Forum de catch toutes fédérations confondues : WWE, IMPACT, Puroresu, Indy, Lucha...
 









 

 House of Hardcore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max'
14th Dan - Vindicator

avatar


Messages : 6601
Inscription le : 24/10/2014
Age : 21


MessageSujet: House of Hardcore.    Mer 4 Mai - 18:33





The Beginning - 04/05/16
Live from Hammerstein Ballroom, New York




Bienvenue au tout premier show télévisé de la House of Hardcore. La soirée commence avec l’arrivée sous un tonnerre d’applaudissement du président Tommy Dreamer. Celui-ci souhaite la bienvenue à tous les fans présent dans ce mythique Hammerstein Ballroom, il les remercie de leurs présence pour ce premier show, c’est une page de l’histoire qui s’écrit, puisque ce soir, c’est un nouveau départ, un commencement pour sa fédération si chère à ses yeux. Il souhaite aussi présenter son staff à tout le monde, et demande donc d’accueillir l’intervieweuse de sa fédération Candice Michelle ! Celle-ci arrive sous une ovation, en tapant dans la main des fans, elle serre la main du propriétaire avant de laisser celui-ci nous présenter le prochain membre de l’équipe à savoir l’annonceur Tony Chimel ! Même chose que pour Michelle, il arrive sous une ovation et remercie Dreamer de sa confiance. C’est à présent au tour du duo de commentateur de se faire présenter, Mickey Whipwreck et CM Punk ! Les deux reçoivent une pop monstrueuse, Mickey Whipwreck en bon ECW Original donne l’accolade à son nouveau patron, qui dit qu’il est maintenant temps d’accueillir le personnage le plus important de son show, celui qui prendra les décisions, qui organisera les matchs, le General Manager EDGE ! La Rated R Superstar arrive sur le ring avec le HOH Championships à l’épaule, il remercie Tommy Dreamer ainsi que tous les fans pour cet accueil si chaleureux. Emu, le décisionnaire  annonce que ce soir, l’histoire de la House of Hardcore va s’écrire, ce soir, dans le main event, nous allons couronner le tout premier champion de la promotion ! Il dit que ce titre mérite le meilleur, et pour ce faire, deux des meilleurs lutteurs du moment vont s’affronter et le gagnant repartira avec le titre. Ce soir, Sami Callihan et Drew Galloway se feront face ! Et puisque nous somme à la House of Hardcore, ce match sera sans disqualification ! Mais ce n’est pas tout, car comme annoncé sur internet, ce soir se tiendra le premier match du tournoi par équipe entre The Hardys et The HooliganZ. Il rappelle que trois matchs par équipes auront lieu lors des trois prochains shows et que les trois équipes gagnantes s’affronteront pour le titre par équipe ! Edge descend du ring et place la ceinture sur le présentoir situé à côté de la table des commentateurs.  Après cette annonce, tout le monde repars en direction du vestiaire, sauf Mickey Whipwreck et CM Punk qui s’installent à la table des commentateurs, et Tony Chimel qui reste dans le ring pour présenter le prochain match.



Single Match
Andrew Everett Vs. Mike Bailey

Le premier match de la House of Hardcore est tout simplement explosif, les deux lutteurs vont dans tous les sens à un rythme effréné. Aucun ne domine complètement son adversaire, les deux, au contraire, enchaîne pratiquement au tour à tour les prises. Alors que la fin du match se fait sentir, Everett envoie Bailey au tapis avec un Superkick, Andrew monte ensuite sur la troisième corde pour enchaîner avec son 630 senton. Mais Joey Janela arrive à toute vitesse et porte un Enzuigiri depuis l’apron sur Everett qui chute au centre du ring ! L’arbitre occupé à s’assurer de l’état de santé de Mike Bailey ne se rend compte de rien. Ce dernier se relève, et porte un Standing Shooting Star Knee Drop pour la victoire.

Après cette victoire, Mike Bailey quitte le ring, c’est Joey Janela qui prend sa place avec un micro en main, tandis qu’Andrew Everett est toujours au sol.  Janela dit qu’il sait que les fans se demandent surement pourquoi il a attaqué Andrew Everett ce soir, pourquoi est-ce qu’il lui a coûté la victoire. La réponse est simple, il trouve ça injuste qu’un Spot Monkey comme Everett ait un match ce soir et pas lui. « The Bad Boy » Joey Janela, il n’est pas un lutteur simplement capable de rebondir dans les cordes comme Andrew Everett, il est bien plus que ça. Il est technique, puissant, aérien, et il est parfaitement à sa place ici puisqu’il est hardcore ! Alors pourquoi est-ce qu’il n’a pas de match ce soir ? Alors qu’il est un lutteur complet qui correspond aux standards de la promotion par-dessus le marché. Il mérite de l’exposition, il mérite même … Janela n’a pas le temps de terminer sa phrase, que déjà la musique d’Edge résonne dans toute la salle ! Le General Manager est sur la rampe avec un micro, il dit qu’il sait très bien, comme tout le monde présent ce soir que ce qu’allais dire Joey Janela est qu’il mérite même d’être dans le main event ce soir, d’avoir sa chance pour le House of Hardcore Championships … Mais ce ne sera pas le cas, ici c’est lui qui décide. Mais s’il souhaite avoir un match, alors il peut peut-être le satisfaire. Il va même lui donner la chance d’avoir un title-shot puisque la semaine prochaine, Joey Janela va faire équipe avec Andrew Everett, et ils affronteront Trevor Lee et Brian Myers dans le cadre du tournoi par équipe ! Edge repart dans les vestiaires laissant Joey Janela qui semble indigné de devoir faire équipe avec Everett au centre du ring.

First Round of the House of Hardcore Tag Team Wrestling Championships tournament
Tag Team Match
The Hardys (Jeff Hardy & Matt Hardy) Vs. The HooliganZ (Brian Kendrick & Paul London)

Le match voit donc s’affronter deux équipes d’expériences et de renoms. C’est un match qui répond aux attentes que l’on peut en avoir, beaucoup de voltiges pour un rendu spectaculaire. Légère domination des HooliganZ qui semble en meilleure forme que leurs adversaires, un peu plus âgés. Pourtant, l’avantage en fin de match est au Hardy Boyz qui parviennent à placer le Air Hardy avant d’enchaîner avec le combo Twist of Fate Swanton Bomb pour la victoire. Les Hardys sont donc les premiers participants à la finale du tournoi qui se tiendra lors du premier PPV de la HOH.

De retour dans les vestiaires, où l’on peut voir Matt Sydal en compagnie de Jigsaw, les deux hommes se dirigent vers le bureau du Genral Manger, ils toquent à la porte et EDGE leurs dit d’entrer. Une fois à l’intérieur, Matt Sydal dit que s’ils se permettent de venir à la rencontre du décisionnaire, c’est dans le but d’inscrire leur équipe dans le tournoi. Edge dit que ce n’est malheureusement pas possible, en effet Jigsaw fait déjà parti du tournoi avec son partenaire Tony Nese, quant à Matt Sydal, Edge a un plan de prévu pour lui, mais il ne peut pas en dire plus pour le moment. Il saura de quoi il s’agit le moment venu, c’est-à-dire dans quinze jours. Les deux hommes quittent le bureau, et c’est à présent Candice Michelle qui entre. Elle demande à Edge ce qu’il pense du show de ce soir, s’il répond aux attentes qu’il avait vis-à-vis de ce premier programme de la House Of Hardcore. Ce à quoi EDGE répond que oui, le programme ce soir est exceptionnel, les fans ont assisté à un excellent combat entre Andrew Everett et Mike Bailey, et même si la fin du combat n’est pas totalement clean, cela donne de l’intérêt aux prochains shows et c’est une bonne chose. Il dit également que les fans réagissent en masse sur les réseaux sociaux pour ce premier match du tournoi par équipe. Que le tournoi se déroule bien et que les affiches sont désormais officielles puisque la semaine prochaine, comme annoncé un peu plus tôt, ce sera un affrontement entre Andrew Everett et Joey Janela contre Trevor Lee & Brian Myers, alors que dans quinze jours, Tony Nese & Jigsaw affronteront les YoungBucks. Candice demande à présent pourquoi est-ce qu’il a choisis Sami Callihan et Drew Galloway pour s’affronter lors du main event. Edge lui répond que les raisons sont simples, il ne voulait pas de vétérans, il estime que c’est aux jeunes que reviens le droit d’être champions, et pourquoi eux ? Sami est l’idole des jeunes, il est la sensation du moment, quant à Galloway, il a toujours été sous-estimé lors de ses anciens runs dans d’autres fédérations, alors qu’il est talentueux et charismatique. Ce soir, il lui laisse la chance de prouver au monde entier qu’il est digne d’un titre mondial.



House Of Hardcore Championships
No disqualification match
Sami Callihan Vs. Drew Galloway

On est partis pour le premier main event de la House of Hardcore. Les deux hommes n’utilisent pas d’armes en début de combat et se contente d’un catch technique. La domination de Galloway est nette, mais Callihan reviens bien avec un Corner Exploder Suplex. C’est au tour de Sami de s’imposer. Le match avance, et les phases de domination s’alternent. Les premières armes sont de sortis, deux chaises et une affiche promotionnel pour le show dans un cadre en verre. Les chaises sont utilisés, le cadre lui est laissé de côté pour l’instant. Future Shock DDT ! Mais ce n’est pas suffisant Callihan se relève à deux ! Retour de Callihan qui parvient à porter son Headlock Driver directement sur le cadre en verre. Il enchaîne avec son Pendulum Splash pour s’assurer la victoire.

Drew Galloway, la tête en sang, est escorté en backstage par l’arbitre. Pendant ce temps, Sami Callihan célèbre sa victoire, il est le premier champion de la House of Hardcore ! La musique de Tommy Dreamer résonne et voilà le Chairman qui s’avance vers le ring ! Il tend sa main à Callihan, celui-ci la lui serre. Mais Tommy Dreamer en profite pour lui porter son Death Valley Driver ! Après quoi l’owner de la House of Hardcore prend un micro. Il dit qu’il refuse de voir Callihan en tant que champion, il refuse de voir Galloway en tant que champion. Et d’ailleurs, il refuse de voir n’importe quel autre lutteur que lui en tant que champion. Ceci est son ring, son championnat, sa fédération. Il est celui qui a le pouvoir, et ce soir, il n’y aura pas d’autres champions que lui. Ce titre lui revient de droit, c’est pourquoi il se déclare donc champion de la House of Hardcore, et personne ne pourra lui retirer ce titre. Les caméras se coupent après que le président ait quitté le ring, laissant donc le show se terminer sur une note sombre, et sur un champion qui n’aurait pas dû l’être.
Revenir en haut Aller en bas
Max'
14th Dan - Vindicator

avatar


Messages : 6601
Inscription le : 24/10/2014
Age : 21


MessageSujet: Re: House of Hardcore.    Mer 11 Mai - 22:57





And New HOH Champion .... - 11/05/16
Live from Hammerstein Ballroom, New York




On est partis pour le second show de la House of Hardcore. Et cette semaine, une fois de plus, nous commençons avec l’arrivée de Tommy Dreamer sur le ring, à la différence que cette fois ci, le public le hue, et qu’il arbore le HOH Championships. Dreamer rigole jusqu’à ce qu’il prenne un micro pour dire que la semaine dernière, il a bien eu tout le monde. Il a arnaqué chacun des fans présents, mais le plus drôle ? Ces mêmes fans sont encore là ce soir car ils veulent voir comment va se dérouler la suite… Non, finalement, ce n’est pas le plus drôle, ce qui le fait le plus rire, c’est d’avoir arnaqué Sami Callihan, l’idole des jeunes. Il a laissé Edge le faire rêver de gloire en le plaçant dans ce match de championnat, et lui ? Et bien il a anéantis tout ça en un Death Valley Driver et en récupérant ce titre qui lui reviens de droit … La musique d’Edge résonne et le voilà qu’il arrive micro en main pour défier son patron. Edge dit que Dreamer n’avait pas le droit de faire ça, il n’avait pas le droit d’intervenir après le match, il est stipulé dans son contrat qu’il est le décisionnaire de la HOH, et il n’avait pas décidé de laisser Dreamer faire ça. Celui-ci réplique qu’il est dans son droit le plus complet, officieusement parce qu’il est le seul et unique à mériter ce titre, officiellement car il a bien laissé Edge décider du Main Event, il voulait voir Sami Callihan contre Drew Galloway, il l’a eu. Il a simplement décidé d’embellir le tout en se déclarant champion. C’est au tour de Callihan de débarquer, il arrive furieux sur le ring et demande à son patron de se taire. The Teen Idol dit qu’il se fiche de l’injustice dont il est victime, il se fiche de n’avoir été champion que quelques minutes. Il est un combattant qui ne recule devant aucun challenge, il veut son rematch dès ce soir, et il va prouver que le jeune loup est supérieur au vieux con ! Alors que Dreamer allait répondre, c’est finalement Drew Galloway qui arrive sur le ring. Il dit que les règles stipulent qu’un champion a le droit à son match revanche, sauf qu’ici, il n’y avait pas de champion lorsqu’il a perdu la semaine dernière. Par conséquent il estime avoir le droit à une revanche lui aussi. Edge demande à tout le monde de se calmer mais se fait stopper net par le boss qui ordonne à Edge de la fermer, Dreamer refuse de remettre son titre en jeu, ce soir, que ce soit contre Callihan, ou bien contre Galloway, ou encore contre les deux. Il reste le président, le propriétaire de ce show, et il a également le droit de prendre des décisions, et il ne reviendra pas dessus, le titre restera où il est ce soir, c’est-à-dire sur son épaule. 


