Forum de catch toutes fédérations confondues : WWE, IMPACT, Puroresu, Indy, Lucha...
 



 

 NJPW World

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: NJPW World   Ven 6 Mai - 10:56




Vous trouverez ici toutes les résultats des derniers shows de la New Japan Pro-Wrestling.





Dernière édition par Tim Flyn le Mer 21 Déc - 20:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Lun 30 Mai - 22:25




NJPW Invasion Attack
Live from Osaka - April 10th 2016

> BULLET CLUB (Bad Luck Fale, Yujiro Takahashi, Cody Hall & Chase Owens) vs. Tiger Mask, Jushin Liger, Jay White & David Finlay Jr.
Combat d’ouverture assez classique. Les heels dominent mais l’alliance des vétérans et des young  lions ne lâchent rien. Liger portera même sa Liger Bomb sur Chase Owens mais cela ne suffit pas. Finalement c’est Bad Luck Fale qui termine le match avec un Chockslam sur le fils de Finlay – 7min55

> Ryusuke Taguchi vs. Taichi
Le membre des Suzukigun fait son retour après plus d’un an du côté de la NOAH. Beaucoup de comedy wrestling dans ce combat, notamment lorsque Taguchi s’empare du micro de son adversaire et se met à chanter. Il sera toutefois distrait par TAKA Michinoku et se fera river les épaules au sol après le Black Mephisto de Taichi – 9min13

Après le match les deux Suzukigun pavanent en annonçant leur retour sur le devant de la scène.

> Hiroshi Tanahashi & Michael Elgin vs. The Briscoes
Les deux alliances fonctionnent parfaitement et offrent un combat incroyable avec son lot de moments forts. Le public retiendra son souffle à plusieurs reprises, notamment lors d’un Springboard Doomsday Device sur leur favori Tanahashi. Les deux frères rednecks ont beaucoup plus d’expérience en équipe et dominent le combat mais ils finiront par s’incliner face à la puissance d’Elgin combiné à la passion de The Ace of the Universe. Mark sera terrassé par un Burning Hammer suivi du High Fly Flow – 14min05

Après le match Tanahashi et Michael Elgin se serrent la main et annoncent leur désir de défier les champions IWGP Tag Team afin de remporter leur premier titre et de graver cette alliance dans le marbre.

>  Manabu Nakanishi & Yuji Nagata vs. Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto)
Encore un très gros affrontement par équipe dans la pure tradition puroresu. Les coups sont très stiffs et les prises portées avec autorité mais personne ne veut rien lâcher. Les 4 hommes sont à bout et finalement le vétéran Nakanishi sera abattu par un monstrueux High & Low Lariat des membres de CHAOS – 16min59

La foule acclame les vainqueurs qui annoncent eux aussi vouloir leur chance aux titres IWGP Tag Team ! Elgin et Tanahashi font alors leur retour dans le ring pour les confronter… On annonce finalement un match entre les deux équipes à Wrestling Dontaku pour déterminer les prochains challengeurs.  

> IWGP Junior Heavyweight Championship : Aerial Dogfight (Matt Sydal & Ricochet) © vs. reDRagon (Bobby Fish & Kyle O’Reilly)
Match 100% gaijins, la foule sera très partagé. Les challengeurs imposent un combat extrêmement technique mais Ricochet et Sydal réussissent à leur tenir tête sur ce terrain là et profitent des quelques opportunités pour placer des moves high fly. Le combat s’emballe dans les dernières minutes avec son lot de contres, esquives et nearfalls… c’est finalement O’Reilly qui sera mis au tapis après le Benadryller de Ricochet suivi du Shooting Star Press de "Reborn" Matt Sydal – 11min20

Les champions défendent les titres pour la 1ère fois ! Ils célèbrent cette victoire sous les applaudissements… mais soudain ils sont mis à terre par Taichi et TAKA Michinoku ! Les deux Suzukigun passent à tabac le duo américain puis pavanent avec les titres sous les huées générales.

> IWGP Tag Team Championship : Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma) © vs. Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa)
Les deux membres du BULLET CLUB se font remarquer par un style très agressif mais aussi par le fait qu’il ne recule devant rien pour obtenir la victoire. Ils s’acharneront longuement sur Honma mais l’Ultimate Underdog résiste et finira par faire le tag. Makabe rentre dans le ring comme une furie et fait le ménage… mais il subira un low blow suivi du Guerilla Warfare ! 1…2…2.99 Honma brise le compte avec sa Diving Headbutt ! Les champions auront alors le dernier mot grâce au Reverse Piledriver d’Honma suivi du King Kong Knee Drop de Makabe sur Tama Tonga – 15min25

Les Guerrillas Of Destiny sont furieux et s’emparent alors de chaises pour se venger… mais Tomohiro Ishii, Hirooki Goto, Hiroshi Tanahashi et Michael Elgin débarquent en renfort et chassent les deux heels ! Les Great Bash Heel sont reconnaissant et déclarent être impatient de connaître leurs prochains challengeurs. Les 6 hommes finissent par se serrer la main avec respect.

> NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship : The Elite (Kenny Omega, Matt Jackson & Nick Jackson) © vs. CHAOS (Will Ospreay, Rocky Romero & Beretta)
Spotfest complètement fou qui verra les six lutteurs faire le spectacle autant par leurs prises de risques par-dessus les cordes que par des séquences des plus funs dans le ring. Will Ospreay et Omega offriront une séquence épique et le jeune britannique passera près de la victoire sur le champion Intercontinental mais il subira alors une Superkick Party des Young Bucks. Ceux-ci penseront en finir avec le Meltzer Driver mais les RPG Vice reviennent à la charge et porteront même le Strong Zero sur "Slick" Nick… mais Omega surprendra Beretta avec son V-Trigger suivi du One Winged-Angel pour la victoire – 16min20  

The Elite prouvent qu’ils portent bien le nom en remportant cette victoire impressionnante. Les 3 hommes pavanent alors comme jamais (les Suck It seront légions) puis Kenny Omega prend un micro pour lancer un Open Challenge pour son titre Intercontinental, se demandant qui sera assez stupide pour accepter le défi du Cleaner. C’est soudain le theme song de Yoshitatsu qui retentit ! Celui-ci fait son grand retour sur les rings de la NJPW et annonce qu’il se met en chasse du BULLET CLUB et que le titre Intercontinental sera son trophée ! The Cleaner vs. The BULLET CLUB Hunter est officialisé pour le prochain show.

> NEVER Openweight Championship : Katsuyori Shibata © vs. EVIL Watanabe
Le big guy de Los Ingobernables de Japon va impressionner en faisant parler sa puissance destructrice face au champion qui sera mis en difficulté… mais Shibata démontre sa rage de vaincre en se relevant des coups les plus durs et en frappant encore plus fort en retour. Shibata finira par bloquer le STO et il démolit The King Of Darkness avec un Go To Sleep, enchaîné immédiatement avec le PK pour la victoire – 12min56

La foule acclame Shibata qui célèbre sa victoire puis hurle qu’il vit pour combattre et qu’il défendra son titre NEVER Openweight jusqu’à la mort.

> IWGP Junior Heavyweight Championship : KUSHIDA © vs. BUSHI
La technique est à l’honneur dans ce combat. BUSHI démontre son talent et tient bon face au champion,  le poussant vraiment dans ses derniers retranchements. Toutefois cela ne semble pas suffire et il décidera alors d’employer la fourberie avec son Black Mist ! KUSHIDA est aveuglé et sera alors attrapé dans un roll-up… mais il réussira à retourner la tentative de tombé pour son Hoverboard Lock ! BUSHI a déjà le bras en compote et ne pourra pas résister plus de quelques secondes – 18min01

> IWGP Heavyweight Championship : Kazuchika Okada © vs. Tetsuya Naito
Le vainqueur de la New Japan Cup est, comme à son habitude, extrêmement arrogant et impose son faux rythme en cherchant sans cesse à éviter le combat. Okada s’énerve et ses erreurs profite à Naito qui prendra le combat en main… mais le Rain Maker tient bon et se relèvera même du Destino. Le combat gagne de plus en plus en intensité et la fin du match est vraiment épique. Naito survivra à 2 Rain Makers d’affilé et placera un nouveau Destino suivi du Koji Clutch… mais Okada ira chercher les ropebreak. BUSHI et EVIL démoliront alors le champion Heavyweight à l’extérieur tandis que Naito occupe l’arbitre puis il ira chercher son adversaire pour l’achever… mais Okada le surprend avec un nouveau Rain Maker sortit de nul part puis remonte dans le ring juste avant le compte de 20 – 25min36

Tetsuya Naito est fou de rage et revient dans le ring pour tabasser le champion avec l’aide de ses sbires. Los Ingobernables de Japon ont perdu tout leur match ce soir et passent alors leurs nerfs sur le champion Heavyweight qui subit un violent beatdown… mais soudain la salle est plongée dans le noir ! Lorsque la lumière revient les 3 ingouvernables sont KO et Minoru Suzuki se tient au centre du ring entouré du reste des Suzukigun ! The King Of Pancrase ramasse alors le titre Heavyweight et le brandit en déclarant qu’ils sont de retour à la NJPW et qu’ils vont imposer la même domination qu’à la NOAH !





Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Dim 19 Juin - 20:29




NJPW Wrestling Dontaku
Live from Kobe - May 1st 2016

> 3-Way Elimination Tag Team Match : The Young Bucks (Matt & Nick Jackson) vs. Roppongi Vice (Beretta & Rocky Romero) vs. Motor City Machine Guns (Alex Shelley & Chris Sabin)
Véritable spotfest entre gaijins pour ouvrir ce show de la meilleure des façons. Les MCMG font leur retour à la NJPW et rappellent qu’ils sont d’anciens champions IWGP Jr. Tag Team en impressionnant la foule par leur talent. Les Bucks leurs tiennent tête dans des séquences folles mais les frères Jackson seront éliminés en premiers par un roll-up de Beretta ! Le combat se poursuit et les RPG Vice passeront plusieurs fois près de la victoire, notamment après le Strong Zero, mais finalement Shelley et Sabin obtiennent le compte de trois grâce au Made in Detroit sur Romero – 12min42

> Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) vs. The Briscoes (Jay & Mark Briscoe)
Encore une fois les gaijins sont mis en avant. La foule est à 100% derrière les deux vétérans de la ROH qui font faire parler leur expérience par équipe pour dominer le match… mais Tama Tonga et Tanga Loa sont imprévisibles et des plus agressifs, sans compter l’aide extérieur de leurs potes du BULLET CLUB. Les dernières minutes sont très partagés et c’est finalement les GOD qui s’imposeront après leur Guerilla Warfare sur Mark Briscoe, alors que Jay était KO à l’extérieur après un Big Boot de Bad Luck Fale – 9min35

> Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito, EVIL Watanabe & BUSHI) vs. Chris Hero & reDRagon (Kyle O’Reilly & Bobby Fish)
Le trio heel se fait remarquer par ses nombreuses tricheries mais Hero et les reDRagon leurs tiennent tête en frappant très fort. Hero mettra même Naito KO après une série de 3 Roaring Elbow mais EVIL le surprendra ensuite avec son STO ! Les reDRagon prennent le relais et font un parfait travail d’équipe pour affaiblir leurs adversaires… jusqu’à ce que BUSHI aveugle O’Reilly avec un Black Mist ! Tetsuya Naito en profitera pour surprendre le canadien avec son Destino suivi du compte de 3 – 11min38

Après le match Los Ingobernables de Japon pavanent sous les huées. Naito déclare alors que leur prochain objectif est de s’emparer des titres NEVER Openweight 6-Man Tag Team et de dominer la division trio ! Mais Chris Hero n’est pas de cet avis et revient à la charge en attaquant brutalement Naito ! BUSHI et EVIL tenteront de venir au secours de leur leader mais ils seront tous les deux terrassés à coup d’Elbow Strikes et Discus Big Boot ! Toutefois cette distraction permet à Tetsuya Naito de prendre la fuite… Après ça Chris Hero s’empare du micro et déclare que Naito n’est qu’un opportuniste qui ne mérite pas l’attention qu’on lui porte ! Il le défi pour un match 1 vs 1. La réponse ne sera toutefois pas pour ce soir.

> IWGP Junior Heavyweight Championship : KUSHIDA © vs. Will Ospreay
Combat d’anthologie où le jeune Will Ospreay va démontrer tout son talent et une nouvelle fois impressionner le public nippon. Il pousse le champion dans ces derniers retranchements et passe plusieurs fois près de la victoire mais KUSHIDA tient bon. Au terme d’un match très technique c’est finalement le japonais qui s’impose en faisant abandonner le britannique grâce à son Hoverboard Lock – 18min50

Will Ospreay est vraiment déçu mais malgré sa défaite il a gagné le respect du public et celui du champion. En effet KUSHIDA va aider le young lion à se relever puis lui sert la main sous les applaudissements. Après ça Will Ospreay fait la promesse de remporter le Best of the Super Juniors XXIII et donne ainsi rendez vous au champion lors du show Dominion !

> Yuji Nagata & Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma) vs. Suzukigun (Shelton X Benjamin, Lance Archer & Davey Boy Smith Jr.)
Les 3 Suzukigun font leur retour à la manière forte dans un excellent combat contre un trio japonais des plus dangereux, comprenant entre autres les actuels champions par équipe. Le match est court mais des plus intenses avec son lot de moves portés avec autorité et coups sans retenus. Shelton et Nagata se lanceront dans un duel épique et le japonais réussira à esquiver un Superkick puis place sa terrible Backdrop Suplex… mais les KES l’attaquent alors brutalement et lui porteront la Killer Bomb, avant d’être sortis du ring par Honma et Makabe ! Shelton profitera alors du chaos à l’extérieur pour achever Nagata avec une T-Bone Suplex – 9min28

Archer et Davey Boy Smith Jr. s’emparent de chaises et fracasseront alors Honma et Makabe sous les huées de la foule ! Après ça les membres de la Killer Elite Squad ramassent les titres par équipes et font comprendre qu’ils sont de nouveau dans la course ! Un 3ème règne est-il à prévoir ?

> IWGP Tag Team Contendership : Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto) vs. Hiroshi Tanahashi & Michael Elgin
Les KES sont peut être en quête des titres par équipe mais les prochains challengeurs vont être déterminés par ce match. La bataille est des plus intenses entre ces deux duos nouvellement formés mais qui fonctionnent à merveille ! Tanahashi & Elgin ont plus d’expérience mais la rage de vaincre de leurs adversaires est palpable. Les nearfalls sont nombreux et il en faudra beaucoup pour que l’un des 4 hommes s’incline. Tanahashi prendra tous les risques mais cela se retournera contre lui lorsqu’il tentera un High Fly Flow vers l’extérieur mais il est attrapé au vol par Goto, puis brutalement ramené au sol pour le Shouten ! Elgin se retrouve seul et sera finalement terrassé après un monstrueux High & Low Lariat des membres de CHAOS – 17min30

Hirooki Goto et Tomohiro Ishii sont donc les prochains à pouvoir défier Great Bash Heel pour les titres par équipe ! Ils vont alors faire un speech pour hyper ce match qu’ils attendent avec impatience car ils respectent Honma et Makabe. En revanche ils n’ont que du mépris pour la Killer Elite Squad et promettent de démolir les deux gaijins lorsqu’ils défendront les titres face à eux ! Goto et Ishii semblent donc convaincu de remporter les titres le mois prochain.

IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship : Aerial Dogfight © (Ricochet & Matt Sydal) vs. Suzukigun (TAKA Michinoku & Taichi)
Michinoku et Taichi sont dangereux car ne reculant rien, et ce soir les champions vont en faire les frais. Sydal et Ricochet comptent sur leur maîtrises des airs pour s’imposer mais les challengeurs vont tout faire pour les empêcher des décoller, imposant un travail méthodique d’isolation et de maintient au sol. Ricochet est malmené, se faisant même étranglé par le pied du micro de Taichi, puis celui portera même le Black Mephisto mais cela ne suffit pas. La foule fait du bruit pour encourager les champions qui ne lâchent rien… Le combat s’emballe dans les dernières minutes après un hot tag de Ricochet  et finalement Matt Sydal réussira à esquiver un coup de micro de Taichi qui éclate l’ancien membre de Kaientai ! Sydal en profitera pour achever Michinoku avec le Shooting Star Press tandis que Ricochet retient Taichi – 15min48

La foule acclame les champions qui remportent une victoire difficile et défendent donc les titres pour la 2ème fois ! Les membres de Suzukigun sont dégoûtés et repartent en rageant… ils croiseront sur la rampe les Motor City Machine Guns ! Ceux-ci rejoignent le ring et viennent féliciter Ricochet et Matt Sydal pour leur victoire, puis les mettent au défi : ils veulent un match de championnat ! Les champions IWGP Junior Heavyweight Tag Team acceptent sans hésiter, heureux de pouvoir affronter une équipe qu’ils respectent ! Les 4 hommes se serrent la main sous les applaudissements ; un combat inédit nous attend pour le mois prochain !

> IWGP Intercontinental Championship : Kenny Omega © vs. Yoshitatsu
Le BULLET CLUB Hunter Yoshitatsu affronte le leader du club dès son match retour après plus de 2 ans hors des rings, autant dire que ce combat va être très difficile pour lui. Toutefois, Yoshitatsu va tout de suite faire forte impressionnant en lançant les hostilités puis en prenant le contrôle du match… mais Omega revient à force de contres et d’esquives et réussira à placer plusieurs moves dévastateurs, ciblant même la nuque de son adversaire ce qui lui vaut des huées. La vapeur est renversée mais Yoshi ne lâche rien et fait preuve de volonté d’acier, ce qui énerve The Cleaner qui pensait pouvoir en finir rapidement ! Omega va devoir tout donner alors que son adversaire revient sans cesse à la charge. Yoshitatsu passera même près de la victoire après un violent Pedigree mais Omega ira chercher les cordes. Finalement après un dernier échange de coups, le champion réussira à esquiver un roundhouse kick et attrape Yoshitatsu pour un violent Croyt’s Wrath qui met un terme à la rencontre – 18min02

Omega tient à peine debout mais n’hésitera pas à cracher sur le corps de son adversaire encore au sol, avant de repartir en titubant. Yoshitatsu se relève les yeux pleins de rage, mais aussi de déception après cet échec… mais la foule l’applaudira en signe de respect. Yoshitatsu s’incline pour les remercier puis déclare que ce soir il a échoué mais que la résurrection du New Japan Dragon aura bien lieu !  

> NEVER Openweight Championship : Katsuyori Shibata © vs. Takashi Sugiura
Shibata affronte un autre vétéran mais la menace est d’autant plus sérieuse que le membre de Suzukigun est aussi l’actuel GHC Heavyweight Champion de la NOAH ! Sans surprise le combat est brutal, les échanges de coups nombreux et personne ne veut rien lâcher. Shibata démontre sa rage de vaincre, ne reculant que sous les coups les plus violents… mais revenant toujours à la charge. Sugiura est fait du même acier et la bataille va jusqu’à l’épuisement. Sugiura démolira son adversaire avec un Spear à travers les cordes puis il voudra l’achever avec son Olympic Yosen Slam au centre du ring… mais Shibata le contre en verrouillant sa Sleeper Hold !!! Sugiura refuse d’abandonner mais il est vraiment affaiblit et ne pourra pas éviter le PK à pleine vitesse ! 1…2…2.99 ! Shibata n’en revient pas et tentera alors le Go To Sleep… mais The Killing Machine se défend avec des coups des coudes puis passe dans le dos du champion et le démolit avec son Olympic Slam : 1…2…2.99 ?!? WHAT ? Shibata se relève en titubant mais avec le regard d’un tueur… LARIAT ! Sugiura a décapité le champion qui ne se relèvera plus – 22min01

C’est fait ! Nous avons un nouveau champion NEVER Openweight ! Les Suzukigun s’emparent d’un titre ce soir, et ce n’est peut être pas le dernier. Sugiura est rejoint par le reste de son clan, y compris Minoru Suzuki qui va combattre pour le titre IWGP Heavyweight dans quelques instants. The Killing Machine brandit alors son nouveau titre ainsi que le GHC Heavyweight et déclare que les Suzukigun dominent la NOAH depuis plus d’un an, leur armée va maintenant prendre le contrôle de la New Japan Pro Wrestling !

> IWGP Heavyweight Championship : Kazuchika Okada © vs. Minoru Suzuki
It’s Main Event time ! Et quel Main Event ! En début de match les membres des Suzukigun ont encerclés le ring mais ceux de CHAOS ont alors fait leur apparition… La sécurité sera alors intervenus pour escorter tout le monde en backstages, laissant Okada et Suzuki face à face. Le combat démarre très fort avec des échanges de coups puis Suzuki va prendre le match en plaçant très tôt son Gotch Style Piledriver. Le champion est toujours là mais il est déjà bien affaibli. Il finit par se ressaisir et placera alors le Rain Maker pour redistribuer les cartes ! Suzuki n’a pas eu son compte mais Okada va pouvoir placer son arsenal de move et imposer son rythme. Suzuki n’hésitera pas à enfreindre les règles pour reprendre le dessus et se montre extrêmement agressif, y compris envers l’arbitre qui recevra une énorme claque ! Suzuki démolira alors Okada à l’extérieur du ring puis tentera son Piledriver sur le sol de l’arena… mais the Rainmaker l’enverra dans la foule avec un Back Body Drop, puis plongera par-dessus la barrière pour un Crossbody sur son ennemi. Le combat se poursuit et Okada pensera pouvoir en finir après son Reverse Neckbreaker suivi du Rain Maker… mais le leader des Suzukigun bloque le coup et verrouille sa Sleeper Hold !!! Okada est en difficulté et est à deux doigts de l’abandon… mais avec le soutient de la foule il se relèvera et ramène Suzuki sur ses épaules : Tombstone Piledriver ! Okada relève immédiatement le challengeur et le terrasse avec le Rain Maker ! 1…2…2.99 ! Okada ne perd pas une seconde et verrouille son STF, le Red Ink, en plein milieu du ring….   Suzuki va abandonner ! NON ! Un homme masqué fait son apparition au bord du ring et distrait l’arbitre ainsi que le champion ! Celui-ci va alors faire l’erreur de relâcher sa prise, et se prendra quelques secondes plus tard un low blow de Suzuki suivi du Gotch Style Piledriver pour le compte de 3- 25min56

Kazuchika Okada vient de perdre son titre sur une terrible erreur de sa part. Minoru Suzuki célèbre sa victoire sous les huées mais il semble tout aussi surpris de ce qu’il s’est passé. L’homme masqué rentre alors dans le ring et ne porte aucune attention au nouveau champion Heavyweight, son regard est fixé sur le Rainmaker encore au sol. L’homme va alors lentement retirer son masque… c’est KENTA !!! La foule n’en revient pas et hésite entre ovations et huées... Ils seront bien vite fixés lorsque KENTA relève Okada et lui inflige un terrible Go To Sleep ! KENTA repart ensuite sans rien dire, laissant Minoru Suzuki célébrer sa victoire comme il se doit.





Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Jeu 23 Juin - 18:53




NJPW Wrestling Hinokuni
Live from Niigata - May 27th 2016

> BULLET CLUB (Bad Luck Fale, Tama Tonga & Tanga Loa) vs. The Briscoes & Adam Page
Combat d’ouverture assez partagé. La Team ROH fait du bon boulot mais doit faire face à l’agressivité des 3 samoans qui travaillent parfaitement en équipe. Les Briscoes ont toutefois plus d’expérience et réussiront à prendre l’avantage, mais au moment où la victoire est à portée de main avec le Springboard Doomsday Device, Adam Page repousse violemment Mark à l’extérieur du ring ! Jay n’a pas le temps de comprendre qu’il se prendra le Guerilla Warfare des frères Fifita – 8min51

La foule hue comme il se doit le jeune Adam Page qui s’en moque et va serrer la main des membres du BULLET CLUB. Le reste du groupe rejoint le ring et Kenny Omega remettra à Adam Page un t-shirt du Club. The Cleaner vante ensuite le potentiel du young lion et déclare que le BULLET CLUB ne peut pas mourir car il y aura toujours du sang neuf.

> Shelton X Benjamin vs. Yoshitatsu
Nous assistons maintenant à un match entre anciens de la WWE. Les deux hommes se sont déjà affrontés dans le passé et ce soir le combat sera très partagé. Yoshitatsu montre toujours qu’il en veut et pousse son adversaire dans ses derniers retranchements… mais le membre des Suzukigun tient bon. Finalement, après une dernière séquence des plus intenses, Shelton réussira à esquiver le Roundhouse Kick du nippon puis il le surprend avec son Paydirt pour le compte de 3– 13min24

> IWGP Junior Heavyweight Championship : KUSHIDA © vs. Beretta
Beretta a obtenu un titleshot alors que son équipier Rocky Romero est actuellement blessé, c’est peut être l’occasion pour lui de se lancer en solo. L’américain fait vraiment un très bon combat et démontre son talent, se sortant de toutes les tentatives de soumissions du champion.  Il joue de sa vitesse et passera près de la victoire à plusieurs reprises, notamment après son Tornado DDT, mais KUSHIDA ira reprendre ses esprits à l’extérieur ! The Dudebuster s’envolera alors pour un plongeon suicidaire qui touche sa cible. KUSHIDA est en difficulté, mais il réussira à se reprendre à force de contres. Le combat s’accélère de plus en plus et finalement KUSHIDA réussira à placer son Midnight Express pour le compte de 3 après avoir contré un Avalanche Frankensteiner – 15min36

KUSHIDA défend son titre une nouvelle fois dans un grand match. Beretta est forcement déçu mais il félicite son adversaire en déclarant qu’il est un grand champion et qu’il fait honneur à cette division. Comme Ospreay lors du dernier event, Beretta annonce sa volonté de remporter le Best Of the Super Juniors XXIII afin de prendre sa revanche. KUSHIDA sourit et déclare que ce sera un honneur pour lui d’affronter le vainqueur du tournoi car cette année la compétition sera des plus rudes.

> IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship : Aerial Dogfight (Ricochet & Matt Sydal) © vs. Motor City Machine Guns (Alex Shelley & Chris Sabin)
Pas de surprise : les 4 hommes font le show dans ce qui est l’un des meilleurs matchs de la soirée. Ce n’est pas un vulgaire spotfest mais bien un combat où se mêlent high fly et technique, vitesse et stiffness. Shelley et Sabin sont vraiment en grande forme ce soir et travaillent parfaitement en équipe, ils ont bien plus d’expérience que les champions qui se retrouveront en grande difficulté. Sydal et Ricochet subissent des terribles moves tag team mais ils tiennent bon, il y a toujours quelqu’un pour briser le compte in-extremis. Les dernières minutes sont une succession de finishers et de nearfalls, à tel point que l’on à du mal à suivre. Les MCMG tenteront finalement le Made in Detroit mais Sydal se défend et repousse Shelley qui chute à l’extérieur ! Sabin se prendra alors le Benadryller de Ricocher suivi du Shooting Sydal Press pour la victoire – 14min12

Quelle victoire ! Les champions conservent une nouvelle fois les titres en battant l’une des meilleures équipes de poids légers au monde. Shelley et Sabin vont alors faire preuve de respect en serrant la main des vainqueurs sous les applaudissements. On annonce ensuite que les 4 hommes prendront part au BOTSJr 2016 !

> Suzukigun (Minoru Suzuki, TAKA Michinoku & Taichi) vs. Hiroshi Tanahashi, Michael Elgin & Ryusuke Taguchi
Les Suzukigun se sont emparés de deux titres, et non des moindres, depuis leur retour. Ils sont une véritable menace à la NJPW et le trio Elgin/Tanahashi/Taguchi va donc tenter d’y faire face.  Le nouveau champion Heavyweight va rester en retrait dans ce match, intervenant seulement aux moments opportuns pour frapper fort. Le clan heel domine longuement le match, mais Hiroshi Tanahashi et Michael Elgin font du très bon travail en équipe qui permet de renverser la vapeur.  Big Mike fait vraiment du bon boulot mais il sera terrassé par un lot blow suivi du Gotch Style Piledriver du Suzuki ! Taguchi sauve le match en brisant le compte mais il sera ensuite victime d’un beatdown… The Funky Weapon résiste comme il peut et finira par faire le hot tag avec Tanahashi qui conclura le match avec son High Fly Flow sur TAKA Michinoku – 12min30  

Le trio face s’est imposé pour le plus grand plaisir de la foule ! Après le match Taichi tentera d’attaquer Hiroshi Tanahashi à coup de micro… mais Big Mike le stop avec un bon Lariat, puis il le balance par-dessus les cordes directement sur Michinoku ! Minoru Suzuki préfère ne pas demander son reste mais Hiroshi Tanahashi l’interpelle et le défi pour un match de championnat ! Le champion IWGP Heavyweight accepte le challenge et promet alors de détruire le favori de la foule afin de prouver qu’il est le nouveau visage de la New Japan.

> NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship : The Elite (Kenny Omega, Matt & Nick Jackson) vs. Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito, BUSHI & EVIL Watanabe)
The Elite porte bien son nom puisque les 3 hommes vont prouver leur talent tout en faisant le show mais ils vont sous-estimer leurs adversaires qui n’auront aucun scrupule dans ce match. Naito se la joue une nouvelle fois "Tranquilo" et impose son faux rythme pour énerver ses adversaires. Nous aurons le droit à un excellent face à face entre le vainqueur de la New Japan Cup 2016 et Kenny Omega, montant le combat à un cran supérieur proche de la perfection. Omega prendra l’avantage et tentera son One-Winged Angel mais il est contré et se prend le Destino… mais Naito subira ensuite une Superkick Party des Young Bucks ! BUSHI et EVIL interviennent alors et l’arbitre va perdre le contrôle du match qui part dans tous les sens ! Black Mist, STO, Meltzer Driver, Hadouken… tout y passe ! Mais ce chaos va alors permettre à Shelton Benjamin de sortir de la foule et de surprendre Kenny Omega avec un Superkick ! Naito enchaînera directement avec le Destino et obtient le compte de 3 – 13min40

The Elite est tombé ! Los Ingobernables de Japon sont les nouveaux champions trios grâce à l’intervention surprise de Shelton X Benjamin ! Naito et sa bande ne comprennent pas vraiment cette intervention mais cela ne les empêche pas de pavaner comme jamais alors que les perdants sont fou de rage ! Omega hurle de colère et menace Benjamin, lui demandant des explications. The Gold Standard répond alors qu’il veut une seule chose : le titre IWGP Intercontinental ! Il a battu l’ancien challengeur Yoshitatsu, a présent c’est son tour de défier Omega ! The Cleaner hésite quelques secondes mais il finit par accepter, son désir de vengeance est plus fort que sa prudence. Shelton affiche un sourire narquois et va pour repartir… mais les 3 membres de The Elite lui enverront alors un Triple Superkick !

> IWGP Tag Team Championship : Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma) © vs. Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto)
Très gros combat entre ces deux équipes 100% japonaises. Les deux membres de CHAOS font du très bon boulot, affaiblissant leurs adversaires avec des prises puissantes et des coups très stiffs. Honma est longuement pris à parti mais il fait preuve d’une volonté d’acier et tient bon, il survivra même au High & Low Lariat des challengeurs ! Ishii va faire le gros du boulot alors que Goto reste plus en retrait à cause de sa blessure au genou, et cela permettra aux champions de reprendre l’avantage. Le suspens est à son comble dans les dernières minutes et finalement les champions réussiront à clouer Goto au sol après un legsweep d’Honma suivi du King Kong Knee Drop de Makabe – 16min23  

Contre toutes attentes c’est une nouvelle défense réussi pour les Great Bash Heel ! Le prochain défi sera corsé puisqu’ils affronteront bientôt la Killer Elite Squad ! Et justement Davey Boy Smith Jr. et Lance Archer débarquent dans le ring chaises en main pour s’en prendre aux champions… mais Ishii et Goto reviennent en courant et prêteront main forte à Honma et Makabe pour chasser les gaijins ! Les 4 hommes serrent ensuite la main sous les applaudissements alors que les KES repartent en les menaçants.

> NEVER Openweight Championship : Takashi Sugiura © vs. Katsuyori Shibata
Rematch de Wrestling Dontaku et il va sans dire que le combat est tout aussi disputé, Shibata va tout donner pour reprendre son titre. On sent la rage de vaincre dans ses yeux et la fureur dans ses coups, mais Sugiura répond avec la même médecine. Shibata est le premier a passé très près de la victoire après un Go To Sleep suivi du PK mais le membre des Suzukigun ira chercher le ropebreak, puis il appliquera quelques minutes plus tard son Olympic Slam mais The Wrestler ne démord pas. The Killing Machine va alors commencer un travail méthodique sur une cheville de Shibata en vue de porter son Ankle Lock. Le challengeur est bien handicapé mais résiste et verrouille à son tour une soumission avec la Sleeper Hold ! Sugiura perd ses forces et Shibata tentera alors d’enchaîner avec le PK… mais le champion contre le kick en attrapant la jambe de Shibata et il verrouille à nouveau son Ankle Lock !!! Shibata hurle de douleur mais refuse d’abandonner… il n’a pourtant aucune issue et la douleur est de plus en plus insoutenable, il finira par tomber inconscient – 21min03

C’est une victoire incontestable pour Takashi Sugiura qui brandit bien haut ses titres NEVER Openweight et GHC Heavyweight sous les applaudissements d’une partie de la foule. The Killing Machine sera sûrement un champion des plus difficile à détrôner, il représente parfaitement la menace des Suzukigun.

> Kazuchika Okada vs. KENTA
Après plus d’un an loin des rings, KENTA fait son grand retour non pas pour la WWE mais à la NJPW ! Personne ne s’y attendait et pourtant il est bien là et ce soir il affronte The Rainmaker himself ! Une affiche de rêve entre deux des plus grosses stars de ces dernières années. Avant le match les deux hommes se confrontent et s’échangent quelques insultes, jusqu’à ce que KENTA envoi une claque au leader de CHAOS ! Celui-ci est furieux et va se jeter sur son adversaire mais il est aveuglé par la rage et fera beaucoup d’erreurs dans ce début de match. KENTA mène la danse et montre qu’il peut frapper très fort, Okada passera plusieurs fois près de KO et doit reprendre ses esprits à l’extérieur. KENTA semble avoir le match en main et prend confiance mais Okada renversera la situation avec un magnifique High Angle Dropkick sur son adversaire arrivant en courant pour le Busaiku Knee Strike ! The Eneru Of Pro-Wrestling prend enfin l’avantage et appliquera tout son arsenal de move, plantant même la tête de KENTA dans le sol de l’arena avec un Tombstone Piledriver ! Il travail ensuite la nuque de son ennemi et verrouillera son STF… mais KENTA réussira à retourner en Omoplata Crossface, mais il y aura ropebreak ! La bataille se poursuit et la foule retiendra plusieurs fois son souffle alors que les 2 combattants se donnent à fond. KENTA finira par tenter le Go 2 Sleep… mais Okada passe dans son dos et lui décroche la tête avec le Rainmaker !!! 1…2…2.99 ! KENTA est toujours là et survivra à un second Rain Maker alors qu’Okada se relèvera quand à lui d’un Shotgun Dropkick et d’un Diving Double Foot Stomp ! Finalement après un dernier échange des plus stiffs Okada tentera un troisième Rain Maker… mais KENTA esquive et attrape Okada sur ses épaules pour un violent Go 2 Sleep ! Okada titube mais tient toujours sur pied… mais il se fera percuter par un Busaiku Knee Strike à pleine vitesse ! 1…2…3 – 31min12

C’est fait ! KENTA vient de battre l’un des meilleurs lutteurs à la NJPW pour son match retour au Japon ! Après le match KENTA s’empare d’un micro et déclare avoir pris Kazuchika Okada pour cible afin de passer un message : il est toujours au sommet de son art, toujours aussi dangereux et  le futur de la NJPW ne se fera pas sans lui ! Il jette ensuite son micro puis repart en pavanant sous les applaudissements d’une partie de la foule alors que Kazuchika Okada reprend à peine ses esprits mais on peut déjà lire un désir de revanche dans ses yeux.





Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Ven 24 Juin - 10:36




NJPW +++
Live from Niigata - May 28th 2016


> BULLET CLUB (Chase Owens, Adam Page & Cody Hall) vs. Juice Robinson, Jay White & David Finlay Jr.
Six rookies pour ouvrir ce show avec un match plutôt partagé. Cody Hall va toutefois prendre le contrôle du ring grâce à sa puissance, il portera même à Robinson un Razor’s Edge par dessus les cordes directement sur White et Finlay… mais il sera ensuite pris à partit par les 3 faces qui ne lui laisseront aucune chance ! Mais c’était sans compter le nouveau membre du club, The Hangman Adam Page, qui surprendra Juice avec son Reverse STO suivi du compte en s’aidant des cordes – 11min38

Les 3 membres du BULLET CLUB pavanent sous les huées et annoncent qu’ils sont le futur ! Très bientôt ils rapporteront de l’or à leur club.

> BULLET CLUB (Bad Luck Fale & Yujiro Takahashi) vs. CHAOS (Tomohiro Ishii & YOSHI-HASHI)
Ishii se retrouve sans son partenaire habituel et cela va se ressentir. YOSHI-HASHI fait tout ce qu’il peut mais ce n’est pas suffisant pour résister au BULLET CLUB. Tomohiro Ishii fera le gros du boulot, passant même près de la victoire après un Lariat sur Takahashi, mais Bad Luck Fale le balancera en dehors du ring. YOSHI-HASHI se retrouve seul et subira un Chockslam décisif – 8min29

Nouvelle victoire pour le BULLET CLUB. Après ça les autres membres du clan rejoignent le ring et Kenny Omega se lance dans une promo à l’encontre de Shelton Benjamin. On apprend alors que le match de championnat pour le titre Intercontinental aura lieu lors du Final Day du Best of the Super Juniors XXIII.

> BUSHI vs. Chris Hero
On se rappelle que Chris Hero a défié Naito pour un match 1vs1 mais qu’il n’a toujours pas eu de réponse. Ce soir il fait donc face à un autre membre de Los Ingobernables de Japon dans un match où Hero sera mis en difficulté. BUSHI démontre toute sa technique pour affaiblir l’américain mais celui-ci répond par la manière forte avec des coups très stiffs. En fin de match BUSHI tentera d’aveugler son adversaire avec le Black Mist mais celui-ci se retourne et envoi un Rolling Elbow en pleine mâchoire du lutteur masqué – 12min57

Après le match Chris Hero hurle à Tetsuya Naito de rappliquer dans le ring pour accepter son challenge ! Le theme song de Naito retentit mais c’est EVIL qui fait son apparition… Chris Hero comprend mais il est déjà trop tard : Tetsuya a surgit par la foule et surprendra The Knockout Artist avec son Destino ! Il prend ensuite sa pose "Tranquilo" à côté du corps de son ennemi et déclare qu’il accepte, le match aura lieu à Dominion.

> Yuji Nagata & Manabu Nakanishi vs. Suzukigun (Takashi Sugiura & El Desperado)
Confrontation brutale pour conclure ce premier NJPW +++. Nagata semble avoir pour cible le champion NEVER Openweight mais celui-ci à du répondant, les deux hommes s’échangeront les coups jusqu’à l’épuisement. El Desperado joue quand à lui de sa vitesse mais Nakanishi finit par l’attraper et fait valoir son background de lutteur pour reprendre le contrôle. Il passera près de la victoire après son Hercules Cutter mais Sugiura sauve son équipier. The Killing Machine placera son Olympic Slam sur Nakanishi puis laissera El Desperado conclure le match avec un Diving Splash – 15min16

Les 2 Suzukigun célèbrent cette victoire mais Yuji Nagata va venir confronter Sugiura et le défi pour un match de championnat ! Le champion NEVER Openweight brandit alors son titre bien haut en déclarant qu’il ne recule devant aucun défi et que "Bue Justice" Yuji Nagata sera la prochaine victime de The Killing Machine ! Le show se conclut sur ce face à face alors que le match est annoncé pour le Final Day du BOTSJr.




Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Sam 25 Juin - 10:19




NJPW Best of the Super Juniors XXIII Day 1
Live from Matsuyama - May 30th 2016

> Best of the Super Juniors, Block C : ACH vs. Will Ospreay
Cette 23ème édition du BOtSJr débute de la plus belle des manières avec un combat de haut vol ! Les deux young lions font le show avec des prises high fly et un rythme effréné. ACH est impressionnant mais Ospreay est le meilleur ce soir, il s’imposera après un violent OsCutter suivi du 630 Senton – 10min19

> Best of the Super Juniors, Block D : PAC vs. Kamaitachi
Kamaitachi fait son retour à plein temps au Japon après plusieurs années à la CMLL et son premier défi est des plus corsé mais il ne va pas se laisser impressionner. PAC revient d’une blessure à la cheville et le japonais va intelligemment travailler sur ce point faible. L’anglais ne se laisse pas faire et fait parler sa puissance combiné à son agilité, mais le rookie ne démord pas et passera même près de la victoire après un impressionnant front flip piledriver… mais au final c’est PAC qui aura le dernier mot après son Red Arrow – 12min31

> Best of the Super Juniors, Block D : BUSHI vs. Fénix
Le jeune Fénix star de la Lucha Underground fait lui aussi ses débuts pour à la NJPW en affrontant un autre lutteur masqué. Fénix impressionne vraiment le public par sa maitrise des airs mais BUSHI fait tout pour le garder au sol, en s’acharnant notamment sur ses jambes en vue de porter son Ashiroad. Fénix est handicapé mais arrivera tout de même à surprendre son adversaire avec des prises sortit de nulle part. Il tentera finalement son Fénix Driver… mais il est repoussé et se fait aveuglé par le Black Mist ! BUSHI enchaîne direct avec son Double Knee Facebreaker pour la victoire - 11min40

> Best of the Super Juniors, Block A : Beretta vs. Kyle O’Reilly
Combat très technique entre les deux gaijins qui se sont affrontés de nombreuses fois en équipe. Le membre des RPG Vice se donnent à fond mais O’Reilly trouve toujours le bon contre pour reprendre l’avantage. Beretta passera près de la victoire après son Dudebuster DDT… mais O’Reilly réussi à placer une Kimura Lock ! Beretta s’en sortira mais il devra s’incliner quelques dizaines de seconde plus tard suite au Guillotine Chock – 14min12

Beretta est vraiment déçu mais déclare que cette défaite n’entamera pas son moral. Il s’est juré de remporter le tournoi cette année, il dédiera sa victoire à son équipier Rocky Romero qui n’a malheureusement pas pu prendre par au BotSJr à cause d’une blessure.

> Best of the Super Juniors, Block A : Alex Shelley vs. Low Ki
Le tournoi se poursuit avec un autre excellent match. Les deux hommes se sont affrontés de nombreuses fois à la TNA ou à la ROH et ce soir encore ils vont offrir aux fans un grand match. Low Ki se montre très agressif, frappant très fort pour en terminer rapidement, mais Shelley tient bon et joue d’esquives pour placer des moves dévastateurs. En fin de match, après de nombreux nearfalls, Shelley esquive le Tidal Crush et surprend son adversaire avec le Shiranui suivi du compte de 3 – 14min04

> Best of the Super Juniors, Block B : Ryusuke Taguchi vs. SANADA
Le jeune protégé de Keiji Mutoh débute lui aussi à la NJPW ce soir et il va tout de suite se mettre le public à dos avec une attitude détestable, n’hésitant pas à humilier Taguchi. The Funky Weapon finira par se ressaisir et reprend complètement le match en main, rappelant une nouvelle fois qu’il est un ancien vainqueur du tournoi. SANADA est en grande difficulté mais profitera d’un arbitre au sol pour éclater Taguchi d’un coup de batte, avant d’enchaîner avec le TKO : 1……2…..3 – 12min11

La foule hue copieusement SANADA mais celui-ci s’en moque et continue son beatdown… jusqu’à l’arrivée du champion Junior Heavyweight KUSHIDA ! Celui-ci réussira à mettre en fuite le jeune loup puis aide le vétéran à se relever. Taguchi remercie le champion et déclare alors que SANADA n’a rien prouvé ce soir, si ce n’est qu’il a besoin de tricher pour s’imposer.

> The Elite (Kenny Omega & The Young Bucks) vs. Suzukigun (Shelton X Benjamin, TAKA Michinoku & El Desperado)
Le trio Elite compte bien prendre sa revanche sur Shelton Benjamin, l’homme leur ayant coûté les titres trios il y a quelques jours. Shelton va toutefois rester en retrait dans un premier temps et ses alliés vont prendre l’avantage alors que Shelty–B nargue ces ennemis. Les Bucks se ressaisissent et terrasseront El Desperado avec leur More Bang for your Buck… mais Shelton décide de rentrer dans la danse, évitant une Superkick Party et étalant à son tour les frères Jackson à coup de Superkicks ! Omega prendra le relais et les deux hommes se lanceront dans un combat intense promettant de grande chose le jour du match de championnat ! Shelton met le champion en difficulté et portera même le Paydirt… mais les Bucks sauvent leur leader. C’est le chaos dans le ring et finalement TAKA Michinoku sera celui qui recevra le pin après le One-Winged Angel du champion Intercontinental – 16min00

The Elite s’imposent mais la célébration est de courte durée lorsque Shelton Benjamin éclate Kenny Omega d’un coup de titre Intercontinental en pleine tête ! Matt et Nick Jackson préfèreront alors aider The Cleaner à quitter plutôt que de commencer une nouvelle bataille contre les Suzukigun maintenant armés de chaises. Shelton brandit alors le titre Intercontinental et déclare que si Kenny veut le récupérer il devra venir le chercher, ou plutôt le décrocher… puisque le match de championnat sera un Ladder Match !

> Best of the Super Juniors, Block B : Chris Sabin vs. YAMATO
Combat décrit comme le meilleur de la soirée. Le lutteur de la Dragon Gate a déjà participé au BotSJr en 2009 et avait finit dernier de son groupe, cette année il compte bien se rattraper et pour cela il va tout donner face à un Sabin lui aussi très en forme. Le combat démarre avec une séquence très technique mais va ensuite s’accélérer lorsque Sabin passe à la vitesse supérieure avec des moves high fly comme un impressionnant Springboard Tornado DDT. YAMATO va vite renverser la vapeur en coupant son adversaire en deux avec un formidable Spear. Il tentera de verrouiller son Doujime Sleeper mais l’américain le ramènera sur ses épaules pour le Cradle Shock, seulement pour le compte de 2. Les dernières minutes sont intenses et le public est tenu en haleine par de nombreux nearfalls. YAMATO réussira finalement à claquer un violent Corner Single Leg Dropkick, le Go To Hospital, puis il enchaîne avec le Gallaria pour la victoire – 18min55

The Almighty remporte une première grosse victoire et il ne compte pas s’arrêter là ! YAMATO va en effet faire un long speech pour déclarer qu’il fait maintenant officiellement parti du roster de la New Japan Pro-Wrestling et que le Best of the Super Juniors ne sera que le début de son ascension vers les sommets ! KUSHIDA va devoir être prêt car à Dominion il devra défendre son titre contre la puissance incarnée !

> Best of the Super Juniors, Block C : Taiji Ishimori vs. Taichi
Les deux hommes se connaissent très bien, ils se sont affrontés de nombreuses fois pour le titre GHC Junior Heavyweight de la NOAH au cours de l’année dernière, titre que détient toujours Ishimori à l’heure actuelle. Il va sans dire que le combat sera extrêmement disputé avec un nombre impressionnant de contres et d’esquives, chacun semblant anticiper les mouvements de l’autre. Ishimori anticipera même une intervention de TAKA Michinoku qui finira KO après un Tiger Feint Kick alors qu’il tentait de rentrer dans le ring ! Taichi trouvera tout de même le moyen de tricher en contrant le Revolución avec un low blow ! Ishimori est plié en deux et ne pourra pas éviter le Jage Koroshi, ce running knee strike, dont il ne se relèvera pas – 17min38

La foule hue copieusement le membre des Suzukigun qui n’hésitent pas à pavaner avec le titre GHC Junior Heavyweight… avant de le balancer au sol avec mépris. Il déclare alors que son objectif est maintenant le titre IWGP Junior Heavyweight et que personne ne pourra entraver son destin !

> IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship : Aerial Dogfight (Ricochet & Matt Sydal) © vs. Jushin "Thunder" Liger & Tiger Mask IV
On conclut cette première journée avec un match de championnat opposant deux participants au BotSJr XXIII à deux multiples vainqueurs du tournoi. Les 2 vétérans prouvent qu’ils sont toujours au top en donnant une leçon de catch aux champions, mais Sydal et Ricochet vont vite de ressaisir et offrent une farouche résistance. Le combat est disputé jusqu’à la dernière seconde et les nearfalls seront nombreux. Liger placera sa Liger Bomb sur Ricochet mais il subit ensuite un Diving Double Knee Drop de "Reborn" Matt Sydal ! Ce dernier se lancera dans une très belle séquence face à Tiger Mask jusqu’à ce que celui-ci réussisse la Millenium Suplex ! Il tentera ensuite sa Diving Headbutt mais Sydal le rejoint sur la 3ème corde et l’emporte pour un magnifique Cyclorama suivi du compte de 3 – 16min18

Très belle victoire des champions par équipes qui défendent une nouvelle fois leurs titres. La foule leur fait une ovation, ils ont aussi gagnés le respect des deux vétérans qui viendront leurs serrer la main. Liger déclare qu’il est heureux de voir Sydal et Ricochet redonner du prestige à ces ceintures qu’il a détenu à de nombreuses reprises, avec de nombreux équipiers parmi les meilleurs poids léger au monde. Après ça Ricochet et Matt Sydal se font face en rappelant qu’ils sont rivaux dans ce tournoi, un seul homme pourra remporter le Best of the Super Juniors XXIII et défier KUSHIDA à Dominion. Leur objectif est toutefois de s’affronter lors de la finale afin de proposer un match mémorable au public, champion contre champion. Le show se termine alors que les deux coéquipiers se serrent la main tout en brandissent les titres Jr Heavyweight Tag Team.

Block A
Kyle O’Reilly (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Alex Shelley (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Low Ki (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Beretta (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Fujita Hayato Jr. (0 point) – 0 victoire | 0 défaite

Block B
YAMATO (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
SANADA (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Chris Sabin (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Ryusuke Taguchi (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Matt Sydal (0 point) – 0 victoire | 0 défaite

Block C
Will Ospreay (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Taichi (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Taiji Ishimori (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
ACH (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Ricochet (0 point) – 0 victoire | 0 défaite

Block D
PAC (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
BUSHI (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Kamaitachi (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Fénix (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Bobby Fish (0 point) – 0 victoire | 0 défaite



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Lun 27 Juin - 18:08




NJPW Best of the Super Juniors XXIII Day 2
Live from Niihama – June 2nd 2016

> Motor City Machine Guns (Chris Sabin & Alex Shelley) vs. BULLET CLUB (Chase Owens & Adam Page)
Les deux young lions du BULLET CLUB se donnent à fond ce soir, mais face à une équipe aussi expérimenté que les MCMG leurs chances sont proches de zéro. Ils tenteront de profiter d’une intervention de Cody Hall mais Sabin va d’un Suicide Dive sur le fils de Scott Hall tandis que Shelley contre le Reverse STO d’Adam Page pour son Shiranui pour la victoire – 7min05

> Best of the Super Juniors, Block C : ACH vs. Taiji Ishimori
Le jeune ACH prouve encore une fois son talent et obtient le soutient d’une bonne partie de la foule mais Ishimori lui oppose une grande résistance. The Young Simba donne vraiment tout ce qu’il a et passera plusieurs fois tout près de la victoire, notamment après son Dragon-Fly, mais il en faut plus pour abattre le champion GHC Junior Heavyweight. Taiji Ishimori conclura le match avec son avec son Revolución après une rencontre intense – 9min55

ACH n’arrive toujours pas à concrétiser et enchaîne une seconde défaite dans ce tournoi, toutefois ce soir il a gagné le respect de la foule ainsi que celui de son adversaire qui viendra lui serrer la main. Ishimori et ACH semblent d’ailleurs très bien s’entendre et le japonais propose même à ACH d’être son équipier pour le tournoi NTV G+ Cup Junior Heavyweight Tag League qui aura lieu cet été du côté de la NOAH ! ACH accepte.

> Best of the Super Juniors, Block D : Fénix vs. Kamaitachi
Kamaitachi a l’habitude de faire face à des luchadors mais Fénix va lui donner un mal fou. La star de la Lucha Underground prend tous les risques dans ce combat qui part rapidement dans tous les sens et où les prises de risques sont légions. Kamaitachi subira même un Avalanche Frankensteiner depuis la 3ème corde vers l’extérieur ! Le combat est bref mais l’action est continue, il n’y a aucun temps mort. Fénix utilise tout son arsenal de moves mais Kamaitachi placera de très gros contres avant d’enchaîner avec des prises dévastatrices comme son front flip piledriver ! Finalement après une dernière séquence d’esquives et de contres, le japonais réussira à contrer le Fénix Driver pour sa Fisherman Suplex suivi du compte de 3 – 8min19

> Best of the Super Juniors, Block A : Beretta vs. Fujita Hayato
C’est le 3ème BotSJr pour le jeune prodige de la Michinoku Pro-Wrestling et cette année il compte bien le remporter. Il ne va d’ailleurs faire aucun cadeau à son adversaire qui subit de longues minutes de coups très stiffs avant de revenir après un magnifique Sommersault Senton vers l’extérieur ! Beretta reprend du poil de la bête et réussi à tenir tête à "God Bless" Hayato, lui portant même son Tornado DDT mais cela ne suffit pas. Finalement le japonais réussira à placer l’enchaînement dévastateur d’un High Speed Roundhouse Kick suivi de son Running Knee Strike, le Helm, qui met littéralement KO Beretta – 10min46

> Best of the Super Juniors, Block D : Bobby Fish vs. BUSHI
Bobby Fish va immédiatement imposer son rythme dans ce qui sera un combat technique. The Round Eye Samurai est méthodique et s’acharne un bras de BUSHI et tentera le faire abandonner à coup de Crossface ou Armbar, mais le membre de Los Ingobernables résiste. Celui-ci trouvera des failles pour placer des contres violents et notamment un Cutter alors que Fish tentait une Diving Headbutt ! BUSHI se montre très arrogant et cela permet à son adversaire de revenir petit à petit dans le match, il placera même son Flying Fish Hook mais BUSHI ira reprendre ses esprits à l’extérieur ! L’américain le rejoint mais va alors se prendre un Black Mist puis se fera démolir contre les barrières de sécurité. Bobby Fish est toujours là, titubant jusqu’au ring avant le compte de 20, mais il se fera surprendre quelques secondes plus tard par le MX du lutteur masqué – 12min28

> Best of the Super Juniors, Block A : Kyle O’Reilly vs. Low Ki
L’autre de moitié des reDRagon est à son tour en action dans un autre combat des plus techniques. O’Reilly s’acharne longuement sur un bras de Low Ki en vue de porter son Cross Armbreaker mais The World Warrior se sert principalement de ses jambes pour frapper très fort. Le combat prendra une toute autre ampleur après un terrible Warrior’s Way alors que le canadien est à l’extérieur, le visage recouvert d’une chaise ! O’Reilly a la face en sang et va se faire démolir de longues minutes par Low Ki, mais il réussira à renverser la situation avec une Guillotine Chock en contrant le Ki Crusher… mais Low Ki refuse d’abandonner et écrasera son adversaire contre le coin, avant d’enchaîner avec le Tidal Crush suivi d’un nouveau Warrior’s Way décisif – 14min45

Kyle O’Reilly tient à peine debout, le visage et le torse rouge de sang, il aura besoin de l’équipe médicale pour être évacué. Low Ki affiche quand à lui un sourire narquois qui lui vaut les huées de la foule.

> Best of the Super Juniors, Block B : Matt Sydal vs. SANADA
La moitié des champions Jr Tag commence très bien le match et met le young lion en difficulté, lui portant même le Here We Go Driver après quelques minutes de match seulement mais SANADA ira chercher le ropebreak. Sydal garde l’avantage mais mangera un violent Superkick en plein vol qui renverse complètement la situation ! The Cold Skull va alors se montrer extrêmement agressif et l’arbitre sera même obliger de le rappeler à l’ordre plusieurs fois. SANADA démolit son adversaire et verrouillera même son Skull End mais Sydal refuse d’abandonner. Le gaijin reprend petit à petit l’avantage grâce au soutient de la foule et s’envolera même pour le Shooting Sydal Press… mais SANADA l’accueil avec les genoux puis enchaîne avec le tombé en tenant les cordes – 14min46

La foule est dégoûté et hue copieusement l’ancien golden boy de la Wrestle-1 qui va maintenant s’emparer de sa batte en acier noir pour continuer le beatdown… mais Ricochet débarque en courant dans le ring pour sauver son équipier ! SANADA ne demande pas son reste et menace Ricochet depuis le haut de la rampe, mais cela permet à Taichi de se glisser discrètement dans le ring pour porter un low blow à son adversaire du soir !

> Best of the Super Juniors, Block C : Taichi vs. Ricochet
Taichi prend immédiatement l’avantage alors que son adversaire et plié en deux et il lui portera direct son Black Mephisto, mais Ricochet s’en sortira in-extremis au grand soulagement du public. L’américain reprend petit à petit l’avantage à force de contres et placera à son tour son finisher, le Benadryller, mais Taichi se dégage lui aussi. Le combat s’équilibre et les deux hommes livrent une très belle prestation. Ricochet impressionne comme à son habitude alors que Taichi est sur la défensive et cherche à ralentir le rythme du combat, étranglant même son adversaire avec les cordes. En fin de match Taichi pensera pouvoir s’imposer avec son Jage Koroshi, mais Ricochet esquive de justesse ce coup de genoux et applique un terrible Reverse Frankensteiner ! Taichi est KO et ne pourra pas éviter le Double Rotation Moonsault – 16min18

> Best of the Super Juniors, Block B : YAMATO vs. Ryusuke Taguchi
Une nouvelle fois Taguchi montre qu’il n’est pas un adversaire à prendre à la légère et offre un très grand match face au lutteur de la Dragon Gate. YAMATO se retrouve vite en difficulté et subira même le Dodon’s Throne après quelques minutes de match seulement mais il se ressaisit et coupera l’élan de son adversaire avec un formidable Spear ! The Almighty commence un travail de destruction alors que la foule donne de la voix pour soutenir Taguchi… The Immortal Funky Weapon se sortira du Doujime Sleeper et arrivera à placer une Sliding Hip Attack mais cela ne suffit toujours pas ! La bataille est épique, les deux hommes donnent tout ce qu’ils ont et personne ne veut rien lâcher ! Taguchi tentera finalement une nouvelle Sliding Hip Attack mais il est contré pour une formidable Release German Suplex ! YAMATO enchaînera illico avec son Gallaria et obtient sa 2nde victoire consécutive dans ce tournoi – 20min23

> Suzukigun (Minoru Suzuki, Davey Boy Smith Jr. & Lance Archer) vs. Hiroshi Tanahashi & Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma)
Sacré affiche pour conclure ce show, d’un côté le champion Heavyweight et les challengeurs aux titres Tag Team, de l’autre les champions Tag Team et le challengeur au titre Heavyweight. La tension est grande et le combat va commencer par une excellente séquence entre Minoru Suzuki et Togi Makabe, ce dernier tenant tête au leader des Suzukigun, mais bien vite les KES vont s’en mêler et passeront Makabe à tabac, puis cela sera le tour de Tomoaki Honma ! Les KES sont extrêmement agressif et travail parfaitement en équipe pour isoler leurs adversaires. Honma réussira finalement à placer son Headbutt Drop sur Archer puis fait le tag avec Tanahashi qui s’envolera directement le High Fly Flow, mais cela ne suffit pas. Archer tag avec Suzuki et le clash tant attendu va avoir lieu ! Tanahashi est en pleine forme et pousse le champion dans ces retranchement… il tentera alors un nouveau High Fly Flow mais DBS Jr. le pousse du poteau et Suzuki enchaînera avec le Gotch Style Piledriver ! 1…2…2.99 ! Suzuki n’en revient pas va alors laisser la place à ses alliés qui tenteront la Killer Bomb… mais Honma et Makabe viennent sauver leur pote ! Le chaos dans le ring profitera finalement aux faces qui termineront le match avec la King Kong Knee Drop de Makabe sur Archer suivi du Kokeshi d’Honma pour le compte de 3 – 16min25

Les Suzukigun s’inclinent pour le plus grand plaisir de la foule qui acclament les vainqueurs. Honma et Makabe brandissent alors leurs titres IWGP Tag Team tandis qu’Hiroshi Tanahashi fixe le titre IWGP Heavyweight sur l’épaule de Minoru Suzuki… mais celui va venir faire face à Tanahashi et lui tient tête plusieurs secondes… avant de lui cracher au visage !!! The Ace of the Universe est furieux et veut s’en prendre au champion mais il est immédiatement mis à terre par une attaque dans le dos ! Le reste des Suzukigun vient de surgir dans le ring et s’en prend maintenant à Honma et Makabe sous les huées générales ! Michael Elgin et KUSHIDA tenteront de faire le sauvetage mais ils seront à leur tour mis KO. Le groupe heel pavane ensuite en brandissant les titres IWGP Heavyweight (Minoru Suzuki), IWGP Tag Team (KES), NEVER Openweight (Sugiura), IWGP Intercontinental (Shelton Benjamin) et IWGP Junior Heavyweight (Taichi).

Block A
Kyle O’Reilly (2 points) – 1 victoire | 1 défaite
Alex Shelley (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Low Ki (2 points) – 1 victoire | 1 défaite
Fujita Hayato Jr. (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Beretta (0 point) – 0 victoire | 2 défaites

Block B
YAMATO (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
SANADA (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
Chris Sabin (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Ryusuke Taguchi (0 point) – 0 victoire | 2 défaites
Matt Sydal (0 point) – 0 victoire | 1 défaite

Block C
Will Ospreay (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Taichi (2 points) – 1 victoire | 1 défaite
Taiji Ishimori (2 points) – 1 victoire | 1 défaite
Ricochet (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
ACH (0 point) – 0 victoire | 2 défaites

Block D
BUSHI (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
PAC (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Kamaitachi (2 points) – 1 victoire | 1 défaite
Fénix (0 point) – 0 victoire | 2 défaites
Bobby Fish (0 point) – 0 victoire | 1 défaite



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Mar 28 Juin - 21:22




NJPW +++
Live from Gifu – June 4th 2016

Une vidéo nous présente le NEVER World+ Championship, un titre exclusif à ce show et qui sera défendu chaque semaine. Huit hommes vont conquérir dans un tournoi pour déterminer le premier champion. Voici la liste des participants : TAKA Michinoku, El Desperado, Jay White, Juice Robinson, Chase Owens, Adam Page, YOSHI-HASHI et Captain New Japan. Le premier match du tournoi a lieu maintenant !

> NEVER World+ Tournament : TAKA Michinoku vs. Jay White
Excellent combat intergénérationnel. Dans un premier temps le vétéran va donner une leçon au young lion mais White fait preuve d’une volonté d’acier reprenant petit à petit l’avantage. Ce soir il veut prouver sa valeur. Il se sortira du Michinoku Driver II contre toutes attentes et pousse le membre des Suzukigun à se donner à fond. L’ancien WWF Light Heavyweight Champion perd patience et va alors faire des erreurs qui permettront finalement à Jay White de s’imposer grâce à un roll-up – 15min51

> El Desperado vs. Kenny Omega
Le champion IWGP Intercontinental affronte ce soir l’un des membres du clan Suzukigun, ses ennemis du moment. El Desperado ne démérite pas ce soir mais Omega est tout de même au dessus et domine une grande partie du match. Shelton Benjamin fera alors son apparition pour distraire The Cleaner et El Desperado en profite pour tenter sa Guitarra del la Muerta… mais Omega passe dans le dos de son adversaire et lui appliquera le Croyt’s Wrath pour la victoire – 10min02

Kenny Omega se relève en fixant Shelton Benjamin qui détient toujours le titre Intercontinental et le brandit même en signe de défi… mais le champion ne va pas tenter de le récupérer, il s’empare de la guitare d’El Desperado et la fracassera sur le crâne du lutteur masqué sous les yeux de Shelton Benjamin ! The Gold Standard est furieux mais ne tente rien et repart ceinture sur l’épaule.

> NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship : Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito, EVIL Watanabe & BUSHI) © vs. BULLET CLUB (Chase Owens, Adam Page & Cody Hall)
Première défense des nouveaux champions, non pas face à The Elite mais face à un trio composé des 3 young lions du BULLET CLUB. Naito et sa bande vont prendre leurs adversaires de hauts, cherchant même à les humilier et ils imposeront un faux rythme. EVIL et BUSHI feront le gros du boulot alors que Naito garde sa pose "Tranquilo" mais Cody rentrera dans le ring comme déchaîné et réussira à faire le ménage… Owens et Page reprennent alors le contrôle du combat et placeront même un combo Rolling Elbow/Reverse STO sur BUSHI mais EVIL interviendra. Hall et EVIL se lanceront dans un gros brawl, laissant à Naito l’occasion de porter son Destino sur Chase Owens suivi du compte de 3- 11min17

> Tomoaki Honma vs. Lance Archer
Dans quelques semaines les deux hommes s’affronteront pour les titres IWGP Tag Team, ce combat est donc un avant goût. La foule est à 100% derrière Honma mais celui-ci va longuement subir la domination de l’American Psycho. Archer portera même son Texas Tornado mais l’underdog s’en sort grâce à sa volonté d’acier ! Il reprend petit à petit l’avantage à force d’esquives et plantera finalement son adversaire dans le ring avec son Reverse Piledriver ! Il grimpe ensuite sur la 3ème corde pour sa Diving Headbutt mais soudain Davey Boy Smith Jr. rentre dans le ring et fracasse Honma d’un coup de chaise, causant immédiatement le DQ de son équipier – 12min13

Cela n’est pas un problème, le but de la Killer Elite Squad est d’affaiblir le plus possible les champions avant le title match dans quelques semaines et pour cela ils vont se mettre à deux pour tabasser le pauvre Honma sous les huées générales ! Soudain Togi Makabe débarque en courant pour sauver son pote et il réussira à repousser ses ennemis… mais un temps seulement ! Les deux gaijins reprendront finalement l’avantage et termineront le carnage par leur Killer Bomb à travers une table !!! Ils repartent ensuite en rigolant, laissant les champions au sol et se tordant de douleurs.




Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Lun 4 Juil - 18:29




NJPW Best of the Super Juniors XXIII Day 3
Live from Chiba– June 9th 2016

> Best of the Super Juniors, Block D : Fénix vs. PAC
Comme on peut s’y attendre les deux hommes vont faire le show avec un match basé sur le high fly, le meilleur moyen de chauffer la fouler pour débuter ce 3ème jour de tournoi. Le jeune mexicain impressionne toujours autant mais l’expérience de PAC fera la différence. The Man that Gravity Forgot placera plusieurs prises puissantes, comme une grosse german suplex, avant d’en finir avec son Red Arrow – 10min41

> Best of the Super Juniors, Block D : Bobby Fish vs. Kamaitachi
Bobby Fish va donner une leçon de catch au jeune Kamaitachi qui subit un long moment de domination, avant de reprendre petit à petit l’avantage. Il réussira à esquiver le Sleep with the Fishes et place alors sa Fisherman Suplex mais l’américain se sortira du compte ! Kamaitachi ne démord pas mais finira par s’incliner après un monumental Avalanche Falcon Arrow – 9min33

> Best of the Super Juniors, Block C : Will Ospreay vs. Taichi
Affiche CHAOS vs Suzukigun pour un combat plutôt dynamique même si le heel cherche à ralentir le rythme et n’hésitera pas à tricher à plusieurs reprises pour prendre l’avantage. Il placera même son Black Mephisto mais Ospreay s’en sortira ! The Aerial Assassin a un sursaut d’énergie et surprendra Taichi avec de nombreux moves high fly et finira par lui clouer la épaules au sol avec son OsCutter après avoir esquivé de justesse le Jage Koroshi – 11min27

> Best of the Super Juniors, Block A : Beretta vs. Low Ki
Très grosse confrontation entre les deux gaijins qui vont se donner corps et âme dans ce match Beretta à le soutient de la foule alors que Low Ki se montre une nouvelle fois extrêmement agressif et n’hésitera pas à démolir son adversaire à l’extérieur du ring. Beretta se défend comme un beau diable mais se fera clouer au sol après le Ki Krusher ! Low Ki pense avoir la victoire et grimpe sur la 3ème corde pour son Warrior’s Way mais soudain Kyle O’Reilly débarque au bord du ring en menaçant l’homme lui ayant fracassé le crâne avec une chaise lors du dernier show, il porte d’ailleurs un masque de protection sur son visage tuméfié. Low Ki se laisse distraire quelques secondes mais s’envolera quand même pour son Double Foot Stomp… mais The Dude l’accueil avec un pied en pleine face ! Low Ki est groggy et ne pourra pas éviter le Dudebuster DDT suivi du compte de 3 – 14min26

Beretta remporte sa première victoire dans ce tournoi mais il peut remercier Kyle O’Reilly pour sa distraction. Celui-ci ne perd pas de temps et grimpe immédiatement dans le ring, chaise en main, et va alors s’en prendre à Low Ki… mais the Brooklyn Dragon esquive le coup et va alors prendre la fuite sous les menaces du canadien.

> BULLET CLUB (Bad Luck Fale, Tama Tonga & Tanga Loa) vs. Hiroshi Tanahashi, Michael Elgin & KUSHIDA
Les 3 tongans du BULLET CLUB forment un trio des plus dangereux et ils vont donner beaucoup de mal à leurs adversaires, s’acharnant longuement sur le champion poids léger. Toutefois la fougue de Tanahashi combiné à la puissance Big Mike réussiront à renverser la situation ! Elgin réussira à abattre le géant avec un violent Lariat mais il sera ensuite terrassé par le Guerilla Warfare des deux fils d’Haku… mais Tanga Loa se fera surprendre quelques secondes plus tard par KUSHIDA qui verrouillera son Hoverboard Lock et fait abandonner son adversaire – 13min42

Très belle victoire du trio face pour le plus grand plaisir de la foule ! Après ça Hiroshi Tanahashi récupère un micro pour un speech à l’encontre du champion IWGP Heavyweight Minoru Suzuki. The Ace Of the Universe déclare que Suzuki est incapable de défendre le titre sans l’aide de ses larbins de Suzukigun. Le champion pense être le nouveau visage de la NJPW mais pour cela il devra apprendre le sens du mot honneur ! Tanahashi exige donc que le combat à Dominion 6 :26 se fasse dans les règles de l’art, à la loyale.

> Best of the Super Juniors, Block A : Alex Shelley vs. Fujita Hayato
Le tournoi se poursuit avec un autre très bon match opposant la technique de Shelley à la puissance de frappe du japonais. Fujita Hayato est extrêmement offensif et laisse peu d’occasion à Shelley mais celui-ci réussira à placer de superbes contres et en profite pour affaiblir le plus possible son adversaire, visant l’arme principale de son adversaire : les jambes. Hayato est handicapé et perd peu à peu l’ascendant. Il se fera claquer un violent Enzuigiri en pleine face puis Alex tentera d’en finira avec le Shiranui… mais il est contré en Tombstone Piledriver !!! "God Bless" Hayato enchaînera immédiatement avec son Running Knee Strike qui sèche une bonne fois pour toutes le Technical Messiah – 15min01

> Best of the Super Juniors, Block B : Ryusuke Taguchi vs. Chris Sabin
L’autre moitié des MCMG se retrouve lui aussi en difficulté contre un adversaire des plus tenaces. Taguchi montre qu’il n’est pas qu’un clown et pousse l’américain dans ses derniers retranchements et passe plusieurs fois de la victoire, mais Sabin tient bon. La fin de match verra les deux hommes se lancé dans une séquence de contres à la vitesse de l’éclair et Chris réussira finalement à placer un magnifique Springboard DDT qui clou Taguchi dans le ring ! Sabin tente alors le Cradle Shock…. mais The Immortal Funky Weapon se débat comme un beau diable et réussira à porter son Dodon’s Throne suivi d’un Sliding Hip Attack à pleine vitesse – 12min01

Le vainqueur du BotSJr 2012 remporte sa première victoire dans cette 23ème édition du tournoi, il a encore ses chances et la foule croit toujours en lui ! Cette victoire a boosté Taguchi qui est maintenant plus motivé que jamais et fera un speech en déclarant que Dominion 6 :26 ne se fera pas sans lui !

