une autre ceinture pourrait bien s’ajouter à son palmarès à Vengeance puisqu’il aura l’opportunité de remporter le WWE Championship de CM Punk. Et quand on parle du loup… Voilà que le champion débarque sous les huées, suivi par Brock Lesnar !!! Les 2 hommes s’approchent du ring en menaçant Mick Foley mais celui-ci semble prêt à se défendre même s’il tient à peine debout… Low Blow !!! Dean Ambrose vient de plier le nouveau champion Hardcore en deux !!! The Street Dog se fait copieusement hué et il décide alors de quitter le ring alors que Punk et Lesnar y font leur entrée. The Best in the World relève alors Mick en le tenant par la mâchoire et lui hurle des menaces et déclare qu’il ne remportera jamais son titre. Il va s’en assurer. Il fait alors un signe de tête  Brock et celui-ci s’apprête à porter son F5 sur la légende mais soudain la foule se met à hurler de joie ! C’est The Miz et John Morrison ! Les champions World Tag Team débarquent en courant dans le ring et se jettent sur les 2 poulains de Paul Heyman ! Une bagarre éclate mais elle est très vite interrompue par l’arrivée de Ric Flair. Le GM de Monday Night RAW déclare qu’il ne veut pas d’un nouveau brawl dans son ring et annonce donc un match par équipe, RIGHT NOW ! Les 4 hommes semblent d’accord, nous allons donc avoir un 2ème Main Event comprenant 4 des 6 participants de l’Elimination Chamber.
78%



-    
CM Punk & Brock Lesnar vs. John Morrison & The Miz | Normal Tag Team Match
La tension est à son comble… CM Punk laisse volontiers sa place à Brock Lesnar pour commencer et les champions par équipes se mettent alors d’accord pour savoir qui lui fera face en premier, c’est The Miz qui va finalement rester dans le ring. La cloche sonne et Brock Lesnar fait tout de suite reculer Mike sous une pluie de coups puis il le projette dans les cordes… et l’attrape au retour pour une puissante Overhead Belly to Belly Suplex ! The Miz se relève comme il peut contre un coin mais se prend direct une série de coups de béliers. Brock recule de plusieurs pas et tente un nouveau shoulder thrust mais cette fois The Miz l’accueil avec un coup de pied dans le visage suivi d’une bonne clothesline. Brock se relève rapidement et revient à l’assaut mais The Awesome One réussi à esquiver et surprend The Beast avec un Swinging Neckbreaker. Il monte maintenant sur un coin et appliquera un Diving Double Axe Handle puis il tente le compte mais il n’obtient que 1. The Miz va alors faire le tag puis il relève Brock alors que John s’élance pour un magnifique springboard dropkick ! Les champions par équipes tentent ensuite une double suplex mais Lesnar ne se laisse pas emporter… et c’est finalement lui qui porte la prise sur ses 2 adversaires ! Quelle puissance ! Brock expédiera ensuite The Miz par-dessus les cordes avec une clothesline mais JoMo le surprendra ensuite avec son Flying Chuck en pleine face !!! Brock titube et The Son of Wind va pour enchaîner avec son Moonlight Drive… mais il est repoussé dans les cordes et se prend un formidable Spinebuster au retour ! Brock ne lâche pas les jambes de John et lui portera un coup du boomerang directement contre un coin ! John est groggy et The Next Big Thing le prend alors sur ses épaules pour le F5… Mais c’est contré en DDT !!! John grimpe ensuite sur un coin et attend que son adversaire se relève… Diving Crossbody ! NON ! Brock l’attrape au vol et le plie en deux avec un backbreaker… qu’il enchaînera en Fallaway Slam ! Brock fait le tag et CM Punk va direct porté sa Diving Elbow Drop puis le compte : 1…2…2.99 ! Le champion WWE rage et relève Morrison puis lui porte une série de claques et de kicks à sa manière puis il s’élance dans les cordes mais John le sèche au retour avec un Jumping Calf Kick ! The Monday Night Delight rampe maintenant vers son coin alors que The Miz tend le bras le plus possible… mais CM Punk retient John par le pied ! Il le relève et tente son Peps Twist mais John contre une nouvelle fois pour un STO Backbreaker suivi d’un Neckbreaker. Le tag est enfin fait du côté des champions par équipes et The Miz va direct porter sa Mizline sur le champion ! The Must See Champion enchaîne avec un bon Snapmare Driver puis le compte : 1…2… Dégagement. Il se prépare alors à en finir et fait ses taunts… Skull Crushing Finale ! NON ! Il est repoussé contre un coin et Punk l’éclate avec un violent Shining Wizard enchaîné en Bulldog ! The Best in the World fait à son tour ses taunts sous les huées en attendant que son adversaire se relève… GTS ! Non ! The Miz passe dans son dos et dégaine son Skull Mike va faire le tag et Morrison y va direct d’un Running Knee Smash dans la face de son adversaire à genoux ! Punk semble KO mais JoMo va en rajouter une couche : Starship Pain !!! NOOOON ! Brock Lesnar vient de tirer le WWE Champion à l’extérieur du ring ! La foule rugit de colère et insulte The Next Big Thing alors que The Miz et Morrison font une nouvelle fois le tag. The Guru Of Greatness s’agrippe à la 3ème corde : Slingshot Plancha ! What ! Lesnar l’a attrapé au vol ! John se débat comme un beau diable mais The Freak le ramène sur ses épaules... F5  sur la barrière de sécurité ! Oh My God ! John s’est éclaté le ventre sur le dessus de la barricade !!! The Miz reste stupéfié de ce qu’il vient de voir, tout comme l’arbitre, et CM Punk en profite pour surprendre The Awesome One avec un low blow !!! Aoutch ! The Best in the World enchaîne sans problème avec son GTS puis le compte : 1…2…3 !
70%




Les huées de la foule ne sont pas attendre, c’est même une véritable bronca ! CM Punk est rejoint dans le ring par son nouveau pote Brock Lesnar et les deux fêtent malgré la colère de la foule puis l’arbitre remet le titre WWE à Punk… et Lesnar se met alors à fixer la ceinture ! The Second City Saint place sa ceinture sur son épaule et va presque narguer Brock avec, les deux se défient alors du regard et on peut sentir une forte tension. Brock fait alors un pas en avant… et bouscule Punk sur le côté ! What ? Il vient de le sauver d’une attaque de Mark Henry ! The World Strongest Man aller profiter du conflit pour venir frapper un grand coup mais Lesnar a fait échouer son plan. Henry n’a pas le temps de réagir que Brock lui porte une bonne série de droites puis le prend sur ses épaules… F5 ! F5 ! F5 ! Oh My God ! Brock Lesnar vient de terrasser The Word Strongest Man ! Brock ramasse alors le titre WWE tandis que CM Punk se relève puis va lui remettre la ceinture. Les 2 hommes se serrent la main et c’est sur ces images que se clôturent cet épisode de Monday Night RAW.
85%

 

GLOBAL RATING : 74%


wwe.com a écrit:
Carte de Vengeance 2013

•   CM Punk © vs. The Miz vs. John Morrison vs. Mark Henry vs. Brock Lesnar vs. Mick Foley – Elimination Chamber Match, WWE Championship
•   Tyson Kidd vs. Seth Rollins © - Intercontinental Championship
•   The Cartel vs. Carlito, Chavo Guerrero & Hernandez
•   Abyss vs. Kane – Barbed Wire Prison Match
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 13:56



Ratings RAW Week 3 June 2013

Citation :
USA Network : 3.01 (-0.85)
J Sport Plus : 0.86 (=)
The Score : 0.93 (+0.01)
Sky Sports 3 : 1.42 (+0.05)
FOX8 : 0.41 (=)
The Box : 0.02 (-0.01)
Televisa : 1.13 (=)
Canal 5 : 1.65 (+0.03)


Nous connaissons à présent les noms des six participants de l’Elimination Chamber Match qui aura lieu à Vengeance ! Paul Heyman à choisit Brock Lesnar, une annonce qui ne surprend pas grand monde au contraire du choix de Ric Flair. Le Hall Of Famer Mick Foley reprend une nouvelle fois du service pour le plus grand bonheur de ses fans. Lesnar et Foley feront donc tous les 2 leurs débuts dans la Chambre d’Elimination et on peut s’attendre à un combat des plus violents avec ces deux là.
Plus surprenant encore, Mick Foley à remporté hier le titre Hardcore. Il semblerait que Mick soit en action à plusieurs reprises au cours de l’été et donc pas seulement lors du PPV Vengeance, on peut donc penser qu’il défendra très prochainement son nouveau titre mais aussi qu’il pourrait bien remporter le titre WWE pour la 4ème fois de sa carrière.
 
• La Hillbilly Family fait beaucoup parler d’elle en ce moment. En effet les 3 rednecks font sensation de part leurs gimmicks d’alcooliques bagarreurs et beaucoup pensent qu’ils seront les prochains champions World Tag Team. Toutefois le chairman Triple H semble encore sceptique à propos de ce groupe. Il pense qu’il manque un leader, ou plutôt un manager qui guiderait les 3 outlaws. Plusieurs noms auraient été proposés mais c’est celui de Dutch Mandell qui serait le plus revenu. On se rappelle qu’il y a quelques mois Mandell avait été pressenti pour devenir le manager de Jack Swagger sous le nom de Zeb Colter mais c’est finalement le Sgt. Slaughter qui aura eu le rôle. Zeb Colter rejoindra-t-il The Hillbilly Family ? Nous en saurons plus au cours des prochaines semaines.

• Alex Shelley a fait ses débuts à NXT la semaine dernière et il semble promis à un gros push, beaucoup pensent qu’il pourrait même détrôner Kaval pour remporter le titre NXT, toutefois ces prémonitions pourraient bien être dans le faux… En effet Shelley s’est surtout fait remarqué en backstages lors de ses débuts par son arrogance et aurait même déclenché une dispute avec l’arbitre Jack Doan ! Shelley a immédiatement était réprimandé par Triple H en personne et les 2 hommes ont eu une conversation en privé. The Paparazzi Machine a donc plutôt à intérêt à changer de comportement au plus vite car Triple H n’hésitera pas à le suspendre, ou plus.

•    On termine ce bulletin avec des nouvelles de Tensai. Celui-ci a soudainement disparu de nos écrans alors qu’il y a quelques semaines encore il faisait des ravages dans le ring sous la direction de la dominatrice Vickie Guerrero ! The Crown Lord of Pain s’est en fait momentanément absenté pour raisons personnelles, mais ses problèmes sont aujourd’hui réglés etil sera prochainement de retour et reprendra son carnage là où il l’avait laissé. On se rappelle que Tensai a le soutient de beaucoup de monde en backstages et Triple H pense qu’il peut devenir un solide Upper-Midcarter. Des rumeurs annoncent que Tensai reviendra avec un équipier, le nom de Karl Anderson a même était évoqué mais cela semble toutefois peu probable.
 

MAJ Roster: Ajout des profils de Brock Lesnar et Mick Foley à RAW. Mick Foley est le nouveau champion Hardcore.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 14:12


Week 3, June 2013
Burr Gymnasium | Washington, DC

 

La foule semble en feu ce soir et prête pour un nouvel épisode de NXT. On se rappelle que la semaine dernière nous avons eu le droit à un excellent Ultimate X match entre Kaval et Peter Orlov, une première à la WWE qui s’est soldé sur une victoire du champion. On espère que le show de ce soir nous offrira un spectacle aussi bon !



Et justement on ouvre le show avec l’arrivée de Peter Orlov. Les huées ne se font pas attendre alors que le russe débarque dans le ring, suivi par tous les membres de The Red Alliance à savoir Armando Estrada, Gene Snitsky, Vladimir Kozlov et bien sûr la petite amie de Peter : Aksana. Le petit groupe s’aligne dans le ring puis Armando Estrada se présente à sa façon puis demande à la foule de faire silence et d’écouter ce que The Siberian Iceman Peter Orlov a à dire. Les huées continue mais le russe les ignore et déclare qu’il est victime de l’incompétence du General Manager William Regal, ou plutôt de son favoritisme envers Kaval. En effet Regal protège Kaval de façon détourné car il ne veut pas qu’il (Orlov) devienne champion. Il a pour cela aidé Kaval à deux reprises en mettant en place un Ladder Match puis un Ultimate X, stipulations dans lesquelles The Brooklyn Dragon excelle car ce n’est qu’un un acrobate, rien de plus. Au contraire de lui qui est un véritable athlète, formé à la dure pour devenir une machine à catché. Dans un combat normal Kaval n’aurais eu aucune chance contre The Siberian Iceman ! Le WWE Universe se met à scander des « You Suck » et Estrada s’énerve, il enverra même les Freaks menacé des fans au premier rang. Peter Orlov reprend en déclare que dans un combat normal il est imbattable et c’est pourquoi il veut un rematch, il veut affronter une nouvelle fois le champion mais cette fois dans un combat classique afin de lui montré qui est The Lethal Athlete ! Orlov attend alors une réponse et il ne faut pas plus de quelques secondes pour que le theme song de Sir William Regal retentisse. Le britannique débarque sous le titantron et semble plutôt énervé. Il dit être révolté des accusations de Peter Orlov qui remet en doute son intégrité ! Regal déclare qu’il connait son boulot et ce n’est pas une bande de popovs adeptes du stalinisme qui vont lui apprendre comment diriger son show ! Orlov parle beaucoup et veut nous faire croire qu’il est le meilleur athlète de ce business mais il n’a jusque là pas prouvé grand-chose. Ce n’est pas pour avantager Kaval qu’il a décidé de booké un Ladder Match puis un Ultimate X mais bien pour divertir les fans et surtout pour amener la compétition au titre NXT à un niveau supérieur, il a mis la barre très haute dès le début pour que le champion soit à la hauteur de ce titre. Orlov n’a pas était capable de décrocher la ceinture à deux reprises et donc il n’aura pas de nouvelle chance. Peter Orlov n’en croit pas ses oreilles et se met à menacer Regal et déclare qu’il aura son rematch de grès ou de force. Le GM n’apprécie pas le ton du russe et lui dit alors qu’il est allé trop loin. Orlov veut se battre ? Très bien ! Il l’attendra dans le ring pour le Main Event !!! What ? Le General Manager défi Peter pour un match ! La foule semble enthousiaste et se met à acclamer The King of Submission alors que dans le ring Peter Orlov le fixe avec un regard de glace…
69%



-  
The Band (2 points) vs. Prime Time Players (0 point) | NXT Tag Team Tournament (Block A)
Le tournoi pour les titres par équipes se poursuit, on rappelle que pour l’instant les DNA sont en tête du Block A avec 4 points. Le combat commence sur les chapeaux de roues avec un Titus O’Neil en pleine forme et qui résiste bien aux assauts de Slater et l’étalera avec un puissant Big Boot. Il tag puis les PTP prenne The Fox Rox à partit et ils passeront près de la victoire après un Diving Leg Drop de Darren mais Hawkins intervient. Le combat se poursuit et Titus veut alors porter son Clash of the Titus sur Heath mais celui-ci contre en DDT puis va enfin faire le tag ! Curt renverse la vapeur en prenant The Real Deal de vitesse et après un enchaînement de prises il lui applique son Lifting DDT : 1…2…2.99 Dégagement. Curt veut faire le tag mais Darren Young rentre dans le ring et l’étale avec une clothesline. The South Beach Party Boy relève alors Curt et va pour lui porter son Gut Check mais Curt réussi à faire le tag sans que Young s’en aperçoive. Slater rentre alors dans le ring alors que Curt réussi à descendre des épaules de Young et les membres de The Band va alors terrasser Darren avec leur High & Low Clotheslines : Rock Sound Slash !!! Titus se relève et tente de s’en prendre à Hawkins mais Slater lui applique immédiatement son Sweetness suivi du compte de 3. Seconde défaite pour les PTP et seconde victoire pour The Band qui égalise les DNA avec 4 points. L’affrontement qui aura lieu entre les 2 équipes déterminera le vainqueur de la poule A. Les Broskies et les Prime Time Players n’ont plus aucune chance de remporter ce tournoi et sont donc éliminés. 
53%


 

Quelques instants après nous retrouvons Zack Ryder dans la zone d’interview. The Woo Woo Woo Kid n’a pas l’air de bonne humeur et déclare que par la faute de Tyler Reks ils ont subit deux défaites lors du tournoi par équipe et se sont fait éliminés. Ryder déclare alors qu’il n’a jamais aimé Reks, il pensait seulement que celui-ci pouvait lui être utile. Il pensait que Tyler aller être un allié de poids qui l’aurait conduit à un titre par équipe mais finalement il s’est avéré que T-Rex n’est rien de plus qu’un boulet ! The Ultimate Broski continue sur un ton arrogant en disant que tournoi ou pas, il sera champion par équipe à NXT. Et pour cela il a fait appel à un pote à lui, quelqu’un ayant vraiment du talent. Ensemble ils formeront une équipe vraiment cool qui ira décrocher les titres. The Internet Sensation termine en disant que son nouveau bro’ est sur la même longueur que lui et qu’ils vont apporter du swag à la WWE.
45%



-  
Thunder & Lighting (2 points) vs. Sons Of Samoa (2 points) | Normal Tag Team Match, NXT Tag Team Tournament (Block B)
Très bon combat des plus disputé entre 2 équipes talentueuses. La foule est évidemment à fond derrière les cruiserweight qui font le spectacle ce soir avec moves de folies comme un Over the top rope sommersault senton de Trent sur ses 2 adversaires suivi d’un Diving Corkscrew Moonsault Press d’Evan sur Reigns. Le champion Cruiserweight renvoi Roman dans le ring puis il monte sur l’apron et tente un Springboard Crossbody mais il se fait faucher en plein vol avec un Spear !!! 1…2…2.99 ! Le champion s’en sort de justesse mais il va maintenant subir les assauts furieux des samoans qui enchaînent les prises puissantes tout en taguant régulièrement. Manu s’apprête à en finir après un puissant Samoan Drop puis il grimpe sur un poteau… Frog Splash ! NON ! Evan esquive de justesse puis réussi enfin le tag. The Angel Faced Assassin rentre dans le ring à toute vitesse et esquive les attaques de Manu puis il l’étale avec son Busaiku Knee Strike, le Gob Stopper, puis le compte : 1…2…2.99. The Alligator King s’en sort. Trent garde le dessus avec ses kicks, ses prises rapides et ses contres puis il s’apprête à en finir… Dudebuster DDT ! NON ! Roman le fait trébuché sur les cordes et Manu applique alors son Lights Out, une back suplex transformé en neckbreaker ! Manu fait le tag avec son oncle et Roman se place alors contre un coin… SPEAR ! Il a coupé en deux le pauvre Trent ! Evan tente d’intervenir mais les Sons Of Samoa l’attrape pour leur Mark Of Kri ! Le tombé est ensuite effectué : 1…2…3. La nouvelle force samoane remporte 2 points supplémentaire et prend la tête de la poule B.
55%




Tamina rejoint les gagnants dans le ring et les 3 fêtent devant une foule mitigée. The Warrior Princess prend alors la parole et déclare que les Sons Of Samoa viennent de remporter une nouvelle victoire, encore une et ils seront en finale et pourront prétendre aux titres NXT Tag Team. Ils ont battus les Usos, Evan Bourne & Trent Barreta, les prochains seront les Slavic Freaks ! Vladimir Kozlov et Gene Snitsky sont considérés à tord comme une menace et beaucoup pensent qu’ils vont tout écraser sur leur passage mais c’est faux ! La différence fondamentale entre les Freaks et les Sons of Samoa c’est que ces dernier se servent autant de leurs têtes que de leurs muscles et c’est cela qui les rends plus fort. Au prochain show les soviétiques se feront balayer par la vague samoane, cette nouvelle force qui vient prendre le contrôle de la division par équipe ! Manu et Roman lèvent alors les bras et pousse un hurlement mais soudain Armando Estrada débarque sous le titantron. Le cubain semble serein et va même s’allumer un cigare. Il déclare alors que Snitsky et Kozlov n’ont pas besoin de penser, ils ont juste à suivre ses ordres ! Estrada pense pour eux et ils exécutent. Les Sons Of Samoa n’imaginent même pas à quel point ils sont inférieurs et vulnérables ! Le rouleau compresseur russe va les aplatir. Estrada souffle une bouffée de fumée et termine en donnant rendez vous aux samoans dans le ring la semaine prochaine, ses monstres les y attendront sans frémir et seront sans pitié. Il repart ensuite tranquillement sous le regard énervé du trio dans le ring.
43%



-   
Brodus Clay vs. The Human Tornado & BxB Hulk | Handicap Match
Après des semaines de provocations, Brodus Clay peut enfin mettre la main sur les 2 danseurs. Le combat commence entre Clay et BxB qui va esquiver les attaques de son adversaire et le surprendra avec un magnifique Backflip kick suivi d’un Running Tornado DDT. The Ultimate Phoenix commence très bien ce combat et va garder le dessus avec ses kicks mais il se fera violemment sécher avec un coup de boule en pleine course ! Le combat change du tout au tout avec un Brodus enragé qui va littéralement broyer et écraser son adversaire. Hulk est dans une très mauvaise passe mais à la surprise générale il réussi à étalé The Mastodon Of Mayhem avec un Superkick. Le tag est enfin fait et THT va lui aussi avoir son moment de domination et humilie même son adversaire avec sa Pimp Slam ! Clay va et va alors répondre avec une série de droite puis il projette The Funky Warrior dans les cordes mais celui-ci revient à toute vitesse pour son Pimp Pounce qui Clay projette contre un coin ! Le danseur black fait maintenant le malin avec sa série de pas de danses puis il y va d’un grand écart et éclate les couilles de son adversaire assis contre le coin avec son pied ! Aoutch ! THT veut maintenant en finir : Tornado Kick ! NON ! Clay esquive et éclate The Pimp avec son Running Crossbody !!! 1…2…3. Big Brodus s’impose.
53%


   

Les huées ne se font pas attendre mais Brodus ne fête pas sa victoire et va direct s’en prendre à  BxB Hulk qui tentait d’aider son pote à se relever ! Le japonais tente de résister mais bien vite il se fera balancer par-dessus les cordes. The Mastodon of Mayhem le rejoint et commence à le passer à tabac dans les règles de l’art sous les huées générales… mais THT se remet petit à petit sur pied. Il voit son pote danseur en difficulté et va alors prendre son élan : Over the Top Rope Sommersault Senton directement sur l’ex Funkasaurus ! La foule acclame The Pimp pour cette prise de risque et ce dernier va alors aider le japonais à se relever mais Brodus est déjà sur pied ! Clay leur hurle des menaces et déclare qu’il va leur faire passer l’envie de danser à tout jamais, en leur brisant les jambes ! Clay se jette alors sur ses adversaires mais BxB Hulk se sacrifie pour sauver son pote et pousse Tornado sur le côté avant de se faire violemment écraser contre les marches en acier !!! THT surprend Clay avec un Tornado Kick puis il s’apprête à lui porter un Tornado DDT en prenant appui sur la barrière de sécurité mais soudain quelqu’un lui attrape les jambes depuis la foule et le fait se castrer sur la barrière ! Un fan ou bien un catcheur ? On ne saurait dire. Quoiqu’il en soit Clay va alors sécher THT avec une puissante clothesline qui décapite le Pimp assis sur la barrière ! Les 2 danseurs sont complètement KO et Brodus Clay repart alors en pavanant sous les huées. Voilà ce qu’il en coûte de provoquer l’un des catcheurs les plus dangereux de NXT.
53%



Après une page de pub nous retrouvons le General Manager de NXT William Regal dans son bureau. Le GM est en tenu de combat et finit de se préparer pour son match contre Peter Orlov, mais avant ça il a une annonce à faire. The Man’s Man nous dit que le roster de NXT est actuellement plutôt faible et compte beaucoup trop sur les lutteurs de bas de cartes de RAW ou Smackdown. Bien sûr ces derniers ont leurs places ici afin de pouvoir reprendre de l’importance mais ce show est avant tout fait pour que le WWE Universe découvre de nouveaux talents. Il annonce donc qu’au cours des prochaines semaines il va faire venir un bon nombre de catcheurs afin de compléter le roster NXT qui aura d’ailleurs sa propre page sur wwe.com. Le futur de la WWE se trouve ici à NXT, l’évolution de ce business va naître dans ce ring ! Le GM termine en déclarant que les fans auront aussi le droit de temps à autre à l’apparition de catcheurs déjà établis en Main Roster afin de tester les capacités des lutteurs de NXT, d’évaluer leur niveau. Et cela commence dès ce soir puisque Kaval, le champion NXT Evolution, va affronter dans quelques instants The New American Dream Cody Rhodes ! Regal nous dit qu’il doit maintenant finir de se préparer afin de pouvoir botter les fesses de ce gamin arrogant nommé Orlov.
65%

   

-
Kaval vs. Cody Rhodes | Normal Single Match
Les 2 hommes nous offrent une très belle prestation des plus disputées. Le champion NXT mène la danse grâce à une série d’esquives et de contres et passera tout près de la victoire avec une Dragon Suplex après quelques minutes de match seulement. Cody se relève contre un coin et évite de justesse le Tidal Crush et écrase le World Warrior contre le coin. Il ramène sur ses épaules et applique un bon Alabama Slam : 1…2... Dégagement. Rhodes relève le champion et après quelques coups il tente un Running Bulldog mais Kaval le repousse et lui enverra un bon high kick dans la tempe ! Cody titube et finit par tomber entre les cordes. Kaval prend alors son élan… Suicide Dive ! NON ! Cody l’accueil avec une droite dans la face alors qu’il passait entre les cordes. The World Warrior est sonné dans les câbles et Cody va remonter en vitesse dans le ring puis lui porter le Rope Hung DDT à la manière de Randy Orton. The Mustache Man monte maintenant sur la 3ème corde : Moonsault ! 1…2…2.99, il s’en est fallut de peu. Cody ne perd pas une seconde et relève son adversaire pour le Cross-Rhodes… Non Kaval contre en Dragon Sleeper !!! La prise est parfaitement portée mais trop près des cordes et Cody finit par les attraper. Kaval enchaîne avec une série d’atémis à la vitesse de l’éclair et en quelques secondes le torse de Cody devient rouge vif si bien que celui-ci va de nouveau se réfugier dans les cordes… Running Front Dropkick ! Cody est groggy dans les câbles et le champion monte alors sur le poteau puis lève les bras avant de prendre son envol tel un dragon : Rope Hung Warrior’s Way !!! 1…2…3 !
68%




Quelle victoire ! La foule acclame le champion NXT Evolution qui vient de donner une très belle prestation contre un catcheur de Main Roster. Bien sûr Kaval a déjà fait ses preuves par le passé mais il nous montre une fois de plus qu’il mérite ce titre. The Brooklyn Dragon fête ensuite sa victoire sous les applaudissements puis s’approche de Cody qui se relève et lui tend la main pour l’aider… The New American Dream hésite un instant mais finit par accepter. Une fois debout les 2 hommes se serrent la main avec respect ce qui plaît au WWE Universe. Ils vont pour repartir lorsque soudain…



C’est Alex Shelley ! The Paparazzi Machine débarque sous le titantron et félicite Kaval pour sa victoire, difficile de savoir si c’est de l’ironie ou pas. Alex déclare alors que le World Warrior est doué, c’est un même un excellent catcheur, mais pour être champion il faut être le meilleur et ce n’est pas le cas de Kaval ! Il ne pourra prétendre être le meilleur tant qu’il n’aura pas affronté The Technical Messiah et donc jusque là il ne mérite pas cette ceinture ! Dans le ring Kaval récupère un micro et répond qu’il connaît très Shelley et sait de quoi il est capable toutefois il est surpris car il ne le pensait pas si arrogant. Cette arrogance est légitime quand on est le meilleur mais ce n’est pas le cas de Shelley ! Celui-ci n’apprécie pas et répond alors qu’il est prêt à affronter n’importe qui pour prouver ses dires. Kaval peut choisir son adversaire de la semaine prochaine et s’il remporte son combat alors Kaval devra remettre sa ceinture en jeu au show suivant ! The NXT Evolution Champion réfléchit quelques instants puis déclare que si Alex veut l’affronter alors il devra d’abord battre un autre champion : le champion Cruiserweight Evan Bourne ! The Paparazzi Machine se marre et répond que Bourne ne représente aucun challenge pour lui mais s’il faut en passer par là alors soit. Il tourne ensuite le dos et repart en backstages sans rien ajouter.
53%



-
Peter Orlov vs. William Regal | Normal Single Match
Peter Orlov est évidemment accompagné par sa petite amie Aksana, celle-ci tente d’ailleurs de faire du charme au GM mais celui-ci ne se laisse pas distraire et contre une attaque surprise du russe pour son Regal Cutter ! The King of Submission enchaîne immédiatement avec une série d’écrasement puis il bloque Peter dans un Bow & Arrow Stretch… mais le soviétique réussi à s’agripper aux cordes. Il se relève en s’aidant de celle-ci et contre une attaque de William avec un surpassement ! Le GM retombe toutefois sur le tablier du ring et attrape son adversaire pour une suplex vers l’extérieur… mais Peter ne se laisse pas faire et finit par le guillotiner dessus avant de porter un Rope Hung Surfboard ! L’arbitre lui fait rapidement lâché prise mais le russe n’en reste pas là et enchaîne en Double Knee Backbreaker ! Il traîne Regal au centre du ring puis lui porte une série de coups sur la colonne vertébrale puis le bloque dans un Single Leg Boston Crab… L’anglais semble souffrir énormément mais il finit par se retourner et repousse Peter d’un coup de pied. Il se relève mais Peter revient déjà à la charge... Overhead Belly to Belly Suplex ! The Siberian Iceman a traversé le ring ! Il se relève en titubant mais se fait ceinturer pour une belle German Suplex puis William se relève sans le lâcher et applique sa Regal Plex ! L’anglais nous démontre toute sa technique et tente maintenant le compte mais Peter s’en sort de justesse. The British Brawler veut alors relever Orlov mais celui-ci le surprend avec un Jumping Enzuguiri suivi d’un magnifique Double Underhook Brainbuster ! 1…2…2.99. The Lethal Athlete rage et passe maintenant sur le tablier du ring en attendant que son adversaire se relève… Springboard Forearm Smash qui touche sa cible ! Regal s’est fait éclaté la face et Orlov va maintenant lui porter une série de coups de pieds dans la face tout en dansant le Kazatchok pour se moquer du GM… mais celui-ci finit par lui attraper une jambe et le ramène au sol avec un Dragon Screw avant d’enchaîner en STF, le Regal Stretch ! Orlov est à deux doigts d’abandonner… mais Aksana va alors monter sur le bord du ring pour distraire l’arbitre. William Regal n’en revient pas et va alors sermonner le ref puis ordonne à Aksana de quitter les abords du ring mais celle-ci se met à le draguer en mettant ses attributs en avant ! Regal est distrait une seconde et cela permet à Orlov de l’attraper en roll-up : 1…2…2.99 ! C’était juste, Regal s’en sort in-extremis ! Peter Orlov est fou de rage et se prépare alors pour son Soviet Strike mais l’anglais le voit venir et roule en dehors du ring. The Lethal Athlete va alors pour le chercher mais il se fait guillotiner sur les cordes ! William se marre puis remonte sur l’apron mais soudain Aksana le plie en deux avec un low blow ! Peter va alors y aller de son Superkick, le Soviet Strike, en pleine face du GM qui s’écroule à l’extérieur. The Moscow Playboy pavane maintenant sous les huées alors que l’arbitre fait son décompte mais à la surprise générale le GM remonte à 9 ! Orlov n’en revient pas et va alors immédiatement le chercher. Il tente de verrouiller son Crossface mais Regal retourne en tentative de tombé : 1…2…2.99 ! Ropebreak. Regal décide d’en finir une bonne fois pour toutes et sort son poing américain de son protège genou… mais Aksana le signal à l’arbitre !!! Scott Armstrong retire alors l’arme des mains de l’anglais et celui-ci se fera alors sécher avec le Soviet Strike d’Orlov !!! The Lethal Athlete n’en reste pas là et monte direct sur le 3ème corde… pour un Frog Splash transformé en Elbow Drop ! Quel move ! 1…2…3. Le russe s’impose sur le vétéran.
58%


 

Après ce match, Peter Orlov est rejoint dans le ring par toute sa bande de la Red Alliance. Le cubain Armando Estrada se frotte les mains en fumant son légendaire cigare et demande alors à ce qu’on relève le GM. Il s’approche de lui et souffle sa fumée au visage avant de dire que Regal a fait son temps à NXT, il est temps de changer de General Manager ! Il fait un signe de tête à ses 2 monstres et les Slavic Freaks vont alors terrasser Regal avec leur combinaison Clothesline/Spear : Hammer & Sickle ! OH MY GOD ! Le GM s’est fait faucher par un camion ! Le show se termine sur des images de Regal complètements KO alors que les 5 Rouges fêtent sous les huées générales.
41%



GLOBAL RATING : 62%


wwe.com a écrit:


General Manager : William Regal
Commentateurs : Josh Mathews & Matt Striker
Journaliste : Scott Stanford
Annonceur : Byron Saxton

-

NXT Evolution Champion
Kaval

NXT Tag Team Champions
Vacant
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 14:34


Week 3, June 2013
Hooker Creek Events Center  | Redmond, Oregon



Dark Match :
Chavo Guerrero & Hernandez def. Slavic Freaks


Le show commence par une vidéo tournée plus tôt dans la journée dans un gymnase désaffecté, mal éclairé, où a était installé un ring. Nous voyons The Lord of Street Fight Wade Barrett s’entrainant contre un lutteur local, il ne lui laisse aucune chance et l’éclate rapidement avec son Bull Hammer. L’anglais se tourne alors vers un groupe de bagarreurs au bord du ring et leur hurle de lui montrer ce qu’ils valent vraiment ! Les 5 hommes s’arment alors de chaises, de chaînes et de battes de baseball puis donne l’assaut ! Wade Barrett les attends de pieds fermes et va direct étalé le premier avec un Big Boot dans la chaise qui fracasse la tête du pauvre type ! Wade se débarrassent ensuite de deux autres gars en les sortant du ring puis il contre une attaque du 4ème avec un puissant Winds Of Change ! Il ne reste plus que l’homme armé d’une batte mais Barrett ne semble pas effrayé le moins du monde et lui fait signe d’approcher. L’homme tremble sur ses jambes et finit par lâcher la batte et quitte le ring à toute vitesse ! The Preston Lion l’insulte de lâche mais le laisse tout de même filer puis il se tourne face à la caméra. Il enlève les bandages autour de ses mains et déclare que combattre est pour lui une forme de liberté, c’est en se servant de ses poings qu’il se sent en vie ! Wade continue en disant qu’il sait reconnaître la défaite, la semaine dernière Sheamus a était le meilleur et c’est pourquoi il est toujours champion du monde. Barrett baisse la tête quelques instants puis finit par la relever et on sent dans son regard encore plus de détermination. Il nous dit que les défaites sont pour lui des leçons afin de devenir encore meilleur, et il compte bien prouver au WWE Universe qu’il n’y a pas combattant plus dangereux et intense que lui dans ce business ! Toutefois il a compris une chose : il n’a pas besoin d’un titre. Il vient de là rue et à toujours rêvé de gloire, de devenir un jour champion mais au final l’or ne vaut rien comparé au sang. C’est le sang de ses adversaires qui font de lui un vrai champion ! Si  la rue lui a appris quelque chose c’est bien que le monde est cruel est que pour survivre il faut être simplement le plus impitoyable ! Wade se retourne et ramasse alors la batte de baseball et la brandit en direction de la caméra et déclare que The Preston Lion va faire un carnage ! Qui sera le prochain à entrer dans la fosse aux lions ?
81% 

 



Le show commence officiellement avec l’arrivée du General Manger de Smackdown alors que Booker T et Josh Mathews nous annonce que Wade Barrett sera en action ce soir contre l’homme lui ayant « coûté » le titre World Heavyweight la semaine dernière : Christian !
Bradshaw débarque dans le ring micro en main et attend le silence pour prendre la parole. Le GM nous dit que dans un peu plus d’une semaine aura lieu le PPV Vengeance 2013 et que la carte est encore loin d’être complète, il va donc nous révélé un nouveau match. JBL annonce donc que le titre Cruiserweight sera remis en jeu, mais pas dans n’importe quelle stipulation… En effet, le champion Evan Bourne défendra sa ceinture dans un Sramble Match ! La foule semble emballée et applaudit le GM qui nous dit qu’il a toujours eu beaucoup d’estime pour la division Cruiserweight veut offrir aux fans des matchs de qualités pour remettre cette division en avant. Les poids légers ont trop souvent étaient sous-estimé alors qu’ils sont souvent ceux qui se donnent le plus à fond et offre le plus beau spectacle, ils méritent plus de considération. L’Evolution Era va présenter au WWE Universe un divertissement plus varié, plus moderne, où les meilleures athlètes, quelques soit leur poids ou leur taille, auront leur chance de briller ! La foule semble emballer et acclame le GM alors que celui-ci reprend en annonçant que ce soir et la semaine prochaine auront lieux quatre matchs de qualifications pour déterminés les participants au Scramble match, et ainsi dévoiler les challengeurs au titre d’Evan Bourne. Le premier combat a lieu maintenant et oppose Justin Gabriel au rookie de NXT Kenny King ! Ca promet un bon match ! JBL termine en souhaitant un bon show à la foule puis il quitte le ring sous les applaudissements.
46%



-
Justin Gabriel vs. Kenny King | Normal Single Match, Scramble Qualifying Match
C’est une belle opportunité pour Kenny King qui semble très sûr de lui en ce début de combat et va même narguer son adversaire. Il demande l’épreuve de force mais surprend Gabriel avec un aveuglement puis le fait reculé avec une série de coups de pied. The Pretty Boy Pitbull projette ensuite le sud-africain dans les cordes et tente de lui porter un Spinebuster au retour mais c’est contré en un magnifique Tornado DDT ! La foule acclame The Cap Town Flyer qui ne perd pas une seconde et enchaîne avec un shoot kick dans la tempe de son adversaire suivi d’un Standing Shooting Star Press puis le compte : 1…2… Dégagement. Justin passe alors sur le tablier du ring et attend que son adversaire se relève… Springboard Crossbody ! NON ! C’est contré en double knee gutbuster ! Damn ! Quel contre ! Justin se tord de douleur et le rookie enchaîne illico avec un running lariat des plus stiff ! Justin se relève comme il peut contre un coin mais ne pourra éviter un Running Double Knee Strike dans l’abdomen puis King le prend sur épaules et applique Fireman’s Carry transformé en Rock Bottom, le Easy Money ! 1…2…2.99 ! Justin s’en sort in-extremis ! Kenny n’en revient pas et se met à engueuler l’arbitre puis il attend que son adversaire se relève… Tornado Kick ! Esquive de Gabriel qui y va immédiatement d’un legsweep pour mettre son adversaire à terre puis il lui éclate la face un running front dropkick. King se relève en s’aidant des cordes et Justin se jette alors sur lui... surpassement par-dessus les cordes ! Kenny pavane au centre du ring mais soudain il se fait surprendre avec un Springboard Crossbody ! La foule acclame le sud-africain qui ne perd pas une seconde et monte sur la 3ème corde pour son 450 Splash… Esquive ! Kenny a roulé sur le côté mais Justin retombe sur ses pieds, roll-up de King : 1…2…2.99 ! Justin s’en sort une nouvelle fois mais Kenny le relève et le prend immédiatement sur ses épaules pour son Coronation… mais The Archangel ne se laisse pas faire et finit par mettre pied à terre puis surprend le Pretty Boy Pitbull avec un Reverse STO transformé immédiatement en Koji Clutch, c’est son Heaven’s Gate !!!! La prise est parfaitement portée en plein centre du ring… Kenny tape ! Il abandonne ! Justin se qualifie pour le Scramble Match et aura donc une nouvelle opportunité au titre Cruiserweight détenu par Evan Bourne.
55%


 

Quelques instants après nous retrouvons Rosa Mendes qui quitte la loge du Cartel et se dirige vers le bureau du GM. Elle s’arrête en chemin pour se remaquiller et se prépare à charmer JBL en mettant ses attributs en avant. The Latina Bitch pouffe de rire en imaginant que le GM va lui obéir à la baguette puis elle s’apprête à toquer à la porte lorsque soudain Carlito, Chavo et Hernandez l’accostent. La diva recule de quelques pas mais elle est encerclé et se retrouve bloquer dans un coin… Elle se met à paniquer et va alors tenter de séduire Carlito mais celui-ci lui dit de fermer sa bouche à pipe et d’ouvrir grand ses oreilles. The New Latino Heat déclare alors que Mendes va aller dans le bureau du GM et réclamer que le match à Vengeance les opposants au Cartel subisse une petite modification. Cette guerre de gang doit prendre fin et pour cela le Cartel doit être éradiqué totalement, il veut donc que ce combat se transforme en match à élimination ! Rosa ne sait pas quoi répondre et tente de prendre la fuite mais Hernandez lui barre la route et lui fait comprendre que Carlito n’en a pas finit. Le portoricain reprend en disant à Mendes qu’une fois qu’elle aura obtenu les faveurs du GM elle pourra retourner voir patron Alberto Del Rio et lui passera un petit message de sa part : le Cartel a fait une terrible erreur en s’en prenant à lui et à sa famille, tout l’or du monde ne les sauvera pas de sa VENGEANCE ! Il s’écarte de quelques pas et la Señorita Diabla s’empresse de déguerpir en vitesse… Chavo en profitera pour lui mettre une petite tape sur les fesses au passage puis regarde ses potes en souriant.
61% 



-
Cody Rhodes vs. Drew McIntyre | Normal Single Match
Les 2 anciens potes s’affrontent ce soir, mais le titre US de McIntyre n’est bien sûr pas en jeu. La cloche sonne et McIntyre demande l’épreuve de force… mais portera un coup de pied dans le ventre de son adversaire puis il lui applique une Snap Suplex. Cody se relève rapidement mais l’écossais est déjà sur lui pour une série de droites puis il le projette dans les cordes et l’attrape au retour pour un bon snap scoop powerslam. The Chosen One tente immédiatement le tombé mais il n’obtient que 1. Il relève son adversaire et le place sur un coin puis il tente de partir pour une Superplex mais Cody ne se laisse pas faire et le repousse en arrière ! McIntyre se relève illico mais se fera surprendre avec un magnifique Moonsault Press ! 1…2… Dégagement. Cody entre enfin dans le match et va enchaîner son adversaire de coups puis contre une clothesline avec un bon Russian Legsweep. Il applique un knee drop sur le visage du champion puis tente de le garder au sol avec un Crossface Chickenwing mais Drew finit par se relever et le soulève pour une back suplex… mais Cody ne se laisse pas emporter et surprend son adversaire avec un Running Bulldog ! The Dashing One part ensuite pour son Beautiful Disaster Kick mais Drew se baisse pour esquiver puis éclate Cody avec un neckbreaker sur le genou ! The American Nightmare annonce la fin : Futur Shock DDT ! NON ! Cody le contre et le prend sur ses épaules pour un Alabama Slam ! 1…2…2.99. Ce n’est pas suffisant. La foule encourage le Mustache Man qui place maintenant son adversaire sur l’apron du ring et lui applique un rope hung DDT à la manière d’un certain Randy Orton ! Cody sent qu’il peut en finir… Cross Rhodes ! C’est retourné ! Futur Shock DDT ! BAM ! Cette fois c’est passé ! 1…2…2.99 ! What ? Drew n’en revient pas et se met à engueuler l’arbitre pendant que Cody reprend ses esprits. The Chosen One va alors pour le relever mais il se fait surprendre avec un petit paquet : 1…2…2.99 ! Drew retourne : 1…2… il attrape une corde…3 ! L’arbitre n’a rien vu et accorde la victoire au champion US malgré tricherie.
62%




La foule se met à hurler de colère alors que Drew McIntyre n’hésite pas à pavaner. Il récupère sa ceinture mais aussi un micro et se met à insulter les américains. Il leur dit qu’en étant leur champion il leur fait honneur et ils devraient donc lui montrer plus de respect. Les fans se mettent à scander des « You Suck » mais McIntyre continue en déclarant que l’Amérique est le pays des opportunités et aujourd’hui on lui reproche d’être opportuniste ? Il a devant les yeux  la pire bande d’hypocrites qu’il n’est jamais vu. Il brandit la ceinture et déclare être The American Nightmare car il est là pour profiter pleinement de ce qui s’offre à lui, quitte à tout prendre et ne rien laisser pour les autres. Le titre US est à lui mais ce n’est que le début, bientôt il s’emparera du titre World Heavyweight. Il rappelle au passage que ce titre est aussi détenu par un étranger, ce qui prouve bien l’infériorité des américains ! Les huées continuent mais soudain le theme song de Jack Swagger retentit pour le plus grand plaisir des fans ! The Real American débarque en compagnie de son manager le Sgt. Slaughter et les 2 restent sous le titantron. Jack Swagger brandit la bannière étoilé tandis que le Hall Of Famer fixe McIntyre avec mépris et lui dit qu’il a honte. Honte que cette ceinture soit à la taille d’un profiteur venu piller l’Amérique. Il n’a rien contre les étrangers, il est seulement patriote et aime son pays et c’est pour ça qu’il est furieux contre McIntyre. Les vermines dans son genre ne mérite rien de plus qu’être renvoyé chez à grand coup de pied au cul et c’est ce que va faire son poulain Jack Swagger ! McIntyre se marre et demande à la légende s’il croit vraiment ce qu’il dit où si l’âge lui fait perdre la tête. Slaughter ne répond même pas à la provocation et continue en disant qu’à Vengeance, Jack Swagger va rétablir la justice. Il va récupérer le titre US et il va le faire non pas pour lui mais bien pour son pays ! Il va ramener la ceinture entre les mains d’un patriote et lui rendre tout son prestige ! McIntyre crache alors au sol et se dit qu’il crache sur l’Amérique et qu’il va se faire un plaisir de battre Jack Swagger au PPV et ainsi balayer tout les espoirs du WWE Universe de voir le titre changer de main. Il va pour continuer à cracher son venin  mais The Real American lui coupe la parole et se mettant à scander « USA ! USA ! » suivi bien évidemment par la foule ! Jack termine alors en disant que si McIntyre est le cauchemar de l’Amérique alors il sera celui-ci qui va la réveiller. 
C’est donc confirmé, Drew McIntyre défendra son titre United States contre Jack Swagger à Vengeance, un match non seulement pour le titre mais aussi pour l’honneur de l’Amérique. 
69%



- 
Rey Mysterio vs. Daivari | Normal Single Match, Scramble Qualifying Match
La foule est à 100% derrière Rey Mysterio, l’un des plus grands champions Cruiserweight de l’Histoire va peut être avoir la chance de décrocher le titre pour la 9ème fois de sa carrière. Daivari est évidemment accompagné par Jinder Mahal qui reste au bord du ring et menace même Mysterio, ce dernier se fera alors surprendre par une attaque dans le dos de la part de Daivari. La cloche sonne et l’iranien relève le luchador puis va lui porter une série d’atémis qui claquent puis il le projette dans les cordes… il l’attrape au retour pour un tilt-a-whirl backbreaker mais il se fait contré en DDT !!! La foule acclame Mysterio qui se relève d’un bond et enchaîne avec un low angle dropkick dans la face de son adversaire. Mysterio passe maintenant sur l’apron du ring et s’envole pour un Springboard Hurricanranna maintenu en pin : 1…2… Dégagement. Daivari n’a pas le temps de se relever qu’il se prend un Baseball Slide Dropkick qui l’envoi à l’extérieur du ring ! Le Master of 619 exécutera ensuite un Slingshot Corkscrew Plancha qui lui vaudra les applaudissements de la foule. Il renvoi Daivari dans le ring puis va pour le rejoindre mais The Middle Eastern Nightmare le surprend en le guillotinant sur les cordes puis il le ramène au sol avec une bonne suplex. Il enchaîne immédiatement avec plusieurs leg drop sur la nuque du mexicain puis verrouille son Camel Clutch ! La prise est bien porté et Daivari met le plus de pression possible… Rey est à deux doigts d’abandonner mais la foule se met à l’encourager et cela lui donne la force de résister. Il finit par se glisser derrière son adversaire puis il le surprend avec un bon Enzuguiri ! Rey se relève difficilement et s’élance ensuite pour son Wheelbarrow Bulldog mais Daivari le contre pour une magnifique German Suplex !!! The Sheik veut en finir et relève Mysterio en l’agrippant par le masque : Hammerlock DDT ! 1…2…2.99 ! Daivari n’en revient pas et hurle de colère en arabe. Il décide alors de monter sur un coin afin de s’envoler pour son Magic Carpet Ride mais soudain The Ultimate Underdog bondit sur les cordes pour un Springboard Frankeinsteiner !!! Oh My God ! La foule acclame Rey comme jamais alors que Daivari se relève en s’aidant des cordes… 619 !!! C’est passé ! Le luchador enchaîne illico avec un Springboard Splash puis le compte mais Jinder Mahal s’en mêle et tente de rentrer dans le ring. L’arbitre Nido Tejima va alors l’en empêcher mais il a du mal à lui faire quitter l’apron… 619 ! Damn ! Mysterio vient d’éclater l’arrière du crâne de l’indien qui s’écroule à l’extérieur. Mysterio se retourne pour aller faire le tombé mais soudain il se fait éclater la face avec un Trouble in Paradise de Kofi Kingston !!! WTF ! Le ghanéen quitte rapidement le ring pendant que Daivari rampe comme il peut pour aller faire le compte… l’arbitre se retourne enfin et voit le bras de Daivari sur le corps de Mysterio : 1…2…3. Daivari remporte le match, il participera donc au Scramble Match à Vengeance.
70%


   

Après une page de pub nous retrouvons Matt Striker en backstages qui intercepte Kofi Kingston pour lui demander la raison de cette attaque. Kingston n’est pas aussi souriant que d’habitude, loin de là, et déclare qu’il en a marre. Il est frustré d’être sous-estimé. Depuis trop longtemps on voit en lui un champion de transition malgré les nombreux titres qu’il a conquis. Le WWE Universe voit en lui le gentil gars qui fait des bonds et amuse les enfants mais ce n’est pas ce qu’il veut lui ! Il n’est pas là pour être le clown de service et veut avoir une carrière à la hauteur de son talent. Striker le coupe et lui redemande pourquoi il a attaqué Mysterio. Kingston déclare qu’il a récemment était drafté à Smackdown et voulait prendre un nouveau départ… mais Mysterio, celui qu’il considérait comme un ami, lui a mis des bâtons dans les roues. Tout d’abord en l’éliminant lors de la Battle Royal alors qu’ils devaient s’entraider, puis la semaine dernière en lui coûtant la victoire alors qu’il faisait équipe contre The Perfect Union. Kingston semble vraiment furieux et nous dit que Mysterio ne se mettra plus jamais en travers de sa route, il va s’en assurer. Il défie alors Mysterio pour un combat la semaine prochaine et nous dit que sa victoire sera le début de sa grande ascension ! It’s Kofi Time !
79%



-  
The Perfect Union vs. Thunder & Lighting | Normal Tag Team Match
Les 2 poids léger sont évidemment les favoris de la foule et c’est le champion Cruiserweight Evan Bourne qui sera le premier dans le ring face à Chris Masters. Le combat est lancée et Masters tente d’attraper The Thunderboy mais celui-ci le prend de vitesse et y va de plusieurs esquives avant de porter un magnifique Running Headscissors sur son adversaire. Masters se prend ensuite une série de kicks dans les flans mais il arrive à repousser Bourne en arrière et tente de le sécher avec une clothesline mais il se fait contrer un crucifix pin : 1…2… Dégagement. Evan ne perd pas une seconde et fait le tag avec son équipier qui y va direct d’un Springboard Dropkick qui projette The Masterpiece contre un coin. Trent prend alors son élan et y va d’un magnifique Cannonball Senton mais il se fait ensuite guillotiner sur les cordes par Damien Sandow. The Savior of the Masses tape sur l’épaule de son équipier puis rentre dans le ring et attrape Trent pour un puissant Full Nelson Slam. Il y va ensuite d’une série d’elbow drops puis termine avec son Cubito Aequet ! Il pavane sous les huées puis tente le compte mais c’est insuffisant. Sandow relève son adversaire par les cheveux puis tente son Terminus mais The Angel Faced Assassin contre en backslide pin : 1…2…2.99 ! Damien se relève en rageant mais il mange direct le Busaiku Knee Strike de Trent ! 1…2…2.99 Intervention de Chris Masters ! Trent n’a pas le temps de dire ouf qu’il se prend un violent Spinebuster. L’arbitre renvoi Chris dans son coin alors que les 2 hommes dans le ring reprennent leurs esprits. Damien réussi le tag et Chris décapite Trent avec une clothesline avant qu’il n’est pu faire l’échange. Trent est vraiment en difficulté et se prendra une série de slams puis The American Apollo prend quelques secondes pour faire une pose de statue grecque. Trent se relève en titubant et Masters l’attrape alors pour son Masterlock… Non ! C’est contré en Sliced Bread #2 ! Trent se jette alors jusqu’à son coin et réussi le tag. Evan Bourne bondit direct sur Masters pour un Diving Double Knee Strike puis il enchaîne avec un Standing Moonsault : 1…2… Dégagement. Evan ne perd pas de temps et monte une nouvelle fois sur le turnbuckle et part pour son Airbourne… mais Damien Sandow le fait trébucher en tirant la corde ! Chris Masters attrape alors son adversaire en position de Torture Rack puis il fait le tag. The Perfect Union appliquent alors leur Torture Rack Neckbreaker appelé Acta Est Fabula, suivi du compte : 1…2…3.
59%


   