Single Match
Mike Knoxx Vs. Mike Bailey
Un premier match expéditif puisque Mike Knoxx aura dominé de bout en bout ce combat, malheureusement pour le jeune Bailey, la supériorité physique de Knoxx aura été déterminante, et le monstre l’emporte avec un Sitout Spinebuster d’une puissance rare qui a bien failli démantibuler Mike Bailey

Dans les vestiaires, Callihan ouvre la porte du bureau de Dreamer sans même toquer. Il dit qu’il ne va pas le laisser s’en tirer comme ça, c’est trop facile de venir lui voler le titre et de lui refuser sa revanche ensuite. Il se répète peut-être, mais il veut son rematch ce soir coûte que coûte. L’owner demande à son talent de se calmer, qu’il aura bien sa revanche mais pas ce soir. Il a peut-être volé ce titre, mais il compte bien le défendre, et Callihan a raison, il a le droit à une revanche. Cependant Dreamer ne veux pas d’une défense de titre dans un show télévisé, non, il veut la gloire, l’exposition qu’il mérite, et il n’y a pas de meilleur endroit que le premier Pay-Per-View de la House of Hardcore, Shattered Souls pour ça. Et c’est une décision fixe et non négociable, et si The Teen Idol ne s’en contente pas, alors il peut très bien renoncer à son droit de revanche … Au moment où Sami s’apprête à quitter le bureau en rogne c’est au tour de Drew Galloway d’entrer. Il dit qu’il n’a pas eu de réponse concernant sa demande de rematch, que d’ailleurs personne n’a eu de réponse puisqu’il s’est contenté de quitter le ring lâchement. Il applaudit ironiquement Dreamer et son comportement courageux. Le propriétaire de la HOH rigole, il demande à l’écossais si il est sérieux ou bien si il est en train de lui faire une mauvaise blague. Il est véritablement en train de demander un rematch ? Alors qu’il a perdu clean la semaine dernière ? Dreamer rigole de plus belle et dit que non Galloway n’aura pas de rematch, il n’est pas digne de son titre … Cependant, il veut bien le voir à l’œuvre dans différentes situations, mais qu’il ne considère pas ça comme une seconde chance, mais comme un moyen d’amuser son patron, car il ne se pose aucunes questions sur l’issue du combat de ce soir. Pour le main event, le roi veux du divertissement, c’est pourquoi il va envoyer dans l’arène son gladiateur des temps moderne, son ami, The Man Beast Rhyno ! Et bien sûr, il n’y aura aucune règle dans ce combat.  




First Round of the House of Hardcore Tag Team Wrestling Championships Tournament
Tag Team Match
Andrew Everett & Joey Janela Vs. Trevor Lee & Brian Myers

Everett débute le match contre Lee, ce dernier prend légèrement l’avantage en début de rencontre, mais le jeune high flyer reviens très vite dans le combat avec un Hurricanrana, il enchaîne les mouvements ensuite. Un Enzuigiri de Trevor Lee, lui permet d’aller faire le changement avec Myers. Andrew a eu plusieurs occasions de switcher avec Joey Janela, mais s’y ai refusé à chaque fois, en mémoire des événements de la semaine dernière certainement. Pourtant, lorsqu’il est envoyé dans les cordes par The Prince of Queens, Janela en profite pour faire le Blind-Tag afin d’entrer dans le ring. Janela domine Myers, il porte un Superkick à celui-ci, il prend le temps d’aller provoquer Everett, mais ce dernier profite à son tour de la proximité de son partenaire du soir pour faire un blind-tag. Une fois dans le ring, les deux hommes se défient du regard, et finalement Janela porte un Superkick à Andrew Everett ! Joey quitte le ring et laisse donc Brian Myers qui s’est relevé porter son Lifting DDT sur Everett pour la victoire !

Candice Michelle est dans les vestiaires avec EDGE, elle lui demande quel est son ressenti vis-à-vis de la situation actuelle avec Tommy Dreamer, le propriétaire de la HOH. Il lui répond qu’il se sent trahis, il a accepté ce job pensant rendre service à son ami, finalement il n’est qu’un pantin dans le plan de Dreamer. Mais il a commis une grave erreur en lui laissant un pouvoir de décision, car si en effet Dreamer reste le décisionnaire principal, EDGE a lui aussi son mot à dire. C’est pourquoi la semaine prochaine, il va répliquer…






No Diqualification Match
Drew Galloway Vs. Rhyno

Le match est clairement dominé par Rhyno, arrive sur le ring avec une poubelle, elle fût utilisée très tôt dans le match, puisque le corps de l’écossais s’y est écrasé avec une superplex. Rhyno ne se contente pas simplement de cette poubelle mais il récupère également Kendo Sticks, Chaises et Béquilles sous le ring, afin de continuer son tabassage en règle de Galloway. Par un sursaut de lucidité, Drew parviens à revenir avec un coup de béquille directement sur le crâne de son adversaire, alors qu’on le pensait terminé. Galloway sors une table de sous le ring et la place dans le coin,  mais une fois qu’il se retourne, Rhyno est face à lui chaise en main ! Il lui assène un énorme chairshot qui lui ouvre le crâne, en sang, l’écossais se relève en titubant tandis que l’ECW Original est sur la troisième corde, il s’élance mais Drew est déjà là, Enzuigiri sur Rhyno avec l’aide des cordes pour monter sa jambe suffisamment haut ! Tandis que la bête humaine est sonnée sur le turnbuckle, Galloway retire la table du coin, et l’aligne à celui où se trouve Rhyno. Il rejoint celui-ci sur la troisième corde et lui porte son Future Shock DDT directement sur la table ! La victoire est pour l’écossais !

Drew Galloway reprend son souffle à genoux au centre du ring mais Tommy Dreamer débarque du public et attaque l’écossais ! Il le matraque de coup de poings au sol, puis le relève pour porter son Death Valley Driver sur ce qu’il reste de la poubelle. Après quoi Rhyno se relève, il soulève le bras de son ami et patron en signe de victoire psychologique sur Galloway. Mais Callihan débarque à son tour, Rhyno lui cours dessus alors que le Teen Idol est sur l’apron, mais l’aspirant au titre plis la corde et laisse le Man Beast s’écraser à l’extérieur, il est à présent dans le ring et confronte son patron. Les deux hommes de défient du regard, et c’est finalement Dreamer qui fait le premier pas avec un jab directement dans les dents de Sami Callihan, puis un autre, et encore un, Sami rebondis contre les cordes et assène un Lariat au patron. Sami profite de son avantage pour sortir une autre table de sous le ring et la placer en appuis sur la seconde corde, il se met en position pour le Headlock Driver qui ferait passer Dreamer au travers de la table, mais celui-ci se dégage, et Rhyno reviens dans le ring et porte le Gore sur Callihan qui passe au travers de la table ! Et c’est ainsi que le show se termine, sur une célébration de Dreamer et Rhyno sous les huées des fans.

Revenir en haut Aller en bas
Max'
14th Dan - Vindicator

avatar


Messages : 6601
Inscription le : 24/10/2014
Age : 21


MessageSujet: Re: House of Hardcore.    Mer 18 Mai - 21:44





All About Diamonds .... - 18/05/16
Live from Hammerstein Ballroom, New York




Le troisième show hebdomadaire de l’histoire de la House of Hardcore débute avec l’entrée du General Manager, EDGE. La légende est dans le ring avec un présentoir recouvert d’un drap noir. Copeland prend un micro et rappel que la semaine dernière, il avait promis de répliquer aux actions de Dreamer. Il n’a pas mentis puisque ce soir, il a ramené de quoi répliquer. Si Dreamer s’accapare du titre de la House of Hardcore, alors EDGE annonce qu’il y a un nouveau titre en circulation ! Si Dreamer veux se ridiculiser, lui et son titre, alors EDGE réplique en créant un second titre. Un second titre qui sera offert au plus méritant, un second titre qui ne sera pas volé par un patron égocentrique aveuglé par son propre nombril. Ce soir, il présente le Diamond Championships ! Edge retire alors le drap noir du présentoir et rend donc visible ce tout nouveau titre. Et alors qu’il allait recommencer à parler, une musique encore inconnue ici résonne. C’est Austin Aries qui effectue ses débuts à la House of Hardcore ! Austin Aries arrive sur le ring et confronte le General Manager, il finit par ouvrir la bouche pour dire que s’il y a un Diamond Championships, alors il doit être détenu par un lutteur de renom, un vrai diamant des rings… C’est-à-dire lui, The Greatest Man That Ever Lived !  C’est vrai, y’a-t-il quelqu’un de plus digne que lui dans ce vestiaire qui pourrait prétendre à ce nouveau titre ? Quelqu’un de suffisamment talentueux, de suffisamment prestigieux ? De suffisamment … C’est au tour d’Austin Aries de se faire couper par une musique inconnue, et c’est maintenant Chris Hero qui fait ses débuts ! Une fois de le ring, il dit qu’Austin oubli quelque chose, les superhéros brillent toujours, peu importe la façon,  et il ne fera pas exception à cette règle. EDGE stop les deux nouveaux arrivants en leur disant que ce n’est pas son plan initial, qu’il n’a pas prévu ces deux hommes pour le Diamond Championships. Mais, dans le fond, ils ont raison, ils sont dignes de ce titre, ils en ont les épaules, le talent, et puis c’est une affiche de rêve. Pour autant, il ne va pas laisser tomber son plan initial, il devait y avoir deux débuts dans le ring ce soir, ceux de Matt Sydal à qui il a promis il y a quinze jours d’avoir un meilleur plan pour lui, et de Chris « The Masterpiece » Mordetzky, le tout pour le nouveau titre. Mais ce plan vient de changer, puisque le Diamond Championships sera remis en jeu lors de Shattered Souls. Cependant il y aura bien deux débuts ce soir comme prévu initialement, et il y en aura aussi deux la semaine prochaine. Puisque la semaine prochaine, Matt Sydal et Chris Hero se feront face, tandis que ce soir, ce sont Austin Aries et Chris Mordetzky qui vont s’affronter, les deux gagnant seront nommés aspirants numéro un au titre. Et ça commence maintenant. Le Chef-d’œuvre effectue donc son entrée ici au Hammerstein Ballroom de New York tandis qu’EDGE retourne en coulisse et que Chris Hero s’installe en ringside pour observer le match.  






N°1 contender match
Single Match
Austin Aries Vs. Chris Mordetzky
Le premier match de la soirée commence très fort avec une légère domination d’Austin Aries, cependant, le chef-d’œuvre reviens rapidement dans le match, et c’est une vraie opposition qui débute, un vrai combat partagé sans dominant ni dominé. Aries est envoyé dans les cordes mais se retiens de revenir vers Mordetzky, alors qu’il s’apprête à retourner au combat, Chris Hero, monté sur le tablier entre temps tapote l’épaule d’Austin Aries, celui-ci se retourne et s’apprête à coller une droite au superhéros, mais finalement il esquive et A-Double se fait attraper dans le Master Lock, heureusement pour lui, il réussit à accrocher les cordes avec ses jambes ce qui cause l’arrêt de la prise. Il porte finalement un Brainbuster sur Chris Mordetzky pour le tombé final !


Après le match, Chris Hero remonte dans le ring et tente d’attaquer Aries mais celui-ci esquive et laisse Chris s’écraser dans le coin avec son élan. A-Double arrive à toute vitesse et porte un Double Knee contre le coin, mais c’est esquivé, de retour sur ses jambes mais désorienté, Aries se fait attraper pour le Hero’s Welcome (Rolling Cutter) et s’en est terminé pour The Greatest Man That Ever Lived, qui viens de se faire planter la tête dans le ring. Hero prend un micro, il annonce que la semaine prochaine, il rivera les épaules de Matt Sydal et rejoindra donc Austin Aries à Shattered Souls pour le Diamond Championships, après quoi il rivera à son tour les épaules d’A-Double pour s’emparer du titre.


De retour en coulisses, Joey Janela fonce à toute vitesse sur Andrew Everett, il le charge et le cogne contre le mur, il s’acharne à grand coups de poings sur le jeune voltigeur, et termine par lui porter une powerbomb sur une table servant à mettre à disposition des bouteilles d’eau pour les lutteurs. Janela dit qu’il s’assure de ne pas voir intervenir ce singe pendant son match, il récolte ce qu’il mérite. Drew Galloway passe à côté de cette scène, et la caméra le suit à présent, il entre dans le bureau de Dreamer. Il lui dit qu’il est un vrai poison, que son venin commence à se répandre dans tout le vestiaire, qu’il vient de croiser deux jeunes gars dans les coulisses en train se de battre à mort. C’est le résultat de son comportement, ça fait de lui le pire propriétaire imaginable. Sa gestion des coulisses est pire encore que celle de la ECW et de la WCW réunis … Dreamer dit que s’il n’apprécie pas l’ambiance de la House of Hardcore, il est libre de partir. L’écossais lui dit que ça l’arrangerais, ça le libérerais d’un poids. Il sait qu’il est une menace pour son titre, c’est la raison pour laquelle il l’écarte du titre, pour laquelle il le met dans deux matchs sans disqualifications à la suite. Il veut juste éliminer la menace. Mais ça ne fonctionne pas, car la fierté écossaise est toujours là, il relève chaque défi, et mérite sa place à Shattered Souls. Le patron répond qu’il est heureux que Galloway accepte de relever tous les défis, car il en a encore un ce soir pour lui. Dans le main event, Galloway va affronter Mike Knoxx, et en guise de preuve de sa bonne foi, ce sera un Table Match, puisqu’apparemment, il semble apprécier ce moyen de finir un match. Toutefois, il ne devrait pas se faire trop d’illusions, si Galloway a vu le match de Knoxx la semaine dernière, il doit savoir quelle menace l’attend …


Single Match
Joey Janela Vs. Christian York

Un match assez court dans lequel York a dominé de par sa supériorité physique. Pourtant, en fin de match, Janela reviens avec un superkick et enchaine avec le MoonStomps pour la victoire.


First Round of the House of Hardcore Tag Team Wrestling Championships Tournament
Tag Team Match
Tony Nese & Jigsaw Vs. The Young Bucks

Match décrit comme étant un véritable spotfest. Le finish voit Jigsaw porter le Jig ‘n’ Tonic sur Nick Jackson suivi du 450 splash de Tony Nese, mais Matt Jackson viens dans le ring, expulse Tony Nese, et porte le Worst Case Scenario sur Jigsaw pour emmener son équipe à Shattered Souls.


Dans le petit couloir précédant la rampe d’entrée, Mike Knoxx se prépare pour faire son entrée, il est rejoint par Tommy Dreamer. Le patron lui dit que ce soir, il ne va faire qu’une bouchée de Galloway, il a eu de la chance la semaine dernière en battant le Man Beast, mais ça n’aura pas lieu deux fois de suite. Il a confiance en lui, il l’a vu démolir Mike Bailey la semaine dernière, et il aimait beaucoup ce qu’il proposait à l’ECW en 2006. Ce soir, Knoxx va détruire Galloway comme il a détruit Bailey la semaine dernière.  Les premières notes résonne et Tony Chimel commence à présenter Knoxx, le destructeur quitte le couloir, et Dreamer part dans l’autre sens, certainement pour rejoindre son bureau, sur le chemin, il croise Drew Galloway, les deux hommes se défient du regard, et le Chairman continu d’avancer en rigolant.