> Best of the Super Juniors, Block B : Matt Sydal vs. YAMATO
YAMATO est l’un des adversaires les plus dangereux de son groupe et Sydal le sait bien. L’américain va prendre l’avantage grâce à sa rapidité et son agilité, évitant les coups de YAMATO et plaçant en retour son arsenal de moves ! The Almighty va alors s’énerver et renverser la situation en stoppant Sydal en plein vol avec un Spear ! YAMATO va alors commencer un travail de destruction sur l’ancien Open the Brave Gate Champion et portera même son Gallaria… mais l’underdog s’en sort ! La foule soutient Sydal qui donne tout ce qu’il a et réussira à placer le Shooting Star Press mais là aussi il n’y aura pas 3. Finalement après un dernier échange des plus stiffs, Sydal tentera son Gory Neckbreaker, l’Aftershock, mais YAMATO contre pour le Doujime Sleeper ! La moitié des champions Jr. Tag Team n’a aucune issue et devra abandonner – 17min22

Troisième victoire pour The Almighty YAMATO, toujours aucune défaite, il prend donc la tête de son groupe. Toutefois tout n’est pas joué dans le Block C, SANADA peut encore faire la différence.

> Best of the Super Juniors, Block C : Ricochet vs. Taiji Ishimori
Autre très grosse affiche entre deux des meilleurs high flyers du tournoi. La foule est très partagée et il en sera de même dans le ring. Ricochet impressionne toujours autant par ses prises de risques mais Ishimori va lui aussi mettre la barre très haute. Toutefois le japonais travail aussi avec des prises puissantes qui affaibliront considérablement l’américain. Ricochet se retrouvera en difficulté mais il se dégagera successivement du Revolución et du Telaraña ! Il tentera alors son 450 Splash mais Ricochet l’accueil avec les genoux, puis enchaîne avec le Benadryller ! 1…2…2.99 ! Le gaijin bondit alors sur 3ème corde pour le Double Rotation Moonsault… mais Ishimori évite ! Les deux hommes se retrouvent face à face et vont se lancer dans une séquence de contres et d’esquives… Ishimori réussira à placer plusieurs gros kicks qui sonnent Rico puis il tente son Handspring Back Elbow… mais c’est contré pour une terrible German Suplex !!! The Futur Of Flight se relève immédiatement avec son adversaire sur les épaules et l’achèvera avec le Benadryller 2point – 15min52

Quelle victoire ! La foule fait une ovation à Ricochet qui continue lui aussi sur sa lancée. Le gaijin sait toutefois reconnaitre la valeur d’un adversaire et il aidera Ishimori à se relever puis il lui sert la main en signe de respect sous les applaudissements de la foule.

> Suzukigun (Minoru Suzuki & Takashi Sugiura) vs. CHAOS (Kazuchika Okada & Tomohiro Ishii)
Les généraux de l’armée Suzuki face aux deux leaders du CHAOS, un dream match où la tension est à son comble. L’actuel et l’ancien champion Heavyweight ont des comptes à régler et les deux hommes vont se démolir dans une bataille brutale, et il en est de même pour Sugiura et le quadruple champion NEVER Openweight qu’est Tomohiro Ishii. Sugiura va tenter de prouver sa supériorité mais Ishii tient bon et les deux hommes finiront même presque KO après un monstrueux double Lariat. La bataille est épique et aucune équipe ne prend vraiment l’avantage, tout se jouera sur la résistance des combattants. En fin de match Ishii encaissera un violent Gotch Style Piledriver de Minoru Suzuki, mais celui-ci reçoit quelques secondes plus tard le Rain Maker ! Okada va pour enchaîner mais soudain plusieurs membres de Suzukigun débarquent pour le menacer… Tomohiro Ishii se relève en titubant mais Takashi Sugiura en profite pour le surprendre avec son Olympic Slam pour la victoire – 18min09

Ce soir Suzukigun a eu le dernier mot mais la victoire n’est pas clean. Cela n’empêche pas Sugiura et Suzuki de pavaner avec le reste du clan alors que les perdants repartent en rageant. Sugiura a offert la victoire à son équipe et pour cela il va pouvoir prendre la parole pour un speech à l’encontre de Yuji Nagata, le challengeur au titre NEVER Openweight. The Killing Machine respecte son ennemi mais déclare que lors de leur affrontement il n’aura aucune pitié pour "Blue Justice". Celui-ci devra bien réfléchir avant de monter dans le ring face à lui car cela pourrait être son dernier match !!!

Block A
Fujita Hayato Jr. (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
Kyle O’Reilly (2 points) – 1 victoire | 1 défaite
Low Ki (2 points) – 1 victoire | 2 défaites
Alex Shelley (2 points) – 1 victoire | 1 défaite
Beretta (2 point) – 1 victoire | 2 défaites

Block B
YAMATO (6 points) – 3 victoires | 0 défaite
SANADA (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
Ryusuke Taguchi (2 points) – 1 victoire | 2 défaites
Chris Sabin (0 point) – 0 victoire | 2 défaites
Matt Sydal (0 point) – 0 victoire | 2 défaites

Block C
Will Ospreay (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
Ricochet (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
Taichi (2 points) – 1 victoire | 2 défaites
Taiji Ishimori (2 points) – 1 victoire | 2 défaites
ACH (0 point) – 0 victoire | 2 défaites

Block D
BUSHI (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
PAC (4 points) – 2 victoire | 0 défaite
Kamaitachi (2 points) – 1 victoire | 2 défaites
Bobby Fish (2 points) – 1 victoire | 1 défaite
Fénix (0 point) – 0 victoire | 3 défaites



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Mar 5 Juil - 17:59




NJPW +++
Live from Nagano – June 11th 2016


> NEVER World+ Tournament : Hangman Page vs. Juice Robinson
Après la qualification de Jay White la semaine dernière, le tournoi se poursuit avec un match entre deux rookies. Le nouveau membre du BULLET CLUB se fait désormais appeler Hangman Page et ce nouveau nom semble lui réussir puisqu’il va dominer une grande partie du match. Robinson finira par entrer dans un second souffle grâce au soutient de la foule et passera plusieurs fois près de la victoire, notamment après son Third Eye… mais finalement Page aura le dernier mot avec son Reverse STO suivi du compte en tenant les cordes – 8min13

Les membres de Los Ingobernables de Japon sont dans le ring pour une promo à l’encontre de Chris Hero. Tetsuya Naito trash talk son adversaire de Dominion et cela finit par faire venir l’américain prêt à en découdre… mais EVIL va faire barrage. Chris Hero n’est pas impressionné par The King Of Darkness et le défi pour un match, right now, afin de montrer à Naito ce qui l’attend.

> EVIL Watanabe vs. Chris Hero
Affrontement solide où Watanabe va impressionner en tenant tête à l’américain. Chris Hero frappe fort mais EVIL est toujours là et répond avec une rare intensité. Il claquera notamment un Running Elbow Strike à la Mitsuharu Misawa puis tentera l’Emerald Flowsion… mais Hero passe dans son dos et claque son Roaring Elbow… mais BUSHI pose le pied de son équipier sur les cordes ! Hero est furieux et se débarrassera du lutteur masqué avec un Big Boot mais recevra quelques secondes le STO du King Of Darkness ! 1…2…2.99 ! Hero est toujours là ! Le match se poursuit et finalement The Knock Out Artist aura le dernier mot avec le Death is Welcome – 11min16

> The Elite (Kenny Omega & The Young Bucks) vs. Yoshitatsu & The Briscoes
Gros combat trio qui part rapidement dans tous les sens. The BULLET CLUB Hunter Yoshitatsu est impressionnant et tient tête à Kenny Omega, lui portant même un magnifique Diving Spinning Wheel Kick, mais les frères Jackson l’inviteront ensuite à une Superkick Party ! Les Briscoes et les Young Bucks se lanceront dans une très belle séquence qui verra Jay et Mark prendre le dessus et même porter le Springboard Doomsday Device sur Nick puis ils tenteront ensuite l’Indytaker sur Matt… mais Omega intervient en poussant Mark à l’extérieur, puis il conclura le match l’Aoi Shoudou sur Jay – 12min30  

Grosse victoire de The Elite qui montre qu’ils sont toujours un trio dangereux. Kenny Omega prend alors la parole pour déclarer qu’une fois qu’il se sera débarrasser de Shelton X Benjamin, The Elite s’occupera de Los Ingobernables de Japon et reprendra les titres NEVER Openweight 6-Man Tag Team.

> Davey Boy Smith Jr. vs. Togi Makabe
On conclut cette soirée avec un autre "demi-match" opposant la moitié des champions par équipe à un challengeur. Rappelons que la semaine dernière Tomoaki Honma a obtenu une victoire par DQ contre Lance Archer. Le match de ce soir est très disputé et Makabe montre qu’il est l’homme fort des GBH. C’est un ancien champion Heavyweight et il va le rappeler en mettant le canadien en difficulté, mais celui-ci lui tiendra tête grâce à sa technique. Smith n’hésite pas à braver les règles pour démolir son adversaire, lui portant notamment un Running Powerslam contre un poteau dénudé puis il verrouillera son Sharpshooter ! Makabe refuse d’abandonner et ira chercher les cordes. Il est bien handicapé et subit un moment de domination… mais il dégainera un monstrueux Lariat renversant la vapeur ! Smith est presque mis KO par des coups boules de l’Unchained Gorilla puis celui-ci tentera son Diving Knee Drop… mais Lance Archer grimpe sur le bord du ring pour le distraire ! Makabe va alors repousser Archer d’un violent coup de pied dans la face, mais Davey Boy Smith Jr. est debout et l’attrapera sur ses épaules pour la Bulldog Bomb suivi du compte de 3 – 19min08    

Davey Boy Smith s’acharne son rival au sol, verrouillant une nouvelle fois le Sharpshooter… mais Tomoaki Honma débarque en courant, chaise en main ! The Canadian Bulldog lâche sa prise et quitte alors le ring pour s’emparer lui aussi d’une chaise mais on s’aperçoit alors que Lance Archer est toujours au sol et se tient la mâchoire, visiblement blessé. Smith ne prendra pas le risque de remonter dans le ring et aide alors son équipier à quitter l’arena sous les menaces des champions IWGP Tag Team. Le show se termine sur des images des Great Bash Heel brandissant leurs titres sous les applaudissements.





Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Mer 6 Juil - 20:37




NJPW Best of the Super Juniors XXIII Day 4
Live from Nagano – June 13th 2016


> Best of the Super Juniors, Block D : BUSHI vs. Kamaitachi
Le jeune Kamaitachi fait bonne impression depuis son retour à la NJPW et ce match va une nouvelle fois lui permettre de montrer de quoi il est capable. BUSHI le prend de haut et va vite déchanté, passant même près de la défaite suite à la Fisherman Suplex. Le membre de Los Ingobernables se ressaisit et va reprendre l’avantage, mais Kamaitachi ne lâche rien. BUSHI tentera alors la fourberie avec un Black Mist… mais le young lion esquive le crachat et surprend le lutteur masqué avec un roll-up pour la victoire – 11min48

BUSHI est furieux, il subit sa première défaite du tournoi et cela pourrait bien lui coûter sa place en demi-finale. Kamaitachi égalise son score mais il n’a pas le temps de célébrer sa victoire que BUSHI lui éclate l’arrière du crâne avec son titre NEVER Openweight 6-Man Tag Team. Le champion trio repart en rageant alors que Kamaitachi est toujours KO…

> Best of the Super Juniors, Block C : ACH vs. Taichi
ACH est clairement le favori de la foule dans ce match et il va tout donner pour remporter sa première victoire… mais Taichi lui oppose une grosse résistance, n’hésitant pas à reprendre le dessus grâce à des coups bas. Il placera un vicieux low blow avant d’enchaîner avec le Jage Koroshi… mais contre toutes attentes ACH s’en sortira ! The Young Simba a la rage de vaincre et entre dans un second souffle… mais Taichi bloquera un 450 Splash avec ses genoux puis enchaîne avec le Black Mephisto suivi du compte de 3 – 10min33

> Best of the Super Juniors Block B : SANADA vs. Chris Sabin
SANADA va à nouveau s’attirer la heat de la foule avec un comportement des plus détestable, à la fois violent et sans scrupule. Toutefois ce soir il trouve à qui parler avec un Sabin plus en forme que jamais et voulant à tout prix la victoire. Le membre des MCMG n’a plus aucune chance de remporter le tournoi mais il veut sauver l’honneur. Cold Skull sera dominé par la technique de son adversaire qui finira par lui claquer un bon Enzuigiri avant de tenter le Cradle Shock… mais SANADA s’agrippe aux cordes puis guillotinera Sabin dessus ! Il pavane ensuite à l’extérieur mais ne verra pas arriver un magnifique Suicide Dive ! Le combat se poursuit en brawl aux abords du ring… SANADA s’empare alors de sa batte noir et éclatera les côtes de son adversaire avec, puis il enchaîne avec un TKO sur la barrière de sécurité ! Sabin doit avoir les os en miettes ! Le nippon remonte vite dans le ring alors que l’arbitre poursuit son compte… et atteindra 20 avant que Chris ne puisse revenir dans le square circle – 13min22

La foule hue copieusement SANADA qui poursuit sa série de victoire et rattrape YAMATO en tête du Block B, leur affrontement lors du prochain show déterminera celui qui ira en demi-finale.

> Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma) vs. Suzukigun (TAKA Michinoku & El Desperado)
Les champions par équipe affrontent ce soir les alliés de leur ennemi Davey Boy Smith Jr. ; El Desperado ou TAKA Michinoku sera peut être choisit pour remplacer Lance Archer. Le combat est dans un premier temps partagé, les deux poids légers jouant de leur vitesse pour tenir face aux GBH, mais l’expérience des champions finira par faire la différence. El Desperado tentera sa Guitarra de la Muerte mais Honma le sèche d’une leaping headbutt ! Makabe pourra enchaîner avec son King Kong Knee Drop alors que Tomoaki Honma retient TAKA Michinoku – 6min32

Après le match Togi Makabe récupère un micro et s’adresse à Davey Boy Smith Jr. pour lui demander s’il compte sur "ça" pour l’aider à s’emparer des titres IWGP Tag Team ? Le canadien fait alors son apparition, rouge de colère, et déclare qu’il réserve une surprise aux Great Bash Heel. Il compte bien venger son pote Lance Archer et  a déjà trouver l’équipier idéal pour ça !

> Best of the Super Juniors, Block A : Kyle O’Reilly vs. Alex Shelley
Premier combat vraiment fairplay de la soirée. Les deux hommes se respectent et vont offrir un match des plus techniques où le suspens sera assuré. O’Reilly porte toujours son masque de protection au visage mais cela ne l’empêche pas de se montrer des plus offensifs, mais Shelley a du répondant. Les deux hommes se lancent dans des séquences de contres complètement folles et The Prodigy finira par dégainer son Shiranui, mais O’Reilly se sortira du compte.  Shelley ne perd pas une seconde et grimpera sur la 3ème corde pour un Frog Splash… mais le canadien l’intercepte à l’atterrissage pour un Guillotine Choke… Shelley donne tout ce qu’il a pour s’en sortir et réussira à renverser en tentative de tombé : 1…2… O’Reilly renverse à son tour pour le Cross Armbreaker ! Alex à déjà le bras extrêmement meurtris et ne pourra pas tenir plus de quelques secondes – 15min23  

O’Reilly rejoint Fujita Hayato en tête de son Block. Il célèbre sa victoire puis repart, mais en arrivant en haut de la rampe il se retrouve nez à nez avec Low Ki ! The Brooklyn Dragon regarde son ennemi avec mépris et va carrément lui cracher au visage ! C’en est trop pour O’Reilly qui se jette sur lui… mais la sécurité débarque immédiatement pour les séparer. O’Reilly est alors reconduit en backstages tandis que Low Ki prend tranquillement la direction du ring pour son match, en affichant un sourire narquois.

> Best of the Super Juniors, Block A : Low Ki vs. Fujita Hayato
Combat extrêmement stiff entre les deux hommes qui s’échangeront les coups de nombreuses minutes en frappant de plus en plus fort, c’est au dernier homme debout. Low Ki ne montre aucun respect pour Hayato et n’hésitera pas à l’étrangler dans les cordes puis il lui portera un Rope Hung Double Foot Stomp… mais Hayato se relève en suite en faisant un bras d’honneur à son ennemi ! Low Ki est furieux et va alors revenir à l’assaut, mais Hayato réplique et réussira à contrer le Ki Krusher pour sa Guillotine Chock !!! Low Ki est affaiblit mais résiste et écrasera Hayato contre un coin, puis lui éclate la tête avec le Tidal Crush ! Low Ki pavane mais Hayato se relève déjà et surprend son adversaire avec une monstrueuse High Angle Belly-to-Back Suplex ! Il  veut alors enchaîner avec son Running Knee Strike… mais Low Ki se réfugie hors du ring. Hayato le rejoint et fracassera le crâne de Low Ki avec un Running Dropkick  alors que celui-ci venait de s’emparer d’une chaise ! Low Ki est en sang et Hayato le traîne alors dans le ring puis il tentera une Superplex… mais Low Ki le fera trébucher en position de Tree Of Woe et s’envolera pour un violent Warrior’s Way suivi d’un tombé dont Hayato n’aura aucune chance de se sortir – 14 min42

Victoire impressionnante de Low Ki qui rejoint donc Hayato et son ennemi Kyle O’Reilly en tête du Block A ! Toutefois c’était le dernier match du tournoi pour Low Ki, il peut dire adieu à ses rêves de victoire. Il sauve tout de même l’honneur avec 2 victoires pour 2 défaites. La place en demi finale se jouera donc entre Fujita Hayato et Kyle O’Reilly, les deux hommes se feront justement  face lors du prochain show dans un match décisif.

> Best of the Super Juniors, Block D : Bobby Fish vs. PAC
Combat très disputé autant dans le ring que dans la foule. PAC impressionne par son agilité et sa rapidité mais Fish le ramène sur terre avec des coups violents et des techniques de mat-wrestling. PAC ne se laisse pourtant pas faire et fait aussi parler sa puissance, passant même près de la victoire avec un Sitout Powerbomb suivi d’un Phoenix Splash, mais Fish résiste. The Round Eye Samurai s’acharnera sur une jambe de PAC qui se retrouve handicapé et trébuchera même sur une corde. Il réussira toutefois à esquivé le Flying Fish Hook et plante son adversaire dans le ring avec un Inverted Hurricanranna ! The Man that Gravity Forgot grimpe alors sur la 3ème corde : Red Arrow ! NON ! Bobby Fish l’accueil avec les genoux puis verrouille immédiatement son Heel Hook sur la jambe meurtris du britannique… celui-ci n’aura pas d’autre choix que d’abandonner – 16min41

Encore un résultat qui rééquilibre les forces ! Tout est encore à jouer dans le Block D puisque PAC, Bobby Fish et BUSHI peuvent encore s’imposer. Kamaitachi est aussi en tête du classement, mais comme Low Ki, il a déjà combattu 4 fois et devra se contenter de ce score, ce qui est déjà impressionnant pour une première participation au tournoi.

> Best of the Super Juniors, Block B : Matt Sydal vs. Ryusuke Taguchi
C’est un match pour l’honneur puisque les deux hommes n’ont plus aucune chance d’arriver en tête de leur block. Le combat sera en tout cas très fairplay et la foule aura du mal à choisir un favori. Le champion IWGP Junior Heavyweight Tag Team impressionne toujours autant par ses prises de risques mais le vétéran Taguchi se montre extrêmement ingénieux pour trouver des parades. Il subira tout de même le Shooting Star Press mais réussira à obtenir le ropebreak. The Immortal Funky Weapon contrera finalement un Reverse Frankensteiner pour son Dodon’s Throne puis enchaîne avec sa Sliding Hip Attack suivi du compte de 3 – 10min36

Matt Sydal est vraiment déçu de cette nouvelle défaite, il n’arrive vraiment pas à concrétiser dans ce tournoi. Mais il n’est pas le seul puisque Chris Sabin est dans le même cas dans le Block B avec toujours aucune victoire à son actif. Cela tombe bien puisque les deux hommes se feront face au prochain show, un combat qui risque d’être intéressant.

> Best of the Super Juniors, Block C : Ricochet vs. Will Ospreay
Un match dont on reparlera longtemps ! Les deux hommes ont tout donné dans ce qui sera un affrontement des plus fous, mêlant voltige et intensité. Ospreay et Ricochet sont sans aucun doute parmi les meilleurs high flyers au monde et ils le prouvent ce soir. Ricochet sera le premier à prendre l’avantage et placera même son Benadryller mais le membre de CHAOS n’a pas eu son compte et réussira à dégainer un magnifique OsCutter, mais là aussi seulement pour le compte de 2. Le combat s’emballe et verra les deux voltigeurs prendre tous les risques avec des sauts par-dessus les cordes, dont un Springboard Reverse 450 Splash de l’américain ou encore un Springboard Forearm Smash de l’Aerial Assassin alors que son adversaire est de l’autre côté de la barrière de sécurité ! Les dernières minutes sont complètement folles et verront de nombreux nearfalls mais finalement, contre toutes attentes, cette bataille se terminera par un double KO après un Double Springboard Lariat, les deux hommes se percutant en plein vol au milieu du ring – 17min40

La foule n’en revient pas et donne toujours de la voix alors que l’arbitre sonne la fin du match. Les fans demandent à ce que le combat recommence mais cela n’est pas autorisé dans le cadre du tournoi. Ricochet et Will reprennent difficilement leurs esprits mais feront preuve de respect en se serrant amicalement la main ! Les voilà tous les deux en tête de leur groupe, tout ce jouera donc au prochain show.

> 4-Way Elimination Tag Team Match : Suzukigun (Shelton X Benjamin & Takashi Sugiura) vs. Hiroshi Tanahashi & Michael Elgin vs. BULLET CLUB (Kenny Omega & Yujiro Takahashi) vs. Yuji Nagata & Manabu Nakanishi
Main Event qui voit s’opposer de nombreux rivaux, autant dire que la bataille sera intense et laissera très vite place au chaos. A noter que les éliminations peuvent également se faire en balançant un adversaire par-dessus la 3ème corde. Manabu Nakanishi sera éliminé en premier après un Olympic Slam du champion NEVER Openweight mais Nagata va ensuite venger son équipier en attaquant Sugiura… et les deux hommes finiront tous les deux au bas du ring après un Double Lariat de Michael Elgin ! Shelton X Benjamin se jettera alors sur Elgin et lui claquera un gros Superkick et l’élimine. The Gold Standard tentera ensuite de s’en prendre au champion Intercontinental mais Yujiro Takahashi plie l’américain en deux avec un low blow puis les deux membres de BULLET CLUB balancent Shelton par-dessus les cordes ! Hiroshi Tanahashi se retrouve seul mais tient bon et profitera d’une erreur de Kenny Omega qui élimine son propre équipier ! L’affrontement final est des plus intenses mais finalement le challengeur au titre Heavyweight réussira à river au sol les épaules de Kenny Omega. Celui-ci tentait un Avalanche Croyt’s Wrath mais il est repoussé du poteau et ne pourra pas éviter un High Fly Flow décisif – 16min06

Hiroshi Tanahashi remporte une grosse victoire ce soir et prend donc sa vengeance sur The Cleaner qui l’avait battu il y a quelques mois pour s’emparer du titre IWGP Intercontinental, vacant après le départ de Shinsuke Nakamura. Mais The Ace Of the Universe vise désormais le niveau supérieur avec le titre IWGP Heavyweight détenu par Minoru Suzuki. Et d’ailleurs celui-ci va faire son apparition pour confronter le challengeur. Les deux hommes  vont se défier du regard sans dire un mot pendant plusieurs très longues secondes… La tension est à son comble !  Minoru Suzuki finira par  déclarer que le combat à Dominion sera fairplay car il n’a besoin de personne pour battre Tanahashi. Il propose alors une poignée de main au challengeur… qui acceptera sans hésitation et sans lâcher le champion des yeux. Etonnamment Suzuki ne portera pas de coup en traître, le champion IWGP Heavyweight veut montrer qu’il est au dessus de ça et conclut ce show en déclarant simplement qu’à Dominion il prouvera que la Suzuki Era ne fait que commencer !



Block A
Fujita Hayato Jr. (4 points) – 2 victoires | 1 défaite
Kyle O’Reilly (4 points) – 2 victoires | 1 défaite
Low Ki (4 points) – 2 victoires | 2 défaites
Alex Shelley (2 points) – 1 victoire | 2 défaites
Beretta (2 point) – 1 victoire | 2 défaites

Block B
YAMATO (6 points) – 3 victoires | 0 défaite
SANADA (6 points) – 3 victoires | 0 défaite
Ryusuke Taguchi (4 points) – 2 victoires | 2 défaites
Chris Sabin (0 point) – 0 victoire | 3 défaites
Matt Sydal (0 point) – 0 victoire | 3 défaites

Block C
Will Ospreay (5 points) – 2 victoires | 0 défaite | 1 ex-æquo
Ricochet (5 points) – 2 victoires | 0 défaite | 1 ex-æquo
Taichi (4 points) – 2 victoires | 2 défaites
Taiji Ishimori (2 points) – 1 victoire | 2 défaites
ACH (0 point) – 0 victoire | 3 défaites

Block D
BUSHI (4 points) – 2 victoires | 1 défaite
PAC (4 points) – 2 victoire | 1 défaite
Kamaitachi (4 points) – 2 victoire | 2 défaites
Bobby Fish (4 points) – 2 victoires | 1 défaite
Fénix (0 point) – 0 victoire | 3 défaites



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Ven 8 Juil - 19:09




NJPW Best of the Super Juniors XXIII Day 5
Live from Nagasaki – June 16th 2016


> Best of the Super Juniors, Block A : Alex Shelley vs. Beretta
Bel affrontement entre les deux américains qui vont tout donner pour remporter un dernier match afin de quitter la dernière place du classement de leur groupe.  Beretta impressionne avec plusieurs prises de risques, notamment un Sommersault Senton par-dessus la 3ème corde, puis il tentera un Tornado DDT à travers les cordes à la manière de Sami Zayn mais Shelley l’accueil avec un bon Enzuigiri ! The Prodigy reprend l’avantage et tentera d’en finir avec son Shiranui mais il est contré en Stunner ! Le membre des RPG enchaîne avec son Gobstopper mais cela ne suffit toujours pas ! Beretta s’en arrache les cheveux alors que Shelley se relève en le défiant du regard ! Les deux hommes se lanceront dans une ultime séquence des plus intenses et c’est finalement Alex qui aura le dernier mot après son It Came From Japan – 12min42

Beretta finit donc ce tournoi en dernière place du Block A. Il est visiblement très déçu, lui qui espérait faire honneur à son pote Rocky Romero en remportant cette édition du BotSJr. Et justement Rocky Romero fait son entrée dans le ring, son bras toujours dans une attèle. Beretta reste tête basse alors que son équipier le regarde avec mépris… mais soudain il éclate de rire et charrie son pote en déclarant que Beretta n’est qu’un bon à rien en solo ! Il enlève alors sa protection au bras et annonce qu’il vient d’avoir le feu vert des médecins et est de nouveau apte  à combattre ! Les Roppongi Vice vont pouvoir reprendre la compétition par équipe ! Les deux hommes se serrent alors la main, Beretta a retrouvé le sourire.

> Best of the Super Juniors, Block B : Matt Sydal vs. Chris Sabin
Ce combat oppose maintenant deux hommes qui n’ont remporté aucun match dans ce tournoi. La bataille va donc être très rude là aussi, c’est une question d’honneur. Sans surprise les deux hommes feront le show avec de nombreux moves high fly et une rapidité d’exécution remarquable. Matt sera le premier à passer près de la victoire après son Shooting Star Press mais Sabin trouvera la force de se dégager, puis dégainera son Cradle Shock mais là aussi seulement pour le compte de 2. Le combat gagne en intensité à chaque minute ; chaque erreur renverse complètement la situation s’y bien qu’il est difficile de pronostiquer un vainqueur ! Le membre des Motor City Machine Guns se retrouvera en difficulté mais il réussira à surprendre Sydal avec un Springboard Tornado de toute beauté ! Il annonce alors fin : Hail Sabin ! NON ! La moitié des champions poids légers le repousse et étale Sabin avec un Jumping Knee Strike dans la mâchoire ! Sydal enchaînera avec un second SSP et obtient le compte de 3 – 13min39

> Best of the Super Juniors, Block C : Taiji Ishimori vs. Will Ospreay  
Quelle affiche ! Le public est déjà chaud bouillant alors que le combat n’a pas débuté, et les deux high flyers ne les décevront pas. C’est sans surprise un excellent match où la voltige sera mise à l’honneur mais les deux hommes montrent qu’ils sont capables de bien plus que cela. Ishimori frappe fort et placera plusieurs grosses prises mais le britannique résiste et sort plusieurs moves out of nowhere, comme son No-Handspring Cutter qui lui permet de tenir bon face au japonais. Ishimori est tel un tigre enragé et ne laisse pas une seconde de répit à Will qui faiblit peu à peu… il finira par se prendre un violent Superkick en plein vol puis Ishimori enchaîne avec son Revolución… mais Ospreay est toujours là ! The Aerial Assassin revient dans le match à force de contres et placera même son OsCutter mais cela ne suffit pas. Finalement les deux hommes se lanceront dans un échange de coups d’une rare intensité… et Ospreay réussira à esquiver une clothesline et place son Rainham Maker ! Le membre de CHAOS enchaînera avec un 630 Senton qui lui assure la victoire – 15min30  

]Magnifique victoire du jeune anglais qui impressionne toujours plus le public japonais qui va lui faire une ovation. Après le match Ishimori s’incline en signe de respect envers le young lion et lui souhaite bonne chance pour la suite du tournoi… mais tout n’est pas joué puisque Ricochet peut encore égaliser le score de Will Ospreay, les deux hommes devraient alors s’affronter une nouvelle fois pour déterminer le vrai leader du Block C.

> Best of the Super Juniors, Block D : Bobby Fish vs. Flamita
Le jeune Flamita fait ses débuts pour la NJPW en entrant directement dans ce tournoi prestigieux pour remplacer Fénix qui est blessé. Flamita va tout de suite impressionner le public grâce à ses moves de lucha libre des plus fluides mais Bobby Fish va vite le ramener sur terre et lui donnera une leçon de mat-wrestling, s’acharnant notamment sur une jambe du mexicain. Flamita se retrouve vite handicapé par cette jambe et donc en grande difficulté ! Bobby Fish tentera de le faire abandonner avec son Heel Hook mais le young lion tient bon ! The Round Eye Samurai s’impatiente et tentera alors d’en finir au plus vite mais il va faire des erreurs et Flamita pourra le surprendre avec un Moonsault Side Slam, son Flam Fly, suivi de la Magistral qui lui permet d’obtenir le compte de 3 à la surprise générale – 8min22

La foule n’en revient pas et Bobby Fish non plus ! Flamita remporte une très belle victoire pour ses débuts et empêche donc l’américain de se qualifier pour les demi-finales ! Le mexicain vient de marquer les esprits et il ne serait pas étonnant de le revoir très vite dans le ring de la NJPW ! Bobby Fish est quand à lui dégoûté et repart en rageant, refusant une poignée de main de Flamita.

> The Young Bucks vs. Ryusuke Taguchi & KUSHIDA
La foule est bien évidemment à 100% derrière l’alliance nippone mais les Bucks sont l’une des meilleures équipes au monde et ils le prouvent ce soir en mettant en difficulté le champion IWGP Junior Heavyweight et Taguchi. Toutefois les deux membres du BULLET CLUB ont un point faible : leur arrogance. Ils n’hésiteront pas à pavaner jusqu’à l’overdose à coups de "Suck It !" etc. et cela va finir par énerver leurs adversaires qui reviendront à l’offensif avec encore plus de hargne. Le combat part dans tous les sens et les Bucks penseront avoir la victoire après le Meltzer Driver sur Taguchi mais KUSHIDA brise le compte. Il refusera l’invitation à une Superkick Party et Matt finit par manger le pied de son frère en pleine face ! Le champion Jr. Heavyweight attrapera alors Nick pour son Hoverboard Lock et le fait abandonner – 9min58

> Best of the Super Juniors, Block C : Ricochet vs. ACH
Ricochet pense que ce sera une victoire facile qui lui permettra d’égaliser le score de Will Ospreay, mais ACH va se montrer plus motivé que jamais et il donnera un mal fou à son compatriote ! The Young Simba veut terminer ce tournoi avec une victoire à son actif et cela va lui donner des ailes. Mais Ricochet finira par le ramener sur terre en le surprenant en plein vol avec un violent Cutter puis il enchaîne avec son Benadryller : 1…2…2.99 ! Ricochet n’en revient pas et tentera alors le Double Rotation Moonsault… mais ACH roule sur le côté ! Ricochet retombe durement sur le sol et se prendra direct une Deadlift Release German Suplex de toute beauté ! ACH enchaînera immédiatement avec son Dragon Fly qui lui offre la victoire – 10min30

He dit it ! ACH remporte sa première victoire contre l’un des favoris du tournoi et vainqueur de l’édition 2014 ! La foule fait une ovation au Young Simba qui vient de couper les ailes du Futur Of Flight et lui bloque la route vers la demi-finale. Will Ospreay reste en tête du Block B et ira donc affronter le leader du Block D. Ricochet n’en croit pas ses yeux mais il ne va pas se montrer mauvais perdant et proposera non seulement une poignée de main à ACH mais aussi un titleshot pour les titres IWGP Junior Heavyweight Tag Team lors du Final Day ! ACH accepte et déclare qu’il fera équipe avec son pote Taiji Ishimori !

> Suzukigun (Minoru Suzuki, Takashi Sugiura, Shelton X Benjamin & Davey Boy Smith Jr.) vs. Hiroshi Tanahashi, Yuji Nagata & Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma)
Ce combat oppose des rivaux, champions et challengeurs, et ce sera sans surprise une bataille des plus disputées ! Tout le monde aura son moment de gloire et aucune équipe ne prendra l’avantage plus de quelques minutes. La victoire échappera de peu aux Suzukigun après un Olympic Slam du champion NEVER Openweight Sugiura sur Togi Makabe, mais Tomoaki Honma brise le compte avec sa Diving Headbutt ! Tanahashi et Nagata feront ensuite un très bon travail d’équipe face aux deux ex-WWE que sont Shelton et Davey Boy Smith Jr, ce dernier subissant même le High Fly Flow ! Suzuki attrapera ensuite Tanahashi et tente son Gotch-Style Piledriver… mais il se prendra un backbody drop par-dessus les cordes ! The Ace of the Universe plongera ensuite de la 3ème corde pour un High Fly Flow sur les champions Heavyweight et Openweight… et un brawl débute au bord du ring ! Shelton X Benjamin s’envolera à son tour avec un Over the top rope Senton qui étale tout le monde ! Honma et Davey Boy Smith Jr. sont les derniers dans le ring et le champion par équipe semble prendre l’avantage… mais soudain un homme avec une capuche à pointe (rappelant la tenue de Lance Archer) se glisse dans le ring alors que l’arbitre est occupé par le chaos à l’extérieur ! Honma ne voit rien venir et se fait attraper pour un violent Cobra Clutch Slam ! L’inconnu quitte le ring et laisse Davey Boy Smith faire  le compte de 3 pour la victoire – 13min01

Les Suzukigun s’imposent et célèbrent cette victoire sous les huées générales puis Minoru Suzuki demande au public d’accueillir chaleureusement le nouveau membre des Suzukigun, le nouvel équipier de Davey Boy Smith Jr…. René Duprée ! Le québécois retire alors sa capuche et va serrer la main de ses nouveaux alliés en affichant un sourire arrogant. Celui qui s’est fait connaître au Japon pour son travail à l’AJPW, la HUSTLE ou plus récemment à la Wrestle-1va remercier Suzuki pour l’avoir accepté et déclare qu’il fera honneur aux Suzukigun en s’emparant des titres IWGP Tag Team ! Davey et René seront désormais connus sous le nom de Canadian Death Squad.