La foule semble déçu et huent les vainqueurs qui vont pourtant prendre le temps de célébrer. Damien Sandow prend un micro et déclare qu’une nouvelle fois ils ont prouvé leur supériorité physique et intellectuelle. La division par équipe a besoin d’être sauvé, non pas par des super-héros, mais par des demi-dieux ! Sandow ignore les huées puis y va ensuite d’un violent coup de micro dans l’arrière du crâne de Trent qui aidait son équipier à se relever ! Chris Masters relève ensuite le champion Cruiserweight qui tient à peine debout et le bloque dans son Masterlock ! The Thunderboy hurle de douleur et se débat comme il peut mais l’étau est trop serré, il n’a aucune chance de s’en sortir… Damien Sandow lui attrape la mâchoire et lui dit qu’il est simplement victime de l’évolution. Il lui offre la chance de s’en sortir s’il ploie le genou et avoue son infériorité ! Evan le regarde avec mépris mais malgré la douleur il refuse de s’abaisser à ça. Sandow s’énerve et hurle à Masters de mettre plus de pression mais soudain la salle est plongée dans le noir ! Lorsque les lumières reviennent les Dark City Heroes sont dans le ring ! Les 2 super-héros de la WWE se jettent sur leur ennemi et s’en suit une bataille acharnée… mais The Perfect Union finit par prendre la fuite ! Les 2 hommes se font copieusement hués par la foule et menacent les champions par équipes toujours dans le ring alors que Helms et Suicide aident Trent et Evan à se relever et ceux-ci les remercient pour être venu à leur rescousse. Les 2 hommes masqués déclarent que c’est leur rôle et que tant qu’ils seront là, ils feront tout pour que la justice soit rendue. Helms pointe ensuite les membres de The Perfect Union du doigt en signe de défie mais les 2 heels préfèrent s’en aller en rageant. 
62%



Après une coupure commerciale on nous diffuse une promo de Kane puis celui-ci apparaît en backstages. The Big Red Monster traverse une zone de maintenance de l’arena, un sourire effrayant aux lèvres et une batte barbelé dans la main. Kane ne fait pas attention à la caméra et prononce quelques mots, il semble se parler à lui-même. Il dit que l’heure de la vengeance approche, il est impatient de faire à nouveau couler le sang. Il laisse échapper un rire inquiétant puis continue en disant qu’Abyss et James Mitchell ont voulut l’anéantir mais c’était une erreur monstrueuse car ils n’ont fait que réveiller ses pulsions meurtrières. Ils ont signé leurs arrêts de mort car à Vengeance, le ring sera l’échafaud et il (Kane) sera le bourreau ! Il continue d’avancer puis finit par se retrouver devant une porte…The 7 Feet Monster semble hésiter puis finalement il dit qu’il ne veut plus garder pour lui sa folie et sa part d’ombre, il va la laisser éclater au grand jour ! Il ouvre alors violemment la porte d’où jaillit une lumière aveuglante ! Kane s’avance alors dans la lumière en brandissant sa batte puis il claque la porte derrière lui. On entend alors des hurlements et des bruits de coups mais aussi les rires d’un Kane qui semble déverser toute sa haine, on ne sait pas qui sont ses victimes mais ils sont sûrement un échauffement pour le monstre avant son combat au PPV.
82%



-
Wade Barrett vs. Christian | Normal Single Match
On se rappelle qu’il y a plusieurs semaines Christian avait fait son retour de blessure en battant le britannique par DQ puis il est apparu la semaine dernière en tant qu’arbitre pour permettre à Sheamus de conserver son titre World Heavyweight. Aujourd’hui les 2 hommes s’affrontent à nouveau mais le désir de vengeance de Wade Barrett lui donne encore plus de rage et Christian va devoir tout donner s’il veut avoir une chance de le battre. La cloche sonne et les 2 hommes vont immédiatement au contact pour un à toi à moi, c’est bien sûr The Lord of Street Fight qui prend le dessus avec des coups de poings plus puissants et plus stiffs qui font reculer le canadien… Wade le sonne avec un bon uppercut puis il le ramène au sol avec une butterfly suplex ! L’anglais ne lâche pas prise et bloque maintenant Christian au sol dans un Double Underhook Hold et il lui porte plusieurs coups de genoux sur le haut du crâne. Il finit par lâcher puis relève son adversaire et part pour un Pump Handle Slam mais Captain Charisma contre en Snapmare ! Wade se relève illico  et charge son adversaire mais Christian lui fait un croche pied et l’anglais va s’éclater contre un coin. Il est groggy et Christian en profite pour lui appliquer un bon Tornado DDT. The Instant Classic monte maintenant sur coin… Diving Headbutt ! 1…2… Dégagement. Christian ne perd pas une seconde et se place contre un coin en attendant que Wade relève… SPEAR ! Non, il est accueilli avec un Big Boot en pleine face ! Il titube et Wade l’attrape alors pour un puissant Winds of Change : 1…2… Ropebreak. Christian se relève avec l’aide des cordes mais The Preston Lion va alors le bloquer dedans puis lui porter une nouvelle série de coups de genoux dans la face ! Il prend ensuite de l’élan et y va d’un bon big boot qui projette le canadien à l’extérieur du ring. Wade prend quelques secondes pour souffler puis il rejoint son adversaire et lui écrase le dos à plusieurs reprises contre l’apron du ring avant d’enchaîner avec un backbreaker sur le bord du ring ! Gosh ! Christian se tord de douleur et tente de remonter dans le ring mais Wade le projette de toutes ses forces dans les marches en acier ! Christian est au sol et l’arbitre en est déjà à 7 mais Barrett ne veut pas gagner par count out et il renvoi son adversaire dans la zone de combat. Il le rejoint et après quelques coups et il le prend sur ses épaules pour son Wasteland… mais Christian semble reprendre ses esprits et il ne se laisse pas faire ! Il finit par passer dans le dos de son adversaire et il lui applique un bon Inverted DDT ! Il recule de quelques pas et s’appui contre un coin pour tenir debout mais Wade est déjà debout et se jette sur lui ! Pendulum Kick ! L’anglais n’a rien vu venir et s’est pris le pied de Christian en pleine face ! Il vacille et Captain Charisma va alors le sécher avec son Spear ! 1…2…2.99 ! Dégagement. Christian rage mais ne perd pas espoir et grimpe sur un coin… Frog Splash ! NON ! Barrett replie les genoux et démolis le ventre de son adversaire ! Christian est plié en deux et se tient les côtes en gémissant tandis que The Preston Lion se remet sur pied puis lui portera une puissante clothesline ! L’anglais grimpe maintenant à son tour sur la 3ème corde… Diving Elbow Drop qui touche sa cible ! The Warmonger se relève en poussant un hurlement puis enlève son protège coude, il va en finir… Bull-Hammer ! Esquive ! Christian s’est baissé in-extremis et l’attrape pour le Killswitch… mais Wade retourne à son tour et le repousse dans les cordes : Winds Of Change ! 1…2…2.99 ! Ropebreak. Wade est fou de colère et se met à passer son adversaire à tabac avec des coups d’une rare intensité si bien que l’arbitre est obligé de s’interposer. Il fait reculer Wade alors que Christian se relève… mais l’anglais repousse l’arbitre et se jette sur son ennemi ! Christian le voit venir et esquive de justesse un Big Boot de Wade et celui-ci se bloque la jambe sur la 3ème corde… Christian l’attrape alors immédiatement pour son Killswitch ! C’est passé ! 1…2…3 ! Victoire de Christian pour le plus grand plaisir du WWE Universe.
66%




Christian fête sa victoire sous les applaudissements de la foule alors que Barrett se relève en rageant. Les 2 hommes se fixent quelques instants et on sent une certaine tension mais The Preston Lion finit par quitter le ring…



Le theme song de Sheamus retentit et la foule se lève comme un seul homme pour accueillir le champion World Heavyweight. Sheamus débarque sous le titantron puis descend la rampe et croise Wade Barrett mais ne s’arrête pas…  Il monte dans le ring et vient alors faire face à Christian et demande à ce qu’on lui donne un micro. The Great White félicite le canadien pour sa victoire contre Barrett, un adversaire dangereux qu’il a lui aussi battu à plusieurs reprises mais qui n’est pas pour autant à prendre à la légère. Christian vient de prouver qu’il mérite un match de championnat ! The Fighting Champion déclare qu’il a beaucoup de respect pour Christian et il veut l’affronter à Vengeance. Le WWE Universe semble enthousiaste et applaudit l’irlandais qui attend alors une réponse de Christian qui est surpris de cette proposition. Captain Charisma nous dit alors que Sheamus impressionne tout le monde part son esprit combatif mais aussi car c’est un homme d’honneur. The Celtic Warrior est définitivement l’un des plus grands champions de ces dernières années mais son règne va bientôt toucher à sa fin ! Christian esquisse un sourire et déclare à Sheamus qu’il accepte le challenge. Il tend alors la main à Sheamus et celui-ci accepte de lui serrer. Les 2 hommes se défient du regard mais on peut sentir beaucoup de respect entre eux et c’est pourquoi la foule se met une nouvelle fois à applaudir. Christian finit par quitter le ring sans lâcher le titre des yeux alors que les commentateurs s’emballent en faisant leurs pronostiques pour ce combat. Sheamus défendra donc son titre World Heavyweight contre Christian à Vengeance, on peut à s’attendre à un combat des plus fairplay.
77%



-
Sheamus vs. Ryback | Normal Single Match
Ryback est de retour après une semaine d’absence suite à l’attaque du Big Show lors du couronnement du nouveau King of the Ring. Il va devoir relevé un gros défi puisque ce soir il affronte le champion World, l’homme qu’il affrontera peut être à SummerSlam. La cloche sonne et les 2 colosses entre en contact pour l’épreuve de force… Ryback met genou à terre mais il finit par se relever et repousse le champion dans les cordes puis l’accueil au retour avec un bon Shoulderblock ! Sheamus recule de quelques pas mais ne tombe pas et revient à son tour pour un Shoulderblock mais Ryback ne bouge pas d’un pouce. The Fighting Champion prend à nouveau son élan et tente une nouvelle fois le coup d’épaule mais c’est lui qui se retrouvera au sol ! The King of the Ring fait ses taunts tandis que son adversaire se relève puis il se jette sur lui mais Sheamus esquive puis le fait reculer contre un coin avec une série de coups bien stiffs. Le champion du monde assoit ensuite Ryback sur le sommet du poteau puis il le rejoint et tente une Superplex… mais Ryback le prend sur épaules et y va d’un puissant Avalanche Death Valley Driver ! 1…2… Dégagement. L’irlandais se relève comme il peut mais se prendra direct une grosse clothesline qui l’envoi par-dessus les cordes ! Sheamus semble bien sonné et met quelques secondes à se rétablir, il finira par remonter dans le ring alors que l’arbitre en est à 5. Ryback va immédiatement au contact et après un bon coup de boule il ceinture son adversaire pour une Side Belly to Belly Suplex… mais Sheamus se défend et finit par prendre The Hungry King sur ses épaules pour le White Noise ! Gosh ! Ryback n’a rien vu venir ! 1…2… Dégagement, ce ne sera pas suffisant toutefois cela permet à Sheamus de reprendre l’avantage. Il va bloquer Ryback dans les cordes et lui porter sa série de coups d’avants bras, Drum War ! Ryback a le torse rouge vif et Sheamus le met à terre avec un Inverted Headlock Backbreaker. The Fighting Champion sent qu’il peut en finir et s’élance… Brogue Kick ! C’est contré en surpassement par-dessus les cordes ! Mais Sheamus retombe sur l’apron du ring et il surprendra le Big Hungry avec son Slingshot Shoulderblock qui met le titan au sol ! Sheamus décide alors de monter sur un coin et il s’envole pour un Diving Double Axe Handle qui couronne le nouveau roi ! 1…2… Nouveau dégagement. Sheamus se prépare alors pour un nouveau Brogue Kick mais Ryback se relève d’un bond et le sèche en pleine course avec sa Meathook Clothesline !!! L’irlandais n’a rien vu venir et semble KO : 1….2…2.99 ! Ropebreak. The Sin City Destroyer n’en reste pas là et relève immédiatement Sheamus et le prend sur ses épaules pour le Shell Shocked… mais Sheamus passe dans son dos puis surprendra le King avec son Irish Curse Backbreaker ! The Fighting Champion prend quelques secondes pour souffler puis il relève Ryback et tente de lui porter une nouvelle fois le White Noise mais Ryback ne se laisse pas faire et le repousse dans les cordes… Meathook Clothesline ! BAM ! Il a décapité le champion ! 1…2…2.99 ! Ce n’est pas possible ! Ryback n’en revient pas et relève alors Sheamus qui tient à peine debout et après une série de grosses droites il le prend à nouveau sur ses épaules pour le Shell Shocked ! C’est passé ! Sheamus est inertes, les bras en croix : 1…2…3 !!! Quelle victoire ! Ryback vient de battre le champion du monde, heureusement pour ce dernier que le titre n’était pas en jeu.
63%
 



La foule est très partagée car les 2 hommes sont des favoris du WWE Universe mais Ryback reçoit quand même une belle ovation. The King of the Ring recevra de nouveau applaudissements en aidant Sheamus à se relever… puis il lui lève le bras en l’air et déclare qu’il a devant lui un grand champion. Toutefois Ryback ajoute que la prochaine fois il repartira avec la ceinture ! Sheamus lui répond alors qu’il sait maintenant à quoi s’attendre et que la prochaine fois Ryback devra affronter un champion prêt à tout pour défendre son titre. Les 2 hommes se serrent la main puis célèbrent ensemble mais soudain ils sont interrompus par le theme song du Big Show ! Immédiatement Ryback se met sur la défensive mais Big Show arrive tranquillement sous le titantron, non pas en tenue de ring mais en chemise et pantalon de costume. The WWE Most Dangerous Man prend alors la parole et demande à Ryback si celui-ci s’est bien remis de leur dernière rencontre ? Il se marre sous les huées puis reprend en disant que Ryback se voit déjà champion World Heavyweight mais il oublie qu’il a encore un gros obstacle sur sa route : The Big Show ! Il ne laissera pas Ryback lui voler ce qui lui revient de droit : un titleshot à SummerSlam. Ryback n’a pas mérité cette opportunité car il n’a pas vaincu le meilleur, il ne l’a pas battu ! A No Mercy ils n’ont pas put se départager mais quelques semaines plus tard c’est lui qui s’est imposé dans un Table Match, et pourtant c’est bien Ryback qui a eu la chance de participer au King of the Ring ! Big Show ajoute qu’il veut que cette injustice soit réparée et c’est pourquoi il défie The Hungry King pour un match à Vengeance… et la couronne sera remise en jeu ! Ryback, qui n’a jusque là fait qu’écouter, prend alors la parole et dit qu’il ne voit aucun problème à ça. Il va botter le gros cul du Big Show et lui montrer une bonne fois pour toutes qui est le meilleur des deux. Big Show a peut être remporté le table match mais avec l’aide de Mark Henry et c’est pourquoi on peut dire qu’ils sont toujours à 0-0. The Extreme Giant affiche maintenant un large sourire et déclare que ce sera leur dernier affrontement et c’est pourquoi il ne veut pas un match normal… mais un Three Stages of Hell ! Celui qui remportera 2 des 3 manches repartira avec la couronne de King of the Ring et aura la chance de défier le champion World Heavyweight à SummerSlam 2013. Big Show nous annonce alors quelles seront les stipulations de ce combat : tout d’abord un Lion’s Den Match, une stipulation depuis longtemps oublié mais qui va forcer les deux hommes à se battre comme deux fauves en cage. La seconde manche sera un Strap Match comme ça Ryback sera toujours à porté de son WMD Punch ! Et pour finir, si Ryback est toujours vivant, ce sera un I Quit Match ! Le perdant devra s’avouer vaincu et reconnaître la supériorité de son adversaire, ce qui est encore plus terrible que d’être mis KO. Big Show hurle à Ryback qu’il va connaître l’enfer sur terre ! Il jette ensuite son micro et repart sous le regard d’un Ryback qui ne semble pas effrayé, au contraire il semble plus déterminé que jamais ! C’est à Vengeance qu’aura lieu la dernière bataille de cette guerre de titans !
78%



GLOBAL RATING : 70%
Attendance : 7 500 SELL OUT !


wwe.com a écrit:
Carte de Vengeance 2013

•   CM Punk © vs. The Miz vs. John Morrison vs. Mark Henry vs. Brock Lesnar vs. Mick Foley – Elimination Chamber Match, WWE Championship
Seth Rollins © vs. Tyson Kidd – Intercontinental Championship
The Cartel vs. Carlito, Chavo Guerrero & Hernandez – 6 Man Elimination Tag Team Match
Abyss vs. Kane – Barbed Wire Prison Match
Evan Bourne © vs. Justin Gabriel vs. Daivari vs. ??? vs. ??? – Scramble Match, Cruiserweight Championship
Sheamus © vs. Christian – World Heavyweight Championship
Drew McIntyre vs. Jack Swagger – United States Championship
Ryback vs. Big Show  - Three Stages of Hell (Lion’s Den Match, Strap Match, I Quit Match), King of the Ring Crown on the Line
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 14:59



Ratings Smackdown Week 3 June 2013

Citation :
SyFy : 2.13 (-0.42)
J Sport Plus : 0.91 (+0.01)
The Score : 0.94 (+0.02)
Sky Sports 3 : 1.36 (-0.06)
FOX8 : 0.43 (+0.02)
The Box : 0.03 (+0.01)
Azteca Siete : 1.70 (-0.02)

• L’édition de WWE Smackdown de cette semaine s’est conclut avec une grosse annonce : Ryback et Big Show s’affronteront à Vengeance non pas dans un mais deux, voir trois combats puisque ce sera un Three Stages of Hell, autrement dit un combat au meilleur des 3 manches. Les stipulations ont étaient annoncés et nous promettent du grand spectacle. Le choc des titans débutera par un Lion’s Den Match, un combat ayant eu lieu à quelques reprises à la fin des années 90 et qui fera donc son grand retour à la surprise générale. A l’origine la première manche aurait du être un match en cage tout ce qu’il y a de plus classique mais du fait de l’Elimination Chamber au cours de la même soirée cela posait des problèmes techniques. Triple H voulant absolument un match en cage, le Lion’s Den Match a donc était choisit car la structure sera installé à côté du titantron. Rappelons au passage les règles : les 2 hommes seront enfermés dans une cage octogonale et nous pourrons en sortir qu’une fois leur adversaire KO ou ayant abandonné.
Le match sera donc très intense dès les premières minutes et c’est pour cela que le Strap Match a était programmé en deuxième position, afin de permettre aux 2 lutteurs de souffler un peu et d’économiser leur force pour le I Quit Match, si celui-ci à lieu. Quoiqu’il en soit, cet affrontement pour la couronne devrait mettre un terme à cette rivalité commencé il y a déjà plusieurs mois.



• Vous l’aurez peut être remarqué mais Cody Rhodes a semble-t-il entamer un face-turn cette semaine. Tout d’abord à NXT en montrant preuve de respect envers le champion Kaval, puis à Smackdown en affrontant son ancien pote Drew McIntyre. Les bookers pensent que Cody a le potentiel de devenir un futur Top Face de la fédération et amorce donc ce face-turn petit à petit car les bookers ne veulent pas précipiter les choses. Les rumeurs annoncent que The New American Dream pourrait confirmer ce face-turn au cours des semaines à venir lors d’un moment fort, s’en suivrait alors une feud lançant Cody dans les hauts de cartes.

• Du côté de NXT, une feud autour du poste GM semble avoir commencé. En effet, Armando Estrada, avec l’aide de Peter Orlov et du reste de The Red Alliance, compte renverser William Regal et devenir le nouveau General Manager de NXT. Cette rivalité pourrait durer une bonne partie de l’été et aurait pour but de faire débarquer dans le roster de la brand jaune un bon nombre rookies qui rejoindraient le camp de Regal ou celui d’Estrada. Triple H est d’ailleurs très impliqué dans ce show et superviserait personnellement le déroulement de cette rivalité. Son objectif est de faire comprendre au WWE Universe que NXT n’est pas un simple show secondaire mais bien un rendez vous hebdomadaire à ne rater sous aucun prétexte.

• Terminons ce bulletin de news avec une nouvelle plutôt surprenante et qui va en ravir plus d’un : le lutteur de la TNA Samoa Joe aurait était aperçu hier aux enregistrements de Smackdown. Les rumeurs vont bon train d’autant plus que l’on apprend que le contrat de Joe est sur le point de se terminer et qu’il n’a toujours pas était renouvelé…  



MAJ Roster: /
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 15:05


Week 4, June 2013
Trask Coliseum | Wilmington, North Carolina



Dark Match :
The Hillbilly Guns def. The Usos
  

Welcome to Monday Night RAW, le dernier avant Vengeance 2013 ! Michael Cole et Jerry Lawler nous rappelle que ce dimanche, le champion WWE CM Punk devra défendre son titre contre pas moins de 5 adversaires dans un Elimination Chamber Match !



Et justement ou débute cette soirée avec l’un des participants : Mick Foley ! Le nouveau champion Hardcore débarque avec sa ceinture sur l’épaule sous une ovation de la foule et cela semble lui faire bien plaisir puisqu’il sourit à pleine dents, même s’il lui en manque quelques unes. Foley se place au centre du ring et attend que la foule se calme pour prendre la parole. Il nous dit que la semaine dernière il a remporté le titre Hardcore et que ce dimanche il va remporter le titre WWE et ainsi détrôner  CM Punk !!! La foule l’acclame et Foley reprend en rappelant qu’il est le premier champion Hardcore de l’Histoire mais c’est pourtant la première fois qu’il remporte le titre. En effet, Vince McMahon a créé le titre en 1998 et l’avais nommé premier champion, car il était l’homme le plus hardcore de la fédération. Foley regarde la ceinture quelques instants et dit que la boucle est bouclée, la ceinture est enfin revenue à sa taille. The Hardcore Legend nous dit alors qu’il a une annonce importe à faire et demande au Chairman Triple H de le rejoindre ! Le Game se fait attendre quelques secondes puis finit par arriver sous une ovation du WWE Universe, il semble un peu surpris et se demande ce que lui veut Foley. Les 2 hommes se serrent la main puis Mick Foley reprend en disant que le Game a voulut faire revivre la division Hardcore car son but est de ramener la WWE à son âge d’or… mais c’est une erreur ! Triple H lui demande alors de quoi il parle et Foley reprend en disant que cette ceinture à fait son temps, le Hardcore n’as plus sa place aujourd’hui à la WWE ! La foule ne sait pas trop comment réagir, tout comme HHH, et on entend même quelques huées. Mick passe outre et dit que Dean Ambrose a fait un bon champion mais il n’avait pas de concurrence, si ce n’est des vétérans, des anciens de la ECW. Aujourd’hui nous sommes dans l’Evolution Era et Triple H doit compter avant tout sur la nouvelle génération. Foley a était le premier champion Hardcore et il sera le dernier ! On lui a donné le titre et aujourd’hui il le rend. Triple H reste bouge bée quelques instants puis finit par prendre la ceinture que lui tend le Hall Of Famer. The Game répond qu’il comprend ce que fait Foley et il comprend que c’était une erreur de ramener ce titre. L’Evolution Era n’est pas l’Attitude Era et certaines choses, comme une division Hardcore, n’ont plus leur place à la WWE en 2013. Foley acquiesce et répond au Game que s’il veut une nouvelle division alors il doit s’adapter à la nouvelle génération, pas l’inverse. Le Chairman répond à Mick qu’il n’avait pas vu les choses sous cet angle et va donc réfléchir à mettre en place une division dans l’ère du temps. Les 2 hommes se serrent une nouvelle fois la main et vont pour repartir mais soudain l’ancien champion Hardcore Dean Ambrose débarque dans le ring armé de son tonfa ! The Street Dog semble vraiment furieux et va pour attaquer Mick Foley mais Triple H s’interpose ! Ambrose n’est pas fou et n’attaque pas HHH mais lui tient quand même tête. Ambrose déclare alors qu’il a ramené l’Extreme à la WWE, il est l’élite du Hardcore et il veut reprendre son titre ! Triple H lui répond qu’il est désolé mais qu’il ne lui donnera pas de rematch car la ceinture est désormais officiellement retirée, toutefois il va pouvoir régler ses comptes avec Mick Foley dès ce soir ! Le Chairman annonce donc que Dean Ambrose fera équipe avec ses potes du Shield, Luke Gallows et Mike Knox, contre les ECW Originals Mick Foley, Rhino et Tommy Dreamer dans 6 Man Hardcore Tag Team Match ! La foule exulte et ovationne le Chairman. Foley et Ambrose semblent satisfaits et surtout impatient de pouvoir en découdre. Dean passe alors son pouce sur sa gorge en signe de menace puis s’en va sans lâcher le Hall Of Famer du regard… 
91%



-  
Tyson Kidd vs. Curt Hawkins | Normal Single Match
Curt Hawkins est bien sûr accompagné de son équipier Heath Slater, les 2 arborent d’ailleurs un look un peu différent de d’habitude faisant plus pensé à des bikers qu’à des rockers. La cloche sonne et le challengeur au titre Intercontinental va tout de suite faire reculer son adversaire avec une série de kicks dans les jambes et dans les flans. Hawkins tente de se protéger comme il peut et finit par bloquer un coup en attrapant la jambe du canadien mais il mange un bon Enzuguiri en pleine face ! The Stampede Kid enchaîne immédiatement avec un tornado DDT puis le compte mais c’est insuffisant. Il relève Curt mais celui-ci le contre avec un jawbreaker suivi d’un Lifting DDT : 1…2… Dégagement. The Prince of Queens monte direct sur la 3ème corde et attend que son adversaire se relève puis se jette sur lui pour un Diving Crossbody qui touche sa cible. Tyson se relève en s’aidant des cordes mais Curt se jette sur lui… Non ! Le canadien le contre avec un surpassement par-dessus les cordes et Hawkins retombe sur Heath Slater ! Tyson Kidd prend alors son élan… Suicide Dive sur les 2 hommes ! La foule acclame The Stampede Kid qui renvoi maintenant Curt dans le ring puis se place sur l’apron… Springboard Sommersault Neckbreaker ! 1…2… Ropebreak. Tyson y va alors de plusieurs torsions et écrasements sur les jambes de son adversaire puis il tente de le bloquer dans un Single Leg Boston Crab…. mais Hawkins réussi à le repousser dans les cordes puis l’attrape au retour pour un puissant Spinning Spinebuster ! Curt se met maintenant à enchaîner son adversaire de coups avec une rare intensité puis il le projette contre un coin et y va d’un violent Running Forearm Smash ! Kidd titube en se tenant la mâchoire et Curt l’attrape alors pour son Upside Down From, son spinning bodyslam ! Il se met maintenant à pavaner et annonce la fin… Taste of Pain ! NON ! Tyson retombe sur ses pieds derrière son adversaire ! Pele Kick ! What ! Curt vient d’étaler son adversaire avec ce coup de pied retourné ! The Prince of Queens décide de monter à nouveau sur un poteau et s’apprête à partir pour sa Heat-Seeking Elbow… mais Kidd se relève déjà ! Curt change alors ses plans et bondit pour un Missile Dropkick ! Mais ? Kidd lui attrape les jambes et le laisse s’éclater sur le dos puis il verrouille le Sharpshooter ! Quel contre, Hawkins n’a rien vu venir ! Slater l’encourage mais Curt est en plein centre du ring, il n’a aucun échappatoire… il tape ! The Hart Dungeon Elite remporte ce combat mais Hawkins n’aura pas démérité et prouve qu’il est un adversaire sérieux.
51%




Quelques minutes après nous voyons Seth Rollins dans la loge de The Shield, le champion Intercontinental vient de regarder le match de Tyson Kidd sur un écran plat et il semble plutôt confiant au vu du match de ce dimanche. A ce moment là CM Punk rentre dans la pièce et s’adresses à ses potes élitistes. The Best in the World semble énervé et nous dit qu’encore une fois le GM Ric Flair abuse de son pouvoir. La nouvelle vient de tombé : tous les membres de The Shield auront un combat ce soir, lui y compris alors qu’il va devoir défendre son titre WWE à Vengeance dans l’Elimination Chamber ! En plus du 6 Man Hardcore Tag Team Match, The Shield prendra part à 3 autres combats : Colt Cabana affrontera The Miz, Seth Rollins fera face à John Morrison, quand à lui il participe au Main Event contre Antonio Cesaro… Heyman s’avance alors et déclare que c’est une belle opportunité pour eux car en une soirée ils vont pouvoir affaiblir 3 des participants à l’Elimination  Chamber ! Quand à CM Punk, il n’aura aucun problème à régler son compte à Cesaro. Il ne reste donc que Mark Henry comme réelle menace mais avec Lesnar de leur côté dans la cage, il n’y aucun soucis à se faire ! Punk répond au manager qu’il est The Best in the World et peut très bien défendre son titre sans l’aide de personne, il n’a pas besoin de Lesnar pour couvrir ses arrières. Toutefois il espère que Paulie n’a pas fait une erreur en portant son choix sut The Perfect Storm  car il n’a pas besoin de problème supplémentaire. Heyman n’apprécie pas trop et répond alors qu’il sait très bien ce qu’il fait, il connait Brock Lesnar depuis de longue année et sait comment tenir The Beast ! Punk semble sceptique mais ne répond rien, il récupère sa ceinture puis quitte la pièce. Heyman s’adresse alors au reste du groupe et dit que ce soir la seule chose qui compte c’est la victoire. The Shield est plus fort que n’importe qui à la WWE, y compris que le GM, c’est eux qui ont le pouvoir car ils sont l’élite ! Il termine en déclarant que la victoire de CM Punk à Vengeance sera l’aube d’une ère dominé par The Shield ! 
72%



-  
Dolph Ziggler vs. Shelton Benjamin | Normal Single Match
C’est un combat qui risque d’être disputé et de nous offrir un sacré spectacle. La cloche sonne et les 2 hommes se lancent immédiatement dans un échange de coups, Shelton prend le dessus avec un Roundhouse Kick puis il s’élance dans les cordes mais Dolph s’élance à sa poursuite et l’envoi par-dessus les cordes avec une clothesline ! Shelton se relève rapidement alors que The Show-Off passe sur le tablier et s’apprête à lui bondir dessus mais Shelty-B lui fauche les jambes avec une clothesline ! Non ! Dolph esquive avec un petit saut puis il y va d’un coup de pied dans la face de son adversaire avant d’enchaîner avec un Missile Dropkick ! The Reflexion of Perfection fait le beau puis renvoi son adversaire dans le ring mais le place avec la tête dépassant à l’extérieur et il se met à l’étrangler tout en pavanant. Il recule de quelques pas puis y va d’un violent big boot dans la face de son adversaire puis revient dans le ring et tente le compte : 1…2… Dégagement. Ziggler relève le Gold Standard et va maintenant lui porter une bonne série d’atémi puis il le projette contre un coin ! Il prend son élan… Stinger Splash ! NON ! Shelton esquive au dernier moment et le Show-Off va s’éclater la face sur le coin ! Il titube et Shelton en profite pour l’attraper pour une magnifique German Suplex ! Mais The Legitimate Athlete n’en reste pas là et se relève pour une seconde German Suplex, puis une troisième, il nous a fait le hat-trick ! Shelty-B passe maintenant sur l’apron du ring… Springboard Clothesline connected ! Dolph se relève comme il peut et Shelton l’attrape alors pour sa T-Bone Suplex… mais Dolph ne se laisse pas faire et contre finalement en Swinging Neckbreaker. Il y va ensuite de plusieurs elbow drops puis bloque dans adversaire un headlock au sol et fait même un poirier pour pavaner… La foule se met à encourager Shelton et celui-ci trouve alors la force de se relever… mais Dolph le ramènera au sol avec un Sitout Facebuster ! Mr. Perfection monte maintenant sur la 3ème corde et s’apprête à plonger mais soudain son adversaire se relève en saut carpé puis bondit sur le poteau et l’attrape pour une magnifique Exploder Suplex !!! 1…2…2.99 Dégagement. Benjamin prépare alors son Superkick mais Dolph va se réfugier dans les cordes sous les huées. The Gold Standard va le chercher mais Dolph le guillotine puis l’attrape pour une suplex vers l’extérieur ! La foule retient son souffle mais Shelton se retient aux cordes et se laisse pas faire. Finalement après quelques coups il finit par surprendre Dolph en lui bondissant par-dessus pour un sunset flip powerbomb à même le sol de l’arena !!! La foule acclame leur favori qui relève son adversaire complètement groggy puis il le renvoi dans le ring. Il se place une nouvelle fois sur l’apron… Springboard Crossbody ! Non ! Dolph l’accueil avec un Superkick en pleine face, à la manière d’un Shawn Michaels il y a quelques années ! 1…2…2.99 ! Ropebreak ! Dolph n’en revient pas et s’en arrache les cheveux puis attend que son adversaire se relève… Leg Drop Bulldog ! Non, il est repoussé dans les cordes et se fait attrapé au retour pour un puissant snap scoop powerslam. Shelton relève Dolph et lui porte une série de kicks puis il part pour la T-Bone mais Dolph le repousse une nouvelle fois et sort de nulle part un Superkick ! Non ! Shelon lui attrape la jambe et contre en Dragon Whip ! The Show-Off titube… Paydirt ! 1…2…2.99 ! Dégagement in-extremis ! Quel match ! The Gold Standard n’en revient pas et décide alors de tenter le tout pour le tout et grimpe sur un poteau : 450 Splash ! Esquivé ! Shelton se relève rapidement mais Dolph le surprend direct avec son Zig Zag puis fait le tombé en posant les pieds sur les cordes : 1….2…3 ! La foule n’en revient pas et hue le Show-Off qui repart en se moquant d’un Shelton dégoûté.
61%




Après une coupure commerciale nous retrouvons les champions World Tag Team The Miz et John Morrison dans la zone d’interview. Matt Striker leur demande s’ils sont prêts pour leurs combats respectifs de ce soir mais surtout s’ils sont prêts à entrer dans la prison de Satan ce dimanche, autrement dit l’Elimination Chamber. John prend la parole en premier et déclare que ce soir il affronte le champion Intercontinental Seth Rollins, cela va lui faire un bon échauffement en vue du match de ce dimanche. Il a déjà participé à 2 chambres d’éliminations et il sait donc à quoi s’attendre. The Miz prend le relais en disant que quand a lui il affronte Colt Cabana ce soir, le bras droit de CM Punk mais jusqu’à présent il a plus était dans l’ombre de celui qu’autre chose. Ce soir encore il ne brillera pas. Mike continue en disant que CM Punk le plus expérimenté avec 4 participations, dont 1 victoire, lors d’Elimination Chamber Mach et cela lui donne donc un avantage psychologique mais cela s’arrête là, cela ne l’empêchera de perdre son titre. Il a une cible sur le dos depuis le jour où il est champion mais Vengeance sera le dernier jour de son règne ! Il s’est toujours servi de ses potes comme bouclier pour le défendre, l’empêchant de remporter le titre à 2 reprises lors de No Mercy puis Over The Limit, et maintenant c’est Brock Lesnar qui sera là pour le protéger mais ce ne sera pas suffisant pour arrêter The Awesome One et The Guru Of Greatness ! Ils sont prêts à tout pour détrôner CM Punk et ainsi couper la tête du serpent nommé The Shield ! JoMo poursuit en s’attardant sur Henry et Foley qui sont des adversaires dangereux mais ils vont tous la jouer solo et c’est cela qui va les perdre. Ils ne pourront rien face à l’alliance des World Tag Team Champions ! Matt Striker en profite alors pour enchaîner en rappelant que The Miz et John défendront leurs titres par équipes la semaine prochaine à RAW contre les Hillbilly Guns, des adversaires aussi coriaces qu’imprévisibles. The Son of Wind John Morrison se marre et répond qu’ils sont déjà battu les Guns pour remporter les titres et là aussi ils savent à quoi s’attendre. Murdoch et Wyatt ne sont que deux rednecks qui ont l’alcool mauvais, cela peut les rendre très dangereux mais ils sont loin d’être au niveau pour les battre. The Miz continue en annonçant que non seulement ils vont conserver les titres World Tag Team car ils sont la meilleure équipe actuellement à RAW mais l’un d’eux va aussi s’emparer du titre WWE. Striker pose sa dernière question en demandant aux deux hommes si cela ne va pas créer des rivalités entre eux, ce dimanche il n’y en a qu’un qui pourra espérer repartir avec le titre, la jalousie pourrait les perdre. John se marre et répond qu’ils vont travailler ensemble pour être les 2 derniers dans cette cage, et ensuite ils s’affronteront à la loyale, ça sera « que le meilleure gagne ». Il n’y a pas de jalousie entre eux, c’est les autres qui vont être jaloux de leur succès. Be Jealous !
78% 
 




Tiens ? Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas vu The Milan Miracle Santino Marella ! Celui-ci débarque sous le titantron et arbore un nouveau look. En effet il porte un magnifique costume Armani, des lunettes noires et a les cheveux gominés en arrière. Il descend jusqu’au ring sous pas mal d’applaudissements puis se place au centre micro en main. Marella attend que la foule se calme puis prend la parole d’un air serein et nous dit qu’il a était absent des rings pendant de long mois, temps qu’il n’a pas perdu à rien faire. Marella nous rappelle qu’il a choqué le WWE Universe en remportant le titre Intercontinental lors de son premier match alors qu’il n’était qu’un simple spectateur. Depuis il a remporté quelques titres mais sa carrière est loin d’être grandiose, il le sait très bien. Les fans le voient comme le clown de service mais ce temps là est révolu ! Il a voulut leur faire plaisir, se battre pour eux mais tout ce qu’il a récolté c’est du mépris. On l’a sous-estimé à un tel point qu’il a lui-même finit par croire qu’il était un minable ! Il enlève ses Ray-Ban et les accrochent à son col puis reprend en disant que son absence lui a permis de faire un point sur sa carrière, de faire un retour à ses origines et c’est comme ça qu’il a finit par être contacté par le Don ! Encore ce nom, mais qui est cet homme à la fin ? Santino esquisse un léger sourire et nous dit que cet homme lui a révélé plusieurs vérités qui lui ont fait ouvrir les yeux sur le business. Le Don a vu le potentiel en lui et a décidé de faire de lui son conseiller, son Consigliere ! Santino nous dit que s’il est de retour aujourd’hui ce n’est pas pour reprendre sa carrière où il l’avait laissé non. Le Don lui a donné une mission : préparer le terrain avant son arrivée, préparer le futur. Santino nous demande alors d’accueillir le plus grand athlète de la WWE : The Man of Tomorrow Antonio Cesaro !!! Le suisse débarque lui aussi habillé en costume de luxe sous les huées du WWE Universe, il rejoint direct Marella dans le ring puis serrent la main du Consigliere. Antonio réajuste sa cravate puis prend à son tour la parole et déclare que le monde du catch n’est plus ce qu’il était, ou plutôt il n’est pas ce qu’il doit être. The Black Hand va prendre le contrôle du business afin de le révolutionner, que cela plaise ou non aux fans. Antonio continue en disant que cela fait trop longtemps que l’on fait passer le E d’Entertainment avant le W de Wrestling, alors que cela devrait être l’inverse. Cette fédération est devenue un cirque ! Marella termine alors en disant que ces stupides fans vont découvrir la vision du Don à travers l’œuvre de The Black Hand et Antonio Cesaro en sera le représentant !!! Les 2 mafiosi quittent ensuite le ring sous les huées générales mais ils n’y prêtent aucune attention.
Michael Cole et Jerry Lawler s’embrouille un peu à propos de ce qui vient d’être dit puis Cole finit par rappeler que Cesaro prendra part au Main Event contre le champion WWE CM Punk.   
80%



-
Seth Rollins vs. John Morrison | Normal Single Match
Ding Ding Ding ! Rollins se jette immédiatement sur son adversaire pour une série de punchs et chops plutôt stiffs qui font reculer son adversaire. Il tente ensuite un High Kick mais JoMo se baisse pour esquiver puis fauche l’autre jambe de Seth avec un legsweep et enchaîne immédiatement avec un Standing Shooting Star Press ! The Son of Wind relève son adversaire et il le projette contre un coin, il tente ensuite une attaque mais il se fait accueillir avec les 2 pieds du Skull Kid en pleine face. Rollins se hisse sur le poteau et s’envole pour un magnifique Diving Hurricanranna ! John se relève immédiatement mais Seth est déjà sur lui pour Calf Kick en pleine face qui projette le Guru of Greatness entre les cordes… Seth s’élance… Suicide Dive ! John n’a rien vu venir ! The Black Cobra relève maintenant son adversaire groggy et le projette de toutes ses forces contre les barrières de sécurité ! Morrison titube en se tenant le dos et Seth veut alors en rajouter une couche en le projetant contre les marches en aciers mais à la surprise générale The Prince of Parkour bondit sur le haut des escaliers puis y va d’un Moonsault Press sur le champion Intercontinental ! La foule applaudit John qui prend quelques secondes pour souffler puis il renvoi Rollins dans le squared circle et se place sur le tablier… Springboard Spinning Wheel Kick ! Gosh ! Il a décroché la mâchoire de son adversaire ! John ne perd pas une seconde et enchaîne immédiatement avec un Running Knee Smash en pleine face puis le compte : 1…2…2.99 ! Dégagement. Le champion par équipe n’en revient pas et décide alors de traîner Seth près d’un coin puis se place en position pour son Starship Pain mais il se fait soudain surprendre avec un roll-up : 1…2… Dégagement. Les 2 hommes se relèvent en même temps et Rollins tente alors une clothesline mais John évite et le surprend avec un Pele Kick ! Rollins est sonné et JoMo l’attrape immédiatement pour son Moonlight Drive ! Non, Seth le contre pour son Standing Shiranui, le Skywalker ! 1…2…2.99 Ce n’est pas suffisant. Il rage et décide alors de monter sur la 3ème corde… Corkscrew 450 Splash ! C’est esquivé ! Seth se relève direct mais The Monday Night Delight lui envoi direct son Flying Chuck en pleine face ! BAM ! Le champion Intercontinental est au sol… Starship Pain ! NON ! Paul Heyman vient de tirer Seth à l’extérieur du ring !!! L’arbitre décide alors de disqualifier Rollins !
71%




Seth Rollins n’en revient pas et va même engueuler Paul Heyman, puis s’en va sans même l’attendre. Dans le ring John Morrison ne semble pas d’humeur à fêter cette victoire et va alors s’embrouiller avec Paul Heyman qui l’insulte depuis l’apron du ring… Morrison l’attrape alors par le col mais soudain Seth Rollins revient en courant dans le ring armé d’une chaise ! Il s’apprête à porter un chairshot dans l’arrière du crâne de JoMo mais soudain la foule exulte, c’est Tyson Kidd qui débarque à son tour ! Le challengeur au titre Intercontinental bondit dans le ring et arrache l’arme des mains de l’élitiste ! John se retourne et Seth est maintenant encerclé… il préfère alors prendre la fuite sous les huées ! John Morrison remercie alors Kidd pour être intervenue puis les 2 célèbrent sous les applaudissements. Kidd récupère un micro puis s’adresse à Rollins en haut de la rampe et lui déclare de bien profiter de ses derniers instants en tant que champion Intercontinental car ce dimanche le titre change de main !
60%


 
- 
Colt Cabana vs. The Miz | Normal Single Match
Le combat commence direct avec une épreuve de force et Cabana prend le dessus grâce à sa technique. Il réussi à bloquer The Miz dans une headlock puis il le ramène au sol avec un hip toss tout en maintenant la prise mais The Miz ira direct chercher les cordes avec ses pieds. Colt le relève et lui porte plusieurs manchettes puis il s’élance dans les cordes mais The Miz l’accueil au retour avec un Discus Punch puis il l’attrape l’élitiste pour un bon snap DDT. The Must See Champion va ensuite porter plusieurs coups sur le dos de Colt puis il tente de le bloquer dans un Camel Clutch mais The Traditionalist se relève avec son adversaire sur les épaules pour un Airplane Spin ! The Miz est désorienté et titube dans le ring et se prendra alors un puissant Lariat. Cabana va ensuite tenter le compte mais Mike se refugie dans les cordes et se relève sur l’apron. Colt tente de l’attraper mais il se prend un coup de genou dans l’abdomen puis Mike lui éclate la tête sur un coin du ring avant de grimper sur la 3ème corde pour un Diving Double Axe Handle. The Awesome One pense déjà en finir avec le Skull Crushing Finale mais il est repoussé contre un coin puis se prend un Running Double Knee Strike dans le dos enchaîné avec le Colt 45 (Double Underhook Backbreaker) ! C’est la fin : 1…2… Dégagement. Le membre du Shield rage et va alors porter plusieurs coups de pieds sur le dos de son adversaire puis il tente de verrouiller son Chicago Crab mais The Miz ne se laisse pas faire et finit par le contrer en small package : 1…2…2.99 ! C’était juste. Cabana se relève d’un bon et se jette sur The Miz mais celui-ci contre l’attaque et y va de son Inverted Facelock Backbreaker enchaîné en Neckbreaker Slam. Colt rampe comme il peut contre un coin et y prend appui pour se relever mais il se fera surprendre avec la Mizline ! The Awesome One va alors pour enchaîner avec son Skull Crushing Finale mais Colt le repousse contre l’arbitre ! Ouf ! The Miz s’est arrêté juste à temps mais il se prend un low blow suivi d’un roll-up ! L’arbitre n’a rien vu car il s’était protégé le visage avec ses bras ! 1…2….3 ! La foule rugit de colère alors que Cabana quitte rapidement le ring en fêtant cette victoire volée.
65%




Nous retrouvons maintenant le Chairman Triple H en compagnie du GM de RAW Ric Flair dans le bureau de celui-ci. La ceinture Hardcore est posée sur le bureau et les 2 hommes sont en pleine discussion à propos de l’annonce de Foley en début de show. Flair dit au Game que Mick ne les a finalement pas pris de court car ils avaient constatés que la division Hardcore n’avait pas le succès espérer et surtout un avenir très flou… Triple H répond que c’est donc une bonne chose que ce soit Foley le dernier champion car comme il l’a si bien dit : la boucle est bouclée. La WWE doit évoluer, ne pas vivre dans le passé, et proposer aux fans un programme qui leur corresponde. The Nature Boy nous dit que la division féminine et la division hardcore n’ont plus leur place à la WWE en 2013 et il va falloir donc les remplacer. La division Cruiserweight est une réussite du côté de Smackdown, RAW doit donc proposer quelque chose de nouveau. The Game nous dit qu’il connaît parfaitement le business et depuis quelques temps il regarde au delà de la WWE pour comprendre ce que veulent les fans et il sait donc exactement quelles sont leurs attentes ! Une nouvelle division va bientôt voir le jour à RAW, mais il va falloir préparer ça correctement pour ne pas réitérer le fiasco du titre Hardcore. Flair semble d’accord et va alors fermer la porte pour parler en privé des détails de cette future division… Nous n’en saurons pas plus aujourd’hui.
81%



-      
Mick Foley, Rhino & Tommy Dreamer vs. Dean Ambrose & The S.W.A.T  | 6 Man Hardcore Tag Team Match
Les 3 ECW Originals débarquent sous les applaudissements de la foule, ils sont tous venus armés : une chaise pour Rhino, un kendo stick pour Dreamer et évidemment Barbie pour Mick Foley ! Le theme song du Shield retentit mais les 3 hommes se font attendre… ils débarquent par la foule ! Les 3 faces vont alors à leur rencontre et un brawl éclate au milieu des fans en furie ! Dreamer et Rhino s’occupent du SWAT pendant que Foley et Ambrose s’échangent les coups. The Street Dog y va d’un aveuglement puis il attrape la chaise d’un fan et y va d’un grand coup dans le dos du Hardcore Legend ! Il lui en porte plusieurs coups pour le faire reculé jusqu’aux abords du ring puis il se jette sur lui pour une clothesline mais Foley le contre avec un surpassement par-dessus la barricade ! Ambrose est retombé durement sur le sol et se traîne sur le sol pendant que Mick va fouiller sous le ring. Pendant ce temps les membres du SWAT sont en train de subir un assaut furieux de la part des ECW Originals, Gallows se prendra d’ailleurs un violent coup de kendo sur le haut de crâne de la part de Tommy puis Rhino applique un puissant Spinebuster ! Mike Knox revient toutefois à la charge avec un Bicycle Kick qui décapite The Innovator Of Violence. Il rejoint ensuite le ring, suivi de près par Rhino mais il se retrouve face à Mick Foley armé d’une chaise… Chairshot ! Non ! Knox esquive et c’est Rhino qui mange le coup en pleine face ! Foley reste coi et se fera alors surprendre par The Desert Destroyer qui lui éclate le crâne avec un coup de poubelle ! Il lui place ensuite l’arme sur la tête et prend de l’élan… Bicycle Kick !!! GOSH ! Knox pousse un hurlement victorieux et va pour faire le tombé… GORE ! GORE ! GORE ! The War Machine vient de coupé en deux Mike Knox : 1…2…2.99 Intervention d’Ambrose. The Street Dog et Rhino s’échangent une série de coups et The Man Beast semble prendre le dessus grâce à sa puissance, il fait reculé Dean jusqu’à la table des commentateurs puis lui tape la tête dessus à plusieurs reprises. Il fait ensuite le ménage et monte dessus en traînant Ambrose… il va partir pour son Rhino Driver ! Coup de kendo stick dans le dos de la part de Luke Gallows ! Il vient de sauver Ambrose. Celui-ci y va alors d’un low blow pour en rajouter une couche puis il se relève en arborant un sourire sadique… Headlock Driver sur la table ! Oh My God ! La table n’a pas bougé mais Rhino s’est fracassé le crâne dessus et le sang coule maintenant à flot. Dean et Luke vont alors pour s’occuper de Mick Foley mais celui-ci est rejoint par Tommy Dreamer. Les 4 hommes se fixent quelques instants puis se lancent dans un échange de coups ! Dreamer et Foley prennent toutefois le dessus et Luke Gallows se prendra un violent coup panneau Stop en pleine face puis The Innovator Of Violence l’attrape pour son Dreamer DDT sur une poubelle ! Damn ! The Heart & Soul of ECW se fait acclamé puis il décide d’installé une table alors que pendant ce temps Ambrose et Foley sont revenu dans le ring pour un à toi à moi. Les coups de Foley sont plus puissant et Ambrose recule maintenant sous une pluie de coups mais il finit par esquiver une clothesline et s’élance dans les cordes pour un puissant Lariat. Il grimpe ensuite sur un coin… Missile Dropkick ! Il annonce la fin et va pour porter son Headlock Driver mais Tommy Dreamer balance Barbie à Mick ! Celui-ci la passe entre les jambes de Dean et va lui éclater les parties avec ! Aoutch !!! Dean est plié en deux et Foley enchaîne avec une série de coups sur le dos après lui avoir préalablement retiré son t-shirt. Ambrose hurle de douleur, il a le dos lacéré par le barbelé. Il rampe comme il peut en direction de son tonfa mais Dreamer lui retire des mains depuis l’extérieur du ring ! Dreamer n’a pas le temps de dire ouf qu’il se fait attrapé par les membres du SWAT qui applique un Double Chockslam à travers la table installé un peu plus tôt par Dreamer en personne !!! Rhino est toujours KO sur la table des commentateurs et Foley se retrouve maintenant seul mais il n’a pas vu ce qu’il s’est passé à l’extérieur puisqu’il prépare Mr. Socko pour Dean ! C’est porté ! Mandible Claw !!! Dean est à deux doigts d’abandonner mais les membres du SWAT débarquent à la rescousse ! Ils tentent d’immobiliser The Hardcore Legend mais celui-ci y va d’un coup de Barbie dans le ventre de Knox puis il fait connaître Mr. Socko à DOC ! Le Hall Of Famer est déchaîné mais soudain il se fait éclaté par un violent coup de tonfa dans l’arrière du crâne de la part d’Ambrose puis celui-ci applique son Headlock Driver : 1…2…3. The Shield s’impose.
50%




Les 3 membres du Shield viennent de battre des légendes Hardcore à leur propre jeu ! La foule hue les élitistes qui fêtent leurs victoires alors que leurs ennemis sont toujours au sol puis ils quittent le ring… mais alors qu’ils arrivent en haut de la rampe ils se font interpelés par Mick Foley dans le ring ! The Hardcore Legend est à bout de souffle mais déclare quand même à Ambrose que cette victoire est la dernière pour The Shield car après Dean, ça sera le tour de Punk de perdre sa ceinture de perdre son titre au profit de Foley. Il s’essuie le sang qui coule de sa bouche puis regarde sa main en souriant. Mick reprend alors en disant qu’avec le sang de Punk il signera l’arrêt de mort du Shield car ce groupe n’aura plus lieu d’existé quand le soi-disant Best in the World sera tombé à son tour ! Bang Bang !
66%



-
CM Punk vs. Antonio Cesaro | Normal Single Match
Antonio Cesaro est bien évidemment accompagné par son nouveau manager Santino Marella tandis que Paul Heyman accompagne le champion WWE. La cloche sonne et les 2 lutteurs se défient du regard… puis viennent au contact pour une série de coups plutôt stiffs ! Cesaro sonne son adversaire avec plusieurs manchettes puis il le projette dans les cordes et l’attend au retour pour un surpassement mais c’est téléphoné et Punk lui plante la tête dans le ring avec un DDT. The Chicago Made relève le suisse et va lui porter une série d’atemi puis y va d’un bon high kick dans la tempe ! Antonio recule contre un coin et se prend direct un Shining Wizard enchaîné en Running Bulldog ! Punk tente le compte mais il n’obtient que 1. CM Punk passe ensuite sur le tablier du ring… Springboard Clothesline ! Le champion WWE fait le malin en faisant signe qu’il va vite en terminer et prépare déjà son GTS… mais Antonio le contre avec un facebuster knee smash enchaîné en Gutwrench Powerbomb ! The Very European garde son adversaire au sol avec plusieurs knee drops sur la face puis il le bloque dans un Bridging Cobra Clutch !!! La prise est bien exécuté et met Punk dans une mauvaise situation… il finit toutefois par arriver à se remettre sur pied mais le suisse le ramène brutalement sur le mat avec une German Suplex tenu en pin : 1…2…2.99 ! Waouh c’était juste. The Man of Tomorrow Antonio Cesaro sent qu’il a le contrôle de son adversaire et va alors monter sur un coin… Diving Crossbody ! NON ! Punk l’accueil avec un dropkick dans les côtes ! The WWE Champion prend quelques secondes pour reprendre ses esprits mais Cesaro est déjà de retour pour un puissant Lariat qui décroche la tête de Punk ! Bam ! Punk est au sol et Antonio va alors l’attraper par la taille puis use de toute sa puissance pour le relever et porter une Gutwrench Suplex ! Mais il ne s’arrête pas là et en porte une seconde ! The Very European part pour une 3ème mais Punk finit par contrer avec un Arm Drag ! Cette fois il ne se laisse pas avoir et contre une attaque de son adversaire avec un Arm Trap Neckbreaker. The Best in the World semble avoir compris qu’il ne doit pas sous-estimer le suisse et il va alors lui appliquer une série de coups d’avant bras sur le torse puis il y va de son Pepsi Twist ! Punk grimpe maintenant au sommet sur un poteau : Diving Elbow Drop ! 1…2… Dégagement. Heyman hurle alors à son poulain d’en terminer mais Punk sait que c’est trop tôt et ne tente pas son GTS. Il va plutôt tenter son Anaconda Vice ! La prise est parfaitement porté mais Cesaro refuse d’abandonner et va finalement chercher les cordes avec ses pieds ! L’arbitre force Punk à lâcher prise puis à reculer pendant que Cesaro se relève en s’aidant des cordes. CM Punk repousse le zèbre et se jette sur le suisse mais il va se prendre un violent Flapjack sur la 3ème corde puis Antonio enchaîne avec le Neutralizer ! Mais ? L’arbitre ne fait pas le compte, il est distrait par Paul Heyman ! Cesaro et Marella n’en reviennent pas et ce dernier va alors surprendre The Evil Genius avec un Cobra Clutch, le Mafia Clutch !!! Heyman se tortille dans tous les sens pour s’en sortir mais il n’en a pas la force. Il est maintenant inoffensif et Cesaro va pouvoir en terminer ! Il se retourne pour relever son adversaire mais The Best in the World s’est relevé ! Go To Sleep ! 1…2…2.99 ! Dégagement !  CM Punk n’en revient pas !!! Il relève son adversaire groggy et va lui porter une série de kicks et de chops puis il le projette contre un coin… Shining Wizard enchaîné en Bulldog ! C’est passé sans problème, Cesaro ne réagit plus. Punk se place alors sur le tablier du ring mais Santino Marella vient le déconcentrer. Le WWE Champion le repousse d’un coup de pied dans la face puis bondit sur les cordes : Springboard Clothesline ! Swiss Uppercut ! BAM ! Antonio a séché le champion en plein vol ! Il fait direct le tombé : 1…2…3 ! He dit it ! Il a battu le champion !!! Quel match et surtout quelle victoire pour le membre de The Black Hand.
71%
   



Paul Heyman reprend tout juste ses esprits pour assister à la célébration de Cesaro et Marella alors que le champion WWE est toujours au sol. Heyman n’en revient pas et se met alors à faire des grands signes en direction de l’entrée et à hurler !