Table Match
Drew Galloway Vs. Mike Knoxx

C’est une fois de plus un main event extrême qui nous ai proposé. Les deux hommes utilisent les tables de toutes les façons possibles. Il a même été possible de voir Mike Knoxx arracher l’un des pieds métallique afin de s’en servir comme arme. Les tables se brisent les unes après les autres, sans causer la fin du match cependant car jamais aucun des deux lutteurs ne fait passer l’autre au travers. A la fin du match, Knoxx porte un Spinebuster sur la table mais c’est contré en DDT par l’écossais qui remporte donc ce match !  


Alors que Drew Galloway célèbre sa victoire sur le ring, Rhyno sort de nulle part et fonce sur l’écossais. Mais celui-ci semblait s’y attendre et parviens à le plaquer au sol, il s’acharne sur lui avec une série de coup de poing, il relève le Man Beast et lui porte le Futur Shock DDT sur le pied de table métallique utilisé tout à l’heure. Alors qu’il pense en avoir enfin terminé, c’est Tommy Dreamer qui arrive à présent, il fait face à l’écossais sur la rampe. Il lui dit de se retourner, mais plutôt que de se retourner, il s’écarte et il a bien fait, puisque derrière lui, Mike Knoxx charge. Il arrive du coup sur Dreamer sans pouvoir s’arrêter dans son élan et le brise en deux avec un spear. Affolé, Knoxx se relève sans faire attention à Galloway qui est derrière lui, il lui porte à son tour le Futur Shock, cette fois ci sur la rampe métallique non protégée. Drew retourne dans le ring munis d’un micro, il dit à Dreamer qu’il vient de prouver qu’il mérite lui aussi sa place dans le main event de Shattered Souls. Il vient de terrasser à lui seul son patron et ses sbires, il vient de montrer qu’il est une menace, une menace pour Dreamer, pour Callihan, mais aussi pour le HOH Championships. Galloway jette le micro et retourne dans les vestiaires.


Revenir en haut Aller en bas
Max'
14th Dan - Vindicator

avatar


Messages : 6601
Inscription le : 24/10/2014
Age : 21


MessageSujet: Re: House of Hardcore.    Jeu 26 Mai - 0:09





Last Stop .... - 26/05/16
Live from Hammerstein Ballroom, New York




Drew Galloway est sur le ring pour commencer ce quatrième show de la House of Hardcore. Il dit que cela fait quinze jours qu’il relève les défis de Tommy Dreamer, quinze jours qu’il bat ses sbires. Et la semaine passée, il a détruit Mike Knoxx, Rhyno et Tommy Dreamer à lui seul. Il a prouvé qu’il était digne de ce titre que porte le Chairman, il est digne d’être dans le match qui va opposer Sami Callihan au patron. Il demande donc à Dreamer d’officialiser son entrée dans le match, à moins qu’il n’ait trop peur de rendre ça officiel. Trop peur de devoir affronter un adversaire supérieur. Trop peur de mettre son titre en jeu contre la fierté écossaise. La musique de Tommy Dreamer résonne et voici le boss sur la rampe munis d’un micro. Le patron dit qu’il n’a rien prouvé du tout la semaine dernière, qu’il n’a pas détruit comme il le dit ses deux alliés et lui-même. Non, Galloway a profité de son avertissement pour esquiver un spear qui l’a donc touché plutôt que de toucher l’écossais comme prévu. Il a simplement eu de la chance la semaine dernière, ça ne fait pas de lui un potentiel champion, ni même une menace pour son titre. Galloway lui répond que s’il n’est pas une menace, alors qu’il accepte de le mettre dans le match à Shattered Souls, qu’il n’a rien à perdre. Qu’il prouve qu’il est lui-même digne de ce titre, en le mettant en jeu contre lui dimanche, car pour l’instant, le champion n’est qu’un voleur égocentrique qui n’a rien prouvé depuis quatre semaines ! Le patron a une idée, puisque Drew est fier d’avoir détruit Knoxx, Rhyno et lui-même, alors il va lui offrir la chance de réitérer son exploit, ce soir, il va affronter ses deux amis Mike Knoxx et le Man Beast Rhyno, et s’il gagne alors c’est d’accord, le match à Shattered Souls sera un Triple Threat !






Alors que les deux rivaux ont quittés le ring, c’est au tour d’EDGE de faire son arrivée ! Le General Manager dit qu’il est là pour une annonce spéciale. Il dit que la House of Hardcore a reçu de nombreuses offres de partenariats en seulement un mois d’existence. Que le projet séduit le monde entier. Cependant, cela semble logique qu’ils ne peuvent accepter tous les partenariats, c’est pourquoi ils n’en ont retenu qu’un seul pour le moment. Ce partenariat va permettre différentes collaborations à différents niveaux avec cette promotion élue. Ils pourront se prêter leurs lutteurs, héberger des matchs de championnat de la structure alliée ou encore produire des shows communs. La House of Hardcore va bénéficier d’une meilleure exposition en Europe, de la même façon que la structure alliée va bénéficier d’une meilleure exposition aux Etats-Unis. Ils ont décidés de devenir partenaires avec la promotion française ICWA. Et cette alliance est effective à partir de maintenant. Et puisque ce weekend la ICWA tiens son show Hexagone, la HOH a décidé de prêter Brian Kendrick & Paul London afin qu’ils aillent affronter Senza Volto & Ace Angel pour le championnat d’Europe par équipe de la ICWA. Et de leur côté, les promoteurs français ont décidés de prêter l’équipe des Artistes composée de Peter Fisher et de Lucas Di Leo pour Shattered Souls ce dimanche. Ils y affronteront Rhyno et Mike Knoxx !  Edge dit qu’il sait que les fans attendent le main event de ce soir, l’opposition entre Chris Hero et Matt Sydal, il a également une petite annonce à faire à propos de ce match, puisque le perdant affrontera Chris « The Masterpiece » Mordetzky à Shattered Souls.



Single Match
Homicide Vs. Mike Bailey
Un premier match assez court mais bien partagé entre les deux hommes, pour finir, Bailey esquive un jump d’Homicide de la troisième corde, alors qu’il se relève, Mike l’envoie au tapis avec un Enzuigiri, il enchaîne avec son Shooting Star Knee Drop depuis le turnbuckle pour la victoire.


Retour dans les vestiaires où Andrew Everett s’apprête à entrer dans le bureau d’EDGE. Mais il est attaqué par Joey Janela qui lui écrase la tête contre la porte du bureau, il répète les coups contre la porte et envoie son adversaire voler contre une flight case. Janela se jette sur le corps de son rival et enchaîne droite et gauche dans le visage. Alors qu’il se baisse pour relever Andrew, le Bad Boy se fait avoir par un Eye Poke du voltigeur, il se relève et porte plusieurs coups de poings dans l’abdomen de son ennemi, et il l’envoi à son tour dans la caisse de transport. Everett prend une chaise et matraque le dos de son adversaire avec. Alors que Janela tente de se relever, EDGE sort de son bureau et ordonne aux deux lutteurs de se calmer. Il tient à l’ordre dans le vestiaire, et il est hors de question qu’il laisse une telle bagarre se produire. Il aime l’ordre, et il aime que les combats soient officiels, et puisqu’apparemment les deux hommes aiment se battre sans règle et partout où c’est possible, alors ce dimanche à Shattered Souls, ce sera un Falls Count Anywhere match entre Andrew Everett et Joey Janela, d’ici là, il ne veut aucune autre altercation entre les deux !  Les deux rivaux, visiblement satisfaits de cette décision s’écartent l’un de l’autre en continuant toutefois ce duel de regard.



Handicap Match
Drew Galloway Vs. Mike Knoxx & Rhyno

C’est l’opportunité de l’écossais puisque s’il gagne, il sera ajouté au match entre Tommy Dreamer et Sami Callihan dimanche lors de Shattered Souls. Mais le challenge est gros, et Galloway et en mauvaise posture dès le début de match, puisque Mike Knoxx prend le dessus. Après une longue passe de domination, Knoxx passe le relais et le Man Beast prend la relève. Cependant Drew parviens à revenir dans le combat, et il surprend même Rhyno avec un Spinebuster de toute beauté. Pendant le match, Knoxx distrait l’arbitre ce qui laisse le temps à Rhyno de retirer la protection du coin intermédiaire. Le match se poursuit et l’une des plus grosses actions consiste en un gore dans le coin, mais il est esquivé et Rhyno s’écrase la tête la première contre le coin non protégé. En sang, Rhyno est relevé et Drew porte le Futur Shock, cependant Knoxx interviens pour casser le tombé et le match se poursuit. Deuxième tentative de tombé, mais Galloway, futé, arrête de lui-même le pinfall et s’en prend à Mike Knoxx, qui surpris, ne peut contrer le Futur Shock, Drew relève Rhyno et lui vol son Gore pour la victoire !





Trevor Lee & Brian Myers arrivent sur le ring, ils disent que ce dimanche, le plus gros match de leur carrière les attendent. Myers dit qu’il a certes lutté pour la WWE, qu’il a eu l’occasion d’être associé à EDGE, qu’il retrouve d’ailleurs aujourd’hui en tant que décisionnaire de la House Of Hardcore. Mais son équipe avec Trevor Lee n’a jamais eu véritablement cette reconnaissance qu’ils ont aujourd’hui en étant participants du tournoi. Ils sont même finalistes et à Shattered Souls ils vont avoir la chance d’affronter deux équipes de renoms, les Hardys ainsi que les Young Bucks. Deux équipes réputées, l’une pour son incroyable carrière à travers le monde, l’autre pour sa carrière à la WWE et pour avoir contribuée à la création du TLC Match. Et eux … Les deux alliés n’ont pas le temps de terminer, ils se font couper par Matt & Nick Jackson.  Nick dit qu’il sait ce qu’allait dire Myers, il allait dire qu’ils ne sont pas à la hauteur de ce match, ils ne sont rien comparé aux Young Bucks, comment deux insignifiants lutteurs pourraient battre la meilleure équipe du business ? The Prince of Queens n’a construit sa petite réputation que par son passage à la WWE, les Bucks n’y sont jamais allé, et voilà le résultat, ils sont la meilleure équipe, ils ont gagné pratiquement tout ce qu’il est possible de gagner et tout ça en restant complètement libre ! Qui d’autres qu’eux pourrait gagner cette ceinture dimanche ? C’est au tour des frères Hardy de faire leur arrivée sur le ring, et c’est Jeff qui prend le micro en premier lieu, il dit qu’il y a bien une autre équipe pour gagner ces titres ce weekend, et cette équipe, c’est celle qu’il compose avec son frère depuis ses débuts dans un ring, les Hardys ! Il ne veut pas revenir sur le parcours de son équipe, comme le font les Bucks, il n’a pas cette prétention, ce melon. Il est là pour annoncer clairement qu’ils repartiront avec les titres dimanche, pas parce qu’ils pensent être les meilleurs, par parce qu’ils sont pour ainsi dire nés à la WWE, mais parce qu’ils seront dans leur élément ! Matt Hardy enchaîne en disant que ce sera un Triple Threat Tornado Tag Team Match, et que les règles de ce match sont simples, il n’y en a pas ! Les Hardys pourront utiliser tables, chaises, échelles et plus encore. Il n’y a rien de plus dangereux qu’un prédateur dans son état naturel, et dimanche, les Young Bucks, Trevor Lee et Brian Myers seront leurs proies, par conséquent ils n’auront aucune chance ! Après ce « Drop The Mic » des deux frères, les deux équipes restantes dans le ring se défient du regard et finissent par quitter le squared circle à leurs tours.



N°1 Contender Match
Chris Hero Vs. Matt Sydal

Pour la première fois de l’histoire de la House of Hardcore, le main event du show hebdomadaire n’est pas en lien avec le titre principal de la promotion, et c’est en plus de ça un vrai dream match qui nous ai proposé ! C’est dans une vraie opposition de style que prend lieu ce combat, avec un Matt Sydal étant toujours autant un flamboyant High-Flyer tandis que Chris Hero la joue Striker et Technique ! Après de longues minutes de match très disputées, les fans pensent en voir le bout avec un Here It Is Driver (Pumphandle Half-Nelson Driver) de Sydal, mais Chris « super » Hero se dégage juste à temps. Peu de temps après,  Chris porte son Hero’s Welcome (Rolling Cutter) et s’apprête à couvrir l’aérien, mais la musique d’Austin Aries retentie à ce moment, et le voici sur la rampe, il dit que la semaine passée, Chris Hero a tenté de lui voler sa place dans le Diamond Championships Match à Shattered Souls, mais il a échoué … Et ce soir, il va échouer encore une fois, à cause du Greatest Man That Ever Lived. Il termine en disant qu’il est désolé sur un ton ironique. Et alors qu’Aries quitte la rampe, Sydal retourne Chris Hero et l’emmène dans le Here It Is Driver une fois de plus, il enchaîne avec un Shooting Star Press pour la victoire !


Après le match, Matt Sydal ne célèbre pas, il aide plutôt Chris Hero à se relever, les deux hommes se font face, et Sydal dit qu’il est désolé, il a simplement saisis sa chance pour aller à Shattered Souls, il tend sa main en preuve de sa bonne foi au Super Hero  et celui-ci accepte en tapant sur l’épaule de l’Underdog avant de lui soulever le bras. Tommy Dreamer débarque sous son theme song et les huées des fans, le titre sur l’épaule et un micro en main, il ordonne à ces deux « no name » de quitter son ring, qu’il est désormais temps de passer aux choses sérieuses, le seul vrai titre de la structure, le House of Hardcore championship ! Les deux lutteurs s’exécutent et Dreamer reprend la parole. Il dit qu’une fois de plus, Drew Galloway a eu beaucoup de chance ce soir, et il en a même eu plus qu’à l’accoutumé, puisque sa victoire lui octroie une place dans le match à Shattered Souls. Mais si Drew s’avère être le plus gros chanceux de ce business, sa bonne étoile ne sera pas à ses côtés dimanche, il devra faire face à la légende de l’Hardcore, à l’innovateur de la violence, et ça, ce n’est pas un cadeau. Drew arrive sur le ring en rigolant. Il dit qu’il apprécie la façon dont son patron se rassure. Il prend les exploits de « The Scottish pride » pour de la chance car il refuse de voir la vérité en face. Il est bien plus puissant, bien plus talentueux, bien plus intelligent que ne le sera jamais son boss. Et c’est là qu’il fera la différence dimanche, il n’a pas besoin de chiens de garde pour gagner, il n’a pas non plus besoin d’armes pour gagner, et il n’a clairement pas besoin de voler un titre pour être champion, dimanche, Tommy Dreamer va connaître la plus grande humiliation de sa carrière quand il va perdre ce titre qu’il a volé, quand il prouvera au monde entier qu’il ne peut pas gagner un titre dans les règles. Dimanche, lui, Drew Galloway, va prouver au monde entier qu’il n’est pas comme son patron, qu’il n’a pas de champion que le nom. Il va prou… Sami Callihan débarque dans le ring à toute allure, il fonce sur Dreamer et l’écrase au sol, il se relève à la vitesse de l’éclair et fait de même sur Drew Galloway, le patron se relève et fonce sur son challenger mais celui-ci l’esquive et lui porte son Headlock Driver, il fait de même sur Drew Galloway à présent ! Il vient de terrasser ces deux adversaires de dimanche ! The Crazy Idol prend un micro, il dit qu’il vient de montrer qu’après Shattered Souls il n’y aura qu’un seul vrai champion lui ! Tommy Dreamer pourra bien trouver une nouvelle combine, Drew Galloway pourra bien venir pleurer un autre match revanche, le résultat sera le même, il sera pour la deuxième fois House of Hardcore Champion !