> Best of the Super Juniors, Block A : Kyle O’Reilly vs. Fujita Hayato
C’est un match décisif puisque le vainqueur de ce match prendra la place de leader du groupe et gagnera donc son ticket pour les demi-finales. Sans surprise ce combat est proche d’un combat de MMA avec des nombreuses prises de soumissions et des coups très stiffs. O’Reilly sera presque mis KO par un High Kick qui lui arrache même son masque de protection mais il se relève en crachant du sang et bloquera un Knee Strike de son adversaire puis verrouille son Ankle Lock ! "God Bless" Hayato refusera d’abandonner mais son arme principale, sa jambe, est maintenant inutile. O’Reilly fait un travail de destruction des plus méthodiques mais Hayato trouve toujours moyen de revenir dans le match en frappant très fort et au bon moment. Les deux hommes sont à bout et se lanceront dans un dernier échange de coups… et finiront par tous les deux s’écrouler au sol ! O’Reilly est le premier debout et tentera alors d’en finir avec son Brainbuster mais soudain Low Ki débarque au bord du ring ! Le canadien n’est distrait qu’une demi seconde mais cela suffit à Hayato pour verrouiller sa Guillotine Choke !!! Le membre des reDRagon est à bout mais il refuse d’abandonner, d’autant plus que Low Ki regarde la scène avec un grand sourire… La pression est énorme mais Kyle trouve encore la force de faire un fuck à Low Ki avant de tomber dans les pommes – 19min24

Fujita Hayato s’impose et gagne donc sa place en demi finale. Low Ki grimpe dans le ring et les deux hommes vont se toiser plusieurs secondes… On sent qu’Hayato rage de "devoir" cette victoire à Low Ki, le seul homme l’ayant vaincu dans ce tournoi. Le young lion va toutefois ravaler sa rengaine et repart tête haute alors que Low Ki ne fait déjà plus attention à lui. The World Warrior veut humilier Kyle O’Reilly et va alors lui écraser la tête avec sa botte sous les huées… mais soudain Bobby Fish débarque en courant dans le ring pour sauver son équipier ! Low Ki et Fish vont alors s’échanger les coups sans que personne ne prennent vraiment le dessus… jusqu’à ce que Kyle reprenne ses esprits et se joigne au brawl ! Low Ki tentera de prendre la fuite mais il est déjà trop tard, il se fera alors terrasser par le Chasing the Dragon sous les applaudissements de la foule ! Après ça Kyle remercie son équipier puis récupère un micro et déclare que Low Ki l’a d’abord blessé et maintenant il lui a fait perdre ce tournoi… C’en est trop ! Il défi donc son rival pour un match lors du Final Day du BotSJr, mais la victoire ne pourra se remporter que par KO ou soumission.

> Best of the Super Juniors, Block D : PAC vs. BUSHI
La soirée se poursuit avec un autre match décisif qui verra le vainqueur gagner son ticket pour les demi-finales. BUSHI surprendra immédiatement son adversaire avec un roll-up mais PAC renverse la tentative de pin et se relève en soulevant son adversaire pour un formidable Sitout Powerbomb ! The Man that Gravity Forgot prend immédiatement l’avantage dans ce match et fera parler sa maitrise des airs pour survoler son adversaire ! BUSHI finira par renverser la vapeur en coupant l’élan de l’anglais grâce un Dropkick en plein vol ! PAC s’est fait détruire les côtes et le membre de Los Ingobernables va alors s’acharner sur ce point faible. PAC a du mal à reprendre son souffle et BUSHI pourra alors reprendre le contrôle du match et placera même son 450 Splash… mais seulement pour le compte de 2.  Le lutteur masqué tentera alors d’en finir avec son Diving Double Knee Facebreaker, le MX, mais PAC le prend de court avec un Frankensteiner alors que BUSHI est sur la 2nde corde ! La foule encourage le britannique qui va alors reprendre de la vitesse et claquera plusieurs gros coups avant de s’envoler pour le Red Arrow… mais BUSHI l’accueil avec les genoux !!!! PAC hurle de douleur, ses côtes sont en miettes ! Les deux hommes sont à terre et se traînent vers les cordes pour se relever… BUSHI est le premier debout et se jette sur PAC mais celui-ci esquive puis y va d’une formidable German Suplex ! Il sent qu’il peut en finir mais soudain EVIL Watanabe débarque au bord du ring pour le menacer !!! BUSHI profite alors de la distraction : Black Mist ! NON ! PAC esquive et c’est EVIL qui est aveuglé ! BUSHI n’a pas le temps de comprendre son erreur qu’il mange un Inverted Hurricanranna qui lui plante le crâne dans le ring. PAC enchaînera avec un Imploding 450 Splash qui lui donne la victoire – 15min03

PAC n’a pas le temps de célébrer sa victoire qu’il est violemment attaqué par BUSHI et EVIL ! Les deux membres de Los Ingobernables de mettent à démolir PAC sous les huées mais soudain Chris Hero débarque en courant dans le ring et réussira chasser les alliés de Tetsuya Naito ! PAC remercie Knock Out Artist et les deux se serrent la main sous le regard furieux de BUSHI et EVIL.

> Best of the Super Juniors, Block B : SANADA vs. YAMATO
Notre Main Event est le dernier combat des matchs de poules et peut être l’un des plus imprévisibles puisqu’il oppose deux hommes qui ont gagnés tous leurs matchs du tournoi ! SANADA va se montrer une nouvelle fois extrêmement arrogant mais YAMATO n’est pas là pour rigoler et directement donner le ton de cette rencontre en lançant l’offensive ! SANADA est pris au dépourvu mais va vite se ressaisir et claquera un bon Superkick qui coupe l’élan de son adversaire ! Il tentera direct d’en finir avec son TKO mais YAMATO le contre et verrouille son Doujime Sleeper !!!! Cold Skull panique et va alors se jeter contre les cordes, faisant chuter YAMATO à l’extérieur ! The Almighty se remet difficilement après cette mauvaise chute et ne verra pas arriver un Suicide Dive ! Saint Seiya s’arme ensuite de batte en acier noir et va parader avec… avant de porter un violent coup dans le dos de YAMATO ! SANADA poursuit son travail de destruction et portera même sa Tiger Suplex depuis la rampe d’accès sur le sol de l’arena, rappelant forcement ce fameux match entre Kobashi et Misawa ! L’ancien protégé de Mutoh pavane dans le ring en pensant avoir remporté le match… mais YAMATO est de retour dans le ring avant le compte de 20 ! SANADA est furieux et claquera alors un gros Shining Wizard puis il grimpe sur la 3ème corde : Moonsault ! NON ! YAMATO l’accueil avec les genoux ! SANADA se relève en crachant ses trippes contre un coin et ne pourra pas éviter le Running Single Leg Dropkick de YAMATO ! Go To Hospital ! SANADA vacille et se prend alors le Frankensteiner of the Almighty : 1…2…2.99 ! Dégagement ! Les deux hommes se relèvent en titubant et se lanceront dans un nouvel échange de coups… SANADA claque un nouveau Superkick puis s’élance à toute vitesse dans les cordes… mais YAMATO le cueille au retour avec un violent Spear ! Le lutteur de la Dragon Gate pousse un cri de fureur et annonce la fin : Gallaria ! NON ! SANADA se débat et réussi à verrouiller son Skull End ! C’est finit, YAMATO va abandonner… non, il résiste ! SANADA essaye de mettre plus de pression mais YAMATO ira chercher les cordes ! Cold Skull est furieux et va alors relever son adversaire par les cheveux et lui hurle des menaces… mais il reçoit une énorme claque ! SANADA recule sous la violence du coup… puis, fou de rage, revient à la charge pour un Lariat ! NON ! YAMATO lui attrape le bras et le ramène au sol pour son Crossface, le Cross Bone Vanguard !!! SANADA refuse luis aussi d’abandonner mais il faiblit à vu d’œil… The Almighty le relève alors sans perdre une seconde et lui plante la tête dans le ring avec un Gallaria décisif – 19min25

C’est fait ! YAMATO remporte ce match dantesque ! Nous connaissons donc les participants des demi-finales : YAMATO vs. Fujita Hayato et Will Ospreay vs. PAC ! Une demi-finale japonaise et une demi-finale britannique ! Et justement les 4 hommes se rejoignent le ring pour un ultime face à face qui tease la suite du tournoi ; on peut sentir dans le regard de chacun qu’ils donneront jusqu’à leur dernière goutte de sueur et de sang pour remporter cette 23ème édition de Best of the Super Juniors ! Le show se termine alors que le champion IWGP Junior Heavyweight KUSHIDA apparaît en haut de la rampe, fixe longuement les 4 demi-finalistes, puis brandit son titre en signe de défi !



Block A
Fujita Hayato Jr. (6 points) – 3 victoires | 1 défaite
Kyle O’Reilly (4 points) – 2 victoires | 2 défaites
Low Ki (4 points) – 2 victoires | 2 défaites
Alex Shelley (4 points) – 2 victoires | 2 défaites
Beretta (2 point) – 1 victoire | 3 défaites

Block B
YAMATO (8 points) – 4 victoires | 0 défaite
SANADA (6 points) – 3 victoires | 1 défaite
Ryusuke Taguchi (4 points) – 2 victoires | 2 défaites
Matt Sydal (2 points) – 1 victoire | 3 défaites
Chris Sabin (0 point) – 0 victoire | 4 défaites

Block C
Will Ospreay (7 points) – 3 victoires | 0 défaite | 1 ex-æquo
Ricochet (5 points) – 2 victoires | 1 défaite | 1 ex-æquo
Taichi (4 points) – 2 victoires | 2 défaites
Taiji Ishimori (2 points) – 1 victoire | 3 défaites
ACH (2 points) – 1 victoire | 3 défaites

Block D
PAC (6 points) – 3 victoire | 1 défaite
BUSHI (4 points) – 2 victoires | 2 défaites
Kamaitachi (4 points) – 2 victoire | 2 défaites
Bobby Fish (4 points) – 2 victoires | 2 défaites
Fénix/Flamita (2 point) – 1 victoire | 3 défaites



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Sam 9 Juil - 10:07




NJPW +++
Live from Nagasaki – June 18th 2016


> NEVER World+ Tournament : Captain New Japan vs. El Desperado
Le tournoi se poursuit avec une victoire rapide pour le membre des Suzukigun. Le jobber Captain New Japan réussira à revenir dans le match grâce à un second souffle et passera même près de la victoire avec son Captain Special, mais El Desperado se ressaisit et abat le super-héros grâce à sa Guitarra de la Muerte – 4min37

Le membre des Suzukigun se qualifie donc pour la suite du tournoi et rejoint donc Jay White et Hangman Page. Le dernier match de quart de finale aura lieu la semaine prochaine et opposera Chase Owens à YOSHI-HASHI.

> KUSHIDA, ACH & Taiji Ishimori vs. BULLET CLUB (Yujiro Takahashi, Tama Tonga & Tanga Loa)
Combat de préparation pour la nouvelle équipe composée de Taiji Ishimori et ACH qui affronteront les champions Jr Tag Team demain soir, quand à KUSHIDA il affrontera le vainqueur du Best of the Super Juniors dans une semaine à Dominion. Les membres du BULLET CLUB vont immédiatement lancer les hostilités et s’acharneront longuement sur le pauvre ACH… Toutefois celui-ci réussira le tag avec Ishimori et les deux poids légers réussiront à renverser la vapeur, improvisant de nombreux combo pour mettre leurs adversaires en difficulté ! Yujiro reprendra le dessus après un Olympic Slam sur Ishimori puis il tentera le Miami Shine… mais KUSHIDA rentre dans la danse ! Les deux hommes se lanceront dans une séquence intense et le champion Jr. Heavyweight prendra le dessus… mais Tama et Tanga reviennent à la charge et lui porteront le Guerilla Warfare ! Yujiro tente alors le compte tandis que les fils d’Haku retiennent ACH et Ishimori… mais KUSHIDA attrape le bras de Mr. Rated R et verrouille son Hoverboard Lock… Le japonais du BULLET CLUB n’a pas d’autre choix que d’abandonner – 9min47

> Los Ingobernables de Japon (BUSHI & EVIL Watanabe) vs. Chris Hero & PAC
Le demi-finaliste du BotSJr. et Hero sont les grands favoris de la foule et vont dans un premier temps prendre le contrôle du ring… mais les sbires de Tetsuya Naito démontrent tout leur talent en faisant un excellent travail par équipe, contrairement à leurs adversaires qui ont du mal à se synchroniser. PAC subit un moment de domination mais réussira à surprendre BUSHI avec un Inverted Hurricanranna puis il tentera son Red Arrow… mais EVIL le pousse du poteau puis le terrassera avec son STO ! Hero vient faire le sauvetage et va alors faire parler sa force de frappe et met presque KO le King Of Darkness avec un Roaring Elbow, mais BUSHI le surprend ensuite avec un Black Mist ! The Knock Out Artist décide de frapper à l’aveugle mais il mettra KO son propre équipier ! EVIL surprend alors Hero avec un STO, suivi du 450 Splash de BUSHI dont l’américain ne pourra pas se sortit – 12min38

BUSHI et EVIL pavanent sous les huées et ils sont rejoint dans le ring par Tetsuya Naito ! Le leader de Los Ingobernables prend alors sa pose "Tranquilo" près du corps de son rival et va alors le narguer en déclarant qu’il pensait Hero plus dangereux que cela. Chris Hero a voulut jouer les sauveurs mais il n’est pas capable de se sauver lui-même. Naito éclate de rire et conclut en déclarant qu’il n’y aucun doute sur les résultats du match qui les opposera à Dominion ! Los Ingobernables est une force indomptable, personne n’est en mesure des les arrêter.

> Shelton X Benjamin vs. Yuji Nagata
Le Main Event de l’épisode de ce soir oppose le challengeur au titre Intercontinental et le challengeur au titre NEVER Openweight ! Il va sans dire que la bataille va être extrêmement disputée et les deux hommes démontreront tous leur talent sur le plan technique. Benjamin utilise son background de lutteur pour prendre l’avantage, mais Nagata placera plusieurs prises portées avec autorité et s’acharnera sur un bras du gaijin avant de verrouiller son Nagata Lock II… mais Shelton ira chercher les cordes. Il est handicapé mais dégainera encore son Superkick pour sécher Blue Justice. En fin de match Nagata placera un violent High Kick puis annonce la fin mais soudain Takashi Sugiura débarque au bord du ring ! Les deux rivaux vont alors se défier du regard ce qui laisse le temps à Shelton de reprendre ses esprits : Paydirt ! Le membre des Suzukigun va pour faire le compte mais Kenny Omega débarque à son tour ! Un brawl débute en dehors du ring entre les deux champions et The Gold Standard est à son tour distrait… et se prendra une terrible Backdrop Hold dont il ne se relèvera pas – 14min24

Takashi Sugiura semble prendre le dessus… mais Yuji Nagata va alors se mêler au brawl ! Le membre des Suzukigun préfèrera alors prendre la fuite afin de préserver ses forces pour le match de demain. Après ça Yuji Nagata remercie Kenny Omega pour son intervention… mais The Cleaner lui enverra un Superkick en pleine tête ! La foule hue copieusement Omega mais celui-ci s’en fou et affiche un sourire satisfait. Il installera ensuite une échelle au centre du ring, bloquant Shelton en dessous, reprend son titre IWGP Intercontinental et grimpe au sommet de l’échelle pour brandir son titre ! Shelton X Benjamin est furieux et essaye de se dégager mais il n’en a plus la force est obligé d’accepter cette humiliation. Il hurle alors que demain soir les rôles seront inversés !






Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Dim 10 Juil - 11:52



NJPW Best of the Super Juniors XXIII Final Day
June 19th 2016 – Live From Kyoto (Attendance : 16,615)

** IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship **
Aerial Dogfight (Ricochet & Matt Sydal) © vs. ACH & Taiji Ishimori

La soirée débute avec un match de haut vol. L’alliance entre Ishimori et ACH semble très bien fonctionner et les deux vont donner beaucoup de mal aux champions. Mais l’expérience par équipe de Sydal et Ricochet fera la différence. ACH subit un moment de domination mais sa fougue lui permet de revenir à force de contres. Il réussira le tag et les challengeurs étaleront Ricochet avec un combo Rope Hung Scissors Kick/Tiger Feint Kick, puis Ishimori placera son 450 Splash… mais cela ne suffit pas ! Le combat s’accélère dans les dernières minutes avec de nombreux nearfalls et les champions s’offriront finalement la victoire grâce à un Stereo Shooting Star Press.
11min25 – 78%

ACH et Ishimori sont visiblement déçu mais ce soir ils ont conquis la foule qui leur fait une ovation. Matt Sydal et Ricochet leurs serreront la main en signe de respect et leurs souhaitent bonne chance pour le NTV G+ Cup Junior Heavyweight Tag League de la NOAH qui débute bientôt.

** Best of the Super Juniors XXIII – Semifinal A **
Fujita Hayato vs. YAMATO

Les deux japonais vont tout donner dans ce qui sera un combat extrêmement stiff. Le jeune Hayato passera plusieurs fois près de la victoire, notamment après son Running Knee Strike qui fracasse le crâne de YAMATO, mais celui-ci tient bon. The Almighty fait preuve de volonté d’acier et claquera lui aussi quelques très gros coups, comme son Go To Hospital, avant d’enchaîner avec le Gallaria, mais ce n’est toujours pas pour la victoire. YAMATO tentera alors la voie de la soumission et verrouillera son Crossface mais Hayato serre les dents et trouvera la force d’aller chercher les cordes. Il est toutefois bien affaibli et devra encaisser les coups de son adversaire enragé… il trouvera finalement la faille qui lui permettra de placer un violent High Speed Roundhouse Kick  puis il verrouille sa Guillotine Choke ! YAMATO est à deux doigts de l’abandon mais réussira à se relever et y va d’une terrible Exploder Suplex contre un coin puis enchaîne avec un nouveau Go To Hospital ! Hayato titube et The Almighty place alors son Gallaria suivi du compte de 3 pour la victoire.
14min38 – 77%

YAMATO continue sa lancée avec une nouvelle victoire le catapultant dans la finale du Best of the Super Juniors, il n’a encore perdu aucun match depuis son entrée dans le tournoi ! Fujita Hayato aura quand à lui fait un excellent run mais malheureusement pour lui il échoue une 3ème fois, toutefois cette année il aura vraiment impressionné et il ne serait pas étonnant de voir Fujita Hayato intégrer le roster de la NJPW de manière régulière.

** Best of the Super Juniors XXIII – Semifinal B **
PAC vs. Will Ospreay

Deux des meilleures high flyers en provenance des îles britanniques s’affrontent maintenant dans un combat dantesque mêlant high fly et technique. Il faudra plusieurs minutes à PAC pour prendre l’avantage après un Pop-Up Cutter, il va alors affaiblir le young lion avec des prises puissantes comme un Sitout Powerbomb ou une grosse German Suplex. Mais The Aerial Assassin ne se laisse pas faire et revient petit à petit à force de contres et placera un Rainham Maker outta nowhere ! PAC n’a rien vu venir et subira alors l’arsenal de move de son compatriote qui placera même son 630 Senton… mais cela ne suffit pas ! Le match gagne encore en intensité alors que le climax approche. La foule retient son souffle à plusieurs reprises alors que les deux anglais donnent tout ce qu’ils ont. Ospreay placera encore un OsCutter puis grimpe à nouveau sur le top rope mais PAC le rejoint… les deux hommes sont en équilibre sur la 3ème corde et s’échange encore quelques coups jusqu’à Will Ospreay bondisse pour un Frankensteiner ! NON ! PAC le laisse s’écraser tout seul puis le surprendra avec un magnifique Moonsault Press transformé en Tornado DDT ! Ospreay à l’air KO mais The Man that Gravity Forgot s’assurera la victoire avec son Red Arrow !
13min55 – 68%

Quel match ! PAC tient à peine debout mais il lui faudra encore des forces pour affronter YAMATO dans notre Main Event ! Après le match Will Ospreay ira souhaiter bonne chance à PAC en lui demandant de devenir le premier anglais à remporter le Best of the Super Juniors. The Man that Gravity Forgot sourit et répond qu’il fera honneur à son pays ! Les deux hommes se serrent ensuite la main sous les applaudissements respectueux du public nippon.

** Special Tag Team Match **
Tiger Mask IV & Jushin "Thunder" Liger vs. The Great Sasuke & Jinsei Shinzaki

La NJPW a invité deux légendes pour un combat face à deux des plus grands Junior Heavyweight de la compagnie. La foule est bien sûr chauffée à bloc pour ce combat qui va tenir toutes ses promesses. Malgré leur âge les vétérans vont démontrer tout leur talent dans une bataille des plus intenses. Le duo de la Michinoku Pro Wrestling impressionne, notamment Sasuke qui n’hésite pas à prendre tous les risques, portant même son Sasuke Special sur ses adversaires à l’extérieur ! Toutefois il recevra ensuite une violente Liger Bomb sur le sol de l’arena qui le mettra hors course. Le Preacher se retrouve seul mais tient bon et clouera Liger au sol avec un Chockslam puis il verrouille son Camel Clutch, le Gokuraku-Gatame… mais Tiger Mask l’attrapera pour une Tiger Suplex : 1..2…2.99 ! Sasuke brise le compte ! The Black Ninja aura ensuite la peau du tigre grâce à son Double Underhook Brainbuster !
13min37 – 76%

Les 2 légendes célèbrent cette belle victoire sous les applaudissements et accepteront une poignée de main respectueuse des vaincus. The Great Sasuke s’empare ensuite d’un micro et déclare que ce soir ils ont prouvés qu’ils sont toujours à leur meilleur ! Mais cette victoire ne leur suffit pas, ils veulent plus… ils défient les champions IWGP Junior Heavyweight Tag Team pour un match à Dominion 6:26 ! Matt Sydal et Ricochet font alors leur retour dans le ring et acceptent le challenge, déclarant qu’ils seront honorés de faire face à des légendes telles que Sasuke et Shinzaki !

** Knockout or Tapout Match **
Low Ki vs. Kyle O’Reilly

Les deux hommes se détestent et le temps de la régler leurs comptes est enfin arrivé. L’arbitre n’a pas le temps de faire sonner la cloche que Low Ki se jette sur son adversaire et le fera reculer sous une pluie de coups… mais O’Reilly se reprend vite et répond avec la même médecine ! Il va rapidement cibler un bras de Ki avec de très gros coups de pieds et plusieurs soumissions mais The World Warrior ne se laisse pas faire et affaiblira O’Reilly en l’étranglant dans les cordes, lui portant même un Rope Hung Dragon Sleeper ! Le canadien mange ensuite un dropkick dans le dos qui l’envoi au bas du ring et Low Ki en rajoutera une couche avec son Warrior’s Way depuis l’apron ! Le heel n’a aucun scrupule et démolira son ennemi à l’extérieur, s’armant même d’une chaise ! Le canadien est en grande difficulté mais réussira à renverser la situation avec un Pendulum Lariat qui décapite Low Ki ! O’Reilly réussira ensuite à verrouiller son Cross Armbreaker mais son ennemi refuse d’abandonner, renverse la prise, et éclate la tête de Kyle avec un Curb Stomp sur la chaise !!! Le sang coule sur le visage du canadien mais celui-ci se relève déjà… Warrior’s Way sur l’arrière du crâne !!! GOSH ! L’arbitre se met à compter mais O’Reilly sera debout à 9 ! Low Ki est furieux et va alors revenir à l’assaut mais il est accueilli avec un Shoot Kick dans l’estomac suivi d’un Brainbuster ! O’Reilly bloque alors le bras de son rival dans la chaise et applique son ARMageddon ! Low Ki hurle de douleur de plus en plus fort alors que le membre de reDRagon augment la pression… Low Ki n’aura pas d’autre choix que d’abandonner.
14min55 – 66%  

** IWGP Tag Team Championship **
Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma) © vs. Canadian Death Squad (Davey Boy Smith Jr. & René Duprée)

Combat très disputé entre les deux équipes qui vont chacune impressionner à leur manière : les champions par leur persévérance, les challengeurs par leur puissance de destruction. Renée Duprée veut se faire remarquer pour ses débuts à la New Japan et pour cela il débutera le match et fera face à Makabe dans une très grosse séquence, mais sera sécher par un énorme Headbutt. Bulldog Jr. prend le relais et tiendra tête au Bousou King Kong, réussissant même à porter son Running Powerslam mais cela ne suffit pas. La foule acclame ensuite l’underdog Tomoaki Honma qui donne tout ce qu’il a face à Smith et placera même son Ko-Kokeshi mais Duprée brise le compte. Les deux membres des Suzukigun passeront ensuite Honma à tabac mais celui-ci, poussé par le soutient de la foule, les étalera d’une double clothesline désespérée ! Les champions reprendront l’avantage et Makabe tentera son King Kong Knee Drop… mais Duprée le pousse du poteau et le champion s’écrase sur une table à l’extérieur ! Honma est seul et subira alors un violent Double Gorilla Press Slam, le Kill ‘Em All suivi du compte de 3.    
13min25 – 69%

C’est fait ! Nous avons des nouveaux champions par équipe ! Les Great Bash Heel échouent lors de leur 4ème défense des titres IWGP Tag Team. Honma et Makabe repartiront tête basse alors que Duprée et Davey Boy Smith Jr. célèbrent cette victoire sous les huées et hurlent que la Canadian Death Squad ne fera aucun prisonnier ! Les Suzukigun récupèrent des nouveaux titres, les ceintures par équipe s’ajoutant aux titres IWGP Heavyweight et NEVER Openweight, ce dernier va justement être défendu dans quelques instants.

** NEVER Openweight Championship **
Takashi Sugiura © vs. Yuji Nagata

C’est l’un des combat les plus attendus de la soirée et il ne va pas décevoir. Les deux vétérans se lancent immédiatement dans une bataille de coups très stiffs sans céder une once de terrain à l’adversaire… c’est finalement le champion qui sera mis à terre en premier avec un High Kick dans la mâchoire. Nagata ne perd pas une seconde et bloque son adversaire au sol, cherchant à lui affaiblir un bras en vu de son Crossface. Il tentera même son Seated Armbar qui le met comme en transe, mais Sugiura renverse en tentative de tombé : 1…2… Dégagement. Les deux hommes se relèvent et le champion va revenir à la charge avec un Spear qui coupe son adversaire en deux. The Killing Machine prend le dessus avec un travail de démolition, notamment une monstrueuse apron back suplex. Il tentera d’en finir avec son Olympic Slam… mais Nagata le repousse contre un coin et lui claque son Justice Knee, avant de porter son Exploder Suplex de la troisième corde !!! Le champion est vraiment en difficulté mais tient bon, résistant même au crossface. Nagata tentera un nouveau High Kick… mais Sugiura lui attrape la cheville et verrouille l’Ankle Lock ! Nagata hurle de douleur mais fera une roulade en avant, envoyant le champion face première contre un poteau ! Sugiura titube alors que Blue Justice annonce la fin : Backdrop Hold ! 1…2…2.99 ! WHAT ? Nagata s’en arrache les cheveux et relève alors son adversaire… mais il est surpris par un Olympic Slam ! Il n’a pas eu son compte et se relève déjà… mais The Killing Machine lui arrache la tête avec un LARIATOOOO ! Yuji Nagata est KO les bras en croix et ne pourra pas échapper au pinfall.
19min17 – 72%

Le champion NEVER Openweight défend à nouveau son titre dans un match des plus intenses. Il reste assis dans le ring, épuisé, mais prend tout de même la parole pour demander qui sera le prochain fou à défier The Killing Machine ? On attend quelques secondes… et le theme song de Michael Elgin retentit pour le plus grand plaisir de la foule ! Le canadien déclare qu’à Dominion il s’emparera du titre NEVER Openweight pendant que son pote Tanahashi destituera Minoru Suzuki du titre IWGP Heavyweight ! Sugiura rigole et répond que le gamin a de l’assurance mais que cela ne le sauvera pas, toutefois il lui promet de lui offrir une "mort" honorable.

** Intercontinental Championship – Ladder Match **
Kenny Omega © vs. Shelton Benjamin

Le leader du BULLET CLUB affronte ce soir un spécialiste des Ladder Match, c’est donc un gros défi pour lui mais il ne semble pas s’en faire et affiche toujours son air moqueur. Benjamin est quand à lui bien plus concentré, il veut se venger de l’humiliation subis au dernier NJPW+++. La cloche sonne et Omega va immédiatement sortir du ring pour aller chercher une échelle mais il se prendra un Baseball Slide Dropkick dans l’arme ! The Gold Standard montre immédiatement qu’il connaît la bonne technique a adopter en affaiblissant le plus possible son adversaire alors que The Cleaner chercher à décrocher le titre en vitesse. Benjamin démolira Kenny avec une série de suplexs, dont une T-Bone directement sur une échelle, puis il tentera enfin l’ascension… mais Omega fait basculer la structure ! Benjamin retombe sur ses pieds mais il mangera direct un Running Double Knee Strike dans le dos, l’envoyant au bas du ring. Omega grimpe alors en vitesse sur l’échelle… mais Benjamin le rejoindra d’un bond après avoir pris appui sur la 3ème corde ! Les deux hommes s’échangent les coups… et Shelton tentera d’embarquer son adversaire pour une suplex… mais il se prend un aveuglement ! Omega va alors enchaîner avec un violent Sunset Flip Powerbomb ! Shelton se tord de douleur et Omega en rajoutera une couche en portant son One-Winged Angel directement sur une échelle ! The Cleaner a la voie libre et reprend son ascension vers le titre Intercontinental… mais Shelton Benjamin pousse l’échelle et le champion va alors faire une terrible chute à l’extérieur du ring ! Les deux hommes ont les os en miettes et peines à se relever… Shelton se hisse difficilement sur les marches mais soudain les Young Bucks débarquent dans le ring ! Superkick Party ! Shelton s’est fait allongé ! "Suck It !" Les frères Jackson font les marioles puis aident Omega à grimper à l’échelle… mais Benjamin est déjà debout et étalera à son tour les Bucks à coups de Superkick ! Shelty-B va alors installer une seconde échelle et rejoint Omega à plusieurs mètres du sol… les deux hommes se lancent dans un violent échange de coups et commencent à perdre l’équilibre… PAYDIRT ! Oh My God ! Benjamin a planté son adversaire dans le ring ! The Gold Standard s’empare d’une échelle et la balance sur les Bucks en bas du ring pour qu’ils ne viennent pas traîner dans ses pattes puis il tente une ultime ascension et touche même à la ceinture… mais The Cleaner le plie en deux avec un low blow ! Il le rejoint alors sur le même montant de l’échelle et l’attrape pour une terrible Avalanche Croyt’s Wrath ! Benjamin se tord de douleur alors que son ennemi affiche un sourire machiavélique, il a la voie libre et pourra alors décrocher la ceinture pour conserver son titre de champion Intercontinental.
16min20 – 68%  

La foule hue comme jamais le trio Elite qui pavane tandis qu’une équipe médicale vient constater l’état de santé de Shelton Benjamin. On l’équipera d’une minerve avant de l’airer à rejoindre les backstages tandis que The Cleaner fait un speech en annonçant que le BULLET CLUB est la vraie force dominante à la New Japan Pro-Wrestling et que le titre Intercontinental est le vrai titre « World ». Est-ce une provocation envers le champion Heavyweight Minoru Suzuki ? Kenny Omega cherche-t-il une guerre ouverte contre les Suzukigun ?

** Best of the Super Juniors XXIII Final **
YAMATO vs. PAC

Les deux hommes ont déjà combattu ce soir mais cela ne les empêchera pas de puiser dans leurs dernières forces pour aller chercher la victoire. Le combat commence par une séquence des clés de bras et de contres et c’est PAC qui aura le dessus en réussissant à contrer un Hammerlock pour un magnifique Inverted Hurricanranna ! YAMATO est ensuite pris de vitesse par son adversaire qui enchaîne les moves acrobatiques pour le plus grand plaisir de la foule… mais il sera finalement coupé en deux en plein vol par un Spear ! The Almighty bloque son adversaire au sol pour lui couper les ailes et va l’affaiblir le plus possible, verrouillant même son Crossface, mais il y aura ropebreak. YAMATO conserve l’avantage en faisant parler sa force de frappe, claquant un gros Corner Single Leg Dropkick, son Go To Hospital, qui mettra presque KO le britannique. YAMATO pensera pouvoir en finir avec son Gallaria… mais il est contré pour un Tornado Inverted DDT ! PAC enchaîne direct avec son Imploding 450 Splash mais cela ne suffit pas. The Man that Gravity Forgot porte alors plusieurs prises puissantes comme son Sitout Powerbomb ou un Pop-up Cutter avant de tenter le Red Arrow… mais YAMATO esquive ! PAC retombe sur ses pieds mais se fait direct sécher par une clothesline à la vitesse de la lumière ! YAMATO reprend le dessus mais PAC tient bon et réussira à placer un magnifique Dropsault suivi d’une magnifique Release German Suplex ! Cette fois PAC sent qu’il peut en finir : Red Arrow !!! NON ! YAMATO l’accueil avec les genoux puis enchaîne avec un roll-up : 1…2…2.99 ! Les deux hommes sont à bout et se lance dans un nouvel échange de coups de plus en plus stiffs… On sent qu’ils sont à bout et que chaque prochain coup pourrait être décisif ! YAMATO titube après un Spin Kick dans le ventre et PAC tente alors un Roundhouse Kick… mais YAMATO esquive puis attrape l’anglais pour son Doujime Sleeper !!!! La prise est portée à la perfection et PAC ne semble avoir aucune issue… il commence à faiblir mais avec le soutient de la foule il retrouve de la force et prend appui sur un poteau pour faire basculer son adversaire en arrière et le bloque en pinfall : 1…2… YAMATO se relève en maintenant son adversaire : Gallaria !!! C’est passé ! Cette fois le britannique a eu son compte et ne s’en sortira pas.
15min19 – 71%

C’est fait ! YAMATO remporte la 23ème édition du Best of the Super Juniors ! The Almighty est toujours invaincu et affrontera donc KUSHIDA dans une semaine à Dominion 6:26 ! La foule est plutôt partagée mais le japonais obtiendra tout de même de nombreux applaudissements alors que PAC repart tête basse. Le champion Junior Heavyweight KUSHIDA fait alors son entrée dans le ring, ceinture sur l’épaule, et va féliciter YAMATO pour cette victoire. Les deux se serrent la main puis se donnent rendez pour Dominion dans ce qui sera sûrement un match dantesque ! KUSHIDA va alors quitter le ring… mais YAMATO ne lui lâche pas la main et le ramène brutalement en arrière pour un Lariat !!! The Almighty enchaîne immédiatement avec un Gallaria qui plante la tête du champion dans le ring ! Après ça YAMATO s’empare du titre Jr. Heavyweight et le brandit sous les huées en hurlant que sa winning streak n’est pas prêt de s’arrêter et que sa toute puissance fera de lui le plus grand champion IWGP Junior Heavyweight de l’Histoire de la New Japan ! Il jette ensuite le titre au sol et repart d’un pas assuré, affichant son sourire hautain alors que KUSHIDA peine à se relever, les yeux pleins de colère…






Dernière édition par Tim Flyn le Mar 12 Juil - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Dim 10 Juil - 18:12


NJPW +++
June 23rd 2016 – Live From Osaka (Attendance : 4,210)

** NEVER World+ Tournament **
YOSHI-HASHI vs. Chase Owens

Dernier quart de finale du tournoi World+ et cette semaine le match est plutôt disputé. Le jeune young lion du BULLET CLUB démontre son talent mais YOSHI-HASHI ne lâche rien et placera notamment un violent Low Dropkick dans la face de son adversaire assis au centre du ring ! Head Hunter pensera pouvoir en finir avec son Senton Bomb… mais Owens esquive puis attrape YOSHI-HASHI en roll-up : 1..2..2.99 ! Le membre de CHAOS est toujours là mais Owens lui envoi un violent Rolling Elbow dans la mâchoire puis l’attrape pour son package piledriver… NON ! The Head Hunter contre pour son Inverted DDT, le Chakram, puis bloque le rookie dans son Butterfly Lock et le force à l’abandon !
10min16 – 38%

La foule acclame YOSHI-HASHI qui remporte sa première victoire en solo depuis de nombreux mois ! Le membre de CHAOS a du mal à en revenir lui-même et fera alors un speech des plus inspirés annonçant sa renaissance… mais il se fera exploser la tête par un coup de guitare d’El Desperado, son adversaire en demi-finale. Le membre des Suzukigun repart ensuite en rigolant.