C’est Brock Lesnar ! Here comes the Pain !!! Lesnar débarque vers le ring en fixant Antonio avec un regard mauvais mais soudain The Miz et John Morrison débarquent à leur tour et l’attaque dans le dos ! Et voilà Mick Foley puis Mark Henry, un énorme brawl éclate devant le ring puis se transférera dans le squared circle… Antonio Cesaro et Santino Marella préfèrent alors se faire discret et s’enfuit par la foule... CM Punk a repris ses esprits et il se lance lui aussi dans le brawl face à ses 5 challengeurs ! Les six participants de l’Elimination Chamber de ce dimanche sont dans le ring et nous donne un avant goût de Vengeance ! Miz, Morrison et Foley s’allient face à l’alliance Lesnar/Punk alors que Mark Henry fait du dégât en solo… Personne ne prend l’avantage et ce brawl semble sans issue ! Le show se termine finalement alors que l’on voit Ric Flair débarqué sous le titantron et envoi sa sécurité en masse pour arrêter les 6 hommes…
84%

 

GLOBAL RATING : 76%
Attendance : 6,100 SELL OUT !


wwe.com a écrit:
Carte de Vengeance 2013

•   CM Punk © vs. The Miz vs. John Morrison vs. Mark Henry vs. Brock Lesnar vs. Mick Foley – Elimination Chamber Match, WWE Championship
•   Tyson Kidd vs. Seth Rollins © - Intercontinental Championship
•   The Cartel vs. Carlito, Chavo Guerrero & Hernandez – 6 Man Elimination Tag Team Match
Abyss vs. Kane – Barbed Wire Prison Match
Evan Bourne © vs. Justin Gabriel vs. Daivari vs. ??? vs. ??? – Scramble Match, Cruiserweight Championship
Sheamus © vs. Christian – World Heavyweight Championship
Drew McIntyre vs. Jack Swagger – United States Championship
Ryback vs. Big Show  - Three Stages of Hell (Lion’s Den Match, Strap Match, I Quit Match), King of the Ring Crown on the Line
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 16:28



Ratings RAW Week 3 June 2013

Citation :
USA Network : 3.02 (+0.01)
J Sport Plus : 0.87 (+0.01)
The Score : 0.89 (-0.04)
Sky Sports 3 : 1.38 (-0.04)
FOX8 : 0.42 (+0.01)
The Box : 0.02 (=)
Televisa : 1.17 (+0.04)
Canal 5 : 1.65 (=)

•  Hier soir Mick Foley à fait une annonce majeur en rendant le titre Hardcore à Triple H, jugeant que cette division n’a plus sa place en 2013. En effet, les bookers ont voulut remettre cette division sur le devant de la scène pour remplacer la division féminine, mais ils se sont bien vite rendu compte qu’à quelques exceptions près, seul les ECW Originals auraient put prétendre à ce titre, la WWE n’ayant pas envie de faire venir des lutteurs ultraviolent de la CZW. Il a donc était décidé que Mick Foley serait le dernier champion Hardcore de l’Histoire et qu’il enterrer lui-même cette division une bonne fois pour toutes. Une autre division verra donc le jour au cours de prochaines semaines mais cette fois les bookers savent ce qu’ils font, cette nouvelle ceinture sera très disputé et amènera un vent de fraîcheur à la WWE. Encore une décision majeur qui nous pousse un peu plus dans l’Evolution Era.

• Antonio Cesaro est en pleine ascension en ce moment, il a même vaincu le champion WWE CM Punk hier soir ! Une preuve que le suisse a le soutient de beaucoup de monde en backstages et en particulier du Chairman Triple H qui voit en lui une future top star. The Man Of Tomorrow semble impliqué dans une très grosse storyline, celle entourant le mystérieux Don, et il a d’ailleurs était rejoint par Santino Marella qui sera son manager. The Milan Miracle a fait son retour hier soir pour un heel-turn, mais bons nombres de fans sont encore sceptiques car voyant toujours Marella comme le clown de services. Toutefois les bookers s’y sont préparés et la nouvelle gimmick de Marella devrait lui permettre de tourner la page une bonne fois pour toutes.

• La WWE est en pleine évolution et cela se voit de part les nombreuses arrivées ces derniers mois, le roster regorge de talents et l’on ne compte même pas ceux encore en développement. Toutefois il va y avoir un contrecoup : la WWE a annoncé aujourd’hui qu’une vague de renvois va avoir lieu tout au long du mois de juillet. L’inquiétude se fait donc sentir et cela force un peu tout le monde à donner son maximum, on sait que Triple H est très attentif au comportement des lutteurs et de leurs efforts fournis. Toutefois les bookers n’ont pas des plans pour tout le monde et certains seront mis à la porte quoiqu’ils fassent… Les premiers licenciements auront lieu dans les prochains jours.

• On termine avec une nouvelle qui ne présage rien de bon pour Colt Cabana. Le meilleur ami de CM Punk aurait pris la grosse tête semble-t-il et aurait très mal pris les remarques du road agent Mike Bucci quand à son match d’hier soir. Bucci pense que Cabana s’est trop mis en avant et aurait donc fait de l’ombre à The Miz pourtant challengeur au titre WWE. Colt serait plutôt mécontent de son utilisation à la WWE, pensant pouvoir offrir plus que quelques matchs par ci par là et que son rôle au sein du Shield est trop secondaire. Colt Cabana fait des vagues et cela pourrait lui coûter son job à la WWE, mais on sait qu’il à le soutient de CM Punk et cela pourrait le sauver. The Best in the World à d’ailleurs proposé à ce que Colt rejoigne le WWE Performance Center pour entraîner les rookies. 


MAJ Roster: Le titre Hardcore est retiré
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 16:30


Week 4, June 2013
Bing Crosby Hall | San Diego, California

 



Bienvenue pour une nouvelle édition de NXT ! On commence direct avec l’arrivée d’Armando Estrada accompagné de ses 2 gorilles Gene Snitsky et Vladimir Kozlov. Le trio se fait copieusement hué mais le cubain est de très bonne humeur et n’y prête pas attention. Estrada se place au centre du ring et se présente à sa manière puis nous dit qu’il a une nouvelle qui va ravir le WWE Universe. Mais tout d’abord il rappelle que depuis la création de ce show, le GM William Regal fait du très mauvais travail en favorisant certains catcheurs, comme par exemple le champion Kaval, et son poulain Peter Orlov en paye le prix ! Le britannique n’est pas digne de diriger ce show mais heureusement il (Estrada) a décidé de sauver NXT ! On nous remontre alors les évènements de la semaine dernière, à savoir l’attaque des Slavic Freaks sur William Regal, le laissant complètement KO dans le ring. Armando se marre et précise que Sir William Regal a était victime d’un « accident » et il ne sera donc pas en mesure de gérer NXT ce soir ! Estrada se fait huée comme jamais mais il continue en disant qu’il a donc était nommé GM par intérim et que s’il fait ses preuves ce soir alors il pourra prendre le poste à plein temps ! Il se frotte les mains puis nous annonce que Kaval va défendre son titre ce soir contre Peter Orlov, mais aussi Vladimir Kozlov et Gene Snitsky dans un Handicap Match !!! What ? Mais qu’est ce que c’est que cette arnaque ? La bronca de la foule est assourdissante et Estrada ne peut plus en placer une ! Il abandonne et décide alors de repartir en backstages mais soudain le theme song de William Regal retentit ! La foule exulte en voyant le King of Submission débarqué sous le titantron, il ne semble pas au top de sa forme et porte une minerve autour du coup mais cela ne va pas l’empêcher de reprendre le contrôle de son show ! William reste en haut de la rampe par précaution et fixe Estrada avec mépris. Il lui alors demande s’il a vraiment pris ses rêves pour des réalités ? Il pensait l’éloigner des rings suffisamment longtemps pour faire son coup d’état mais son complot ne va pas se dérouler comme prévu. Regal dit qu’il ne compte pas laisser Estrada mettre la main sur NXT, il est toujours le GM et les paroles du cubain ne valent rien. Il annule donc le match de championnat organisé à l’instant. La foule semble rassurée alors qu’Estrada bout de rage, Regal reprend en annonçant que toutefois Peter Orlov sera bien en action… contre son ancien élève The American Dragon Daniel Bryan !!! Le WWE Universe acclame le GM qui termine en disant qu’Estrada et sa bande de putschistes pourront tenter tout ce qu’ils veulent pour prendre le contrôle de NXT, ils trouveront toujours à qui parler ! Le vrai GM repart alors dans son bureau laissant un Estrada rouge de colère au centre du ring.
62%



-   
Slavic Freaks (2 points) vs. Sons Of Samoa (4 points) | Normal Tag Team Match, NXT Tag Team Tournament (Block B)
Le 2 Freaks sont toujours dans le ring et attendent leurs adversaire tandis qu’Estrada se place aux abords, un combat de brutes nous attends. Les premiers dans le ring sont Kozlov et Reigns, celui-ci surprend direct son adversaire avec une Leaping Clothesline puis il le relève pour une série de coups. Il tente ensuite un bodyslam mais Vlad le repousse dans les cordes puis l’étale avec un Front Kick dans le torse. Le duo slave prend le dessus sur Roman qui se prendra même un Double Chockslam mais il se sort de la tentative de tombé. Il finit par esquiver un Big Boot de Gene et il fait le tag. Manu surprend le Yellow-Toothed Monster avec un Samoan Drop puis il réussi à reprendre le match en mains. Les samoans travaillent très bien en équipe avec des tags réguliers et réussissent à malmener leurs adversaires. Vladimir se prendra un Spear de Roman puis Manu enchaîne en Frog Splash : 1…2… Intervention de Snitsky. Le freak se débarrasse alors de Roman en le balançant par-dessus les cordes puis il applique Pump Handle Slam sur Anoa’i. Les Slavic Freaks se préparent maintenant à en finir… Hammer & Sickle ! NON ! Roman fait trébucher Gene Snitsky en lui attrapant les pieds depuis l’extérieur ! Manu esquiver alors l’attaque de Kozlov puis l’attrape pour son Lights Out, une back suplex transformé en neckbreaker ! The Samoan Storm fait ensuite le tombé : 1…2…3 ! Les Sons Of Samoa ont battus les 2 monstres ! Ils remportent 2 points supplémentaire pour un total de 6 points, aucune équipe du block B ne pourra faire mieux ! Ils se qualifient donc pour la finale où les titres NXT Tag Team seront remis en jeu.
44%


   

Nous retrouvons ensuite Scott Stanford pour une interview de The Band. Les 2 hommes portent des blousons en cuir de motards et des bandeaux autour du crâne. Stanford leur demande ce qu’ils pensent de la qualification des Sons Of Samoa, et s’ils sont prêt pour leur combat qui les opposera au DNA dans quelques instants. Heath Slater retire ses lunettes de soleil d’un geste vif puis déclare que les samoans sont peut être des dures à cuire, une équipe à prendre au sérieux, mais ils ne leurs arrivent pas à la cheville. Hawkins ajoute que Reigns et Manu ne sont que deux samoans de plus dans ce business qui pensent que leur héritage leur donne une légitimité… tout comme les DNA. Les 2 fils de légendes pensent avoir le catch dans le sang, dans l’ADN, mais le talent n’est pas inné. Les vrais combattants feront la différence. Ce soir The Band évolue vers quelque chose de nouveau… Les 2 hommes se tournent alors et un aperçoit dans leur dos un emblème en forme de tête de mort avec deux guitares à la place des os, il est écrit au dessus Mayhem Club 1%. Mais les deux bikers se retrouvent nez à nez avec Michael Hennig et DH Smith. Hennig déclare alors que le talent n’est peut être pas inné mais ils ont grandis dans ce monde et s’entraîne depuis tout jeune, leur expérience et leur passion les mènera aux titres par équipes ! Les 4 hommes se fixent quelques secondes… ils retrouveront dans le ring après la pub.
52%

  

-    
Mayhem Club 1% (4 points) vs. DNA (4 points) | Normal Tag Team Match, NXT Tag Team Tournament (Block A)
C’est un combat décisif car sauf en cas d’égalité, l’équipe gagnante sera qualifié pour la finale. La cloche sonne et le combat va commencer par une belle séquence de contres et d’esquives entre Hawkins et Smith, le fils du British Bulldog finit par prendre le dessus pour une série de suplex avant de taguer. Hawkins revient dans le combat en contrant un Diving Double Axe Handle de Michael avec un Manhattan Drop puis il lui applique son Lifting DDT. The Prince Of Queens tag à son tour et Slater va rapidement tenter son Sweetness mais Michael contre et sort de nulle part son Turning Heads : 1…2…2.99. Le combat se poursuit de façon plutôt équilibré et les 2 hommes vont finalement se sécher avec une double clothesline. L’arbitre fait le compte… Hennig est le premier debout et il tag ! Slater se jette alors sur le Canadian Bulldog mais il mange un Spinebuster. Après quelques coups il prend Heath sur ses épaules et tente son Running Powerslam mais The Thriller passe dans son dos et le repousse dans les cordes et Hawkins va alors le guillotiner ! Les membres du Mayhem Club 1% vont direct porter leur Rock Sound Slash puis le tombé : 1…2…3 ! C’est une victoire des bikers !
57%




Le combat aura était disputé, les DNA n’auront pas démérité, mais finalement le Mayhem Club 1% s’impose et se qualifie donc pour la finale du tournoi.
William Regal apparaît alors sur l’écran géant. Le GM est dans son bureau et déclare que 8 équipes se sont battus pendant plusieurs semaines pour déterminer les premiers champions NXT Tag Team, aujourd’hui ils ne restent que 2 équipes, les Sons of Samoa et le Mayhem Club 1%. La finale aura lieu la semaine prochaine et elle promet d’être disputée, mais, pour que ce match soit encore plus intéressant il a décidé de faire intervenir le WWE Universe dans le choix de la stipulation ! En effet un sondage va être lancé sur wwe.com et les fans pourront voter pour le type de match qu’ils veulent voir pour la finale. Les choix proposés sont les suivants : Table Match, Lumberjack Match ou Falls Count Anywhere Match ! Cette annonce semble emballer les fans qui applaudissent le General Manager, celui-ci termine en déclarant que par la suite, la compétition autour des titres par équipes va s’intensifier car de nombreux lutteurs vont débarquer à NXT et de nouvelles équipes vont donc voir le jour.
42%





Un nouveau theme song retentit dans l’arena et un inconnu (certains reconnaîtront Johnny Curtis) débarque dans le ring accompagné d’une magnifique jeune femme. L’homme prend la parole et déclare qu’il s’appelle Fannn-Dannnn-Gooo ! Il nous dit qu’il est un danseur accomplit et qu’il vient amener la perfection et la grâce à NXT. The Ballroom Dancer avoue que c’est lui qui a attaqué The Human Tornado depuis la foule la semaine dernière, permettant ainsi à Brodus Clay de démolir ses minables que sont THT et BxB Hulk. La foule va alors le huer mais il continue son speech. Pourquoi cette attaque ? Parce que ces 2 hommes sont une insulte à cet art qu’est la danse. Tornado et Hulk ne sont que des fanfarons, des bouffons, des canards se prenant pour des cygnes. La danse est une discipline pleine de rigueur afin d’atteindre la perfection absolue, ce n’est pas à la portée de tout le monde. Une musique de tango retentit alors et le couple nous démontre tout son talent à travers quelques pas de danses malgré les huées des fans. Mais soudain ils sont interrompus par le theme song de The Human Tornado ! The Funky Warrior débarque dans le ring sous les applaudissements et vient faire face à Fandango. THT toise le danseur de tango et lui demande s’il est vraiment sérieux ? Il l’a attaqué simplement parce qu’il n’aime pas son style de danse ??? La danse est synonyme de liberté et ce n’est pas un coincé comme Fanbranlo qui va lui apprendre à bouger. The Ballroom Brawler n’apprécie pas du tout et dit alors qu’il va lui donner une leçon et lui apprendre comment mouvoir son corps sans ressembler à un singe dansant ! S’en est trop pour THT qui se jette sur son adversaire !!! Un arbitre arrive alors en courant…
29%



-
The Human Tornado vs. Fandango | Normal Single Match
Tornado semble déchaîné et ne laisse aucun répit à son adversaire. Fandango tente bien de revenir dans le combat à quelques reprises mais cela semble être un match à sens unique. The Pimp portera rapidement son Tornado Kick puis le compte mais Fandango s’en sort in-extremis. The Ballroom Brawler se relève en se tenant la bouche d’où coulent quelques gouttes de sang. Fandango semble alors reprendre du poil de la bête et arrive à placer un bon roundhouse kick suivi d’une Sitout Suplex Slam. The Premier Player grimpe ensuite sur la 3ème corde et s’envole pour un Diving Leg Drop mais THT esquive de justesse ! The Funky Warrior y va ensuite de sa Pimp Slap puis il part pour son Tornado DDT mais soudain Summer Rae, la danseuse de Fandango, se met à danser sur l’apron pour distraire l’arbitre et le danseur black. Fandango en profite alors pour porter un low blow suivi d’un roll-up : 1…2…3. Fandango remporte son premier match à NXT !
42%


  

The Ballroom Brawler fête sa victoire sous les huées et il est rapidement rejoint par sa partenaire, le couple célèbre alors cette victoire avec une danse endiablée ! Soudain le theme song de Brodus Clay retentit et The Monster of Mayhem débarque avec un sourire carnassier… Il ne lâche pas THT du regard alors que ce dernier se relève à peine. Brodus prend son temps et récupère une chaise puis monte dans le ring. Fandango se marre et demande à Clay d’en finir une bonne fois pour toutes avec Tornado, de lui faire comprendre qu’il n’a rien d’un danseur, ni même d’un catcheur, sa présence ici est une insulte. Brodus ne prête même pas attention à Fandango et brandit alors son arme dans les airs… Chairshot ! Il vient de planter l’arme dans la tête du Funky Warrior ! Tornado s’écroule, le visage en sang, mais Brodus semble n’en avoir pas finit. Il va lui faire payer toutes ses semaines d’humiliations à la manière forte ! Big Brodus place alors l’arme sur le ventre de Tornado se s’élance dans les cordes pour son Running Splash ! NON ! BxB Hulk vient de tirer THT à l’extérieur du ring et ainsi lui éviter de se faire écraser par un super poids lourds. Clay est fou de rage et menace alors le japonais mais celui-ci ne préfère pas prendre de risques inutiles et va simplement aider son pote à rentrer en backstages où il ira faire un tour à l’infirmerie pour soigner sa blessure ouverte au crâne. Fandango semble énervé lui aussi et hurle à BxB qu’il s’occupera de lui très bientôt, même Funkasaurus était meilleur danseur que BxB ! Terrible erreur, il a prononcé le nom qu’il ne fallait pas. Brodus Clay se retourne lentement en fixant Fandango avec un regard meurtrier… le danseur tente alors de s’excuser mais il mange immédiatement un violent Running Crossbody qui le coupe en deux !!! The Monster Of Mayhem déteste les danseurs mais encore plus ceux qui se permettent de rappeler son passé de Funkasaurus. Summer Rae tire alors son partenaire à l’extérieur du ring et l’aide à son tour à s’en aller alors que Big Brodus pousse un hurlement de colère ! Peut être qu’à présent le monstre sera pris au sérieux, c’est une véritable machine de destruction et rien d’autre. 
55%



-
Peter Orlov vs. Daniel Bryan | Normal Single Match
Daniel Bryan avait fait ses débuts à NXT et le voilà de retour pour un combat contre un rookie. La cloche sonne et The American Dragon prend tout de suite le dessus dans l’épreuve de force grâce à sa technique et il réussi à porter une double underhook suplex. Orlov se prend ensuite une bonne série de kicks dans les flans puis D-Bryan s’élance dans les cordes pour une nouvelle attaque mais le russe le surprend avec un Jumping Enzuguiri ! Daniel titube et se prend alors un Double Underhook Piledriver : 1…2… Dégagement. The Siberian Iceman passe sur le tablier et s’envolera pour un Springboard Elbow Smash mais Daniel contre et lui attrape le bras pour un Fujiwara Armbar !!! D-Bryan prépare le terrain pour son YesLock mais Orlov va rapidement chercher les cordes. Daniel lui porte ensuite une nouvelle série de kicks mais le russe se réfugie sur le tablier du ring. The Tap Out Artist va alors lui porter une bon dropkick à la pointe du menton puis il tente de lui porter une suplex pour le ramener dans le ring mais Orlov ne se laisse pas faire… Il retourne son adversaire et le bloque dans un Surfboard en utilisant les cordes ! Daniel souffre énormément mais Peter est obligé de lâcher au compte de 4 de l’arbitre, toutefois il attrape ensuite son adversaire pour une suplex vers l’extérieur… c’est porté ! Gosh ! Daniel s’est durement écrasé sur le sol de l’arena. Orlov laisse apparaître un sourire confiant puis renvoi D-Bryan dans le ring. Il monte alors sur un poteau : Frog Splash ! Non ! Daniel l’accueil avec ses genoux ! Daniel va alors s’élancer à toute vitesse pour un Running Leg Lariat en pleine face du russe. The American Dragon enchaîne avec une Double Underhook Suplex transformé en Cross Armbreaker… Orlov retourne en tentative de tombé : 1…2… Dégagement. The Russian Hooligan modifie en Guillotine Chock !!! D-Bryan est dans une mauvaise position mais la foule le soutient à 100% et il arrive petit à petit à se remettre sur pied….et finit par porter un Nothern Light Suplex pour se libérer de l’étreinte. Orlov se relève rapidement et tente alors de surprendre Daniel avec son Superkick, le Soviet Strike… mais Daniel lui attrape la jambe pour un Dragon Screw, immédiatement enchaîné en STF ! Peter se débat et tente d’atteindre les cordes mais The Tap Out Artist transforme la prise pour le YesLock ! C’est verrouillé en plein centre du ring !!! Orlov n’a plus d’issu… il tape ! Mais ? L’arbitre n’a rien vu, Armando Estrada vient de le distraire ! Power of Punch ! William Regal vient d’éclater le cubain avec un coup de poing américain ! L’arbitre est surpris mais Regal lui ordonne de se retourner pour faire son boulot. Daniel n’a pas lâché sa prise et Orlov est maintenant inconscient ! Le ref déclare alors Daniel Bryan vainqueur pour le plus grand plaisir du WWE Universe.
64%




William Regal rejoint son ancien élève dans le ring sous pas mal d’applaudissements. Il le remercie pour avoir donné une leçon à Peter Orlov. Daniel lui sert la main et lui répond qu’il peut compter sur lui en cas de problème. Le mentor et l’élève vont alors pour repartir mais soudain William repousse brutalement Daniel en arrière alors qu’au même moment Peter Orlov portait son Soviet Strike ! Le GM vient de sauver Bryan, Orlov n’a pas le temps de réagir qu’il mange à son tour un coup de poing américain dans la mâchoire !!! Le russe à subit le même traitement que le cubain, cette fois il semble avoir eu son compte et est KO, les bras en croix, au centre du ring. Daniel se relève encore surpris et remercie le GM qui regarde autour de lui afin de s’assurer que Kozlov et Snitsky ne débarquent pas en renfort… The British Brawler prend alors un micro et déclare sur le ton de la plaisanterie qu’il dirige NXT d’un poing de fer ! Armando et sa bande ont trouvé à qui parler.
56%



-  
Alex Shelley vs. Evan Bourne | Normal Single Match
On se rappelle que si Shelley bat le champion Cruiserweight ce soir alors il pourra prétendre au titre NXT Evolution de Kaval, ce dernier à d’ailleurs rejoint la table des commentateurs. Alex Shelley semble très sûr de lui et ira même narguer Kaval plutôt que de faire attention à son adversaire, Bourne en profite pour lancer les hostilités avec un puissant running front dropkick ! Shelley se relève encore surpris et n’a pas le temps de dire ouf qu’il se prend un running headscissors qui l’envoi à l’extérieur du ring ! Le champion Cruiserweight s’agrippe aux cordes et enchaîne alors avec une magnifique slingshot corkscrew plancha ! Le WWE Universe acclame Bourne qui ne perd pas de temps et relève son adversaire pour une série de coups mais Shelley finit par lui claquer un Superkick à la face avant de lui porter un Spinning Headlock Elbow Drop sur le sol. The Paparazzi Machine prend une seconde pour souffler, son regard a changé, il a compris que sous-estimé Evan était une erreur. Alex va renvoyer son adversaire dans le ring puis il le rejoint et commence un travail de sape pour bloquer son adversaire au sol… The Thunderboy finit par se dégager d’un Single Leg Boston Crab en repoussant Shelley contre un coin puis il se relève et lui bondit dessus… mais Alex le surprend avec un Reverse STO contre le coin, lui plantant la tête dans la protection de la 2nde corde ! The Technical Messiah enchaîne direct avec un Brainbuster puis le compte : 1…2… Dégagement. Evan se relève encore sonné et Alex va alors pour lui porter un Running Double High Knee mais il esquive et Alex s’éclate contre le coin, Evan en profite alors l’attrape pour une bonne German Suplex suivi d’un Standing Moonsault : 1…2... Dégagement. The Thunderboy décide alors de grimper sur un coin pour son Airbourne mais Alex passe sur le tablier du ring. Il rejoint alors Evan et veut lui porter une superplex vers l’extérieur… mais il est repoussé en arrière puis se prend un Flying Kick en pleine mâchoire ! Alex s’écroule à l’extérieur et met quelques secondes à se relever… Suicide Dive !!! Gosh ! Les 2 hommes s’écrasent violemment contre la table des commentateurs ! Le champion NXT Kaval se lève alors de son siège mais ne veut pas intervenir pour autant. Il laisse alors Evan grimper sur la table en attendant que Shelley se relève… Diving Hurricanranna ! NON ! The Technical Messiah garde Evan sur ses épaules et le fracasse avec un powerbomb sur le bord du ring !!! Alex prend ensuite quelques secondes pour provoquer The Brooklyn Dragon et lui fait signe qu’il sera bientôt champion NXT. Alex se tourne ensuite vers Bourne qui se relève en se tenant le dos et il l’attrape alors pour son Sliced Bread #2 en prenant appui sur le poteau ! NON ! Evan le repousse et le fait se castrer contre le pilier d’acier ! Aoutch !!! Le champion Cruiserweight renvoi son adversaire dans le ring puis le rejoint. Alex se remet sur pied mais il se prend un Dropsault qui le propulse contre un coin ! Evan prend ensuite son élan et y va d’un puissant Cannonball ! Il grimpe maintenant sur le poteau : Airbourne ! 1….2…2.99 ! Ropebreak ! Ce n’est pas possible ! That Kidd n’en revient pas, il va devoir employer les grands moyens. Il relève alors son adversaire et l’assoit sur le coin. Après quelques droites il le rejoint et s’apprête à partir pour Cyclorama... mais Shelley se jette sur le tablier du ring en entraînant son adversaire qui va se guillotiner sur la 3ème corde ! Il vacille et Shelley lui applique direct un formidable Springboard Tornado DDT ! BAM ! Evan semble avoir eu son compte mais Shelley prend le temps de pavaner et de narguer une nouvelle fois Kaval. Il relève alors le champion Cruiserweight et lui applique sans problème son Automatic Midnight ! 1…2…3.
66%




Shelley a relevé le défi proposé par Kaval, il pourra donc affronter le champion prochainement. Alex récupère immédiatement le micro de l’annonceur Byron Saxton puis s’adresse à Kaval qui le rejoint, ceinture autour de la taille. The Paparazzi Machine déclare alors que cette victoire fait de lui le challengeur au titre, Kaval sait maintenant de quoi il est capable et va pouvoir se préparer pour leur combat. Il veut que le World Warrior soit prêt, qu’il se donne à 100% pour pouvoir légitimer sa victoire et ainsi prouver qu’il est le meilleur. Le Motor City Prodigy arbore un sourire arrogant mais Kaval lui répond alors qu’il sait à quoi s’attendre, Shelley est talentueux mais il n’a pas l’âme d’un guerrier, pas l’âme d’un champion ! The World Warrior brandit alors sa ceinture et dit que Shelley ne la verra jamais d’aussi prêt car la semaine prochaine, lors de leur affrontement, il va connaître la fureur du dragon ! Kaval et Shelley se défient du regard quelques instants, la tension est à son comble… Alex fait alors mine de partir mais à la dernière seconde il se retourne et attaque Kaval ! Mais The Brooklyn Dragon s’y attendait et esquive le coup puis attrape Alex pour son Ki Crusher ! Le show se termine sur des images d’un champion repartant sans rien dire alors que Shelley se relève comme il peut en rageant… Rendez vous la semaine prochaine pour l’affrontement tant attendu entre les 2 hommes !
54%



GLOBAL RATING : 62%


wwe.com a écrit:


General Manager : William Regal
Commentateurs : Josh Mathews & Matt Striker
Journaliste : Scott Stanford
Annonceur : Byron Saxton

-

NXT Evolution Champion
Kaval

NXT Tag Team Champions
Vacant
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 16:57


Week 4, June 2013
MGM Grand Garden Arena  | Paradise Nevada



Dark Match :
Persian Juggernauts def. BxB Hulk & The Human Tornado




Le ring a était aménagé avec des palmiers, un hamac et des chaises longues, oui, nous ouvrons ce show avec le Carlito’s Cabana ! Le portoricain débarque sous les applaudissements ce qui lui donne le sourire, il se place au milieu du ring et prend la parole. Carlito nous dit que ce dimanche il va enfin pouvoir se venger du Cartel pour ce qu’ils ont fait à sa famille ! C’est une vengeance personnelle avant tout mais c’est aussi l’occasion pour lui et ses potes d’arrêter une bonne fois pour toutes Alberto Del Rio et ses sbires avant qu’ils ne fassent plus de dégâts à Smackdown. The San Juan Kid rappelle que son frère Primo et son cousin Epico ont été sérieusement blessés par une attaque du Cartel en pleine rue il y a plus d’un mois, aujourd’hui ils reprennent tout juste l’entraînement mais avec difficulté. Ils espèrent pouvoir être de retour d’ici SummerSlam mais rien n’est moins sûr. Mais assez parlé de lui et sa famille, il est temps d’accueillir son invité du soir, ou plutôt SES invités : The Real American Jack Swagger et le Sgt. Slaughter !!! Les deux patriotes débarquent sous de nombreux applaudissements, et rejoignent Carlito au milieu du ring. Ils lui serrent la main puis Swagger fait un petit tour de ring en agitant le drapeau américain pour chauffer la foule. Carlito rappelle que tout comme lui, Jack Swagger sera en action à Vengeance mais ce sera pour tenter de décrocher le titre US de Drew McIntyre. Le Sgt. Slaughter répond alors que ce titre doit rentrer à la maison, il est entre les mains de cet écossais de malheur depuis trop longtemps. Attention, ils n’ont rien contre les écossais, juste contre celui là ! The Sinister Scotsman ne mérite pas ce titre, ce n’est qu’un lâche opportuniste. Carlito rappelle alors qu’il avait remporté le titre US lors de son premier match à Smackdown en 2004, il avait battu John Cena pour ça ! Le portoricain semble plutôt fier et demande alors à Jack pourquoi il pense faire un bon champion ? Captain Wrestling dit alors que les vrais américains sont des patriotes, qui se battent pour leurs couleurs quelque soit l’adversaire. Le titre US est le symbole de l’Amérique à la WWE et en tant que Real American il va tout faire pour reprendre ce titre à The American Nightmare Drew McIntyre ! Jack reprend en disant qu’il n’a rien contre les immigrés excepté ceux qui profitent du système et prennent ce pays pour une vache à lait, ou une poule aux œufs d’or. Ici on n’a rien sans combattre et McIntyre devra lui faire face s’il veut conserver sa ceinture ! Soudain le theme song d’Alberto Del Rio retentit et la foule se met tout de suite à faire une bronca. L’aristocrate débarque tranquillement dans le ring sans tenir compte des huées et vient faire face aux trois hommes. Carlito le regarde avec haine et lui demande ce qu’il vient faire là… Del Rio lui répond sur un ton méprisant qu’il est ici simplement pour rappeler un fait élémentaire. L’Amérique est le pays de la liberté, une terre d’opportunité, et n’importe qui peut vivre le rêve américain… ou plutôt c’est ce que l’on veut nous faire croire ! Car oui, les « Real Americans » comme Swagger et Slaughter ne sont que des petits blancs égoïstes qui refusent de voir des étrangers prospérer sur leur terre, ou plutôt la terre qu’ils ont volés aux indiens il y plusieurs siècles ! Mais là n’est pas le problème. Carlito et sa bande, tout comme les 2 patriotes sont tous dans le faux : ce n’est ni le soutient des fans ni les valeurs ou bien encore un drapeau le plus important, la seule chose qui compte c’est l’argent. L’argent apporte le pouvoir et permet de tout contrôler. Il écarte les bras et déclare qu’un jour tout ceci, Smackdown, lui appartiendra car le Cartel va lui permettre d’assoir sa domination ! Alors les clowns comme Carlito et Swagger seront à ses pieds ! Puark ! Carlito vient de cracher sa pomme au visage du Mexican Aristocrat ! Jack Swagger n’hésite pas une seconde et attrape Alberto pour un Gutwrench Powerbomb sur le hamac ! Le décor s’écroule alors et Del Rio se prend un palmier sur la tête !!! La foule acclame Carlito et Jack Swagger mais Hunico et Homicide débarquent déjà en renfort… Le duo de faces relèvent alors Alberto et le balancent par-dessus les cordes directement sur ses employés qui amortissent un peu sa chute ! Le leader du Cartel se relève comme il peut en hurlant de colère et menace les hommes dans le ring, Jack Swagger le défie alors pour un combat ce soir, afin de lui montrer que les vrais américains comme lui n’ont que faire de l’argent du Cartel. Alberto accepte sans hésiter puis repart en rageant soutenu par ses sous-fifres. Carlito se tourne alors vers The American Everyman et lui dit en souriant que c’était cool ! Les 3 hommes fêtent ensuite sous une belle pop du WWE Universe. 
69%



-  
Adrian Neville vs. Trent Barreta | Normal Single Match, Scramble Qualifying Match
L’un de ses 2 hommes aura l’opportunité de remporter le titre Cruiserweight ce weekend à Vengeance. Le rookie Adrian Neville semble très sûr de lui et n’hésite pas à provoquer son adversaire avant le match ce qui lui vaut le mépris de la foule. La cloche sonne et les 2 hommes vont direct au contact pour une série de coups, Trent tente vite un Roundhouse kick mais Adrian se baisse pour éviter puis surprend The Angel-Faced Assassin avec un dropsault. Trent se relève en vitesse mais il se prend direct un spin kick suivi d’un Standing Moonsault : 1…2… Dégagement. The Man That Gravity Forgot passe maintenant sur l’apron du ring mais Barreta se relève en saut carpé puis bondit sur les cordes pour un Triangle Enzuguiri en pleine tempe de Neville qui s’écroule à l’extérieur ! Il prend quelques secondes pour reprendre ses esprits et ne verra pas Trent arriver pour un magnifique Over the top rope Sommersault Senton !!! La foule acclame The Dudebuster qui traîne son adversaire sur le bord du ring puis lui portera un bon Snap DDT sur l’apron ! Bam ! Adrian roule dans le ring et se relève en titubant alors que Trent s’envole pour un High Angle Springboard Crossbody ! Cutter !!! Gosh ! Adrian l’a contré en plein vol ! Trent est sonné et Neville grimpe alors sur un coin : Red Arrow ! Il vient d’exécuter sans problème un Corkscrew 450 Splash ! The Aerial Emperor tente immédiatement le pin : 1…2…2.99 Kick out ! Adrian n’en revient pas et s’en arrache les cheveux. Il relève Trent et va lui porter une série de kicks et d’atémis qui claquent bien puis il part pour une German Suplex… mais Trent se défend avec des coups de coudes et finit par repousser Adrian dans les cordes. Handspring Tornado DDT ! What The Hell ! Trent n’a rien vu venir. Adrian pavane de nouveau puis monte sur un poteau et s’apprête à s’envoler de nouveau… mais il a perdu trop de temps et Trent va alors lui bondir sur le coin pour un formidable Frankeinsteiner ! 1…2… Ropebreak. The UK Dragon est déjà sur pied mais Trent lui claque un High Kick à la face puis l’attrape pour son Dudebuster DDT ! C’est contré en Nothern Light Suplex contre un coin ! Damn ! Il lui a éclaté le dos ! Trent se tord de douleur et Adrian bondit alors sur le coin puis se dresse au dessus de sa proie tel un faucon… 630 Senton !!! OH MY GOD ! La foule n’en revient pas, l’arbitre non plus et il va mettre du temps à réagir alors que Neville tente le compte : 1….2…3 ! C’est fait ! The Man That Gravity Forgot s’envole pour Vengeance, il s’approcher déjà du titre Cruiserweight alors qu’il n’a que 2 match à son actif à la Smackdown.
51%




Les 2 poids légers viennent de nous offrir un superbe match mais c’est finalement le britannique qui s’est imposé. Neville reste dans le ring et récupère le micro de Lilian Garcia puis demande à la foule de se la fermer, ce qui lui vaut bien sûr une pluie de huées. Adrian Neville déclare qu’il vient de prouver une nouvelle fois sa supériorité, après seulement deux matchs, deux victoires, le voilà déjà dans un match de PPV avec l’opportunité de devenir champion Cruiserweight. Les fans ont devant les yeux le futur champion et surtout le futur de cette division ! The Man that Gravity Forgot va élever la division poids léger à un niveau supérieur et rendre son prestige à cette ceinture. Neville nous dit qu’il ne voit que des acrobates se battre pour cette ceinture mais aucun n’a le talent ni la prestance pour faire un bon champion, excepté The Aerial Emperor en personne ! Le plus grand champion Cruiserweight de l’Histoire est sur le point d’être couronnée !!! Soudain le theme song du champion retentit et Evan Bourne débarque sous le titantron, ceinture sur l’épaule et micro dans la main. Bourne toise l’anglais de haut en bas puis nous dit qu’Adrian rêve de gloire mais la réalité va vite le rattrapé et le réveiller. The Thunderboy reconnaît le talent de Neville mais il va falloir plus que des belles paroles pour s’emparer du titre. Ce dimanche ils seront 5 dans le ring, 5 poids léger prêts à toutes les prises de risques pour repartir avec le titre et le spectacle sera au rendez vous. Sortir vainqueur d’un Scramble Match n’est pas un mince affaire mais il (Bourne) accomplira cet exploit car il connaît parfaitement ses capacités, ses points forts et ses limites. Il ne se surestime pas comme Adrian Neville. L’anglais n’est qu’un rookie arrogant comme en voit des dizaines et ce Scramble Match sera pour lui une grande leçon d’humilité ! The UK Dragon éclate de rire et répond qu’il ne pense pas être le meilleur poids léger au monde, il le sait. Il a affiné son talent sur les rings du monde entier et aujourd’hui il vient s’emparer du titre Cruiserweight pour légitimer ses dires ! Les 2 hommes se défient alors du regard mais soudain Evan Bourne est mis à terre par Daivari ! L’iranien vient de lui surprendre avec une attaque dans le dos ce qui lui vaut les huées générales de la foule. Il se met maintenant à passer à tabac le champion sous le regard amusé de Neville puis il le bloque dans son Camel Clutch ! The Middle Eastern Nightmare hurle que ce sera lui le prochain champion, Jinder Mahal brandit alors la ceinture au dessus de la tête de Daivari tandis que Bourne hurle de douleur… Le Sheik finit par lâcher sa prise de soumission et pousse un cri en arabe avant de repartir sous les huées…
44%



- 
Suicide vs. Hurricane Helms | Normal Single Match, Scramble Qualifying Match
Et on enchaîne avec un autre match de poids légers, les champions WWE Tag Team s’affrontent pour déterminer le dernier participant au Scramble Match. Les 2 super-héros se serrent la main avant le combat qui sera donc fairplay, la foule est quand à elle très partagée. Ding, ding, ding ! Le match commence avec une épreuve de force… Helms réussi à repousser son équipier dans les cordes puis il tente un Dropkick au retour mais Suicide se retient aux câbles et le laisse tombé tout seul. Suicide se moque gentiment de son pote en attendant qu’il se relève puis il va lui porter une série kicks dans les flans puis le sonne avec un spin back kick dans l’estomac. Il prend son élan mais se fait attraper au retour pour un puissant Sitout Spinebuster ! Hurricane se relève d’un bond et fait sa pose de super-héros sous les applaudissements. Il attrape ensuite les jambes de Suicide et lui porte une catapulte contre un coin ! The Dark Savior se prendra ensuite un bon Stinger Splash puis Helms assoit son adversaire sur le poteau et le rejoint pour un Frankensteiner… mais Suicide ne se laisse pas emporter et le ramène sur ses épaules pour un Avalanche Rolling Fireman’s Carry Slam ! Quel move ! La foule applaudit le Dark Savior qui passe immédiatement sur l’apron et exécute un Slingshot Leg Drop puis le compte : 1…2… Dégagement. The Red Skull relève l’autre moitié des champions par équipes et lui porte plusieurs coups de boules avant de l’empaler contre un coin avec un Running Snapmare Driver sur la protection de la seconde corde ! Le héros vert est sonné et Suicide fait alors le signe de la fin en plaçant ses doigts sur sa tempe… Dead On Arrival ! Non, Hurricane le repousse dans les cordes ! Suicide bondit alors dessus pour un Springboard Back Elbow Smash mais il se fait attrapé en plein vol pour une monstrueuse German Suplex tenu en pin : 1…2…2.99 ! Waouh c’était juste. Suicide se relève en se tenant la nuque mais Helms en rajoute un couche avec un Jumping Neckbreaker. Il grimpe ensuite sur un coin et s’envolera pour un magnifique Frog Splash Crossbody ! 1…2… Nouveau dégagement. Helms s’élance maintenant pour son Shining Wizard mais c’est évité et il se fait attrapé en roll-up : 1…2…2.99 Helms retourne mais se relève en tenant son adversaire pour un Vertebreaker ! Non ! Suicide roule sur son dos pour se remettre sur pied puis tente un Swinging Reverse STO mais Helms contre une nouvelle fois pour son Single Knee Facebreaker ! Suicide titube et Helms s’élance alors dans les cordes pour une Jumping Clothesline mais il se fait attrapé au vol pour un powerslam ! 1…2… Dégagement. Les 2 héros se relèvent en même temps et se retrouve face à face… La foule leur fait une grosse pop pour cette magnifique séquence. Suicide et Helms se tape dans la main en signe de respect puis se tournent atour quelques secondes avant de revenir au contact. Helms se jette sur Suicide mais se prend un croche-pied que le met à quatre pattes, Suicide enchaîne alors avec un springboard leg drop. The Dark Savior va ensuite tenter un Oklahoma Roll Pin mais Helms se dégage de nouveau puis le surprendra avec un Superkick à la pointe du menton ! The Hurricane grimpe de nouveau sur un corner, prêt à s’envoler pour un Diving Crossbody mais Suicide va lui faucher les jambes avec un Roundhouse kick si bien qu’Helms chute durement le ventre en premier sur la barre reliant le poteau aux cordes. Suicide le rejoint sur le poteau et après quelques droites il le met en position pour son Moonsault Side Slam… mais Helms se défend et contre avec un Avalanche Neckbreaker !!! The Red Skull se tord de douleur mais il se prendra direct un puissant Shining Wizard suivi du compte : 1…2…3 ! Helms s’impose et participera donc au Scramble Match.
60%


     

Les champions par équipes viennent de tout donner dans ce match des plus intense mais c’est finalement le Green Hero qui a était le meilleur. Helms est le détenteur du plus long règne de champion Cruiserweight de l’Histoire (385 jours) et sa présence dans le Scramble Match peut donc tout changer, un 4ème règne est tout a fait envisageable. Hurricane aide son équipier à se relever sous les applaudissements de la foule mais soudain les lumières se mettent à clignoter… Superman ! Superman is here ! Enfin c’est plutôt Chris Masters déguisé en superman qui débarque sous le titantron. Le Masterpiece se fait copieusement huée mais cela ne l’empêche pas de pavaner et de montrer ses muscles en prenant une pose de super-héros. Mais la mascarade n’est pas terminée puisque voici venir le Batman ! The World Greatest Detective, un rôle qui convient bien à Damien Sandow il faut le dire. Masters et Sandow se moque des Dark City Heroes mais ceux-ci n’ont pas l’air d’avoir le même sens de l’humour et s’élancent alors à toutes vitesse sur la rampe pour venir au contact ! Les 4 hommes s’échangent les coups mais les membres de The Perfect Union sont plus frais et finissent par prendre l’avantage… Terminus ! Sandow vient d’éclater Suicide sur le sol en acier avec son finisher ! Hurricane se défend comme un beau diable contre ses 2 adversaires, mais même un super-héros ne peut rien faire contre des adversaires en surnombres et en meilleur forme. Helms se prend un vicieux low blow puis Masters le bloque dans son Masterlock ! Sandow ramasse alors les ceintures puis les brandit en hurlant que la semaine prochaine ils seront champions. Au prochain Smackdown les 2 super-zéros feront face à la perfection et seront obligés de s’avouer vaincu, ils ne pourront que constater leurs infériorités par rapport à l’évolution ultime de l’humanité ! Full Nelson Slam ! Damn ! Masters vient d’achever Helms avec cette prise sur le corps de Suicide !!! The American Apollo déclare ensuite que ce soir n’était qu’un avant goût de ce qu’ils leurs réservent pour la semaine prochaine ! Sandow se caresse la barbe puis termine en disant que l’humiliation des DC Heroes sera totale car ils ne leurs prendront pas que les titres… ils prendront aussi leurs masques ! Masters et Sandow brandissent une dernière fois les titres WWE Tag Team sous les huées du public puis s’en vont après avoir balancés les ceintures sur les corps des héros KO. 
48% 



Booker T et Josh Mathews nous confirme donc que les Dark City Heroes défendront leurs titres par équipes au prochain Smackdown contre The Perfect Union lorsque soudain un nouveau theme song retentit dans l’arena…



Kofi Kingston débarque avec une nouvelle musique sous les huées de la foule. On se rappelle que la semaine dernière il a attaqué Rey Mysterio, lui coûtant ainsi la victoire contre Daivari. Mais le ghanéen ne débarque pas seul, il est accompagné par un autre homme, un black portant un boubou africain aux couleurs chatoyantes. Les 2 hommes se placent au centre du ring puis Kofi prend la parole. Il nous dit qu’il compte reprendre sa carrière en main, quitte à tourner le dos aux fans et à ses amis. Les huées continuent mais The Angry African les ignore et présente alors l’homme qui va l’aider à accomplir ses objectifs : Prince Nana ! L’homme s’avance alors d’un pas et se présente au WWE Universe comme un prince ashanti, il a fait le voyage depuis son Ghana natale pour soutenir Kofi Kingston dans son ascension et compte bien le mener au sommet. Le Kofi Kingston que l’on connaissant est mort, aujourd’hui c’est un nouvel homme qui se présente devant les fans, un homme prêt à tout les sacrifices pour que son talent soit enfin reconnu. The Ghanaian Prince se tourne alors vers son frère noir et lui demande s’il pense vraiment avoir l’âme d’un guerrier ?  Kofi répond que sa rage n’a jamais était aussi grande mais aujourd’hui il n’en a plus peur ! Il va se servir de cette rage, utilisé cette nouvelle source de force pour combattre. Kingston a les yeux injectés de sang et on peut sentir toute cette colère accumulée… Prince Nana sort alors un petit flacon de sa manche, puis trempe son doigt dedans. C’est de la peinture blanche. Il trace alors une ligne sur le visage de Kingston, d’une oreille à l’autre, et déclare que le rituelle est accomplis, à présent The Ashanti Warrior va pouvoir mener sa guerre pour conquérir la WWE ! La première victime sera Rey Mysterio ! Et justement c’est à ce moment là que le theme song du luchador retentit pour le plus grand plaisir de la foule. Mysterio rejoint les deux hommes dans le ring et déclare qu’il ne se sait pas ce que le Prince a faire pour retourner son ami contre lui mais il peut assurer à Kofi que la rage ne le rendra pas meilleur, bien au contraire. Rey nous fait alors un speech sur l’amitié et déclare qu’il est prêt à pardonner Kofi si celui-ci renonce à la haine et se débarrasse du Prince qui ne fait que le manipuler. Rey tend alors la main à Kofi et celui-ci semble hésiter… mais finit par mettre une grosse droite dans la face de Rey ! Un arbitre arrive alors en courant tandis que Kingston s’acharne sur son ancien ami avec des coups d’une rare intensité…  
51%



-
Kofi Kingston vs. Rey Mysterio | Normal Single Match
Jack Doan, l’arbitre de la rencontre, fait reculer Kingston, non sans mal, et laisse Mysterio se relever avant de sonner la cloche. Immédiatement le ghanéen revient à l’assaut mais cette fois Mysterio est sur le coup et lui fait un croche-pied ! Kingston est dans les cordes… 619 ? Non. Kofi roule en dehors du ring et Prince Nana en profite pour lui donner quelques conseils. Baseball Slide Dropkick ! Rey vient d’étaler les deux hommes puis il en rajoutera une couche avec un magnifique Asai Moonsault. Rey renvoi Kingston dans le ring puis grimpe sur la 3ème corde… Diving Crossbody ! Mais Kingston le voit venir et l’accueillera avec un dropkick dans l’abdomen ! The Angry African enchaîne direct avec un double foot stomp pour en rajouter une couche puis il bloque Rey dans un Bow & Arrow Stretch… Le mexicain souffre énormément mais il réussira toutefois à s’agripper aux cordes pour s’en sortir. Il se relève contre un coin et Kofi va alors lui bondir dessus pour son Koronco Buster suivi d’une bonne série de droites ! Il fait une roulade arrière puis bondit à nouveau sur Rey pour un Monkey Flip mais le Masked Maestro retombe sur ses pieds ! Kofi est surpris et se prendra alors le Wheelbarrow Bulldog de Rey-Rey suivi d’un leg drop sur la nuque : 1…2… Dégagement. Kingston se remet sur pied mais il se prend une série de low kicks dans la face… Il se protège comme il peut mais Rey lui met un Axe Kick sur le haut du crâne puis il lui plante la tête dans le ring avec un Snap DDT. The Ultimate Underdog grimpe une nouvelle fois sur le top rope alors que son adversaire se remet sur pied… Diving Hurricanranna ! NON ! Kingston le garde sur ses épaules… il va partir pour une powerbomb mais Rey contre à son tour pour un Facebuster ! Mysterio bondit direct sur les cordes pour un Springboard Moonsault puis le compte mais Kingston s’en sort à nouveau. The Ashanti Warrior rampe jusqu’aux cordes et Rey va alors le relever mais il se fait attraper par le pantalon et tiré en avant pour le guillotiné sur les câbles ! La foule hue Kofi que se relève sur l’apron et portera un Springboard Forearm Smash sur son adversaire titubant. Il est chaud est sens qu’il peut en finir : double chop, boom drop, puis il se met en position… Trouble in Paradise ! C’est esquivé ! Mysterio se baisse à la dernière seconde puis surprendra Kofi avec un Running Headscissors ! Kingston est dans les cordes… 619 ! C’est passé ! The Master of 619 bondit direct sur les cordes : Springboard Splash ! Aoutch ! Kingston a replié les genoux ! The Ashanti Warrior se remet sur pied mais il ne sait pas trop où il est et se réfugie contre un coin. Mysterio se jette alors sur lui mais Kofi le surprend avec un Pendulum Kick ! Trouble in Paradise ! C’est passé ! Kofi fait direct le tombé : 1…2…3. C’est une victoire pour Kingston, ce nouveau départ semble bien amorcé. Prince Nana rejoint alors Kofi dans le ring et célèbre avec lui tandis que Rey quitte le ring avec un air déçu, mais aussi triste de voir son pote tourner le dos aux fans. 
68%