Revenir en haut Aller en bas
Max'
14th Dan - Vindicator

avatar


Messages : 6601
Inscription le : 24/10/2014
Age : 21


MessageSujet: Re: House of Hardcore.    Mer 1 Juin - 19:33





And Still HOH Champion .... - 01/06/16
Live from Hammerstein Ballroom, New York




Bienvenue au Hammerstein Ballroom de New York après un premier Pay-Per-View explosif! On attaque tout de suite avec Matt Sydal qui effectue son entrée. Il est maintenant dans le ring, et quelques feux d’artifices explosent dans l’aréna, une pluie de confettis tombe du toit également. Matt Sydal est là pour célébrer sa victoire de dimanche soir, lorsqu’il a rivé les épaules d’Austin Aries pour devenir le premier champion Diamond ! Le voltigeur descend du ring et tape dans les mains des fans présents ringside. Il remonte dans le ring, la larme à l’œil après un moment d’émotion très fort. Il remercie ses fans, il les remercie de leur soutient, que ce titre, il l’a remporté grâce à eux et … « Reborn » Matt Sydal n’a pas le temps de terminer sa phrase, il est interrompu par la musique de Chris Mordetzky, le chef-d’œuvre entre dans le ring micro en main. Il dit que tout ça l’écœure,  que si Matt Sydal était tombé dans le ring face à lui dimanche, il n’aurait pas le titre en ce moment même. Il dit que c’est injuste, qu’il aurait dû être à la place d’Austin Aries, mais que ça n’a pas été le cas à cause de Chris Hero, s’il n’était pas intervenu dans son match, il aurait affronté Sydal dimanche, mais non, Chris Hero est venu lui coûter la victoire en essayant de perturber A-Double. Il dit qu’il veut rectifier le tir, il veut ce Diamond Championship qui lui est destiné. Alors il provoque Matt Sydal en duel, il le défi de l’affronter tout de suite pour le titre. Un champion se doit de défendre sa ceinture, alors qu’il prouve qu’il en est un en acceptant ce challenge. Matt Sydal retire sa veste, ainsi que son titre, et il est prêt à se battre ! Alors que les deux allez commencer ce match, c’est la musique d’EDGE qui résonne à présent dans la salle, et voilà le décisionnaire sur le ring lui aussi. Avant toute chose, il félicite Matt Sydal pour sa victoire hier soir. Il demande ensuite aux deux hommes de se calmer, qu’il n’y aura pas de match de championnat ce soir, que les matchs ne s’organisent pas aussi simplement dans son show, qu’il décide de ce qui se passe, et il n’a pas prévu de match entre eux ce soir. Cependant, si Matt Sydal accepte de remettre son titre en jeu contre Chris Mordetzky, alors c’est d’accord, mais ça n’aurait pas lieu avant House of Hardcore Crime Scene, le prochain Pay-Per-View qui aura lieu le dimanche 26 juin 2016 ici même au Hammerstein Ballroom de New York ! Et si Chris Master tiens vraiment à avoir un match ce soir, qu’il en soit ainsi, puisqu’il va affronter un des amis de Matt Sydal, Jigsaw !




Single Match
Chris Mordetzky Vs. Jigsaw
Le match commence donc après qu’EDGE et Matt Sydal aient quittés le ring. Et sans surprise, la différence physique entre les deux hommes est trop grande pour que Jigsaw réussisse à s’imposer, c’est une véritable domination de « Master » même si son adversaire du soir tente de l’avoir avec sa rapidité. Finalement, c’est la surprise générale lorsque Jigsaw parvient à remporter le match sur un roll-up après avoir esquivé le Master Slam.


Frustré de cette défaite, Mordetzky se jette sur son adversaire masqué qui n’a même pas le temps de célébrer sa victoire. Four de rage, « Master » balance Jigsaw à l’extérieur du ring, et il l’envoie à de nombreuses reprises dans les barrières métalliques qui entourent le ring. Finalement, il porte son Master Slam à l’extérieur du ring, laissant Jigsaw inconscient se faire ramener dans les vestiaires par les médecins. Une fois reparti, l’écran géant s’allume et nous laisse voir Joey Janela dans sa chambre d’hôpital. Il dit qu’il prend le contrôle de la diffusion du direct afin de faire passer un message important. Il dit qu’il va bien,  et qu’il est apte à revenir sur le ring la semaine prochaine, il est encore à l’hôpital afin de rester sous contrôle et pour passer un dernier examen. Mais tout ça n’a aucune importance, non, le message qu’il veut faire passer est tout simple, il veut que tout le monde comprenne qu’il n’est motivé que par une seule chose : la victoire ! Et ça, il l’a prouvé dimanche, lorsque dans sa chute il a emmené avec lui son rival Andrew Everett afin de ne pas perdre. Mais … Mais ça n’a pas suffi puisque le match nul a été déclaré par l’arbitre. En conséquence, il va continuer ce soir ce qu’il a commencé dimanche, à savoir démolir Everett ! Joey Janela sort de sa chambre d’hôpital et traverse un couloir avant d’entrer dans une autre chambre, celle de son ennemi. Everett est endormi sur son lit, Janela en profite pour ressortir, et prendre une potence à perfusion dans le couloir, une fois de retour dans la chambre, il soulève le support dans les airs et l’abat d’un group coup violent dans l’abdomen d’Andrew, et il reproduit l’action quatre fois avant de se faire stopper par plusieurs infirmiers qui le maîtrise. La caméra se coupe lorsque le personnel médical s’affaire autour d’Andrew Everett.  



Tag Team Match
Les Artistes Vs. The HooliganZ

Les artistes ont fait leurs débuts officiels dimanche lors de Shattered Souls, et ils y ont surprise tout le monde puisqu’ils sont parvenus à battre les deux monstres Rhyno et Mike Knoxx. Ce soir le défi semble plus accessible, mais attention toutefois à l’expérience de London & Kendrick. Le match est disputé, et aussi très technique, un vrai plaisir pour les yeux, à un moment du match Brian Kendrick place le Sliced Bread, mais ce n’est pas assez pour terminer le match. Finalement les Artistes s’imposent avec un double Powerbomb.



Après le match, Peter Fischer et Lucas Di Leo prennent un micro. Ils disent qu’ils viennent de montrer leur supériorité, deux fois de suite. Tout d’abord dimanche, en battant Rhyno et Mike Knoxx, et à l’instant même, en battant Brian Kendrick et Paul London. Ils disent qu’ils ne visent qu’une seule chose à présent, les Tag Team Wrestling Championships ! Ils vont devenir la première équipe 100% française à remporter un titre par équipe sur le sol américain. Ils sont la sensation du moment et personne ne pourra mettre de bâtons dans les roues de la voiture de sport qu’ils sont. Ils sont lancés sur l’autoroute de la gloire, et à HOH Crime Scene, il n’y aura qu’une voiture accidentée, celle des Hardys. Et après ça, ils seront au sommet, et ils orneront leurs hanches de ces titres par équipes.


Après cette promo des Frenchies, nous retrouvons Candice Michelle dans les vestiaires en compagnie de Matt Sydal, elle lui demande quel est son ressenti vis-à-vis de sa victoire dimanche dernier à Shattered Souls. « Reborn » Matt Sydal répond que c’est une sensation incroyable, les fans qui chantent son nom, qui lui adressent leurs félicitations sur les réseaux sociaux, dans la rue. C’est absolument génial, et il est extrêmement heureux de pouvoir vivre ça. Il reconnait qu’il n’a pas gagné comme il l’espérait, c’est-à-dire de façon clean, sans interventions, mais que ça n’a pas d’importance. Il dit que quoi qu’il arrive dans le futur, il restera dans l’histoire de la House of Hardcore comme étant le premier Diamond Champion ! Candice acquiesce et demande maintenant ce qu’il pense que Chris Mordetzky, de ses actes ce soir envers son ami Jigsaw. Sydal répond que c’est un comportement inadmissible, que ce n’est pas un comportement digne d’un champion. Il lui fera payer ses actes lors de leur rencontre à HOH Crime Scene et cette fois, il n’y aura pas d’intervention pour l’aider, seulement lui et « Master » dans le ring, pour son titre …






N°1 Contender Match
Single Match
Sami Callihan Vs. Drew Galloway

Les hommes étaient déjà dans le ring ensemble dimanche, puisqu’ils affrontaient le patron Tommy Dreamer pour le HOH Championship dans un Triple Threat Match. Ils ont tous les deux perdus, et les voilà dans le ring ce soir pour se départager la place pour HOH Crime Scene. Le match est rude, violent, les deux hommes laissent s’exprimer leur haine, leur frustration. Conscient de l’enjeu de ce match, les deux hommes ne se font aucuns cadeaux, ils ne s’épargnent pas,  le combat se déroule même à l’extérieur pendant un moment, ou ils utilisent l’environnement comme arme de destruction. C’est d’ailleurs là que le match se termine puisque les deux hommes passent au travers de la table des commentateurs et ne se relèvent évidemment pas à temps pour le compte de 10 de l’arbitre. Les caméras se coupent sur cette image des deux hommes K.O à l’extérieur, laissant donc l’histoire en suspens.


Revenir en haut Aller en bas
Max'
14th Dan - Vindicator

avatar


Messages : 6601
Inscription le : 24/10/2014
Age : 21


MessageSujet: Re: House of Hardcore.    Dim 3 Juil - 17:26





Silent But Violent .... - 08/06/16
Live from Hammerstein Ballroom, New York




Bienvenue au Hammerstein Ballroom de New York, pour ce nouveau show de la House of Hardcore. Tommy Dreamer fait son entrée dans l’arène sous les huées des fans comme d’habitude. Le patron est à présent dans le ring avec un micro. Il dit que ce qui s’est passé la semaine dernière n’aurait pas dû arriver, un match de qualification ne devrait pas se terminer de la sorte, sans gagnant. Dreamer dit qu’il pourrait choisir la solution de facilité et faire de Sami Callihan et de Drew Galloway ses deux aspirants à cette ceinture, mais ça ne se passera pas comme ça. Ce final la semaine dernière, lui a ouvert les yeux,  il lui a ouvert les yeux sur le produit proposé par sa promotion, et il trouve que ça manque de saveur, un peu comme un repas de pâtes auquel on a oublié le sel. C’est pourquoi il décide de modifier quelques peu les règles de la House of Hardcore. A partir de maintenant, tous les matchs se tiendrons sans décomptes à l’extérieur, et sans disqualifications. Pour ce qui est de Callihan et Galloway, ils s’affronteront de nouveau la semaine prochaine, dans un Falls Count Anywhere match, et le gagnant l’affrontera à HOH Crime Scene. Alors qu’il s’apprête à quitter le ring, une musique encore inconnue résonne dans l’arène, c’est Aaron Haddad, plus connu sous le nom de Damien Sandow à la WWE. Haddad est habillé d’un peignoir et munis d’un micro, il semble énervé. Il prend finalement la parole après avoir longuement défié le patron du regard. Il dit qu’il refuse, il refuse de s’abaisser à du catch de jardin … Il refuse de devenir un de ces loubard qui aurait plus sa place dans des combats de rues que dans un ring de catch. Il dit que ce n’est pas pour ça qu’il a signé, lui, le sauveur intellectuel des masses. Il a signé afin de relever le niveau d’intelligence dans cette promotion de barbares arriérés, et maintenant il devrait s’abaisser à ce niveau ? Non ! Il refuse de devenir un bagarreur, il est un catcheur professionnel, et son travail n’est pas d’encaisser coups de chaises et autres armes de destruction. Alors … Il se fait couper par le boss, qui lui dit qu’il se fout de son beau discours, qu’ici, c’est lui le patron, et ici, à partir de maintenant on règle ses comptes sans disqualifications et sans décomptes à l’extérieur. Et d’ailleurs, il va inaugurer cette nouvelle règle, puisqu’il va affronter l’aspirant numéro un au Diamond Championship, Chris Mordetzky.




Single Match
Chris Mordetzky Vs. Aaron Haddad

Avant le début du combat, Haddad tente de négocier des règles basiques pour ce match, mais « Master » lui rentre dedans sans attendre une seule seconde. S’en suit alors une longue période de domination où Mordetzky ne va laisser aucun temps de répit à son adversaire. Finalement, il sort chercher une chaise sous le ring, et continu de s’acharner sur le nouvel arrivant. Chris en termine avec son Master Slam directement sur la chaise.


Après le match, Chris Mordetzky continu d’attaquer Aaron Haddad avec la chaise, il le matraque de coups puis s’arrête enfin afin de prendre un micro et de commencer à parler. Il s’adresse à Matt Sydal en lui disant que ceci n’est qu’un avant-goût de ce qu’il lui fera subir à House of Hardcore Crime Scene. Qu’il est prêt à démolir chaque semaine un adversaire pour lui faire comprendre dans quelle galère il s’est mis en acceptant un match au prochain Pay-Per-View. Il a déjà commencé la semaine dernière en démolissant son ami, le ridicule Jigsaw. Et qu’il continu ce soir, avec ce pathétique et peureux Aaron Haddad. Il dit à Sydal qu’il ferait mieux de se cacher, et même mieux, d’abandonner son titre, car à Crime Scene, la pire souffrance de sa carrière l’attend, à Crime Scene, il pourrait bien disputer le dernier match de sa carrière … Il quitte ensuite le ring, et la caméra se braque sur nos commentateurs Mikey Whipwreck et CM Punk, ils nous annoncent que suite à son attaque sur Andrew Everett la semaine dernière à l’hopital, Joey Janela est suspendu pendant un mois, ils disent que c’est EDGE qui a pris cette décision. Quant à Everett, cette attaque qu’il a subit la semaine dernière lui a valu quelques côtes cassées, il est donc blessé pour plusieurs semaines sans toutefois savoir pour combien de temps exactement. Toutefois, il semble peu probable que la blessure dure plus de deux mois.