Yuji Nagata & Manabu Nakanishi vs. Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tonga Loa)
Beau combat qui verra les deux équipes avoir leur moment de domination et passer plusieurs fois près de la victoire. Les deux vétérans semblent meilleurs que leurs adversaires mais ceux-ci ne reculent devant rien et fracasseront Yuji Nagata avec une Double Suplex sur le sol de l’arena ! Pour autant, Manabu Nakanishi arrivera à reprendre l’avantage et démolira Tama Tonga avec son Hercules Cutter… mais soudain Bad Luck Fale débarque au bord du ring pour le menacer ! Nakanishi se laisse distraire et se fera surprendre quelques secondes plus tard par le Guerilla Warfare des fils d’Haku.
9min25 – 62%

Le trio tongien du BULLET CLUB pavane sous les huées et les GOD annoncent que dans quelques jours à Dominion 6:26 ils s’empareront des titres IWGP Tag Team ! Ils vont pour repartir mais Manabu Nakanishi vient faire face à Bad Luck Fale ! Les deux bœufs s’échangent quelques insultes et finissent par se donner rendez vous dans le ring au prochain NJPW+++.

** NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship **
Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito, BUSHI & EVIL Watanabe) vs. The Elite (Kenny Omega & The Young Bucks)

Le temps du rematch est enfin venu et les 6 lutteurs vont faire le show dans ce qui sera un combat plus proche de l’anarchie qu’un match dans les règles de l’art. Les tricheries sont tellement nombreuses que l’arbitre finira par totalement fermer les yeux. Kenny Omega et Tetsuya Naito s’affronteront dans une séquence épique et le champion Intercontinental réussira à placer son Aoi Shoudou, mais BUSHI l’aveuglera avec un Green Mist puis EVIL enchaîne avec son STO ! Les Bucks lancent alors une Superkick Party et démoliront même BUSHI avec un Meltzer Driver sur une chaise dépliée ! Ils penseront avoir la victoire mais Tetsuya Naito surprendra Nick Jackson avec son Destino suivi du compte de 3 en tenant les cordes.
11min45 – 64%

Los Ingobernables repartent en pavanant avec les titres tandis que les membres de The Elite sont furieux et étaleront l’arbitre avec un Triple Superkick ! Après ça Kenny Omega déclare qu’il est toujours champion Intercontinental et que c’est la seule chose qui compte. Il rabaisse à nouveau le titre Heavyweight et déclare qu’il veut affronter le champion afin de prouver qu’il est le meilleur, que le titre IWGP Intercontinental représente le niveau supérieur. A ce moment là Kazuchika Okada débarque dans le ring (accompagné de plusieurs membres de CHAOS au cas où) et annonce que si The Cleaner veut un titleshot au titre Heavyweight il devra d’abord lui faire face ! Les deux hommes se confrontent et on annonce finalement un match entre les deux à Dominion 6:26, le vainqueur deviendra le nouveau challengeur au titre IWGP Heavyweight et affrontera le champion, Suzuki ou Tanahashi, dans quelques semaines à Kizuna Road.

Kazuchika Okada vs. Shelton X Benjamin
Main Event dantesque pour conclure ce NJPW+++ ! Okada est bien sûr le grand favori de la foule mais Shelton Benjamin va une nouvelle impressionner en démontrant ses qualités athlétiques. A 40 ans, The Gold Standard est encore capable de prendre des gros risques et malmène Okada sur le plan technique. Mais le Rain Maker n’est pas le premier venu et réussira à contrer un Moonsault pour un violent Tombstone Piledriver ! Il annonce la fin : Rainmaker ! NON ! Shelton contre pour un magnifique Paydirt ! Cela ne suffira pas mais le leader de CHAOS est maintenant en danger. Il mangera plusieurs gros coups dont un Superkick puis The Gold Standard tentera sa T-Bone Suplex… mais il est repoussé dans les cordes et se fait sécher au retour avec un magnifique High Angle Dropkick ! La fin du match est intense mais c’est finalement Okada qui obtiendra la victoire grâce à deux Rain Maker à la suite.
16min02 – 75%



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Ven 15 Juil - 12:03


NJPW Dominion 6:26 in Osaka-jo Hall
June 26th 2016 – Live From Osaka (Attendance : 15,699)


CHAOS (Will Ospreay, Beretta & Rocky Romero) vs. PAC & reDRagon (Kyle O’Reilly & Bobby Fish)
On débute cette soirée avec un combat complètement fou qui va rapidement partir dans tous les sens. La foule est très partagée alors qu’à chaque instant l’un des 6 lutteurs dans le ring obtient des applaudissements après un move de folie. La technique en équipe de reDRagon leur permettra de prendra l’avantage, plaçant même le Chasing the Dragon sur Beretta, mais Romero fait ensuite le sauvetage ! Il fait alors le show avec sa série de corner clothesline mais PAC le stoppera en pleine course avec un Pop-Up Cutter ! PAC et Will Ospreay se lanceront ensuite dans une séquence épique, rappelant leur match d’il y a quelques jours en demi-finales du BotSJr et cette fois c’est Ospreay qui aura le dernier mot en plaçant son Essex Destroyer pour la victoire !
10min25 – 70%

Après le match PAC fait preuve de respect envers son compatriote et lui sert la main sous les applaudissements. Les 3 membres de CHAOS annonceront ensuite leur volonté de s’attaquer aux titres NEVER Openweight 6-Man Tag Team détenus par Los Ingobernables de Japon.

** NEVER Openweight Contendership **
Togi Makabe vs. Fujita Hayato

Excellent combat où le jeune Fujita Hayato va à nouveau impressionner de part la puissance de ses coups qui font trembler le colosse Makabe, mais aussi de part sa résistance face aux attaques du vétéran. The Bousou King Kong ne fait aucun cadeau à Hayato et déchaîner sa toute sa fureur contre lui, mais Hayato tient bon. Les deux se lanceront dans un très gros échange de coups et Hayato placera son High Speed roundhouse kick, mais Makabe répondra direct avec une violente Headbutt qui sèche son adversaire ! Il voudra alors en finir avec le King Kong Knee Drop… mais Fujita esquive puis éclate la face du vétéran avec son Running Knee Strike ! 1…2…2.99 ! Hayato n’en revient pas. Il tentera alors sa Guillotine Choke… mais Makabe trouvera la force de se relever et ramène brutalement Fujita au sol avec un Fisherman Buster ! Il en terminera en décapitant Hayato avec son King Kong Lariat.
14min09 – 79%

Le vétéran s’impose mais Hayato lui aura donné beaucoup de mal. Makabe est toutefois très impressionner par la performance de Fujita Hayato et va alors faire un speech pour mettre en avant son adversaire, déclarant que celui-ci a un potentiel énorme et qu’il va falloir le surveiller de très près. Ce soir Hayato a gagné le respect de Togi Makabe qui lui propose alors une poignée de main… mais à la surprise générale Hayato va refuser, et ira même cracher dans la main de Makabe ! La foule hue copieusement le jeune punk qui repart en rageant alors que Makabe le regarde avec un air déçu.

** IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship **
Aerial Dogfight (Ricochet & Matt Sydal) © vs. The Great Sasuke & Jinsei Shinzaki

Nouvel affrontement intergénérationnel opposant les champions gaijins à deux légendes japonaises. Sydal et Ricochet sont extrêmement honorés d’affrontés Shinzaki et Sasuke, ce dernier étant vraiment un innovateur du style high fly, mais cela ne va pas les empêcher de tout donner pour défendre leurs titres. La foule retiendra son souffle à plusieurs reprises et les nearfalls seront nombreux. Le moine Shinzaki fait parler sa puissance tandis que Sasuke assure le show avec des plongeons suicidaires, dont un bump assez violent qui le verra s’écraser contre la barrière de sécurité. Ricochet et Shinzaki s’affronteront dans une très belle séquence et le champion passera près de la victoire après le Benadryller puis il tentera le Double Rotation Moonsault… mais The White Angel l’attrape pour un Crucifix Powerbomb, le Koya Otoshi, 1…2… Intervention de Sydal ! Celui-ci claquera plusieurs gros coups au vétéran mais il se fait attraper pour un Chockslam ! Shinzaki n’a plus de force mais c’est The Great Sasuke qui va prendre le relais et terminer le match avec sa High Angle Senton Bomb sur Sydal pour le compte de 3 !
13min57 – 74%

C’est fait ! Nous avons des nouveaux champions par équipe ! Les vétérans détrônent Sydal et Ricochet après un combat dantesque ! La foule fait une ovation aux deux lutteurs de la Michinoku Pro-Wrestling qui célèbrent cette grande victoire. A 49 ans Jinsei Shinzaki remporte son premier titre à la NJPW, quand à Sasuke il redevient IWGP Junior Heavyweight Tag Team Champion 17 ans après son premier règne au côté de Jushin Liger. Sydal et Ricochet ne sont pas mauvais perdants et s’inclineront respectueusement devant les deux légendes puis les 4 hommes se serrent la main.

** IWGP Tag Team Championship **
Canadian Death Squad (René Duprée & Davey Boy Smith Jr.) © vs. The Briscoes (Mark & Jay Briscoe) vs. Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) vs. Zetsurins (Masaaki Mochizuki & Don Fujii)

Les nouveaux champions par équipe sont dangereux mais cette première défense des titres ne sera pas facile, ils devront être sur tous les fronts afin de ne pas se faire "voler" la victoire. Les Briscoes et les membres du BULLET CLUB semblent se détester et livreront une bataille intense qui verra passer de nombreux tag team moves, dont le Guerilla Warfare sur Mark, mais les champions briseront le compte et balanceront les tongiens à l’extérieur. Les Zetsurins font leurs débuts à la NJPW et vont vraiment impressionner, notamment Mochizuki qui fait parler son strong style et passera très près de la victoire après son Saikyou High Kick dans la face de Smith, mais Duprée l’attrapera alors pour son Cobra Clutch Slam ! Don Fujii et Duprée s’échangeront ensuite les coups avec intensité et le champion sera mis KO par une énorme claque du vétéran… mais celui-ci se prendra ensuite le Springboard Doomsday Device des Briscoes : 1…2…2.99 ! Mochizuki sauve son équipier et fera reculer les Briscoes sous une pluie de coups de pieds… mais Tama Tonga le surprendra avec le Gun Stun ! Tama pense avoir la victoire mais il se retrouve seul dans le ring face aux canadiens qui lui porteront alors un Kill ‘Em All décisif.
12min48 – 70%  

** IWGP Intercontinental Contendership **
Tomoaki Honma vs. Tomohiro Ishii vs. Katsuyori Shibata

Comme on pouvait s’y attendre ce combat sera extrêmement intense et les 3 hommes vont se rendre coups pour coups pendant de longues minutes sans aucun répit, il y a toujours quelqu’un pour revenir à l’assaut. Honma est encore une fois poussé par sa volonté qui lui permet de se relever après les pires coups. La foule donne de la voix pour l’underdog qui refuse de reculer face à la violence du Stone Pitbull et de Shibata ! Il réussira à placer son Reverse Piledriver sur Ishii puis tentera sa Diving Headbutt… mais Shibata l’attrape au vol et le démolira avec un Go To Sleep, avant d’enchaîner avec le PK ! 1…2…2.99 ! Shibata n’en revient pas ! Honma se relève déjà, en défiant Shibata du regard ! Mais Tomohiro Ishii est lui aussi debout : Double Lariat !!! The Stone Pitbull a démolit les deux hommes et va maintenant clouer Honma au sol avec son Ishii Driller ! 1…2… Punt Kick ! Shibata vient d’arracher la tête du membre de CHAOS ! Celui-ci crache du sang mais se relève en hurlant : LARIAT ! NON Shibata esquive et y va d’un violent German Suplex, avant d’enchaîner avec un nouveau PK à pleine vitesse ! Honma reprend tout juste ses esprits et tentera de briser le compte mais il arrive trop tard, Shibata s’impose.  
15min05 – 75%

Magnifique victoire de The Wrestler qui obtient donc un titleshot pour le titre Intercontinental et va pouvoir défier Kenny Omega ! Et justement celui-ci débarque dans le ring ceinture sur l’épaule. Le leader du BULLET CLUB toise Shibata avec mépris et lui conseil de bien regarder le prochain match car dans quelques instants The Cleaner va nettoyer Kazuchika Okada. Cela fera peut être réfléchir Shibata à deux fois avant de défier le pus grand champion de cette fédération. Shibata n’a pas l’air effrayer et va alors prendre place à la table des commentateurs.

** IWGP Heavyweight Contendership **
Kenny Omega vs. Kazuchika Okada

What a match ! Ce combat est proche de la perfection et prouve au monde que les deux lutteurs font partis des meilleurs ici à la New Japan Pro-Wrestling ! Omega et Okada vont dans un premier temps se jauger, tout les deux sont très confiant et même arrogant. Okada sera le premier à dégainer un gros coup avec son High Angle Dropkick qui sèche Omega en pleine course, mais le champion Intercontinental se ressaisit vite et placera plusieurs contres très efficaces qui lui permettent de prendre le contrôle du match. Il veut en finir vite et placera une série de Dragon Suplexs avant de tenter l’Aoi Shoudou… mais Okada contre et dégaine son Heavy Rain ! Il cible ensuite la nuque d’Omega, l’affaiblissant à vue d’œil, avant d’enfin tenter le Rain Maker… mais Omega esquive et place une violente German Suplex ! Okada roule en dehors du ring et ne pourra pas éviter un Suicide Dive ! Omega va alors pavaner et narguera même Shibata… mais Okada est debout et lui éclate la tête avec un Big Boot l’envoyant dans la foule… puis il plonge par-dessus la barrière pour un Cross Body de toute beauté ! Il ramène Omega dans le ring avec le compte de 20 et lui plantera alors la tête dans le ring avec son Tombstone puis verrouille le STF… The Cleaner hurle de douleur mais atteindra les cordes. Le combat se poursuit alors que la tension augmente, la fin du match semblant toute proche. Okada réussira à dégainer son Rain Maker mais soudain les Young Bucks débarquent pour occuper l’arbitre… mais Shibata bondit par-dessus la barrière, chaise en main, et mettra en fuite les deux alliés du champion ! Kenny Omega va toutefois surprendre Okada avec un low blow puis place son Croyt’s Wrath ! 1…2…2.99 The New Age Star est toujours là ! Le champion Intercontinental n’en revient pas et tentera alors son Running Knee Strike, le V-Trigger… mais Okada le terrasse en pleine course avec un monstrueux Lariat !!! Omega a fait un tour sur lui-même mais Okada ne lui laisse pas le temps de reprendre ses esprits et le relève déjà : RAIN MAKAAAAH ! Le japonais s’écroule alors sur le corps du gaijin qui est complètement KO et ne pourra pas se sortir du compte de 3 !
24min59 – 84%

La foule fait une ovation à Kazuchika Okada qui obtient donc son rematch pour le titre IWGP Heavyweight dans quelques semaines à Kizuna Road. Affrontera-t-il celui qui l’a détrôné, à savoir Minoru Suzuki, ou bien son Némésis Hiroshi Tanahashi ? Réponse en fin de soirée. Quand à Kenny Omega, il va devoir se contenter de son titre Intercontinental. The Cleaner est dégoûté mais hurle que cette défaite ne change rien, il est toujours champion IWGP Intercontinental et cela fait de lui le lutteur #1 à la New Japan Pro-Wrestling, et même dans le monde entier ! Il continue d’hurler sa colère tout en se mettant en avant… mais soudain Katsuyori Shibata hurle un "Shut the Fuck Up !" mémorable avant d’étaler Omega d’un coup de chaise ! Les actions valent plus que les mots pour The Wrestler ! Il fixe le titre Intercontinental au sol pendant quelques secondes, puis repart sous les applaudissements.  

Chris Hero vs. Tetsuya Naito
Cela fait des semaines que la guerre est déclaré entre les deux hommes, il est enfin temps d’y mettre fin. Hero ne perd pas de temps et se jette immédiatement sur son ennemi mais celui-ci va direct se réfugier dans les cordes puis installera son faux rythme afin d’énerver son adversaire. Hero va alors faire des erreurs qui permettent au leader de Los Ingobernables de prendre l’avantage. Il placera un violent Tornado DDT puis tentera son Destino après quelques minutes de match seulement… mais Hero le garde sur les épaules et le ramènera brutalement au sol avec un Death Valley Driver. The Knock Out Artist prend enfin la main et va commencer un travail de démolition. Naito mangera un violent Corner Yakuza Kick suivi du Death is Welcome mais il se sortira du compte. Hero tentera alors un Piledriver… mais Naito passe entre ses jambes puis le surprendra avec un Double Knee Backbreaker ! El Ingobernable continue de montrer arrogant et cherchera à humilier son adversaire, il prendra même une pose "Tranquilo" sur un coin après avoir démolit Hero avec un Avalanche Neckbreaker. Il bloquera ensuite un Lariat et ramène brutalement son adversaire au sol avec un Reverse STO puis verrouille son Koji Clutch, le Puma Blanca ! Hero hurle de douleur mais réussira à renverser en tentative de tombé : 1…2… Naito revient vite à la charge mais Hero esquive et dégaine et Roaring Elbow dans la nuque du japonais qui s’écroule net ! La foule acclame le gaijin qui pensera pouvoir en finir en tenant le compte, mais Naito le repousse violemment contre l’arbitre ! Hero est alors surpris par le Destino… mais l’arbitre est toujours au sol. Naito rage et grimpe alors sur la 3ème corde : Stardust Press ! NON ! Hero esquive puis claquera son Discus Big Boot, le Cyclone Kill, qui arrache la tête de Tetsuya Naito ! Hero demande donc à ce que l’on fasse venir un nouvel arbitre… mais c’est SANADA qui débarque, batte en main ! Hero tentera de l’attaquer en premier mais Cold Skull esquive et plie le gaijin en deux avec un coup de batte dans le ventre ! Hero crache ses tripes et se prendra encore un Superkick dans l’arrière du crâne ! SANADA traîne alors Tetsuya Naito jusqu’au corps de Chris Hero puis ira relever l’arbitre : 1……2……3.
18min41 – 74%

La foule hue copieusement Tetsuya Naito et SANADA qui sont alors rejoints par BUSHI et EVIL Watanabe. Tetsuya Naito affiche un grand sourire arrogant et ira cracher sur le corps et Chris Hero avant de serrer la main de SANADA ! Il lui remettra ensuite un t-shirt de Los Ingobernables de Japon et lui souhaite bienvenue dans le clan !

** NEVER Openweight Championship **
Takashi Sugiura © vs. Michael Elgin

Très gros défi pour Big Mike qui affronte l’un des lutteurs les plus dangereux du roster, l’actuel NEVER Openweight mais aussi GHC Champion ! Toutefois le canadien ne semble pas impressionner et va immédiatement lancer les hostilités, prenant le contrôle lors du lock up grâce à sa puissance ! Sugiura va vite se ressaisir et fait parler son background de lutteur pour malmener Elgin, l’envoyant au tapis avec une impressionnante Overhead Belly to Belly Suplex ! Mais Michael Elgin revient vite à la charge et placera plusieurs moves puissants avant de commencer un travail de soumission, verrouillant un Single Leg Boston Crab… mais le champion renverse la prise en attrapant le cheville de Mike pour son Ankle Lock ! Sugiura affaiblit considérablement le challengeur avec un travail chirurgical sur cette cheville puis il tentera son Olympic Slam… mais Elgin le repousse et lui claque un violent Spinning Backfist ! Le membre des Suzukigun titube et ne pourra pas éviter un monstrueux Lariat ! Cela ne suffit pas et Elgin va alors grimper sur la 3ème corde pour son Frog Splash, adopté de Tanahashi, mais Sugiura l’accueil avec les genoux ! The Killing Machine reprend son travail de démolition et placera enfin son Olympic Slam… mais à la surprise générale Elgin se sort du compte ! The Canadian Crazy Horse n’a pas eu son compte et se relève en bouillonnant de rage ! Sugiura se jette alors sur lui, mais il se fait accueillir avec un coup de pied dans l’estomac suivi de la Revolution Elgin Bomb ! C’est passé ! 1…2…2.99 ! Elgin n’en revient pas ! La foule l’encourage et il décide alors de porter le coup final avec le Burning Hammer… mais Sugiura se défend comme un beau diable avec des coups des coudes ultra stiffs dans la tempe puis passe dans le dos de son adversaire… Olympic Yosen Slam ! C’est le second du match et cette fois Elgin ne pourra pas s’en sortir.
16min21 – 70%

Takashi Sugiura défend son titre une nouvelle fois dans un combat des plus intenses. Elgin repart tête basse alors que The Killing Machine hurle qu’il vient d’ajouter un nouveau nom à sa liste de victimes… qui sera le prochain ? C’est alors Togi Makabe qui débarque dans le ring et vient faire face au champion ! Les deux hommes vont se confronter, front contre front, la tension est à son comble… The Unchained Gorilla se met alors à sourire de façon inquiétante et déclare qu’il ne craint pas la mort. Il compte bien devenir 3x NEVER Openweight Champion et personne ne peut rien contre ça. The Killing Machine ne survivra pas à Kizuna Road !

** IWGP Junior Heavyweight Championship **
KUSHIDA © vs. YAMATO

Très gros défi pour le champion puisque son adversaire est toujours invaincu, il a remporté le Best of the Super Juniors sans subir aucune défaite : un exploit. The Almighty se montre très arrogant en début de match mais KUSHIDA va vite lui montrer pourquoi il est champion et prendra le dessus, plaçant même un Shiranui à la manière d’Alex Shelley après seulement quelques minutes de match. KUSHIDA travail ensuite le bras de son adversaire en vue de porter son Hoverboard Lock mais YAMATO finira par entrer dans le match en stoppant le champion en pleine course avec un gros Spear ! YAMATO va alors imposer son rythme en démolissant méthodiquement le champion, lui portant même un monstrueux Brainbuster sur l’apron du ring ! Il s’acharne sur la nuque de KUSHIDA et verrouillera ensuite son Crossface en plein centre du ring… mais KUSHIDA trouvera la force de retourner en pin : 1…2…2.99 ! Les deux hommes se relèvent en même et vont se lancer dans un violent échange de coups ! YAMATO prendra le dessus et projettera son adversaire contre un coin avant de lui claquer son Go To Hospital ! The Almighty grimpe ensuite sur la 3ème corde et s’élance pour sa Diving Elbow Drop, le 2nd Generation Gekokujoh Elbow, mais KUSHIDA lui attrape le bras lors de l’impact et verrouille son Hoverboard Lock !!!! YAMATO hurle de douleur… mais il réussira à atteindre les cordes ! KUSHIDA garde l’avantage en ciblant toujours ce bras avec de nombreux kicks, notamment un Buzzsaw Kick, puis il tentera un Cross Armbreaker… mais YAMATO le ramène sur ses épaules pour un powerbomb désespéré ! Les deux hommes sont épuisés et peineront à se relever… YAMATO est le premier debout et se jette sur KUSHIDA mais celui-ci lui claque un Enzuigiri dans la mâchoire avant de tenter un Rolling Elbow… mais YAMATO esquive et verrouille son Doujime Sleeper !!! KUSHIDA s’affaiblit sous la pression mais refuse d’abandonner… The Almighty change de tactique et va alors planter son adversaire dans le ring avec le Gallaria : 1…2…3 ! Nous avons un nouveau champion.
18min46 – 74%

Incroyable ! YAMATO est toujours invaincu ! Il porte définitivement bien son surnom de Tout-Puissant. Le nouveau champion IWGP Junior Heavyweight affiche un air supérieur et exigera que l’arbitre lui accroche le titre autour de la taille. Il refusera ensuite une poignée de main de KUSHIDA en déclarant que les dieux ne s’abaissent pas au rang des mortels.

** IWGP Heavyweight Championship **
Minoru Suzuki © vs. Hiroshi Tanahashi  
 
It’s Main Event time ! Le champion Heavyweight va devoir défendre son titre pour la première fois contre l’homme détenant le record de règne (x6). La cloche retentit et Suzuki va immédiatement lancer l’assaut, se montrant extrêmement agressif et poussant Tanahashi sur la défensive. The Ace of the Universe va toutefois laisser son adversaire se fatiguer tout seul et retournera la situation à son avantage avec des contres… mais Suzuki revient à la charge comme un chien enragé et réussira à démolir Tanahashi un Running Knee Strike dans la tempe de son adversaire. The King Of Pancrase prouve une nouvelle fois qu’il est un combattant extrêmement dangereux en utilisant ses techniques de Shoot Wrestling, démolissant son adversaire grâce à ses coups ultra stiffs avant de porter des soumissions digne de la torture. Tanahashi trouvera la force de se sortir d’un headlock avec une violente Back suplex puis il placera sa sling blade ! Tanahashi accélère le combat et joue de sa rapidité pour prendre l’avantage, plaçant plusieurs bons coups qui déstabilisent le champion avant de lui porter une bonne Dragon Suplex ! Tanahashi tentera d’en finir assez vite avec son High Fly Flow mais Suzuki est déjà debout et le rejoindra sur la 3ème corde pour une Superplex ! Le leader des Suzukigun verrouille ensuite un Camel Clutch… mais Tanahashi ira chercher les cordes. Suzuki va alors porter plusieurs Shoot kick dans le crâne de son adversaire au sol… mais Tanahashi finira par bloquer un coup de pied et y va d’une violent Dragon Screw qui démolit le genou du champion ! Tanahashi verrouille direct sa Texas Cloverleaf… Suzuki s’en sortira mais il est bien affaiblit. Le combat se poursuit plusieurs minutes sans que personne ne prenne vraiment l’avantage, les deux hommes se rendant coups pour coups ! Tanahashi finira par claquer un bon Enzuigiri qui fait chuter Suzuki à l’extérieur du ring puis il le surprendra avec son Suicide Dive, la Dragon Rocket ! The Ace of the Universe tentera ensuite un High Fly Flow du haut du coin sur son adversaire à l’extérieur… mais Suzuki l’accueil avec un dropkick dans les côtés ! Il poursuit la démolition en projetant le challengeur contre la barrière de sécurité et portera même son Gotch-Style Piledriver sur le sol de l’arena ! Suzuki pense avoir la victoire mais à la surprise générale Tanahashi reviendra dans le ring au compte de 19 ! Suzuki s’énerve et tentera direct un nouveau Piledriver… mais Tanahashi le contre en surpassement ! Le champion n’a pas le temps de se relever qu’il mange un Shining Wizard suivi d’un Dragon Sleeper… Suzuki perd petit à petit connaissance mais Tanahashi s’assurera la victoire avec le High Fly Flow ! C’est passé ! 1…2…2.99 ! Le challengeur s’en arrache les cheveux et bondit à nouveau sur la 3ème corde : HIGH FLY FLOW ! NON ! Suzuki l’accueil avec les genoux puis verrouille direct sa Sleeper Hold au sol ! Tanahashi se débat comme une bête en cage mais il perd encore plus vite ses forces et se retrouvera piégé… il n’a plus d’autre choix que d’abandonner !
38min59 – 75%

Quelle victoire ! Le champion IWGP Heavyweight conserve son titre en battant clean Mr. NJPW himself ! Minoru Suzuki est alors rejoint dans le ring par le reste des Suzukigun et le groupe annonce alors que la Suzuki Era débute officiellement ce soir ! Le show se termine sur célébration du groupe heel qui, avec 3 titres en sa possession, représente vraiment la force #1 à la NJPW. Qui pourra les arrêter ?



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Ven 15 Juil - 15:49


NJPW +++
July 2nd 2016 – Live From Sendai (Attendance : 2,870)


** NEVER World+ Tournament **
Jay White vs. Hangman Page

Le vainqueur de ce match participera à la finale pour le titre la semaine prochaine et cela va pousser les deux young lions à donner tout ce qu’ils ont ! Le combat est très bon et permet aux deux hommes de montrer l’étendu de leur talent devant un public réactif qui encourage Jay White. Le néozélandais fait un très bon travail de soumission pour affaiblir son adversaire puis tentera d’en finir avec un Diving Crossbody, mais le membre du BULLET CLUB l’attrape au vol pour un Double Knee Gutebuster ! Hangman Page enchaîne direct avec un Oklahoma Roll en s’aidant des cordes pour la victoire sous les huées.
10min02 – 52%

** NEVER Word+ Tournament **
YOSHI-HASHI vs. El Desperado

Cette fois ce combat oppose deux lutteurs avec plus d’expérience mais n’ayant jamais eu l’occasion de briller à la NJPW. Ils vont eux aussi tout donner dans un combat qui dégénère assez rapidement à l’extérieur, El Desperado en profitera pour fracasser son adversaire à coup de chaise… mais The Head Hunter trouvera la force de revenir dans le ring avec le compte de 20. La foule encourage l’underdog qui tient bon malgré les tricheries de son adversaire et réussira à placer sa Senton Bomb, mais là aussi seulement pour le compte de 2. En fin de match El Desperado aveuglera son adversaire puis l’attrape pour la Guitarra de la Muerte… mais YOSHI-HASHI contre et ramène son adversaire au sol pour sa Butterfly Lock ! El Desperado n’aura pas d’autre choix que d’abandonner.
10min47 – 35%

La foule acclame YOSHI-HASHI qui n’en revient pas alors qu’El Desperado repart dégoûter de s’être fait humilier par le jobber du clan CHAOS. YOSHI-HASHI célèbre cette victoire mais soudain Hangman Page débarque dans le ring et vient le confronter. Soudain le membre du BULLET CLUB explose de rire en demandant si tout cela est sérieux ? Va-t-il vraiment devoir démolir ce jobber pour devenir le premier World+ Champion ? Il va alors lui mettre une petite tape sur la tête en lui conseillant de déclarer forfait… mais YOSHI-HASHI va répondre avec un énorme Lariat qui sèche Page !!! La foule acclame YOSHI-HOSHI qui hurle alors que l’on ne le prendra plus jamais pour un clown ! The Head Hunter ajoutera le nom d’Adam Page à son nouveau tableau de chasse.

Manabu Nakanishi vs. Bad Luck Fale
C’est un combat de brutes comme on pouvait s’y attendre. Les deux vont très vite se lancer dans un échange de coups mais personne ne veut céder une once de terrain… Nakanishi finira par envoyer Fale au sol avec un Body Slam ! Après ça le vétéran va prendre le dessus… mais The Underboss le stoppera en pleine course avec un Spear ! Quel choc ! Bad Luck Fale reprend l’avantage, portant même son Chockslam mais Nakanishi se sort du compte ! Le combat se poursuit de manière brutale et Fale tentera d’en finir avec son Crucifix Powerbomb… mais The Wild Man passe dans son dos et y va d’une monstrueuse German Suplex ! Il enchaînera avec son Hercules Cutter pour la victoire.
8min56 – 49%

Nakanishi célèbre sa victoire sous les applaudissements mais soudain il est mis à terre par un autre membre du BULLET CLUB : Cody Hall ! Le Kliq Kid va alors passer à tabac le vétéran sous les huées et finira par l’achever avec son Razor’s Edge ! Après ça il s’empare d’un micro et hurle qu’il démolira une nouvelle fois Nakanishi lors du show Lion’s Gate Project3 et prouvera au monde qu’il est bien le digne héritier de son père ! Dans peu de temps il s’emparera de son premier titre.

Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito & SANADA) vs. CHAOS (Tomohiro Ishii & Kazushi Sakuraba)  
Les nouveaux alliés que son SANADA et Naito affrontent ce soir une équipe très dangereuse qui va faire parler sa puissance de frappe pour prendre l’avantage. Ishii sera le premier à passer près de la victoire en contrant le Destino pour un Reverse Piledriver, mais SANADA brisera le compte. Le nouveau membre de Los Ingobernables se montre lui aussi très arrogant et n’hésitera pas à gifler Ishii… mais le Stone Pitbull le sèche avec une headbutt en réponse ! Le combat se poursuit avec un Sakuraba qui fait parler son expertise du MMA pour mettre ses adversaires en difficulté et bloquera SANADA dans sa Kimura… mais BUSHI surgit au bord du ring et lui crache un Green Mist au visage alors que Naito occupe l’arbitre ! Ishii démolira BUSHI avec un Lariat mais pendant ce temps Cold Skull achève Sakuraba avec un TKO au grand damne du public.
15min19 – 66%

Les 4 membres de Los Ingobernables pavanent sous les huées et voudront alors démolir Tomohiro Ishii… mais soudain Will Ospreay et les Roppongi Vice débarquent en courant pour prêter main forte à leurs alliés de CHAOS ! Un brawl débute entre les deux clans mais très vite la bande à Naito décide de prendre la fuite sous les huées ! Ospreay, Romero et Beretta concluent ce show en annonçant qu’à Kizuna Road ils s’empareront des titres NEVER Openweight 6-Man Tag Team ! Quand à Ishii il s’occupera du cas de SANADA.



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Lun 18 Juil - 18:37


NJPW Lion's Gate Project3
July 3rd 2016 – Live From Sendai (Attendance : 8,149)


Aerial Dogfight (Matt Sydal & Ricochet) & Flamita vs. BULLET CLUB (The Young Bucks & Chase Owens)
Cette troisième édition du Lion’s Gate Project débute avec un spotfest impressionnant. Les anciens champions Jr Tag Team et Flamita forment un trio des plus efficaces mais ils devront faire face à la fourberie de leurs adversaires. Le jeune Owens montre de quoi il est capable mais reste le maillon faible de son groupe. Une nouvelle fois les Bucks se montrent extrêmement arrogant et même irritant, mais cela ne les empêchera pas de planter la tête de Sydal dans le ring avec leur Meltzer Driver. Ils tenteront ensuite leur More Bang For Young Bucks sur Ricochet mais celui-ci contre Matt pour un inverted hurricanranna ! Nick n’a pas le temps de réagir que Flamita bondit sur la 3ème corde et l’emporte pour son Flam Fly suivi du compte de 3.
10min56 – 72%

Cody Hall vs. Manabu Nakanishi
Le young lion du BULLET CLUB veut s’offrir une première victoire de prestige face à un ancien IWGP Heavyweight Champion mais Nakanishi lui oppose une forte résistance ! Les deux hommes s’échangeront les coups avec rudesses mais la jeunesse et la fougue de Cody Hall lui permettent de prendre l’avantage. Il réussira à mettre son adversaire à terre avec un violent Big Boot puis il tentera de lui porter son Razor’s Edge… mais The Wild Man l’attrape sur ses épaules pour son Hercules Cutter ! Cody Hall n’a pas eu son compte mais Nakanishi le fera abandonner quelques secondes plus tard grâce à sa Fujiwara Armbar.
9min16 – 50%

Manabu Nakanishi célèbre cette victoire sous les applaudissements mais soudain il est mis à terre par Cody Hall et Bad Luck Fale ! Les deux enforcers du BULLET CLUB n’ont pas digérés leurs défaites respectives et vont alors commencer un beatdown sous les huées… mais soudain Yuji Nagata débarque en courant armé d’une chaise ! Fale et Hall ne prendront pas de risques et repartent en vitesse. On annonce alors un tag team match lors du prochain NJPW+++.