   

Quelques instants après nous retrouvons Christian dans la zone d’interview. Matt Striker nous rappelle que Captain Charisma est l’actuel challengeur au titre World Heavyweight et qu’il aura l’opportunité de défier Sheamus à Vengeance. Il demande donc au canadien s’il est prêt pour ce combat. Christian répond qu’il est plus que prêt, il attend ce moment depuis trop longtemps. Il a déjà remporté le titre à 2 reprises mais comme on dit : jamais deux sans trois. Plus sérieusement, tout au long de sa carrière il a était dans l’ombre d’Edge et il entend bien l’égaler ou même dépasser son palmarès. The Instant Classic veut marquer les mémoires des fans, que le WWE Universe l’acclame comme Edge le fut à une époque ou bien tout les grands noms de ce business. Il n’est pas jaloux, loin de là, il veut juste montrer qu’il est capable d’en faire autant ! Ce dimanche il va affronter Sheamus, un champion comme on en fait plus depuis longtemps. The Celtic Warrior ne recule devant aucun défi et défend vaillamment sa ceinture, mais son règne prendra fin un jour et il (Christian) compte bien être celui qui le détrônera ! Christian promet alors aux fans d’être lui aussi un champion exemplaire et de… Il est interrompu par le Big Show ! The WWE Most Dangerous Man vient faire face à Christian et le menace en lui disant qu’il ferait mieux de tout faire pour NE PAS devenir World Heavyweight Champion. Christian ne comprend pas alors Big Show lui explique que dimanche il va démolir une bonne fois pour toutes Ryback et ainsi récupérer la couronne de King of the Ring. Cette couronne lui donnera l’opportunité de défier le champion World à SummerSlam, et il plaint donc celui qui sera en possession de la ceinture à ce moment là ! Captain Charisma soutient le regard menaçant du Big Show et répond qu’il n’est pas effrayé par le géant ! S’ils s’affrontent à SummerSlam alors il peut promettre aux fans qu’il ne laissera jamais Big Show repartir avec la ceinture. Show éclate de rire et dit que Christian ne sait pas de quoi il parle ! The WWE Most Dangerous Man a terrassé les plus grands et ce n’est pas un cafard comme Christian qui va lui tenir tête. Il lui conseil d’ailleurs de se faire aussi petit que possible et de ne jamais se mettre sur sa route s’il ne veut pas être écrasé ! Il va alors pour repartir mais Christian s’interpose ! The Instant Classic ne frémit pas et défie le géant pour un match, ce soir, dans le Main Event ! Big Show le regarde avec mépris puis accepte en disant que ce combat ne sera qu’une formalité, un échauffement avant le Three Stages of Hell de dimanche.
85%



-  
Finlay vs. Kane | Normal Single Match
Finlay sait qu’il va falloir être rude ce soir car il affronte un monstre sadique. La cloche sonne et The Belfast Brawler se jette immédiatement sur Kane mais il se fait décroché la tête avec un monstrueux Big Boot ! Kane relève le vétéran et va lui porter une série d’uppercuts puis il le ramène au sol avec un Sidewalk Slam. The Devil’s Favorite Monster s’élance ensuite dans les cordes pour un low dropkick dans la tête de son adversaire puis il tente le compte : 1…2… Dégagement. Finlay se relève et Kane veut direct revenir à la charge mais cette fois ci l’irlandais lui applique un Jawbreaker puis il le sèche avec une série de Short-Arm Clotheslines bien stiff. Il projette le psycho contre un coin puis s’élance à toute vitesse pour un violent coup de bélier ! Il en enchaîne plusieurs puis assoit son adversaire sur le coin et le rejoins pour une Superplex… mais Kane le repousse en arrière. Diving Clothesline ! NON ! Finlay attrape le bras de Kane et le ramène à terre pour une Fujiwara Armbar ! The Man who loves to fight applique une bonne pression sur le bras de son adversaire mais celui-ci arrive toutefois à se relever et le repousse dans les cordes… back body drop ! Finlay est retombé durement sur le mat. Kane secoue son bras endoloris mais s’en servira quand même pour écraser Finlay contre un coin avec une clothesline avant d’enchaîne en Sidewalk Slam. Satan’s Only Son veut déjà en finir et annonce le Chockslam puis attrape son adversaire par la gorge… mais Finlay lui éclate à nouveau le bras avec un Arm wrench puis il enchaîne avec un Hammerlock DDT. The Celtic Bruiser applique ensuite son Running Seated Senton suivi du pin : 1… kick out ! Kane se relève fou de rage mais Finlay se jette sur lui pour une série d’atémis et de droites qui claquent ! L’irlandais est en forme ce soir et il prend alors son adversaire sur ses épaules pour le Rolling Fireman’s Carry Slam, mais Kane se défend avec des coups de coudes puis met pied à terre. Il attrape alors le King of Terror pour une Back suplex qui fait trembler le ring. Kane grimpe direct sur la 3ème corde et portera sa Diving Clothesline sans problème. Cette fois il pense pouvoir en finir avec son Chockslam mais Finlay le surprend en le faisant trébucher et le bloque dans un STF !!! Kane est loin des cordes et l’irlandais met une grosse pression… mais The Big Red Monster n’abandonne pas aussi facilement et se remet sur pied. Finlay ne tient plus que sa prise en sleeper hold mais Kane va le ramener sur ses épaules… puis en position pour un Tombstone Piledriver ! Il lui a planté la tête dans le ring ! 1…2…3. C’est une victoire pour le Psycho Monster.
68%
   



L’arbitre va immédiatement vérifier l’état de santé du vétéran mais Kane l’en empêche, il n’en a pas finit. The Big Red Monster attrape l’officiel par la gorge et lui portera un Chockslam pour être tranquille. Il descend ensuite à l’extérieur et se met à fouiller sous le ring… Un sourire sadique apparaît sur son visage alors qu’il tire une table recouverte de barbelés !!! Kane l’installe ensuite au centre du ring puis se tourne vers Finlay qui se relève à peine en se tenant le crâne. Kane semble avoir un instant d’hésitation mais se met à parler tout seul en disant qu’il doit laisser l’ombre l’envahir pour devenir plus fort. Il attrape alors Finlay par la gorge… Chockslam à travers la table barbelée !!!! Gosh ! Finlay se tord de douleur et cela fait rire Kane qui prend un malin plaisir à voir souffrir les autres. Il brandit les mains en l’air puis les abaissent pour faire exploser ses flammes mais soudain une lumière aveuglante jaillit de sous le titantron et une silhouette apparaît. On entend alors le fameux rire de James Mitchell et celui-ci s’adresse à Kane en lui demandant si c’est tout ce dont il est capable ? Il est trop faible. The Evil Mind continue en déclarant que Kane n’a aucune chance face au vrai monstre qu’est Abyss ! The Real Monster ne va faire qu’une bouchée de Kane et lui fera goûter la souffrance absolue. La peur va envahir le corps de Kane et il ne pourra plus bouger, il sera paralyser par cette peur et il subira alors l’infâme châtiment que lui réserve The Executioner ! L’heure de la Vengeance approche, tic tac, tic tac… Fear the Damnation ! James Mitchell repart alors comme il est venu, laissant un Kane troublée dans le ring, mais on peut lire dans ses yeux une envie de sang qu’il assouvira lors du Barbed Wire Prison Match ce dimanche.
59%



-  
Jack Swagger vs. Alberto Del Rio | Normal Single Match
Le duo pro US débarquent sous une énorme pop de la foule, le Sgt. Slaughter s’installe ensuite au bord du ring alors que l’aristocrate mexicain fait son entrée sous les huées. Le combat est lancé et ça démarre fort avec une série d’esquives mais c’est finalement Jacky boy qui place un Big Boot dans la face de son adversaire en pleine course. Alberto se relève mais va direct se prendre une série de shoulder blocks puis le patriote l’attrape pour une Overhead Belly to Belly Suplex ! El Jefe s’aide des cordes pour se remettre sur pieds et Jack veut alors lui porter une clothesline mais le mexicain se baisse en tirant la 3ème corde et Swagger va durement s’écraser à l’extérieur. Alberto fait le malin en attendant que son adversaire se relève puis il tente de lui porter une Slingshot Plancha mais il se fait attrapé au vol ! Jack le prend sur ses épaules et tente de l’envoyer face première contre le poteau en acier mais Del Rio passe dans son dos et le repousse contre le coin ! Jack s’éclate la face contre le poteau et se fait immédiatement attrapé pour une German Suplex à même le sol de l’arena ! Outch ! Alberto renvoi The All American dans le ring puis il tente le pin : 1…2… Dégagement. El Jefe y va alors de plusieurs écrasements sur le bras gauche de son adversaire mais Jack le repousse en arrière. Il va pour se relever mais se prend une série de kicks dans son bras meurtris puis Alberto lui applique un violent Double Knee Armbreaker ! Il veut partir pour son Cross Armbreaker mais Jack va intelligemment chercher les cordes… mais Alberto l’attrape par les pieds et lui porte un coup du boomerang pour le guillotiner avec la 1ère corde ! The Essence of Excellence relève son adversaire et le projette contre un coin puis il lui bondit dessus pour son Jumping Enzuguiri ! 1…2… Dégagement. Alberto rage et part alors pour son Brainbuster, El Emperador, mais Swagger ne se laisse pas faire et contre pour une Gutwrench Suplex ! Il ne lâche pas son adversaire et se relève pour une 2ème et même 3ème, il nous a fait un hat trick de Gutwrench Suplex. La foule encourage Jack qui prend ensuite de l’élan et applique son Corner Slingshot Splash puis le compte mais c’est insuffisant. Il décide alors de préparer son Ankle Lock avec plusieurs torsions de la jambe du mexicain mais celui-ci va chercher les cordes. Swagger attend que son ennemi se relève puis il tente une German Suplex mais Alberto se retient aux câbles… Captain Wrestling lui attrape alors les jambes et le prend sur ses épaules pour un bon Alabama Slam qu’il enchaîne direct en ceinturant son adversaire pour un bearhug… puis il donne tout ce qu’il à pour le relever et applique un magnifique Gutwrench Powerbomb ! C’est passé ! Jack tente immédiatement le tombé mais soudain les membres du Cartel débarquent en courant jusqu’au ring ! Le Sgt. Slaughter leur bloque le passage mais les 2 gangstas s’en prennent à la Légende sous les huées de la foule. L’arbitre essaye de les calmer mais voilà soudain Carlito, Chavo Guerrero et Hernandez en renfort ! Une bagarre de rue éclate au bord du ring mais Swagger ne se laisse pas déconcentrer et verrouille son Patriot Act ! Del Rio hurle de douleur et tape à plusieurs reprises mais l’arbitre a toujours le dos tourné… soudain Drew McIntyre monte sur l’apron du ring et y va d’un violent coup de poing américain dans la face de Jack Swagger ! The Real American s’écroule après ce coup et Del Rio en profite pour tenter le compte. L’arbitre finit enfin par se retourner : 1…2…3. The Mexican Aristocrat remporte le match.
71%




La foule n’en revient pas et hue les membres du Cartel mais aussi le champion US Drew McIntyre. Le patriote Jack Swagger s’est fait avoir avec un coup de poing américain, un comble. A l’extérieur du ring Carlito et sa bande ont pris le dessus sur Hunico et Homicide et les mettent finalement à terre. Carlito tourne ensuite son regard vers Del Rio puis rentre dans le ring à toute vitesse et se jette sur lui ! Pendant ce temps Chavo et Hernandez attrape McIntyre qui allait prendre la fuite et ils le renvoient dans le ring. Alberto réussi à récupérer le poing américain mais Carlito lui envoi un coup de pied dans les parties ! Aoutch ! The New Latino Heat se marre puis s’équipe de l’arme et s’apprête à étaler son ennemi avec mais soudain Rosa Mendes s’interpose. Carlito hésite mais la diva va alors l’embrasser langoureusement sous les yeux surpris de Chavo et Hernandez qui n’en reviennent pas. Chairshot ! Hunico et Homicide viennent d’étaler les potes de Carlito ! Carlito repousse alors la diva mais Drew McIntyre lui met un low blow à son tour puis Alberto l’attrape pour son Brainbuster ! Les 4 membres du Cartel et le champion US Drew McIntyre fêtent ensuite sous les huées générales alors que Carlito, Chavo, Hernandez, Jack Swagger et le Sgt. Slaughter sont au sol… Un grand moment pour les ennemis de l’Amérique.
52%



C’est maintenant le tour de Sheamus d’être interviewé. Le World Heavyweight Champion a sa ceinture sur l’épaule et on peut sentir dans son regard qu’il est prêt à la défendre. Justement Matt Striker lui demande ce qu’il a pensé des propos de Christian et pourquoi il a souhaité affronté Captain Charisma à Vengeance. The Great White nous dit alors que Christian est un adversaire qu’il respecte et qu’il croit capable de grande chose. Le canadien a en effet un talent fou et leur match de ce dimanche sera donc des plus difficiles, mais il (Sheamus) va tout donner pour battre son adversaire car c’est comme ça qu’il prouve qu’il mérite son titre. On ne juge un champion qu’à la valeur de son adversaire. The Fighting Champion reprend en disant que ce soir Christian va devoir relevé un gros défi, battre le Big Show, alors que lui-même affrontait Ryback la semaine dernière. Il s’est d’ailleurs incliné face au King of the Ring… mais s’il doit l’affronter de nouveau à SummerSlam alors il sera prêt. Prêt à défendre son titre jusqu’à son dernier souffle ! Quand à Christian, s’il s’impose sur Big Show alors il pourra être considérer par tout le monde comme un adversaire à ne pas sous-estimer. Striker termine alors en demandant au champion s’il pense que Christian peut le battre à Vengeance, et si non qui serait en mesure de le détrôner. Sheamus sourit puis dit qu’il n’est pas invincible, seulement déterminé. Il ne recule devant aucun défi, il défend son titre contre les meilleurs dans les pires conditions afin d’être un grand champion. Il ne sait pas si Christian repartira ou non avec la ceinture ce dimanche, la seule chose qu’il sait c’est que Christian devra tout donner, voir plus, s’il veut avoir une chance de battre The Fighting Champion !
76%



-
Big Show vs. Christian | Normal Single Match
The WWE Most Dangerous Man prend son adversaire de haut mais c’est une erreur car Christian compte bien montrer de quoi il est capable et il commence direct le match avec une série de droites qui font reculer le géant. Celui-ci finit par repousser le canadien puis tente une clothesline mais c’est esquivé puis il se prend un dropkick dans les tibias que le met sur les rotules. Christian y va direct d’un DDT puis le compte mais il n’obtient même pas 1. Big Show se relève rouge de colère et repousse alors Christian contre un coin puis se jette sur lui mais il se prend le Pendulum Kick ! Show titube et il fera mettre à terre avec la Diving European Uppercut du Captain Charisma. Big Show se relève rapidement en s’aidant des cordes mais Christian lui grimpe dessus et se met à l’étrangler en tirant sur la 3ème corde ! L’arbitre se met à compte et Christian lâche à 4. Le ref fait une remontrance à Christian alors que Big Show roule en dehors du ring pour reprendre son souffle… Triangle Plancha de Captain Charisma ! Le canadien est vraiment en forme ce soir et il a la foule à 100% derrière lui. Christian tente maintenant de remettre le géant dans le ring mais celui-ci va le repousser violemment contre les marches en acier ! Aoutch, Christian s’est éclater le bas du dos. Il titube et Show l’attrape alors pour un Sidewalk Slam à même le sol. Il renvoi son adversaire dans le ring puis le rejoint en passant par-dessus les câbles mais il est trop lent et Christian va alors le surprendre avec un Missile Dropkick suivi du compte : 1… Dégagement. Christian tente de bloquer son adversaire au sol dans un Camel Clutch mais Big Show se relève sans problème et se jette en arrière pour écraser son adversaire au sol ! The Extreme Giant enchaîne avec un leg drop écrasant la tête de son adversaire sous sa lourde cuisse. Il lève les bras en l’air en hurlant puis relève Christian et le projette contre un coin puis lui court dessus et l’écrase avec une Corner body Avalanche. Big Show porte ensuite une série de chops qui claquent et le torse de Christian vire au rouge vif ! Il s’écroule à genoux pour reprendre son souffle mais Show va lui porte un spin back kick dans la face. Il prend quelques secondes pour pavaner puis relève Christian à bout de bras et fait un tour de ring avant de le lâcher à plat ventre, une chute de plus de 2m30 de haut ! Christian se relève comme il peut mais le géant et déjà sur lui et l’attrape par la gorge… Chockslam ! Non, c’est contré en un magnifique Tornado DDT ! Big Show se relève assez vite mais Christian lui décroche la tête avec un spinning wheel kick. Il grimpe ensuite sur un poteau… Frog Splash ! What ? Big Show se relève avec son adversaire dans les bras et le balance de toutes ses forces à l’autre bout du ring pour un Fallaway Slam surpuissant !!! Christian se relève, SPEAR ! Big Show vient de couper le canadien en deux ! 1…2…2.99 kick out ! The World Largest Athlete n’en croit pas ses yeux et relève Christian par le crâne et le soulève dans les airs pour un Chokebomb mais Christian contre en hurricanranna tenu en pin : 1…2…2.99 ! C’était juste. Show a failli se faire avoir. Il se relève en rugissant et se jette sur Christian mais celui-ci l’attrape pour un Spinebuster ! Quel exploit ! Christian y a mis toutes ses forces mais il semble avoir terrassé le colosse : 1…2… Dégagement. Christian annonce la fin : Killswitch ! NON ! Big Show le repousse dans les cordes puis le terrasse au retour avec son WMD Punch. Show arbore maintenant un grand sourire et pose son pied sur le corps inerte du canadien : 1…2…2.99 ? WHAT DA FUCK ? Christian s’en est sortit ! Big Show n’en revient pas et hurle de colère ! WMD Punch dans la face de l’arbitre ! Ca c’est fait. Big Show descend alors du ring en traînant son adversaire et va débarrasser la table des commentateurs. Il ramasse ensuite une chaise et s’apprête à porter un chairshot dans la face de Captain Charisma mais à la dernière seconde quelqu’un lui retire l’arme des mains ! C’est Sheamus ! La foule acclame le champion du monde qui vient de sauver la mise à son challengeur. Big Show est fou de colère et menace le Celtic Warrior mais soudain Christian surprend le Big Show avec un Killswitch a même le sol de l’arena !!! C’est passé !!! Christian remonte comme il peut dans le ring alors qu’un deuxième arbitre arrive et commence le compte : 1…2…3…4…5…6…7…8... Big Show se relève la face en sang ! Baseball Slide Dropkick de Christian dans la face du WWE Most Dangerous Man ! …9… 10 ! Christian s’impose ! Il remporte le combat par count out. 
62%




Christian fête sa victoire sous les applaudissements et il remercie Sheamus qui lui a sauvé la mise. Le Fighting Champion ne dit rien mais fait bien comprendre que s’il l’a fait cela c’est pour que Christian soit à 100% ce dimanche afin de se donner à fond. Sheamus quitte ensuite l’arena sous les applaudissements et Christian va faire de même mais le Big Show revient dans le ring fou de rage et étale le 2ème arbitre avec son WMD Punch. Il attrape ensuite Christian par la gorge… Show Stopper ! NON ! Ryback débarque en courant dans le ring et terrasse Big Show avec sa Meathook Clothesline !!! Big Show roule à l’extérieur du ring et Ryback va alors le rejoindre mais Show lui applique un violent coup de chaise dans le ventre. Le WWE Most Dangerous Man brandit l’arme dans les airs, prêt à l’abattre sur le crâne du King of the Ring 2013, mais soudain Christian lui retire l’arme des mains depuis l’intérieur du ring ! C’est la 2ème fois de la soirée que Big Show se fait avoir ! Il n’a pas le temps de dire ouf que Ryback le prend sur ses épaules… Shell Shocked à travers la table des commentateurs ! Oh My Gooooood !!! Le WWE Universe fait une ovation au Sin City Destroyer qui se relève en poussant un hurlement victorieux alors que Big Show est KO dans les décombres, c’est sur ses images que le show se termine ! Prochain rendez vous : Vengeance 2013 !!!
77%



GLOBAL RATING : 71%
Attendance : 16,800 SELL OUT !


wwe.com a écrit:
Carte de Vengeance 2013

•   CM Punk © vs. The Miz vs. John Morrison vs. Mark Henry vs. Brock Lesnar vs. Mick Foley – Elimination Chamber Match, WWE Championship
Seth Rollins © vs. Tyson Kidd – Intercontinental Championship
The Cartel vs. Carlito, Chavo Guerrero & Hernandez – 6 Man Elimination Tag Team Match
Abyss vs. Kane – Barbed Wire Prison Match
Evan Bourne © vs. Justin Gabriel vs. Daivari vs. Adrian Neville vs. Hurricane Helms – Scramble Match, Cruiserweight Championship
Sheamus © vs. Christian – World Heavyweight Championship
Drew McIntyre vs. Jack Swagger – United States Championship
Ryback vs. Big Show  - Three Stages of Hell (Lion’s Den Match, Strap Match, I Quit Match), King of the Ring Crown on the Line
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 17:43



Ratings Smackdown Week 4 June 2013

Citation :
SyFy : 3.83 (+1.70)
J Sport Plus : 0.90 (-0.01)
The Score : 0.94 (=)
Sky Sports 3 : 1.34 (-0.02)
FOX8 : 0.41 (-0.02)
The Box : 0.02 (-0.01)
Azteca Siete : 1.89 (+0.19)

Kofi Kingston a bel et bien fait un heel turn. Un nouveau theme song, un manager en la personne de Prince Nana (connu pour travail à la ROH) et une attitude plus agressive : c’est un nouveau départ pour Kofi Kingston ! Le ghanéen a un talent certain mais stagnait dans le midcard depuis des années, malgré un bon palmarès il n’a jamais était qu’un champion de transition. Aujourd’hui les bookers ont décidés de remettre Kofi sur le devant de la scène et pour cela un changement de gimmick était nécessaire. On peut donc s’attendre à un push de The Angry African qui veut reprendre sa carrière en main avec l’aide de Prince Nana, un duo ghanéen qui risque de se faire beaucoup d’ennemis.

• Un autre lutteur est en train de se faire détester de la foule par son comportement : Adrian Neville. Le high flyer anglais a vraiment un comportement antipathique, se prenant pour le meilleur poids léger au monde, et il ne doit pas être loin de la vérité vu les prestations qu’il donne. The Man That Gravity Forgot a reçu beaucoup d’éloges de la part des lutteurs et du staff, il impressionne autant par la qualité de ses matchs que par son attitude très pro en backstages. On peut donc envisager une très belle carrière à la WWE pour The Aerial Emperor !

• Nous vous l’avions annoncé, une vague de licenciements va s’abattre sur la WWE, et on compte déjà une première victime ! Le site wwe.com nous annonce ce matin le départ de Zack Ryder. Ryder était sous contrat depuis 2005 et aura eu une carrière avec des hauts et des bas, remportant une fois le titre US et une fois le titre WWE Tag Team, mais il n’aura finalement jamais vraiment grimpé dans les cartes. Zack a d’ailleurs fait part à plusieurs reprises de son mécontentement, critiquant même certaines personnes mises en avant sans faire le moindre effort comme The Rock mais cela lui aura causé plus de tord qu’autre chose. Finalement l’équipe créative n’a pas réussi à remettre en avant Ryder, préférant pusher d’autres catcheurs plus talentueux et la WWE a décidé de remercier Zack en lui souhaitant bonne chance pour sa carrière future.

• Un petit article sur wwe.com nous laisse présager du mouvement dans les rosters après le Pay Per View Vengeance. En effet l’article en question rapporte une conversation entre les  GMs JBL et Ric Flair parlant d’un possible échange de talents. On le sait, le concept du draft annuel a était abandonné et aujourd’hui les GMs ont la possibilité de s’échanger des catcheurs quand ils le souhaitent. On ne sait pas combien de personnes sont concernés mais ce mini-draft devrait amener un peu de renouveau à RAW et Smackdown.   


MAJ Roster: Profil de Prince Nana ajouté à Smackdown. Le profil de Zack Ryder est retiré.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 17:46


Week 4, June 2013
Candlestick Park  | San Francisco, California


And Now World Wrestling Entertainment and Man of Steel ™ present…
WWE VENGEANCE 2013 ! NO RULES IN ALCATRAZ’s HELL !

I Stand Alone by Godsmack on Grooveshark

Les pyros explosent dans tous les sens, le public est déchaîné, bienvenue à San Francisco pour Vengeance 2013 ! L’île d’Alcatraz n’est qu’à quelques kilomètres d’ici dans la baie de S.F mais cette légendaire prison est un véritable paradis comparé à Vengeance. D’ailleurs la prison semble le thème de la soirée, le décor va dans ce sens avec des barreaux et des chaînes autour du titantron, l’entrée des catcheurs se fait même par un porte de prison. De plus les matchs de la soirée comme l’Elimination Chamber, le Barbed Wire Prison Match ou encore le Three Stages of Hell (notamment le Lion’s Den Match) nous rappellent encore et toujours que l’ombre d’Alcatraz s’étend jusque ici. Le trio de commentateurs composés de Michael Cole, Josh Mathews et Booker T nous accueillent et nous rappelle la carte du PPV, pas moins de 8 combats dont 5 matchs de championnat et un autre où la couronne du King of the Ring 2013 sera remise en jeu ! Cole commence déjà faire ses pronostiques mais il est interrompu par Justin Roberts qui annonce le premier combat de la soirée : le Scramble Match pour le titre Cruiserweight !
83%




Justin Gabriel vs. Daivari vs. Evan Bourne © vs. Adrian Neville vs. Hurricane Helms | Scramble Match, Cruiserweight Championship
Rappelons les règles de ce combat : le combat débute entre 2 catcheurs, les autres font ensuite leur entrée à intervalle régulier (5min), toute personne réussissant un tombé ou une soumission devient champion par intérim. A la fin du temps règlementaire (20min), le champion par intérim devient officiellement champion.

Le premier à faire son entrée n’est autre que le champion Evan Bourne ! La foule acclame The Thunderboy qui va donc devoir défendre sa ceinture du début à la fin. On attend son premier adversaire et c’est finalement le theme song du rookie Adrian Neville qui retentit, celui-ci arrive dans le ring avec un regard déterminé et fixe la ceinture. La cloche sonne et les 2 poids légers vont alors se lancer dans un round d’observation, tentant quelques approches mais à chaque fois repoussées. Finalement Evan surprendra son adversaire avec un standing headscissors qui lance le match. Neville se relève en vitesse mais il se prend une série de kicks puis Evan l’attrape pour une Fisherman Suplex tenu en pin mais il n’obtient que 1. The Thunderboy passe direct sur l’apron du ring et s’apprête à bondir mais Adrian va le surprendre avec un Superkick en pleine face ! Evan se rattrape aux cordes par une main, lui ainsi évitant de tomber du ring, mais Adrian bondit alors sur les câbles pour un magnifique Springboard Hurricanranna vers l’extérieur !!! The Aerial Emperor se relève en vitesse mais il n’en a pas finit et grimpe maintenant sur la barrière de sécurité… 450 Splash ! Waouh ! Il renvoi Bourne dans le ring puis tente le compte : 1…2… Dégagement. 5, 4, 3, 2,1 ! Voilà déjà un nouvel entrant, c’est Justin Gabriel ! The South African Sensation débarque en courant dans le ring mais Adrian Neville le voit venir et prend son élan… puis prend appui sur le dos d’Evan Bourne à quatre pattes pour un Shooting Star Press par-dessus les cordes directement sur Justin ! Oh My God !!! Neville vient encore une fois de nous sortir un move de folie. Les 2 hommes se relèvent comme ils peuvent mais pendant ce temps Evan Bourne grimpe sur un poteau… et s’envole à son tour pour un Diving Crossbody qui fait Strike ! Le champion se relève en vitesse puis renvoi Gabriel dans le ring. Il passe ensuite sur l’apron… mais l’anglais le rejoint ! Les 2 hommes commencent alors à s’enchaîner de droites sous les « Booooo » et les « Yeaaaah » de la foule mais Justin se relève et envoi un dropkick dans le ventre de Neville qui est projeté contre la barrière de sécurité. Justin envoi ensuite un enzuguiri dans la face d’Evan puis il le ramène à l’intérieur des cordes avec une bonne suplex. The Cap Town Flyer relève maintenant le champion et va lui porter quelques coups avant de le projeter dans les cordes… mais c’est l’inverse qui se produit. Justin revient toutefois avec un bon leaping shoulderblock, un second, puis il ramène Evan au sol avec un STO. Justin lui écrase le torse avec un Foot Stamp puis il grimpe sur un coin pour son 450 Splash… mais Adrian Neville sort de nulle part pour un frankensteiner ! Gosh ! Justin retombe durement sur le corps de Bourne ! Neville tente alors le pin sur le champion : 1…2…3 ! Le titre change de main, du moins pour l’instant. The Man That Gravity Forgot n’a pas le temps de dire ouf que Justin l’attrape en roll-up : 1…2…3 ! Le sud-africain est à son tour champion par intérim. Adrian Neville se relève fou de rage et se jette sur Gabriel mais celui-ci le contre avec un surpassement par-dessus les cordes ! Non, Adrian retombe de l’autre côté des cordes et il guillotine alors Justin sur celle-ci. Il l’attrape ensuite pour un suplex vers l’extérieur… la foule retient son souffle… mais soudain Evan Bourne arrive en courant et fait une glissade pour passer entre les jambes de Neville puis l’attrape en powerbomb, entraînant Gabriel au passage ! Tower of Doom vers l’extérieur !!! Oh My Good ! Evan Bourne vient de démolir ses 2 adversaires avec cette prise ! 5, 4, 3, 2, 1 ! Le 4ème participant fait son entrée : c’est Hurricane Helms !

Le super-héros débarque en courant, la cape au vent, et il se jette immédiatement sur Bourne, le seul homme debout. Les 2 hommes s’échangent les coups mais Helms est plus frais et va rapidement prendre le dessus. Il renvoi Evan dans le ring puis le rejoint, mais Bourne le sonne avec un spinning wheel kick. The Thunderboy prend de l’élan et revient à toute vitesse mais il se fait attraper en pleine course pour un puissant Spinning Spinebuster ! Helms sait que ce ne sera pas suffisant et exécutera alors un joli combo Single Knee Facebreaker/Jumping Neckbreaker qui sèche l’ancien champion : 1…2…2.99 ! The Green Hero ne perd pas une seconde et tente son Shining Wizard mais Evan esquive et l’attrape en roll-up : 1…2…2.99 ! Les 2 hommes se relèvent en même temps et Helms tente alors une clothesline mais Evan se baisse et continue sa course pour finalement revenir avec un Running Headscissors ! NON ! C’est contré en tilt-a-whirl backbreaker ! Helms annonce son Hurrichockslam mais soudain il se retrouve nez à nez avec Justin Gabriel et Adrian Neville ! Les 2 vont alors sécher le super-héros avec une combinaison Superkick/Enzuguiri. Neville et Justin vont ensuite se lancé dans une série de contres et d’esquives et The UK Dragon finira par porter un magnifique Pop-Up Cutter ! 1…2… Evan Bourne et Helms interviennent. Adrian est maintenant pris à partit. Après quelques coups Evan l’attrape pour un German Suplex mais Adrian retombe sur ses pieds ! Bourne n’as pas le temps de réagir qu’il se fait attraper pour un Tiger Suplex porté à la perfection… Shining Wizard ! Hurricane vient d’éclater la face du rookie : 1…2…3 ! C’est fait, Helms récupère la ceinture. Mais la victoire est de courte durée car Gabriel le surprend avec un Reverse STO maintenu en sol en Koji Clutch, c’est le Heaven’s Gate ! The Archangel met une énorme pression pour faire abandonner le super-héros… mais celui-ci atteint les cordes. 5, 4, 3, 2, 1 ! Nous sommes à 15min de match et voilà venir le dernier participant : Daivari. Il ne reste donc que 5 minutes et c’est Hurricane le champion actuel.

Daivari descend tranquillement la rampe et se place aux abords du ring alors qu’Evan Bourne et Justin Gabriel s’échangent les coups… mais ils finissent par repérer l’opportuniste et vont alors le surprendre avec un Double Suicide Dive ! La foule acclames les deux hommes qui relèvent Daivari mais voilà maintenant Adrian Neville sur un poteau : Corkscrew Moonsault ! Gosh !!!! Les 4 hommes sont à terres et il ne reste qu’Hurricane dans le ring ! The Green Phantom chauffe alors la foule puis grimpe à son tour sur un poteau… mais Evan Bourne bondit sur l’apron puis envoi un Jumping High Kick dans la face d’Helms ! Il le rejoint ensuite au sommet du corner… Cyclorama ! Evan Bourne tente immédiatement le compte : 1…2…2.99 ! Daivari vient de tirer Evan Bourne à l’extérieur et il fait maintenant le tombé à sa place : 1….2…3 ! La foule hue comme jamais The Sheik qui empêche maintenant ses adversaires de rentrer dans le ring. Il réussi à repousser Gabriel, Bourne et Neville à plusieurs reprises mais finalement les 3 montent en même temps sur l’apron et l’arabe ne sait plus quoi faire, il reste planté là au milieu du ring… Triple Springboard Dropkick ! BAM ! Daivari s’est fait explosé de tous les côtés ! Eyes of the Hurricane ! C’était le coup de grâce. Daivari est out et les 4 autres participants se retrouvent maintenant face à face alors qu’il ne reste qu’une minute au compteur. La bagarre éclate ! Les 4 hommes s’échangent les coups, c’est un véritable brawl ! Finalement Hurricane et Justin réussissent à balancer leurs adversaires respectifs hors du ring. Gabriel tente alors de surprendre le Green Hero mais celui-ci l’attrape pour un puissant Side Slam Backbreaker puis il le prend sur son dos pour un Vertebreaker ! 1…2…2.9 ! Airbourne d’Evan Bourne !!! The Thunderboy vient de briser le compte avec son finisher. Il tente à son tour le compte mais Daivari est de retour et le bloque dans son Camel Clutch !!! Daivari est l’actuel champion mais cette prise lui permet de gagner du temps… 20 secondes. Superkick ! Justin Gabriel vient d’éclater la face de l’iranien ! Il monte immédiatement sur le poteau le plus proche : 450 Splash ! NON ! Adrian Neville grimpe sur l’apron et le pousse violemment à l’extérieur !!!! The Man that Gravity Forgot prend alors sa place sur le poteau : 630 Senton !!!! Il ne reste que 5 secondes : 1…2…Helms tente d’intervenir… 3 ! Ding, ding, ding !
C’est terminé ! Adrian Neville vient de remporter le titre Cruiserweight avec un tombé à 2 secondes de la fin !!! Quel match pour ouvrir Vengeance 2013 ! The Aerial Emperor pavane sous les huées en clamant haut et fort être le meilleur poids léger au monde et que son règne sera le meilleur de l’Histoire. Neville est peut être détestable mais il vient quand même de remporter son premier titre, lors d’un PPV, quelques semaines seulement après ses débuts ! La preuve de son talent mais aussi celle que son ambition démesurée peut donner des ailes.
41%





Seth Rollins © vs. Tyson Kidd | Normal Single Match, Intercontinental Championship
C’est une très grosse opportunité pour Tyson Kidd, il fait son entrée sous les applaudissements et semble plus concentré que jamais. Son adversaire arrive à son tour et on peut sentir la même détermination dans son regard. Il ne fera pas l’erreur de sous-estimer Kidd. La cloche sonne et les 2 compétiteurs vont alors lancer l’épreuve de force… mais immédiatement Rollins lâche une main et envoi un High Kick dans la tête de Tyson puis l’attrape pour un Fisherman DDT ! 1…2…2.99 ! Kick out ! Tyson Kidd a failli se faire avoir après seulement 10 secondes de match. Le champion le relève et va lui porter une série d’atémis de claques puis il tente un standing hurricanranna mais c’est contré en powerbomb/double knee backbreaker ! Gosh ! Quelle prise ! Kidd vient de démolir le dos de son adversaire et il va immédiatement en profiter pour enchaîné avec le Sharpshooter, mais il est trop près des cordes et Rollins va immédiatement s’y refugier. The Skull Kid se relève sur l’apron et Tyson va alors pour le chercher mais il mange un nouveau high kick ! Il titube et Seth s’envole alors pour une Springboard clothesline qui touche sa cible. Le champion garde son adversaire au sol avec un knee drop puis un foot stomp sur le crâne, il décide ensuite de partir pour un standing moonsault mais il est attrapé en roll-up : 1…2… il retourne la manœuvre mais se relève avec Tyson sur les épaules puis lui applique un bon Fireman’s Carry Facebuster ! Il s’élance ensuite dans les câbles et décroche la tête de son adversaire à genoux avec un Yakuza Kick ! Kidd est au sol et Rollins décide alors de grimper sur la 3ème corde… Corkscrew 450 Splash ! Non, Kidd évite avec une roulade sur le côté. Seth se relève un peu sonné et il va immédiatement se prendre un running swinging neckbreaker… mais The Hart Dungeon Elite n’en reste pas là et relève immédiatement le champion pour un magnifique Brainbuster ! 1…2…2.99 Dégagement.

Seth semble toutefois avoir du mal à se relever et Kidd va prendre l’avantage avec un shoot kick dans l’arrière du crâne puis il bloque son adversaire dans un Triangle Choke… la prise est bien porté et Seth semble en difficulté… mais réussi à se retourner et se relève avec son adversaire sur les épaules pour un puissant powerbomb contre un coin ! Rollins prend quelques secondes pour souffler puis il se jette sur son adversaire mais il est accueilli avec les deux pieds dans la face suivi d’un Tornado DDT ! La foule acclame The Stampede Kid qui passe maintenant sur le tablier en attendant que son adversaire se relève… Springboard Sommersault Neckbreaker ! NON ! Rollins ne se laisse pas emporter puis retourne son adversaire et lui assène un puissant Stunner suivi de son Skywalker, un Standing Sliced Bread #2 ! 1…2…2.99 Nouveau dégagement. Rollins s’en arrache les cheveux ! Kidd reprend tout juste ses esprits et le champion Intercontinental l’attrape alors pour une German Suplex puis il prend son élan et applique sans problème un Running Shooting Star Press. Il sent qu’il peut en finir… Blackout Stomp ! Non ! Tyson recule à la dernière seconde pour éviter de se faire planter la tête dans le ring ! Il y va d’un bon spin back kick dans l’estomac de son adversaire puis lui applique son Fisherman Neckbreaker ! 1…2… kick out, again. Tyson va alors attraper les jambes du champion et tente de verrouiller le Sharpshooter mais Rollins se tortille dans tous les sens… Kidd change alors ses plans et y va d’un coup du boomerang contre un coin ! What ? Rollins retombe debout sur le corner puis y va d’un magnifique Moonsault Press ! Kidd n’a rien vu venir ! Rollins se remet sur pied et attend que son adversaire fasse de même… Avada Kedavra ! NON ! Kidd contre le Superkick en attrapant la jambe de Seth puis il lui fauche l’autre jambe… et verrouille son Sharpshooter !!! C’est la fin ! Rollins est au centre du ring, prisonnier de cette soumission… Les secondes sont très longues et Rollins cherche un moyen de s’en sortir… il va taper… non, il a trouvé la faille ! Rollins réussi à faire une roulade avant ! Kidd bascule en arrière mais n’a pas le temps se relever qu’il se prend le Blackout Stomp ! 1…2…3 !
 Le champion conserve sa ceinture alors qu’il a bien faillit la perdre à plusieurs reprises. Ce soir Kidd repart les mains vides mais la foule lui fera quand même une ovation pour la performance qu’il a offert.
62%





Drew McIntyre © vs. Jack Swagger | Normal Single Match, United States Championship
Il est maintenant temps de passé au match pour le titre US, et justement un énorme drapeau américain se déroule au dessus du stage alors que le theme song de Jack Swagger retentit. The Real American et son manager le Sgt Slaughter débarquent alors sous les applaudissements de la foule. Le champion arrive à son tour, hué comme jamais, les chants « USA ! USA ! » résonnant dans l’arena. L’arbitre Charles Robinson présente la ceinture à la foule puis fait démarrer le combat : Ding, ding, ding ! Jack Swagger demande l’épreuve de force mais McIntyre semble hésitant… il finit par accepter mais à la dernière seconde tente un coup en fourbe, mais c’était sans compter que Jack l’avait pressenti et y va d’un Hip Toss ! The Chosen One se relève en vitesse et revient à l’assaut mais cette fois il se fait choper pour un bon powerslam. Jack Swagger le garde au sol avec de la lutte amateur puis il le bloque dans un bodyscissors mais Drew atteint facilement les câbles. Jack le laisse se relever puis revient au contact mais il mange un coup de coude dans la face puis l’écossais enchaîne avec une clothesline dans a nuque. Il relève immédiatement le challengeur et après quelques uppercuts il le ramène au sol avec une Snap Suplex suivi du compte : 1… dégagement. The American Nightmare écrase le dos de son adversaire à plusieurs reprises avec des coups de genoux puis il le bloque dans un Bow & Arrow Stretch… la prise n’est pas très bien porté et Jack va alors facilement renverser en tentative de tombé : 1…2… kick out. Drew se relève en vitesse et se jette sur Jack mais il se fait accueillir avec une puissant Overhead Belly to Belly Suplex qui le projette à l’autre bout du ring ! Drew se relève en titubant et il est attrapé pour une série de 3 Gutwrench Suplex suivi du tombé mais il s’en sort encore. The American Everyman ne lâche pas pour autant son adversaire et lui porte plusieurs écrasements sur la cheville puis tente de verrouiller son Ankle Lock… mais il mange un coup de pied en pleine face ! Drew se relève en boitant et Jack tente une attaque mais il est contré avec un croche-pied qui l’envoi de guillotiner dans les câbles ! Drew va direct mettre le plus de pression possible sur le dos de son adversaire pour l’étrangler et le ref se met à compte : 1…2…3…4… Le champion lâche intelligemment au dernier moment. Il passe ensuite sur l’apron puis détruira le dos de Jack avec  un violent Side Walk Slam sur le rebord ! L’écossais pavane à l’extérieur sous les huées et ira même provoquer un fan au premier rang. Jack se relève comme il peut mais McIntyre le démolit à nouveau en l’écrasant contre le tablier avec un coup de bélier ! Jack est ensuite renvoyé dans le ring puis Drew remonte à son tour et va alors tenter un Camel Clutch… Swagger hurle de douleur et doit avoir le dos en miettes… mais avec le soutient de la foule il arrive à se remettre sur pied ! Drew le ceinture alors pour une German Suplex… mais Jack se retient aux câbles et repousse son adversaire en arrière, le faisant basculer pour une roulade arrière. Drew se relève illico mais il mange un puissant big boot en pleine face ! Jack enchaîne ensuite avec son Corner Slingshot Splash mais il n’obtient que le compte de 2.

Il relève Drew et après une série de coups bélier pour l’écraser dans le coin il va le hisser au sommet. Il le rejoint ensuite et appliquera une magnifique Superplex ! Captain Wrestling s’apprête maintenant à en finir… Gutwrench Powerbomb ! NON ! Drew réussi à passer dans le dos de son adversaire puis le surprend avec un Reverse STO. Il prend une seconde pour souffler mais Jack se relève déjà… The Sinister Scotsman lui décrocher alors la tête avec un coup de genou puis il enchaîne avec un Hangman’s Neckbreaker sur ce même genou ! Aoutch ! Jack se relève en se tenant la nuque et le champion fait alors le signe de la fin : Futur Shock DDT ! Olympic Slam ! Quel contre de Jack Swagger !!! Les 2 hommes sont au sol et l’arbitre se met à compter… Le Sgt. Slaughter se met à taper sur le bord du ring pour encourager son poulain et la foule lui suivra immédiatement. ..5…6… Drew est le premier debout. Il fonce alors sur Jack mais celui-ci contre avec un tilt-a-whirl powerslam ! The Real American enlève maintenant ses bretelles et attrape la cheville meurtris du champion : Patriot Act ! Non ! Drew fait une roulade avant et Jack va alors percuter de plein fouet le poteau en acier ! Roll-up : 1…2…2.99 ! Swagger s’en sort in-extremis. Il est toutefois sonné et se relève sans trop savoir où il est… Futur Shock DDT ! C’est passé ! Cette fois c’est la fin : 1…2… L’arbitre s’arrête de compter, il a vu le pied de Jack passant sous la première corde ! McIntyre n’en revient pas et va alors menacer l’officiel. Pendant ce temps le Sgt. Slaughter vérifie que Jack va bien et lui envoi de l’eau au visage pour le réveiller. Drew se met à hurler à l’arbitre qu’il y a tricherie, ce qui n’est pas le cas, mais l’arbitre va alors demander des explications au Hall Of Famer. L’écossais profite de cette diversion pour sortir un poing américain alors que Jack se remet comme il peut sur pied… Headshot ! Non ! Jack esquive et attrape Drew pour son Gutwrench Powerbomb ! The American Nightmare est KO ! Jack attrape immédiatement la cheville de Drew pour son Patriot Act !!! Drew hurle de douleur et tente d’aller chercher les cordes mais elles sont trop loin… il tente alors d’attraper son poing américain du bout des doigts mais le Sgt. Slaughter lui retire sous le nez ! McIntyre n’a plus d’issue… il tape ! La foule explose de joie, le titre US est de retour au pays !

C’est une grosse victoire pour Jack Swagger qui se relève sous les applaudissements. Il est rejoint par son manager qui lui apporte la ceinture puis les 2 fêtent sous une pluie de confettis bleus, rouges et blancs ! Les chants pro-USA reprennent alors tandis que l’ancien champion repart discrètement, rageant de s’être fait humilié.
71%




La caméra nous amène maintenant dans la loge de The Shield. En fait il n’y a personne dans la salle, excepté CM Punk qui est assis au bout d’un banc. Le champion WWE finit de mettre ses bandages aux poignets puis il fixe le sol quelques secondes, il semble à la fois concentré mais aussi légèrement troublé. The Best in the World ramasse son titre posé à côté de lui puis il se relève d’un coup… mais ce retrouve soudain face à face avec Brock Lesnar ! Les deux hommes ne se lâchent pas du regard et on peut sentir une grosse tension… Lesnar fixe ensuite le titre WWE puis déclare à Punk qu’une bête en cage peut devenir imprévisible. Le champion ne semble pas impressionné et répond alors qu’il sait à quoi s’attendre avec Lesnar et il repartira comme il est venu : avec le titre, car il est The Best in the World ! Il y a de l’électricité dans l’air et ça peut exploser à tout instant mais soudain Paul Heyman s’interpose pour calmer tout le monde. The Genius demande à Lesnar de reculer puis rappelle à Punk que celui-ci doit lui faire confiance, Lesnar fera ce qu’il (Paulie) ordonnera. Punk ne répond rien mais on peut lire dans son regard une certaine méfiance, mais aussi de l’arrogance... The Best in the World quitte alors la pièce en snobant Heyman qui voulait lui serrer la main. Dans le fond de la pièce on voit Lesnar enlevé son t-shirt puis soulever des haltères, il semble plus affuté que jamais… The Perfect Storm va faire un ravage dans cette cage, reste à savoir s’il sera avec ou contre le WWE Champion.
84%




The Cartel vs. Carlito, Hernandez & Chavo Guerrero | 6-Man Elimination Tag Team Match
C’est une véritable guerre des gangs qui fait rage à Smackdown depuis quelques semaine, aujourd’hui l’affrontement officiel entre les 2 groupes a enfin lieu. L’alliance menée par Carlito débarquent en premier sous les applaudissements de la foule à 100% derrière eux, vient ensuite le tour du Cartel et les huées sont immédiates. Alberto débarque en premier, suivi de près par ses deux employés ayant le visage masqué par leur bandeau, des véritables gangstas. Les 2 groupes se font face dans le ring et une bagarre générale est sur le point d’éclater mais l’arbitre John Cone arrive à maintenir le statu quo le plus longtemps possible. Finalement c’est Homicide et Carlito qui débuteront le match.

Homicide porte le premier coup avec une série de droites puis il applique un dropkick qui fait reculer Carlito contre un coin. The Strong Style Thug s’élance alors pour un puissant Running Arched Big Boot en pleine face du portoricain puis il le ramène au sol avec une suplex. Homicide débute très bien ce combat et il décide maintenant de monter sur un poteau… Diving Double Foot Stomp ! C’est contré ! Carlito a relevé la jambe à la dernière seconde et Homicide s’est empalé dessus ! Il titube et Carly l’attrape alors pour un Flowing DDT. The Puertorican Panther ne perd pas une seconde et fait le tag avec Hernandez qui y va d’un Slingshot Shoulderblock sur son ancien coéquipier des LAX. Homicide se relève contre un coin et évite de justesse un Corner Splash puis il prend son élan et revient à toute vitesse… pour se prendre un puissant High Angle Spinebuster ! The Mexican Sandstorm prend le contrôle de son adversaire avec des Short-Arm Clotheslines puis il y va d’une puissante Overhead Choke Suplex !!! Homicide à traversé tout le ring ! Il se relève contre son coin et fait alors le tag avec un Hunico, les 2 gangstas tentent de s’en prendre à deux à Hernandez mais celui-ci les repousse… puis leur porte une double clothesline qui les envoient par-dessus les cordes !!! Hernandez tag à son tour avec Chavo puis il prend son élan… Big Man Dive ! Mon Dieu ! Le poids lourd vient de s’envoler par-dessus les cordes pour retomber violemment sur ses 2 adversaires ! La foule l’acclame puis il renvoi Hunico dans le ring, et éclatera de nouveau Homicide avec une front-suplex sur la barrière de sécurité.  Hunico se relève encore sonné mais Chavo va immédiatement lui porter un spinning wheel kick dans la tête ! The South Border Bad Boy recule contre un coin et Chavo lui bondit dessus pour un magnifique Monkey Flip ! Hunico s’est envolé dans les airs pour retombé à plat sur le dos. Guerrero monte maintenant sur un coin pour son Frog Splash mais Alberto Del Rio lui retient le pied… Hunico va alors y aller d’un Frankensteiner sur le Mexican Warrior qui s’écrase à son tour sur le mat. Hunico remonte sur le corner… Fall Of Juarez ! 1…2…2.99 ! Dégagement in-extremis. Hunico fait le tag et c’est à nouveau Homicide qui rentre dans le ring.

The Urban Legend sèche direct son opposant avec un puissant Lariat puis il le relève pour un suplex… puis une seconde, et enfin une troisième ! Homicide vient d’exécuter Los Tres Banditos pour se moquer du neveu d’Eddie Guerrero. Il annonce la fin : Gringo Cutter ! NON ! Chavo le contre et applique sa version de trois suplex, Los Tres Amigos, cette fois sous les applaudissements de la foule ! Chavo rampe vers son coin… et réussi enfin le tag ! Hernandez rentre dans le ring comme une furie et va étaler Homicide avec un puissant Spear. Hunico tente alors d’intervenir mais il est attrapé à bout de bras puis balancé à l’extérieur ! Quelle démonstration de puissance de la part du SuperMex ! Hernandez attend que son ancien équipier se relève puis le prend sur ses épaules pour le Border Toss ! Mais ? Alberto rentre dans le ring et y va d’un low blow alors qu’Hunico occupait l’arbitre !!! Hernandez est plié en deux et se prendra direct le Gringo Cutter d’Homicide : 1…2… Carlito et Chavo tentent d’intervenir mais les membres du Cartel s’interposent…3 ! Hernandez est le premier éliminé, c’est une grosse perte pour l’équipe de Carlito. Le portoricain prend alors le relais et se jette sur Alberto De Rio toujours dans le ring, le faisant reculer sous une pluie de coups, mais soudain Homicide l’attrape en roll-up : 1…2…2.99 ! C’était juste ! Carlito se relève en vitesse et évite une clothesline de son adversaire puis le surprend avec le Back Stabber !!! Il tente alors le compte mais Hunico le tire à l’extérieur du ring ! Ce n’est pas possible !!! Slingshot Plancha de Chavo qui s’écrase sur Hunico. Carlito remonte en vitesse dans le ring mais Homicide réussi à faire le tag. Alberto Del Rio et Carlito se lancent dans un « à toi, à moi » sous les applaudissements et les huées de la foule, et c’est finalement Carly qui prend le dessus après un aveuglement ! Il se marre puis claque un Superkick dans la face du Mexican Aristocrat ! 1…2… Dégagement. Carlito garde son adversaire au sol avec une série de coups de pieds puis il lui attrape les jambes et verrouille un Figure Four Leg Lock ! Wooo ! La prise semble efficace mais Alberto va tendre les bras pour attraper les cordes puis il se tire sur l’apron. Carlito lâche prise puis va pour le relever mais il se fait guillotiner le bras sur la corde ! Alberto remonte en vitesse dans le ring et applique un Double Knee Armbreaker qui démolit encore plus le bras du portoricain. The Essence of Excellence prend vraiment le contrôle de son adversaire avec des écrasements de ce même bras puis il le projette contre un coin et y va de son Jumping Enzuguiri ! Carlito titube et se fait immédiatement attrapé pour le Cross-Armbreaker !!! La prise est portée en plein centre du ring, Carly n’a plus d’échappatoire… Frog Splash ! What ? Chavo vient d’exécuter son finisher sur Del Rio qui portait toujours la soumission ! C’était très bien vu de la part de Chavo qui vient de sauver son équipier.