Dans les vestiaires, Austin Aries est avec Candice Michelle pour une interview, elle lui demande s’il en a terminé avec Chris Hero.  Aries rigole est lui demande si elle est en train de se foutre de lui, lors de Shattered Souls, Hero est venu lui coûter le Diamond Championship, pour aucune véritable raison. Candice lui rappelle alors qu’il a coûté un match de championnat au Super Hero lorsqu’il affrontait l’actuel champion Matt Sydal. Aries dit qu’il n’a fait ça que pour se venger, car c’était Hero qui avait lancé les hostilités en tentant de le faire perdre contre Mordetzky. C’est bel et bien Chris Hero le fautif, le coupable. C’est par sa faute qu’il n’est pas Diamond Champion, c’est par sa faute que la rivalité autour du titre est une opposition entre un tas de muscle qui tente de se vendre  bon catcheur en portant des Hurricanrana et un minet qui n’a jamais eu et qui n’aura jamais l’étoffe d’un champion. Chris Hero a privé les fans d’un champion en diamant. Mais The Greatest Man That Ever Lived ne va pas se laisser faire aussi facilement, à  HOH Crime Scene, il compte bien faire payer Chris Hero, et une fois que ce sera fait, il ira récupérer ce qui lui revient de droit, le Diamond Championship. Alors qu’il commence à quitter la zone d’interview, A-Double est retenu par une voix plutôt criarde, presque un aboiement, qui lui demande d’attendre. C’est Paul Heyman ! Paul Heyman est à la House of Hardcore ! Il dit qu’en quelques sortes, il est ici chez lui ce soir, le Hammerstein Ballroom est un petit peu sa deuxième maison, son jardin. Si des légendes se sont créés ici, c’est grâce à lui et à sa génialissime ECW. Est-ce que Tommy Dreamer serait le boss de la HOH sans lui ? Est-ce qu’il serait champion de cette même promotion sans lui ? Non, certainement pas … Il dit qu’avec le temps, les fans le considèrent comme un génie du business,  et quelque part … Ils ont raison. Il suffit de regarder ce qu’il a fait de certains lutteurs, de comparer ce qu’ils étaient avant lui, et ce qu’ils sont maintenant … Mais… Paul se fait couper la parole par Aries qui dit que c’est bien gentil, mais qu’il ne voit pas le rapport avec lui. Heyman dit que c’est très simple, il a vu les fans s’emballer sur l’internet, c’est d’ailleurs assez effrayant de voir à quel point les fans sont devenus les paparazzis d’aujourd’hui, mais qu’importe, il disait donc que les fans se sont emballés, et pensaient tous que Brock Lesnar allait arriver à la House of Hardcore. Eh bien il est désolé, mais ce n’est pas le cas. Non, s’il est ici, au Hammerstein Ballroom de New York, c’est pour présenter « My brand new client, silent but violent » Mike Bailey ! Et voilà le rapport avec Aries, puisque ce soir, dans le main event, Mike Bailey et Chris Hero se feront face, et le gagnant affrontera Matt Sydal pour le Diamond Championship la semaine prochaine. Paul Heyman quitte ensuite la zone d’interview en rigolant, laissant A-Double perplexe et furieux.


Après cette annonce fracassante de Paul Heyman, nous sommes de retour dans le ring, avec Rhyno et Mike Knoxx qui font leur entrée. Une fois dans le ring, les deux monstres commencent à parler. Ils disent que ces dernières semaines ne se sont pas véritablement déroulées comme ils l’espéraient. Qu’ils ont enchainés les défaites et les coups durs en s’éloignant complètement de leur objectif, le House of Hardcore Tag Team Wrestling Championship. Simplement car ils étaient trop occupés à assurer les arrières de leur ami et patron Tommy Dreamer. A partir d’aujourd’hui, ils sont officiellement en lice pour le championnat par équipe, mais que tout le monde se rassure, ils restent avant tout des « corporate beasts » à la botte du boss. Ils ne laisseront rien ni personne venir voler le propriétaire des lieux. Ils terminent en disant que leur premier pas vers le titre c’est maintenant, puisqu’ils vont faire face aux champions. Et ils vont prouver que ceux-ci n’ont de champions que le nom, car ils vont les battre dans ce qui est leur premier match depuis la prise du titre. Qu’ils s’apprêtent à souffrir … The Hardys effectuent donc leur entrée pour le match




Tag Team Match
Rhyno & Mike Knoxx Vs. The Hardys

Les deux sbires de Tomy Dreamer jouent gros dans ce match, ils pourraient bien obtenir un match de championnat s’ils venaient à battre les frères Hardy. Les phases de domination s’alternent dans ce combat, d’abords les « Corporate Beasts » grâce à leur puissance, puis les Hardy qui s’en sortent avec une rapidité certaine. Personne ne pourrait donner le nom du gagnant de ce match tant les deux équipes sont au même niveau. Mais une ouverture se créée pour les champions lorsque Matt parvient à placer le Twist of Fate sur Rhyno pour ensuite faire le tag avec son frère. Finalement, alors qu’il est sur la troisième corde, prêt pour le Swanton Bomb, Mike Knoxx arrive dans le ring et propulse Jeff à l’extérieur avec un énorme Big Boot. Il relève ensuite Matt et lui porte son Knoxx Out, avant de le relever et de le maintenir debout pour que le Man Beast qui viens de se relever achève l’ainé avec son Gore. La victoire est pour Rhyno & Knoxx !


Les frères Hardy sont au centre du ring encore déboussolés de ce qu’il vient de se produire, finalement, alors qu’ils allaient quitter le ring, l’écran géant s’illumine et les Artistes Peter Fischer et Lucas Di Leo y apparaissent. Ils présentent leur atelier, dans lequel ils passent le plus clair de leur temps, pour y concevoir toutes leurs œuvres. Fischer nous présente un tableau, il dit qu’il s’appelle La Genèse.  Il dit que cette peinture représente tout simplement le commencement des Artistes, lorsqu’ils gagnent le House of Hardcore Tag Team Wrestling Championship à Crime Scene. Fischer dit ensuite que c’est de l’art, mais pas ce genre d’art étrange que pratique Jeff Hardy. Il est très ouvert d’esprit, mais ces peintures peintes par le plus jeune des deux frères ne méritent même pas l’appellation Art. Des dessins d’adolescent en crise tout au mieux, mais clairement pas de l’art. Fischer laisse maintenant la parole à son partenaire. Di Leo dit que la défaite des Hardy ce soir est significative, ils ne sont pas apte, digne, de porter ces titres par équipes. Ils se sont fait battre par des hommes qu’eux, Les Artistes ont battus, dans leur premier match qui plus est. Alors, il ne fait aucun doute que lorsqu’ils se croiseront dans un match pour un titre, la HOH couronnera de nouveaux champions. Pour finir, Di Leo dit qu’il n’y a que deux choses qui comptent, l’Art et la Performance. Les deux français font un salut théâtral avant que l’image ne se coupe.






N°1 Contender Match
Single Match
Mike Bailey w/ Paul Heyman Vs. Chris Hero

On est parti pour le main event de la soirée. Le gagnant de ce match affrontera Matt Sydal la semaine prochaine pour le Diamond Championship. Est tout de suite l’avantage est pris par Chris Hero, qui, avec sa force, et sa taille, parvient à dominer le nouveau Paul Heyman Guy. Alors que le match se poursuit, Austin Aries débarque sur la rampe avec un micro, il dit qu’il trouve injuste qu’on laisse une chance à Chris Hero pour le titre mais pas à lui, alors, il va profiter des nouvelles règles instaurées en début de soirée pour s’ajouter au match. Et si l’arbitre refuse de compter ses pinfall car officiellement ce n’est pas un Triple Threat, alors il va démolir Hero et Bailey et les couvrir jusqu’à ce que l’arbitre prenne ses responsabilités et commence le compte afin de stopper ce match qui peut durer toute la nuit s’il le faut. Aries se greffe donc au match, et celui-ci continu. A Double tient parole puisqu’après avoir porté un Brainbuster sur Chris « super » Hero il tente le tombé mais l’arbitre ne compte pas. Le match poursuit alors, et The Greatest Man That Ever Lived cours vers Bailey dans le coin pour un Double Knee, mais c’est esquivé, et Mike reprend donc le dessus avec une série de headkicks dans le coin sur Austin. Mais attention à Hero qui arrive en courant, finalement, le nouveau Paul Heyman Guy esquive et laisse Chris s’écraser sur Aries. Enzuiguiri qui touche les deux hommes ! Aries et Hero tombent l’un sur l’autre et Mike Bailey est désormais sur la troisième corde, Shooting Star Knee Drop ! Pinfall sur Hero ! Bailey affrontera Matt Sydal la semaine prochaine !


Alors qu’il célèbre sous les huées des fans, Chris Mordetzky débarque. Il dit que la victoire de Mike Bailey est très impressionnante, il n’aurait jamais pensé le voir s’imposer ce soir. Mais cette victoire ne signifie rien, des mouches de son genre, il en écrase tous les jours, pas plus tard que la semaine dernière lorsqu’il a mis sur la touche Jigsaw. Mais il aime aussi les calibres plus impressionnant, comme Chris Hero à Shattered Souls où encore Aaron Haddad ici même ce soir. Alors qu’il l’emporte la semaine prochaine contre Sydal où qu’il perde, le résultat sera le même, à Crime Scene il sera le champion. Et ensuite, plus personne ne pourra lui prendre ce titre. Heyman prend la parole à son tour pour défendre son poulain. Il souhaite tout d’abord rétablir la vérité, car Mordetzky se vente de la destruction de Jigsaw, cependant, ça n’a eu lui qu’après une défaite de « Master », les mouches comme il dit, sont aussi capable de chasser le prédateur. Et s’il reconnait que son Client, Silent but Violent n’est pas au niveau physique de Mordetzky, il a la rapidité, l’agilité, et la présence d’esprit qui sont bien supérieur. Et c’est exactement ce qui fera la différence la semaine prochaine contre Matt Sydal, puis, à Crime Scene ensuite. Son nouveau client est le futur de cette compagnie, il est ce qui s’apparente le plus à un visage. Mike Bailey va prendre sa revanche sur cette promotion qui l’envoie en France pour un titre local sans valeur, qui ne lui donne que des matchs d’ouverture sans intérêts. Mike Bailey est désormais au niveau supérieur, et ce n’est pas Chris Mordetzky qui pourra l’arrêter. Alors qu’Heyman et son client se serrent la main, Austin Aries est debout derrière eux et attaque le Canadien, puis lui porte son Brainbuster. Alors qu’il le matraque de coups de pied au sol, Hero est debout lui aussi et donne un coup d’avant-bras dans la nuque d’A-Double qui se plis sous le choc, Hero’s Welcome ! Hero prend ensuite le micro et dit que sa défaite ce soir ne compte pas pour lui, il veut régler ses comptes avec Aries avant de s’intéresser au titre. Il ne compte pas laisser Austin Aries le pourrir longtemps encore, au contraire, il compte bien se débarrasser de lui. Si Aries est The Greatest Man That Ever Lived, lui est le Real SuperHero, est les héros, sont toujours supérieurs aux simples hommes aussi grands soient-ils. Les Images se coupent sur Paul Heyman escortant son nouveau client dans les vestiaires et Austin Aries gisant au sol, surplombé de son rival qui lui hurle qu’il va en finir avec lui.


Revenir en haut Aller en bas
Max'
14th Dan - Vindicator

avatar


Messages : 6601
Inscription le : 24/10/2014
Age : 21


MessageSujet: Re: House of Hardcore.    Sam 16 Juil - 0:05





Diamond Division ? .... - 15/06/16
Live from Hammerstein Ballroom, New York




Comme chaque semaine, Mikey Whipwreck et CM Punk nous accueillent ici, au Hammerstein Ballroom de New York pour le show hebdomadaire de la House of Hardcore. Dans le ring, Sami Callihan avec un micro. The Crazy Teen Idol nous présente son plan pour ce soir, il dit que ce soir, il n’y aura qu’un seul gagnant à l’issue de son match contre Drew Galloway, il dit qu’il sait que les fans sont habitués à ce genre de discours, ce genre de discours que tient chaque lutteurs un jour pour faire sa promotion, la promotion de sa victoire. Mais il est l’un des rare qui va tenir parole en bottant le cul de l’écossais et en allant directement à Crime Scene chercher le HOH Championship qui lui appartient et qu’il n’a techniquement jamais perdu. Sami Callihan rappel qu’il a déjà battu Galloway, et il l’a battu ici même dans le tout premier événement hebdomadaire de l’histoire de cette compagnie, pour le titre majeur qu’il a remporté dans le tout premier main event. Alors, oui, ce soir, le résultat sera le même, il sera le gagnant de cet affrontement, et il promet que dans quinze jours, après House of Hardcore Crime Scene, il sera le champion pendant que Tommy Dreamer sera de retour dans son bureau à gérer ce qu’est censé gérer un patron, et non plus occupé à mettre des bâtons dans les roues de ses employés. Callihan dit qu’il a entendu les sbires de Tommy Dreamer la semaine dernière, il les a entendus dire qu’ils se concentraient dorénavant à cent pourcent sur la conquête des titres par équipes, mais il sait que ce n’est que de la poudre aux yeux dans le but de faussement surprendre lorsqu’ils interviendront en faveur de leur boss. Mais il veut éviter ce scénario, il veut éviter de revivre la même chose qu’à Shattered Souls, il veut que cette fois, le match se passe vraiment entre lui et Tommy Dreamer et personne d’autre. Il ne veut pas voir Knoxx et Rhyno venir lui coûter la victoire une fois de plus. C’est pourquoi il demande que son match à Crime Scene contre Tommy Dreamer soit un Steel Cage Match ! Le patron de la HOH débarque, surement pour donner sa réponse, il reste debout sur la rampe, avec son titre à l’épaule. Il dit qu’il entend Callihan parler comme s’il était déjà le challenger, comme s’il avait déjà battu Galloway. Pourtant, sur le ring, il ne voit qu’un homme se convaincre qu’il peut prendre ceci, le titre suprême de la House of Hardcore. Certes il a été le premier champion, certes il a déjà battu Drew Galloway, mais un miracle ne se produit jamais deux fois. C’est pourquoi il accepte l’offre de Callihan, car jamais il ne parviendra à s’imposer ce soir ! Dreamer repart laissant The Idol heureux au centre du ring. C’est donc officiel, si Sami Callihan gagne son match ce soir, il affrontera Tommy Dreamer à Crime Scene dans un Steel Cage Match.