** IWGP U-30 Openweight Contendership **
Kyle O’Reilly vs. SANADA vs. PAC vs. David Finlay Jr.
 
C’est le premier de deux Fatal 4 Way qui vont permettre de désigner les challengeurs au titre exclusif aux lutteurs de moins de 30 ans. Autant dire que c’est une occasion en or pour ces lutteurs de montrer qu’ils représentent le futur de la NJPW ! Sans surprise le combat sera extrêmement disputé et chacun aura son moment de gloire. Le jeune Finlay impressionne, offrant une très belle séquence technique face à Kyle O’Reilly et le sèchera après une violente European Uppercut… mais PAC revient à la charge et l’étalera avec un Pop-Up Cutter avant de placer son Red Arrow ! L’anglais a la victoire a porté de main mais SANADA le tire à l’extérieur et lui éclate la tête d’un coup de batte ! Le membre de Los Ingobernables va alors voler le pinfall… mais Kyle O’Reilly intervient de justesse ! Les deux hommes vont se lancer dans une ultime séquence et le japonais réussira à placer son Superkick puis il voudra en finir avec le TKO… mais O’Reilly contre en Guillotine Choke !!! SANADA est obligé d’abandonner pour le plus grand plaisir du public.
13min39 – 55%

** IWGP U-30 Openweight Contendership **
Will Ospreay vs. EVIL Watanabe vs. Michael Elgin vs. Hangman Page

Autre combat des plus disputés qui verra Ospreay faire le show avec des moves complètement dingues. EVIL et Elgin feront le ménage avant de se faire face dans un brawl violent. Le membre de Los Ingobernables réussira à terrasser Elgin avec son STO mais Ospreay lui claquera ensuite son Corkscrew Roundhouse Kick puis tentera le Rainham Maker… mais il est lui aussi terrassé par un STO ! The King Of Darkness pense avoir la victoire mais Hangman Page le surprendra avec un roll-up : 1…2…2.99 ! The King Of Darkness est furieux mais Page va direct se refugier à l’extérieur du ring ! Ospreay lui bondira dessus par-dessus les cordes tandis que Michael Elgin sèche EVIL d’un violent Lariat ! Le canadien veut en finir… mais Page, qui s’est débarrassé d’Ospreay avec son Reverse STO sur le sol de l’arena, revient dans le ring armé d’une chaise ! Le membre du BULLET CLUB brandit son arme… mais soudain YOSHI-HASHI lui retire des mains ! Page n’a pas le temps de comprendre ce qui lui arrive qu’il se fera terrasser par le Burning Hammer de Big Mike !
12min40 – 60%

Michael Elgin s’impose et affrontera donc Kyle O’Reilly pour le titre U-30 dans ce qui sera un match 100% canadien ! Big Mike remercie YOSHI-HASHI pour son intervention et les deux se serrent la main alors que Hangman Page repart en menaçant son rival.

Jushin "Thunder" Liger & Tiger Mask IV vs. Eita & T-Hawk
Les deux young lions ont déjà fait leur preuve à la Dragon Gate mais ce soir un énorme défi les attends : ils font leurs débuts à la NJPW contre de deux légendes vivantes ! Comme on peut s’en douter le combat sera extrêmement disputé et plutôt rythmé, même les vétérans tenteront de calmer la fouge de la jeunesse de leurs adversaires un peu trop confiant. Liger et Tiger feront parler leur expérience pour prendre le contrôle du ring mais Eita et T-Hawk trouveront toujours la parade pour revenir et placeront des beaux combos par équipes, passant même près de la victoire après le Nightride de T-Hawk sur Liger… mais The 4th Generation Golden Tiger brise le compte avec sa diving headbutt ! Le combat s’emballe et finalement, au terme d’un excellent match et à la surprise générale, Eita réussira à contrer la Liger Bomb et placera son Back to back double underhook piledriver, l’Hidalgo, pour le compte de 3 !
17min07 – 79%

La foule fait une ovation aux deux young lions qui ont du mal à réaliser l’exploit qu’ils viennent d’accomplir ! Jushin Liger et Tiger Mask sont véritablement impressionnés eux aussi et salueront dignement les vainqueurs, les mettant en avant au cours d’un speech des plus sincères. Après ça T-Hawk et Eita annoncent officiellement leur ajout au roster de la New Japan Pro-Wrestling !

** IWGP U-30 Openweight Championship **
Kyle O’Reilly vs. Michael Elgin

La foule est très partagée pour ce combat qui oppose deux canadiens. Ce titre est très important pour les deux hommes puisque son détenteur sera considéré comme le lutteur de moins de 30 ans ayant le plus grand potentiel. La bataille commence immédiatement très fort malgré le fait que les deux aient déjà combattu plus tôt dans la soirée, ils vont tout donner pour en finir rapidement… mais le combat s’éternisera alors que personne ne veut rien lâcher ! Elgin fait parler sa puissance pour démolir O’Reilly, mais celui-ci affaiblit considérablement Big Mike avec des soumissions et des coups très stiffs. Le premier nearfall sera pour Elgin après un monstrueux Lariat mais O’Reilly se sortira de compte et verrouillera immédiatement un Cross Armbreaker dévastateur sur un bras déjà pris pour cible. Elgin a le bras en miette, c’est une arme de moins dans son arsenal. En fin de match les deux tiennent à peine debout et O’Reilly réussira  à placer un Brainbuster désespéré puis verrouille alors un Triangle Choke ! Michael est sur le point de tomber inconscient… mais dans un dernier élan de volonté et il se relèvera avec Kyle sur les épaules et l’aplatit brutalement avec sa Revolution Elgin Bomb : 1…2…3 !
20min50 – 60%  

C’est fait ! Michael Elgin succède à son ami Hiroshi Tanahashi et devient le nouveau champion IWGP U-30 Openweight ! Il a du mal à tenir debout mais on peut sentir sa fierté en brandissant le titre sous une ovation de la foule qui scande son nom. O’Reilly est bien évidemment déçu de sa défaite mais cela ne l’empêchera pas de féliciter son adversaire et de lui serrer la main en signe de respect et d’amitié. La célébration se poursuivra par une pluie de confettis et l’arrivée d’Hiroshi Tanahashi venant félicité lui aussi Elgin, les deux potes se serrant même dans les bras. Hiroshi Tanahashi fera lui aussi un discours enflammé pour mettre en avant The Canadian Crazy Horse puis annonce qu’il faudra le surveiller de près lors du G1 Climax 2016 ! C’est donc le premier nom annoncé pour le prestigieux tournoi qui aura lieu dans quelques semaines.

Kazuchika Okada vs. Fujita Hayato
Ce 3ème Lion’s Gate Project se termine par un affrontement entre deux lutteurs qui représentent clairement le futur de la NJPW. Okada est bien sûr déjà au sommet mais il a encore de belles années devant lui, le lutteur n’ayant que 28 ans. Il est d’ailleurs plus jeune que son adversaire qui compte bien rattraper son retard et va tout de suite impressionner en mettant en difficulté l’ancien champion Heavyweight… mais Okada se ressaisit vite et tentera même le Rain Maker… mais il est contré et Hayato l’envoi au tapis avec un High Speed Roundhouse Kick ! The Rainmaker se relève en se tenant la mâchoire et affiche un léger sourire… puis il revient à l’assaut ! Hayato frappe plus fort mais Okada est meilleur stratège, moins tête brûlée, et laissera son adversaire se fatiguer avant de placer d’énormes contres, comme son Dropkick faisant chuter Hayato de la 3ème corde vers l’extérieur ! Okada pensera avoir la victoire après son Tombstone suivi du Rainmaker, mais "God Bless" Hayato montre qu’il a une volonté d’acier en se relevant hurlant de rage ! Le jeune punk se montre une nouvelle fois très agressif et l’arbitre sera obligé de s’interposer à plusieurs reprises. Okada se relèvera à son tour après avoir mangé un violent Running Knee Strike dans l’arrière du crâne, puis placera un second Rain Maker dans la foulée… mais Hayato tient toujours bon ! Okada n’en revient pas et va alors s’impatienter et fait des erreurs… et finira par se faire bloquer dans la Guillotine Choke du disciple de Jinsei Shinzaki ! The Eneru Of Pro-Wrestling faiblit... mais il réussira à se relever et ramène son adversaire sur ses épaules pour le Heavy Rain ! Il enchaînera avec un 3ème Rain Maker qui, cette fois, aura raison de son adversaire.
18min19 – 84%  

Hayato s’incline mais il a tenu tête à un ancien champion IWGP Heavyweight dans une performance mémorable ! Kazuchika Okada s’empare alors d’un micro et déclare que Fujita Hayato et lui sont fait dans le même marbre et c’est pourquoi il veut que celui-ci rejoigne CHAOS ! The Rainmaker sera bientôt de nouveau champion IWGP Heavyweight quand il aura détrôné Minoru Suzuki à Kizuna Road, et il veut que ce jour là il soit entouré de l’élite. Il tend alors la main à Fujita Hayato… mais celui-ci lui arrache le micro des mains et déclare qu’il ne sera pas à la botte d’Okada ! The Rainmaker s’est peut être imposé ce soir mais il ne l’emportera pas au paradis ! Hayato promet qu’il prendra sa vengeance très bientôt, plus tôt que ne le pense Okada. Le jeune punk jette ensuite le micro au sol, fait un fuck à Okada, puis en repart pavanant sous les huées… et sous le regard noir du Rain Maker.



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Mar 19 Juil - 18:06


NJPW +++
July 9th 2016 – Live From Kuwana (Attendance : 3,182)


Aerial Dogfight (Matt Sydal & Ricochet) vs. New Millenials (Eita & T-Hawk)
Les anciens champions poids légers par équipe affronte ce soir les deux nouveaux membres du roster de la NJPW, deux young lions qui ont impressionnés lors de leurs débuts à Lion’s Gate Project3. Ce combat est vraiment des plus disputés, opposant le high fly à a technique. Eita et T-Hawk poussent vraiment leurs adversaires dans leurs derniers retranchements avec un parfait travail d’équipe afin de garder Sydal et Ricochet au sol. Ceux-ci changent alors de technique, montrant qu’ils ne sont pas que des voltigeurs et ils renversent la vapeur… Eita sera terrassé par le Benadryller après une superbe séquence face à Ricochet, mais T-Hawk sauvera son équipier de justesse. Ricochet réussira alors à se débarrasser de lui, mais Eita le surprendra avec un roll-up pour la victoire !
14min04 – 74%

Nouvelle victoire importante pour les deux young lions de la Dragon Gate ! Sydal et Ricochet ont du mal à réaliser mais iront tout de même féliciter les vainqueurs. Après ça les New Millenials annoncent leur désir de directement s’attaquer aux titres IWGP Junior Heavyweight Tag Team, leur victoire sur les anciens champions prouve qu’ils méritent un titleshot. The Great Sasuke et Jinsei Shinzaki font alors leurs apparitions, ceintures autour de la taille, et viendront relever le défi des young lions ! Ce match intergénérationnel aura lieu dans un peu plus d’une semaine à Kizuna Road !

Yuji Nagata & Manabu Nakanishi vs. BULLET CLUB (Cody Hall & Bad Luck Fale)
Fale et Hall ont tous les deux perdus récemment contre The Wild Man Nakanishi qui semble reprendre du poil de la bête, il sera donc la cible prioritaire de ses ennemis au cours de ce match. Les deux vétérans vont toutefois faire un très bon travail d’équipe qui leur permet de prendre l’avantage. On sent quelques problèmes de communications entre les membres du BULLET CLUB et cela leur coûtera la victoire. Cody Hall mangera un violent Big Boot de son équipier alors que celui-ci ciblait Nagata ! Le japonais en profitera pour sortir Fale du ring tandis que Manabu Nakanishi achève le fils de Scott Hall avec son Hercules Cutter.
8min29 – 55%

La foule acclame Nagata et Nakanishi qui repartent triomphant alors que Cody Hall est dégoûté et va insulter Bad Luck Fale, le traitant d’incompétent ! La tension monte… mais les Young Bucks débarquent pour calmer le jeu. Cody semble s’apaiser… mais alors que les autres membres du BULLET CLUB quittent le ring, Cody attrape Nick Jackson et le démolira avec un Razor’s Edge par-dessus les cordes directement sur Bad Luck Fale !!! Matt veut alors s’en prendre au young lion mais celui-ci lui arrache la tête avec un Big Boot ! Après ça Cody Hall jette son t-shirt du BULLET CLUB et repart sous des applaudissements timides du public.

** NEVER World+ Championship **
YOSHI-HASHI vs. Hangman Page

Après quelques semaines de tournoi il est enfin temps de passer à la finale qui déterminera le premier champion NEVER World+ de l’histoire, un titre qui sera défendu chaque semaine à NJPW+++ sous la règle du 10min Time Limit. Toutefois celle-ci ne s’applique pas ce soir afin qu’un champion sous couronner. Le combat débute très bien pour le jeune Hangman Page mais celui-ci sous estime son adversaire qui va saisir plusieurs occasions pour revenir, et passera même très près de la victoire avec un roll-up ! L’américain s’énerve et reprendra l’ascendant, plaçant même son Reverse STO, le Turn the Page, mais YOSHI-HASHI trouvera la force de s’en sortir ! La foule encourage le membre de CHAOS qui donne tout ce qu’il a mais le young lion du BULLET CLUB reprend l’avantage et cherchera même à humilier son adversaire. Page pensera pouvoir en finir avec son Lariat… mais il est contré et YOSHI-HASHI le ramène au sol dans sa Butterfly Lock !!! C’est comme ça qu’il a remporté les autres matchs du tournoi… mais ce soir Page se sortira du move et repoussera The Head Hunter contre l’arbitre avant de le plier en 2 avec un low blow ! Hangman Page réveille le ref avec une claque puis annonce la fin : HEAD HUNTER ! YOSHI-HASHI a surpris Page avec son Front Flip Neckbreaker, puis il enchaîne immédiatement avec sa Swanton Bomb : 1…2…3 !
10min27 – 53%

C’est fait ! Contre toutes attentes YOSHI-HASHI s’impose et remporte le premier titre de sa carrière ! La foule acclame l’ex-jobber de CHAOS qui entre dans l’histoire en devenant le premier détenteur de ce nouveau championnat ! YOSHI-HASHI en a les larmes aux yeux et se lancera dans un speech passionné… mais il est interrompu par Yujiro Takahashi ! Celui-ci déclare que ce soir YOSHI-HASHI a vaincu un young lion du BULLET CLUB, le 2ème après Chase Owens, il est maintenant temps qu’il affronte un adversaire expérimenté ! The Ladies Man sera le premier, et accessoirement le dernier, challengeur du nouveau NEVER World+ Champion ! Le match aura lieu dans une semaine.

BULLET CLUB (Kenny Omega, Tama Tonga & Tanga Loa) vs. Katsuyori Shibata & TenKoji (Hiroshi Tenzan & Satoshi Kojima)
Un main event de qualité qui oppose le clan du champion IWGP Intercontinental Kenny Omega à celui de son challengeur Katsuyori Shibata ! Les 3 japonais font du dégât mais leurs adversaires sont bien plus fourbes et s’arrangent toujours pour reprendre l’avantage après un mauvais coup. Tenzan se retrouvera isoler un bon moment mais réussira à boquer le Guerilla Warfare des fils d’Haku et les démolit d’un double Lariat ! Tama se prendra ensuite le TenKoji Cutter (3D) mais Omega brise le compte ! Shibata rentre alors dans le ring pour le plus grand plaisir de la foule et se lance dans un face à face des plus attendus contre Omega ! The Wrestler réussira à prendre le dessus, faisant reculer The Cleaner sous des très gros coups et celui-ci décidera alors de laisser la main à Tanga Loa ! Le tongien se jettera alors sur Shibata mais il se prendra très vite le Go To Sleep suivi du PK puis du compte de 3.
14min44 – 75%

Kenny Omega est dégoûté et commence à engueuler ses équipiers, déclarant qu'ils ne valent pas mieux que ce traître de Cody Hall… mais Shibata l’interpelle ! The Wrestler prend la parole pour menacer le champion Intercontinental et déclare qu’à Kizuna Road il mettra fin à son règne de pacotille. Ce titre mérite un vrai champion. Omega n’a ni la bravoure ni la force pour être un champion IWGP Intercontinental à la hauteur ! Shinsuke Nakamura a donné un prestige à ce titre que Kenny Omega ne méritera jamais ! The Cleaner est furieux et va alors pour répondre… mais Shibata lui met un gros vent et quitte le ring sans se retourner, il n’a pas de temps à perdre à écouter le blabla d’un minable. Omega est furieux et hurle alors qu’à Kizuna Road il apprendra le respect à Katsuyori Shibata !!!



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Mer 20 Juil - 7:50


NJPW +++
July 16th 2016 – Live From Odawara (Attendance : 1,922)


Le show débute avec une annonce : Yujiro Takahashi, qui devait défier le champion NEVER World+ YOSHI-HASHI, est absent ce soir et sera remplacé par le membre de Los Ingobernables de Japon BUSHI.

Bad Luck Fale vs. Cody Hall
Le fils de Scott Hall ne fait plus partie du BULLET CLUB et Bad Luck Fale va tout faire pour lui faire payer sa trahison. C’est un combat de brutes qui verra l’intervention des Guerrillas Of Destiny qui permettront à Fale de démolir Hall avec un Spear. Il tentera ensuite son Bad Luck Fall mais le Kliq Kid réussira à passer dans le dos du colosse tongien et le surprendra avec un violent Discus Lariat !
9min26 – 41%

Tama Tonga et Tanga Loa se ruent dans le ring et vont attaquer Cody Hall qui se défend comme un beau diable et semble prendre le dessus… mais Bad Luck Fale s’en mêle aussi. A trois contre un Cody ne fait pas le poids et finira par manger le Guerilla Warfare sur une chaise ! Après ça Bad Luck Fale crache sur le corps de Cody en déclarant que les imbéciles n’ont pas leur place dans le BULLET CLUB. Mais à ce moment là Kenny Omega apparaît en haut de la rampe. The Cleaner rabaisse Fale qui s'est fait battre par Cody Hall, quand aux frères Fifita ils ne valent pas mieux ! Omega déclare qu'en effet le Club n'a pas besoin d'incapables... et annoncent alors que les 3 tongiens sont virés du clan ! Fale et les GOD sont furieux et menacent The Cleaner mais celui-ci s'en va sans se retourner.

** NEVER World+ Championship **
YOSHI-HASHI © vs. BUSHI

Combat grandement dominé par le membre de Los Ingobernables qui va faire parler sa technique et sa vitesse pour prendre le dessus. Toutefois il fait lui aussi l’erreur de sous-estimer YOSHI-HASHI et le Head Hunter va alors saisir toutes les occasions qui se présentent pour reprendre l’avantage, plaçant même son Front Flip Neckbreaker. Il tentera ensuite sa Swanton Bomb mais BUSHI lui crache un Green Mist au visage pour le faire chuter de la 3ème corde ! Le lutteur masqué s’apprête ensuite à en finir mais soudain Will Ospreay débarque au bord du ring pour menacer le tiers de champion trio ! Cela profitera alors à son allié de CHAOS qui surprendra BUSHI avec un roll-up pour le compte de 3 !
8min32 – 52%

BUSHI est fou de rage et fait alors appel à ses potes des Los Ingobernables de Japon pour venir le venger ! Tetsuya Naito, SANADA et EVIL Watanabe encerclent Ospreay et YOSHI-HASHI… mais Rocky Romero, Beretta et Tomohiro Ishii débarquent alors à leur tour pour aider leurs potes de CHAOS ! Les heels se retrouvent en infériorité numérique et préfèreront alors prendre la fuite sous les huées tandis que leurs rivaux les menacent depuis le ring. Rappelons que dans quelques jours à Kizuna Road, Ospreay et les RPG Vice tenteront leur chance aux titres NEVER Openweight 6-Man Tag Team tandis que The Stone Pitbull Tomohiro Ishii fera face à SANADA. Mais ce soir la star c’est YOSHI-HASHI ! The Head Hunter remercie tout le monde et célèbre sa nouvelle victoire en brandissant son titre NEVER World+ sous de nombreux applaudissements !

** IWGP Junior Heavyweight Contendership **
Matt Sydal vs. Ricochet

Les deux anciens champions Jr. Tag Team n’ont pas demandés leur rematch contre Sasuke et Shinzaki et pour cela ils ont obtenus le droit de s’affronter pour désigner le prochain adversaire du champion Junior Heavyweight YAMATO. C’est évidemment un match très fair-play et les deux hommes vont tout donner pour voler le show ! Le public est vraiment partagé, tout comme le combat dans le ring ! Ricochet sera le premier a passer près de la victoire après un Shooting Star Press mais Sydal se dégagera. The Futur Of Flight tentera alors le Benadryller mais il est contré pour un magnifique Inverted Hurricanranna ! Matt reprend l’avantage et placera son Here we Go Driver, seulement pour le compte de deux, puis s’envolera pour le Shooting Star Press… mais il est accueilli avec les genoux ! Le combat fait la part belle à la voltige et se poursuit à un rythme effréné pendant de longues minutes : le suspens est à son comble. Sydal finira par rejoindre son adversaire sur la 3ème corde pour le Cyclorama… mais Ricochet le laisse s’écraser tout seul sur le ring puis l’achève avec un Double Rotation Moonsault exécuté à la perfection.
15min07 – 76%

La foule acclame les deux hommes pour cette prestation mais aussi pour le fair-play de Matt Sydal qui ira féliciter son pote pour cette victoire. Il lui tape sur l’épaule et lui fait promettre de lui donner un titleshot quand il aura détrôné YAMATO ! The Futur Of Flight sourit et répond que la winning streak de The Almighty YAMATO sera bientôt de l’histoire ancienne.

Great Bash Heel (Tomoaki Honma & Togi Makabe) vs. Suzukigun (Takashi Sugiura & El Desperado)
Makabe et Sugiura vont s’affronter dans quelques jours à Kizuna Road pour le titre NEVER Openweight du Suzukigun, autant dire que la tension est à son comble ce soir. The Unchained Gorilla commence tout de suite le match et va démolir El Desperado afin d’affronter au plus vite Sugiura. The Killing Machine prend alors le relais et les deux brutes vont se lancer dans un énorme échange de coups qui résonnent sous les cris de la foule ! Makabe finira par terrasser Sugiura avec une headbutt, mais s’écroule juste après. Les deux brutes sont KO et leurs équipiers prennent le relais pour un affrontement solide. El Desperado tentera sa Guitarra de la Muerte mais Honma le contre et le terrasse avec un Reverse Piledriver, seulement pour le compte de 2. En fin de match l’Ultimate Underdog pensera pouvoir achever le champion NEVER Openweight avec sa Diving Headbutt, le Kokeshi, mais El Desperado le retiendra par le pied… Honma se prendra alors un terrible Avalanche Olympic Slam de Sugiura qui met un terme au match.
13min07 – 68%

The Killing Machine a détruit le pote de Togi Makabe et celui-ci hésitera plusieurs secondes entre confronter le champion où prendre des nouvelles de Tomoaki Honma… Finalement il se penche sur le corps de son équipier et El Desperado tentera alors de lui fracasser le crâne d’un coup de guitare… mais Takashi Sugiura arrache l’arme des mains du lutteur masqué et la jette au sol ! El Desperado ne comprend pas la réaction du champion mais celui-ci déclare qu’il veut affronter un Togi Makabe en pleine forme à Kizuna Road. Il ne veut pas que sa victoire soit controversée. The Bousou King Kong se retourne alors et va venir faire face au champion NEVER Openweight. Le show se termine alors que les deux hommes se défient du regard ; on peut ressentir de la haine mais aussi du respect entre les deux colosses.



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Sam 23 Juil - 22:42


NJPW Kizuna Road
July 18th 2016 – Live From Kyoto (Attendance : 14,200)


The Young Bucks (Matt & Nick Jackson) vs. reDRagon (Bobby Fish & Kyle O’Reilly) vs. Los Cruzados del Fuego (Fénix & Flamita) vs. Suzukigun (Taichi & TAKA Michinoku)
Cet opener de poids léger est bien évidemment un spotfest qui part rapidement dans tous les sens. La nouvelle alliance mexicaine fait forte impression avec de nombreux moves de lucha libre, dont un magnifique Over the top rope Frankeinsteiner de Fénix sur Michinoku se trouvant sur l’apron du ring ! Toutefois les Young Bucks reprendront l’avantage à coups de Superkicks et planteront la tête de Flamita avec le Meltzer Driver… mais les reDRagon brisent le compte et se lanceront dans une séquence acharné contre les frères Jackson qui se terminera par le Chasing the Dragon sur Matt ! Mais la victoire n’est pas acquise puisque les mexicains sont de retours dans la danse… mais c’était sans compter Taichi qui surprendra Flamita avec son Running Knee Strike, le Jage Koroshi, suivi du compte en tenant les cordes pour la victoire !
13min10 – 68%

La foule hue copieusement les Suzukigun qui ont laissés leurs adversaires faire le plus gros du travail avant de voler la victoire ! Flamita n’a pas apprécié cette façon de gagner et va alors menacer Taichi… mais TAKA Michinoku l’étale d’un coup de chaise ! Fénix vient immédiatement au secours de son équipier mais recevra le même traitement ! Après ça les deux heels pavanent au dessus du corps des mexicains.

SANADA vs. Tomohiro Ishii
Le nouveau membre de Los Ingobernables affronte ce soir un adversaire des plus dangereux qui va faire parler sa force de frappe et sa puissance pour prendre le contrôle du ring… mais SANADA se montre imprévisible et réussi à revenir à force de contres. Ishii se laisse surprendre par la technique de son adversaire qui réussi à imposer son rythme et bloque le Stone Pitbull dans des soumissions… mais Ishii trouve la force de briser chaque étau, puis décapitera SANADA d’un monstrueux Lariat : 1…2…2.99 ! Le membre de CHAOS est furieux et tente alors son Ishii Driller… mais SANADA passe dans son dos pour une violente Tiger Suplex avant de verrouiller sa Dragon Sleeper with bodyscissors, le Skull End !!! Ishii n’a plus aucune issue… il tape !
12min49 – 62%

Personne n’y croit mais SANADA vient bien de faire abandonner le Stone Pitbull ! Le membre de Los Ingobernables vient de réaliser un exploit et ne va pas se priver de pavaner, mais il va aller plus loin encore et s’empare de sa batte en acier alors que Tomohiro Ishii est toujours au sol en train de reprendre ses esprits… Cold Skull s’apprête à faire un home-run dans le crâne du membre de CHAOS ! La foule retient son souffle… mais soudain Hirooki Goto débarque en courant dans le ring et mettra en fuite SANADA. La foule acclame le samurai qui aide alors son pote à se relever puis reste dans le ring pour son combat qui a lieu maintenant.

Hirooki Goto vs. Fujita Hayato
Goto affronte lui aussi un jeune loup aux longs crocs, et l’un des plus dangereux. Hayato a déjà prouvé sa valeur au cours du dernier mois et ce soir encore il va montrer sa rage de vaincre en frappant très fort ! Goto va résister telle une statue de pierre face à la furie de son adversaire et lui répondra avec la même intensité ! Hayato devra reculer et subira plusieurs prises dévastatrices, comme l’Ushigoroshi ou encore une Release German Suplex, mais il tient bon et se relève encore plus enragé ! Il claquera un violent Roundhouse Kick dans la tête d’Ishii puis s’élance à toute vitesse pour son Running Knee Strike… mais Goto le stop en pleine course avec son Discus LARIATOOOO : 1..2…2.99 ! The Daredevil Of Chaos tentera alors d’en finir avec son Shouten… mais Fujita Hayato le contre pour sa Guillotine Choke parfaitement portée ! Goto va-t-il abandonner comme son équipier quelques minutes plus tôt ? La foule donne de la voix et Goto arrivera à se remettre sur pied et démolira Hayato avec son Olympic Slam, le Go To Heaven ! Les deux hommes sont à terre et l’arbitre se met à compte. Ils sont debout en même temps à 8 et Hayato va alors mettre une énorme claque dans la face de son adversaire ! Goto pousse un hurlement de rage et s’élance alors pour un Lariat… mais Hayato esquive et y va d’une German Suplex à la vitesse de l’éclair puis enchaîne avec Knee Strike dans le crâne du membre de CHAOS : 1…2…3 !
15min36 – 74%

Quel match ! Tout comme SANADA, Fujita Hayato vient de battre un vétéran de plus coriaces ! Les young lions ont faim ce soir ! "God Bless" Hayato s’empare maintenant d’un micro et pose son pied sur le corps de son adversaire encore au sol, un énorme manque de respect qui lui vaut des huées. Il va alors s’adresser à Kazuchika Okada en déclarant que ce soir il a battu un des lieutenants du Rainmaker et que cette victoire n’est que la première d’une longue série… une série qui l’amènera à un nouvel affrontement avec Kazuchika Okada. Mais cette fois le résultat sera différent ! Le leader de CHAOS va devoir se tenir prêt car sa vengeance sera implacable ! Hayato jette ensuite son micro et repart tête haute.

** NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship **
Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito, EVIL Watanabe & BUSHI) vs. CHAOS (Will Ospreay & Roppongi Vice)

Le combat commence avec une excellente séquence entre Will Ospreay et Tetsuya Naito, ce dernier se prendra même l’Essex Destroyer, mais EVIL brise le compte puis fera le ménage dans le ring… jusqu’à ce que les 3 membres de CHAOS l’attaquent en même temps pour le démolir ! A partir de là le combat va partir dans tous les sens et verra de nombreux spots. Les 3 gaijins prennent tous les risques et passeront plusieurs fois près de la victoire, notamment après le Strong Zero des RPG Vice sur EVIL, mais il y a toujours quelqu’un pour briser le compte. Il en sera de même pour Los Ingobernables qui placeront de nombreux finishers, dont le Destino sur une chaise alors que l’arbitre est occupé, mais seulement pour le compte de 2. En fin de match SANADA tentera d’intervenir… mais il sera aveuglé par un Green Mist de BUSHI destiné à Will Ospreay ! L’anglais pourra alors placer son OsCutter sur BUSHI et obtient le compte de 3.
12min21 – 78%

Nous avons des nouveaux champions ! La foule acclame les 3 membres de CHAOS qui détrônent Los Ingobernables de Japon. Les heels sont dégoûtés et repartiront en rageant alors que le reste du clan CHAOS débarquent pour féliciter leurs potes. Goto et Ishii se sont inclinés ce soir mais le trio gaijin sauve l’honneur et apporte de l’or au clan ! Okada annonce alors qu’il complètera leur collection de titres en devenant IWGP Heavyweight pour la 4ème fois de sa jeune carrière ! Avec en plus le titre NEVER World+ détenu par YOSHI-HASHI, le clan CHAOS pourrait bien sa reprendre sa place au sommet de la NJPW afin de concurrencer les Suzukigun.

** IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship **
Jinsei Shinzaki & The Great Sasuke © vs. New Millenials (T-Hawk & Eita)

Nouveau combat intergénérationnel et cette fois un titre est en jeu. Les deux vétérans défendent les ceintures pour la première fois et vont montrer de quoi ils sont capables en donnant une leçon de catch aux young lions… mais ceux-ci ne lâchent rien et finissent pas entrer dans le match en prenant a parti The Great Sasuke. Eita fait un très bon travail pour affaiblir son adversaire, visant les jambes afin de l’empêcher de courir et de bondir sur les cordes, puis il lui portera même un Sasuke Special ! T-Hawk prendra le relais et tentera d’en finir avec le Night Ride… mais Sasuke le repousse et lui claque un bon Enzuguiri avant de faire le tag ! Le moine va alors faire parler sa puissance et met en difficulté T-Hawk, lui portant même son Chockslam, mais Eita intervient ! Les New Millenials vont se mettre à deux sur le vétéran avec de nombreux combos et prises par équipes et passeront plusieurs fois de la victoire, mais les champions tiennent bon ! Le match s’emballe dans les dernières minutes et The Great Sasuke fera un plongeon suicidaire avec Swanton Bomb sur T-Hawk allongé à l’extérieur ! Dans le ring Eita tentera son Numero Uno, mais Jinsei Shinzaki renverse la soumission en sa faveur pour son Camel Clutch, le Gokuraku-Gatame ! Eita n’aura pas d’autre choix que d’abandonner.
17min15 – 76%

Les vétérans conservent après une très grosse bataille, ils ont tenus bons face à la fougue de la jeunesse. Eita et T-Hawk sont bien sûr déçus et déclarent ensuite qu’ils vont s’entrainer encore plus dur et que très bientôt ils viendront à nouveau défier Sasuke et Shinzaki ! Mais cette fois, ils seront prêts ! Les champions répondent alors qu’ils attendent impatiemment ce jour ! Les 4 hommes vont ensuite se serrer la main sous les applaudissements. Les New Millenials ont peut être perdu leur match ce soir, mais ils ont gagnés le respect des champions.

** IWGP Tag Team Championship **
Canadian Death Squad (Davey Boy Smith Jr. & René Duprée) vs. Yuji Nagata & Manabu Nakanishi

La champions ont prouvés au cours du dernier mois qu’ils sont très dangereux mais ce soir ils affrontent des vétérans avec la rage de vaincre. Nakanishi commence très fort la rencontre en étalant ses deux adversaires et il tentera même d’en finir avec Hercules Cutter après quelques minutes de match seulement mais Duprée passe dans dos et lui applique son Cobra Clutch Slam ! Nakanishi se dégage à deux mais il se retrouvera en difficulté et subit le travail de destruction des champions. Smith tentera de verrouiller son Sharpshooter mais il est repoussé et le Wild Man peut enfin faire le tag ! Nagata va alors renverser la vapeur, un temps du moins, puisque les champions lui porteront un violent Double Flapjack sur la 3ème corde ! Nagata titube et se prendra encore le Kill ‘Em All… mais il trouvera la force de se sortir du pin ! Davey Boy Smith Jr. est furieux et voudra alors en finir avec sa Bulldog Bomb… mais "Blue Justice" ne se laisse pas soulever et surprendra son adversaire avec sa Backdrop Hold ! Nagata est épuisé mais verrouille immédiatement son Crossface ! Le fils du British Bulldog hurle de douleur, il va abandonner… NON ! Duprée tire Yuji à l’extérieur et l’éclatera contre les barrières de sécurité ! Mais Nakanishi bondit depuis l’apron pour son Uekara Don sur le crâne du québécois ! The Wild Man revient en vitesse dans le ring alors que Davey Boy Smith Jr. se relève avec l’aide des cordes… Dai Nakanishi German ! Smith est violement retombé sur la nuque et ne pourra pas se dégager du compte de 3.
14min07 – 70%

La foule n’en revient pas et fait une ovation aux deux vétérans qui viennent de battre la dangereuse Canadian Death Squad ! Contre toutes attentes les Suzukigun s’inclinent à leur seconde défense, un mois seulement après s’être emparé des titres. Nagata et Nakanishi célèbrent cette victoire sous les applaudissements, c’est la seconde fois qu’ils capturent ensemble les titres IWGP Tag Team, la première fois remontant à 1999 ! Nagata remporte ce titre pour la 3ème fois de sa carrière, tandis que c’est la 4ème fois pour Nakanishi. La célébration se poursuit un moment tandis que René Duprée et Davey Boy Smith Jr. repartent en rageant, dégoûtés de cette défaite que personne n’attendait. Ils ont sous-estimés les vétérans et l’ont chèrement payé.