Les 2 leaders sont au sol et rampe vers leur coin respectif… le tag est fait du côté du Cartel ! Hunico fonce direct sur Chavo et lui porte un dropkick pour empêcher le changement ! Il relève ensuite Carlito mais The San Juan Kid le surprend avec un Stunner ! Hunico vacille… Back Stabber !!! 1…2…3 ! El Incognito est éliminé à son tour, chaque équipe se retrouve amputé d’un membre, c’est maintenant du 2 contre 2. Homicide prend immédiatement le relais et se jette sur Carlito mais celui-ci se baisse en tirant la 3ème corde et le gangsta va s’écraser à l’extérieur du ring ! Chavo, toujours à l’extérieur, relève alors Homicide et va lui porter sa Gory Bomb sur le sol ! Il le renvoi ensuite dans le ring puis fait le tag avec Carlito. C’est maintenant lui l’homme légale, il grimpe alors sur le coin… Frog Splash ! NON ! Homicide a replié les genoux !!! The Urban Legend se relève difficilement mais va direct prendre Chavo sur son dos pour Da Cop Killa ! NON ! Chavo glisse derrière lui et l’attrape en roll-up : 1…2…3 ! Homicide est éliminé ! The Urban Legend est fou de rage et portera quand même son Gringo Cutter sur Chavo avant de repartir sous les huées. Alberto s’empresse alors d’aller faire le compte : 1…2… Intervention de Carlito ! The San Juan Kid menace Alberto et les deux sont prêts à se sauter dessus mais le ref renvoi Carlito dans son coin. Alberto se retourne alors que Chavo se relève juste… Shoot Kick en pleine tempe ! Bam ! Chavo s’est fait éclaté la tête ! Alberto en rajoute alors une couche avec son Brainbuster, El Emperador ! Chavo est out, Alberto peut faire le compte : 1…2…3. Chavo est éliminé à son tour, il ne reste donc que le leader du Cartel et son plus grand ennemi Carlito.

Carlito rentre dans la zone de combat en se méfiant de son adversaire qui reste toutefois à bonne distance… Les 2 combattants se tournent autour afin de trouver le bon moment pour attaquer, le combat semble recommencer… Finalement c’est Carlito qui va mimer une clothesline mais il continue sa course et surprend le mexicain avec un Springboard Back Elbow Smash en pleine mâchoire ! The New Latino Heat enchaîne immédiatement avec un Rolling Cutter mais il ne tente pas le compte. Il sait que cela ne suffira pas et monte sur un poteau… Moonsault ! Non ! Del Rio s’est relevé et se jette vers le coin pour éviter le move. Il se retourne mais se retrouve nez à nez avec Carlito qui est retombé sur ses pieds et le surprend avec un Hurricanranna tenu en pin ! 1…2… Dégagement. Alberto se relève en vitesse puis une tente une clothesline mais il va se prendre une Japanese Armdrag, suivi d’une deuxième, et une troisième… Non, cette fois Del Rio éclate le bras de Carlito avec un Armwrench suivi de son Double Knee Armbreaker ! Del Rio tente ensuite de verrouiller une nouvelle fois son Cross-Armbreaker mais Carlito est assez lucide pour rouler vers les cordes. Del Rio lui portera toutefois une série de low kicks dans les côtes puis il le relève contre un coin et l’éclate avec son Jumping Enzuguiri ! Bridging German Suplex : 1….2… Carlito se sort du compte. The San Juan Kid semble vraiment souffrir de son bras pris pour cible à plusieurs reprises et il va alors tenter un Superkick… mais Alberto lui attrape la jambe ! Enzuguiri ! Carlito à surpris El Jefe qui tombe en arrière et se retrouve assis contre un coin… Cannonball !  Carlito vient d’écraser son adversaire de tout son poids. Il sent qu’il peut en finir et annonce le Backstabber… talonnade dans les parties ! Aoutch ! L’arbitre n’a rien vu et Alberto enchaîne illico avec son Cross-Armbreaker !!! Le portoricain hurle de douleur… il va taper… Non ! Il retourne en tombé et pose les pieds sur les cordes : 1…2…3 !!! Carlito s’impose ! La foule acclame The New Latino Heat qui est rejoint par ses 2 compères pour fêter cette victoire, une victoire volée mais on ne peut l’en blâmer vu les techniques du Cartel. Alberto Del Rio repart en rageant en on peut lire dans son regard qu’il n’en a pas finit…
58%





Kane vs. Abyss | Barbed Wire Prison Match
Le temps du massacre est arrivé. Les 2 monstres n’ont qu’un seul désir, faire souffrir, et ils vont êtres servis puisque pour ce match les cordes ont étaient enroulés avec du fil barbelés. C’est un combat sans disqualification où la victoire peut se faire par tombé ou soumission, mais ce sera bien le plus barbare qui repartira vainqueur ! Des flammes explosent le long de la rampe et voilà venir le Big Red Monster Kane ! Celui-ci a le visage déformé par un sourire démoniaque… Il fait jaillir des flammes aux 4 coins du ring puis attend son adversaire qui ne tarde pas non plus. Abyss est accompagné par son manager James Mitchell mais aussi par une batte barbelée ! The Executioner rentre dans la chambre de torture et l’arbitre fait direct sonné la cloche ! Kane se jette sur Abyss et lui applique une puissant Big Boot qui lui fait lâcher l’arme puis il y va d’un bodyslam. The Big Red Monster semble déchaîné et applique un leg drop sur la nuque de son adversaire puis il ramasse la batte… mais Abyss préfère rouler en dehors du ring ! The Real Monster va immédiatement fouiller en dessous et sort une table recouverte de barbelé elle aussi puis il la fait glissé dans le squared circle. Abyss continue son tour de ring mais cette fois il va chercher une chaise du coté des commentateurs… Diving Clothesline ! Mon Dieu ! Kane a perdu patience et a bondit du poteau directement sur son adversaire à l’extérieur !!! Kane relève son ennemi et va alors lui asséner une série d’uppercuts puis il lui tape la tête sur la table des commentateurs. Il prend ensuite un peu d’élan et tente une nouvelle attaque mais Abyss l’accueil avec un big boot puis il le chop immédiatement pour un powerbomb à travers la table des commentateurs espagnols !!!! Damn ! Dios Mio !

Kane rampe comme il peut sur le sol mais Abyss va récupérer un câble électrique pour l’étrangler avec !!! The Real Monster semble prendre un plaisir sadique à faire souffrir son adversaire mais celui-ci va tout de réussir à attraper une chaise et en met un grand coup dans le crâne d’Abyss ! Le bourreau ne lâche pas pour autant mais desserre un peu l’étau, ce qui permet à Kane de se relever puis de se jeter en arrière pour écraser Abyss contre les escaliers en acier ! Cette fois Abyss a lâché prise et Kane lui plante alors la tête dans le sol avec un DDT ! The Devil’s Favorite Demon renvoi maintenant Abyss dans le ring puis il le rejoint armé de la chaise. Il y va de plusieurs coups dans le dos d’Abyss puis tente un headshot mais The Psycho Butcher arrête le coup à la dernière seconde ! Les 2 hommes tiennent l’arme en l’air, tendant mutuellement de se l’arracher des mains et ceux pendant plusieurs secondes… mais Kane finira par porter un coup de genou dans le ventre de l’autre fou puis il l’envoi au tapis avec un formidable coup de chaise sur le haut du crâne ! 1…2… Dégagement. Abyss se relève, le sang coulant à flot sur son visage mais cela semble l’enragé encore plus ! Kane y va d’une série de coups de poings mais Abyss ne semble rien sentir et sourit à pleine dents ! Kane l’attrape alors par la gorge pour son Chockslam… mais Abyss va le repousser violemment dans les cordes ! Gosh ! Kane s’est arraché le dos dans les barbelés ! Il pousse un hurlement et Abyss va alors en rajouter une couche avec un coup de batte barbelé dans le ventre ! Kane tombe à genou, le dos et le ventre lacérés, mais Abyss l’attrape alors dans un Bearhug ! The Big Red Monster est dans une très mauvaise position mais il refuse d’abandonner…. Abyss va alors l’écraser contre un coin puis portera plusieurs coups de bélier qui détruise encore plus son adversaire ! Kane réussi tant bien que mal à s’extraire des barbelés et fait quelques pas en titubant… mais Abyss le chop immédiatement pour son Black Hole Slam ! BAM ! Abyss fait direct le compte : 1…2…2.99 ! Ce n’est pas suffisant.

Abyss rage et décide alors d’installer la table contre un coin. Il relève Kane et après quelques coups il tente de le projeter contre mais Kane ne se laisse pas faire et y va d’un Sidewalk Slam suivi d’un Basement Dropkick dans la face de son adversaire. Kane prend quelques secondes pour reprendre son souffle puis il monte à nouveau sur un poteau… Diving Clothesline ! Non ! Cette fois Abyss l’attrape à l’atterrissage pour une Overhead Belly to Belly Suplex ! Kane se relève contre les cordes… Big Boot ! NON ! Kane esquive de justesse et le Psycho Butcher va s’arracher la jambe dans les barbelés ! Abyss est bloqué et Kane en profite pour lui porter une bonne clothesline pour l’envoyer à l’extérieur ! Kane installe maintenant la table au centre du ring puis va pour chercher son adversaire mais celui-ci à disparu sous le ring ! Abyss ressort de l’autre côté, avec un sac dans la main. Il remonte dans le ring sans que Kane ne le voit puis déverse le contenu du sac sur le sol ! Ce sont des punaises !!! Kane se retourne…Black Hole Slam !!! NON ! Kane réussi à contrer et il attrape Abyss par la gorge… Chockslam à travers la table barbelée ! Hell Yeah ! Quelle boucherie ! Kane tente immédiatement le tombé : 1…2…2.99 ! WTF ! Ce n’est pas possible ! Kane n’en revient pas et hurle de colère. Satan’s Only Son commence alors à tourner comme un bête une cage en attendant que son adversaire se relève mais soudain une idée machiavélique lui traverse l’esprit ! Il se met alors à rigoler puis place la chaise au sol, au centre du ring alors qu’Abyss se relève difficilement, complètement aveuglé par son propre sang… Kane passe son doigt sur sa gorge puis attrape Abyss pour un Tombstone Piledriver sur la chaise ! NOOON ! Abyss passe dans le dos du Devil’s Favorite Demon puis le repousse dans les cordes… FIREBALL ! Oh My Gooood ! James Mitchell vient de lancer une boule de feu au visage de Kane !!!! Le Big Red Monster pousse un cri et se retourne en se tenant le visage… Black Hole Slam dans les punaises !!!!!! Mitchell hurle alors à son monstre de faire le tombé : 1…2…3 ! C’est fait ! The Real Monster vient de battre Kane, il lui a fait connaître la douleur extrême !   
61%


      

La foule est encore sous le choc de ce qu’elle vient de voir, l’arena est quasiment silencieuse, on entend seulement le rire machiavélique de James Mitchell qui rejoint son monstre dans le ring. Le Dr. Death prend alors un micro et déclare que ce soir est l’avènement d’une nouvelle ère ! C’est le début du règne de la Peur ! Mitchell pointe Abyss du doigt et déclare que sa créature vient de marquer au fer rouge les esprits, il vient d’annihiler un démon. Kane a fait régner la terreur à la WWE pendant des années mais aujourd’hui The Real Monster lui a appris que même un monstre peut souffrir, Kane n’est plus une menace ! Un rictus sinistre apparaît sur le visage du diable incarné et après quelques secondes il reprend en disant qu’Abyss va maintenant faire disparaître Kane dans les ténèbres. Craignez les abysses car celles-ci vont vous dévorer ! Il lève les bras en l’air puis des flammes bleutées jaillissent des poteaux puis soudain la salle est plongée dans le noir totale ! On entend alors les cris de quelques fans effrayés, cela dure plusieurs dizaines de secondes puis soudain un projecteur éclair un cercueil devant le ring ! Abyss va alors faire rouler Kane dedans puis il referme  violemment le couvercle. Abyss pousse ensuite le cercueil jusque sous le titantron, suivi de près par James Mitchell. Le monstre redresse la dernière demeure de Kane puis le duo infernal attend quelques secondes… BRAOUM ! Un éclair vient de frapper le cercueil et celui s’embrasse instantanément !!! Mon Dieu !!! C’est un véritable brasier ! Mitchell et Abyss célèbrent cet instant sous les huées puis disparaissent en coulisse. Une équipe de technicien débarquent alors en courant, armés d’extincteurs pour venir éteindre le feu… mais soudain le couvercle du cercueil tombe au sol ! Le cercueil est vide !!!  C’est à n’y rien comprendre ! The Big Red Monster a disparu dans les flammes.
78%




Sheamus © vs. Christian | Normal Single Match, World Heavyweight Championship
La soirée continue et c’est maintenant l’heure de l’un des Main Events de la soirée, l’affrontement entre le Fighting Champion Sheamus et The Instant Classic Christian ! Le challengeur débarque en premier sous une grosse ovation de la foule, mais le champion aura la même, le combat sera très disputé autant dans le ring que dans les tribunes ! L’arbitre fait démarrer la rencontre et les 2 hommes vont alors se serrer la main, ce qui leur vaut des applaudissements. Sheamus demande l’épreuve de force mais Christian sait qu’il ne fait pas le poids et préfère alors envoyé un dropkick dans le torse de son adversaire. Celui-ci recule de quelques pas, rebondit dans les cordes et revient direct à l’assaut mais Christian l’accueil avec un hurricanranna ! The Celtic Warrior se relève et Christian tape alors sur son torse pour le provoquer, mais de façon amicale. Les 2 hommes se jettent alors l’un sur l’autre mais cette fois c’est Sheamus qui envoi son adversaire au tapis avec un Shoulderblock ! Christian se relève vite mais il se fait acculer contre un coin avec une série de droites ! Sheamus lui porte plusieurs coups d’avant-bras puis il prend son élan pour un coup de bélier… mais il se fait accueillir avec un Pendulum Kick ! Sheamus recule de quelques pas et Christian tente alors une clothesline mais il est attrapé en pleine course pour un tilt-a-whirl backbreaker ! Sheamus prend enfin le combat en main avec une série de slams puis il bloque son adversaire dans une Texas Cloverleaf… mais il y aura ropebreak. The Fighting Champion relève le canadien mais celui-ci va lui mettre une bonne mandale dans la face puis lui porte une Front Suplex sur les cordes suivi d’un dropkick qui projette le champion du monde à l’extérieur ! Sheamus se remet sur pied et Christian tente alors une Triangle Plancha mais Sheamus le voit venir et l’attrape au vol… puis l’éclate avec un Rolling Fireman’s Carry Slam à même le sol ! Sheamus renvoi le challengeur dans le ring puis il remonte sur l’apron et bloque Christian dans les cordes pour sa série de coups d’avants bras sur le torse !  Drum War ! Il finit par lâcher Christian qui titube… Slingshot Shoulderblock ! 1…2… Dégagement.

Sheamus semble avoir pris le contrôle du combat et va maintenant porter une bonne série de droites sur son adversaire au sol puis il le relève et le projette dans les cordes… Irish Curse Backbreaker ! The Fighting Champion se met à taper sur son torse pour annoncer son Brogue Kick mais Christian roule sur l’apron du ring. Sheamus va alors le chercher mais Captain Charisma va lui envoyer un coup de genou dans le ventre puis bondit par-dessus lui pour un Slingshot Sunset Flip Pin : 1… Dégagement immédiat du champion mais Christian va direct le ramené au sol avec un Inverted DDT puis il monte sur un poteau… Diving Headbutt ! Christian sait que ce ne sera pas suffisant et se place alors contre un coin…. SPEAR ! Non ! Christian a feinté et fait une glissade pour passer entre les jambes de son adversaire puis l’attrape en roll-up : 1…2…2.99 ! Sheamus à failli se faire avoir ! Christian lui porte maintenant plusieurs droites pour le faire reculer mais Sheamus répond avec un bon coup de boule et c’est Christian qui fait quelques pas en arrière ! Sheamus se jette sur lui mais il va se prendre un bon flapjack qui claque sur le mat ! The Instant Classic monte à nouveau sur le top rope et attend que son adversaire se relève… Missile Dropkick ! Christian sait qu’il n’a pas de temps à perdre et va alors se placer contre un coin… Spear ! Cette fois ce n’était pas du bluff et il a percuté de plein fouet le Celtic Warrior ! Christian fait immédiatement le tombé en se voyant déjà champion : 1…2…2.99 ! Dégagement. Christian rage intérieurement et décide alors d’attraper les pieds de son adversaire pour un coup de boomerang contre un poteau ! Sheamus est sonné… Killswitch ! Non ! Sheamus le repousse dans les cordes puis l’attrape au retour pour un puissant powerslam ! The Great White part ensuite pour plusieurs Short-Arm Clothesline bien stiffs puis il prend son adversaire sur ses épaules : White Noise ! 1…2… Ropebreak. Sheamus relève direct son adversaire mais celui-ci le fait basculé en avant pour le guillotiner dans les cordes ! Il va ensuite se mettre debout sur son dos tout en tirant la 3ème corde pour infliger une grosse pression… l’arbitre se met à compte : 1…2…3…4… Christian lâche et le zèbre le force alors à reculer de quelques pas. Sheamus reprend son souffle et s’aide des cordes pour se relever mais Christian se jette à nouveau sur lui ! Surpassement ! Christian s’envole par-dessus les épaules du champion mais il se raccroche in-extremis aux cordes et retombe sur l’apron du ring ! Brogue Kick ! Cette fois Christian n’a pas put éviter et se fait puissamment projeter à l’extérieur !

Christian semble KO et l’arbitre se met à compte alors que Sheamus en profite pour reprendre ses forces : 1…2….3….4…5…6… Christian est toujours inerte et Sheamus décide alors d’aller le chercher, il ne veut pas d’une victoire par Count Out. The Fighting Champion renvoi son adversaire dans le ring puis va pour le rejoindre mais Christian y va d’un Baseball Slide Dropkick ! Sheamus recule de quelques pas et cette fois il ne pourra pas éviter une Slingshot Plancha ! Le canadien reçoit pas mal d’applaudissements et décide alors de sortir le grand jeu, à savoir son Killswitch sur le sol de l’arena… C’est porté !!! BAM ! Sheamus s’est fait éclaté la face ! Le champion est KO mais si Christian veut remporter le titre il ne pourra pas le faire par décompte extérieur. Il relève, non sans mal, l’irlandais puis le renvoi dans le ring. Il grimpe ensuite sur un poteau… Frog Splash ! C’est passé ! 1….2….2.99 ! What ? Christian n’en revient pas. Le canadien ne sait plus quoi faire et décide alors de tenter un nouveau Spear…. Irish Curse Backbreaker !!! The Great White a attrapé le canadien en pleine course et lui détruit le dos avec ce move dévastateur ! Il ne le lâche pas pour autant et le ramène direct sur ses épaules… High Cross contre un coin !!! Damn ! Christian s’est fait explosé le dos et titube vers le centre du ring alors que Sheamus s’élance  à toute vitesse dans les cordes… Brogue Kick ! Le squale vient d’arracher la tête de Christian avec ce coup de pied porté avec une rare violence ! Le Great White est à bout de forces, il a tout donné dans cet enchaînement, et s’écroule alors sur le corps inertes du canadien : 1…2…3 ! The Fighting Champion conserve sa ceinture !
Les 2 hommes restent au sol un bon moment puis Sheamus finit par se relever, aidant ensuite son adversaire à faire de même. L’arbitre remet la ceinture au Celtic Warrior qui propose une nouvelle poignée de main à Christian. Christian hésite quelques secondes… mais finit par accepter. On sent un profond respect entre les 2 hommes qui auront tout donnés dans ce match mais c’est bien le Fighting Champion qui aura était meilleur ce soir.  
61%
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 18:20


Ryback vs. Big Show | Three Stages of Hell, Ryback’s King of the Ring Crown on the Line
L’affrontement final de cette guerre de titans va enfin avoir lieu, c’est un combat au meilleur des 3 manches, et la première se jouera dans une cage octogonale en acier installé près du titantron. La cage n’est pas bien grande, les parois sont inclinés, et il y a une petite plateforme faisant le tour au sommet pour l’arbitre afin qu’il ne se retrouve pas enfermé avec les 2 chiens enragés. Le seul moyen de sortir de cette structure sera de mettre son adversaire KO 10 secondes ou de le faire abandonner. Big Show est le premier à faire son entrée sous les huées générales mais il s’en moque et rentre direct dans la cage sans la moindre hésitation. Vient ensuite le tour du King of the Ring Ryback ! Il dépose sa couronne sur un pupitre puis fixe son adversaire avec la même intensité, il semble bruler de rage. Il rentre à son tour dans la cage et l’arbitre verrouille alors la porte derrière lui. Quel le combat commence. 
 
• Stage 1 : Lion’s Den Match > Pas de temps à perdre, les 2 hommes vont immédiatement au contact pour un échange de coups des plus intenses ! Personne ne semble prendre le dessus et cela dure plusieurs dizaines de secondes… Finalement Big Show y va d’un gros coup de boule qui fait reculer Ryback de quelques pas puis il se jette sur lui… powerslam contre le grillage ! Gosh ! Ca commence très fort ! Big Show n’a pas le temps de se relever que Ryback est déjà sur lui et le bloque pour une nouvelle pluie de coups de poings et d’avants bras bien stiffs ! Il lui écrase le visage contre la cage et tente de le faire saigner avec mais Big Show réussi à le repousser en arrière. Ryback revient immédiatement à la charge mais cette fois Big Show reste sur fixe sur ses fondations… et met à terre le King of the Ring avec un shoulderblock. The Immovable Object pousse un rugissement et attend que son adversaire se relève pour le défier de recommencer. Ryback s’élance à nouveau pour un Shoulderblock mais cette fois Big Show l’attrape en pleine course pour un Sidewalk Slam ! The Extreme Giant enchaîne avec un bon leg drop sur la nuque puis il bloque Ryback dans un Camel Clutch ! Il est en train de lui plier le dos mais la foule se met à encourager leur favori… et celui-ci va petit à petit trouver la force de se relever ! Big Show ne lâche pas pour autant mais il se prendra un Backpack Stunner ! Big Show se relève en se tenant la mâchoire et ne verra pas arriver une puissante Meathook Clothesline !!! 1…2…3…4…5…6… Big Show se remet sur pied. Ryback va alors pour le chercher mais il se fait surprendre avec un spinning spinebuster contre le grillage ! Big Show prend ensuite de l’élan et revient à toute vitesse pour un SPEAR ! NON ! Ryback esquive et Big Show percute de plein fouet la porte de la cage qui s’ouvre sous le choc ! Big Show est dehors ! Les arbitres ne savent pas trop comment réagir et Ryback décide alors d’aller chercher son adversaire pour le ramener dans la cage… mais soudain Big Show lui met un violent coup de chaise dans le crâne ! Ryback n’a rien vu venir ! Il titube et Big Show l’attrape alors par la gorge pour un Show Stopper a même le sol !!! Ryback est inertes et Big Show va alors le traîner, non sans mal, à l’intérieur de la cage pour que le combat reprenne : 1…2….3…4…5…6…7…8… Ryback se relève difficilement et Big Show arme alors son poing… WMD Punch ! Non ! Ryback esquive et attrape Big Show sur ses épaules pour son Shell Shocked ! C’est porté ! Le sol à tremblé sous le choc ! Ryback va alors s’appuyer contre la paroi incliné de la cage pour se reposer alors que l’arbitre fait son compte depuis la plateforme surplombant le ring octogonale : 1…2…3….4…5….6…7…8…9… Big Show est debout ! Ce n’est pas possible ! Ryback va alors lui porter une série de droites puis violentes puis il le prend sur ses épaules… Running Powerslam contre le grillage ! Celui-ci ne cède pas mais est complètement déformé après un tel choc. Ryback va maintenant terminer le boulot et se met à remuer son bras… FEED ME MORE ! FEED ME MORE ! FEED ME MORE ! Big Show se relève comme il peut… MEATHOOK CLOTHESLINE ! NON ! Big Show dégaine son WMD Punch ! Ryback s’écroule comme une masse et l’on voit alors que le Giant  s’était armé d’un poing américain ! La foule hue Big Show comme jamais alors que l’arbitre fait le compte et arrive finalement à 10. Big Show remporte la première manche, s’il remporte la suivante alors il sera couronné King of the Ring.

Big Show rejoint maintenant le ring pour la 2nde manche qui sera un Strap Match, le premier à toucher d’affilés les 4 coins du ring remporte le match, mais bien sûr les deux hommes seront attachés l’un à l’autre par une corde. Ryback finit par se relever et prend quelques secondes pour reprendre ses esprits, l’équipe médicale vient même voir s’il est en état de continuer mais The Hungry King les repousse puis se dirige vers le ring d’un pas déterminé, Big Show l’attend de pied ferme…
• Stage 2 : Strap Match >  L’arbitre attache la sangle aux poignets des 2 hommes puis il fait sonner la cloche. Immédiatement Big Show tire la corde pour attiré à lui son adversaire mais Ryback profite de la force de son adversaire pour gagner en puissance et sort de nulle part sa Meathook Clothesline ! Gosh ! Big Show n’a rien vu venir et est maintenant au tapis. Ryback tape alors sur un premier corner et une ampoule verte s’allume. Il tape sur un second coin, un troisième, puis se dirige vers le dernier mais soudain Big Show le bloque en tirant sur la corde… Ryback tend le bras mais il est trop loin et les lumières finissent pas s’éteindre, tout est à recommencer. Ryback va alors porter plusieurs droites à son adversaire et tente un bodyslam mais Big Show le contre et applique son Spinning Inverted Headlock Elbow Drop. The World Largest Athlete écrase ensuite son adversaire avec un Running Splash puis il le projette contre un coin… et le claque avec un puissant atémi puis tape sur le coin pour allumer une première lampe rouge. Il projette Ryback vers un autre coin et recommence le même scénario, le torse de Ryback est aussi rouge que les 2 lampes allumées. Big Show projette le King vers un 3ème coin puis tente un écrasement mais Ryback esquive de justesse puis y va d’une Corner Clothesline ! Il monte ensuite sur la 2ème corde et commence une série de coups de boules et la foule se met à compter ! …7..8…9…10 ! Ryback hisse ensuite le géant sur le coin puis tente une superplex… mais Big Show se défend comme un beau diable et finit par l’attraper par la gorge… Show Stopper depuis la 3ème corde ! OH MY GOD ! Ryback est inertes… Big Show s’écroule à son tour et mettra plusieurs secondes à se relever… Il rampe jusqu’à un coin et tape dessus, puis un deuxième, un troisième… plus qu’un mais il se retrouve avec Ryback lui bloquant le passage et il voit surtout 3 lumières vertes allumés ! Les 2 hommes sont face à face, chacun ayant pour objectif de toucher le coin derrière son adversaire… The WWE Most Dangerous Man enroule alors la corde autour de son bras pour la raccourcir le plus possible… Il se rapproche de plus en plus de son adversaire… WMD Punch ! Non ! The Sin City Destroyer se baisse au dernier moment puis prend son adversaire sur ses épaules pour un nouveau Shell Shocked ! C’est passé ! The Sin City Destroyer bondit alors jusqu’au dernier coin et réussi à le toucher ! C’est fait, la seconde manche est remportée par King Hungry. Il y aura donc une 3ème manche qui sera déterminante, une manche où il faudra faire dire les mots « I Quit » à son adversaire.

• Stage 3 : I Quit Match > Les 2 colosses sont à bout de force mais c’est maintenant qu’il va falloir tout donner. L’arbitre les détache puis attend qu’ils soient tous les deux debout et un peu reposés avant de faire sonner la cloche pour la 3ème fois ! Ding, ding, ding ! L’épreuve de force est lancée…les 2 hommes se hurlent des injures en essayant de faire plier l’autres… Ils sont front contre front, rouge de colère, dégoulinant de transpiration et soufflant comme des taureaux, donnant toute leur force pour prendre le dessus mais personne ne bouge ! Overhead Belly to Belly Suplex ! Gosh ! Ryback à fait décollé le Big Show ! The Extreme Giant se relève en s’aidant des cordes mais Ryback va immédiatement le soulevé à nouveau pour le faire passer par-dessus la troisième corde ! The Sin City Destroyer rejoint son adversaire à l’extérieur et va direct lui mettre une grosse série de droites puis il le projette violemment contre les marches en acier ! BAM ! Big Show s’est explosé l’épaule. Ryback va alors récupérer les escaliers et les brandit au dessus de sa tête, prêt à les abattre sur son adversaire… SPEAR ! Big Show à coupé Ryback en deux ! C’était un mouvement désespéré mais qui lui a sauvé la mise. The Extreme Giant récupère alors les escaliers et va en mettre un violent coup dans le crâne de son adversaire ! Gosh ! Ryback ne tombe pas mais se retrouve maintenant acculé contre un poteau… HOLY SHIT ! Big Show vient de broyer la tête de Ryback en le percutant de plein fouet avec les marches !!!!! Les marches tombent au sol et Ryback s’écroule dessus… le sang se met à dégouliner sur l’acier ! Big Show se marre puis récupère un micro et demande à Ryback s’il veut abandonner : NON. Big Show n’en revient pas et relève alors son adversaire qui tiens à peine debout… et l’attrape par la gorge. Il lui hurle d’abandonner ou alors il sera obliger de le détruire encore plus… mais Ryback répond avec un doigt d’honneur ! Big Show est rouge de colère mais soudain Ryback le prend sur ses épaules : Shell Shocked sur les marches ! DAMN ! La foule est debout comme un seul homme pour acclamer Ryback mais celui-ci est au sol comme son ennemi… il se traîne comme il peut vers le micro puis se relève. Bam ! Coup de micro dans la face de Big Show ! Le géant se retrouve KO sur la table des commentateurs. Ryback va alors récupérer une chaise et y va de plusieurs coups sur la face et sur le torse de son adversaire ! Il demande à Big Show s’il veut abandonner mais le géant refuse. Ryback grimpe alors sur la table et va écraser la gorge de Big Show avec le bord de la chaise tout en lui hurlant d’abandonner… Aoutch ! Big Show vient de mettre un coup de genou dans les parties du Hungry One ! Big Show a du mal à respirer et rampe maintenant vers le bord du ring. Il récupère les escaliers encore en état et va les installer à côté de la table des commentateurs puis il monte en haut des marches. Il pousse un rugissement en levant le bras en l’air puis attrape Ryback par la gorge… Show Stopper à travers la table des commentateurs !!!! La table a littéralement explosé sous le choc ! Big Show va alors lui demander d’abandonner mais Ryback est complètement KO ! L’arbitre ne sait pas trop quoi faire et va alors faire sonner la cloche pour arrêter le combat… WMD Punch ! Big Show à sécher l’arbitre, il veut entendre Ryback dire « I Quit ! ».

Une équipe médicale arrive alors pour s’occuper du Sin City Destroyer mais Big Show les fait fuir et s’empare de la civière. Il place alors Ryback dessus et l’attache. Il va ensuite le tirer jusqu’en haut de la rampe… Big Show est vraiment à bout de force et met du temps à y aller, Ryback va alors reprendre ses esprits. Il se débat comme il peut mais les sangles sont bien serrées, Big Show lui dit alors de d’abandonner maintenant ou alors de souffrir encore plus… mais une nouvelle fois Ryback refuse. The WWE Most Dangerous Man va alors voir au bord la scène et contemple le vide… il compte y balancer la civière et Ryback avec ! La foule retient son souffle mais soudain Ryback se détache en arrachant carrément les sangles ! Big Show se retourne… et Ryback va alors le percuter de plein fouet avec la civière ! NON ! The Immovable Object attrape la civière à la dernière seconde et réussi à bloquer l’attaque. Ryback ne s’y attendait pas et se prend alors la civière dans le ventre. Big Show va alors l’attraper par la gorge pour un Show Stopper à travers la civière… mais Ryback le repousse en arrière et lui décroche la tête avec sa Meathook Clothesline ! Ryback place maintenant le géant sur la civière et s’apprête à le pousser dans le vide… I QUIT ! Il l’a dit ! Big Show vient d’abandonner ! Il a préférer l’humiliation plutôt que de se faire balancer dans le vide. Mais ? Ryback se met à hurler puis à pousser la civière de toutes ses forces !!! OH MY GOD !!!! The Sin City Destroyer vient de projeter Big Show dans la fosse ! Le géant fait une chute d’au moins 2m50 et s’écrase dans un enchevêtrement de câbles et de matériel technique ! Le Big Show est complètement KO et Ryback pousse alors un hurlement victorieux ! The Hungry King conserve sa couronne ! Il a remporté la guerre des titans ! La foule fait une ovation à Ryback qui sera toutefois rapidement pris en charge par une équipe médicale, tout comme Big Show…
70%





Mark Henry vs. Brock Lesnar vs. CM Punk © vs. Mick Foley vs. John Morrison vs. The Miz | Elimination Chamber Match, WWE Championship
It’s Main Event Time ! Et quel Main Event ? Une chambre d’élimination pour conclure en beauté cette soirée de folie. Six hommes vont se battre dans la prison de Satan avec pour objectif de repartir avec le titre WWE. Et justement c’est le champion en personne CM Punk qui débarque en premier sous les huées, The Best in the World pavane puis va s’installer dans l’une des cellules. Il sera suivi de Mark Henry, Brock Lesnar et enfin Mick Foley. Ce sont donc les champions par équipes John Morrison et The Miz qui vont ouvrir le bal, cela n’arrange pas vraiment leurs affaires. La cloche sonne et les 2 hommes n’ont pas vraiment le choix, ils se serrent la main puis se lancent dans un échange de coups, de contres et d’esquives. Finalement JoMo surprend son pote avec un Capoeira Kick puis il le projette dans les cordes, fait un saute mouton au retour puis lui envoi un dropkick dans la face au deuxième passage ! The Guru of Greatness tente direct son Running Knee Smash mais The Miz esquive puis l’attrape en roll-up : 1…2… Dégagement. Les deux hommes se relèvent en même temps mais cette fois c’est The Awesome One qui prend le dessus avec un discus punch suivi d’un swinging neckbreaker. Mike se place ensuite contre un coin et attend que son adversaire se relève… Il tente alors un Running Bulldog mais John le repousse contre le coin opposé puis il le lui court dessus, mais se prend un big boot ! John vacille et The Miz va alors l’envoyer par-dessus les cordes avec une clothesline. The Must See Champion monte maintenant sur le turnbuckle et s’envolera pour un Diving Double Axe Handle qui touche sa cible ! The Miz veut enchaîner avec une suplex sur le sol en acier… mais John ne se laisse pas faire et contre avec une front-suplex vers l’intérieur du ring ! The Miz se relève en vitesse mais ne pourra pas éviter un Sprinboard Dropkick du Shaman of Sexy ! 5…4…3…2…1… BZZZZ ! C’est Mark Henry ! The World Strongest est le premier à sortir de sa cage. The Miz et John Morrison se lancent alors un regard complice puis tente de faire face à colosse texan mais celui-ci les étale avec une double clothesline ! Il projette ensuite les 2 hommes contre un poteau et les écrasera de ton son poids avec un Corner Hip Attack ! Morrison est ensuite ramené violemment au sol avec un Falling Side Slam. The Miz se relève et tente d’attaque Henry dans le dos mais celui-ci l’attraper pour un Sidewalk Slam sur le corps de JoMo puis il y va d’un Running Splash sur les deux hommes ! Gosh ! The King of the Jungle est en train de ne faire qu’une bouchée de ses adversaires et il va maintenant tenter un double compte : 1…2…2.99 Double dégagement ! Henry relève The Miz et le sonne avec un coup de boule puis il l’attrape pour son World Strongest Slam mais soudain il se fait décrocher la tête avec le Flying Chuck de John ! Le colosse titube et les champions par équipe vont alors le mettre à terre avec un Double DDT ! 1… Dégagement. The Miz tente un Camel Clutch mais Henry va rapidement se remettre sur pied… Missile Dropkick de John Morrison !!!! GERMAN SUPLEX du Miz ! Il s’est servi de l’impact du coup de son équipier pour pouvoir soulever le monstre ! Oh My God ! John ne perd pas une seconde et applique direct son Starship Pain : 1…2…2.99 ! Ce n’est pas possible. The Miz va alors tenter son Skull Crushing Finale mais Henry le contre et le prend à bout de bras pour le jeter directement sur John. 5…4…3…2…1… BZZZZ ! HERE COMES THE PAIN ! Voilà Brock Lesnar !!!!

The Next Big Thing débarque dans le ring et vient immédiatement faire face à Henry. Les 2 monstres se jettent l’un sur l’autre pour une série de coups des plus violents mais Lesnar est plus frais et va attraper Henry pour un bodyslam ! The Perfect Storm se place en Mount & Punch pour une série de coups au visage de Mark qui se protège comme il peut… Running Knee Smash ! John Morrison vient d’éclater la face de Lesnar !!! 1…2… Dégagement. The Freak se relève fou de rage et va alors se jeter sur JoMo mais celui-ci lui met un High Kick dans la tempe ! NON ! Brock bloque le coup puis hisse John sur ses épaules pour un  powerbomb par-dessus les cordes !!!! Damn ! Lesnar vient de démolir Morrison sur le sol en acier !!!! Skull Crushing Finale ! Brock s’est fait surprendre : 1…2…2.99 Nouveau dégagement du Perfect Storm. The Miz tente alors de le bloquer dans un Figure Four Leglock et chop même les cordes pour mettre plus de pression… Splash de Mark Henry ! The Miz s’est fait aplatir comme une crêpe : 1…2…2.99 ! Morrison brise le compte et tire son allié de l’autre côté des cordes. Henry va alors les rejoindre mais il se fait guillotiner sur les cordes puis se prendra une double suplex vers l’extérieur ! Gosh !!! Henry se tord de douleur, son dos doit être en miette après cette prise. John Morrison va alors s’occuper de Lesnar dans le ring et pendant ce temps The Miz tente le compte sur Henry : 1…2…2.99 kick out ! The Miz relève alors son adversaire et part alors pour le Skull Crushing Finale ! NON ! Henry contre et y va de son World Strongest Slam sur l’acier !!! OH MY GOOOOOOOOOOSH ! The Texan Black Colossus vient de tuer The Miz : 1…2…3. The Miz est éliminé. John Morrison se laisse distraire et Brock va alors reprendre le dessus avec un F5 sortit de nulle part ! 1…2…2.99 ! John se dégage in-extremis, les champions par équipes ont faillis être éliminé tout les deux en même temps. 5…4…3…2….1…. BZZZZZZ ! La lumière s’arrête sur la cellule de CM Punk !

Henry est juste à côté et attend de pied ferme le champion… mais celui-ci refuse de sortir et coince la porte ! Henry se met alors à taper du poing contre la vitre en menaçant le champion qui le nargue… The World Strongest Man devient fou de rage et va alors défoncer la porte à coup de pied !!!! CM Punk tente de l’empêcher d’entrer mais c’est peine perdu… il se fait extraire de la cellule par la force et Henry le projettera violemment dans la vitre d’en face. The King of the Jungle se met ensuite à écraser la tête de CM Punk contre le grillage et tente de le faire saigner… mais Punk va lui mettre un coup de pied dans les parties ! The Best in the World rentre en vitesse dans le ring mais se retrouve soudain face à Brock Lesnar !!!! Et voilà Mark Henry dans son dos ! Le champion est encerclé… Mais soudain Punk s’écarte et Lesnar décroche la tête d’Henry avec une clothesline ! The Next Big Thing et CM Punk se mettent maintenant à deux pour terrasser Henry ! Ils ont d’ailleurs l’air de parfaitement s’entendre, toutes ces tensions n’étaient que du bluff ! Lesnar projette alors Henry contre un coin et Punk s’élance à toute vitesse pour un Shining Wizard ! Henry est groggy… F5 ! CM Punk enchaîne avec une descente du coude à la manière de Randy Savage puis le compte : 1…2…3. The World Strongest est éliminé à son tour, victime du Shield.  CM Punk se relève en pavanant mais soudain John Morrison sort de nulle part avec une Springboard Clothesline ! Mo’ se met à enchaîner le champion de coups mais Lesnar arrive vite en renfort et repousse Morrison. Punk se relève en se tenant la mâchoire et menace le Guru of Greatness qui se retrouve maintenant à deux contre un… 5…4…3…2…1…. BZZZZ ! Mick Foley fait son entrée ! Il arrive en dernier mais au bon moment pour venir prêter main forte à John Morrison.    

Mick sort de sa cage comme une furie et va direct y aller d’une série de droites sur Brock Lesnar mais aussi sur CM Punk ! Morrison reste un instant stupéfait puis il va lui aussi aller au contact ! Foley finit par prendre Lesnar à parti et après quelques droites il lui porte un bon Snap DDT. The Perfect Storm roule à l’extérieur et Foley va alors grimper sur un poteau… Cactus Elbow Drop ! 1…2... Dégagement. Pendant ce temps Morrison et Punk se sont lancés dans un enchaînement de contre et d’esquives bien techniques… Pele Kick ! Morrison à surpris le champion et il va alors enchaîner avec un STO Backbreaker suivi d’un Neckbreaker. The Guru of Greatness part ensuite pour son Moonlight Drive… mais Punk retourne et applique son Pepsi Twist ! Pendant ce temps à l’extérieur le Hall of Famer à toujours le dessus sur Brock et il lui éclate le crâne avec un swinging neckbreaker sur le sol ! Bang, Bang ! Il part maintenant pour un Piledriver… la foule retiens son souffle… back body drop ! Lesnar a contré et a envoyé The Hardcore Legend dans les airs avant de retomber durement sur l’acier ! Aoutch ! Mick Foley se relève contre une vitre… SPEAR !!!! OH MY GOOOOOOOOOOOOD ! Brock Lesnar vient d’exploser Mick Foley à travers la vitre en plexiglas ! Les fans se mettent à scander « Holy Shit ! » alors que Lesnar tire Foley des décombres et fait le tombé : 1….2…2.99 ! WHAT ? Brock Lesnar n’en reviens pas et la foule non plus ! Dans le ring CM Punk à toujours le dessus et exécutera son combo Shining Wizard/Running Bulldog. Il annonce maintenant la fin… Go To Sleep ! C’est contré en hurricanranna ! Punk se relève en vitesse mais il se prend direct le Moonlight Drive ! John regarde son adversaire au sol… puis il regarde le haut d’une cellule ! La foule s’emballe, Morrison va nous offrir un moment de folie ! The Son of Wind grimpe alors sur un poteau puis se hisse en haut de la cellule… Il prend quelques secondes pour se stabiliser puis se prépare à plonger mais soudain Brock Lesnar s’interpose pour protéger le champion WWE ! La foule hue comme il faut Lesnar qui vient d’empêcher un bump… mais soudain, contre toute attente, Morrison s’envole pour un Diving Crossbody !!!! OH MY GOOOOOD ! NON !!!! Brock l’attrape au vol ! Il recule de quelques pas a cause de l’impact mais réussi à rester debout avec Morrison dans les bras ! The Next Big Thing pousse alors un hurlement puis ramène John sur ses épaules… F5 ! F5 ! F5 ! WTF ? Morrison retombe sur ses pieds ! Lesnar n’a pas le temps de dire ouf qu’il se prend le Moonlight Drive ! The Beast est au sol et Morrison enchaîne avec son Starship Pain ! 1…2…3 ! HE DID IT ! John Morrison vient d’éliminer Brock Lesnar !!!! C’est incroyable ! La foule fait une ovation à Morrison qui se relève comme il peut mais soudain CM Punk l’attrape en roll-up : 1….2…3 ! Morrison est éliminé à son tour !

Le WWE Universe est furieux et fait une véritable bronca, jamais Punk n’aura était autant hué. The Best in the World arbore un grand sourire, il ne reste que Foley mais celui-ci est toujours KO après le Spear de Lesnar. Punk se retourne alors pour aller s’occuper du Hall Of Famer mais il se retrouve face à lui ! Foley est debout ! Punk ne s’y attendait pas et va alors se prendre une série de coups bien stiffs qui le font reculer contre un coin. Foley continue de le frapper au visage si bien que Punk est obligé de se recroqueviller pour se protéger de cette pluie de coups… Foley recule de quelques pas mais c’est pour revenir à toute vitesse pour un violent coup de genou dans la face du champion ! Bang, bang ! Foley fait ses taunts et relève maintenant Punk : Piledriver ! C’est passé ! 1…2…2.99 ! Punk lève l’épaule à la dernière microseconde. Foley va alors tenter son Double Underhook DDT… mais Punk le repousse et lui claque un High Kick dans la face ! The Best in the World roule à l’extérieur pour reprendre ses esprits puis il attend que son adversaire se relève en tenant la 3ème corde… Springboard Clothesline ! Foley n’a pas put éviter. Punk reprends le dessus et va s’acharner sur les vétérans avec des coups de pieds sur tous les corps puis il le relève et lui crache au visage ! Foley veut répondre avec une droite mais Punk contre et applique un Arm Trap Neckbreaker. The Chicago Made va maintenant se hisser sur un coin puis il fait ses taunts… Diving Elbow Drop ! Punk sent qu’il peut en finir, il relève maintenant la légende et le prend sur ses épaules pour le GTS… mais Foley se laisse pas soulever et contre pour son Double Arm DDT ! 1…2….2.99 !!! Punk s’en sort à nouveau. Foley va alors employer les grands moyens : Mister Socko ! La foule acclame Mick qui enfile maintenant sa légendaire chaussette sur sa main et attend que son adversaire se relève… Mandible Claw ! Punk se débat comme il peut mais Foley y met encore plus de pression ! Punk tombe à genou… mais va soudain se redresser avec Foley sur les épaules ! GTS ! C’est passé ! The Best in the World s’écroule sur le corps de son adversaire : 1…2….3 ! CM Punk remporte le match ! Il a survécu à la chambre d’élimination et conserve une nouvelle fois son titre conquis en novembre 2011, il y a presque 600 jours ! Le règne continue !
71%


   

C’est un véritable exploit que vient de réaliser le champion mais le WWE Universe n’est pas de cet avis et les huées sont énormes. Paul Heyman débarque en haut de la rampe suivi par tous les membres du Shield y compris Brock Lesnar, ils s’avancent ensuite jusqu’à la cage pour venir fêter cette victoire avec CM Punk mais soudain le theme song de Ric Flair se fait entendre ! Wooo ! La foule acclame le GM de RAW qui débarque escorté de sa sécurité. The Nature Boy dit qu’une fois de plus The Shield a permis à CM Punk de remporter son match et de conserver sa ceinture. Une fois de plus le groupe élitiste a suivi ses propres règles et à manigancé pour arriver à ses fins… Heyman arbore un grand sourire et demande alors au GM s’il comprend enfin son infériorité mais Ric lui répond qu’au contraire, The Shield n’aura pas le dernier mot ! Il demande alors à sa sécurité de faire évacuer Heyman et sa bande. Les 7 élitistes sont furieux mais ne peuvent pas vraiment résistés et sont alors reconduits en backstages. Flair s’adresse maintenant à CM Punk qui se relève juste et lui déclare qu’il a une petite surprise pour lui…


Spoiler:
 

What ? C’est Dolph Ziggler ! The Show-Off débarque sous le regard incrédule des fans et de CM Punk… puis il brandit une mallette rouge ! WTF ? Flair annonce alors que Dolph Ziggler est un membre du roster de RAW et qu’en tant que GM il a décidé que la mallette de Dolph devrait lui servir contre le champion majeur de son show ! Mister Money in the Bank sert la main de GM puis lui remet la mallette et déclare qu’il l’encaisse !!! CM Punk ne tiens à peine debout et est fou de rage, il se met à insulter Flair mais celui-ci le regarde avec un sourire amusé… Dolph rentre alors dans la cage et vient faire face à CM Punk, un combat de dernière minute avant de conclure ce PPV.
87%



CM Punk © vs. Dolph Ziggler | WWE Championship
La cloche sonne et Dolph va immédiatement se jeter sur CM Punk et le plaquer au sol ! Il l’enchaîne de droites mais Punk va se refugier dans les cordes, l’arbitre fait donc reculer le Show-Off. Le champion tente alors de quitter le ring mais Dolph l’attrape par les pieds et le tire au centre du ring… Il va pour le relever mais soudain CM Punk le prend sur ses épaules ! GTS ! NON ! Dolph contre en passant dans son dos et y va de son Zig Zag ! Il fait immédiatement le tombé en s’assurant que les épaules de Punk touchent bien le sol : 1…2….3 ! Ca y est ! C’est fait ! Dolph Ziggler est champion WWE !!!
54%
 



Le règne de CM Punk prend fin, le Nature Boy Ric Flair aura finalement réussi à lui faire perdre le titre par un procédé aussi fourbe que les méthodes du Shield ! Dolph Ziggler n’en revient pas et reste quelques secondes à genoux… L’arbitre lui donne la ceinture et Mr. Perfection va alors se relever et pousse un cri de victoire en brandissant son titre au dessus de tête ! Une pluie de confettis dorés se déverse sur le ring pour célébrer cette victoire devant un public mitigé… Ric Flair rejoint Dolph dans le ring et c’est sur des images du nouveau champion WWE célébrant avec le General Manager de RAW que Vengeance 2013 s’achève !
86%



GLOBAL RATING : 62%
Attendance: 55,627
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 18:36




• Le PPV d’hier soir Vengeance 2013 a eu son lot de surprises et de bons matchs, un events de qualité. Mais au niveau des chiffres ? Et bien sachez que Vengeance 2013 a attiré un grand nombre de spectateurs, en effet c’est très précisément 55,627 personnes qui envahis le Candlestick Park de San Francisco ! En revanche, Vengeance n’a pas égaler le grand succès d’Over The Limit 2013 au niveau des ratings : « seulement » 3.28, soit environ 246,000 commandes. Un petit chiffre comparé au 4.03 d’Over The Limit mais on dépasse quand même le 3.25 de No Mercy 2013 il y a 2 mois. Vengeance atteint tous ses objectifs, et peut être considéré comme un succès ! Précisons que la sortie du DVD est datée pour le 10 août prochain.

•   Le fait marquant de la soirée est bien évidemment le cash victorieux de Mr. Money in the Bank Dolph Ziggler qui remporte donc son premier titre WWE. Une victoire controversé puisque rappelons-le, Dolph Ziggler avait remporté la mallette bleue lui offrant l’opportunité de défier le champion World Heavyweight mais c’est avec une mallette rouge que le Show-Off est arrivée hier. La WWE justifie la décision du GM Ric Flair du fait que John Cena n’avait pas réussi à remporter le titre WWE lors de l’encaissement de sa mallette en juillet dernière, de plus Ric Flair ayant tous les pouvoirs, il a décidé d’utiliser ce procédé douteux pour enfin faire tomber CM Punk de son piédestal. Le site de la compagnie nous annonce toutefois qu’un rematch Dolph Ziggler © vs. CM Punk aura lieu ce soir à RAW !

• Plusieurs rivalités sont arrivés à leur termes hier soir, et notamment la guerre des titans opposant le Big Show à Ryback ! Pendant 3 mois les 2 colosses ont fait des ravages à SmackDown à chacune de leur confrontation et Vengeance à était un clash encore plus énorme. Un Three Stages of Hell des plus intenses qui s’est soldé par la victoire de Ryback, ce dernier conserve donc sa couronne de King of The Ring ! Quand au Big Show, et bien on nous annonce aujourd’hui qu’il fera une annonce majeur vendredi à Smackdown… Des rumeurs parlent déjà d’une possible retraite, on sait que le contrat de Big Show se termine début 2014, mais cela pourrait être quelque chose d’autres.

• Vengeance à était un show violent et on déplore quelques blessés, léger heureusement. Les 2 monstres Abyss et Kane ont étaient immédiatement transférés à l’infirmerie après la boucherie qu’ils sont livrés dans le ring… conclusion : 15 points de sutures dans le dos de Kane et 3 sur le crâne, Abyss aura eu plus de chance avec seulement 6 points de suture au front. Le Big Show a lui aussi était examiné sérieusement après sa chute en civière, il se serait plaint de douleur au dos mais ce n’était que quelques contusions. Le blessé le plus sérieux de la soirée n’est autre que The Prince Of Parkour John Morrison ! Celui-ci a pris d’énormes risques hier lors de l’Elimination Chamber et il en paye le prix  avec une mâchoire démise. Là aussi ce n’est pas une blessure majeur et Morrison sera vite de retour dans le ring, il ne pourrait manquer qu’un seul show. Là question est : quand est-il du match de championnat par équipe prévu pour ce soir? Sera-t-il reporté ou bien The Miz devra-t-il défendre les titres seul?  

• Terminons ce bulletin post-PPV en rappelant qu’en plus de Dolph Ziggler nous avons deux nouveaux champions : The Real American Jack Swagger s’est emparé du titre US, ramenant ainsi la ceinture au pays, et le rookie Adrian Neville a fait très forte impression en ressortant vainqueur du Scramble Match pour le titre Cruiserweight ! Un premier titre pour l’anglais moins d’un mois après ses débuts en Main Roster.
         


MAJ Roster: Adrian Neville, Dolph Ziggler et Jack Swagger sont désormais champions. NXT a maintenant sa propre page de roster.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 18:46


Week 1, July 2013
Honda Center | Anaheim, California



Dark Match :
Dean Ambrose def. Heath Slater
  

 Welcome to Monday Night RAW ! Nous sommes au lendemain de Vengeance 2013, un PPV qui a eu son lot de bons matchs et de surprises. L’évènement marquant de la soirée est bien sûr la victoire de CM Punk lors de l’Elimination Chamber… suivi du cash de Mister Money in the Bank Dolph Ziggler ! The Show-Off est le nouveau champion WWE grâce à un tour de passe du General Manager Ric Flair…



Eh bien justement voilà le Nature Boy qui fait son entrée sous les applaudissements de la foule. Ric Flair se place au centre du ring où a était installé un tapis rouge, et des ballons dorés sont accrochés aux poteaux. Ric prend la parole et nous dit qu’aujourd’hui est un grand jour pour la WWE : CM Punk n’est plus champion ! Ric semble jubiler et nous rappelle donc que le règne du leader du Shield avait démarré aux Survivor Series 2011 et que pendant un an il a était un grand champion… mais il a finit par avoir des doutes, a craindre la défaite. Alors The Shield est apparu, un groupe de mercenaires tout d’abord là pour rétablir la Justice, mais bien vite leur véritable objectif s’est révélé être l’injustice. The Shield n’était qu’un bouclier protégeant CM Punk ! Ce mouvement soit disant élitiste à défendu CM Punk pendant plusieurs mois, lui permettant de conserver son titre, et petit à petit le groupe à réussi à remporter quelques titres et son emprise sur RAW est devenue une réelle menace… Mais aujourd’hui le Shield ne représente plus rien car CM Punk est tombé ! Ric Flair éclate de rire et dit qu’il a tout fait pour protéger RAW du Shield et c’est sans honte qu’il a offert le titre à Dolph Ziggler en lui permettant cet échange de mallette. The Dirtiest Player in the Game nous demande maintenant d’accueillir le nouveau champion WWE : Mr. DOLPH ZIGGLER !!!!