Tag Team Match
Trevor Lee & Brian Myers Vs. The HooliganZ

C’est parti pour le premier match de la soirée. L’opposition est de qualité entre deux équipes qui savent comment bien travailler ensemble. L’alchimie entre les deux Tag Team est bien présente et The Family semble le ressentir aussi puisqu’ils sont entièrement plongés dans le match, ne laissant pas une seule seconde sans réactions ou chants. Les mouvements s’enchainent, entre haute-voltige et technique, les deux équipes donnent le meilleur d’eux-mêmes. Brian Myers subit une longue période de domination par l’équipe composée de London & Kendrick, mais il parvient à faire le tag avec Trevor Lee qui fonce sur Paul London et lui porte son Mushroom Stomps. Lee continue et attrape maintenant son adversaire pour la Deadlift German Suplex, mais une fois à hauteur de Trevor, London contre en un magnifique Stunner qui redonne l’avantage à son équipe. Changement avec Kendrick, Sliced Bread ! Alors que tout le monde pense le match terminé, Rhyno et Mike Knoxx débarquent et attrape par le cou les HooliganZ, Double Chokeslam ! Lee & Myers viennent à leur tour mais se font avoir par un Gore de Rhyno et un Knoxx Out de Mike. Les deux équipes ne sont plus en état de terminer le match, c’est donc une égalité entre les deux.





The Corporate Beasts sont désormais au centre du ring micro en main, ils disent que c’est intolérable de voir deux équipes sans importances avoir de l’exposition, tout le monde se fiche d’une opposition entre deux équipes sans histoires. Et pendant ce temps, on laisse l’équipe la plus menaçante au vestiaire, l’équipe qui a battu les champions la semaine dernière. Ils refusent de devoir rester dans l’ombre pendant que le temps d’antenne qui devrait leur être donné, est volé par deux équipes de merdes. Ils sont loin d’avoir terminé ce qu’ils ont entrepris la semaine dernière, leur renaissance, non, la semaine dernière ce n’était que la première pierre. Ils veulent prouver au monde entier qu’ils sont les futurs champions par équipes. Ils ont battus les champions la semaine dernière, ils méritent un match de championnat ! Et ils le veulent ce … Rhyno et Mike Knoxx n’ont pas le temps de terminer leur phrase, ils se font couper par l’arrivée des Artistes, Lucas Di Leo et Peter Fischer. Les deux Français entrent dans le ring avec un présentoir recouvert d’une bâche en tissu blanc. Ils prennent finalement la parole après avoir installé le socle au centre du ring. Ils disent qu’ils sortent tout juste de leur atelier, leur antre, leur 221B Baker Street à eux. Et comme tout le monde a pu le voir la semaine dernière, ils n’y résolvent pas d’enquêtes, mais y créent différentes œuvres d’art. Et ce soir, ils ont amenés leur toute dernière création. Di Leo retire le drap de sur le présentoir et une statue apparaît. Fischer reprend la parole et dit que depuis la semaine dernière, ils étaient dans une période assez noire, avec beaucoup d’images sanglantes en tête, et c’est ce qui a inspiré cette œuvre. Cette statue représente Rhyno et Mike Knoxx après Shattered Souls. Ici, Rhyno, au sol et ensanglanté, et ici Mike Knoxx … Au sol et ensanglanté… Alors certes, ils ont laissé leur âmes d’artistes parler lors de l’élaboration de ce monument miniature en rajoutant du sang, mais le message reste le même, ils ont battu The Corporate Beasts à Shattered Souls … Et c’est pourquoi ils sont les actuels challengers, ils ont prouvés qu’ils étaient digne d’affronter les Hardys pour le titre par équipe. Knoxx reprend la parole et dit qu’eux aussi … C’est la deuxième fois qu’il se fait couper la parole, cette fois, c’est notre General Manager EDGE qui fait son arrivée. Il dit que les Artistes ont raison, ils méritent d’affronter les champions lors de HOH Crime Scene. Mais, The Corporate Beasts ont également raison, puisqu’ils se sont eux aussi montrés méritants en battant The Hardys la semaine dernière. Il pourrait décider de régler ça avec un match entre les deux équipes et où l’équipe gagnante irait dans le match de championnat, mais ce ne serait pas juste pour les perdants qui méritent également cette place. C’est pourquoi il décide de faire du match de championnat par équipe lors de Crime Scene, un Three Way Tag Team Match entre les champions The Hardys, Lucas Di Leo & Peter Fischer Les Artistes et Mike Knoxx & Rhyno The Corporate Beasts. Après cette annonce, Edge quitte le ring et laisse les deux équipes se défier du regard.




N°1 Contender match for the HOH Championship
Falls Count Anywhere match
Sami Callihan Vs. Drew Galloway

L’enjeu de ce combat est de haute importance puisque le gagnant rejoint Tommy Dreamer à HOH Crime Scene pour le chammpionnat de la House of Hardcore, et si c’est Sami Callihan qui l’emporte, alors le match sera un Steel Cage match. Et tout de suite les deux hommes montrent leur envie de vaincre en se jetant dessus avant même que la cloche ne sonne. On ne cherche pas à être technique mais juste à être violent dans le but de faire le plus mal possible. Clothesline, Big Boot, Droite, Powerbomb, les mouvements s’enchaînent et les deux hommes commencent à sentir l’épuisement arriver. Le match dégénère rapidement puisque les deux rivaux quittent le ring et commencent à se battre à l’extérieur et les premières armes pointent le bout de leurs nez. Chaises, Kendo Stick, Poubelles, des armes classiques mais diablement efficaces. Le match se termine presque lorsque Galloway porte son Future Shock DDT sur une poubelle, mais The Crazy Idol puise dans ses ressources pour arrêter le tombé juste à temps. Les deux s’éloignent de plus en plus du ring et sont à présent sur la rampe d’accès au ring. Spinebuster de Callihan ! Son adversaire rampe, et Callihan descend de l’estrade et rejoint la table de l’équipe pyrotechnique, il déclenche un feu d’artifice dont le propulseur se trouve sous la tête de Galloway, mais fort heureusement pour lui, ce dernier parvient à se jeter sur le côté pour éviter l’explosion. Callihan retourne vers son adversaire et l’envoi contre la structure métallique soutenant l’écran géant à plusieurs reprises, il le porte maintenant en Fireman’s Carry et … Oh Mon Dieu ! Il vient d’écraser l’écossais avec un Samoan Drop depuis la rampe d’accès au ring directement sur la table de l’équipe pyrotechnique. L’arbitre se jette sur Drew Galloway pour s’assurer de son état de santé, mais il ne semble pas apte à continuer le match puisque l’arbitre fait sonner la cloche et annonce sa décision à Tony Chimel,  Drew Galloway n’est pas en état de terminer le match, par conséquent, le gagnant par forfait est Sami Callihan !


L’équipe médicale est déjà en train d’équiper Drew Galloway d’une minerve dans le but de le transporter sur une civière en toute sécurité. L’écossais est transporté vers une ambulance.  Pendant ce temps, Callihan qui est revenu sur le ring jubile, il hurle dans un micro qu’il avait prévenu Dreamer qu’il serait son adversaire. Et sûr de lui comme il est, il a accepté un Steel Cage Match, en d’autres termes, il a accepté de prouver au monde entier que sans ses sbires, sans ses manigances, il n’est rien, et n’est pas capable d’être champion. Dans quinze jours, à HOH Crime Scene il reprendra enfin ce qui lui appartient, SON House of Hardcore Championship !


Nous sommes à présent dans les vestiaires avec Candice Michelle qui entre dans le bureau de Tommy Dreamer, il semble véritablement énervé et aboie qu’il ne souhaite pas parler. Candice quitte alors le bureau et croise finalement Paul Heyman et son tout nouveau client Mike Bailey qui se dirigent vers le ring pour le match de championnat du jeune canadien. Elle demande à Heyman s’ils ont quelques minutes pour une interview, ce à quoi il répond par la positive. Elle lui demande alors si son association avec Brock Lesnar est terminée, et si non, est-ce qu’il y a une chance de le voir venir ici au Hammerstein Ballroom de New York. Paul répond que son association avec Lesnar ne concerne pas que le business, il sont également de vrais amis, donc non,  le fait que Mike Bailey soit désormais un Paul Heyman Guy ne change rien à la relation que Lesnar et lui entretiennent. Pour ce qui est de voir un jour Brock à la HOH, tout est possible, mais il est encore sous contrat avec la WWE. Il y a une différence entre laisser sa poule aux œufs d’or faire un combat de MMA pour l’UFC et la laisser lutter pour d’autres promotions de lutte professionnelle. Mais tout est possible et si Brock venait à quitter la WWE, alors pourquoi pas, mais il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte, et si Brock Lesnar devait venir ici, ce ne serait pas pour la semaine prochaine. Michelle demande ensuite pourquoi avoir choisis Mike Bailey comme nouveau client et si la décision vient de lui. Heyman dit qu’il est toujours celui qui décide de qui il prend sous son aile, que c’est un privilège qu’il refuse d’offrir à n’importe qui. Il a été approché par la House of Hardcore pour un rôle en vestiaire en dehors des écrans, cependant, lors du meeting avec les officiels, il a évoqué l’idée de faire de Bailey son tout nouveau client, et tous étaient d’accord, et même très enthousiastes. Il a repéré Mike Bailey il y a déjà quelques temps et a toujours trouvé que toutes les promotions pour lesquelles il a lutté l’ont sous-estimé, il a donc voulu remédier à cela et nous voilà arrivés à aujourd’hui. Candice demande maintenant s’il est possible de voir d’autres Paul Heyman Guy à l’avenir à la HOH, il répond qu’il a un œil sur tous les lutteurs de ce roster, et si l’occasion se présente, alors il sera ravi d’offrir son aide à un autre lutteur. Mais pour l’instant, son objectif et de donner de la valeur, du prestige, à « Silent but Violent » Mike Bailey. Candice Michelle dit qu’elle en a terminé, les deux hommes continuent alors leur marche dans le couloir, elle souhaite finalement bonne chance au canadien, mais Paul Heyman répond sans même se retourner que le Pro Wrestling Business ne fait jamais appel à la chance.



Diamond Championship
Single Match
Matt Sydal © Vs. Mike Bailey (W/ Paul Heyman)

Et c’est parti pour notre main event de la soirée. Le match met un petit peu de temps à décoller puisque les deux lutteurs engagent avant toutes choses une phase de Chain Wrestling. Après un coup d’arpin du canadien qui met le champion en position assise, son challenger commence une série de kick bien puissants dans le dos. Mais après cinq coups de pieds encaissés, Sydal revient dans le match avec un Dragon Screw. Le match prend de l’ampleur et gagne surtout en rapidité, les moves s’enchaines à toute vitesse, et les premiers springboard apparaissent. C’est le premier tournant du match lorsque Mike Bailey porte son Standing Shooting Star Knee Drop, mais Sydal se libère du pinfall à 2.99 !! Les deux hommes commencent à s’épuiser, et c’est finalement à bout de souffle que Matt Sydal rejoint son challenger sur le Turnbuckle et porte le Cyclorama ! Le champion rampe vers son adversaire et allonge le bras sur la dépouille de son opposant, mais Chris Mordetzky déboule en trombe et attaque Matt Sydal, Master Slam ! Le chef-d’œuvre dépose Mike Bailey sur Matt Sydal 1…2…3... C’est fait, Mike Bailey est le nouveau Diamond Champion !


Le canadien met quelques temps à reprendre ses esprits et à comprendre ce qu’il vient de se passer, il célèbre son nouveau titre en étant toutefois incapable de savoir comment il a remporté ce match. Epuisé,  il s’apprête à quitter le ring, mais EDGE arrive et dit qu’il est désolé. Il est désolé d’annoncer ça maintenant, qu’il voulait attendre la semaine prochaine pour l’officialiser, mais les circonstances l’oblige à venir maintenant. Il dit qu’en tant que responsable du Diamond Championship, il a décidé de mettre en place une Diamond Division, il dit qu’il donnera tous les détails sur cette nouvelle division la semaine prochaine, mais il veut instaurer les nouvelles règles dès maintenant. Si Tommy Dreamer décide de faire de sa promotion un espace sans règle où tout est permis, ce n’est pas le cas de sa Diamond Division, les matchs se dérouleront tous avec des règles basiques, c’est-à-dire avec disqualification et décompte à l’extérieur. Par conséquent, il prend la décision d’annuler le résultat du match qui vient de se passer, et il en est véritablement désolé. Cependant, pour rester le plus juste possible, il demande à ce que le match soit rejoué maintenant. Et si Chris Mordertzky déçide une nouvelle fois d’intervenir dans ce combat, alors il perd sa place au sein de la Diamond Division et donc toute chance d’un jour toucher au titre ! Paul Heyman complètement dépité et fou de rage quitte le ring non sans glisser quelques conseils à l’oreille de son client auparavant.



Diamond Championship
Single Match on Diamond Division's rules
Matt Sydal © Vs. Mike Bailey (W/ Paul Heyman)

Les deux homes, toujours autant fatigués, livrent une moins bonne performance que lors de leur précédent match. Finalement, l’opposition est très rapide, et Sydal parvient à porter le Here It Is Driver pour conserver son titre.


Après le match, Paul Heyman escorte son nouveau client dans les vestiaires en hurlant que ça ne va pas se passer comme ça. Les images se coupent sur un Matt Sydal victorieux mais très affaiblit, tandis que Chris Mordetzky est revenu sur la rampe pour défier du regard son champion de rival.