** IWGP Junior Heavyweight Championship **
YAMATO © vs. Ricochet

Très gros défi pour le challengeur puisque YAMATO est toujours invaincu depuis qu’il a rejoint la NJPW. Le vainqueur du Best of the Super Juniors 2016 lance directement l’assaut mais Ricochet jouera d’esquives et fera parler sa vitesse d’exécution pour prendre le dessus. YAMATO mangera un violent Enzuigiri suivi d’un Springboard Cutter mais il réussira à contrer un hurricanranna en powerbomb contre un coin avant d’enchaîner avec son Go To Hospital ! Le champion reprend le dessus et affaibli Ricochet avec des soumissions… mais The Futur of Flight réussira à s’en sortir et placera plusieurs gros contres qui lui permette à nouveau de malmener le champion ! YAMATO quittera le ring pour reprendre ses esprits mais il ne verra pas venir Ricochet qui s’envole pour un Springboard Shooting Star Press de toute beauté ! Le challengeur prend confiance et tentera son Benadryller… mais YAMATO contre pour son Frankensteiner of the Almighty, seulement pour le compte de 2. Ricochet se relève vite mais subira plusieurs gros coups ; YAMATO va maintenant pouvoir imposer son rythme. La foule encourage Ricochet qui tient bon et réussira à placer un Pele Kick puis il reprend de la vitesse… mais YAMATO le coupera en deux avec un violent Spear ! Le champion ne laisse pas une seconde de répit à son adversaire et continue son travail de destruction méthodique avant de tenter son Crossface… mais Ricochet réussira à retourner en tentative de pin : 1…2…2.99 ! YAMATO s’en sort de justesse mais Ricochet lui claquera immédiatement un Tornado Kick avant de grimper sur la 3ème corde : Double Rotation Moonsault ! C’est passé ! 1…2… Ropebreak. Ricochet s’en arrache les cheveux et relève alors YAMATO pour son Benadryller… mais The Almighty se débat comme un beau diable et verrouille le Doujime Sleeper ! Ricochet perd ses forces… mais il refuse d’abandonner et y va d’un Stunner avant d’enchaîner en Springboard Moonsault ! NON ! YAMATO l’attrape sur les épaules et le clou dans le ring avec le Gallaria !!! Ricochet est complètement KO et ne pourra pas se sortir du compte de 3.
16min57 – 76%

Première défense réussi pour YAMATO qui reste donc invaincu. The Almighty prendra donc part au tournoi J-Crown 20th Anniversary qui l’opposera aux champions poids légers de 8 autres fédérations à travers le monde. YAMATO fera-t-il honneur à la NJPW et restera-t-il invaincu en remportant ce tournoi à élimination direct ou bien quelqu’un réussira-t-il l’exploit de le défaire ?

** NEVER Openweight Championship **
Takashi Sugiura © vs. Togi Makabe

Les deux hommes se respectent mais cela ne va pas les empêcher de s’échanger les coups avec rudesse dans ce qui sera un brawl de brutes. Le champion se montre plus technique grâce à son background de lutteur qui lui permet de mettre son adversaire au sol pour du ground and pound, mais Makabe réussira à lui envoyer une violente headbutt pour s’en sortir. The Unchained Gorilla enchaîne avec une headlock puis travaille sur la nuque de son adversaire avec plusieurs prises portés avec autorité, comme un neckbreaker ou encore un Piledriver ! Sugiura va pour autant se relever et contrera le King Kong Lariat pour son Olympic Slam mais il n’obtiendra pas le compte de 3. Le combat se poursuit avec des échanges de coups de plus en plus violents et les deux hommes finiront tous les deux au sol après un double lariat ! Makabe est le premier debout et portera plusieurs kicks dans les flancs de son adversaire à terre mais le champion se relève quand même et contrera un nouveau middle kick pour un Dragon Screw avant de verrouiller son Ankle Lock !!! Le challengeur hurle de douleur mais il réussira une roulade avant qui envoi Sugiura face première contre le poteau en acier ! Makabe enchaînera avec son King Kong Knee Drop mais le champion NEVER Openweight n’a pas eu son compte et se dégagera à 2 ! Le combat se poursuit et Sugiura tentera son Olympic Slam de la 3ème corde… mais Makabe se défend à grand coup de tête et les deux hommes s’écrouleront au bas du ring ! Ils sont groggy mais se relanceront tout de même dans un énorme brawl qui se poursuivra au milieu des fans… mais ils sont interrompus par le compte de 20 de l’arbitre ! C’est un double count out.
14min41 – 67%

L’arbitre a fait sonner la cloche pour déclarer le no contest mais les deux colosses l’ignorent et continuent de s’échanger les énormes coups au milieu des fans déchaînés ! C’est finalement la sécurité qui sera obligé de séparer les deux hommes alors que l’on nous annonce déjà qu’un rematch aura lieu très bientôt. Mais cette fois ils seront obligés de s’affronter dans le ring, puisque ce sera un Steel Cage Match ! The Unchained Gorilla affiche alors un sourire confiant tandis que The Killing Machine brandit son titre NEVER Openweight en signe de défi. Un combat brutal s’annonce.

** IWGP Intercontinental Championship **
Kenny Omega © vs. Katsuyori Shibata

Ce combat oppose deux lutteurs aux valeurs opposés, un clash qui promet d’être intéressant. En début de match Omega veut faire preuve de respect en proposant une poignée de main mais Shibata n’est pas dupe et refuse. Omega est furieux et se jette sur le challengeur mais subira alors une série d’arm drag puis Shibata le garde au sol avec un hammerlock, avant d’envoyer plusieurs coups de pieds dans la face du champion qui ira se réfugier dans les cordes. Shibata se marre et propose un lock-up, ce que le champion accepte… mais il enverra un coup de pied dans le ventre de son adversaire ! NON ! Shibata s’y attendait et le contre pour un bon dragon Screw avant de verrouiller un Single Leg Boston Crab ! The Wrestler se montre extrêmement technique et stratégique en se début de combat alors que l’on le connait plus tête brûlée d’habitude. Cela va en tout cas lui permettre de prendre l’avantage dans ce combat et très bientôt il tentera son Go To Sleep… mais Omega se débat et passe dans son dos pour une Snap Dragon Suplex ! Shibata se relève vite et se jette sur le champion mais celui-ci l’envoi par-dessus les cordes, puis l’étalera d’un Suicide Dive ! The Cleaner entre enfin dans le match et n’hésitera pas à démolir son adversaire en se servant du marteau du sonneur de cloche ! La foule hue copieusement Kenny qui a repris le contrôle du combat et va maintenant démolir Shibata avec son arsenal de moves. La foule encourage The Wrestler qui trouvera la force de se relever après l’Aoi Shoudou puis il esquive le V-Trigger et démolit Omega d’une Lariat à pleine vitesse ! Omega se retrouvera ensuite acculé contre un coin et mangera plusieurs forearm smash suivi d’un Running Dropkick qui lui arrache la tête ! Shibata hisse ensuite le champion sur la 3ème corde et voudra l’embarquer pour une Superplex… mais Omega passe entre ses jambes et y va d’un violent Powerbomb ! Le champion Intercontinental va alors humilier son adversaire en lui portant le PK… mais Shibata ne bronche pas d’un pouce et pousse un hurlement de défi ! Omega s’élance à nouveau… mais continue sa course et revient à toute vitesse pour un Neck Snap ! Il relève direct Shibata et le plante dans le ring avec son One-Winged Angel : 1…2…2.99 ! WHAT ? Le leader du BULLET CLUB s’en arrache les cheveux et voudra alors relever Shibata mais celui-ci l’attrape direct sur ses épaules : GTS ! Omega s’est fait éclater la mâchoire, il est complètement groggy et ne pourra pas éviter le PK ! 1…2…2.99 ! Shibata rage et va alors verrouiller sa Sleeper Hold qui semble faire son effet… mais The Cleaner réussira à se relever ramène son adversaire sur ses épaules : Aoi Shoudou ! Les deux hommes sont au sol et l’arbitre se met à compte : …7…8…9… Ils sont debout et se font face pour un violent échange de coups ! Shibata semble prendre le dessus mais Omega lui plantera les doigts dans les yeux ! DISCUS LARIAT ! Shibata a démolit The Cleaner qui ne se méfiait plus ! The Wrestler s’élance alors à toute vitesse : PK ! NON ! Le champion esquive le coup de pied et attrape Katsuyori en roll-up et s’assurera la victoire en tenant une corde.
23min51 – 76%

Quel enfoiré ! La foule n’en revient pas et hue comme jamais le leader du BULLET CLUB qui conserve son titre sur cette victoire volée ! Shibata est furieux et menace The Cleaner mais celui-ci est déjà loin et pavane en haut de la rampe ! Il va pour repartir en backstages mais soudain il se retrouve nez à nez avec… !?!? KOTA IBUSHI ! The Golden Star is back ! La foule fait une ovation à Ibushi alors que son ancien équipier Kenny Omega en reste bouche bée, cela faisait presque an que Kota Ibushi n’était plus apparu à la NJPW ! Omega fait alors semblant d’être heureux de le voir mais Ibushi lui annonce alors qu’il est de retour pour une chose : le titre IWGP Intercontinental ! The Cleaner va devoir se tenir prêt.

** IWGP Heavyweight Championship **
Minoru Suzuki © vs. Kazuchika Okada

L’heure du rematch est enfin venue ! Okada bout d’impatience et va immédiatement lancé l’assaut mais Suzuki va lui répondre par la manière forte avec des coups très stiffs qui forceront finalement le challengeur à reculer ! The King of Pancrase prend direct le contrôle du combat et affaiblit son adversaire en ciblant ses bras puis il le mettre presque KO avec une claque d’une rare brutalité ! Okada se relève en crachant du sang et évitera de justesse un Lariat puis surprend le champion au retour avec un high angle dropkick ! The Rainmaker ne perd pas une seconde et bloque son adversaire au sol pour une série de coups puis il tente de verrouiller son STF… mais Suzuki s’en sort facilement. Le lock-up est lancé et Suzuki prend le dessus… mais Okada le ramène brutalement au sol avec une back suplex ! The Rainmaker va prendre le contrôle du match et force Suzuki à se réfugier à l’extérieur du ring. Le challengeur nargue le champion et celui-ci finira par remonter sur l’apron mais il mange un violent Big Boot qui le renvoi face première contre la barrière de sécurité ! Okada le rejoint à l’extérieur du ring et tentera son Tombstone sur le sol de l’arena… mais Suzuki passe dans son dos et verrouille la Sleeper Hold !!! Okada tient bon… mais sera terrassé par une German Suplex sur le béton ! Suzuki renvoi son adversaire dans le ring et tentera d’en finir avec le Gotch-Style Piledriver… mais Kazuchika Okada ne se laisse pas soulever et ramène Suzuki sur ses épaules pour son Reverse Neckbreaker sur le genou ! Outch ! Okada enchaînera avec la Diving Elbow Drop puis annonce la fin : RAIN MAKAAAAH ! C’est passé ! Suzuki est KO les bras en croix… mais il se sortira du compte ! Okada garde le contrôle et continue son travail de sape, mais Suzuki trouvera plusieurs failles qui lui permettent de placer des moves dévastateurs avant de verrouiller des soumissions ! Le bras d’Okada est toujours la cible du champion qui portera un Cross Armbreaker ou encore la Fujiwara Armbar mais le leader de CHAOS refuse d’abandonner. Suzuki s’énerve et portera alors plusieurs shoot kick dans ce même bras puis tentera un shoot kick dans la tempe de Kazuchika Okada mais celui-ci esquive puis attrape Suzuki en roll-up… qu’il transformera pour STF !!!! Le champion devient vite rouge et la foule lui ordonne de taper… mais il attrapera la 1ère corde. Okada le relève immédiatement et tente un nouveau Rain Maker, mais cette fois Suzuki lui attrape le bras et le ramène au sol en Rolling Cross Armbreaker ! Okada tient bon pour que la prise ne soit pas verrouillé mais Suzuki change de technique et verrouille un Triangle Choke !!! Le public nippon scande alors le nom de leur favori qui trouvera la force de relever son adversaire pour un powerbomb désespéré ! Les deux hommes sont à terre… Okada se traine vers un coin et tentera alors une Diving Elbow Drop… mais Suzuki l’accueil avec les genoux puis verrouille la Kimura Lock !!!! NON, Okada roule en dehors du ring. Suzuki va immédiatement le chercher… mais The New Age Star le surprend : RAIN MAKER !!!! Suzuki n’a rien vu venir et se fait direct renvoyé dans le ring : 1…2…2.99 ! Okada ne perd pas une seconde et le relève : RAIN MAKER ! NON ! Suzuki contre pour un Armbreaker puis enchaîne direct avec le Gotch-Style Piledriver ! 1…2…3 ! C’est fait, le champion s’impose.
37min22 – 80%

La foule peut enfin reprendre son souffle après ce combat d’anthologie ! Le leader des Suzukigun remporte une énorme victoire et légitime une nouvelle fois son règne de champion IWGP Heavyweight, prouvant bien que nous sommes entrés dans la Suzuki Era ! Kazuchika Okada mettra plusieurs longues minutes à se relever et aura besoin de l’aide de ses équipiers de CHAOS pour quitter le ring. Quand à Minoru Suzuki il est rejoint par le reste de son clan et annonce que son règne ne fait que commencer et donne rendez vous au vainqueur du 26ème G1 Climax lors du Main Event de Wrestle Kingdom 11 le 4 janvier prochain.



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Mar 26 Juil - 21:32


NJPW G1 Climax 26 Day 1
July 28th 2016 – Live From Tokyo (Attendance : 10,115)


BULLET CLUB (The Young Bucks, Hangman Page & Chase Owens) vs. Los Cruzados del Fuego (Fénix & Flamita) & New Millenials (Eita & T-Hawk)
La soirée débute avec un match haut en couleur qui partira rapidement dans les sens. Les New Millenials et Flamita se connaissent très bien, cela permettra une bonne alchimie entre les deux équipes mais le quatuor BULLET CLUB ne recule devant aucun coup bas. Owens et Page démoliront les mexicains à l’extérieur ce qui transforme le match en combat handicap. Eita subira le Meltzer Driver puis les Bucks tenteront le More Bang for Your Bucks sur T-Hawk… mais Los Cruzados reviennent à la charge et terrasseront Nick avec un Double Moonsault Slam de la 3ème corde pour donner la victoire à leur équipe !
11min45 – 72%

La foule acclame les vainqueurs tandis que les membres du BULLET CLUB repartent en rageant. Fénix et Flamita prendront ensuite la parole pour menacer Taichi et TAKA Michinoku et les défient pour un match ce samedi lors du show NJPW+++.

Yujiro Takahashi vs. Kota Ibushi
The Golden Star fait son retour sur les rings de la NJPW et son premier adversaire n’est autre qu’un membre du BULLET CLUB. Rappelons que Kota Ibushi a annoncé son désir de s’emparer du titre IWGP Intercontinental détenu par Kenny Omega. Le combat est disputé et Ibushi montre qu’il est toujours aussi bon, mêlant habilement high fly et strong style face à un adversaire qui ne démord pas. The Ladies Man profitera d’une distraction de sa BULLET Babe pour surprendre Ibushi avec sa Bukko Nuki German puis il tentera d’en finir avec le Miami Shine… mais The Golden Star contre pour un Reverse Frankensteiner puis en finira avec un Phoenix Splash !
12min55 – 68%

Ibushi célèbre sa victoire sous les applaudissements mais soudain il est mis à terre par un violent coup de ceinture dans l’arrière du crâne de la part de Kenny Omega ! Le champion IWGP Intercontinental passe alors son ancien allié à tabac sous les huées générales puis lui colle le titre sur le visage en déclarant qu’il ne le détrônera jamais ! Ibushi n’est pas un prince qui peut exiger un titleshot sans combattre. Omega annonce alors que Kota va devoir gagner son titleshot… et pour cela il devra battre un autre membre du BULLET CLUB lors du prochain jour du G1 Climax. The Cleaner ne donnera pas plus d’information.

** G1 Climax 26 - Block A **
Katsuyori Shibata vs. Masato Tanaka
 
Cette 26ème édition du G1 Climax débute par un affrontement des plus solides entre deux shooters qui ne retiendront par leurs coups. Tanaka fait son retour à la NJPW après quelques années d’absence et il veut marquer les esprits mais Shibata est un adversaire des plus coriaces. The Wrestler réussira à placer son Corner Dropkick puis tentera le GTS mais Tanaka se défend avec d’énormes coups de coudes qui font reculer son adversaire jusqu’au coin, il pourra alors l’emporter pour un violent Diamond Dust… mais seulement pour le compte de 2 ! Tanaka enchaînera avec un Sliding Elbow Smash mais Shibata est toujours là et se relève en hurlant pour défier son adversaire ! Tanaka lui enverra plusieurs grosses claques avant de tenter un Roaring Elbow… mais Shibata esquive puis verrouille sa Sleeper Hold ! Tanaka refuse d’abandonner… mais il n’aura plus la force d’éviter un PK à pleine vitesse.
13min10 – 64%

Shibata remporte une solide victoire et commence donc très bien ce tournoi. Il fera toutefois preuve de respect envers son adversaire du jour et lui sert la main sous les applaudissements.

** G1 Climax 26 - Block A **
Chris Hero vs. Hirooki Goto  

Autre affiche qui vend du rêve et les deux hommes ne vont pas décevoir le public ! Hero est bien plus affuté depuis quelques temps et cela se ressent dans son attitude beaucoup plus dynamique. Il frappe très fort et mettra le membre de CHAOS en difficulté à de nombreuses reprises, mais Goto se relèvera des pires coups et profitera de failles dans l’attaque de son adversaire pour placer à son tour des moves dévastateurs comme son Reverse Ushigoroshi ou le Go To Heaven. Il tentera même de faire abandonner Hero avec sa Seated Armbar mais l’américain tient bon, il sera toutefois bien handicapé par son bras. En fin de match Hero réussira à placer un terrible Discus Big Boot en pleine mâchoire de Goto mais celui-ci réussira à rester debout. The Knockout Out Artist tentera alors Death is Welcome… mais The Samurai of Chaos contre et terrasse le gaijin grâce à son GTR, ce Lariat transformé en backbreaker.
14min10 – 69%

Hirooki Goto se remet de sa défaite d’il y a quelques jours contre Fujita Hayato avec une victoire importante contre Chris Hero. La foule l’applaudit pour cela… mais il est immédiatement attaqué par SANADA ! Le membre de Los Ingobernables claque un Superkick dans la tempe de Goto puis l’attrape pour son TKO… ROARING ELBOW ! Chris Hero vient de sauver son adversaire du soir en fracassant le crâne de SANADA et dans un même temps se venge de l’homme lui ayant coûté son match contre Tetsuya Naito à Dominion 6:26. Le membre de Los Ingobernables s’est fait de nombreux ennemis et il en paye le prix fort. Il quitte le ring en se tenant la mâchoire et donne alors rendez vous à Chris Hero dans le ring au prochain NJPW+++, l’américain acceptera sans hésiter.  

** G1 Climax - Block B **
Tomoaki Honma vs. Jay Lethal

Très gros défi pour The Ultimate Underdog qui affronte ce soir le champion ROH World. Rappelons que les deux hommes s’étaient déjà affrontés pour le titre en début d’année et que Lethal s’était imposé. Honma va donc vouloir prendre sa revanche et fait un très bon match, anticipant les coups de son adversaire et réussissant à imposer son rythme pour le plus grand plaisir de la foule. Il loupera toutefois son Ko-Kokeshi à plusieurs reprises et Lethal reprend alors l’avantage et n’hésitera pas à tricher pour affaiblir son ennemi. Il le démolira avec une Vertical Suplex sur l’apron du ring puis tentera la Lethal Injection… mais Honma le contre et placera son Reverse Piledriver, seulement pour le compte de 2. La fin du match est intense avec de nombreux contres et esquives jusqu’à ce qu’Honma tente sa Leaping Headbutt… mais Jay l’attrape en plein vol pour sa Lethal Injection qui plante la tête du japonais dans le ring. Honma ne s’en relèvera pas.
12min32 – 61%

The Lethal One s’impose une nouvelle fois contre Tomoaki Honma ! Le champion ROH World brandit alors son titre sous les huées puis annonce qu’il remportera l’édition 2016 du G1 Climax… et le 4 janvier prochain il deviendra le premier homme à détenir les titres ROH World et IWGP Heavyweight en même temps !

** G1 Climax - Block A **
Hiroshi Tanahashi vs. Michael Elgin

Avant le combat les deux équipiers se serre la main sous les applaudissements, cela promet un combat fair-play. Le champion IWGP U-30 Openweight fait un très bon combat et pousse Tanahashi dans ses derniers retranchements, mais The Ace of the Universe prouve qu’il mérite ce surnom en tenant bon face à la puissance destructrice de Big Mike. Tanahashi reprendra l’avantage grâce à sa vitesse, portant son Sling Blade suivi du High Fly Flow… mais Elgin s’en sortira miraculeusement ! Tanahashi intensifie le rythme… mais sera stoppé en pleine course par un monstrueux Lariat ! Elgin ne perd pas une seconde et enchaîne avec la Revolution Elgin Bomb, seulement pour le compte de 2 ! Elgin garde le contrôle… mais le japonais réussira à le surprendre avec une Dragon Suplex ! Il bondit ensuite sur un coin et s’envolera pour un nouveau High Fly Flow alors que son adversaire de redresse déjà ! NON ! Elgin attrape Tanahashi au vol et le ramène sur épaules pour un Burning Hammer… mais Tanahashi réussi à passer dans dos et l’attrape en school boy roll up pour la victoire.
14min39 – 71%

Elgin est évidemment déçu mais il est bon perdant et félicite son ami pour cette victoire. Il lui promet toutefois que le G1 Climax 2016 sera pour lui et que cette défaite n’arrêtera pas le Canadian Crazy Horse. Tanahashi sourit et lui souhaite alors bonne chance pour la suite du tournoi.

Suzukigun (Minoru Suzuki, Takashi Sugiura & Shelton X Benjamin) vs. Togi Makabe, Yuji Nagata & Manabu Nakanishi
Affrontement des plus intenses, notamment lors des séquences entre Makabe et Sugiura. Les nouveaux champions par équipe font aussi du très bon travail mais les membres les plus dangereux des Suzukigun sont dans le ring ce soir. Le champion Heavyweight Minoru Suzuki reste un moment en retrait mais finira par entrer dans la bataille face à Nagata et les deux hommes se rendront coups pour coups. Suzuki prendra le dessus et tentera son Gotch Style Piledriver mais The Wild Man Manabu Nakanishi vient au secours de son équipier avec un son Uekara Don sur le crâne du leader des Suzukigun… mais quelques secondes plus tard Nakanishi mangera un Superkick de Shelton suivi d’une magnifique T-Bone Suplex, seulement pour le compte de 2 ! La tension est à son comble alors que la fin du combat approche… le champion NEVER Openweight se retrouvera finalement sur la 3ème corde avec son rival et tentera de l’embarquer pour un Avalanche Olympic Slam… mais The Unchained Gorilla ne se laisse pas faire et emportera The Killing Machine dans une monstrueuse Spider Suplex ! Makabe ne perd pas une seconde et achèvera le champion avec son King Kong Knee Drop !
16min59 – 69%

Incroyable victoire de Togi Makabe qui vient de river au sol les épaules du champion NEVER Openweight ! Rappelons que les hommes s’affronteront très bientôt dans un rematch pour le titre… mais cette fois ce sera dans une cage ! La victoire est aussi pour Yuji Nagata et Manabu Nakanishi qui sont actuellement dans une très bonne phase avec une nouvelle victoire sur Suzukigun. Ils célèbrent sous les applaudissements mais sont soudains interrompus par René Duprée et Davey Boy Smith Jr. ! Les deux membres de la Canadian Death Squad sont là pour réclamer leur rematch et promettent de détruire les deux vétérans. Le combat est programmé pour le prochain jour du G1.

** G1 Climax 26 - Block B **
Tomohiro Ishii vs. Kazuchika Okada

On poursuit ce tournoi avec un match opposant deux membres de CHAOS ! Les deux hommes se serrent la main en signe de respect puis lanceront immédiatement le lock-up… et c’est Ishii qui prendra l’avantage grâce à sa puissance. Il ne retient nullement ses coups et met le leader de CHAOS en difficulté, lui portant même un violent Lariat après quelques minutes de matchs. Okada finit par se ressaisir en stoppant son adversaire en pleine course avec un High Angle Dropkick puis il reprendra le contrôle du match en plaçant son arsenal de moves. Ishii se fera planter la tête dans le ring avec un Tombstone Piledriver puis Okada le relève pour son Rainmaker… mais The Stone Pitbull esquive puis terrasse l’ancien champion Heavyweight avec une Headbutt ! Il tentera ensuite d’en finir avec son Brainbuster… mais The Eneru Of Pro-Wrestling le fait trébucher et verrouille son STF, le Red Ink ! Tomohiro Ishii est en grand danger mais il trouvera la force d’aller chercher les cordes. Le combat se poursuit et gagne en intensité à chaque seconde. Ishii se relèvera du Rain Maker mais Okada se sortira ensuite de l’Ishii Driller ! Les deux hommes se lanceront alors dans un échange de coups bien stiffs et le buffle prendra le dessus… mais Okada contre un Lariat et attrape son pote sur les épaules pour le Reverse Neckbreaker ! C’est la fin : RAIN MAKAAAA ! 1…2…2.99 ! WHAT ?!?! Okada n’en revient pas alors que son adversaire se relève déjà avec le regard des mauvais jours ! Il titube tout de même et Okada l’attrape alors pour en finir avec un 3ème Rain Maker… mais Ishii contre pour une monstrueuse Release German Suplex ! Le leader de CHAOS n’a pas le temps de se relever qu’il se fera sécher par un Sliding Lariat qui met un terme à cette rencontre dantesque.
17min36 – 81%

** G1 Climax 26 - Block B **
Tetsuya Naito vs. Naomichi Marufuji

Sacré affiche pour conclure ce premier jour du 26ème G1 Climax. La foule est bien sûr à 100% derrière le lutteur de la NOAH qui est prêt à en découdre mais Naito va prendre tout son temps puis imposera son faux rythme, quittant même le ring à plusieurs reprises. Marufuji s’énerve et passe à la vitesse supérieur et arrivera à bloquer Naito dans un coin pour une grosse série de coups. L’arbitre intervient pour faire reculer The Genius alors que Naito s’agrippe aux cordes… mais le leader de Los Ingobernables en profitera pour revenir à la charge et claquera un Rolling Wheel Kick avant de travailler son adversaire au sol, l’affaiblissant avec des soumissions. Naito balancera ensuite son ennemi à l’extérieur et le projettera à plusieurs reprises contre les marches en acier avant de le démolir avec son Gloria sur le sol de l’arena ! El Ingobernable nargue la foule puis prendra sa pose "Tranquilo" au centre du ring, pensant obtenir la victoire par count out, mais Marufuji le surprendra avec un Missile Dropkick ! La star de la NOAH est bien affaiblit mais sa volonté ainsi que le soutient de la foule le pousse à donner tout ce qu’il a, renversant complètement la vapeur ! Naito est désormais en difficulté et mangera un violent Superkick suivi du Shiranui mais il se dégagera du compte. Marufuji tentera alors son Emerald Flowsion… mais il est repoussé contre l’arbitre ! Naito profitera de l’occasion pour plier son adversaire en deux avec un low puis enchaîne avec le Destino ! L’officiel est toujours à terre et Naito va alors vouloir en rajouter une couche en grimpant sur la 3ème corde pour son Stardust Press… mais Marufuji évite de justesse !!! Les deux hommes sont au sol et la foule donne de la voix pour que leur favori soit le premier debout… Naomichi est sur pied, tout comme l’arbitre, mais Naito le surprendra avec un roll-up et pose ses pieds sur les cordes : 1… Dégagement ! El Ingobernable n’en revient pas mais il n’a pas le temps de dire ouf qu’il mange un terrible Bicycle Knee Strike en pleine mâchoire ! Ko-Oh ! Marufuji vient de frapper très fort mais il en a pas finit et s’assurera la victoire avec un violent Curb Stomp qui plante la tête de son adversaire dans le ring.
19min18 – 81%

La foule acclame Naomichi Marufuji qui célèbre cette victoire alors que son adversaire est toujours KO au centre du ring. Il sera ramené en backstages sur les épaules d’EVIL Watanabe tandis que BUSHI et SANADA menacent Marufuji mais celui-ci n’est pas impressionné et clôture ce show seul maitre du ring.  


BLOCK A
Hiroshi Tanahashi (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Katsuyori Shibata (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Hirooki Goto (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Chris Hero (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Michael Elgin (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Masato Tanaka (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Shingo Takagi (0 point) – 0 victoire | 0 défaite

BLOCK B
Tomohiro Ishii (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Naomichi Marufuji (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Jay Lethal (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Tomoaki Honma (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Tetsuya Naito (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Kazuchika Okada (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Shelton X Benjamin (0 point) – 0 victoire | 0 défaite



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Mer 27 Juil - 21:46


NJPW +++
July 30th 2016 – Live From Tokyo (Attendance : 5,187


Los Cruzados del Fuego (Fénix & Flamita) vs. Suzukigun (Taichi & TAKA Michinoku)
Les deux mexicains ont des comptes à régler et vont immédiatement lancer l’assaut ! Taichi et Michinoku ont du mal à suivre le rythme effréné des luchadors qui bondissent dans tous les sens pour le plus grand plaisir de la foule. Fénix pensera pouvoir s’imposer après son Diving Double Knee Drop, La Guarra de Fénix, sur Michinoku… mais Taichi brisera le compte en fracassant le crâne de son adversaire avec son Jage Koroshi ! Flamita débarque à la rescousse et réussi à reprendre l’avantage puis placera même son Flam Fly… mais soudain El Desperado débarque au bord du ring pour jouer un air de guitare ! Flamita est distrait une seconde et cela suffit pour qu’il se prenne un Michinoku Driver II décisif.
9min43 – 73%

La foule hue copieusement les Suzukigun qui pavanent. El Desperado se fera même un plaisir de fracasser sa guitare sur le crâne de Fénix ! Après ça Taichi et TAKA Michinoku annoncent que leurs victoires leur donnent la légitimité pour défier les champion IWGP Junior Heavyweight Tag Team. The Great Sasuke et Jinsei Shinzaki seront bientôt détrônés !

Yujiro Takahashi est maintenant dans le ring et commence un speech incisif à l’encontre de YOSHI-HASHI, le champion NEVER World+, réitérant son défi. Le champion fera alors son apparition et demande à Yujiro si c’est la trouille ou bien la gastro qui lui a fait se chier dessus la semaine dernière ? The Head Hunter défendra son titre à chaque show NJPW+++, que ce soit contre les plus grands ou contre des minables comme Takahashi.


** NEVER World+ Championship **
YOSHI-HASHI © vs. Yujiro Takahashi

Le membre du BULLET CLUB est furieux et va se jeter sur le champion, le malmenant plusieurs minutes jusqu’à ce YOSHI-HASHI se ressaisisse grâce au soutient de la foule. Il réussira à porter son Front Flip Neckbreaker mais cela ne suffit pas à stopper le challengeur qui a vraiment la haine. Takahashi ne recule devant aucun coup bas et fracassera même YOSHI-HASHI contre le poteau sans protection avant de porter son Miami Shine ! 1…2…2.99 !?!? Takahashi n’en revient pas et va alors se mettre à étrangler son adversaire au sol, forçant l’arbitre à intervenir. Yujiro repousse alors l’officiel et revient à la charge mais The Head Hunter réussira à contrer l’attaque et place son Pumphandle Half Nelson Driver, le Karma ! 1…2…3 !
12min28 – 58%  

Nouvelle victoire du champion qui repart sous les applaudissements alors que Yujiro Takahashi est fou de rage et ira même menacer l’arbitre, mais se retiendra tout de même de le gifler. Qui sera le prochain adversaire de YOSHI-HASHI ? Et ce dernier sera-t-il capable de défendre son titre une semaine de plus ?

Tongan Typhoons (Bad Luck Fale, Tama Tonga & Tonga Loa) vs. KUSHIDA, Ryusuke Taguchi & David Finlay Jr.
Les 3 bannis du BULLET CLUB sont toujours soudés et ce soir leur trio va faire une très forte impression. Ils affrontent tout de même un trio incluant deux anciens champions Junior Heavyweight, quand au rookie il va donner tout ce qu’il a pour prouver sa valeur. L’alliance Face à tout de même plus de mal à se coordonner. Après plusieurs nearfalls dans les deux camps, Finlay prendra le relais et n’aura pas peur de faire à Bad Luck Fale, déversant sur lui une pluie de coups dont un violent European Uppercut qui fait tituber le colosse… mais Fale le stoppera en pleine course avec un monstrueux Spear ! The Tongan Destroyer achèvera ensuite le young lion avec sa Grenade.  
7min25 – 56%

Les vainqueurs célèbrent cette première victoire depuis leur départ du BULLET CLUB. Bad Luck Fale s’empare alors d’un micro et remercie Kenny Omega de les avoir libéré… à présent les 3 tongiens vont pouvoir semer la terreur par eux même, sans être à la botte d’un petit blondinet arrogant. L’ex Underboss annonce alors qu’en revanche il ne pardonne pas Omega et le défi, lui et les deux petites putes Jackson, pour un combat 3vs3 afin de prouver que Tongan Typhoons ont plus de valeur que The "Elite".

SANADA vs. Chris Hero
L’heure de la vengeance a sonné. Rappelons qu’il y a quelques semaines SANADA avait coûté la victoire à Chris Hero dans son match contre Tetsuya Naito, rejoignant par la même occasion Los Ingobernables de Japon. Ce soir les deux vont régler leurs comptes et la moindre des choses sera de dire que le combat est brutal. Hero déverse toute sa rage sur son adversaire mais celui-ci se montre plus résistant que prévu et a du répondant. Il réussira à claquer un Shining Wizard dans la face de son adversaire puis verrouillera immédiatement son Skull End… mais Hero se relèvera, ramenant SANADA sur ses épaules, et le démolira avec un Electric Chair Driver ! SANADA n’a pas eu son compte et Hero arme alors son Roaring Elbow… mais SANADA esquive et claque un Superkick ! Mais Hero ne s’écroule pas et répond immédiatement avec son Discus Big Boot, le Cyclone Kill ! 1…2…3…1000 ! SANADA est KO mais l’arbitre est distrait par BUSHI et EVIL ! Chris Hero et furieux et va alors démolir le King Of Darkness avec un Roaring Elbow, puis va faire de même sur BUSHI mais celui-ci lui crache un Black Mist… NON ! Hero se baisse et c’est l’arbitre qui est aveuglé ! The Knockout Artist démolit alors BUSHI à son tour… mais mangera un violent coup de batte dans le dos de la part de SANADA ! Cold Skull enchaînera immédiatement avec un nouveau Superkick dans le crâne de son adversaire à genoux puis pose son pied sur le torse de son adversaire inerte, tel un conquérant : 1……2……3.
15min22 – 68%



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Dim 31 Juil - 12:46


NJPW G1 Climax 26 Day 2
August 1st 2016 – Live From Hiroshima (Attendance : 7,963)


Los Ingobernables de Japon (SANADA, BUSHI & EVIL Watanabe) vs. Naomichi Marufuji & New Millenials (Eita & T-Hawk)
Grosse affiche pour commencer ce show. Los Ingobernables de Japon vont tenter de venger leur leader Tetsuya Naito qui a subit une défaite contre Marufuji lors du premier tour, mais le participant du G1 s’est trouvé des alliés talentueux pour faire face au trio heel. La foule est bien sûr à 100% derrière Marufuji et les New Millenials qui font un excellent travail et mettront leurs adversaires en difficulté et passeront plusieurs fois près de la victoire. Mais Los Ingobernables n’ont aucun scrupule et n’hésiteront pas à tricher et reprendront l’avantage en isolant Eita. Celui-ci réussira finalement le tag avec Marufuji qui se lancera dans une séquence épique contre le jeune SANADA. Celui-ci réussira à prendre l’avantage et tentera un Superkick… mais The Genius esquive et place son Shiranui ! 1…2… EVIL brisera le compte. T-Hawk prend le relais et se retrouve face à BUSHI, il réussi à prendre l’avantage et tentera d’en finir avec le Night Ride… mais le lutteur masqué contre et l’aveugle avec un Black Mist ! T-Hawk sera terrassé quelques secondes plus tard par un STO du King Of Darkness qui offre la victoire à son clan.
71% - 13min50

** G1 Climax 26 - Block B **
Tomoaki Honma vs. Shelton X Benjamin

Nouveau jour de tournoi et on commence avec un affrontement intense entre deux vétérans. L’underdog est plus motivé que jamais mais Shelton Benjamin démontre tout son talent en faisant parler sa technique pour prendre le contrôle du combat. Honma subit plusieurs grosses Suplex du Legitimate Athlete mais il se relève encore plus enragé… avant d’être terrassé par un Superkick ! 1…2… The Gold Standard n’en revient pas et tentera alors le Paydirt… mais Honma le laisse tomber tout seul et place directement son Headbutt Drop qui touche sa cible ! La foule acclame le japonais qui reprend confiance et entre dans un second souffle ! Shelton se prendra un plusieurs gros coups dont un Lariat qui le sèche puis Honma grimpe sur la 3ème corde pour son Kokeshi… mais The Gold Standard se relève d’un bond et rejoint son adversaire sur la 3ème corde pour une Avalanche T-Bone Suplex !!! 1… DEGAGEMENT ! Honma s’est sortit du compte par pur reflexe ! Il se relève comme il peut… mais Shelty-B l’achèvera immédiatement avec le Paydirt.
11min25 – 55%

** G1 Climax 26 - Block A **
Michael Elgin vs. Shingo Takagi

Le champion Open the Dream Gate de la DG fait ses débuts à la NJPW ce soir et on peut dire qu’il va vraiment impressionner ! Big Mike n’est pas en reste et lui oppose une féroce résistance dans ce qui sera un combat de brutes. Les deux hommes font parler leur puissance et porteront des moves qui feront trembler le ring ! The Last Berzerker se montre sans pitié et démolira son adversaire avec un Powerbomb contre l’apron du ring avant de porter son MADE IN JAPAN sur le sol de l’arena… mais Elgin reviendra dans le ring avant le compte de 20 ! Il esquivera de justesse le Pumping Bomber et attrapera Shingo pour son Burning Hammer : 1…2…2.99 ! La foule encourage Big Mike qui tentera alors la Revolution Elgin Bomb mais le japonais ne se laisse pas soulever et ramènera Elgin sur ses épaules pour le Last Falconry ! 1…2… Ropebreak ! Les deux hommes se relèvent en même temps et s’élancent toute vitesse… Double Lariat ! Quel choc ! Elgin est le premier à reprendre ses esprits et rampe alors vers son adversaire pour faire le compte… mais Shingo verrouille direct son Arm Trap Anaconda Vice, le MANKIRI !!! Le canadien refuse d’abandonner mais perd peu à peu conscience… Shingo le relèvera comme un poids mort et l’achèvera alors avec un violent Made in Japan.
13min25 – 76%

Shingo arrache le micro des mains de l’annonceur. Il annonce lui-même sa victoire et déclare que ce n’est que les débuts d’une longue série. Il brandit son titre Open the Dream Gate et annonce que la New Japan Pro-Wrestling s’apprête à entrer dans l’ère Takagi ! Il va dominer cette fédération comme il domine la Dragon Gate depuis un an maintenant. Bientôt le nom de Shingo Takagi sera indissociable de la NJPW. Il termine en déclarant que sous la domination du Berzerker, seul les plus forts méritent de survivre ! Il jette ensuite son micro sur le corps de Michael Elgin et repart sous les huées.