♪ I am perfection ! ♪

Dolph Ziggler débarque en haut de la rampe sous une pluie d’étincelles dorées qui dure plusieurs secondes... The Show-Off s’avance et on le découvre alors dans un magnifique costard blanc, la ceinture WWE sur l’épaule. Ziggler prend le temps de savourer cet instant malgré un public très partagé… Il s’avance ensuite jusqu’au ring sans adresser le moindre regard aux fans puis il vient serrer la main au Nature Boy. Dolph remercie le GM pour avoir organisé cette célébration en grande pompe, mais après tout c’est bien normal vu qu’il l’a débarrassé de CM Punk. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne remporte le titre WWE, et cette mallette lui à seulement permis de faire évoluer les choses plus vite. Après tout nous sommes dans l’Evolution Era et les fans ont besoins de choses nouvelles. Il est le visage du futur, c’est lui qui amènera la WWE dans un nouvel âge d’or ! En tant que champion WWE il va être l’icône de cette génération ! Le temps des John Cena, Randy Orton ou encore CM Punk est révolu ! This is Ziggler’s Era ! La foule se met à huer le Show-Off mais soudain Ric Flair demande aux fans de montrer un peu plus de respect envers le nouveau champion ! The Nature Boy déclare que Ziggler à réussi là ou tout les autres ont échoués, il a battu The Best in the World et c’est donc lui qui devrait porter ce surnom désormais. Dolph Ziggler est l’avenir de ce business, il va porter la WWE sur ses épaules et il (Ric Flair) va l’y aider car il se reconnaît en lui. S’il est devenue l’homme qu’il est aujourd’hui, le Hall of Famer respecter de tous, c’est grâce à ses ambitions, et il sait que Dolph Ziggler partage les mêmes. Dolph Ziggler n’est autre que The New Nature Boy, The Blond Stallion, et ensemble ils vont forger le futur ! Les 2 hommes se serrent une nouvelle fois la main sous les huées mais soudain ils sont interrompus par CM Punk. The Best in the World reste sous le titantron et on peut lire une grande colère dans son regard… CM Punk fixe les 2 hommes dans le ring et leur déclare qu’il vient briser leurs rêves dorés en les ramenant à la réalité ! Ils oublient quelque chose… Flair pense peut être avoir trouvé un nouveau fils en la personne de Dolph Ziggler mais ce vieillard sénile oublie que  The Shield est toujours là. Ce soir il a son rematch contre Dolph Ziggler et il compte bien récupérer SON titre. Ric le fusille du regard, l’attaque personnelle rappelant son fils récemment décédé a du lui faire très mal… mais The Nature Boy ne se laisse pas démonter et déclare alors qu’il sait très bien que The Shield est toujours debout, mais ce soir Dolph va porter le dernier petit coup qui va faire chuter The Shield et le briser en mille morceau ! CM Punk aura bien son rematch en effet… mais il y aura un arbitre spécial : Mick Foley ! Quelle annonce ! La foule semble emballée et le fait savoir alors que le nouveau et l’ancien champion WWE se défie du regard… ça promet un Main Event de folie !
92%

 

-  
Richie Steamboat vs. Curt Hawkins | Normal Single Match
Le match d’ouverture oppose deux catcheurs pleins de ressources, nul doute que celui qui repartira vainqueur pourra espérer plus de spotlight. On rappelle d’ailleurs que Curt Hawkins sera en action demain soir à NXT lors de la finale du tournoi pour les titres équipes, son équipier Heath Slater est d’ailleurs au bord du ring. La cloche sonne et les deux hommes vont alors se lancer dans une série d’esquives mais c’est Hawkins qui prend le dessus après un aveuglement ! Le biker fait reculer son adversaire contre un coin avec des coups bien stiffs puis il prend son élan et tente un Stinger Splash mais Richie évite de justesse. Le fils du Dragon enchaîne direct avec une German Suplex tenu en pin mais il n’obtient que 1. Hawkins se relève vite mais il mange une série de kicks et d’atémis… il réussi toutefois à bloquer la jambe de son adversaire mais il se prendra un Enzuguiri en pleine face ! Richie monte maintenant sur un coin… Diving Crossbody ! Non ! Hawkins l’accueil avec un dropkick dans l’abdomen ! Steamboat a le souffle coupé et Curt va direct lui porter son Spinning Bodyslam puis le compte : 1…2… Dégagement. The Man of Mayhem relève son adversaire et va alors lui planté la tête dans le ring avec un Spinning Hangman’s Facebuster. Il continue le travail sur la tête de son adversaire avec un Neck Snap puis il le bloque dans une sleeper hold tout en haranguant la foule… mais le WWE Universe se met à encourager The Little Dragon qui finit par se remettre sur pied… et réussi à s’en sortir avec un Springboard Arm Drag ! Hawkins n’a pas le temps de se relever qu’il va se prendre un violent Sliding Lariat qui le laisse sur le carreau.  Richie va alors monter à nouveau sur un coin… Moonsault ! C’est passé ! Le rookie tente immédiatement le compte mais l’arbitre est distrait par Heath Slater ! Richie n’en revient pas et va alors y aller d’un baseball dropkick dans la face du biker qui ne s’y attendait pas. Richie se retourne mais Hawkins est déjà debout l’attrape pour son Lifting DDT ! NON ! The Dragon’s Son le repousse puis s’élance dans les corde pour son Sling Blade… Tilt-a-whirl Backbreaker !!! Hawkins à contré à son tour et enchaîne immédiatement avec son Taste Of Pain puis le compte : 1…2…3. C’est une victoire pour le Man Of Mayhem. Heath Slater rejoint ensuite son pote dans le ring et se vengera de Richie en lui portant un coup de batte de baseball dans les côtes ! Les 2 bikers membre du Mayhem Club 1% repartent ensuite sous les huées.
44%




Godfather, The - Nino Rota - Godfather Waltz - Main Theme by Cinema Themes and Music on Grooveshark

On nous diffuse une vidéo remontrant la carrière d’Antonio Cesaro depuis qu’il est à la WWE et notamment ses récentes victoires à RAW, et bien sûr celle de la semaine dernière contre CM Punk. On voit ensuite un homme dans un fauteuil en cuir dans une pièce mal éclairée, si bien que l’on ne peut distinguer son visage. L’homme prend alors la parole avec une voix rauque et déclare que le business à besoin d’être sauvé. La WWE est gangrené de l’intérieur et semble oublier le sens du mot Wrestling. Pendant des années les tops stars ont étaient des grandes gueules comme Hulk Hogan, The Rock ou encore John Cena, des catcheurs sans aucun talent in-ring ! Aujourd’hui The Black Hand va faire en sorte que cela change… Antonio Cesaro incarnera ce changement. Le Don, s’il s’agit bien de lui, ajoute que les éléments sont en place, la partie est sur le point d’être lancée… Il rigole et annonce que The Black Hand bougera la première pièce sur l’échiquier la semaine prochaine, ce sera un coup majeur qui pourrait très bien changer les règles ! Le Don termine en disant que les hommes de la familia sont en place et n’attendent que son signal pour frapper un grand coup !
La vidéo se termine alors, laissant planer une certaine crainte sur la WWE… Les commentateurs Michael Cole et Jerry Lawler se demandent d’ailleurs si cette histoire de Black Hand doit être vraiment prise au sérieux et si oui que faire pour faire face à un ennemi dont personne ne connaît l’identité. Les seules choses en notre connaissance sont que le Don a beaucoup l’argent mais aussi des hommes dévoués à sa cause.
65%





C’est le theme song de Ted DiBiase qui retentit maintenant dans l’arena, il faut avouer que les fans n’y sont d’ailleurs pas très réactifs. The Million Dollar Son débarque alors sous le titantron, en tenue de ring, mais il reste en haut du stage micro en main. DiBiase regarde un peu la foule puis déclare qu’il a devant les yeux une bande de pauvres minables qui n’auront jamais, même dans leur plus grand rêve, la moitié de sa fortune. La foule le hue immédiatement mais Ted reprend en disant que depuis quelques temps il n’était pas trop présent sur les rings, et pour cause : il préférait profiter de la vie grâce à son argent. Mais la vie de riche a finit par l’ennuyer… et aujourd’hui il est de retour à plein temps afin de conquérir la WWE avec son argent mais surtout avec son talent ! Les huées continuent mais The Fortunate Son reprend en disant que toutefois il ne compte pas le faire seul… Il demande donc aux fans d’accueillir son nouveau coéquipier : Montel Vontavious Porter, MPV !

♪ I’m Coming ! ♪

What ? MVP est de retour à la WWE ! La foule est là aussi plutôt mitigée, on entend quelques applaudissements mais globalement les fans ne sont pas ravis de voir MVP de retour pour s’allier avec le fils de riche Ted DiBiase. MVP débarquent aux côtés de DiBiase est va lui serrer la main puis il prend le micro. The Franchise Player déclare alors que pendant son absence il a fait le tour du monde et à notamment lutté au Japon, et partout où il est passé il a était le MVP, le catcheur qui réussi tout et attire les foules, autrement dit un aimant à dollars pour les différentes fédérations ! Il s’en est mit pleins les poches et a repris son mode de vie d’antan, avant que la WWE ne le licencie ! Car oui, la WWE s’est débarrassé de lui du jour ou lendemain, le mettant dans une situation précaire ! Rendez vous compte, il a du vivre avec les mêmes moyens que la majorité des fans ici ce soir, une vie de misérable ! Aujourd’hui il est de retour, plein aux as, et va se venger en dominant cette fédération ! Rien n’arrête le pouvoir de l’argent, préparez vous à vous prosterner devant The Jet Set Inc. ! Les hommes s’avancent alors jusqu’au ring  sous les huées générales puis attendent leurs adversaires de ce soir…
67%

 

-    
Jet Set Inc. vs. DNA | Normal Tag Team Match
Les DNA reçoivent une belle pop de la foule qui espèrent qu’ils remettront les 2 riches prétentieux à leur place. Le combat commence entre MVP et Michael Hennig, celui-ci demande l’épreuve de force mais Porter lui envoi une bonne droite dans la face ! Hennig revient direct à l’assaut mais The Franchise Playa l’attrape pour une Snap Overhead Belly to Belly Suplex ! Le fils de Mr. Perfect se relève vite mais Porter est déjà sur lui pour une série d’European Uppercut puis il le sèche avec une Discus Clothesline ! 1…2... Dégagement. MVP le relève et va alors pour lui porter un Hangman’s Neckbreaker mais Hennig contre et applique une magnifique Saito Suplex ! MVP se relève un peu sonné et se prendra une bonne clothesline dans la nuque puis le tag est fait du côté des DNA. DH Smith va direct bloquer MVP dans un Dragon Sleeper… mais MVP se retourne et contre avec un Flapjack sur les cordes ! Il tag à son tour et Ted DiBiase va grimper sur le poteau puis démolit le ventre de son adversaire avec un Diving Double Foot Stomp ! 1… Dégagement. Ted garde son adversaire au sol avec plusieurs droites dans la face puis un Fist Drop. Il tag à nouveau et les membres de la Jet Set Inc. vont porter une bonne double suplex sur Smith. Celui-ci se fait ensuite coincer contre le coin de ses adversaires pour une série de coups. Ted le retient depuis l’extérieur et MVP va alors prendre son élan pour un violent Player’s Boot ! DH titube se prend alors le 305 ! 1…2…2.99. Le canadien s’en sort. MVP rage mais va quand même bloquer son adversaire dans un Single Leg Boston Crab… La foule et Hennig se mettent à encourager DH qui finira par repousser son adversaire face première contre un poteau ! Davey Boy Smith Jr. se remet sur pied et terrasse alors MVP avec un puissant Brainbuster : 1…2…2.99 Dégagement. DH réussi enfin le tag et les 2 fils de légendes relèvent alors MVP pour leur Legacy Driver ! 1…2…2.99 Intervention de Ted DiBiase ! L’arbitre renvoi The Fortunate Son dans son coin, Hennig va alors pour porter sa Perfect-plex mais MVP va le plier en deux avec un low blow ! Aoutch ! MVP rampe jusqu’à son coin et fait le tag. DiBiase annonce la fin… Dream Street ! Tag ! Hennig à taper dans la main de son équipier avant de se faire éclater. Ted tente le compte mais l’arbitre lui dit que l’échange a était fait et que… Bam ! The Canadian Bulldog éclate Ted avec un clothesline, une seconde, puis il le prend sur ses épaules… Running Powerslam ! DH attrape alors les pieds de son adversaire : Sharpshooter ! Ted hurle de douleur, il va abandonner… Drive By Kick ! Gosh ! MVP vient d’éclater la face de Smith ! Ted place alors son bras sur le torse de son adversaire : 1…2…3. La Jet Set Inc. remporte son premier match au dépend des DNA.
55%




Quelques minutes après nous retrouvons les DNA de retour en backstages… ils semblent très déçu de leur défaite et avancent d’un pas dépité lorsque soudain ils sont interpellés par Tyson Kidd. The Stampede Kid rejoint ses 2 potes et leur dit qu’il à subit lui aussi une défaite hier soir à Vengeance, mais plutôt que de se morfondre il va de l’avant, il apprend de ses défaites pour être encore meilleur. DH Smith lui répond alors que Kidd n’a peut être pas remporté le titre Intercontinental mais il est toujours challengeur, sa carrière semble en pleine ascension. Hennig répond qu’ils ont formés les DNA avec pour objectif de montrer qu’ils sont capables d’avoir la même carrière que leurs pères, mais aujourd’hui il en doute sérieusement. Kidd réfléchi un instant puis fait aux deux hommes une proposition qui pourrait relancer leurs carrières respectives. Il leur propose une alliance ! Mais attention, cette alliance doit profiter à tout le monde, et pour cela ils doivent être capables de lutter en solo comme en équipe à n’importe quel moment. The Hart Dungeon Elite ajoute que trio à le potentiel de faire de grandes choses, leur héritage respectif doit perdurer. Les membres des DNA semblent vraiment emballés par cette proposition et répondent alors qu’ils ne voient que du positif dans cette idée ! Les 3 hommes se serrent la main puis Kidd conclue cette alliance en annonçant que The Hart Dynasty et les DNA ne forment à présent plus qu’un, ils forment : Age Of Dynasties !
Les  3 hommes concluent cette nouvelle entente en se serrant la main mais soudain ils sont interrompus par le GM Ric Flair. Celui-ci regarde les 3 hommes et dit qu’il pense aussi que cette alliance à un fort potentiel, toutefois il veut connaître l’élément fort du groupe et déclare que les 3 hommes s’affronteront dans un Triple Threat la semaine prochaine ! Le vainqueur obtiendra un match de championnat contre le champion Intercontinental Seth Rollins ! Kidd prend alors la parole et déclare qu’il n’y voit aucun problème car la carrière solo de chacun est aussi importante que le groupe au complet, il n’y a pas de leader. Un pour tous, tous pour un. Flair semble intriguer par cette nouvelle alliance et souhaite alors bonne chance aux trois hommes, que le meilleur gagne.
61%





La foule se lève comme un seul homme pour accueillir le Chairman Triple H ! The Game ira se placer au centre du squared circle puis attend que la foule se calme pour pouvoir prendre la parole. HHH nous rappelle que la semaine dernière le champion Hardcore Mick Foley a décidé de rendre le titre en déclarant que la division Hardcore n’a plus sa place à la WWE en 2013… et il a raison. Triple H reconnait que le retour de ce titre était une mauvaise idée car les extrémistes new gen ne sont pas nombreux, il n’y aurait eu aucune compétition. The Hardcore Legend a pris la Direction au dépourvu mais il leur a permis de se poser les bonnes questions : quelles sont les attendes des fans de nos jours ? Quelle est futur pour le divertissement sportif ? Tout comme Vince McMahon avait su faire évoluer à WWE avec l’Attitude Era, il (Triple H) va le faire avec l’Evolution Era. Le business change constamment et aujourd’hui les fans ne veulent plus voir les mêmes choses qu’il y a 10 ou 20 ans. Aujourd’hui les meilleurs catcheurs au monde ne sont plus les poids lourds, mais bien des gens comme CM Punk, Daniel Bryan ou encore le nouveau champion WWE Dolph Ziggler.
Triple H déclare alors que Smackdown à une division de high flyer avec le titre Cruiserweight, RAW aura aussi sa division de poids léger ! Il annonce alors la mise en place du titre Light Heavyweight. Cette nouvelle division mêlera catch moderne, technique, voir même high fly, et proposera donc un concept nouveau à la WWE. La Light Heavyweight Division est ouverte à tous les catcheurs qui n’auraient pas pu briller il y a quelques années, mais aujourd’hui ils ont leur propres division ! The Game reçoit une belle pop de la foule et il continue en déclarant que cette ceinture n’a rien d’un titre de troisième zone, il veut que ce titre soit prestigieux et permette la mise en avant de ces catcheurs de petits gabarits ayant pourtant un incroyable niveau dans le ring. Les matchs de cette division seront certainement les plus disputés à la WWE ! Les fans de catch du monde entier vont devoir regarder la WWE avec un regard nouveau.
Triple H termine en annonçant que le titre Light Heavyweight sera mis en jeu au prochain PPV Capitol Punishment, toutefois les challengeurs sont nombreux… Le chairman nous dit que nouveau titre veut dire aussi nouveau concept. Dans deux semaines aura lieu une battle royal pour désigner les challengeurs au titre Light Heavyweight, mais il nous faut deux vainqueurs. Ce match sera particulier puisqu’en effet ce sera un mixte entre un royal rumble et un ladder match ! Huit catcheurs feront leurs entrées dans le ring comme dans un Royal Rumble Match, et devront s’éliminer en se balançant par-dessus les cordes, jusque là rien de compliquer. Mais la nouveauté aura lieu dès le dernier homme aura fait son entrée. Des échelles seront alors disponibles afin de pouvoir décrocher les 2 contrats suspendus au dessus du ring ! Les 2 compétiteurs qui s’empareront de ces contrats deviendront donc challengeur et se retrouveront à Capitol Punishment dans un match de championnat !
La foule semble emballée par ce concept novateur et fait une ovation au Game qui termine alors en disant qu’un nouveau vent souffle sur la WWE et la pousse dans la direction que souhaitent les fans ! The Game repart alors sous les applaudissements après avoir nous avoir mis l’eau à la bouche. Après l’Escape The Asylum Match et l’Ultimate X, la WWE innove encore avec Ladder Rumble Match ! Cela promet du grand spectacle ! 
90%

 

-  
Shelton Benjamin vs. Tyson Kidd | Normal Single Match
Eh bien justement ce match oppose de catcheurs qui prendront sûrement part à la bataille royale dont nous a parlé le Game ! Ce match est donc un avant goût pour les fans et un échauffement pour les combattants. Le combat commence avec une épreuve de force… Tyson Kidd prend le dessus et tente un Russian Legsweep mais Shelton ne se laisse pas faire et le ceinture pour une German Suplex ! Mais ? Kidd retombe sur ses pieds puis y va d’un shoot kick dans la face de son adversaire ! Shelton se relève rapidement mais The Stampede Kidd va direct lui décrocher la mâchoire avec un Spinning Wheel Kick puis il l’attrape pour un Brainbuster ! 1…2… Dégagement. Kidd monte sur un poteau puis attend que son adversaire se relève… Diving Hurricanranna ! Non ! Shelton l’écrase au sol avec un powerbomb ! Le canadien roule sur l’apron du ring puis se relève en se tenant le dos mais Shelton va lui porter un toe kick dans le ventre puis il lui bondit par-dessus pour un Sunset Flip Powerbomb à l’extérieur du ring ! C’est à nouveau contré ! Kidd ne se laisse pas emporter et repousse Benjamin d’un bon coup de pied dans la face ! Asai Moonsault ! Whaou ! Tyson Kidd reçoit une belle pop de la foule puis il renvoi son adversaire dans le ring. Il se replace sur l’apron et s’élancera pour son Springboard Sommersault Neckbreaker mais Shelton l’attrape en plein vol pour un magnifique Samoan Drop ! Kidd se relève contre un coin mais ne pourra éviter un Stinger Splash puis The Wrestling Greatest Athlete enchaîne avec sa T-Bone Suplex ! 1…2…2.99 ! What ? Kidd s’est dégagé in-extremis. Shelton le relève et après quelques coups il le projette dans les cordes… Spinebuster ! Non ! C’est contré pour un formidable Tornado DDT ! The Hart Dungeon Elite ne perd pas une seconde et attrape les jambes de Shelton pour le Sharpshooter… mais il est contré pour un small package : 1…2…2.99 ! Kick out. Les 2 hommes se relèvent en même temps et Shelton tente alors son Superkick… mais Tyson lui attrape la jambe ! Dragon Whip ! NON ! Kidd l’avait vu venir et évite le coup et y va d’un Ankle Lock !!! Ca contre dans tous les sens !!! La prise est bien porté mais Shelton est trop près des cordes : ropebreak. The Gold Standard se relève en vitesse et réussira à éviter une attaque de Kidd puis il l’attrape pour sa T-Bone… mais c’est contré en Fisherman Neckbreaker ! 1…2…2.99 ! Le canadien n’en revient pas. Il passe alors sur l’apron… Springboard Elbow Drop ! Non, Shelton roule sur le côté et Kidd s’éclate le coude sur le mat ! Il se relève en vitesse mais Shelton lui bondit dessus pour son Pay Dirt ! 1…2…3.The Gold Standard s’impose mais Kidd n’aura pas démérité. C’était un véritable match de contre ! Quelle technique de la part des 2 hommes. Après le match Shelton va même aider son adversaire à se relever et les 2 se serrent la main sous les applaudissements, on verra alors Seth Rollins apparaître sous le titantron avec un sourire moqueur, puis brandir son titre avant de repartir comme il est venu.
49%




Nous retrouvons maintenant Matt Striker en backstages pour une interview de Daniel Bryan. The American Dragon nous dit que depuis quelques temps sa carrière est au point mort, il a failli revenir au top lors du King of the Ring mais n’a pas réussi à se qualifier pour la finale… Il était dans une spirale descendante en se disant qu’il n’avait peut être pas sa place à la WWE mais Triple H vient de le persuader du contraire ! Le chairman de la WWE l’a personnellement cité en parlant des meilleurs catcheurs au monde et cela lui a redonné la confiance. De plus la WWE compte désormais une nouvelle division, la division light-heavyweight, et celle-ci lui convient tout à fait ! Il sent que le titre a était fait pour lui ! D-Bryan reprend en disant qu’il a déjà accompli pas mal de choses à la WWE et à réalisé son rêve en devant champion World Heavyweight, et il espère le redevenir un jour, mais son objectif actuel est le titre Light-Heavyweight. Il veut rentrer dans l’Histoire en devenant le premier champion de cette nouvelle division ! Il prendra part à ce Ladder Rumble et décrochera un contrat et, qui que soit son adversaire à Capitol Punishment, repartira avec la ceinture ! The Dazzler va éblouir le WWE Universe !  Matt Striker lui souhaite bonne chance et va pour conclure l’interview mais soudain Curt Hawkins et Heath Slater s’interposent. Hawkins fait face à D-Bryan alors que son pote biker reste en retrait, lunette noir sur les yeux et batte de baseball à la main. Hawkins toise Daniel puis lui rit au nez en déclarant qu’il se voit déjà au sommet alors qu’il n’est plus rien. The American Dragon a eu son moment de gloire à la WWE mais c’est déjà chose du passé. Il continue en disant qu’il (Hawkins) a toujours était sous-estimé mais ce nouveau championnat est l’occasion pour lui de montrer son talent ! Daniel lui demande alors de quoi il parle ? Car il ne voit pas l’once de talent chez Hawkins, il voit seulement une grande gueule qui aime porter du cuir ! The Prince of Queens n’apprécie pas le défie alors pour un combat la semaine prochaine, il va lui faire comprendre qu’on ne plaisante pas avec le Mayhem Club ! D-Bryan lui répond qu’il accepte et se fera un plaisir de remettre ce biker rocker à sa place.
76%



-   
The Miz © vs. The Hillbilly Guns | Handicap Match, World Tag Team Championship
John Morrison a était blessé hier soir lors de l’Elimination Chamber Match et n’est pas en état de se battre ce soir… Il laisse donc son équipier défendre seul les titres par équipes contre les 2 rednecks, cela risque donc d’être très compliqué pour The Miz. La cloche sonne et immédiatement Wyatt et Murdoch se jette sur leur adversaire !!! L’arbitre réussi à renvoyer Wyatt dans son coin mais The Miz est maintenant au sol et Murdoch l’enchaîne de droites puis il lui porte un bon Seated Senton. The Outlaw relève son adversaire et le bloque contre un coin pour plusieurs coups de bélier… il prend son élan et revient à la charge mais cette fois The Miz l’accueil avec un Big Boot puis il enchaîne avec un neckbreaker. The Awesome One prend quelques secondes pour souffler mais Murdoch se relève déjà et tente une clothesline… c’est contré et The Miz applique un bon Inverted DDT. Il grimpe ensuite sur un coin et s’envole pour un Double Axe Handle mais Murdoch lui écrase l’entre-jambe avec un Manhattan Dop suivi d’un Sitout Spinebuster ! 1…2… Dégagement. Trevor va faire le tag et Bray Wyatt rentre dans le ring comme une furie. Il y va d’une bonne série de droites dans la face du champion puis il l’attrape pour un Samoan Drop ! The Eater of World s’élance ensuite pour un Running Splash mais The Miz évite de justesse puis plantera la tête du redneck avec un Snap DDT. Il le garde au sol avec plusieurs torsions des jambes et finit par le bloquer dans un Figure Four Leg Lock ! La prise est bien portée et Wyatt hurle de douleur… mais Trevor tire The Miz sur l’apron du ring et se met à l’étrangler !!! L’arbitre engueule Trevor mais pendant ce temps Wyatt s’est sortit de la prise et va attraper les jambes de son adversaire pour un coup du boomerang qui guillotine le champion ! The Miz est en très mauvaise posture et Wyatt sent qu’il peut en finir… Sister Abigail ! Non ! The Miz le contre en Inverted Facelock Backbreaker suivi d’un Neckbreaker Slam. The Must See Champion enchaînera avec sa Mizline puis il annonce la fin… Skull Crushing Finale ! C’est passé ! The Miz va faire le pin mais soudain Trevor Murdoch rentre dans le ring en brandissant une bouteille en bière ! L’arbitre va immédiatement s’interposer et fait en sorte que Murdoch regagne son coin… mais pendant ce temps The Nebraska Giant Luke Harper rentre dans le ring et surprendra The Miz avec un violent Big Boot !!! Il ressort en vitesse tandis que Bray Wyatt rampe pour faire le tombé : 1…2…3 ! Les titres changent de main ! The Miz s’incline mais à 3 contre 1 c’était mission impossible pour lui. Les membres de The Hillbilly Family fêtent ensuite cette victoire sous les huées en vidant des bières, puis ils s’en vont, sûrement pour continuer leur célébration dans le bar le plus proche.
56%


   

Après une page nous retrouvons Mark Henry au milieu du ring. The World Strongest Man se fait huer mais il s’en fou et prend quand même la parole. Il nous rappel qu’hier il a participé à la chambre d’élimination mais il n’a pas réussi à s’imposer, il s’est fait éliminer par l’alliance CM Punk / Brock Lesnar… Henry semble vraiment furieux et déclare qu’il aurait du repartir avec le titre mais The Shield s’est mis en travers de sa route ! Mais c’est peut être un mal pour un bien… après tout il n’a pas besoin de ce titre ! Il peut très bien dominer cette fédération sans ça, et c’est ce qu’il va faire ! Il va agrandir son Hall of Pain jusqu’à ce que tout le roster en fasse partie. Le monde va devoir apprendre à craindre The World Strongest Man, et surtout à le respecter. Il est l’homme qui a détruit John Cena il y a quelques mois, il a brisé le WWE Superman ! Cela fait de lui la force dominante de cette fédération et il serait temps que l’on en prenne conscience ! Quiconque se mettra sur sa route sera broyé, personne ne peut résister à 400 Pound of Destruction !!!


Spoiler:
 

Mais qu’est ce que c’est ? Un nouveau venu à la WWE !!! La majorité du public reconnaît immédiatement Samoa Joe et lui fait une ovation alors que celui-ci débarque sous le titantron en fixant Henry avec regard meurtrier. Joe s’avance d’un pas déterminé puis vient faire face au World Strongest Man dans le ring. Celui-ci n’apprécie pas être interrompu et demande au nouveau qui il est et surtout qui il pense être pour venir lui faire face dans ce ring ! Il doit être soit débile soit suicidaire. Joe annonce son nom et déclare qu’il est ici pour briser Mar Henry ! The King of the Jungle n’en revient pas et éclate de rire mais le samoan n’a pas l’air de vouloir plaisanter et déclare que le Hall of Pain va devoir s’incliner face à sa Nation Of Violence. Henry perd patience et déclare que cela ne le fait plus rire du tout, il va démolir Joe et lui apprendre le respect par la violence. Et il va le faire maintenant ! Samoa Joe n’attendait que ça et passe alors son pouce sur sa gorge alors qu’une partie de la foule se met à scander « Joe’s Gonna Kill You ! »…
82%

 

-  
Mark Henry vs. Samoa Joe | Normal Single Match
Samoa Joe n’est pas là depuis 5min que le voilà déjà dans un match contre The World Strongest Man ! La cloche sonne et immédiatement les 2 hommes vont se lancer dans un échange de coups des plus stiffs ! Henry semble prendre le dessus mais il mangera un bon coup de boule puis Joe l’attrape pour un puissant Samoan Drop ! Henry n’a pas compris ce qu’il vient de se passer et se fait direct écrasé la face avec un knee drop. The Samoan Submission tente ensuite de le bloquer dans un Crossface mais Henry va immédiatement chercher les cordes. Il se relève mais c’est pour se prendre une série de low & middle kick qui le fond reculé contre un coin… Samoa Joe tente alors de l’écraser mais il se prend un coup de coude dans la face suivi d’un Sidewalk Slam. The King of the Jungle enchaîne avec un Running Splash puis le compte mais Joe s’en sort illico. Henry va alors le bloquer dans un Bearhug plutôt bien porté… mais Joe se défend avec des manchettes puis fait décoller son adversaire avec une Exploder Suplex ! Henry se relève en s’aidant des cordes mais il va se prendre une puissante clothesline qui l’envoi à l’extérieur ! The Texan Black Colossus reprend ses esprits et ne verra pas arriver un formidable Suicide Dive !!! Holy Shit ! La foule acclame Joe qui vient de démontrer tout son talent malgré son gabarit. Il relève son adversaire et part pour une nouvelle suplex mais cette fois Henry se laisse pas faire et va l’écraser violemment contre les marches en acier avant d’enchaîner avec un powerslam a même le sol de l’arena ! The Samoan Suplex Machine se relève en se tenant le dos qui à l’air de le faire souffrir mais Henry en remet une couche avec son World Strongest Slam ! NON ! Joe contre et repousse Henry contre la barrière de sécurité… Running Big Boot ! BAM ! Il a décroché la tête d’Henry qui se retrouve dans le public ! …10 ! Ding, ding, ding ! L’arbitre vient d’arriver à la fin de son compte ! La foule n’apprécie pas et se met à huer mais Joe semble s’en moquer et rejoint Henry dans la foule et le combat reprend… mais ils seront rapidement séparés par la sécurité. Pas de vainqueur ce soir mais une chose est sûre, les choses sont loin d’être terminés entre les deux hommes !
65%


 

Quelques minutes avant le Main Event nous retrouvons l’ancien champion WWE CM Punk qui finit de se préparer dans la loge du Shield. Punk se lève puis va alors faire face aux autres membres qui ont tous étaient regroupés par Paul Heyman, on notera l’absence de Brock Lesnar. CM Punk prend alors la parole et déclare qu’hier soir il s’est fait voler le titre par Dolph Ziggler mais surtout par Ric Flair ! Ce maudit GM a finit par avoir ce qu’il voulait mais sa joie va être de courte durée car il (Punk) s’apprête à récupérer son titre ! Il est toujours le Best in the World et The Shield est toujours une menace pour RAW ! Punk demande à ses hommes d’être sur le coup ce soir, il ne veut pas que Mick Foley lui coûte la ceinture. Ses hommes acquiescent puis Heyman s’avance d’un pas et lui dit que The Shield doit avoir un homme fort à sa tête sinon il n’a plus de raison d’exister, et pour cela ils vont s’assurer que la ceinture WWE revienne à la bonne personne. Punk sert la main du Genius puis met sa capuche et quitte la pièce direction le ring, il a l’air plus concentré et plus déterminé que jamais. Heyman se retourne vers le reste de la bande et leur déclare qu’ils savent ce qu’ils à ont à faire. Les 5 élitistes quittent à leur tour la pièce sous le regard confiant de Paulie.
66%



-  
Dolph Ziggler © vs. CM Punk | Normal Single Match, WWE Championship - Special Referee : Mick Foley
C’est un match que l’on attendait tous après l’affrontement éclair qui a permis à Dolph de remporter le titre. Les 2 hommes se défient du regard mais on sent aussi une double méfiance à l’encontre de l’arbitre de la rencontre Mick Foley. Celui-ci fait sonné la cloche et c’est partit ! CM Punk se jette sur Dolph mais celui-ci va immédiatement se réfugier dans les cordes. Foley est obligé de faire reculer CM Punk mais le champion en profite pour revenir à l’assaut… mais Punk s’y attendait et l’attrape pour un bon Flapjack ! The Best in the World enchaîne avec plusieurs leg drops sur la nuque de son adversaire puis il l’attrape pour un Piledriver… mais Dolph contre avec un surpassement. Punk se relève en vitesse mais Dolph va le faire reculer contre un coin avec une série de coups. Il le sonne avec une manchette puis prend de l’élan et exécute un bon Stinger Splash suivi d’un Swinging Neckbreaker. The Show-Off travail à son tour la nuque de son adversaire avec des Neck Snap puis il appliquera son Leg Drop Bulldog suivi du compte : 1…2… Punk s’en sort. The New Nature Boy se remet les cheveux en arrière en attendant que son adversaire se relève… Superkick ! Non, Punk esquive puis le sonne avec un violent High Kick ! Ziggler s’écroule sous le choc ! Punk le relève et l’attrape immédiatement pour un Double Underhook Backbreaker puis il bloque le champion dans un Texas Cloverleaf… Ziggler hurle de douleur et se débat comme il peut… et finira par attraper une corde. Punk ne veut pas lâcher pour autant et le Hall of Famer se met à compter : 1…2…3…4… il lâche. Punk et Foley commencent alors à s’embrouiller et pendant ce temps Dolph se relève sur l’apron. Punk se retourne mais il se fait guillotiner sur les cordes ! The Show-Off tente ensuite une suplex vers l’extérieur mais Punk ne se laisse pas emporter et finit par guillotiner à son tour Dolph puis il prend son élan… Shining Wizard en prenant appui sur la 2ème corde ! Damn ! Ziggler s’est fait éclaté la face et il s’écroule à l’extérieur. Il prend quelques secondes pour se relever et retrouver ses esprits… Suicide Dive !!! The Best in the World ne lâche rien et est prêt à tous les risques pour récupérer son titre. Il renvoi le champion dans le ring puis se place sur l’apron… Springboard Clothesline qui passe ! Punk annonce déjà la fin et relève Ziggler mais celui-ci le surprend avec un Sitout Facebuster ! Il garde son adversaire au sol avec plusieurs elbow drops puis il le bloque dans une headlock… et pavanera même en faisant le poirier ! Mais The Best in the World finit par se remettre sur pied… et applique son Pepsi Twist ! 1…2… Kick out. Les 2 hommes se relèvent en même temps et Ziggler tente alors un nouveau Stinger Splash mais Punk esquive de justesse et le champion va s’éclater la tête sur le poteau ! The Chicago Made prend alors son élan… Shining Wizard ! Non, Ziggler esquive à son tour puis attrape Punk pour une magnifique German Suplex maintenu en pin : 1….2…2.99 C’était juste. The Blond Stallion se prépare maintenant à en finir… Zig Zag ! NON ! Punk le ramène sur ses épaules : GTS !!!! Le tombé est tenté : 1…2….2.99 ! Ropebreak ! Le pied de Ziggler passe sous la 1ère corde. Punk n’en revient pas et se relève alors et va menacer Mick Foley ! Il est à deux doigts de le frapper malgré le t-shirt d’arbitre mais soudain il est pris en roll-up : 1…2…2.99 ! Punk s’en sort in-extremis. Il se relève en vitesse et va alors tenter un high kick mais Dolph se baisse et c’est Foley qui se le prend en pleine tête !!! The Show-Off va alors porter un bon low blow qui plie le challengeur en deux !!! Zig Zag ! Punk a eu son compte mais Foley est toujours au sol. Ziggler va alors pour le réveiller mais soudain les membres du Shield au complet débarquent et encerclent le ring ! Le champion WWE panique et ne sait pas comment s’en sortir mais Mick Foley se relève déjà… Le Hall of Famer va alors chasser les élitistes du bord du ring sous peine de disqualifier CM Punk ! Et justement celui-ci se relève comme il peut… Dolph se jette sur lui en tenant une clothesline mais il est contré pour un Arm Trap Neckbreaker ! Punk va ensuite lui porter une série d’atémis et de kicks puis le projette contre un coin… Shining Wizard enchaîné en Bulldog ! Ca y est, Punk sent qu’il peut en finir et annonce la fin : Go To Sleep ! C’est passé !!! 1….2….2.99 ? What ? Ce n’est pas possible ! Ziggler s’en sort une nouvelle fois ! Punk est furieux et hurle alors à Foley de compter plus vite et va même le bousculer en arrière ! Le Hall of Famer n’apprécie et va alors pour le disqualifier, mais Punk ne lui en laisse pas le temps et l’attrape à son tour pour un GTS ! NON ! Mick Foley lui fourre Mr. Socko dans la bouche !!! Mandible Claw ! Punk se débat comme il peut et finit par réussi à repousser la légende… mais il se prendra direct le Zig Zag ! 1…2….3. Dolph Ziggler conserve le titre WWE.
67%




CM Punk n’aura finalement pas réussi à récupérer son titre WWE, le règne de Dolph Ziggler se poursuit. The Show-Off célèbre d’ailleurs sa victoire en grande pompe et il est même rejoint par Ric Flair qui vient le féliciter. CM Punk se relève en rageant et semble vouloir se venger mais il se retrouve alors face au champion et à deux Hall of Famers ! Il hurle alors aux membres du Shield de rappliquer immédiatement et ceux-ci ne tardent pas… Les 6 hommes se placent en ligne sous le titantron et s’arrêtent là. Punk ne comprend pas et leur ordonne de venir botter le cul du champion ! Ils sont le bouclier du Best in the World et sont là pour le protéger et le venger !!!! Mais les élitistes vont alors se retourner et repartir en backstages !!! Punk n’en revient pas, ses hommes le laissent tomber ! The Voice of the Voiceless se retrouve seul et sans titre du jour au lendemain ! Punk se met à insulter Heyman et toutes la bande puis déclare qu’il est le Best in the World, il n’a pas besoin d’eux pour récupérer son titre et sa place de numéro 1 à la WWE. Il se retourne alors et se jette sur Dolph Ziggler mais Mick Foley l’attrape et lui applique son Double Arm DDT ! The Hardcore Legend repart ensuite sous les applaudissements de la foule alors que Flair regarde Punk au sol avec un sourire jubilatoire ! Le show se termine sur des images du champion WWE et Flair fêtant devant un public mitigé.
80% 

 

GLOBAL RATING : 77%
Attendance : 15 203 !


wwe.com a écrit:
Carte de Capitol Punishment 2013

•   ??? vs. ??? – Light Heavyweight Championship
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 19:12



Suite à un problème d'ordre technique, les ratings ne sont pas disponibles cette semaine.

• Grosse surprise hier soir à RAW avec l’arrivée inattendu de Samoa Joe. The Samoan Submission Machine s’en est immédiatement pris à Mark Henry mais les 2 hommes n’ont pas réussi à se départager. Une feud Hall Of Pain vs. Nation of Violence semble amorcée et un match au prochain PPV devrait donc avoir lieu. Quand est-il du contrat de Joe ? Celui-ci nous annonce sur twitter qu’il a signé un contrat de 2 ans pour un salaire mensuel de 10,400$. Samoa Joe ne devrait pas être le seul lutteur de la TNA à rejoindre les rangs de la WWE, en effet la fédération de Dixie Carter est actuellement dans une très mauvaise passe et a dû licencier du personnel, en plus des départs de certains voyant le vent tourné. La WWE a donc profité de l’occasion pour signer une bonne partie de ces lutteurs.

• Triple H nous l’a annoncé hier : la division Hardcore sera remplacée par une division Light Heavyweight. Un titre du même nom existé déjà pendant l’Attitude Era mais avait était fusionné avec le titre Cruiserweight en 2001 lors du rachat de la WCW. Le titre actuel n’a en fait aucun rapport et sera destiné non pas aux high flyers mais bien aux techniciens comme Tyson Kidd, Shelton Benjamin ou même CM Punk ! Cette division promet donc de très bons affrontements, et la WWE marquera son lancement avec une stipulation inédite : le Ladder Rumble Match. Toutefois ce type de match n’est pas une invention de la WWE mais bien une idée reprise de la défunte WSX et de son WSX Rumble Match. La stipulation a était remaniée en supprimant le côté hardcore et opposera donc des techniciens pour un combat sûrement spectaculaire ! 



• Nous l’avons vu hier soir : CM Punk a perdu son match de championnat et a par la suite était abandonné par ses anciens potes du Shield. Le leader du Shield est donc évincé, cela pourrait signer la fin du groupe dominant RAW depuis de long mois, ou au contraire cela pourrait permettre à un autre élitiste de prendre le contrôle et d’ainsi devenir la nouvelle tête du serpent. Toujours concernant le Shield, certains ont étés surpris de l’absence de Brock Lesnar hier soir. Cela s’explique du fait que le contrat de Lesnar ne comporte qu’un nombre limité d’apparitions et que pour l’instant les bookers n’ont pas de plans pour lui. Sa participation à l’Elimination Chamber Match n’était en fait qu’un prétexte pour semer le doute, et surtout pour bien vendre. A ce que l’on sait, The Next Big Thing devrait être de retour d’ici la fin de l’année pour une grosse feud qui le mènerait à un match à Wrestlemania XXX.

• Le roster de RAW s’agrandit avec le retour de MVP hier soir et l’arrivée de Samoa Joe, mais en contrepartie wwe.com nous annonce deux départs. Les Prime Time Players Titus O’Neil et Darren Young sont les suivants sur la liste des licenciés. Après Zack Ryder, la vague de renvoi fait de nouvelles victimes, et cela devrait continuer.   
        

MAJ Roster: Samoa Joe et MVP intègrent le roster de RAW. Suppression des profils de Titus O’Neil et Darren Young. Mis à jour des championnats et des équipes/stables.
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 19:14


Week 1, July 2013
Hammerstein Ballroom | New York City, New York

 

Le show commence avec une vidéo tournée plutôt aujourd’hui dans une ruelle malfamée de New York. Nous retrouvons alors Armando Estrada et tous les membres de la Red Alliance, le cubain est habillé en costard et porte un borsalino sur la tête. Il s’allume un cigare puis nous dit que le dernier show a était une très mauvaise soirée pour eux : son Putsch pour prendre le contrôle de NXT à échoué, les Slavic Freaks ne se sont pas qualifiés pour la finale du tournoi par équipe, et Peter Orlov s’est fait battre par le protégé de William Regal, Daniel Bryan. Estrada souffle une bouffée de fumée puis déclare que ce soir ils sont tous bannis de NXT pour avoir agressé le GM… Mais ils ne vont pas se laisser faire. The Red Alliance devient The Red Rebellion ! William Regal va regretter de lui avoir porté un coup de poing américain, il va comprendre que lorsqu’El Presidente veut quelque chose il l’obtient, quitte à employer la force ! Les 3 russes se placent alors derrière lui avec un regard menaçant puis Peter Orlov termine la promo en disant que Regal va regretter de l’avoir évincer du title picture ! Le rouleau compresseur russe va réduire NXT en miette ! Les 5 soviétiques, n’oublions pas Aksana, montent alors dans une berline noire qui démarre en trombe avant de disparaitre au bout de la ruelle…
45%



Bienvenue dans le légendaire Hammerstein Ballroom pour une soirée qui s’annonce exceptionnel ! En effet, tous les titres seront remis en jeu ! La foule est d’ailleurs déchaîné, on se croirait presque à un show de l’ECW !



Le General Manager William Regal arrive sous un très grosse pop de la foule, il aura d’ailleurs du mal à avoir le silence pour prendre la parole. Sir Regal nous annonce que ce soir est un show un peu spécial… tout d’abord puisque nous sommes ici au Hammerstein Ballroom ! La foule réagit positivement ce qui fait sourire l’officiel. Il reprend en disant en disant que ce show verra aussi l’arrivée de plusieurs nouveaux rookies qui vont tenter de se faire un nom à NXT avant de pouvoir envisager le Main Roster. Le roster de NXT va se remplir de jeunes talents prêts à tout pour devenir le futur de ce business. Regal reprend alors en rappelant que ces dernières semaines a eu lieu un tournoi en deux blocks pour désigner les challengeurs aux titres par équipe… la finale va enfin avoir lieu ce soir ! Les Sons of Samoa affronteront le Mayhem Club 1% dans une stipulation choisit par les fans : un Table Match ! La foule se met alors à scander « ECDub ! ECDub ! »… mais Regal continue en annonçant le plus important : le Main Event de la soirée. The Brooklyn Dragon Kaval remettra en jeu le titre NXT Evolution contre son ennemi du moment Alex Shelley ! Un excellent match en perspective, le GM nous conseil donc de ne le manquer sous aucun prétexte. The King of Submission termine en souhaitant une bonne soirée à tous et déclare que tant qu’il sera GM, ce show sera à la hauteur des attentes des fans ! La foule applaudit une dernière fois le britannique qui quitte le ring et regagne son bureau… 
65%

  

-  
Eric Escobar vs. Ricky Banderas | Normal Single Match
Le premier match de la soirée oppose deux rookies, deux portoricains. Certains reconnaîtront Eric Escobar qui avait eu sa chance à Smackdown fin 2009 où il avait était le petit ami de Vickie Guerrero. Escobar est de retour, toujours très arrogant et se moque de son adversaire mais celui-ci va tout de suite lancer les hostilités avec des coups très stiffs ! Les 2 hommes donnent un match correct, plutôt disputé, mais Ricky Banderas semble plus technique et prend petit à petit le dessus. Il surprend son monde avec des prises comme des hurricanranna malgré son gabarit puis il tentera un Spear mais Escobar évite et lui porte son Annexion of Puerto Rico (Lifting Sitout DDT) ! Il fait immédiatement le tombé : 1…2…2.99 ! Banderas s’en sort. La foule semble derrière ce dernier et l’encourage à revenir dans le combat mais Escobar n’hésite pas à utiliser des attaques fourbes et semble avoir pris le contrôle du match… mais Banderas le surprendra avec un Jumping Reverse STO, le Straight to Hell, puis il verrouille un Sharpshooter en plein centre du ring !!! Escobar abandonne presque immédiatement.
48%
    



C’est une victoire pour Ricky Banderas qui reçoit pas mal d’applaudissements pour sa prestation ! Il célèbre au milieu du ring mais soudain des hommes habillés en jeans et veste en cuir sortent de la foule et se jettent sur lui ! C’est The Red Rebellion !!! Peter Orlov, Gene Snitsky et Vladimir Kozlov ne laissent aucune chance à Ricky et le passent littéralement à tabac ! Soviet Strike ! Orlov à décroché son Superkick dans la face du rookie qui titube… Hammer & Sickle ! Les 2 Freaks l’ont coupé en deux avec leur finisher ! Les 3 soviétiques se font huer comme jamais mais soudain la sécurité débarquent en masse pour les arrêter !!! Peter Orlov prend rapidement la fuite pendant que ses compères retiennent la sécurité… les Slavic Freaks font le ménage et détruisent plusieurs membres de la sécurité puis ils prendront à leur tour la fuite en disparaissant au milieu de la foule ! La Red Rebellion était pourtant bannis de l’arena mais ils se sont quand même infiltrés et ont complètement démolis Ricky Banderas. Une attaque ciblé ou bien simplement pour faire savoir que rien ne les arrête ?
34%





The Ascension begin… next week.
47%



-  
BxB Hulk vs. Fandango | Normal Single Match
La semaine dernière Fandango a battu The Human Tornado en trichant, aujourd’hui BxB Hulk va tenter de venger son pote. Le match commence et BxB Hulk nous démontre tout son talent en prenant facilement le contrôle, une nouvelle fois Fandango est malmené. Après un bel enchaînement de kicks il se retrouve au sol et le japonais monte alors sur un coin pour un magnifique Senton Bomb : 1…2… Dégagement. The Sensei of the Senton n’en revient et part alors pour son EVO (Pumphandle Sitout Side Slam) mais Fandango passe dans son dos et lui décrochera la tête avec un Roundhouse Kick. The Ballroom Brawler revient dans le combat à force d’esquive et il finit par porter une violente Northern Lights Suplex contre un poteau ! Il grimpe à son tour sur le top rope et se prépare pour son Diving Leg Drop mais soudain The Tokyo Tornado se relève d’un bond puis le surprend avec un Frankeinsteiner !!! BxB Hulk ne perd pas une seconde et tente le FTX, une variation de son EVO, mais Fandango le contre en roll-up : 1…2… il pose les pieds sur les cordes…3 ! Le danseur de tango s’impose sous les huées générales.
30%

  


Fandango est rejoint dans le ring par sa partenaire de danse Summer Rae et les 2 se mettent à danser pour célébrer cette victoire… soudain les huées se transforment en applaudissements ! C’est The Human Tornado ! The Funky Warrior débarque en courant dans le ring et se jette sur Fandango !!! Les 2 hommes vont alors s’échanger les coups mais c’est sans surprise que Tornado prend le dessus et décrochera la tête du Ballroom Brawler avec son Tornado Kick ! Il se prépare ensuite à porter son African Destroyer (Front flip piledriver) mais Summer Rae va lui retenir les pieds depuis l’extérieur ! Fandango en profite pour prendre la fuite puis il rejoint sa partenaire en sur la rampe. The Human Tornado le défie de revenir mais Fandango n’est pas fou et repart en backstages en se tenant la mâchoire… mais à ce moment là William Regal débarque sous le titantron accompagné de sa sécurité, on est jamais trop prudent. Le GM annonce alors que Fandango et THT se retrouveront une nouvelle fois dans le ring la semaine prochaine et ils pourront régler leurs comptes ! Mais ce sera un match par équipe ! Evidemment Tornado aura pour équipier son pote BxB Hulk. Quand à Fandango… son partenaire ne sera autre que Brodus Clay !!! The Ballroom Brawler semble satisfait et un sourire sournois apparaît alors sur son visage… quand à The Human Tornado il n’a pas l’air effrayé et dit qu’il pourra ainsi s’occuper de ses 2 ennemis à la fois !
48%



- 
Xavier Woods vs. Kid Kash | Normal Single Match
Kid Kash, un vétéran des rings, fait ses débuts à NXT sous une grosse pop de la foule qui reprend un chant pro-ECW mais Kash n’y prête même pas attention et va se jeter sur le jeune lutteur pour une série de coups très stiffs ! Kash semble déchaîné et fait passer à sale quart d’heure à Woods, mais le rookie ne se laisse pas faire et revient petit à petit dans le match… Finalement les 2 hommes nous offrent une très belle prestation des plus disputés ! The Pitbull se fera sécher avec le Rolling Thunder Lariat de Xavier puis celui-ci grimpe sur un poteau… Diving DDT ! Non c’est contré ! Kash l’accueil avec un violent coup de pied dans l’abdomen puis il l’attraper pour son Double Underhook Piledriver ! 1…2…2.99 ? What ! Le vétéran n’en revient pas et relève alors Woods en lui crachant des insultes mais le rookie lui tient tête et lui met une grosse claque ! Kid Kash est fou de rage et va alors immédiatement enchaîner avec son Brainbuster, le Dead Level, qui plante une nouvelle fois la tête du young lion dans le ring : 1…2…3. The Notorious K.I.D s’impose de façon brutale et décisive.
41%




Après une page de pub nous retrouvons Byron Saxton qui intercepte Kid Kash en backstages pour l’interviewer. Saxton demande alors au vétéran ce qu’il fait à la WWE, mais surtout ici à NXT ? The Pitbull le regarde avec un regard furieux et lui déclare qu’il est de retour pour prendre ce qui lui revient droit. Il est le futur de ce business ! Depuis trop longtemps il est sous-estimé, cette fois il est de retour à la WWE pour prouver qu’il est le meilleur catcheur que le monde ait connu (rien que ça) ! Le WWE Universe pense que l’avenir se trouve dans la nouvelle génération mais ce n’est qu’un ramassis de gamin inexpérimenté, il va les démolir les un après les autres et gravir les marches vers le sommet. The Rookie Killer va faire la loi à NXT. Saxton va pour poser une nouvelle question mais Kid Kash le coupe et reprend en disant que ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne débarque en Main Roster et ce jour là plus personne ne le sous-estimera. Son heure de gloire approche. The Pitbull jette le micro au sol puis repart en laissant l’interviewer hébété…
58%

  