Revenir en haut Aller en bas
Max'
14th Dan - Vindicator

avatar


Messages : 6601
Inscription le : 24/10/2014
Age : 21


MessageSujet: Re: House of Hardcore.    Lun 25 Juil - 7:55





Diamond Division !  .... - 22/06/16
Live from Hammerstein Ballroom, New York




Bonsoir et bienvenue pour ce nouvel événement télévisé de la House of Hardcore. La soirée commence avec l’arrivée d’EDGE, notre General Manager est sur le ring avec un micro. Il dit qu’il a deux annonces à faire. Premièrement, il dit qu’il est de notoriété publique qu’il est un adorateur des matchs par équipes, que ce n’est pas pour rien si une partie de sa carrière est basée sur la Tag Team Division. Et s’il apprécie ce que propose actuellement la division par équipe de la HOH avec cette rivalité entre les Hardys, les Artistes et les Corporate Beasts, il trouve qu’il y a quelques équipes talentueuses qui dorment dans les coulisses en attendant d’avoir leur chance, et qu’il y a une multitude d’équipes talentueuses dans le monde … C’est pourquoi il a décidé d’organiser un tournoi par équipe cette année ! Seize équipes du monde entier vont avoir l’occasion d’en découdre pour aller chercher le trophée. Il dit que le gagnant n’aura pas de Title Shot, ni même de contrat si le vainqueur n’est pas un habitué de la House of Hardcore, mais simplement un trophée avec une symbolique très forte. Elle sera la première équipe gagnante de ce tournoi qu’il espère pouvoir reproduire chaque année, quelque part elle sera la meilleure équipe du monde. Ce tournoi est ouvert à tous sauf aux trois équipes impliquées actuellement dans la rivalité pour le Tag Team Wrestling Championship. Le tournoi aura lieu sur deux jours le samedi et dimanche d’après Crime Scene, sept matchs le samedi et sept matchs le dimanche. Le match d’ouverture du tournoi aura lieu dimanche à Crime Scene. Et puisqu’il a essentiellement construit sa carrière à l’aide de tables, d’échelles et de chaises, la finale du tournoi sera un TLC match ! EDGE dit ensuite que sa deuxième annonce est liée à la controverse de la semaine dernière. Il tient d’ailleurs à s’excuser auprès de Matt Sydal, de Mike Bailey, de Paul Heyman et de tous les fans pour cette controverse. Il dit qu’il ne souhaitait pas annoncer la Diamond Division avant ce soir, mais qu’il ne pouvait laisser un match de championnat se terminer dans le chaos. C’est pourquoi il est intervenu en annonçant la nouvelle division de la HOH. S’il a déjà annoncé les règles pour les matchs de la Division, il n’a pas encore annoncé comment en faire partie. Il aurait pu choisir la facilité en décidant d’un poids limite pour être accepté, mais ce serait du déjà vu, non sa Diamond Division sera accessible à tous avec comme seul critère le mérite. Pour le moment, les membres de la division sont ceux en lien avec le Diamond Championship depuis sa mise en circulation. Soit Austin Aries, Chris Hero, Chris Mordetzky, Matt Sydal et Mike Bailey. Bien sûr, la division s’agrandira par la suite. Il dit ensuite que rien n’empêche un lutteur de la Diamond Division de tenter sa chance pour le HOH Championship ou même le Tag Team Wrestling Championship. Pour finir, il espère que les fans comprendront sa décision de la semaine dernière, tout comme Matt Sydal, Mike Bailey et Paul Heyman. Et justement, ces deux derniers débarquent alors qu’EDGE semblait être prêt à quitter le ring, ils rejoignent le ring et Paul Heyman commence à parler. Il dit que la semaine dernière son client a été victime d’une double attaque. Premièrement Chris Mordetzky qui vient dans le match et offre une victoire sans raison à son client Silent but Violent Mike Bailey. Mais son client n’a pas besoin d’intervention pour une victoire. Il n’est pas comme Matt Sydal qui a eu besoin de Chris Hero pour remporter le titre. Son client est capable par ses propres moyens d’aller chercher un titre et c’est ce qu’il aurait fait sans cette intervention du soi-disant chef-d’œuvre. Et ensuite, il est victime d’abus de pouvoir, lorsqu’EDGE intervient et demande à ce que le match soit rejoué … Paul Heyman dit que cette défaite n’a pas d’importance pour son client, pas lorsqu’il est victime d’arnaque deux fois de suite. La Rated R Superstar reprend la parole et dit qu’il a proposition à faire à Paul Heyman pour lui prouver sa bonne foi,  il propose donc d’ajouter Mike Bailey dans le match opposant Matt Sydal à Chris Mordetzky dimanche à HOH Crime Scene. Paul Heyman dit qu’ils acceptent, et ce dimanche, Mike Bailey va prouver qu’il aurait dû être champion la semaine dernière.




Single Match
Chris Mordetzky Vs. Tony Nese

C’est l’occasion pour Tony Nese de venger son partenaire Jigsaw qui c’était fait démolir par le Masterpiece, après que l’homme masqué l’ai battu. Mais si Jigsaw avait réussi à l’emporter par roll-up, ce n’est pas le cas de Nese qui se fait malmener de bout en bout avec de violents coups de chaises sur toutes les parties du corps possibles et imaginables. Le match se termine avec un Master Lock qui fait taper Nese.

Mordetzky refuse de lâcher la prise pendant une bonne dizaine de seconde après sa victoire, il fait ensuite le signe de la ceinture autour de ses hanches, son message est clair, dimanche, il fera subir le même sort au champion Matt Sydal et à Mike Bailey. Après ça, une vidéo promotionnelle nous annonce notre main event qui sera une opposition entre Austin Aries et Mike Bailey. Après cette vidéo, nous voyons Tommy Dreamer dans les vestiaires au téléphone, il remercie son interlocuteur avant de raccrocher tout sourire.



Single Match
Mike Knoxx (W/ Rhyno) Vs. Peter Fischer (W/ Lucas Di Leo)

L’opposition réunie un membre des Corporate Beasts et un autre des Artistes, pour rappel les deux équipes affronteront les Hardys pour le titre dans un Three Way Tag Team match ce dimanche à House of Hardcore Crime Scene. Le début de match est très équilibré, les deux rivaux donnent tout et livre une très belle opposition. Mais très vite le match part en sucette avec les interventions de Rhyno et de Lucas Di Leo. C’est désormais un brawl à deux contre deux, le match n’aura même pas de fin puisque les quatre hommes se battent maintenant à l’extérieur. Tout d’un coup, un énorme STOP résonne dans l’arène les lumières s’éteignent et une tâche fluorescente apparaît sur l’écran géant. Elle semble descendre vers le sol, et c’est maintenant sur la rampe que ces taches apparaissent. Elles semblent former comme des pas qui avancent vers le ring. La lumière se rallume, et les Hardys sont face aux Artistes et aux Corporate Beasts. Ça dégénère, et les Hardys prennent le dessus sur Rhyno & Mike Knoxx alors que les Artistes sont KO après un Gore de Rhyno au travers de la barrière de sécurité. Après un double Twist of Fate, les Hardys grimpent sur le ring avec un micro, ils disent qu’ils en ont marre de voir ces deux équipes se ridiculiser semaines après semaines. Une équipe de français qui se planquent derrière l’art pour masquer leur peur, et une équipe de pseudo monstres qui ont obtenu ce match pour le titre certainement grâce à Tommy Dreamer. Ils disent que cette division par équipe est une blague, et tout le monde l’a bien compris, c’est pourquoi ils applaudissent tous les Hardys et non pas les Artistes ou les Corporate Beasts. Ils terminent en disant que dimanche, ils resteront champion, car ils sont les seuls à faire honneur au catch par équipe.


C’est déjà l’heure du Main Event, mais avant que les deux lutteurs fassent leurs entrées, une image apparait sur l’écran géant, nous sommes dans une bibliothèque boisée bien remplie en livre aux reliures en cuir rouge parfois vert avec des écritures dorées. La caméra s’abaisse un petit peu et nous voyons maintenant Aaron Haddad dans un fauteuil en cuir un livre à la main tout près d’un feu de cheminée. Il pose son livre sur un guéridon XVIIIème en acajou avec un plateau de marbre.  Il commence enfin à parler et dit qu’il représente l’intelligence dans cette promotion de barbares sanguinaires ignares. Il dit qu’il refuse qu’on lui colle cette image, qu’il ne fait pas partie de ça. Il n’est pas là pour s’abaisser à du catch de jardin, il est là au contraire pour représenter le catch pure. Il dit qu’il a vu les événements de la semaine passée et de ce soir, il a vu EDGE annoncer une nouvelle division, la Diamond Division. Et c’est exactement ce qu’il lui faut, cette division représente ce qu’il est. Mais EDGE n’est pas venu vers lui pour lui proposer de la rejoindre… Cependant il a entendu Copeland dire que l’intégration à cette division se fera au mérite, et c’est pour ça que dimanche, à House of Hardcore Crime Scene il lancera un Open Challenge dans le but de faire forte impression au General Manager. Les images se coupent lorsque Haddad reprend son livre en main.




Single Match on Diamond Division's rules
Austin Aries Vs. Mike Bailey (W/Paul Heyman)

C’est parti pour notre main event ce soir, les deux hommes se cherchent au début du combat, tantôt en se tournant autour, tantôt en tentant d’attraper la main de son adversaire pour débuter une phase de Chain Wrestling. Et c’est d’ailleurs ce qui se produit puisqu’Aries attrape le bras de son adversaire, et passe dans son dos pour porter une German Suplex, c’est une phase qui n’aura finalement pas duré longtemps. Le combat se poursuit, dans un équilibre presque parfait puisque les deux hommes se rendent pour ainsi dire chaque coup. Aries avec un Snapmare maintenant qui met Bailey assis au sol, il s’envoie dans les cordes Somersault Neckbreaker, non Bailey se baisse et c’est maintenant Aries qui se retrouve assis au sol, Silent But Violent s’envoie à son tour dans les cordes, coup de pied dans le dos, il continue sa course dans les cordes opposées, et coup de pied dans l’abdomen maintenant ! Le match commence à devenir fatiguant pour les lutteurs, il est possible de les voir fatigués et à bout de souffle, et attention à A-Double qui porte son Brainbuster ! 1…2…2,99 ! Incroyable, Mike Bailey se sort in extremis de la prise de finition de son adversaire. Le nouveau Paul Heyman Guy envoie désormais son adversaire du soir dans le coin et il entame une longue série de kicks dans l’abdomen, finalement The Greatest Man That Ever Lived s’en sort en attrapant la jambe de Bailey et en portant un Dragon Screw. La fin du match est désormais très proche, ça se sent en voyant la fatigue extrême des deux lutteurs qui donnent tout, ils puisent dans leurs dernières ressources pour s’envoyer dans les cordes ils reviennent et s’entrechoquent finalement avec un double Crossbody. Les deux rampent maintenant l’un vers l’autre et entament une série de droite à chacun leur tour. Finalement Bailey sonne Aries avec un coup de coude, A-Double est toujours à genoux, et son adversaire s’envoie une fois de plus dans les cordes et porte un Shinning Wizard dévastateur pour la victoire !

Après cette victoire à la régulière de Mike Bailey, Chris Hero arrive sur le ring avec un micro. Il dit que ce dimanche, les comptes vont se régler entre eux. Ce dimanche à House of Hardcore Crime Scene Chris Hero et Austin Aries vont s’affronter. Et s’il est personnellement satisfait de cette nouvelle Diamond Division, il ne veut pas d’un simple Grudge Match pour régler ses comptes avec lui. C’est pourquoi il a négocié une stipulation pour leur match de dimanche avec EDGE, mais le General Manager voulait conserver les règles de la Diamond Division. Et c’est pour cette raison que le match se disputera en trois étapes, la première, un match classique suivant les règles de la nouvelle division, la deuxième ? Un No Disqualification match et si les deux hommes terminent à une manche partout après ça, alors la troisième partie du combat sera un Last Man Standing match pour déterminer le gagnant de ce match. Et la semaine prochaine, il sera dans ce même ring, ici, au Hammerstein Ballroom de New York en ayant gagné l’affrontement, et il se dirigera vers le Diamond Championship. Chris « super » Hero jette le micro et quitte le ring sous les acclamations, alors que les dernières images de ce soir nous montrent Austin Aries toujours au sol après son incroyable combat contre Mike Bailey.



Revenir en haut Aller en bas
Max'
14th Dan - Vindicator

avatar


Messages : 6601
Inscription le : 24/10/2014
Age : 21


MessageSujet: Re: House of Hardcore.    Mer 25 Juil - 0:04





F*ck you Dreamer .... - First Wednesday of July
Live from Hammerstein Ballroom, New York




Bonsoir et bienvenue au Hammerstein Ballroom de New-York pour la neuvième édition du show hebdomadaire de la House of Hardcore. Les fans accueillent avec des hués le premier lutteur de la soirée, puisqu’il s’agit du toujours champion de la HOH Tommy Dreamer. Une fois dans le ring, le patron commence à parler. Il dit qu’hier, il a de nouveau prouvé sa supériorité à Sami Callihan, il l’a encore battu. Mais ce n’est pas tout, il a aussi prouvé mériter ce titre qu’il a certes pris par la force, mais n’est-ce pas lors des défenses que l’on voit un grand champion ? Dimanche, lors de Crime Scene, il a cloué le bec de tous les fans en prouvant une fois encore qu’il est le seul lutteur digne de détenir ce titre. Mais, dimanche, il a aussi prouvé qu’il était capable de se constituer une véritable armée défensive, les Corporate Beasts ne sont pas ses seuls alliés, dimanche, il a joué une nouvelle carte qui une fois de plus lui a fait remporter le pli. Il demande d’accueillir son nouvel allié …. X. L’homme débarque alors sans aucune musique, toujours habillé de sa chemise à carreaux rouge et noir ouverte sur un t-shirt blanc, un jean bleu clair délavé et un masque noir. En bref, une tenue qui ne nous livre aucun indice sur sa véritable identité si ce n’est qu’il est grand puisqu’il avoisine les deux mètres. Lorsqu’il arrive dans le ring, Dreamer lui tend la main, et il accepte bien entendu de la lui serrer. Mais X ne laisse pas le boss retirer sa main, l’incompréhension peut se lire sur le visage du maître des lieux, mais très vite, il est soulevé dans les airs avant de s’écraser contre le ring. X vient de porter un Chokeslam à son patron a qui il a sauvé les miches dimanche soir ! L’homme récupère le micro de Dreamer au sol et commence à parler d’une voix trop grave pour être naturelle. Il dit que personne ne le commande, il n’est pas un mercenaire ou un garde du corps. Il est libre et indépendant et sa puissance physique n’est pas corruptible. Maintenant que tout le monde sait à quoi s’attendre de lui, il aimerait que tout le monde sache pourquoi il est là … La réponse est très simple, il est là pour prendre ce House of Hardcore Championship et rien ne l’arrêtera. Que Dreamer prenne peur, tout comme Callihan car il ne les épargnera pas pour poser ses mains sur le titre. X laisse tomber le micro au sol et quitte la salle médusée qui ne sait comment réagir.