Kota Ibushi est maintenant dans le ring et attends son adversaire du soir. Rappelons qu’il va affronter un membre du BULLET CLUB afin de pouvoir prétendre au titre IWGP Intercontinental détenu par Kenny Omega. Et c’est justement le champion qui débarque en haut de la rampe et va narguer Ibushi. The Cleaner déclare que son ancien équipier à toujours était le maillon faible des Golden Lovers et qu’il n’a aucun espoir de pouvoir le détrôner, il n’aura d’ailleurs même pas la chance d’essayer. Kota Ibushi s’impatiente et annonce alors qu’il prouvera sa supériorité sur Omega lors du match de championnat qui aura bien lieu car aucun membre du BULLET CLUB n’est meilleur que lui. Il a déjà battu Yujiro il y a quelques jours, les Bucks ne valent rien en solo, quand à Page et Owens ce se sont que des rookies. Kenny Omega éclate alors de rire et déclare que Kota oublie quelqu’un… Kota Ibushi se retourne par instinct mais mange un violent Superkick en pleine tête de la part d’Adam Cole ! The Panama City Playboy a en effet rejoint le BULLET CLUB lors d’un show de la ROH en mai dernier, avant d’être mis hors course pour plusieurs mois en se cassant le bras. Mais The Panama City Playboy est maintenant de retour à la NJPW et pavane sous les huées en attendant que son adversaire se relève.


Kota Ibushi vs. Adam Cole
La cloche sonne et Adam Cole va immédiatement prendre l’avantage face à son adversaire déjà affaibli. Mais l’américain est trop arrogant et perdra du temps à pavaner, le japonais ne laisse pas passer cette opportunité que lui permet alors de revenir dans le match en claquant des gros coups qui font reculer son adversaire. The Golden Star réussira à placer un Pele Kick puis tentera d’enchaîner avec un Springboard 450 Splash… mais Cole fait bouger les cordes ! Ibushi chute durement dans le ring et se prendra direct une monumentale German Suplex, mais il se sort miraculeusement du compte. The Panama City Playboy s’énerve et va alors commencer un travail de destruction, ciblant la nuque de son adversaire. Il tentera d’en finir avec son Front Flip Piledriver en sautant de la 2ème corde… mais Ibushi ne lui en laisse pas le temps et y va d’un magnifique Frankensteiner suivi d’un Diving Moonsault… esquivé, mais il enchaîne direct avec un Standing Moonsault qui touche sa cible ! La foule encourage leur favori qui va maintenant reprendre le contrôle du match ! Cole ne peut que subir la pluie de coups et se prendra finalement le Sitout Last Ride… mais Kenny Omega distrait l’arbitre en grimpant sur l’apron ! Ibushi est furieux mais ne se laisse pas distraire et va faire une pierre deux coups avec un Handspring Back Elbow qui percute The Cleaner de plein fouet… GERMAN SUPLEX ! Oh My God ! Adam Cole a attrapé Ibushi au vol avant de le rabattre violemment au sol… et il n’en reste pas là puisqu’il enchaînera direct avec sa Florida Key pour le compte de 3.
14min03 – 63%

Adam Cole Baybay ! La foule n’en revient pas, The Golden Star vient de perdre sa chance de défier le champion IWGP Intercontinental ! The Cleaner est d’ailleurs mort de rire et va féliciter son pote, les deux hommes se serrent la main sous les huées. Les Young Bucks rentrent aussi dans le ring et le quatuor semble se mettre d’accord… ils se placent chacun dans un coin du ring alors que Kota Ibushi se relève péniblement… QUADRUPLE SUPERKICK ! DAMN ! Les 4 gaijins du BULLET CLUB viennent d’éclater le crâne d’Ibushi qui est complètement KO ! SUCK IT ! Omega et sa bande repartiront en rigolant alors que la foule est furieuse.

** IWGP Tag Team Championship **
Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) © vs. Canadian Death Squad (René Duprée & Davey Boy Smith Jr.)

Les champions se sont donc trouvé un nom officiel pour leur alliance qui existe pourtant depuis plusieurs années. Ils défendent ce soir leurs titres pour la 1ère fois contre les anciens champions plus motivés que jamais. Smith et Duprée lancent immédiatement l’assaut en balançant Nagata par-dessus les cordes avant de se concentrer sur Nakanishi qui va passer un sale quart d’heure. Il réussira finalement à contrer le Running Powerslam du Bulldog Jr. en passant dans son dos pour sa Dai Nakanishi German ! Cela ne suffit pas pour le compte mais il va enfin pouvoir faire le tag. "Blue Justice" Nagata va alors donner une leçon à Smith, ciblant un bras avec des gros coups de pieds avant de verrouiller des soumissions, dont sa fameuse Seated Armbar qui le met en transe… mais Duprée interviendra. Nagata réussi à repousser le québécois mais il sera alors surpris en roll-up : 1…2… il se dégage rapidement mais Smith le démolira immédiatement avec sa Bulldog Bomb ! 1…2… Intervention de Nakanishi ! The Wild Man va alors tenir tête aux têtes aux deux canadiens mais il finira par se faire attraper pour le Kill ‘Em All ! Mais c’est Nagata l’homme légal dans le ring et celui-ci surprendra Davey avec une terrible Backdrop Hold qui permet aux champions de retenir les titres.
12min06 – 63%

Les deux Suzukigun sont dégoûtés et veulent alors se venger à coups de chaises… mais soudain Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima débarquent en courant dans le ring pour faire le sauvetage pour le plus grand plaisir des fans ! Nagata les remercient pour cette intervention même si celle-ci n’était pas totalement désintéressé… Kojima sourit et répond qu’en effet ils veulent affronter Wild Justice dans un match de championnat ! Les champions acceptent et les 4 vétérans vont alors se serrer la main en signe de respect sous les applaudissements du public.

** G1 Climax 26 – Block A **
Hirooki Goto vs. Masato Tanaka

Affiche intéressante entre deux anciens champions Intercontinental qui n’ont jamais réussi à percer dans les hautes sphères de la NJPW. Ce G1 est peut être l’occasion et ils ne vont pas la laisser passer, le combat sera donc extrêmement disputé et stiff. Goto doit faire face à la violence pure de son adversaire qui rappelle ainsi son passif à l’ECW, se relevant des coups les plus dures avant de répondre encore plus fort ! Goto survivra tant bien que mal à une avalanche d’Elbow Strikes et se prendra même le Diamond Dust mais il aura l’intelligence de rouler à l’extérieur du ring pour reprendre ses esprits ! Tanaka le rejoint et n’hésitera pas à s’emparer d’une chaise… mais Goto lui enverra un violent Big Boot dans l’arme, avant de porter un Powerbomb sur la table des commentateurs !!! Tanaka a survécu à bien pire lors de ses affrontements mythiques face à Mike Awesome et il sera de retour dans le ring avant le compte de 20. Toutefois "Dagan" est maintenant bien affaibli et sa rage de vaincre ne pourra pas le sauver d’un Shouten suivi du nouveau finisher de Goto, ce Lariat Backbreaker baptisé le GTR.
12min25 – 54%

** G1 Climax – Block B **
Jay Lethal vs. Tomohiro Ishii

Le champion ROH World affronte ce soir l’ancien champion ROH TV, un adversaire bien plus dangereux que Tomoaki Honma. The Stone Pitbull commence très bien le match avec une pluie de coups, sa carrure imposante lui permettant de prendre le dessus. Lethal tient bon et reviendra grâce à des coups bas, comme un eye pock avant de claquer un bon Discus Enzuigiri… Ishii vacille mais ne tombe pas et reviendra avec un monstrueux Lariat ! Il voudra déjà en finir avec son Brainbuster… mais il est contré pour un small package : 1…2…2.99 ! C’était juste ! Le membre de CHAOS se relève, plus furieux que jamais, mais Jay va maintenant joué sur la rage aveugle de son adversaire en le laissant de fatiguer tout seul, puis en en retournant la force de son adversaire à son avantage ! Le champion ROH World placera plusieurs moves de son arsenal, dont la Lethal Combination puis sa Diving Elbow Drop, le Hail to the King… mais Ishii est toujours là ! Jay tentera le tout pour le tout avec le Lethal Injection… mais il est repoussé dans les cordes et mange un monstrueux Lariat au retour ! The Stone Pitbull n’en a pas eu assez et achèvera son adversaire avec sa Vertical Suplex transformé en Piledriver : l’Ishii Driller !
14min41 – 76%

Quelle victoire de Tomohiro Ishii ! Il commence très bien ce tournoi avec pour l’instant deux victoires majeures contre Kazuchika Okada et le champion ROH World Jay Lethal ! Il ne serait d’ailleurs pas étonnant de voir Ishii défier Lethal pour son titre prochainement. Mais pour l’instant sa priorité c’est bien le G1 et il le fait savoir avec un speech allant droit au but : personne n’arrêtera le Stone Pitbull.

** G1 Climax 26 – Block B **
Kazuchika Okada vs. Tetsuya Naito

Les deux hommes ont tous les deux subits une défaite lors du premier jour du tournoi et sont donc ultra motivés pour se ressaisir au plus vite. Ils s’étaient déjà affronté il y a quelques mois pour le titre IWGP Heavyweight et cette fois encore le match sera dantesque même si l’enjeu n’est pas le même. Naito est comme même à son habitude très arrogant et cherche à imposer son faux rythme… mais Okada n’a pas de temps à perdre et va se montrer extrêmement offensif, ne laissant aucun répit à son adversaire. Il tentera même très vite son Rain Maker mais Naito réussi à esquiver puis ira se réfugier dans les cordes. L’arbitre fait reculer Okada et El Ingobernable en profite pour surprendre son adversaire avec une série de Flying Forearm Smashs avant de placer un bon Tornado DDT. Tetsuya prend enfin le contrôle du match et va affaiblir le leader de CHAOS avec des prises de soumissions. Il verrouillera même son Koji Clutch mais Okada réussira à renverser en tentative de tombé : 1…2… Naito se relève vite et place high kick dans la tempe d’Okada avant de porter un bon Neckbreaker. Il annonce la fin et tentera le Destino… mais Okada le garde sur les épaules et le plantera dans le ring avec un Tombstone Piledriver ! Il sait que cela ne va pas suffire et va enchaîner avec son Senton Atomico puis son STF, le Red Ink, mais Naito ira chercher les cordes… Il se relève sur l’apron et guillotinera Okada avant de grimper sur un poteau… mais The Eneru Of Pro-Wrestling le fera chuter à l’extérieur avec un High Angle Dropkick ! Okada rejoint immédiatement son adversaire et le malmènera, portant même un Flapjack sur la barrière de sécurité, avant de lui décrocher à nouveau la tête avec un Rain Maker ! Il renvoi Naito dans le ring puis tentera le compte mais Naito le surprendra avec un coup de marteau en bois servant à sonner la cloche ! L’arbitre n’a rien vu à cause d’une distraction de BUSHI, et Tetsuya Naito pourra alors en finir avec son Destino sous les huées générales.
[i]17min30 – 82%[/i]

Naito remporte sa première victoire dans ce tournoi et nous assure que ce ne sera pas la dernière. CHAOS s’est peut être emparé des titres trios mais Los Ingobernables de Japon vont reprendre leur domination sur la NJPW. Naito se vante d’avoir déjà remporté le New Japan Cup 2016 et déclare qu’il va continuer sur sa lancée en remportant le G1 Climax pour la 2ème fois de sa carrière ! Mais cela n’est pas du goût de Kazuchika Okada qui s’est relevé et va menacer Naito en déclarant que celui-ci ne vaut rien sans sa bande de bouffons, qu’il est incapable de le battre sans tricher ! Okada est un triple champion Heavyweight, un double vainqueur du G1 et vainqueur de la New Japan Cup… sa défaite de ce soir ne signifie rien. Il a déjà largement prouvé sa supériorité face à Naito ! The Rain Maker démarre peut être mal ce tournoi mais on peut lire dans ses yeux la prétention des plus grands. L’avenir nous dira si l’un des deux hommes sera à la hauteur de ses ambitions.

** G1 Climax 26 – Block A **
Hiroshi Tanahashi vs. Katsuyori Shibata

On conclut ce 2ème jour de tournoi avec un autre affiche de rêve entre deux lutteur de la même génération qui ont étés formés ensemble. Tanahashi demande le lock-up pour débuter le combat mais Shibata va direct lui mettre une grosse claque ! The Ace of the Universe est furieux et se jette sur son adversaire mais il tombe dans le piège et se prendra une série de contres suivis de nombreux coups qui le mettent en difficulté ! The Wrestler démolira Tanahashi avec une terrible Backdrop Suplex puis il le prendra sur ses épaules pour le Go 2 Sleep… mais c’est bien trop tôt et Tanahashi passe dans son dos pour une Dragon Suplex, seulement pour le compte de 1. Le combat s’équilibre et les deux hommes démontrent tout leur talent en se sortant de situation des plus difficiles. Tanahashi sera le premier a vraiment passé près de la victoire après son High Fly Flow mais Shibata posera son pied sur une corde, puis ira récupérer à l’extérieur… mais ne verra pas arriver une Slingshot Plancha de Tanahashi ! Celui-ci garde le contrôle et placera son Sling Blade puis tentera un nouveau High Fly Flow… mais cette fois Shibata l’accueil avec les genoux, puis en rajoute une couche avec un violent Soccer Kick dans le ventre de son adversaire ! Tanahashi crache ses tripes et ne pourra pas éviter un PK, mais il le sort miraculeusement du compte. The Rabbid Dog ne lui laisse pas le temps de souffler et verrouille sa Sleeper Hold… mais Mister NJPW refuse d’abandonner. Shibata va alors tenter un nouveau PK à pleine vitesse… mais Tanahashi lui attrape la jambe et y va d’un violent Dragon Screw avant de verrouiller la Texas Cloverleaf !!! Ca y est, Shibata va abandonner ! Il hurle de douleur et s’apprête à taper… mais il usera de ses dernières forces pour attraper la 1ère corde. Tanahashi n’en revient pas et y va d’une monstrueuse Deadlift Dragon Suplex puis grimpe sur la 3ème corde alors que Shibata se relève comme il peut… HIGH FLY FLOW sur son adversaire debout ! NON !!! Shibata l’attrape au vol et le ramène sur ses épaules : Go 2 Sleep ! Tanahashi s’est fait éclaté la mâchoire et Shibata verrouille immédiatement sa Sleeper Hold with bodyscissors en plein centre du ring !!! Tanahashi n’a aucune issue et finira par tomber inconscient.
19min28 – 80%

L’arbitre sera obligé d’intervenir pour que Shibata lâche prise. The Rabbid Dog, enragé par l’adrénaline, finit par se calmer et aura du mal à tenir debout pour célébrer cette victoire impressionnante. Il rejoint donc son pote Hirooki Goto à la tête du Block A mais le tournoi est encore loin d’être terminé. Il faudra disputer encore beaucoup de batailles pour pouvoir espérer remporter ce G1 Climax ! Cette 26ème édition s’annonce comme l’une des plus intenses de ces dernières années !


BLOCK A
Katsuyori Shibata (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
Hirooki Goto (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
Hiroshi Tanahashi (2 points) – 1 victoire | 1 défaite
Shingo Takagi (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Chris Hero (0 point) – 0 victoire | 1 défaite
Michael Elgin (0 point) – 0 victoire | 2 défaites
Masato Tanaka (0 point) – 0 victoire | 2 défaites

BLOCK B
Tomohiro Ishii (4 points) – 2 victoires | 0 défaite
Naomichi Marufuji (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Jay Lethal (2 points) – 1 victoire | 1 défaite
Shelton X Benjamin (2 points) – 1 victoire | 0 défaite
Tetsuya Naito (2 point) – 1 victoire | 1 défaite
Tomoaki Honma (0 point) – 0 victoire | 2 défaites
Kazuchika Okada (0 point) – 0 victoire | 2 défaites



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Jeu 4 Aoû - 22:26


J-Crown 20th Anniversary
August 3rd 2016 – Live From Nagasaki (Attendance : 15,840)


Il y a 20 ans The Great Sasuke remportait le J-Crown, devenant ainsi le premier a unifié les titres poids légers de 8 fédérations à travers le monde. Ce nouveau championnat fut ensuite détenu par Ultimo Dragon, Jushin Liger, El Samurai et enfin Shinjiro Otani avant d’être définitivement retiré le 5 novembre 1997. Aujourd’hui le J-Crown renaît de ses cendres, pour un soir seulement. Huit champions entre en lice, mais cette année les titres ne seront pas en jeu, c’est un tournoi pour l’honneur, pour désigner le plus grand champion. Le show débute par une cérémonie d’ouverture présenté par The Great Sasuke en personne. L’actuel IWGP Junior Heavyweight Tag Team Champion parle de ce qu’a représenté le J-Crown pour lui et de ce que cela a apporté à sa carrière. Il sait que le show de ce soir marquera lui aussi l’Histoire comme ce fut le cas il y a 20 ans. Sasuke termine son speech en souhaitant bonne chance aux huit champions qui vont alors faire leur entrée dans le ring, titres sur l’épaule, et seront présentés au public un à un, avant que le tournoi ne soit officiellement lancé !  

** J-Crown 2016 Round 1 **
IWGP Junior Heavyweight Champion YAMATO vs. Wrestle-1 Cruiserweight Division Champion Shuji Kondo

Ce tournoi commence avec un affrontement intense entre YAMATO qui est toujours invaincu depuis ses débuts à la NJPW et un vétéran qui a notamment remporté les titres Junior de la NOAH et de l’AJPW. La carrure imposante de Kondo lui permet de prendre l’avantage lors du lock-up, jouant de sa force impressionnante pour balader YAMATO, le terrassant même avec un violent Pop-up Powerslam ! YAMATO finira par se ressaisir en contrant un powerbomb en frankensteiner maintenu en pin, seulement pour le compte de 2. The Almighty affaiblit le champion de la W-1 avec des gros coups, dont son Corner Single Leg Dropkick, puis tentera de porter son Gallaria… mais il est repoussé dans les cordes et sera terrassé par un monstrueux King Kong Lariat !!! 1…2…2.99 ! C’était juste ! Kondo a failli créer l’exploit mais YAMATO est toujours là et se relève les yeux plein de rage et se jette sur le lutteur de la Wrestle-1… mais il est stoppé par un Spear transformé en Spinning Side Slam ! Hurricane Mixer ! Kondo ne perd pas de temps et va alors verrouiller son Gorilla Clutch… NON ! YAMATO l’attrape en inside cradle : 1…2…2.99 ! Kondo renverse et se relève avec YAMATO sur les épaules… mais The Almighty le contre et verrouille son Doujime Sleeper !!! Kondo faiblit mais refuse d’abandonner… YAMATO le ramène alors au sol et inflige encore plus de pression, le vétéran n’aura pas d’autre choix que de taper et ainsi dire adieu à ses rêves de victoire !
13min55 – 65%

The Almighty reste invaincu et passe donc en demi-finale. Le représentant de la Wrestle-1 est éliminé de la compétition.

** J-Crown 2016 Round 1 **
AAA World Cruiserweight Champion King Cuerno vs. TNA X Division Champion Davey Richards
 
Second match de ce tournoi et cette fois il oppose deux gaijins. Le combat débute avec une séquence des plus techniques et c’est Cuerno qui réussira à prendre l’avantage grâce à sa puissance. Il placera plusieurs gros moves puis tentera d’affaiblir Richards avec des soumissions comme un Bow & Arrow ou un Abdominal Stretch… mais l’américain ira trouver les cordes. The Hunter continue son travail de précision en ciblant les côtes du Wolf mais celui-ci se réveillera et placera plusieurs contres dont un Handspring Enzuigiri qui sonne le mexicain ! Davey reprend l’avantage et fait parler sa sauvagerie avec des kicks bien stiffs avant d’envoyer son adversaire au tapis avec un Running Sitout Powerbomb, immédiatement enchaîné en Horse Collar ! King Cuerno le repousse avec des bons coups de pieds puis se relève comme il peut et revient à l’assaut, mais Davey bloque le coup et terrasse Cuerno avec une Saito Suplex ! Il grimpe ensuite sur le top rope pour son Shooting Star Press… mais The Hunter l’accueil avec les genoux !!! Richards roule en dehors du ring pour reprendre son souffle mais il ne verra pas arriver une Arrow From the Depths of Hell tirée à pleine puissance !!! Le champion AAA World Cruiserweight traine ensuite son adversaire dans le ring et l’achèvera avec son Thrill of the Hunt : 1…2…2.99 ?!? WHAT ? Cuerno n’en revient pas et relève immédiatement son adversaire pour tenter à nouveau son finisher… mais Davey le repousse et le surprendra avec son Alarm Clock ! Cuerno vacille et se prendra alors le DR Driver II : 1…2…2.99 ! Cuerno se dégage et se relève maintenant en hurlant de colère… CREEPING DEATH ! The Lone Wolf vient de flinguer le chasseur avec ce Discus Roundhouse Kick ! 1…2…3 !
14min06 – 66%  

C’est fait ! Le champion TNA X-Division élimine le représentant de l’AAA et obtient son ticket pour les demi-finales où il affrontera YAMATO !

** J-Crown 2016 Round 1 **
Open the Brave Gate Champion Naoki Tanizaki vs. AJPW World Junior Heavyweight Champion Atsushi Aoki

Deux lutteurs expérimentés s’affrontent maintenant dans une bataille bien stiff. Tanizaki ne montre aucune retenue mais surtout aucun respect pour son adversaire ce qui lui vaut de nombreuses huées, mais il s’en fou totalement et fait son boulot. Il démolira Aoki avec un violent Diving Knee Strike puis tentera le Beach Break (Sitout Back to Belly Piledriver) mais le lutteur de l’AJPW passe derrière son adversaire et le surprendra avec une magnifique German Suplex ! Le Strong Jūsō reprend l’avantage pour le plus grand plaisir de la foule, malmenant son adversaire avec de nombreuses torsions et écrasement du bras avant de tenter son Cross Armbreaker, le Trap Over… mais Tanizaki contre en tentative de tombé et prend appui sur les cordes : 1…2…2.99 ! Aoki s’en sort et sèchera le représentant de la Dragon Gate avec un violent Lariat ! Il annonce alors la fin et tentera son Spiral Poseidon… mais Tanizaki le repousse et le surprendra avec un Jumping Knee Strike dans la mâchoire… avant d’enchaîner avec un Axe Kick et enfin son Running Knee Strike dans le crâne de son adversaire à genoux ! Atsushi Aoki ne se relèvera pas de ce combo dévastateur.
11min33 – 65%

** J-Crown 2016 – Round 1 **
GHC Junior Heavyweight Champion Taiji Ishimori vs. CMLL World Welterweight Champion Mascara Dorada

Ce dernier combat des quarts de finales sera des plus high fly. Le mexicain démontre toute sa science de la lucha libre en bondissant sur les cordes pour des moves impressionnants, mais Ishimori n’est pas en reste et montre qu’il maitrise lui aussi les airs. Le japonais réussira à envoyer son adversaire à l’extérieur puis il s’envolera pour un magnifique Asai Moonsault qui touche sa cible. Il cherchera ensuite à affaiblir Dorada avec des prises plus puissantes, comme une Tiger Suplex ou bien un Death Valley Driver, mais le luchador trouve toujours la parade et placera plusieurs variantes d’hurricanranna avant de porter un magnifique Springboard Dragonrana… seulement pour le compte de 2. Dorada tentera de relever Ishimori mais celui-ci le fera basculer sur la 2nde corde et placera un Tiger Feint Kick suivi du 450 Splash, mais là aussi cela ne suffit pas ! Les deux hommes se lanceront dans une dernière séquence épique avec de nombreux contres et finalement le lutteur de la CMLL tentera son Dorada Screwdriver… mais il est contré pour un magnifique Crucifix Driver : 1…2…2.99 ! Mascara Dorada se relève vite mais Ishimori l’attrapera direct pour son Revolución suivi du compte de 3.
14min59 – 81%

Magnifique victoire de Taiji Ishimori qui élimine le champion de la CMLL, sortant ainsi le 2ème mexicain de ce tournoi ! Mascara Dorada est évidemment déçu mais fera preuve de respect en serrant la main du lutteur de la NOAH sous les applaudissements. Ishimori se qualifie donc pour les demi-finales où il affrontera Naoki Tanizaki.

** J-Crown 2016 – Round 2 **
IWGP Junior Heavyweight Champion YAMATO vs. TNA X Division Champion Davey Richards

Deuxième combat de la soirée pour les deux hommes, et l’un d’entre eux se battra une 3ème fois lors de la finale du J-Crown qui sera notre Main Event. La fatigue se fait sentir mais cela ne va pas empêcher YAMATO et Davey Richards de tout donner afin d’en finir au plus vite. The Almighty va dans un premier temps rester sur la défensive afin de garder ses forces puis placera plusieurs contres qui lui permettent de prendre l’avantage. Il surprendra très vite Davey avec son Frankensteiner of the Almighty mais l’américain renverse le tombé et claque son Creeping Death ! YAMATO s’en sortira de justesse mais ce coup ne lui a pas fait du bien et il va maintenant subir l’arsenal de moves du Lone Wolf ! Davey Richards prend confiance et s’acharne notamment sur un bras du japonais en vu de porter sa Kimura. Il lui portera plusieurs gros kicks puis le projettera épaule en premier contre le poteau en acier. Il enchainera avec l’Alarm Clock puis tente de verrouiller sa soumission… mais YAMATO renverse pour son Crossface ! Davey va vite chercher les cordes et se relève contre un coin mais il ne pourra pas éviter le Go To Hospital ! YAMATO enchaîne immédiatement avec le Gallaria puis le compte : 1…2…2.99 ! WTF ?!?! The Almighty n’en revient pas et tente une nouvelle fois sa prise mais Davey passe dans son dos puis surprendra YAMATO avec son Handspring Enzuigiri ! The Lone Wolf se hisse ensuite sur la 3ème corde… Shooting Star Press ! NON ! YAMATO l’accueil avec les genoux puis l’attrape en small package : 1…2… Davey renverse… et verrouille la Kimura !!! YAMATO n’a aucune issue… et sera obligé d’abandonner !
13min08 – 69%

La foule n’en revient pas ! He did it ! Davey Richards vient de battre le jusque là invaincu YAMATO… et par soumission en plus ! Quelle victoire pour le champion X Division de la TNA qui obtient donc sa place pour la finale du J-Crown ! La foule acclame le gaijin mais YAMATO n’a pas digérer cette humiliation et va fracasser Davey d’un violent coup de chaise dans l’arrière du crâne… puis lui portera son Gallaria sur l’arme ! Le champion IWGP Junior Heavyweight repart en rageant alors qu’une équipe médicale accourt pour s’occuper de Davey… celui-ci sera reconduit en backstages sur une civière…

** J-Crown 2016 – Round 2 **
Open the Brave Gate Champion Naoki Tanizaki vs. GHC Junior Heavyweight Champion Taiji Ishimori

La foule est à 100% derrière le lutteur de la NOAH qui proposera une poignée de main à son adversaire avant le début du combat… mais Tanizaki lui crache dans la paume puis plaque son adversaire au sol pour une série de coups ! L’arbitre est obligé d’intervenir et fait reculer Tanizaki alors qu’Ishimori reprend ses esprits… et évitera de justesse le Running Knee Strike de son adversaire puis le surprend avec un roll-up, seulement pour le compte de 2. Ils se relèvent en même temps et vont se lancer dans une séquence intense de contres et d’esquives et c’est finalement Ishimori qui prendra le dessus après une Tiger Suplex suivi d’un Tiger Feint Kick ! Il tentera ensuite un Springboard 450 Splash mais Tanizaki esquive puis placera un violent Jumping Neckbreaker. Le lutteur de la DG va cibler la nuque de son adversaire et le démolira avec un Powerbomb sur l’apron du ring. Il pensera pouvoir en finir avec son Beach Break… mais il sera contré pour un Front Flip Piledriver qui renverse la situation ! Ishimori reprend le dessus pour le plus grand plaisir de la foule et il réussira à placer son Telaraña suivi du 450 Splash… mais cela ne suffit pas. Tanizaki roule en dehors du ring et Ishimori s’élance alors pour un Diving Moonsault… mais c’est esquivé ! Ishimori fait une roulade arrière pour amortir l’atterrissage mais il mangera direct un violent Shining Wizard avant de se faire projeter contre les barrières de sécurité ! Tanizaki s’empare ensuite d’un kendo stick et claquera un violent coup sur la nuque du lutteur de la NOAH avant de porter un Russian Leg Sweep à l’aide du kendo, à la manière du Sandman ! Tanizaki pense remporter le match par count out mais Ishimori reviendra de justesse dans le ring au compte de 19 ! Naoki s’en arrache les cheveux et va alors grimper sur le poteau pour son Diving Knee Strike… mais il est séché en plein vol par un Superkick !!! Tai-Chan tient à peine debout mais enchaînera directement avec son Revolución puis s’écroule sur le corps de son adversaire complètement KO : 1…2…3.
15min49 – 63%

La foule exulte ! Ishimori gagne son ticket pour la finale mais il ne tient plus debout et aura besoin de l’arbitre pour se relever. D’ailleurs on ne sait même pas si la finale aura bien lieu puisque l’on n’a aucune nouvelle de Davey Richards…  Ishimori est raccompagné en backstages pour se reposer alors que l’on annonce au public un entracte d’une demi-heure avant la finale qui aura bien lieu. Davey Richards est dans un sale état mais a refusé de déclarer forfait. Pendant cette courte pause le public pourra être divertit via un mini concert du groupe de j-rock The Musmus qui présente son nouvel album : Tale 1.   MARINE SNOW – The Musmus (2016)

** J-Crown 2016 – Final **
TNA X Division Champion Davey Richards vs. GHC Junior Heavyweight Champion Taiji Ishimori

IT’S TIME… for the Main Event of the evening, and it’s for… The J-Crown ! Nos deux finalistes sont dans un sale état physiquement mais mentalement ils sont au top. Richards est ultra concentré et son regard est de glace alors que Taiji Ishimori semble au contraire en feu, brûlant d’impatience d’en découdre. La cloche sonne et les deux hommes vont se serrer la main sous les applaudissements avant de lancer le lock-up, à ce jeu là c’est l’américain qui prendra le dessus et ramènera brutalement son adversaire au sol avant de lui appliquer plusieurs torsions sur un bras. Ishimori réussira à se dégager et se relève en saut carpé puis revient à la charge mais il se prendra un violent Alarm Clock ! Il titube et The Lone Wolf va alors se jeter sur lui… mais il tombe dans le piège de son adversaire qui l’enverra par-dessus les cordes avant de porter un magnifique Slingshot Hurricanrana ! Le champion GHC Jr. prendra ensuite son élan sur la rampe… mais il est stoppé en pleine course par un violent Lariat !!! L’américain enchaîne immédiatement avec un running sitout powerbomb sur le sol de l’arena puis renvoi Ishimori dans le ring. Il s’envolera ensuite pour un magnifique Shooting Star Press qui touche sa cible puis verrouille dans la foulée la Kimura… mais il y aura ropebreak. Richards traîne alors Ishimori au centre du ring et tente un Sharpshooter… mais il est repoussé contre un poteau ! Il revient vite à l’assaut mais sera surpris par un magnifique Moonsault Slam en pleine course ! Ishimori va alors reprendre l’avantage grâce à sa vitesse et placera plusieurs grosses prises pour affaiblir l’américain, notamment un Death Valley Driver suivi d’un High Angle Senton Bomb… mais Richards se dégagera à 2. Ishimori tentera alors le Revolución… mais Davey passe dans son dos et y va d’un violente Release German Suplex ! Ishimori est retombé durement sur sa nuque déjà bien meurtris par Tanizaki. The American Wolf claque encore plusieurs gros coups puis tente le DR Driver mais Ishimori est toujours là est le repousse dans les cordes… Handspring Enzuigiri ! Taiji n’a rien vu venir et s’est fait éclaté la tête ! Davey enchaînera direct avec le DR Driver… mais à la surprise générale Taiji trouve la force de s’en sortir ! Davey enrage et se met alors en position de prédateur près à achever sa proie… Creeping Death ! NON ! Ishimori esquive le Discus Roundhouse Kick et attrape le lutteur de la TNA en roll-up : 1…2…2.99 ! Davey s’en sort et se relève en vitesse, plus enragé que jamais… mais Ishimori l’accueil avec un Superkick dans le genou puis un nouveau en pleine mâchoire ! Davey est groggy et Ishimori va alors lui planter la tête dans le ring avec son Double Underhook Piledriver, l’Hermosillo ! GOSH ! Après tout ce que Davey Richards a subit ce soir, ce move l’a littéralement achevé ! L’américain est complètement KO et l’arbitre hésitera même à stopper le match mais il laissera finalement Ishimori faire le compte… pour la victoire.
17min50 – 66%

Taiji Ishimori entre dans la légende ! Il vient de remporter le J-Crown 2016 après un match dantesque contre Davey Richards… sans oublier ses deux victoires de prestige contre Mascara Dorada et Naoki Tanizaki ! La foule acclame comme jamais le lutteur de la NOAH qui reste à genoux, les larmes aux yeux alors que des officiels ainsi que The Great Sasuke rejoignent le ring pour lui remettre une coupe, une couronne, ainsi qu’un chèque de 3 millions de Yens ! Davey Richards finira par se relever et ira serrer le vainqueur dans ses bras sous une ovation de la foule qui hurle « please come back » à l’américain. La célébration se poursuivra par un discours émouvant du Great Sasuke, mais aussi de plusieurs autres personnalités comme le président de la NOAH Akira Taue et Naomichi Marufuji qui félicitent Ishimori pour avoir fait honneur à leur fédération. Ce 20ème anniversaire du J-Crown se termine alors que plusieurs lutteurs de la NOAH rejoignent le ring et prennent Ishimori sur leurs épaules et le ramènent en backstages sous les applaudissements du public.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: NJPW World   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World