-    
Mayhem Club 1% vs. Sons Of Samoa | Table Match, NXT Tag Team Championship
Après des semaines de compétitions, les leaders du Block A affrontent les leaders du Block B pour désigner les tout premiers NXT Tag Team Champions de l’histoire ! Les Sons Of Samoa arrivent en premier dans le ring puis on entend un bruit de guitare éclectique suivi d’un bruit de moteur… et voilà le Mayhem Club qui arrive en Harley Davidson. Les 2 bikers sont armés, une batte pour Heath Slater et une chaîne pour Curt Hawkins ! Ils menacent leurs adversaires mais les samoans les attendent de pieds fermes… Slater et Hawkins grimpent alors sur l’apron en brandissant leurs armes mais ils se font immédiatement attrapés par la gorge et ramené brutalement dans le ring ! Hawkins se relève en vitesse mais Manu va lui porter une série de grosses droites alors que Roman terrasse Slater avec un Spear !!! Slater roule alors en dehors du ring et Curt va être pris à partis par ses adversaires. Il va se prendre une double suplex puis Manu tente son Light Out mais Slater le couche avec un coup de batte dans le dos ! Roman va alors aider son équipier mais Curt Hawkins lui claque un enzuguiri en pleine face puis il lui applique un Spinning Hangman’s Facebuster. The Man of Mayhem descend du ring pour chercher une table pendant que Slater garde ses adversaires au sol à coup de batte. Hawkins va alors installer Manu sur une table puis grimpe sur un poteau alors que Heath retient Roman en lui portant un Camel Clutch avec la batte ! Hawkins se voit déjà champion et annonce sa descente du coude mais soudain Roman Reigns se relève et écrase Slater contre le coin, faisant se castrer Hawkins au passage ! The Thoroughbred démontre alors toute sa puissance en prenant ses deux adversaires sur les épaules pour un double running powerslam !!!! Manu a repris ses esprits et installe alors la table contre un coin… Hawkins se relève… Spear de Roman Reigns ! NON ! Hawkins esquive de justesse et le samoan va s’exploser tout seul à travers la table ! Hawkins va alors pour se jeter sur Manu mais celui-ci l’accueil avec un Superkick en pleine face puis il lui applique sa Back Suplex transformé en neckbreaker, le Lights Out ! The Samoan Storm prend maintenant son adversaire à bout de bras et se prépare à le jeté à travers une table à l’extérieur… mais Heath Slater arrive à la rescousse avec un low blow ! Manu lâche son adversaire et immédiatement les 2 bikers exécutent leur Rock Sound Slash ! Ils traînent ensuite Manu à l’extérieur et après quelques coups il l’installe de nouveau sur une table. Curt Hawkins grimpe sur l’apron et s’apprête à bondir mais soudain Roman lui met un coup de batte dans le dos ! Heath Slater grimpe en vitesse dans le ring et se jette sur Roman mais il se fait décapité avec un Big Boot. Manu va  maintenant installer Hawkins sur la table puis il fait un signe à son équipier. Roman pousse un hurlement puis prend Heath Slater sur ses épaules… Powerbomb par-dessus les cordes ! GOSH ! Slater s’est écrasé sur son équipier, fracassant la table au passage ! Ding, ding, ding ! Les Sons Of Samoa remportent le match.
42%




« Ladies and gentlemen, the neeeeeew and first ever NXT Tag Team Champions : Roman Reigns, Manu Anoa’i, SONS OF SAMOOOAAA ! » L’arbitre remet les titres aux nouveaux champions qui sont alors rejoints dans le ring par Tamina Snuka. The Warrior Princess se place entre les 2 champions puis prend la parole et déclare qu’une nouvelle fois les samoans prouvent qu’ils sont les meilleurs guerriers au monde ! Les Sons Of Samoa entre dans l’histoire en devenant les premiers NXT Tag Team Champion, leur nom rejoint ceux des Wild Samoans, de The Rock, Rikishi ou encore du regretté Umaga, tous ces catcheurs made in Samoa qui ont fait honneur à leur nation. Aujourd’hui encore les fiers guerriers polynésiens se sont imposés. Toutefois elle rappelle que leurs pays n’est pas une terre de sauvage arriérés, mais de combattants aguerris et dangereux. Roman Reigns et Manu Anoa’i vont redorer l’image de leurs peuples en ouvrant les yeux au monde. Le WWE Universe va apprendre à craindre les Sons of Samoa. Le trio repart alors en fêtant cette grande victoire devant un public mitigé. 
54%



- 
Kaval © vs. Alex Shelley | Normal Single Match, NXT Evolution Championship
C’est un match que l’on attendait impatiemment, Kaval et Shelley risquent de nous offrir un combat des plus disputés. Le champion reçoit une énorme pop de la foule mais son adversaire est lui aussi acclamé, il faut dire que ce soir nous avons un foule qui connait parfaitement le passif des 2 hommes. Ding, ding, ding ! C’est partit ! Le combat commence immédiatement avec un échange de coups. Kaval prend le dessus avec des kicks dans les flans de son adversaire puis il tente un high kick mais Shelley se baisse puis attrape son adversaire pour une bonne back suplex. Kaval se relève direct mais The Technical Messiah lui envoi un Enzuguiri en pleine tempe puis il enchaîne avec une Bridging Fisherman Suplex : 1…2… Dégagement. Shelley ne perd pas une seconde et se place sur l’apron du ring… mais Kaval se relève d’un coup et lui applique un Triangle Dropkick !!! Shelley tombe à l’extérieur du ring et Kaval s’élance alors dans les cordes : Suicide Dive ! La foule acclame The Brooklyn Dragon qui relève maintenant son adversaire pour une série d’atémis qui claquent bien ! Machine Gun Chops ! Shelley se retrouve contre la barrière de sécurité et Kaval prend alors son élan… Tidal Crush ! BAM ! Shelley titube et va alors pour remonter dans le ring mais Kaval monte sur l’apron et l’attrape pour un Rope Hung Dragon Sleeper ! 1…2….3…4… Il lâche. Shelley est maintenant groggy dans les câbles et le champion grimpe alors sur un coin. Il s’apprête à bondir pour son Warrior’s Way mais Shelley va faire bouger les cordes pour le déséquilibrer et chuter ! Kaval se retrouve maintenant en position de Tree of Woe, suspendu la tête à l’envers, et ne pourra éviter un Running Double Knee Strike qui lui éclate l’abdomen. The Technical Messiah va ensuite en rajouter une couche avec un Gutebuster puis il bloque le champion dans un Single Leg Boston Crab… Ropebreak. Kaval se relève comme il peut mais The Paparazzi Machine ne lui laisse aucun répit et l’attrape pour un Reverse STO contre la protection de la 2nde corde ! Kaval vacille… Slice Bread #2 ! C’est passé ! 1…2…2.99 ! Kaval s’en sort in-extremis ! On a failli avoir un nouveau champion. Shelley rage intérieurement et veut maintenant partir pour un Brainbuster… mais Kaval ne se laisse pas décoller du sol et contre avec un Swinging Russian Legsweep. Les 2 hommes sont à terres et l’arbitre commence à compter : 1…2…3…4…5…6…7… Kaval se remet sur pied…8… Alex fait de même mais il n’a pas le temps de dire ouf que le World Warrior pousse un cri à la Bruce Lee et lui éclate la face avec un Running Front Flip Kick ! Le challengeur est sonné et se prendra immédiatement le Ki Krusher ! 1…2…2.99 ! Dégagement ! Ce n’est pas possible ! Low Ki s’en arracherait les cheveux s’il en avait. Il décide alors de grimper à nouveau sur coin… le dragon prend son envol : Warrior’s Way ! NOOON ! Shelley relève le pied à la dernière seconde et le champion va alors s’empaler dessus ! The Motorcity Prodigy se relève difficilement alors que son adversaire rampe au sol  et attend qu’il se relève à son tour… Automatic Midnight ! NON ! Kaval passe dans son dos et le surprend avec une magnifique Dragon Suplex ! Et il enchaîne illico en Dragon Sleeper !!!! La prise est parfaitement portée en plein centre du ring… Alex Shelley hurle de douleur et est à deux d’abandonner… il va abandonner… il abando..?!! WTF ! Peter Orlov, Vladimir Kozlov et Gene Snitsky rentrent dans le ring s’en prennent aux deux hommes !!! L’arbitre fait immédiatement sonné la fin du match, juste avant de se faire arracher la tête par un Big Boot de Snitsky.
59%




La foule rugit de colère et fait une véritable bronca ! Les membres de The Red Rebellion viennent de gâcher ce Main Event exceptionnel ! Kaval conserve donc sa ceinture mais par arrêt de l’arbitre, ce n’est pas donc pas une victoire pour lui. Quoiqu’il en soit, le champion et son challengeur sont en train de se faire passer à tabac par le trio russes qui est hué comme jamais ! Peter Orlov se place ensuite au centre du ring en brandissant la ceinture tandis que les 2 Freaks s’occupent de Kaval et Shelley…
Armando Estrada débarque à son tour dans le ring sous les huées générales et déclare que rien n’arrête la Red Rebellion. Ils sont les maîtres de NXT et bientôt ils en auront le contrôle total lorsqu’ils se seront débarrassés de William Regal ! Et quand on parle du GM, le voilà qui débarque sous le titantron, il semble fou de colère et menace le cubain. William Regal déclare qu’Estrada et sa bande pense avoir le dessus, mais il lui reste un carte dans sa manche ! Il fait alors un signe vers les backstages…


Spoiler:
 

Magnus ! La foule fait une ovation au britannique qui arrive aux côtés du GM. William présente alors son nouveau protégé et déclare que celui-ci va se faire un plaisir de renvoyer les russes en Sibérie à grand coup de pied au cul ! Magnus va alors s’élancer en courant vers le ring mais les Slavic Freaks vont alors faire barrage en bas de la rampe… ils sont deux contre un mais Magnus va pourtant leur rendre coup pour coup et les faire reculer ! The Modern Day Gladiator est en train de mettre à mal les 2 monstres soviétiques ! Dans le ring, Armando Estrada est en train de paniquer et décide d’envoyer Peter Orlov les aider mais soudain celui-ci va se faire sécher par High Kick de Kaval suivi du Sliced Bread #2 d’Alex Shelley !!! Le champion et le challengeur vont alors porter secours à Magnus qui commence à faiblir et les 3 hommes réussissent finalement à terrasser les deux hommes de mains d’Estrada qui se retrouve maintenant seul ! Le cubain ne demande pas son reste et va file rapidement par la foule… Le show se conclue donc sur des images de Magnus, Kaval et Alex Shelley fêtant au centre du ring sous le regard satisfait du GM.
44%   



GLOBAL RATING : 57%
Attendance : 3 900 SELL OUT!
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 19:26


Week 1, July 2013
Madison Square Garden  | New York City, New York



Dark Match :
Drew McIntyre def. Xavier Woods


FEED ME MORE ! Welcome to Friday Night Smackdown. On ouvre tout de suite le show avec l’arrivée du « toujours » King of the Ring 2013 : Ryback ! The Hungry King débarque dans le ring, couronne sur la tête, sous une acclamation de la foule ! Ryback se place au centre du ring et attend le silence mais celui-ci ne semble pas venir, la foule est vraiment survoltée. Le roi laisse apparaître un léger sourire puis il finit par prendre la parole et rappelle à tous qu’il a défendu sa couronne à Vengeance en venant à bout de Big Show. Il n’a pas simplement battu le géant, il lui a fait dire « I Quit » ! Ryback semble satisfait et reprend en disant qu’il a donné l’un des combats les plus intenses de sa carrière, Big Show l’aura poussé dans ses derniers retranchements, mais finalement c’est bien The Sin City Destroyer qui a quitté l’arena debout, contrairement au Big Show qui a dû être évacuer en civière. Il s’est débarrassé une bonne fois pour toutes du WWE’s Most Dangerous Man. Ryback reprend en disant que cette victoire prouve qu’il mérite sa couronne de King of the Ring et qu’il mérite donc d’être dans le Main Event de SummerSlam contre le champion World Heavyweight !!! Et il en salive d’avance, il est affamé ! La foule l’acclame mais soudain le theme song du champion en titre et Sheamus débarque lui aussi sous une grosse pop de la foule. The Fighting Champion s’avance d’un pas déterminé jusqu’au ring puis vient faire à Ryback… Les 2 hommes se fixent quelque très longues secondes puis Sheamus porte le micro à sa bouche et déclare qu’il est impatient d’être à SummerSlam, impatient de combattre The Irresistible Force et d’être celui qui le terrassera ! Il brandit alors son titre en signe de défie mais soudain il est lui aussi interrompu par un autre theme song, celui de Christian. Captain Charisma s’amène dans le squared circle et vient se placer face aux deux guerriers. Christian les toisent chacun leur tour puis dit qu’il à devant les yeux la nouvelle génération de tops stars de la WWE, mais en tant que vétéran il veut lui aussi sa part de gloire. Il n’a pas battu Sheamus à Vengeance mais il compte avoir son rema tch à Capitol Punishment… et il compter prouver qu’il le mérite en battant Ryback ! Le canadien défie alors le King of the Ring pour un match ce soir, dans notre Main Event ! Ouah ! La foule semble emballée ! Ryback vient coller son visage contre celui du vétéran et lui répond alors qu’il accepte, il n’en fera qu’une bouchée ! Les 2 ne se lâchent pas du regard et finalement Sheamus met le point de conclusion en déclarant qu’il veut affronter le meilleur et qu’il ne ratera donc aucune miette de ce combat qui s’annonce des plus disputés.
82%   



Quelques instants après nous retrouvons le General Manager de Smackdown, JBL, dans son bureau. John nous dit que la soirée finira en beauté au vue du Main Event qui nous attend, mais il veut que ce show commence aussi par un match de très bonne facture. Ce premier combat devait opposer les Dark City Heroes à The Perfect Union dans un match de championnat par équipe, mais il a décidé de changer ses plans… Ne vous inquiéter pas, les titres seront bien remis en jeu dans quelques instants, mais ce n’est pas une mais bien trois équipes qui tenteront de s’en emparer ! The Wrestling God annonce donc officiellement que ce match se transforme en un 4 Corner Tag Team Match et qu’il opposera donc l’alliance des héros Hurricane et Suicide au duo Sandow/Masters mais aussi au Cartel composé d’Hunico et d’Homicide, et enfin leurs ennemis du moment Chavo Guerrero et Hernandez !!! Quelle annonce ! Le GM conclue en souhaitant alors un bon show aux fans qui sont déjà chaud comme la braise.
47%

 

-
 -     
Dark City Heroes © vs. The Perfect Union vs. The Cartel vs. Chavo Guerrero & Hernandez | 4 Corner Tag Team Match, WWE Tag Team Championship
Ce combat va être des plus disputés, on sent une très grosse tension, surtout entre les 4 latinos qui sont prêt à se sauter à la gorge alors que le combat n’a pas commencé. C’est Hurricane et Chavo qui vont ouvrir le match et donner une belle prestation mais rapidement le champion réussi à appliquer un bon double knee facebreaker puis il tag avec son équipier. Suicide garde lui aussi le dessus et travail sur la nuque de son adversaire. Après un bon swinging neckbreaker il se place sur l’apron du ring, prêt à bondir sur les cordes, mais Hunico lui tape sur l’épaule ! The South Border Bad boy se moque du héros puis bondit à son tour sur les câbles pour un springboard crossbody mais Chavo le surprend avec un dropkick en plein vol ! Hunico a le souffle coupé et Chavo va alors l’attraper pour sa série de suplexs, Los Tres Amigos, puis il tag avec Hernandez. The Mexican Sandstorm rentre dans le ring comme une furie et va alors étaler Hunico, puis Homicide qui tentait d’intervenir. Hernandez malmène ses ennemis et les enverra à l’extérieur du ring. Il prend alors son élan… Big Man Dive ! Quel plongeon ! Hernandez renvoi Hunico dans le ring et va pour le rejoindre mais Chris Masters le retient dans les cordes avec son Master Lock puis Sandow met une petite claque sur la joue du mexicain pour faire le tag tout en l’humiliant. The Savior of the Masses va alors relever Hunico et lui applique sans problème son Silencer ! 1…2…2.99. Intervention de Suicide et d’Hurricane ! Chris Masters rejoint le centre du ring et la bagarre éclate alors entre The Perfect Union et les Dark City Heroes ! Pendant ce temps Hunico reprend comme il peut ses esprits et fait le tag avec Homicide. Celui-ci va toutefois resté à l’extérieur en attendant que le ring se vide. L’arbitre réussi à retrouver le calme et renvoi tous le monde dans son coin mais Suicide fera le tag sur Sandow en lui renvoyant une droite dans la face ! The Dark Savior rentre dans le ring en pensant devoir affronter Hunico mais soudain Homicide remonte dans la zone de combat et surprend l’homme masqué avec son Gringo Cutter ! The Urban Legend fait le malin et vient même narguer Hernandez et Chavo Guerrero mais ce dernier lui envoi une claque pour taguer ! Homicide est furieux mais l’arbitre le fait sortir du ring alors que Chavo grimpe sur la 3ème corde : Frog Splash ! Suicide n’a pas put éviter. Le tombé est tenté : 1…2…3 ! C’est fait ! Les titres changent de mains ! Chavo Guerrero et Hernandez sont les nouveaux WWE Tag Team Champions ! Les 2 hommes vont alors fêter sous les applaudissements tandis que leurs adversaires repartent en rageant.
59%




La caméra nous emmène maintenant en backstages où nous retrouvons Matt Striker et Adrian Neville pour une interview de ce dernier. Striker rappelle tout d’abord la victoire de Neville à Vengeance lors d’un Scramble Match de Cruiserweight, il est donc le nouveau champion de cette division. Matt interroge alors le champion en lui demandant comment il se sent maintenant qu’il est en possession de ce titre. Adrian nous dit qu’il nous l’avait promis, il va ramener la division Cruiserweight à son âge d’or. Il est le plus meilleur poids léger de l’histoire de la WWE et il est donc normal qu’il soit champion ! The Aerial Emperor est maintenant couronné. Neville brandit sa ceinture devant la caméra et va pour reprendre mais soudain il est interrompu par le Sgt. Slaughter et Jack Swagger ! Les 2 patriotes viennent faire face à l’anglais, le Hall of Famer rappelle alors que Neville n’est pas le seul a avoir remporté un titre à Vengeance. Son poulain Jack Swagger à détrôné Drew McIntyre et ramène donc le titre US au pays. L’Amérique va enfin pouvoir être fier de son champion ! Jack prend à son tour la parole et défie Adrian Neville pour un match, right now, dans un Champion vs. Champion match, afin de savoir qui est le meilleur des deux. Adrian lui répond alors de manière arrogante qu’il n’aura aucun problème à le battre et qu’il va ouvrir les yeux au WWE Univers en prouvant une nouvelle fois que la division Cruiserweight regroupe les meilleurs catcheurs au monde… et il est à son sommet. Rendez vous dans le ring !
58%



- 
Adrian Neville vs. Jack Swagger | Normal Single Match
Swagger demande l’épreuve de force mais Neville va lui claque un high kick dans la face. Il l’attrape pour une belle Northern Lights Suplex tenu en pin mais le patriote s’en sort immédiatement. Jack subit ensuite une série de kicks dans le torse et les flans mais il arrive à repousser le britannique dans les cordes puis le chop au retour pour un tilt-a-whirl powerslam… Non, c’est contré en DDT ! Neville est en pleine forme et le voilà qui monte déjà sur un poteau : 630 Senton ! NON ! Swagger roule sur le côté pour éviter et Neville va se démolir le dos en retombant durement sur le mat. Le combat prend une autre tournure et c’est maintenant The Real American qui prend la main avec une série de suplex en tout genre puis il bloque Neville dans un Abdominal Stretch… mais il y aura ropebreak. Jack part alors pour son Gutwrench Powerbomb mais The Man the Gravity Forgot contre avec un magnifique Frankeinsteiner tenu en pin : 1…2…2.99 ! C’était juste. Adrian se relève en vitesse sur l’apron du ring et bondit alors pour un Springboard 450 Splash mais Jack l’accueil en repliant les genoux ! Adrian se tord de douleur et il se fait immédiatement attrapé pour le Gutwrench Powerbomb qui cette fois passera sans problème : 1…2…2.99 ! What ? Jack n’en revient pas et écoute alors les conseils du Sgt. Slaughter qui lui dit de verrouiller son Ankle Lock… mais Adrian arrivera à se remettre sur pied et claque un Enzuguiri à la face de Jacky boy ! Celui-ci titube et Neville va alors enchaîner avec running headscissors… mais Jack contre avec un magnifique Sitout Facebuster puis il attrape la jambe de son adversaire et verrouille immédiatement le Patriot Act au sol ! Neville essaye de s’en sortir mais il est trop loin des cordes… et finit par abandonner !
62%


    

La foule acclame le champion US qui est rapidement rejoint dans le ring par son manager alors qu’Adrian Neville repart en rageant. Jack va alors brandir le titre US dans une main et le drapeau américain dans l’autre sous les ovations du public lorsque soudain…



C’est le theme song de Kofi Kingston qui retentit dans l’arena ! La foule se met à huer alors que le nouveau manager de Kofi, Prince Nana, débarque sous le titantron micro en main. Le ghanéen déclare que Jack Swagger est peut être le nouveau champion US mais cela fait de lui une cible… la cible de l’Angry African Kofi Kingston ! The Black Lion a trop longtemps était sous estimé, aujourd’hui il ne retient plus sa rage et se sert de celle-ci pour atteindre ses objectifs ! Jack ne semble pas impressionné et s’avance d’un pas et déclare qu’il ne recule devant aucun défi car il représente l’Amérique, un peuple qui fait face à ses ennemis sans frémir. Prince Nana se marre et lui répond alors que la menace ne vient pas toujours de front… Jack semble comprendre et se retourne alors mais c’est pour se prendre le Trouble in Paradise de Kofi !!! Bam ! Il s’est fait décroché la tête ! Kingston pousse alors un cri de haine et ramasse le titre US puis le brandit sous les huées. Le Sgt. Slaughter tentera bien de lui reprendre mais il se prendra alors un violent coup de ceinture dans le crâne. The Angry African jette ensuite le titre sur le corps de Swagger puis rejoint son manager en haut de la rampe. Le duo ghanéen disparait ensuite en backstages sous une pluie d’huées et d’insultes.
63% 



Une vidéo nous remontre les grands moments de la division Cruiserweight depuis son retour à Wrestlemania 29. On voit bien sûr des extraits des matchs importants comme le 3 Way Flag Match ou encore le Scramble Match à Vengeance. On nous annonce ensuite que cette division est vraiment en plein essor et que la WWE veut proposer le meilleur spectacle possible aux fans. On nous annonce alors que la semaine prochaine, à Smackdown, aura lieu un match pour déterminer le prochain challengeur au titre d’Adrian Neville. Ce combat opposera 4 poids légers n’ayant pas pris part au Scramble Match excepté l’ancien champion, 4 lutteurs qui devront donner leur maXimum pour décrocher un titleshot… dans un 4 Way Ultimate X Match ! Whaou quelle annonce ! La vidéo n’est pas terminé et nous présente alors les participants de ce match au cours de petite vignettes :
Tout d’abord l’ancien champion Evan Bourne qui nous dit qu’il compte bien reconquérir sa ceinture et que pour ça il est prêt à prendre tous les risques. Vient ensuite le tour de Kenny King, le rookie nous disant que ce match est sa chance de prouvé à tout le monde son talent. Le troisième participant n’est autre que Rey Mysterio, le plus grand champion Cruiserweight de l’Histoire qui nous promet un autre règne, il est toujours au top et va offrir du grand spectacle dans cette stipulation. Et enfin le dernier participant : on ne voit qu’une silhouette dans la pénombre qui nous dit que la WWE répond enfin aux attendes des fans avec cette Cruiserweight Division 2.0, il est maintenant temps pour lui d’entrer en scène… l’homme sort alors de l’ombre et s’approche de la caméra… c’est Christopher Daniels !!! The Fallen Angel esquisse un léger sourire puis conclue la vidéo en déclarant que Smackdown est maintenant le vrai sanctuaire du high fly !
51%



-
Justin Gabriel vs. Cody Rhodes | Normal Single Match
Avant le combat les 2 hommes se serrent la main en signe de respect ce qui leur vaut pas mal d’applaudissements. La cloche retentit et Justin va alors tenter de prendre son adversaire de vitesse mais Cody est sur le coup l’attrape en scoop powerslam. Il le maintient au sol avec un bon knee drop sur le crâne puis le bloque dans une side headlock… Justin se relève assez vite mais c’est pour se faire recoucher immédiatement avec un Russian Legsweep. Cody démarre très bien cette rencontre et prend alors confiance, il veut tenter son Alabama Slam mais Justin passe dans son dos et l’attrape en school boy pin : 1…2… Dégagement ! Rhodes se relève illico mais cette fois le sud-africain lui met un spin kick dans l’estomac qui sera suivi d’un Sunset Flip Powerbomb : 1…2…2.99, nouveau dégagement. The Cap Town Flyer semble prendre le dessus dans ce combat et va rapidement envoyer son adversaire à l’extérieur après un tilt-a-whirl headscissors ! Cody reprend ses esprits mais ne verra pas arriver un Slingshot Crossbody. Gabriel renvoi son adversaire dans le ring puis monte sur un poteau pour son 450 splash… mais Cody se relève d’un bond et lui claque son Beautiful Disaster au visage ! Gabriel est à deux doigts de perdre l’équilibre mais Rhodes le rejoint sur la 3ème corde pour une Superplex qui claque sur le sol : 1…2… Dégagement. Le combat reprend de plus belle et les 2 hommes nous offrent une superbe séquence de contres et d’esquives et c’est Rhodes qui arrivera s’imposer avec son Cross Rhodes sortit de nulle part ! 1…2…2.99 ! Nouveau dégagement. Cody réfléchit quelques instants puis décide de monter sur la 3ème corde et s’élance dans les airs pour un magnifique Moonsault ! Non ! Gabriel esquive de justesse et The New American Dream s’éclate sur le sol ! Il se remet comme il peut sur pied mais Justin le surprend avec son Reverse STO maintenu en Koji Clutch : Heaven’s Gate ! The Archangel veut faire abandonner son adversaire et y met le plus de pression possible… mais Cody a encore des ressources et va réussir à retourner la soumission en tentative de tombé : 1…2…3 ! Victoire de Cody Rhodes ! Les 2 hommes nous auront offert un bel affrontement mais c’est finalement The Dashing One qui s’est imposé. Ce dernier fête sa victoire sous pas mal d’applaudissements mais félicitera quand même son adversaire pour cette prestation.
64%




Nous sommes maintenant dans une zone sombre des backstages, on ne distingue rien si ce n’est deux silhouettes. Soudain une flamme jaillie de la main de l’un des 2 hommes et l’on découvre alors James Mitchell et Abyss. Le Dr. Death approche alors ses mains d’un brasero et celui-ci s’allume, faisant courir des ombres sur les murs. Mitchell se met à rigoler à sa manière puis nous dit que dimanche dernier The Re al Monster à mis fin au règne de terreur instauré il y a 15 ans par Kane, celui-ci n’est plus une menace car son âme brûle en enfer tandis que son corps à disparu dans les abysses. Kane n’était rien de plus qu’un diablotin se prenant pour Satan, mais Abyss lui a fait découvrir le vrai sens du mot douleur ! Abyss s’avance d’un pas et pousse un grognement alors que Mitchell termine en disant que le temps de la peur est venue, ceux qui oseront se mettre sur leur chemin subiront le courroux du King Of Pain !!! Plus personne n’est en sécurité. James Mitchell lève les bras et les flammes du brasero vont alors grandir pour former un véritable mur de flammes faisant disparaître le docteur et son monstre !
77%



- 
Alberto Del Rio vs. Rey Mysterio | Normal Single Match
Alberto Del Rio arrive sous des huées monumentales et cela semble bien l’énervé puisqu’il va démarrer le match avec des coups très stiffs, déversant sa colère sur le petit luchador. Mais Rey revient petit à petit à force de contres puis il y va d’une série de kicks dans les jambes de l’aristocrate avant de lui décrocher la tête avec un spinning wheel kick. The Ultimate Underdog prend le dessus grâce à sa vitesse et enverra Alberto à l’extérieur avec un running headscissors ! Alberto prend quelques secondes pour reprendre ses esprits mais Rey s’envole déjà pour un slingshot crossbody… mais Alberto l’attrape au vol puis va violemment l’écraser contre le bord du ring ! Rey titube en se tenant le dos et Alberto va alors en rajouter une couche avec un tilt-a-whirl backbreaker. Mysterio est ramené dans le ring et The Essence of Excellence va alors commencer un travail de sape en visant le bras droit de son adversaire. Il y va de plusieurs torsions et l’enverra même s’écraser contre le poteau en acier avant d’enchaîner en Double Knee Armbreaker ! Del Rio fait ensuite ses taunts annonçant le Cross-Armbreaker… mais Mysterio le contre en small package : 1…2…2.99 ! C’était juste ! Alberto se relève en vitesse et va alors tenter un Sunset Flip pin mais Mysterio s’en sort avec une roulade arrière puis il claque un bon kick dans la face de son adversaire toujours assis ! El Jefe semble sonné mais Mysterio en rajoute une couche avec un Standing Moonsault! 1…2… Nouveau dégagement. Alberto se relève en s’aidant des cordes, il semble bien groggy, Mysterio part alors pour le 619… mais Alberto se retourne et le sèche en pleine course avec une grosse clothesline. The Mexican Aristocrat se met maintenant à passer son adversaire à tabac et l’arbitre sera obliger d’intervenir pour le faire reculer. Rey se relève contre un coin mais subit un violent Enzuguiri en pleine tempe ! Il titube et le leader du Cartel l’attrape alors pour son Brainbuster… mais c’est contré en Arm Drag qui l’envoi dans les cordes ! 619 connected ! The Masked Maestro enchaîne directement avec son Springboard Splash puis le tombé : 1…2…3 ! Le compte est bon !
61%




Le luchador fête sa victoire sous de nombreux applaudissements mais soudain ceux-ci se transforment en huées ! Voilà les membres du Cartel ! Homicide et Hunico débarquent en courant dans le ring et vont alors s’en prendre à Mysterio qui ne les a pas vu venir et se fait direct mettre à terre. Alberto Del Rio se relève, fou de rage de sa défaite, et va se mettre à insulter celui qui vient de le battre. Les 2 gangstas vont ensuite relever Mysterio et le maintenir pour que Del Rio puisse passer ses nerfs sur lui. El Jefe n’hésite pas à gifler Mysterio pour l’humilier sous les huées de la foule mais cela l’amuse. Il va pour frapper de nouveau mais soudain il se fait surprendre avec le Back Stabber ! C’est Carlito ! Homicide et Hunico lâchent Mysterio et se jettent sur le portoricain mais The San Juan Kid se défend comme un beau diable ! Mysterio se mêle alors au brawl et les 2 faces vont réussir à expulser les gangstas du ring pour le plus grand plaisir de la foule. Del Rio s’extirpe comme il peut du ring et rejoint alors ses employés qui l’aident à rejoindre les backstages. Le Cartel s’arrête tout de même en haut de la rampe et Alberto récupère un micro. Il hurle que le Cartel n’en a pas finit avec Carlito et que celui-ci ne perd rien pour attendre. The San Juan Kid le défie alors de revenir dans le ring mais Alberto préfère en rester là pour ce soir mais promet qu’il aura très bientôt sa vengeance, façon Cartel.
52%

 

- 
Carlito vs. Sheamus | Normal Single Match
Carlito est resté dans le ring, ce soir il va devoir relever un gros défi puisqu’il affronte le champion World Heavyweight. Une victoire lui offrirait sans doute de grosses opportunités. L’arbitre fait débuter le combat et les 2 hommes vont se lancer dans une épreuve de force… Sheamus prend facilement le dessus mais il va soudain se faire surprendre avec un Monkey Flip du caribéen ! Sheamus se relève vite mais il mange un bon Superkick en pleine mâchoire qui le fait reculer contre un coin. Carlito va ensuite partir pour une série de 10 droites mais le Celtic Warrior se protège bien avec ses avant bras et finira par porter un puissant powerbomb au centre du ring ! Il attrape ensuite les jambes de son adversaire et tente de verrouiller une Texas Cloverleaf mais Carly s’agrippe aux câbles et va se refugier sur l’apron du ring. C’est une mauvaise idée car Sheamus va immédiatement l’attraper pour sa série de coups sur le torse, les Drums of War, puis il ramène Carlito dans le ring avec une suplex… non, Carly se retient aux cordes puis va guillotiner le champion dessus ! Il bondit alors pour un Sprinboard Crossbody mais Sheamus l’attrape en plein vol pour un violent Spinebuster ! Gosh ! 1…2…2.99 ! C’était juste. The San Juan Kid se relève comme il peut mais va subir une série de coups de la part de Sheamus qui appliquera même son Irish Curse Backbreaker. The Fighting Champion projette ensuite Carlito dans les cordes mais celui-ci va bondir dessus et surprend son adversaire avec un Springboard Back Elbow Smash dans la mâchoire ! Sheamus se relève vite et tente une attaque mais Carly contre et applique un bon Flowing DDT suivi d’un Springboard Moonsault : 1…2… Dégagement. Carlito garde le contrôle avec plusieurs Japanese Armdrag puis il passe tout près de la victoire après un Rolling Cutter mais il y aura ropebreak. The Puertorican Panther annonce alors son Backstabber mais The Fighting Champion se retient aux cordes et laisse Carly tombé tout seul sur le cul. Il veut ensuite partir pour son Slingshot Shoulderblock mais le portoricain le sonne avec un bon Enzuguiri ! Sheamus est groggy sur l’apron et Carlito le rejoint d’un bond pour Slingshot DDT sur le bord du ring ! Damn ! Une bonne partie de la foule encourage Carlito qui nous offre un beau spectacle et met à mal le champion. Il le renvoi dans le ring et tente le pin mais une nouvelle fois il n’obtient que deux. Il décide alors de monter sur la 3ème corde…  et s’élance pour un Moonsault Press mais Sheamus surprend son monde en le rattrapant au vol puis il le place sur ses épaules pour le White Noise ! Gosh ! Carlito est vite debout malgré ce qu’il vient de subir mais il ne verra pas arriver un puissant Brogue Kick qui lui fait faire un salto arrière ! The Celtic Warrior fait immédiatement le tombé : 1…2…3. Le champion s’impose, non sans mal. Carlito n’aura pas démérité et Sheamus va alors l’aider à se relever et lui tend la main en signe de respect… The New Latino Heat accepte de lui serrer et lui dit que c’est un champion vraiment cool ! Les 2 hommes fêtent ensuite sous de nombreux applaudissements.
61%






Le theme song du Big Show retentit et immédiatement les huées se font entendre, le géant n’est pas le bienvenue ce soir à New York. On attend quelques instants et finalement le Big Show débarque… mais il est en fauteuil roulant et il faut bien deux hommes du staff pour le pousser. Ceux-ci l’installent en haut de la rampe puis recule de quelques pas. Big Show reste tête basse quelques instants, on le sent honteux, mais il finit par prendre la parole. Il nous dit alors qu’il y a quelques jours, à Vengeance, il a participé à l’un des combats les plus intenses et des plus durs de sa carrière. Il reconnaît avoir sous estimé Ryback… celui ci est l’adversaire le plus coriace qu’il n’est jamais rencontré dans un ring. Il a réussi là où tant d’autres ont échoués, il a réussi à le démolir et le forcer à dire I Quit ! Big Show pousse alors un hurlement de colère, il n’aura jamais pensé dire ça auparavant. Il continue en disant que par la faute de Ryback il se retrouve aujourd’hui en fauteuil roulant, tel un handicapé que l’on doit assister… et cela le rend vraiment fou de rage. Non, Ryback n’a pas gagné son respect, il a seulement gagné un ennemi à vie. Un jour ou l’autre il lui fera payer, il lui rendra au centuple ! The World Largest Athlete va alors tenter de se lever du fauteuil mais il se rend bien vite compte qu’il en est incapable. Show bout vraiment de colère et les huées de fans n’arrangent rien à son humeur… Il déclare alors qu’il a une annonce majeure à faire : il doit se retirer des rings. Pour un temps du moins. Non, il ne compte pas prendre sa retraite car il a des comptes à régler, mais pour l’instant il n’est pas en état de le faire. Ryback est aujourd’hui célébré comme un héros, celui qui a vaincu le titan, mais le Sin City Destroyer n’est qu’un barbare ! Il a mis sa vie en danger et pour cela la direction devrait prendre des sanctions !!! Ses blessures sont multiples mais la plus importante concerne son dos… et les médecins lui recommandent de prendre sa retraite immédiatement. Mais il se moque de leur avis ! The WWE’s Most Dangerous Man ne se laissera pas envoyer à la retraite par un minable comme Ryback, et même s’il doit prendre plusieurs mois de repos, ou même années, un jour ou l’autre il reviendra ! Il le promet ! Show jette alors son micro sur le sol dans un mouvement de colère puis il est reconduit en backstages sous les « Nanana ! Nanana ! Hey ! Hey ! Goodbye ! » de la foule…
80%



- 
Ryback vs. Christian | Normal Single Match
Big Show est peut être blessé mais Ryback montre lui aussi des séquelles du Three Stages of Hell, en effet on découvre un énorme bandage autour de son ventre lorsqu’il enlève son t-shirt et on peut sentir qu’il peine dans ses mouvements. Il n’est pas à 100% et cela pourrai profiter à Christian. La cloche sonne et Christian va immédiatement porter un coup de pied dans les côtes de son adversaire, c’est fourbe mais intelligent. Il le bloque ensuite contre un coin et y va de plusieurs coups de bélier mais Ryback finit par le repousser. Captain Charisma revient à la charge mais cette fois il se fait étaler avec un shoulder block. The Hungry King enchaîne ensuite plusieurs overhead belly to belly suplex puis tente le compte mais il n’obtient que 1. Il relève Christian, lui porte un bon coup de boule, puis le prend à bout de bras pour Military Press… transformé en un puissant Powerslam ! Quel impact ! Christian se relève comme il peut alors que Ryback prépare déjà sa clothesline… Meathook Clothesline ! Non, Christian esquive et bloque son adversaire dans un Abdominal Stretch ! Ryback semble souffrir énormément mais refuse d’abandonner… Christian va alors y aller d’une bonne Front suplex directement sur les cordes ! Aoutch ! Ryback reprend son souffle sur l’apron du ring mais Christian prend son élan… SPEAR ! Oh My God ! Il l’a percuté de plein fouet et le King of the Ring et projeté à l’extérieur, directement contre les barrières de sécurité. Il semble KO et l’arbitre se met alors à compter : 1…2…3…4…5… Ryback commence à bouger mais il à du mal à se relever, ses blessures le font vraiment souffrir. 6…7…8…9… Ca y est, il est dans le ring. Christian n’en revient pas et se jette immédiatement sur lui… Spinebuster ! Ryback semble dans un second souffle et revient maintenant dans le combat à force de coups et de prises puissantes ! C’est comme si le travail de Christian n’avait servit à rien ! The Sin City Destroyer ignore la douleur et enchaîne son adversaire qui ne peut que subir et se prendra bien vite le Shell Shocked, c’est finit ! 1…2…2.99 ! Dégagement. Les Peeps de Christian sont soulagés et l’encourage à se relever, mais une autre partie de la foule se met à chanter « Feed Me More ! » alors que le colosse prépare sa Meathook Clothesline… mais Christian le voit venir et va alors se réfugier dans les cordes. Ryback va le chercher et l’attrape par la gorge pour le ramener dans le ring mais Christian lui met un coup de genou dans le ventre pour le plié en deux ! Il enchaîne direct avec un Slingshot Sunset Flip tenu en pin : 1…2… Dégagement. Ryback se relève déjà alors que Christian fait de même en s’aidant d’un coin. The Corn-fed Meathead se jette alors sur lui mais Christian l’accueil avec son Pendulum Kick ! Le colosse titube et Christian le terrasse avec son Diving European Uppercut ! Christian sait qu’il peut en finir et annonce la fin… Killswitch engaged ! NON ! Ryback le repousse dans les cordes et va-le décapité au retour avec sa Big Time Clothesline !!!! 1…2…2.99 ! What ? Ce n’est pas possible, Christian à trouvé la force de poser son pied sur la 1ère corde ! Le canadien semble toutefois complètement assommé et Ryback n’aura alors aucun mal à le relever puis le prendre sur ses épaules pour le Shell Shocked ! Non, Christian ne se laisse pas faire et réussi à passer dans son dos ! Ryback se retourne mais va directement se faire coupé en deux par un Spear ! Captain Charisma ne perd pas une seconde et tente immédiatement le tombé : 1…2…3 ! C’est fait ! He did it ! Christian à battu Ryback !
49%
   

  

Christian vient de réaliser un exploit et la foule va alors lui faire une sacrée ovation ! Christian a sut profiter des points faibles de son adversaire et a combattu intelligemment. Il reste donc challengeur au titre World Heavyweight de Sheamus ! Captain Charisma est à bout de souffle mais va quand même récupérer un micro et pousse un cri de victoire ! Il sourit puis dit qu’il vient de faire taire ses détracteurs et de prouvé qu’il est toujours au top et capable d’aller décrocher l’or une nouvelle fois. Il s’adresse ensuite à Sheamus et déclare qu’il l’affrontera donc en fin de mois à Capitol Punishment et que cette fois il compte bien récupérer le titre. Il respecte Sheamus. Le Fighting Champion mérite ce surnom car il est prêt à relever tous les défis. Sheamus veut affronter les meilleurs dans les conditions les plus difficiles pour prouver qu’il mérite l’or autour de sa taille, c’est tout à son honneur. A Over The Limit il a battu Wade Barrett, The Lord Of Street Fight, dans sa stipulation de prédilection, et c’est pourquoi s’il veut conserver son titre et son surnom il devra réitérer cet exploit au prochain PPV. Christian a lui aussi sa spécialité… il est le maître du TLC ! La foule ovationne alors Christian qui arbore un grand sourire et défi alors Sheamus pour un TLC Match à Capitol Punishment !!! Il ne faut pas plus de quelques secondes au Celtic Warrior pour débarquer sous le titantron, ceinture sur l’épaule. Sheamus fixe le canadien et lui répond qu’en effet il ne recule devant aucun défi, il accepte donc ce challenge et compte bien le relevé ! C’est un honneur pour lui d’affronter Christian dans de telles conditions. Il lui fera donc honneur en lui offrant le match de sa vie !!! Les 2 hommes se fixent du regard quelques instants sous une ovation monumentale, la tension est à son comble mais on sent aussi un profond respect entre eux. Sheamus finit par brandir son titre puis repart en backstages sous le regard déterminé du challengeur.
78% 



GLOBAL RATING : 64%
Attendance : 16,800 SELL OUT !


wwe.com a écrit:
Carte de Capitol Punishment 2013

•   ??? vs. ??? – Light Heavyweight Championship
•   Sheamus © vs. Christian – TLC Match, World Heavyweight Championship
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 19:43



Ratings Smackdown Week 1 July 2013



Citation :
SyFy : 4.22 (+0.39)
J Sport Plus : 2.12 (+1.22)
The Score : 1.71 (+0.77)
Sky Sports 3 : 3.94 (+2.6)
FOX8 : 0.97 (+0.56)
The Box : 0.06 (+0.04)
Azteca Siete : 3.45 (+1.56)


Big Show l’a annoncé hier soir : il va devoir s’absenter plusieurs mois suite aux multiples blessures subit lors du Three Stages Of Hell. Certains s’emballent déjà et parlent de la retraite du géant, mais que les fans de ce dernier se rassurent : c’est un work. En effet l’état de santé du Big Show est excellent et son absence est prévue depuis longtemps. The Extreme Giant va quitter le devant de la scène pour laisser du spotlight à d’autres, comme par exemple Ryback qui, grâce à l’aide de Show, est vraiment devenue une Top Star de la fédération. Big Show va profiter de son absence pour se reposer mais va surtout se diriger du côté du WWE Performance Center pour entraîner les futurs superstars.

• Vous l’avez sans doute remarqué : la WWE engage des nouveaux catcheurs à tour de bras ces temps-ci. On nous rapporte que la fédération a mise en place une nouvelle politique basé sur le recrutement de masse afin d’avoir les meilleurs dans son roster mais surtout de pouvoir varier les têtes d’affiches, les rivalités etc. afin de ne plus lasser le WWE Univers. En effet Triple H a remarqué que depuis quelques années la WWE proposait un programme qui n’a que très peu évolué. Aujourd’hui, à l’heure de l’Evolution Era, The Game veut du changement et il ne fait pas les choses à moitié.
Ces recrutements peuvent aboutir à une place au Performance Center, à NXT comme pour les nouveaux venus Magnus, Ricky Bandera etc. ou bien même directement en Main Roster comme c’est le cas pour Christopher Daniels qui fera ses début à Smackdown la semaine prochaine.

• Des embauches mais aussi quelques licenciements… Le ménage d’été à fait déjà plusieurs victimes comme Zack Ryder ou encore les Prime Time Players, aujourd’hui wwe.com nous annonce les départs de Primo et d'Epico. Les cousins Colóns étaient absent des écrans depuis quelques temps déjà, ils avaient subit une véritable agression en pleine rue par le Cartel, ce qui avait était l’élément déclencheur de la guerre entre Carlito et la bande à Del Rio. Au départ il était prévu que les deux hommes fassent leur retour rapidement pour aider le New Latino Heat mais les plans ont changés et les bookers n’ont finalement trouvé aucun plan pour le duo portoricain.

• Terminons avec une très bonne nouvelle pour la WWE : les ratings ont subit une formidable hausse ! Cela s’explique par plusieurs facteurs : tout d’abord le succès du PPV Vengeance et l’engouement des fans pour le produit proposé. De plus la WWE est enfin passé en TV-14 et à changé ses horaires de diffusion. Cela aurait put lui porter préjudice mais Triple H n’est s’est pas trompé en choisissant de prendre ce tournant : la part des 18-30 devant leur poste vendredi soir à tout simplement dépassé toute attentes ! L’Evolution Era semble bel et bien ramené la WWE à un nouvel âge d’or.   


MAJ Roster: Ajout des profils de Kid Kash, Magnus, Ricky Banderas et Eric Escobar au roster de NXT. Christopher Daniels rejoint le roster de Smackdown contrairement à Primo et à Epico qui quittent la fédération. Mise à jour des champions/stables. 
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 19:46


Week 2, July 2013
Boardwalk Hall | Atlantic City, New Jersey



Dark Match :
Heath Slater def. Richie Steamboat
  
 


Welcome to Monday Night RAW ! On ouvre ce show avec l’arrivée de The Miz sous de nombreux applaudissements, mais The Awesome One ne semble pas d’humeur festive. Il se place au centre du ring puis attends quelques secondes avant de prendre la parole, il semble réfléchir. The Miz finit par pointer le titantron du doigt et on nous remontre alors sa défaite la semaine dernière contre les Hillbilly Guns, une défaite qui lui a coûté les titres World Tag Team, à lui et à John Morrison. The Miz prend enfin la parole et nous dit qu’il est vraiment dégoûté d’avoir perdu les ceintures, il a du se battre à 1 contre 2, même 3 si l’on compte Luke Harper qui est intervenu, et c’était donc une mission impossible, même pour lui. Aujourd’hui il serait encore champion si John Morrison avait était à ses côtés, s’il ne l’avait pas abandonné ! JoMo n’a toujours pensé qu’à lui avant de penser à cette équipe et aujourd’hui il (The Miz) paye le prix de cet égoïsme ! La foule se met à hué le Miz mais soudain le theme song du Guru Of Greatness retentit et celui-ci arrive sous les applaudissements. John rejoint son équipier dans le ring et vient lui faire face. Il lui dit alors qu’il n’en croit pas ses oreilles ! La semaine dernière il était blessé et même s’il l’avait voulut, la WWE ne lui aurais jamais donné l’autorisation de combattre. Il prenait The Miz pour un ami, mais visiblement ce n’est pas le cas car un ami se soucie d’avantage de la santé de ses potes plutôt que de l’or autour de sa taille ! Oui, il aurait aimé être là pour défendre les ceintures et pour botter le cul des Hillbilly Guns mais il n’a pas eu le choix. Il pensait demander un rematch ce soir afin de récupérer les ceintures au plus vite mais finalement il n’est plus certain de le vouloir. The Miz a révélé sa vraie nature et cela le dégoûte ! The Miz s’énerve et lui répond que JoMo  joue les hippies prônant l’amitié mais ses actes démontrent le contraire. Lors de l’Elimination Chamber ils auraient du se protéger mutuellement afin de s’affronter en dernier, mais JoMo à préféré faire le show pour divertir les fans. Il combat sans réfléchir et ses prises de risques ont aussi des conséquences sur sa carrière (celle de The Miz) ! Les 2 anciens équipiers sont prêt à en venir en aux mains mais soudain ils sont interrompus par le theme song du GM Ric Flair : Wooo !
Ric reste en haut de la rampe, micro en main, et déclare cette équipe ne peut plus être sauvée et qu’il va falloir qu’ils règlent leurs comptes au plus tôt. The Nature Boy annonce alors que les 2 hommes se retrouveront dans le Main Event… le gagnant sera le nouveau challengeur au titre WWE et affrontera Dolph Ziggler à Capitol Punishment ! Whaou ! Les 2 se défient du regard, on sent pas mal de tension, chacun voyant ici l’opportunité de faire une pierre deux coups, mais Ric Flair n’a pas finit. Il ajoute alors que le perdant quand à lui… devra quitter RAW ! Quelle annonce, cela devrait encore plus motiver les anciens champions par équipes ! Le GM termine en disant qu’il ne veut aucune altercation d’ici le Main Event ou alors il annulera celui-ci. Il repart ensuite sous les applaudissements d’un public enthousiaste.
76%



-  
Jet Set Inc. vs. The Usos | Normal Tag Team Match
La nouvelle équipe composé des deux millionnaires débarquent sous pas mal de huées mais ils snobent les fans et vont même jusqu’à déchirer des billets de 100$ pour montrer que cela n’est rien pour eux. Les Usos débarquent à leur tour et le combat peut commencer. Jimmy lance le combat à un rythme endiablé, ne laissant aucune chance à DiBiase qui subit une suite de running forearm smash puis se fera envoyer au tapis avec un Superkick ! Il se relève contre un coin mais se fait direct écraser avec un Stinger Splash suivi d’un Samoan Drop ! Jimmy tag et son frangin grimpe alors sur le turnbuckle : Wild Samoan Splash ! Non, Ted roule se le côté pour esquiver. Jey se relève vite mais Ted va le surprendre avec un standing dropkick puis il tag. MVP reprend le contrôle du combat et sèche le samoan avec un European Uppercut suivi d’un Discus Clothesline bien stiff. Il pavane puis part pour une série de German Suplex mais Jey finit par le repousser dans les cordes puis l’accueil au retour avec un bon Spinebuster ! Il veut alors aller faire le tag mais Porter le retient par le pied et le ramène au centre du ring. Il le relève et part alors pour un Neckbreaker mais Jey le repousse une nouvelle fois puis le ramène brutalement en arrière pour un Short-Arm Lariat ! Il bondit jusqu’à son coin et réussi enfin le tag avec son frère. Les jumeaux Usos attendent que MVP se relève puis ils vont l’éclater avec leur Alley Us, ce body toss Samoan Drop ! Jimmy tente le compte : 1…2… Ted l’attrape par le pied et le tire à l’extérieur ! The Million Dollar Son enverra son adversaire s’éclater contre la barricade puis il en rajoute une couche avec un snap scoop powerslam à même le sol ! Il renvoi Jimmy dans le ring tandis que MVP reprends ses esprits. Jimmy se relève comme il peut contre un coin mais MVP va immédiatement l’éclater avec son Player’s Boot enchaîné avec le 305 ! 1…2…2.99 ! MVP n’en revient pas et va alors faire l’échange. Ted tente immédiatement le Dream Street… mais Jimmy le surprend avec un snapmare puis il le sèchera avec un Superkick en pleine face ! Le tag est fait du côté des Usos et Jey grimpe sur le coin pour son Wild Samoan Splash… mais MVP le pousse ! Aoutch ! Jey est durement retombé sur le mat. Jimmy rentre dans le ring et tente de se jeter sur The Franchise Playa mais celui-ci se baisse en tirant la 3ème corde et le samoan va s’écraser à l’extérieur ! Jey se relève alors en titubant et les membres de la Jet Set Inc. l’attrape pour un violent Running Bulldog de DiBiase directement sur le genou de Porter ! MONEY MAKER ! 1…2…3. Les millionnaires s’imposent, au grand damne des Usos mais aussi des fans.
58%
 

 

Nous nous retrouvons maintenant dans la loge de The Shield. Tous les membres sont présents, exceptés bien sûr CM Punk qui a était exclus du groupe la semaine dernière. Paul Heyman demande le silence et monte sur une chaise afin que tout le monde le voit et l’écoute. The Evil Genius nous dit que la semaine ils ont pris la bonne décision, CM Punk n’est plus digne de faire partie de ce groupe car il n’a pas réussi à reconquérir le titre des mains de ce minable qu’est Dolph Ziggler. The Shield représente l’élite de la WWE et ne peut pas se permettre d’avoir un perdant à sa tête ! Heyman continue en disant que le groupe doit se fixer de nouveaux objectifs, et en tant que tête pensante du groupe c’est donc à lui que revient le pouvoir de prendre les décisions. Les 5 hommes qui lui font face n’ont pas l’air spécialement d’accord avec ça, chacun va alors prendre la parole pour donner son avis si bien que cela devient vite un vrai capharnaüm… Heyman demande une nouvelle fois le silence mais personne ne l’écoute, il ne semble plus avoir la moindre once d’autorité ! Colt Cabana s’avance vers le manager et lui dit alors que s’il a rejoint The Shield c’était dans le but de soutenir son meilleur pote CM Punk, pas pour être sous les ordres d’Heyman. Il ne sera pas un Heyman’s Guy ! Paulie n’apprécie pas et va même le menacer mais Colt l’ignore et quitte la pièce, ce qui signifie donc son départ du groupe. Heyman bout de colère puis finit par dire que ce groupe ne le mérite pas et il quitte à son tour la pièce, dans l’ignorance la plus totale des 4 derniers élitistes du Shield qui continuent de s’engueuler. On dirait bien que le bouclier est en train de se briser en mille morceaux.
60%