Après les révélations d’X, une musique qui fait se lever tout le Hammerstein Ballroom comme un seul homme, dans un tonnerre d’applaudissement et sous une avalanche de chants « Suplex City » résonne dans l’arène, il s’agit bien sûr de la musique de Brock Lesnar, que tout le monde ici a reconnu ! La musique défile, et personne ne montre le bout de son nez, finalement après plusieurs longues secondes d’attentes, qui ont parus des heures pour les fans présent, c’est … C’est Joey Janela !! Joey Janela est de retour comme il nous l’avait annoncé lors de sa très brève apparition dimanche à Crime Scene. Il grimpe dans le ring en tenu de combat et prend la parole. Il demande s’ils ont vraiment cru que Lesnar serait là ? S’ils ont vraiment gobés que juste car son avocat s’est trouvé un nouveau client ici à HOH, il était possible que « The Beast » soit lui aussi présent ? Janela explose de rire, avant de reprendre. Il dit que non, c’est juste lui, et qu’il est de retour, qu’il a purgé sa peine. Peine qui n’a d’ailleurs servi à rien puisqu’il est prêt à recommencer, il se fiche complètement des représailles il veut faire payer Andrew Everett tout en prouvant sa véritable valeur. Alors qu’ils ne perdent pas une minute de plus, et qu’il se ramène qu’ils puissent en découdre une bonne fois pour toute. Janela attend l’arrivée d’Andrew Everett mais celui-ci ne semble pas être présent ce soir. Alléluia ! Alléluia ! C’est Aaron Haddad qui débarque finalement. Il dit que si Janela veut prouver sa valeur, alors qu’il accepte de l’affronter dans les règles de l’art, dans un match sous les règles de la Diamond Division. Il dit qu’un grand combattant est un combattant qui respecte les règles, alors pour une fois, qu’il laisse sa haine au vestiaire et qu’il accepte de l’affronter dans un match de catch, un vrai. Janela rigole, retire son blouson de cuir et se met en position. Chalenge accepté !  





Single Match on Diamond Division's Rules
Joey Janela Vs. Aaron Haddad

Ce match est une vraie opposition de style, puisque d’un côté Aaron Haddad fait preuve de technique et de l’autre, Joey Janela se base essentiellement sur un style de bagarreur, même si on le sait polyvalent. Le choix de la bagarre semble être le bon pour Janela puisqu’il parvient à prendre le dessus sur son adversaire avec ses coups. Pour autant, Haddad ne se laisse pas abattre et encaisse les coups en parvenant à les rendre parfois. Il va même plus loin que ça, alors qu’il est assis au centre du ring, il parvient à retourner Janela qui venait pour lui porter un violent coup de pied en pleine tête, pour le surprendre en roll-up et remporter le match.

Janela se relève brusquement, l’air complètement ahuri, la frustration se fait sentir, et la bombe à retardement qu’est le Bad Boy explose. Il se jette sur son adversaire et le matraque de droites et de gauche au sol. Il ne s’arrête pas là, puisqu’il file à l’extérieur du ring récupérer une chaise sous le ring. Il donne maintenant de grands coups de chaises sur son adversaire. Il termine par poser la chaise sur le torse d’Haddad et monte ensuite sur la troisième corde et porte son Moonstomp ! Le choc est terrible, et alors que Janela quitte le ring, une image apparaît sur le titantron. Il s’agit d’Andrew Everett dans son lit d’hôpital, il s’excuse auprès de ses fans de ne pas être présent ce soir, mais un homme du nom de Joey Janela l’a lâchement attaqué à l’hôpital le mois dernier. La bonne nouvelle, c’est qu’il va beaucoup mieux. La mauvaise, c’est que Janela risque d’aller beaucoup moins bien la semaine prochaine car il sera de retour … S’il était lui, il ferait attention à lui la semaine prochaine, voir même il ne viendrait pas, car si l’on dit que la vengeance est un plat qui se mange froid, lui ne saura pas attendre et le fera payer immédiatement. C’est sur cette mise en garde que les images se coupent laissant maintenant les images se braquer dans les vestiaires où se trouve Chris Hero dans le bureau d’EDGE. Il lui demande de bien vouloir lui accorder une chance pour le Diamond Championship, qu’il s’est enfin débarrassé d’Austin Aries et qu’il peut dorénavant se recentrer sur le titre, la raison pour laquelle il est tout d’abord venu à la House of Hardcore, séduit par cette division. Edge dit qu’il comprend parfaitement ce qu’il ressent, mais que malheureusement il ne peut lui offrir ce qu’il demande pour le moment. Il rappelle qu’il y a déjà Chris Mordetzky et Mike Bailey qui gravitent autour de ce titre, et qu’ils s’affronteront d’ailleurs ce soir dans le main event pour déterminer le prochain aspirant au titre.  Cependant, il est satisfait du travail de Chris Hero, et il lui propose en échange de tenter sa chance pour les titres par équipes. Il dit que la reformation des Kings of Wrestling dimanche a été un véritable succès, extrêmement bien accueilli que ce soit par les fans présent dans la salle, les fans derrière leurs écrans ou encore par certains professionnels du milieu. De ce fait, il place Claudio Castagnoli et Chris Hero dans un match contre Peter Fischer et Lucas Di Leo ou l’équipe gagnante sera la prochaine à affronter les Hardys pour les titres !



N°1 Contenter Match For The Tag Team Wrestling Championships
Tag Team Match
Kings of Wrestling Vs. Les Artistes

L’affrontement entre les deux équipes commencent sur les chapeaux roues avec une vraie démonstration de striking de Chris Hero sur Peter Fischer. Les coups claquent fort, et le torse du français ne tarde pas à virer au rouge. Hero dévoile sa panoplie de coups tous plus puissants les uns que les autres, European Uppercut, Forearm, Rolling Elbow. En bref une vraie démonstration. Fischer tag finalement et Di Leo subit le même sort. Mais il revient très vite dans le match, et se montre plutôt technique cette fois, en focalisant ses attaques sur les deux bras du Super Hero qui restent ses armes de prédilections. Finalement, Di Leo encaisse un Cyclone Kill qui le fait rouler à l’extérieur du ring, il vient se reposer contre les barrières métalliques et très vite l’ex Cesaro déboule à toute vitesse pour son European Uppercut mais il est esquivé in extremis par Di Leo, et Castagnoli vient s’encastrer contre la barrière de sécurité. Le français remonte dans le ring, mais se fait cueillir par un nouveau Cyclone Kill qui l’envoi au tapis, Fischer entre dans le ring, bras tendu, pour une Clothesline qui fait mouche. Hero se relève, mais il retourne au tapis avec une deuxième corde à linge. Il se relève de nouveau, et se fait cueillir par un Malenko kick de toute beauté. Di Leo est sur ses pieds, et Les Artistes sont partis pour la Double Powerbomb qui met fin au match lorsque Lucas fait le tombé et que Fischer retient Claudio Castagnoli -qui vient de reprendre ses esprits- à l’extérieur.


Les artistes célèbrent leur victoire sous les huées des fans New-Yorkais, ils ne s’attardent pas et disparaissent sous le titantron. Pendant ce temps, Cesaro aide Chris Hero à se relever, et le premier des deux comparses se saisi d’un micro. Il dit qu’il souhaite remercier le Hammerstein Ballroom, pour cet accueil incroyable qu’il lui a réservé durant cette fantastique semaine. D’abord à Crime Scene, puis lors du Tag League Classic, et ce soir, pour cet épisode télévisé de HOH. Il est très reconnaissant pour ça, mais son contrat vient de se terminer, il aurait resigné pour un match s’ils avaient gagné ce soir, mais ça n’a pas été le cas. Il dit qu’il a adoré ces trois apparitions ici à New-York, qu’il aurait voulu faire plus, mais que ce n’est contractuellement pas prévu. Il va retourner en Europe, en Suisse dans un premier temps, prendre un repos bien mérité auprès de ses proches, et qu’il reprendra la route des rings, en Europe dans un premier temps, et bien entendu dans la promotion partenaire de HOH, ICWA. La porte ici n’est pas fermée, et il reviendra d’ailleurs très certainement sur ce ring noir et rouge à l’avenir. Une fois de plus il remercie tout le monde, il en profite pour annoncer que ça va se passer à la française pour les Kings Of Wrestling ce soir, ils seront après le show dans le hall de l’arène, pour une séance de dédicaces et photos, gratuite bien entendu !


Retour dans les vestiaires après une courte pause, où Jeff Hardy est assis contre un mur, les genoux relevés contre le torse, le regard perdu dans le vide. Il ne bouge pas, ne parle pas, ne cligne même pas des yeux, en d’autres termes il ne fait rien … Matt Hardy entre dans la loge et regarde son frère assis par terre. Il lui demande ce qui s’est passé dimanche à Crime Scene, qu’il a visionné plusieurs fois les images du match, mais qu’il n’a toujours pas compris ce qui était arrivé. Le cadet se relève, de la même manière qu’un pantin, comme si un marionnettiste venait de prendre les commandes de Jeff Hardy, et il quitte la pièce, le regard toujours vide, inanimé, sans même adresser un mot à son frère. Le caméraman suit quelques instants The Charismatic Enigma qui marche très lentement, presque au ralenti, mais le laisse poursuivre sa route, lorsqu’il voit Candice Michelle et Sami Callihan s’installer en zone d’interview. La caméra est désormais braquée sur l’intervieweuse et le lutteur, et Michelle commence en demandant à Callihan son ressenti vis-à-vis des évènements de dimanche. Il répond qu’il est fou de rage, qu’une fois de plus il s’est fait avoir par Dreamer et son armée de chiens galleux qui lui collent au cul comme une mouche à merde sur un cheval. Il en a ras le bol de se faire avoir à chaque fois par Dreamer et ses plans vicieux pour conserver son titre. Dimanche, tout le monde a vu qu’il était censé gagner le match, le peu de gens qui pensaient encore que Dreamer avait les épaules d’un champion se sont rendu compte qu’il n’en est rien. Que le patron n’est qu’un lâche, qui en plus de vouloir tous les projecteurs braqués sur lui, est obligé de voler le titre principal des mains du véritable champion, et qu’il est obligé de faire intervenir ses hommes de main pour le conserver. Il a voulu un Steel Cage match pour être sûr que personne n’intervienne, et en fin de compte, il y a bien un nouveau garde du corps qui s’est pointé par il ne sait quel miracle à l’intérieur de la cage pour lui coûter la victoire. Candice le coupe pour lui demander son ressenti vis-à-vis des évènements de ce soir, et des explications de celui qui se fait appeler X. Callihan répond qu’il allait justement y venir, que c’est pour lui le plus déconcertant de l’histoire, ce mec est intervenu dimanche lors de son match pour lui coûter la victoire en étant mandaté par Dreamer, et finalement, trois jours plus tard, il débarque dans le ring et fracasse son mandataire. Il ne comprend pas l’intérêt de X, pourquoi laisser le titre à Dreamer alors que quoi qu’il arrive, ce dernier aura toujours un nouveau plan, un nouvel allié pour empêcher quiconque de prendre son titre. Pourquoi ne pas l’avoir laissé remporter le match dimanche, afin d’affronter un champion honnête qui n’aurait pas fait venir ses toutous pour le défendre en cas de besoin. Il est dans l’incompréhension totale, et il ne pense pas pouvoir obtenir de réponse. Cependant, il pense pouvoir obtenir ce titre, s’il faut faire jouer ses relations pour le gagner, alors il le fera, il n’hésitera pas à faire venir tous ses amis autour du ring pour empêcher une intervention, il n’hésitera pas à blesser gravement tous les contacts présents dans le téléphone, la boite mail et l’agenda de Dreamer pour s’assurer une victoire. Il veut récupérer son titre plus que tout, cela fait aujourd’hui deux mois qu’il a remporté ce titre, deux mois que le boss le lui a volé, et il est plus que temps qu’il le récupère. Alors si Tommy Dreamer a encore une petite paire de couilles bien cachée entre ses jambes, qu’il accepte sa requête, il veut affronter X la semaine prochaine, et le gagnant du match, sera le prochain aspirant au titre. Après ces mots, Callihan se lève et quitte l’espace d’interview sans même lancer un dernier regard à Candice Michelle ou à la caméra.



N°1 Contender match for the Diamond Championship
Single Match on Diamond Division’s Rules
Chris Mordetzky Vs. Mike Bailey (w/Paul Heyman)

C’est donc l’heure du main event de la soirée. Si lors de Crime Scene le match pour le titre Diamond avait un vrai rythme, celui-ci en est plutôt dépourvu. D’un côté le Masterpiece tente d’infliger sa Master Lock à de nombreuses reprises toutes manquées, de l’autre, Bailey lui affaiblit son adversaire avec des coups de pieds d’une précision chirurgicale. Le match avance, toujours avec ce faux rythme, et personne ne s’impose dans ce match. Mordetzky a quelque peu changé son approche, puisqu’il travaille désormais sur les bras du New Paul Heyman Guy afin de faciliter sa Master Lock. Le match se poursuit, et Bailey perds le nord en se prenant un énorme Big Boot du Masterpiece. Celui ci ne perd pas une seconde, grimpe sur la troisième corde et porte son Master Hangover ! Master tente le tombé, et place ses pieds sur les cordes, l’arbitre ne se rend compte de rien, et valide le compte de 3 !

Master entame sa célébration, mais très vite il se fait couper par la musique de notre General Manager EDGE ! Il arrive et reste sur la rampe, il dit qu’il est inconcevable qu’un match de sa division se termine de la sorte. Que Dreamer fait ce qu’il souhaite de son côté, s’il aime l’anarchie tant mieux, mais lui, il ne tolérera pas ce qu’il vient de se passer. Ce n’est pas dans l’esprit de la Diamond Division de gagner en trichant, la tricherie n’apporte pas la victoire, elle apporte les ennuis ! Par conséquent, il annule tout bonnement la victoire de Chris Master, et annonce que Mike Bailey est le nouvel aspirant au Diamond Championship. Paul Heyman toujours ringside fait non du doigt envers EDGE, il semble refuser cette décision. Voyant qu’EDGE n’en démord pas, il tape des mains sur le ring et repart avec son poulain non sans toiser The Rated R Superstar du regard en partant. Edge s’apprête à reprendre, mais Master le charge depuis le ring, et il vient le percuter d’un énorme coup de bélier sous l’écran géant. Il relève le GM et le fait voler contre le minitron, et encore ! Il le relève et porte cette fois son Master Slam sur EDGE, le choc est tellement puissant que les dalles de grilles sur lesquelles retombe le dirigeant cèdent à l’impact. Le General Manager est dans le sol ! Mordetzky se penche au-dessus du trou, il rigole et repart dans les vestiaires, laissant le public médusé, dans l’incompréhension totale. A la semaine prochaine !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: House of Hardcore.    

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» Young Haitian MD named White House fellow
» [UPTOBOX] House of Fury [DVDRiP]
» Little House on the Prairie [FB 1623]
» Inscription à la partie 83 Express - Dr House