--  
Davey Boy Smith Jr. vs. Curtis Axel vs. Tyson Kidd | Triple Threat Match, Intercontinental Contendership
C’est un nouveau départ pour les 3 hommes qui sont désormais alliés au sein du groupe Age of Dynasties. Un groupe qui contrairement à The Shield n’a pas de leader, aucun membre ne sera mis à l’écart. Un pour tous, tous pour un. D’ailleurs les anciens DNA ont décidés d’adoptés un nouveau nom de ring en hommage à leurs ancêtres, leurs dynasties. L’un des 3 hommes va avoir l’opportunité de défié le champion Intercontinental Seth Rollins et ils vont donc se donner à fond dans un match qui promet d’être fair-play.
Ding, ding, ding ! Le combat commence et les 3 hommes, ne sachant pas trop comment débuter le match, vont alors se tourner autour pendant quelques secondes… Finalement c’est Smith qui va lancer les hostilités avec une clothesline sur Kidd ! Axel tente de s’en prendre à lui mais il va subir une série de droites qui le font reculer contre un coin. The Canadian Bulldog coupe le souffle de son adversaire avec un coup de bélier puis il le hisse sur le poteau pour une Superplex mais Tyson Kidd est de retour et le sonne avec un Spinning Wheel Kick. Il prend de l’élan et revient à toute vitesse mais Davey va le catapulter par-dessus ses épaules directement sur Axel ! FRANKEINSTEINTER ! Whaou quelle move de Kidd ! La foule acclame The Stampede Kid alors que celui-ci se relève mais Smith lui porte une nouvelle clothesline qui l’envoi par-dessus la 3ème corde. Davey relève maintenant Curtis et va pour lui porter une Saito Suplex mais Axel le contre avec un snapmare immédiatement suivi d’un Rolling Neck Snap ! The Perfect Son enchaîne avec plusieurs elbow drops puis il tente le compte mais il n’obtient que 1. Il relève Davey Jr, le plie en deux avec un toe kick puis prend de l’élan pour son Turning Heads… mais Smith le contre et l’attrape en pleine course pour un puissant spinning side slam ! The Prince Of Harts enchaîne immédiatement avec son Dragon Sleeper pour tenter de faire abandonner son adversaire… mais il se fera éclater avec un Springboard Front Dropkick en pleine face de la part de Tyson ! The Stampede Kid projette DH hors du ring puis il attrape les jambes de Curtis pour porter le Sharpshooter… mais Curtis contre avec un small package : 1…2…2.99 ! C’était juste ! Kidd se relève en vitesse et tente un shoot kick mais Axel évite puis il l’attrape pour sa Hennig-Plex ! 1…2…2.99 Intervention de Davey Boy Jr. ! Curtis et Davey vont alors s’échanger les coups et bien vite Tyson s’y mêlera… Davey prend de l’élan et revient pour une double clothesline mais c’est esquivé et il se prendra alors une double suplex ! Curtis tente ensuite d’éjecter Tyson du ring mais cette fois celui-ci se retient aux câbles puis surprendra le fils de Mr. Perfect avec son Springboard Sommersault Neckbreaker ! Tyson veut faire le pin mais Davey se relève déjà. SUPERKICK ! NON ! Davey lui attrape le pied puis hisse Kidd sur ses épaules : Jumping Sitout Powerbomb ! It’s the Bulldog Bomb ! 1…2…3 ! Victoire du Canadian Bulldog !!!
54%


     

Davey Boy Smith Jr. fête sa victoire sous pas mal d’applaudissements alors que ses équipiers se relèvent, un peu déçu, mais vont quand même féliciter leur pote. Le Prince Of Harts est donc le nouveau challengeur au titre Intercontinental, l’opportunité pour lui de remporter son premier titre solo à la WWE. Les 3 hommes vont pour repartir mais soudain le theme song du champion retentit et celui-ci débarque sous le titantron, ceinture sur l’épaule. Rollins regarde les membres d’Age of Dynasties puis éclate de rire. Il déclare que des nazes en bandes ça fait seulement une bande de nazes. Il a battu Tyson Kidd à Vengeance et la prochaine fois ce sera le tour de Smith, puis peut être d’Axel qui sait. Quoiqu’il en soit, qui que soit son adversaire, ils n’ont aucune chance contre The Black Cobra ! Rollins est le plus grand champion Intercontinental de cette génération, et il n’est qu’au début de sa carrière. Bientôt il atteindra les sommets tandis que Davey et sa bande pataugeront toujours dans la boue. Rollins continue en disant que son nom est entrée dans l’Histoire quand il a remporté le titre Intercontinental lors de son premier match solo à RAW, mais il ne va pas s’arrêter là : il compte combiner ce règne en devenant aussi le premier champion Light Heavyweight de l’Histoire !!! La semaine prochaine il sera en action dans le Ladder Rumble Match et décrochera un contrat lui permettant de participer au match de championnat à Capitol Punishment ! Tyson Kidd prend alors la parole et déclare qu’il fera lui aussi partie de ce match, et il espère que Rollins décrochera un contrat car il compte décrocher le 2ème ainsi il pourra prendre sa revanche à Capitol Punishment ! Il s’emparera du titre Light Heavyweight sous le nez de Seth alors que Davey récupérera le titre Intercontinental !!! The Age of Dynasties ne va pas simplement battre Rollins, ils vont réduire ses rêves à néants ! The Age Of Dynasties begin now !  Les 3 hommes se placent alors en ligne et lèvent les bras sous les applaudissements alors que Rollins les fixent d’un regard arrogant… 
78%

 

-  
Curt Hawkins vs. Daniel Bryan | Normal Single Match
Ce match oppose deux autres participants du Ladder Rumble Match, on se rappelle les provocations d’Hawkins la semaine dernière et le défie lancée. Ce soir The Man of Mayhem va tenter de battre un ancien champion mondial et ainsi prouver qu’il est lui aussi capable de devenir champion Light Heavyweight. Avant le combat Slater se met à déconcentrer Daniel depuis l’extérieur et cela profite à Hawkins qui y va d’une clothesline dans la nuque de Bryan ! Il enchaîne avec plusieurs kicks pour garder son adversaire au sol puis il le bloque dans un Surfboard… mais Daniel s’en sort et se remet sur pied facilement. Curt tente de le ramené au sol avec un bodyslam mais The American Dragon passe dans le dos et y va d’une belle Tiger Suplex tenu en pin : 1…2… Dégagement. Curt se relève en vitesse mais il subit une série de kicks dans les flans et les jambes puis Daniel s’élance dans les cordes et revient à toute vitesse pour un leg lariat qui décapite le biker ! Daniel monte maintenant sur la 3ème corde et veut s’envoler pour sa Diving Headbutt mais Heath Slater monte sur l’apron du ring en brandissant sa batte… Diving Knee Strike ! Gosh ! Bryan vient s’éclater le rocker qui s’écroule à l’extérieur. Daniel remonte en vitesse dans le squared circle mais Hawkins lui claque un enzuguiri dans la tempe avant d’enchaîner avec un puissant Michinoku Driver ! The Prince of Queens sent qu’il peut en finir et monte à son tour sur la troisième corde… Diving Elbow Drop ! Non ! Daniel roule sur le côté et Curt va s’éclater le coude sur le sol ! Daniel va direct en rajouter un couche avec un shoot kick dans ce même bras puis il l’attrape pour son YesLock ! Hawkins hurle de douleur… mais il s’en sortira en attrapant rapidement une corde. Daniel Bryan en a marre et relève son adversaire pour une série de manchettes bien stiffs puis il l’envoi au tapis avec un High Kick. Il annonce la fin mais Hawkins va se refugier une nouvelle fois dans les cordes… The Tap Out Artist décide d’aller le chercher mais il se fera guillotiner puis Curt l’attrape pour une violente suplex à l’extérieur du ring !!! Gosh !!! Le motard se relève comme il peut et grimpe sur l’apron… et bondit pour sa Heat-Seeking Elbow ! Il remonte en vitesse dans le ring alors que l’arbitre continue son décompte : 6…7…8…9… Daniel se hisse dans le ring in-extremis ! Curt est fou de rage et se jette sur lui et va le bloquer contre un coin et l’enchaîner de coups malgré les remontrances de l’arbitre ! Il finit par le projeter contre le coin opposer puis part à sa poursuite mais soudain Daniel bondit sur le poteau et y va d’un salto arrière pour retomber dans le dos de son adversaire ! The Party Starter se retourne, surpris, mais se fait immédiatement sécher avec le Busaiku Knee Strike de l’American Dragon ! C’est la fin ! Daniel va alors pour faire le compte mais soudain Heath Slater rentre dans le ring et y va d’un gros coup de batte dans le dos de D-Bryan ! L’arbitre arrête immédiatement le combat, déclarant Bryan victoire par DQ, mais ça n’empêche pas Slater de continuer à s’acharner avec son arme ! Il finira par se calmer et raccompagne son pote en backstages sous les huées, laissant Daniel inerte dans le ring. 
58%




Après une page de pub nous retrouvons un ring aménagé avec une table où sont disposés des dizaines et des dizaines de gobelets de bières ! On attend quelques secondes et finalement…



C’est The Hillbilly Family ! Les nouveaux champions World Tag Team Trevor Murdoch et Bray Wyatt débarquent dans le ring dans une sorte de vieux pick up, Luke Harper est au volant tandis que ses 2 « frères » sont debout à l’arrière et brandissent bien haut leurs ceintures sous les huées. Les 3 hommes rejoignent le centre du ring et se place devant la table. Trevor Murdoch prend la parole et déclare que le public à devant les yeux l’équipe la plus dangereuse de ce business ! Des rednecks imprévisibles qui ne reculent devant rien. Ils sont des vrais rebelles, des outlaws, qui n’ont aucuns points faibles… si ce n’est la boisson ! Il éclate de rire alors que Wyatt reprend en disant qu’ils vont fêter leurs victoires à la mode redneck ! Et étant donné qu’une célébration sans bière n’est pas une vraie célébration… ils ont décidés d’organiser un Beer Drinking Countest ! Harper s’avance demande à Bray ce qu’il y a gagné car il compte bien être le dernier debout. Wyatt se gratte la barbe en réfléchissant… puis répond que le gagnant aura le droit de conduire le pick-up au retour ! Les 3 hommes s’alignent alors devant la table et se saisissent d’un verre… et le vide cul-sec ! Ils en prennent un second et recommencent et ainsi de suite. 4 verres, 5 verres, 6 verres… Au 8ème gobelet Trevor émet un énorme rot puis se ressert. Les 3 pouilleux semblent vraiment résistants et sont au 13ème verre quand Wyatt se met à tituber et s’écroule face première sur le sol sous les rires de ses potes ! Trevor va pour se resservir mais soudain le theme song de The Age of Dynasties retentit ! Curtis Axel et Tyson Kidd débarquent dans le ring sous pas mal d’applaudissements et ils viennent faire face au clan hillbilly. Axel prend la parole et déclare que Davey a obtenu un match de championnat au titre Intercontinental, quand à eux c’est maintenant les titres par équipes qui les intéressent ! Murdoch titube jusqu’à eux puis essaye de leur dire quelque chose mais a du mal à parler… il finit par réussir à dire que les titres sont très bien là où ils sont. Toutefois si les deux remportent le Beer Drinking Countest alors ils auront un match de championnat ! Axel et Kidd se lance un regard complice puis récupère un verre chacun… et le lance au visage de Trevor !!! Luke Harper tente alors de se jeter sur eux mais il titube et se prendra un surpassement par-dessus les cordes, directement sur le capot du pick up !!! Trevor s’essuie le visage et tente à son tour une attaque mais il est accueilli avec un Double Flapjack sur la table !!! Les membres de The Age of Dynasties brandissent ensuite les ceintures au dessus des corps des hillbillies avant de repartir sous les applaudissements.
52%



- 
Tensai vs. Samoa Joe | Normal Single Match
Samoa Joe a fait ses débuts la semaine dernière en venant directement provoqué Mark Henry mais les deux hommes n’auront pas réussi  à se départager. Aujourd’hui Joe fait face à un autre défi puisqu’il affronte The King of Chaos ! On n’avait pas vu Tensai depuis quelques temps mais il arrive une nouvelle fois accompagné de sa maitresse Vickie Guerrero. La dominatrice ordonnera à son amant de détruire Joe et de montrer au WWE Universe qu’il est bien la personnification de la destruction, mais les fans scandent « Joe’s gonna kill you » ce qui fait sourire le samoan.
Dès que la cloche sonne Tensai pousse un cri et se jette sur son adversaire mais Joe esquive puis l’attrape pour une puissante Half Nelson suplex ! Tensai se relève encore surpris et Joe va lui envoyer une série de coups bien stiff puis il le projette contre un coin… Running Forearm Smash ! Tensai titube et Joe tente alors de le prendre sur ses épaules… mais Giant Tee ne se laisse pas faire et contre avec un Pumphandle Slam ! Samoa Joe se relève et cette fois c’est lui qui se fait écraser contre un coin avec plusieurs shoulder thrust. The Crown Lord of Pain projette ensuite son adversaire dans le coin opposé et l’écrasera avec une Corner Body Avalanche suivi d’un bon sidewalk slam. 1...2… Dégagement. Vickie hurle à Tensai de l’écraser et Tensai va alors pour un bon running senton suivi d’un splash mais Joe se sortira une nouvelle fois du compte. Giant Tee commence à s’énerver et veut alors partir pour un powerbomb mais Joe le contre avec un surpassement ! Tensai se relève rapidement mais il c’est pour se prendre un Enzuguiri en pleine face ! Il titube et Joe l’attrape alors pour un Snap Scoop Powerslam enchaîné avec un Cross Armbreaker !!! La prise est bien porté mais Tensai refuse d’abandonné et va chercher les cordes. Il roule à l’extérieur et Vickie va lui donner quelques conseils… Soudain elle pousse un cri et se jette sur le côté alors qui Joe y va d’un magnifique Suicide Dive qui percute de plein fouet le King of Chaos !!! La foule acclame Joe qui renvoi son adversaire dans le ring puis va pour le rejoindre mais The Dominatrix le retiens par le pied. Joe essaye de la repoussé mais pendant ce temps Tensai reprends ses esprits… Bicycle Kick ! Joe n’a pas put éviter et le voilà maintenant KO à l’extérieur alors que l’arbitre continue son décompte : 4…5…6…7… Joe est debout…8… et rentre dans la zone de combat. Tensai va lui porter une bonne série de coups de boule, Joe est groggy et Tensai va alors prend sur ses épaules pour son Reverse Piledriver : Earthquake !!! Le sol à tremblé ! Tensai tente le pin tandis que Vickie se frotte les mains : 1…2…2.99 ! WHAT ? Joe s’en est sortit ! Le couple n’en revient pas et fulmine de rage alors que la foule encourage Joe à se relever… Tensai l’agrippe alors par la face pour son Clawhold STO... mais soudain Joe le soulève et lui applique son Island Driver !!! Le samoan tente immédiatement le tombé : 1…2…3 ! C’est fait ! The Samoan Suplex Machine remporte cet affrontement !
52%


   

Samoa Joe célèbre sa victoire sous les applaudissements alors que Vickie Guerrero hurle de colère ! Tensai quitte comme il peut le ring et Vickie n’hésitera pas à le frapper avec une cravache pour le punir. Les 2 finissent par repartir et Joe va faire de même mais soudain Mark Henry sort de la foule armé d’une chaise ! The World Strongest Man se glisse dans le ring et éclatera son Joe avec un violent coup dans le dos !!! La foule hue bien comme il faut Henry pour cette attaque en lâche mais celui-ci s’en moque et continue à frapper son ennemi déjà bien affaibli par son match contre Tensai. Mais The Texan Black Colossus ne s’arrête pas là et hurle qu’il va faire entrer Joe dans son Hall of Pain. Il relève alors le samoan qui tient à peine debout et va lui appliquer un violent World Strongest Slam sur la chaise ! Oh My God !!!! Joe se tord de douleur et Henry lui pose le pied sur le torse pour l’humilier. Henry termine en disant que ceci n’est que le début, il promet encore beaucoup de souffrance au samoan.  
72%
 


La caméra nous amène une nouvelle fois dans la loge de The Shield. Dean Ambrose et Seth Rollin sont en train de s’engueuler alors les membres du SWAT, Mike Knox et Luke Gallows, se tiennent dans le fond en silence. Rollins dit que ce groupe à besoin d’un leader depuis le départ de Punk et en tant que champion Intercontinental ça devrait être lui. Ambrose ne semble pas d’accord et dit qu’il représente bien plus l’élite que Seth, il est le futur de cette fédération alors que le Skull Kid ne dépassera jamais le midcard. Seth n’apprécie pas du tout et les 2 hommes vont alors se coller le visage l’un contre l’autre… la tension est énorme et ils sont prêt à se sauter à la gorge. Seth finit par dire qu’il n’y a quelqu’un en trop dans ce groupe ! Ambrose semble d’accord et répond qu’il va se faire un plaisir de botter le cul de ce « CM Punk like » et de prendre ce qui lui revient de droit : le contrôle de The Shield ! Ambrose donne alors rendez vous à son ancien équipier dans le ring, right now ! Gallows s’avance d’un pas et déclare que les membres du SWAT continueront de défendre The Shield et son leader, qui que ce soit après ce combat. 
80%

  

-  
Seth Rollins vs. Dean Ambrose | Normal Single Match
Les 2 hommes se font face dans le ring et continue de se menacer jusqu’à ce que l’arbitre fasse sonner la cloche. Ambrose se jette immédiatement sur son adversaire pour une série de coups d’avant bras et de droites bien stiffs suivi d’un violent DDT. Seth se relève en se tenant le crâne mais il se fait décapiter avec un Running Lariat du Street Dog ! Seth roule en dehors du ring pour reprendre ses esprits mais Ambrose est sur ses talons. Il l’agrippe par les cheveux et veut le ramener dans le ring mais Seth le guillotine sur les câbles puis il le sonne avec un bon High Kick dans la face ! The Wrestling Dark Wizard remonte sur l’apron du ring et attend que son adversaire se relève pour lui porter un Springboard Clothesline qui passe sans problème. Seth prend le contrôle en gardant son adversaire au sol avec des stomps puis il y va même d’un Running Shooting Star Press: 1…2… Dégagement. Seth relève Dean et lui porte une série de kicks en tout genre puis veut partir pour un neckbreaker mais The Street Dog le repousse dans les cordes… Handspring Elbow Smash en pleine face ! Seth à surpris le chien fou qui est n’a rien vu venir. Il va alors grimper sur le turnbuckle… et s’envole pour un magnifique Corkscrew 450 Splash ! 1…2…2.99 ! Nouveau dégagement. Seth rage et s’en arrache même les cheveux. Il s’élance maintenant pour Blackout Stomp mais Dean l’attrape en pleine course pour un Swinging Side Slam Backbreaker qui plie en deux le champion Intercontinental ! Dean ne perd pas une seconde et y va de plusieurs knee drops sur la colonne de son ancien pote puis il verrouille une Texas Cloverleaf !!! Seth hurle de douleur et tente de s’en sortir mais la prise est bien portée… il rampe alors comme il peut et finira par atteindre les cordes. L’arbitre demande à Dean de lâcher mais celui ne l’écoute pas : 1…2…3…4… il lâche in-extremis. Seth se relève en s’aidant des cordes mais Dean lui fonce dessus à toute vitesse et lui éclate la face avec un Knee Trembler qui envoi une nouvelle fois Seth à l’extérieur ! The Underground Menace le rejoint et va lui écraser le dos à plusieurs reprises contre le bord du ring puis il le balance dans les marches en acier sous le regard de Gallows et Knox. Ambrose pousse un hurlement de rage puis il renvoi son adversaire dans le ring et le rejoint pour tenter le compte : 1…2… Dégagement ! Ambrose n’en revient pas et va alors taper la tête de son adversaire sur le sol puis va même lui mordre le crâne !!! L’arbitre intervient mais Ambrose revient vite à la charge. Il relève son ennemi et l’attrape alors pour Headlock Driver… mais Seth réagit enfin et le contre avec une Back Suplex ! Dean se relève contre un coin et mange alors un Corner Crossbody porté à la manière de Gail Kim. Seth est maintenant sur l’apron et attend que son adversaire se relève… Springboard High Knee ! NON ! Ambrose lui attrape la jambe au sol et le ramène brutalement au sol puis verrouille le STF ! Seth est à deux doigts d’abandonné… mais il réussi à retourner en tentative de tombé : 1…2…2.99. Les 2 élitistes se relèvent en même temps et se lance maintenant dans un échange de coups, c’est un véritable à toi à moi. Dean finit par esquiver un high kick et couche son adversaire avec une clothesline dans la nuque. Il le relève et le prend en position pour une Electric Chair Drop… mais Seth contre avec un magnifique Inverted Hurricanranna !!! Dean se relève en titubant… Avada Kedavra ! Il lui a décroché la tête ! 1…2….2.99 ! Ropebreak ! Ce n’est pas possible ! Ambrose est inerte et n’a posé son pied sur la 1ère corde que par pur reflexe. Seth n’en revient pas et relève alors le chien fou par la mâchoire et lui hurle des insultes mais soudain Ambrose reprend conscience et le prend le surprend avec un Cutter sortir de nulle part ! Seth se relève comme il peut mais Dean va immédiatement lui planter la tête dans le ring avec son Headlock Driver ! BAM ! 1…2…3 ! C’est finit ! Quel combat ! Dean Ambrose reste au sol pour reprendre son souffle et c’est finalement les membres du SWAT qui viennent l’aider à se relever. Les 3 derniers membres du Shield reparte ensuite tandis que le champion Intercontinental est toujours KO au centre du ring.
61%




Après un page de pub on nous diffuse une vidéo amateur tournée plus tôt dans la journée, on y voit tout d’abord un trottoir… puis le cameraman relève l’objectif et l’on découvre CM Punk, casquette sur la tête, qui se filme à bout de bras. Punk est dans sa ville natale de Chicago, et plus précisément sur l’un des nombreux ponts enjambant la rivière portant le même nom que la ville. The Best in the World nous dit qu’il ne sera pas à RAW cette semaine car il doit de se reposer, se remettre de la perte du titre WWE et surtout de la trahison du Shield. Sa vie a basculé en une soirée et tout cela à cause d’un seul homme : Mick Foley. Oui, c’est bien Mick Foley qui lui a coûté son titre la semaine dernière à RAW car sans intervention il aurait repris le titre des mains de Dolph Ziggler ! The Chicago Made a peut être tout perdu mais il compte tout récupérer, mais d’abord il va s’occupe du Hall Of Famer. CM Punk termine cette courte promo en annonçant son retour à RAW la semaine prochaine pour une Pipe bomb comme il en a le secret !
88%



- 
John Morrison vs. The Miz | Normal Single Match, WWE Contendership. Loser leaves RAW
John Morrison arrive sous une grosse pop de la foule au contraire du Miz qui se fait huée. Il va alors menacer les fans mais Morrison n’a pas de temps à perdre et va direct lancer les hostilités ! JoMo prend le dessus grâce à sa rapidité et envoi vite son adversaire au tapis avec un spinning wheel kick. The Miz se relève et tente une clothesline mais c’est contré pour un bon russian legsweep. The Guru Of Greatness applique ensuite son Dancing Leg Drop puis le compte mais The Miz s’en sort facilement. John attend que son adversaire se relève et tente un Roundhouse Kick mais Mike se baisse pour esquiver puis il y va d’un Inverted DDT. The Awesome One garde son adversaire au sol avec plusieurs knee drops puis il le bloque dans une headlock… mais John se remet sur pied sous l’encouragement de la foule ! Il tente de repousser son ancien pote mais The Miz lui démolit le dos avec un Inverted Facelock Backbreaker suivi d’un Neckbreaker Slam : 1…2… Dégagement. John se relève contre un coin et The Miz s’élance alors pour sa Mizline mais il est accueilli avec un pied dans la face ! Il titube et John va alors bondir sur les cordes pour son Flying Chuck ! BAM ! The Monk of Mojo est groggy et John enchaîne avec un magnifique Standing Shooting Star Press : 1…2… Dégagement. John va pour relever son adversaire mais il est contré avec un jawbreaker puis The Miz le balance par-dessus les cordes ! Non, John retombe sur l’apron et bondit alors pour un Springboard… Dropkick du Miz dans les pieds de John qui retombe durement sur la 3ème corde ! Gosh ! Il a le souffle coupé et The Miz le rejoint alors sur le bord du ring… Apron DDT ! Aoutch ! Il lui a planté la face ! John roule dans le ring alors que The Miz nargue les fans puis il grimpe sur un poteau : Diving Double Axe Handle qui touche sa cible ! 1…2… Nouveau dégagement. The Miz veut maintenant en finir et fait ses taunts annonçant son Skull Crushing Finale… Pele Kick ! Waouh ! Morrison à surpris son adversaire avec ce coup de pied retourné alors qu’il allait se prendre le finisher ! The Miz titube et The Shaman of Sexy l’attrape pour un Standing Moonsault Side Slam ! The Miz est KO, Morrison a le champ libre : Starship Pain ! C’est passé ! 1…2…2.99 Kick out ! What ? The Miz c’est dégagé ! JoMo n’en revient pas et va pour tenter à nouveau son Starship Pain mais cette fois The Miz va le surprendre avec un roll-up : 1…2…2.99 ! John se relève en vitesse et se jette sur Mike mais celui-ci l’accueil avec un bon flapjack qui claque sur le mat ! Il verrouille ensuite un Camel Clutch et met le plus de pression possible pour soumettre son ancien meilleur pote… mais le WWE Universe est à 200% derrière John et l’encourage à se relever… The Miz ne lâche pas la prise qui se transforme maintenant en Sleeper Hold mais John se jette en arrière pour l’écraser contre un coin ! Il prend son élan et revient pour un Stinger Splash mais The Miz esquive puis revient à toute vitesse pour sa Mizline qui cette fois passe sans problème, et The Awesome One enchaîne direct avec son Skull Crushing Finale ! C’est la fin : 1…2…2.99 ! John s’en sort in-extremis ! The Miz va alors se plaindre à l’arbitre qui ne voudra rien savoir. Miz rage et attrape alors les jambes de son adversaire et tente de verrouiller le Figue Four Leglock… mais John l’attrape en small-package : 1…2…2.99 The Miz s’en sort mais John se relève en saut carpé puis éclate la face du Miz avec son Running Knee Smash ! BAM AGAIN ! Il lui a décroché la tête ! John enchaîne immédiatement avec un second Starship Pain : 1…2…3 ! C’est fait, John Morrison est le nouveau challengeur au titre WWE alors que The Miz va devoir quitter Monday Night RAW !
64%


    

John Morrison fête sa victoire sous les applaudissements lorsque soudain…



Voilà le champion WWE en personne accompagné de son mentor et General Manager de RAW : Ric Flair. Les 2 hommes restent sous le titantron et Flair prend la parole pendant que Dolph fixe son prochain adversaire. Ric félicite tout d’abord JoMo pour sa victoire et dit qu’il voit en lui un très gros potentiel, mais malheureusement pour lui il va devoir face à Mr. Perfection en personne. Ziggler est le nouveau Nature Boy, il est peut être arrogant mais il a les ambitions et le talent qui va avec ! Dolph est le leader d’une nouvelle ère, The Evolution Era, et c’est lui qui va ramener le business à son âge d’or. The Blond Stallion est le nouveau visage de la WWE. Dolph prend enfin la parole et déclare que la WWE Universe à devant les yeux le présent et le futur du divertissement sportif. Les huées se font entendre malgré une bonne partie de la foule pro-Ziggler mais Dolph continue en disant qu’il a attendu trop longtemps ce moment pour ne pas en profiter pleinement. Contrairement à CM Punk qui se prenait pour le Best in the World, The Show-Off ne sous-estime pas ses adversaires et sait qu’il devra relever un gros défi à Capitol Punishment ! The Guru of Greatness lui offrira un challenge à la hauteur de son talent ! Ce sera un grand match, mais il n’y aura pas de surprises, c’est bien The New Nature Boy qui repartira avec l’or ! WOOOOO !
Les 2 hommes vont pour repartir mais soudain le titantron se met à grésiller et une image en noir et blanc apparait. C’est une camera de sécurité. Antonio Cesaro et Santino Marella traîne alors devant la caméra une personne avec un sac sur la tête… Marella prend la parole et s’adresse à Ric Flair. Il Consigliere rappelle l’avertissement du Don la semaine dernière annonçant le début des opérations de The Black Hand. Ric Flair n’en a pas tenu compte, il ne les a pas pris au sérieux, mais aujourd’hui il va sûrement changer d’avis ! Marella fait alors un signe de tête à Cesaro et celui-ci retire le sac de la tête de la personne : c’est Charlotte, la fille de Ric Flair !!! La jeune femme a du scotch sur la bouche et essaye de se débattre mais Cesaro lui remet immédiatement le sac sur la tête. Dans l’arena Ric Flair est devenue livide et hurle alors à Marella de relâcher sa fille immédiatement. L’italien éclate de rire et répond que The Black Hand n’est pas du genre à négocié, si Flair veut revoir Charlotte alors il devra exécuter les ordres du Don. Une camionnette arrive en trombe dans le parking… Le véhicule s’immobilise puis un homme ouvre la porte arrière, certains reconnaîtront le lutteur japonais Shingo Takagi ! Antonio Cesaro fait monter Charlotte dans la camionnette puis grimpe à son tour, suivi par Marella alors que la sécurité arrive en masse… mais trop tard car le véhicule redémarre et quitte l’arena. C’est sur ses images que se termine cet épisode de Monday Night RAW.
84%

 

GLOBAL RATING : 74%
Attendance : 18 165 !


wwe.com a écrit:
Carte de Capitol Punishment 2013

•   ??? vs. ??? – Light Heavyweight Championship
Sheamus © vs. Christian – TLC Match, World Heavyweight Championship
Dolph Ziggler © vs. John Morrison – WWE Championship
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 22:03



Ratings RAW Week 2 July 2013

Citation :
USA Network : 6.35
J Sport Plus : 2.36
The Score : 1.98
Sky Sports 3 : 4.55
FOX8 : 1.13
The Box : 0.07
Canal 5 : 4.47
Televisa : 3.16
• Comme vous l’avez constaté hier : The Shield a perdu plus de la moitié de ses membres. Il ne reste que Dean Ambrose, Mike Knox et Luke Gallows. Toutefois il n’était au départ pas prévu que Paul Heyman quitte le groupe mais un changement dans le staff à bousculé les plans des bookers. En effet le contrat de Booker T expire dans quelques jours et ne sera pas reconduit, Paul Heyman devrait donc le remplacer à la tables des commentateurs de Smackdown ! Ce changement ne sera pas le seul, la WWE va en profiter pour complètement réorganiser les différentes équipes de commentateurs, annonceurs et interviewers. On apprend par la même occasion que Jerry Lawler quittera la table des commentateurs de RAW pour devenir entraîneur au Performance Center !

• La WWE mise beaucoup sur le Performance Center qui à ouvert il y a peu à la place de la FCW. Pour cela la direction est en train de mettre en place une solide équipe d’entraineurs pour préparer comme il faut les superstars de demain dans tous les domaines. Cette équipe s’agrandit aussi avec l’ajout de Colt Cabana ! Le lutteur devait à la base être l’un des membres principaux de The Shield mais l’équipe créative a finalement changé ses plans et le meilleur ami de CM Punk aura était presque invisible durant son court passage à RAW. Aujourd’hui la WWE préfère utiliser ses talents pour entraîner la nouvelle génération plutôt que de l’utiliser en Main Roster.

• Les fans de John Cena vont être ravis : celui-ci vient de reconduire son contrat avec la WWE pour une durée de 2 ans. Toutefois ce nouveau contrat ne prévoit pas une utilisation régulière du Champ. En effet Triple H désire faire évoluer l’image de la WWE et pour cela il a décidé de faire de John Cena un catcheur occasionnel. Le chairman veut renouveler les Main Eventers et c’est pour cela qu’il a décidé d’éloigner Cena des rings quelques temps. Le leader de la Cenation est actuellement sur le tournage d’un film produit par la WWE et ne devrait pas faire son retour à RAW avant plusieurs mois. Des rumeurs parlent d’un retour aux alentours des Survivor Series pour une grosse feud servant à mettre en avant un nouveau lutteur…

• Terminons ce bulletin avec l’annonce des dernières victimes de la série de licenciement : Tommy Dreamer et Tyler Reks. The Innovator of Violence avait fait son retour il y a peu et devait prendre part à la division hardcore mais l’arrêt prématuré et soudain de celle-ci à forcer la WWE à revoir ses plans. Quand à Tyler Reks, la direction à préféré le licencier car  aucun projet n’était prévu pour lui. La vague de renvoi semble se calmer, pour un temps du moins.    


MAJ Roster: Suppression des profils de Tyler Reks et Tommy Dreamer. 
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 22:14


Week 2, July 2013
Berry Center Stadium | Harris County, Texas

 



Nous ouvrons ce nouvel épisode de NXT avec l’arrivée du General Manager William Regal mais aussi de Magnus, celui qui a fait ses débuts la semaine dernière en sauvant Kaval et Alex Shelley d’une attaque de la Red Rebellion. Le duo britannique monte dans le ring sous les applaudissements puis Sir Regal prend la parole. Il nous présente officiellement son nouveau protégé : The Can’t Miss Prospect Magnus ! Le GM nous dit qu’il a fait pas mal de repérages à travers le monde pour dénicher des nouveaux talents afin d’agrandir son roster mais Magnus est celui en qui il voit le plus de potentiel. Il a le sentiment que Magnus aura une énorme carrière à la WWE, tout comme son ancien élève Daniel Bryan. Le rookie remercie le vétéran puis prend à son tour la parole. Il annonce tout de suite que son objectif est simple : ramené l’ordre à NXT. Armando Estrada et sa bande de soviétiques ont tentés un putsch qui a échoué et aujourd’hui ils pratiquent la tactique de guérilla pour dans le but d’affaiblir l’autorité de William Regal. Le GM a donc fait appel à lui pour contrer cette menace sous-marine et la réduire à néant. The King’s Lynn White Knight est l’épée et le bouclier qui protège NXT, il n’aura de répit tant que la Red Rebellion sera debout !
La foule acclame le rookie pour ses mots et Regal reprend en annonçant que ce soir d’autres personnes ont des comptes à régler avec Estrada et sa bande. Tout d’abord Ricky Banderas qui a était victime d’une attaque du gang la semaine dernière alors qu’il faisait ses débuts. Une attaque injustifiée mais qui mérite une revanche et ce sera contre Peter Orlov en personne ! La Red Rebellion a aussi interrompu un match de championnat entre Kaval et son rival Alex Shelley, ces deux là feront donc équipe ce soir contre les Slavic Freaks Vladimir Kozlov et Gene Snitsky, ce sera notre Main Event !!! Regal conclue en déclarant ouvertement la guerre à la Red Rebellion, il va étouffer celle-ci dans l’œuf avant qu’elle ne prenne plus d’ampleur. 
63%  



-    
BxB Hulk & The Human Tornado vs. Fandango & Brodus Clay | Normal Tag Team Match
On attendant cet affrontement depuis plusieurs semaines, l’alliance Faces va enfin pouvoir faire face à ses ennemies jurés. Fandango veut débuter le match mais Brodus le repousse violemment en arrière puis lance les hostilités contre Tornado ! L’ex-danseur ne laisse aucune chance à son adversaire et lui  enchaîne les variantes de suplex. Très vite il veut en finir avec son Running Crossbody mais Fandango lui tape sur l’épaule pour faire le tag ! Fandango nargue son équipier avec un pas de danse puis il se retourne mais se fera éclater la tête avec un Tornado Kick du Funky Warrior : 1…2… Dégagement. Le combat reprend et s’équilibre, toutefois Fandango n’hésite pas à tricher et cela lui permet de prendre le dessus. Il tentera son Guillotine Leg Drop mais THT esquive puis fait enfin le tag avec le japonais ! BxB y va direct d’un magnifique Springboard Spinning Wheel Kick qui décroche la mâchoire de Ballroom Dancer puis il enchaîne avec un Standing Corkscrew Senton puis le compte : 1…2… Dégagement. The Sensei of The Senton mène la danse et esquive la plupart des attaques de son ennemi puis portera rapidement son EVO (Pumphandle Sitout Side Powerslam) pour conclure le combat mais Brodus Clay intervient et casse le compte avec un Running Splash ! Il a écrasé les deux hommes, y compris son équipier !!! Il traîne Fandango jusqu’à son coin puis fait l’échange. BxB se relève comme il peut mais se fera immédiatement coupé en deux par un Running Crossbody ! 1…2…2.99 ! Dégagement ! Incroyable ! La foule encourage le japonais alors que Clay n’en revient pas. Il relève son adversaire en lui hurlant des menaces mais BxB le surprend avec un magnifique Moonsault Kick qui atteint le gros lard à la pointe du menton ! BxB fait le tag et The Human Tornado y va direct d’un magnifique Tornado DDT qui plante la tête de Brodus dans le ring !!! 1….2…2.99 !!! Ce n’est pas possible ! Tornado s’en arrache sa coupe afro ! Brodus est toutefois bien sonné et il se relève en titubant… Tornado Kick ! Clay s’écroule contre son coin et Fandango va alors prendre le relais avec un Blind Tag. Tornado se fera surprendre avec un clothesline dans la nuque puis The Ballroom Brawler le rue de coups… Il relève son adversaire et va pour lui porter son Sitout Suplex Slam mais soudain Brodus Clay se jette sur Tornado pour son Running Crossbody ! NON ! Tornado esquive avec un grand écart et Big Brodus percute de plein fouet son équipier ! BxB et THT vont alors se débarrasser du gros lard en le sortant du ring alors que Fandango est complètement inerte. Tornado fait le compte : 1…2…3 !
48%




La foule acclame comme il se doit BxB Hulk et The Human Tornado qui fêtent maintenant leur victoire en offrant quelque pas de danses… mais cette célébration et bien vite interrompu par Brodus Clay qui remonte dans le ring et fixe les 2 hommes avec un regard furieux ! L’ex Funkasaurus doit déjà avoir du mal à digérer cette défaire et voilà que l’on lui danse devant les yeux, la chose à ne pas faire. Clay pousse un hurlement et va directement sécher les 2 danseurs avec une puissante double clothesline ! Clay admire les corps inertes avec un sourire carnassier mais soudain une idée lui vient en tête. Il traîne The Human Tornado et BxB Hulk prêt de la table des commentateurs hispaniques puis les installent dessus. …Pendant ce temps Fandango à repris ses esprits et tente de quitter discrètement le ring mais Clay le sèchera d’un violent coup de chaise en plein crâne ! Fandango sera lui aussi allongé sur la table aux côtés des autres danseurs. Brodus récupère ensuite un micro et hurle qu’il ne veut plus jamais voir quelqu’un danser devant lui, il ne veut plus jamais qu’on lui rappel son passé. Ce soir il va faire de ses 3 bouffons un exemple ! Il grimpe alors sur la table de Saxton et Striker puis pousse un hurlement… et y va d’un énorme Splash sur la 2nde table !!! OH MY GOD ! Elle a explosé sous le choc, broyant au passage Fandango, BxB Hulk et The Human Tornado !!! Après The Great Khali il y a quelques mois, la liste des victimes du Mastodon of Mayhem s’agrandit encore. Clay se fait copieusement et le public se met même à chanter « Funkasaurus » mais Clay s’est assez défoulé pour se soir et repart en backstages en menaçant les fans au passage.
59% 



-  
Kid Kash vs. Taiji Ishimori | Normal Single Match
Un nouveau rookie fait ses débuts ce soir à NXT, malheureusement pour lui il affronte The Rookie Killer Kid Kash. Le vétéran débute le combat de manière très stiff et ne laisse aucune chance à Taiji qui subit un véritable passage à tabac. Toutefois l’ancien lutteur de la Pro-Wrestling NOAH surprendra Kash avec un Handspring Enzuguiri ! Taiji rentre afin dans le combat et nous démontre tout son talent avec en mêlant catch high fly et technique ce qui lui vaut le soutient de la foule. Il portera un Springboard Moonsault transformé en Inverted DDT à la manière d’AJ Styles puis il grimpe sur un poteau et s’envole pour un 450 Splash mais Kash l’accueil avec ses genoux dans le thorax ! Taiji se tord de douleur et The Rookie Killer en finira rapidement avec son Brainbuster, le Dead Lever suivi du compte de 3. Kash va pour repartir alors que Taiji se relève comme il peut mais finalement Kash lui appliquera une seconde fois son finisher avant de repartir sous les huées.
61%
 



Après une coupure commerciale nous retrouvons les nouveaux NXT Tag Team Champions Manu Anoa’i et Roman Reigns au centre du ring en compagnie bien sûr de Tamina Snuka. Les 2 arborent fièrement leurs ceintures conquises la semaine dernière en battant The Mayhem Club dans un éprouvant Table Match, ils ont aussi des nouveaux habits faisant pensés à des tenus de combattants MMA. Tamina prend la parole et déclare qu’une nouvelle fois les guerriers samoans sont entrés dans l’histoire, ils sont les tout premiers NXT Tag Team Champions ! Le Sons of Samoa sont fier de leur héritage et ils sont là pour montrer au WWE Universe qu’ils ne sont pas des vulgaires sauvages mais bien des combattants disciplinés. Leur entraînement intensif ne laisse place à aucun point faible, leur corps et leurs esprits sont forgés pour terrasser leurs ennemis. Les Sons Of Samoa sont des conquérants et ils vont dominer la division par équipe ! Les champions brandissent leurs ceintures en l’air mais soudain l’arena et plongée dans le noir ! Au bout de quelques secondes le haut de la rampe baigne dans une lumière bleutée et deux silhouettes apparaissent…


Spoiler:
 

C’est Conor O’Brian et Kenneth Cameron ! The Ascension !!! Les 2 hommes restent sous le titantron et ne bougent pas d’un pouce alors que dans le ring le trio s’est mis en ligne face à la rampe. O’Brian pointe les champions du doigt et déclare d’une voix caverneuse que les rêves des Sons Of Samoa vont êtres brisés. Ils détiennent les clés du futur. Leur vision n’a aucune limite, tout comme leur pouvoir. « We are the Ascension ! And we will RISE !!! » O’Brian se met à rire de façon sinistre puis les 2 hommes disparaissent comme ils sont venus.
L’arena retrouve la lumière et les champions semblent assez troublés. The Ascension a lancé un message… et il est clair que les Sons Of Samoa sont leurs proies.   
48%



- 
Peter Orlov vs. Ricky Banderas | Normal Single Match
Orlov est bien sûr accompagné de sa petite amie Aksana. Celle-ci tente de déconcentrer Ricky en début de match mais il ne se laisse pas avoir et bloquera un Superkick du russe puis le ramène au sol avec un Dragon Screw. El Mesias commence immédiatement un travail sur les jambes de son adversaire puis tente rapidement de verrouiller son Sharpshooter mais Orlov l’attrape en small package, seulement pour le compte de 2. Le combat reprend et les deux hommes nous offrent une performance solide et équilibrée. The Lethal Athlete Peter Orlov réussi toutefois beaucoup plus de contres et claquera un Jumping Enzuguiri dans la face de son adversaire. Orlov le bloque ensuite dans un Rope Hung Surfboard malgré les remontrances de l’arbitre : 1…2…3…4… Peter lâche mais revient à la charge avec un dropkick dans le dos de son adversaire qui est projeté hors du ring ! The Siberian Iceman grimpe alors sur un turnbuckle puis s’envolera pour un magnifique Diving Crossbody qui atteint sa cible ! De retour dans le ring, Banderas est maintenant en difficulté et après quelques torsions et écrasement, le russe applique son Crossface… Mais Banderas refuse d’abandonné retourne en tentative de tombé : 1…2…2.99 ! Orlov se relève en vitesse mais El Puño de Dios le surprend avec son Jumping Reverse STO, le Straight to Hell ! Il tente immédiatement le pin mais l’arbitre est distrait par… par Eric Escobar ! Qu’est ce qu’il fou là celui là ? Il n’a pas du digérer sa défaire contre Ricky la semaine dernière. El Mesias va alors menacer Escobar mais pendant ce temps Peter Orlov reprend ses esprits... Ricky finit par se retourner mais il se fera décrocher la tête avec un Superkick ! SOVIET STRIKE ! Orlov fait immédiatement le tombé : 1…2…3.
57%




Peter Orlov fête sa victoire et Eric Escobar le rejoindra dans le ring. Les 2 se fixent quelques instants puis finalement se serrent la main sous les huées. Escobar fait maintenant le mariole et harangue la foule en mettant des coups des pieds dans le corps de Banderas. Armando Estrada les rejoint, micro en main, et déclare que le portoricain a maintenant rejoint la Red Rebellion, il les aidera pour prendre le contrôle de NXT ! Les huées continuent alors qu’Escobar récupère le micro et scande « Revolution ! Revolution ! »…



C’est Magnus ! Les huées se transforment en ovation alors que l’anglais débarque en haut de la rampe. The King’s Lynn White Knight s’avance jusqu’au ring sans lâcher Orlov et sa bande du regard mais fixe plus particulièrement Eric Escobar. Magnus déclare que la Red Rebellion recrute vraiment n’importe qui… Il va se faire un plaisir de botter le cul du nouveau Che et lui faire comprendre que NXT ne tombera jamais sous leur domination ! Le portoricain éclate de rire et dit qu’il n’avait jamais entendu autant de connerie si ce n’est lorsque William Regal prend la parole. Cela doit provenir du thé vu que tous les anglais sont comme ça. Magnus répond alors qu’Escobar est un vrai chihuahua, il aboi beaucoup mais ne mord pas ! Il se demande même s’il a les corones d’accepter son défi : un match ici et maintenant sans que sa bande n’interfère ! Le latino au sang chaud n’a pas apprécié la remarque et répond sans réfléchir qu’il accepte le défi. 
38%



-
Eric Escobar vs. Magnus | Normal Single Match
Escobar continue de faire le mariole mais Magnus va immédiatement le calmer avec un Big Boot dans les dents. Le britannique prend le contrôle du combat et ne laisse aucune chance à son adversaire qui subit un enchaînement de coups et de prises. The Modern Day Gladiator veut en finir rapidement et décide de monter sur un coin pour sa Diving Elbow Drop mais Escobar se jette sur les cordes pour le faire trébucher. Magnus s’écrase l’entrejambe sur le corner et il se prendra direct un single leg dropkick en pleine face qui le fait chuter à l’extérieur. The Puertorican Nightmare va le chercher et lui éclatera la tête sur les marches avant de le renvoyer dans le ring. Eric s’acharne sur son adversaire avec des coups de brawler et passera près de la victoire après un Lifting Sitout Spinebuster mais Magnus s’en sort. Le latino prend confiance et va même prendre le temps de pavaner sous les huées. Il relève son adversaire et veut en finir avec son Lifting DDT mais soudain Magnus le prend sur ses épaules pour le Tormentum sortit de nul part ! 1…2…3 ! C’est une victoire pour Magnus qui faisait ses débuts in-ring à NXT. La foule l’acclame comme il faut alors qu’il célèbre au dessus du corps d’Escobar. La Red Rebellion a du souci à se faire.
46%




Nous sommes maintenant dans le parking de l’arena en compagnie de la belle Renee Young qui semble attendre quelqu’un pour une interview. On entend un vrombissement de moteur et quelques secondes plus tard une Harley Davidson Dina Street Bob fait son entrée. Le motard s’arrête et enlève son casque, on reconnait alors Heath Slater. Renee s’avance, salut le biker, puis lui rappelle qu’ils avaient rendez vous il y a plus de 20min. Slater sourit puis répond qu’il faut savoir se faire attendre baby ! La jeune femme ne relève pas la remarque et demande alors au membre du Mayhem Club quels sont ses projets car Curt Hawkins semble se tourner vers la course au titre Light Heavyweight, et donc vers la compétition solo. The One Man Rock Band lui répond que le club ne compte pas que deux membres. Il (Slater) est le bras droit de Curt Hawkins, son VP, mais pas son larbin et il a lui aussi une carrière à poursuivre. La compétition par équipe l’a toujours attiré et c’est pour cela qu’il a décidé de faire appel à un pote à lui, quelqu’un qui va faire son retour à la WWE. Slater termine en disant que le Mayhem Club sera en action la semaine prochaine à NXT. Renee lui demande le nom de son équipier mais Heath redémarre sa bécane et annonce juste le retour du « Riot Starter » avant de repartir en trombe…
50%



-
Alex Shelley & Kaval vs. Slavic Freaks | Normal Tag Team Match
Le champion NXT Kaval va devoir coopérer avec son rival du moment s’il veut survivre à ce combat contre les deux monstres soviétiques. La cloche sonne et immédiatement Kozlov se jette sur le champion mais celui-ci esquive l’attaque et lui claque un high kick dans la mâchoire avant d’enchaîner avec une magnifique Dragon Suplex !!! Kozlov se relève encore surpris et il se fera projeter contre son coin part un running front dropkick. Snitsky lui tape sur l’épaule et rentre dans le ring en passant par-dessus les cordes mais Kaval est déjà sur lui pour une série de kicks… mais il sera repoussé facilement en arrière puis le freak lui sèche avec une clothesline. Il le bloque contre son coin pour une série de coups de béliers puis il le ramène au centre du ring avec une Overhead Choke Suplex ! The Yellow-Toothed Monster va ensuite marcher sur le dos du champion puis lève les bras en l’air sous les huées. Il le relève par la gorge et le soulève dans les airs pour un Two Handed Chockslam mais Kaval le surprend avec un Frankeinsteiner ! Il bondit jusqu’à son coin et réussi l’échange. Snitsky se relève furieux et fonce sur Shelley mais celui contre l’attaque et le surprend avec un Reverse STO contre la protection de la 2nde corde ! Il prend ensuite son élan et appliquera un bon Running Double High Knee qui écrase Snitsky contre le coin ! Shelley veut déjà en finir et part pour son Sliced Bread #2 mais Snitsky le garde sur ses épaules et le ramène brutalement au sol avec un Running Powerslam ! Le tag est fait du côté slave et Big Koz coupe immédiatement le souffle du challengeur avec un Running Big Boot dans l’abdomen puis il le ramène brutalement au sol avec un Gutwrench Powerbomb : 1…2… Dégagement. The Moscow Mauler relève Alex et le ceinture pour lui porter une série de coups de boule avant de lui faire traverser le ring avec une Overhead Belly to Belly Suplex ! Shelley se relève comme il peut avec l’aide des cordes… Big Boot ! Non ! Alex se baisse en tirant la 3ème corde et le russe va s’écraser lourdement à l’extérieur. Alex s’agrippe au câble en attendant que son adversaire se relève puis s’envolera pour un magnifique Slingshot Hurricanranna ! The Technical Messiah renvoi son adversaire dans le ring puis va pour le rejoindre mais Snitsky lui barre la route… Warrior’s Way ! Oh Mon Dieu ! Kaval vient de bondir depuis un coin directement sur les épaules de Snitsky qui s’écroule comme une masse ! Alex remonte en vitesse dans le ring alors que Kozlov se relève juste… Enzuguiri ! Le russe titube et va alors se prendre le Sliced Bread #2 : 1…2…2.99 ! What ? Alex n’en revient pas. Il décide de faire le tag avec le champion NXT qui va immédiatement bloquer Kozlov dans son Dragon’s Sleeper… Big Boot ! GOSH ! Gene Snitsky vient de décapiter Kaval !!!! Kozlov tente à son tour le compte : 1…2…2.99 ! The World Warrior lève l’épaule in-extremis. La foule l’acclame alors qu’il se remet comme il peut sur pied mais les 2 freaks s’élancent déjà pour leur Hammer & Sickle ! NON ! Kaval esquive puis attrape Kozlov pour une Dragon Suplex portée à la perfection ! Snitsky se retourne mais Shelley l’attrape immédiatement pour son Sliced Bread #2 ! Le champion et le challengeur ont terrassés les Slavic Freaks. Kaval va pour faire le pin mais soudain Peter Orlov et Eric Escobar débarquent en courant… mais ils sont suivis par Magnus et Ricky Banderas ! Kaval tente le pin mais l’arbitre est distrait par le brawl à l’extérieur. Il se relève et va pour attirer l’attention de l’officiel mais soudain Alex Shelley l’étale avec un coup de ceinture en pleine face ! WTF ! La foule hue comme il faut le challengeur mais celui-ci s’en moque et brandit le titre en souriant avant de quitter le ring. Kozlov reprend comme il peut ses esprits et va alors faire le tombé : 1…2…3 ! Les Slavic Freaks s’imposent.   
52%




La bagarre continue à l’extérieur mais maintenant les Freaks viennent s’en mêler ! Magnus et El Mesias se retrouvent en sous-nombres mais résistent comme ils peuvent… mais voilà William Regal qui débarque et envoie toute sa sécurité pour arrêter la Red Rebellion ! Les 4 soviétiques préfèrent prendre la fuite par la foule sous les huées alors que Magnus et Ricky vont aider Kaval à se relever. William Regal nous annonce alors que le Main Event de la semaine prochaine sera un 4 vs 4 : la Red Rebellion contre Kaval, Magnus, Ricky Banderas et… lui-même ! La foule acclame le GM qui conclue ce show en annonçant qu’il va mettre fin à cette rébellion, quelque en soit le prix.
65%



GLOBAL RATING : 55%
Attendance : 2 250
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12462
Inscription le : 22/10/2014
Age : 27


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Jeu 17 Mar - 22:26


-- FIN DE LA PARTIE --
Merci d'avoir pris le temps de la lire
Revenir en haut Aller en bas
Malilon
4th Dan - Disciple

avatar


Messages : 403
Inscription le : 20/11/2014
Age : 19


MessageSujet: Re: WWE | Empire    Ven 18 Mar - 20:40

Oh les souvenirs... Best story ever ! Je conseille vraiment à tout le monde de tout lire, ça vaut vraiment le coup. Personnellement, je m'y mets dès mes vacances (29 mars). Merci de la remettre ici Tim.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: WWE | Empire    

Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Empire ork de Charadon
» l'Empire Samsung
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Les maréchaux de l'empire Davout
» la remonte de la cavalerie sous l'empire