Forum de catch toutes fédérations confondues : WWE, IMPACT, Puroresu, Indy, Lucha...
 



 

 NJPW World

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Tim Flyn
19th Dan - Savior



Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014


MessageSujet: Re: NJPW World   Ven 25 Nov - 18:02


NJPW+++
November 5th 2016 – Oita, Oita Event Hall (Attendance : 826)


Les membres de Los Ingobernables sont en vestiaires et parlent de la Team Dragon Gate. EVIL bout d’impatience d’affronter Eita, il ne veut pas simplement reprendre le titre NEVER World+, il veut aussi détruire son ennemi. Naito lui répond que l’objectif #1 ce soir est d’affaiblir le plus possible CIMA avant Power Struggle. SANADA et lui seront dans le ring face à CIMA et Mochizuki mais il compte sur le reste du groupe pour être prêt à intervenir.

• NEVER World+ Championship : Eita © vs. EVIL Watanabe
The King Of Darkness attaque immédiatement Eita lors de son entrée et le passera à tabac sous les huées de la foule… mais Eita finit par se ressaisir et s’armera d’une chaise pour fracasser le bras de l’ancien champion ! Eita reprend confiance mais son élan sera stoppé par un monstrueux Pop-up Samoan Drop. EVIL continue son travail de démolition et finira par tenter son STO… mais Eita bloque et renverse en Fujiwara Armbar, puis transforme pour son Numero Uno ! EVIL hurle de douleur mais trouvera la force d’aller chercher les cordes. Le combat se poursuit avec des échanges de coups intenses… EVIL est bien handicapé par son bras mais cela ne l’empêche pas de frapper très fort, quitte à se faire souffrir lui-même ! Eita se fera arracher la tête par un Roaring Elbow immédiatement suivi du STO… mais à la surprise générale le champion se dégagera du compte in-extremis. EVIL est furieux et va alors attaquer violemment l’arbitre, ce qui causera immédiatement sa disqualification. – 14min01, 66%

Eita est toujours champion car le King Of Darkness n’a pas sût maîtriser sa colère. Il bout de rage et va alors s’emparer d’une chaise et s’apprête à fracasser le crâne d’Eita qui se relève difficilement… mais CIMA et Masaaki Mochizuki débarquent en renfort, immédiatement suivi de SANADA et Tetsuya Naito ! Le prochain match est lancé…

• Team Dragon Gate (CIMA & Masaaki Mochizuki) vs. Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito & SANADA)
Le combat part rapidement dans tous les sens et l’arbitre aura du mal à garder le contrôle. Naito et CIMA finissent par se retrouver seuls dans le ring pour un avant goût de l’affrontement à Power Struggle… mais El Ingobernable va tout faire pour énerver son adversaire en refusant le contact. Il finit par surprendre CIMA avec un aveuglement puis tag avec SANADA qui prend l’avantage et porte bientôt son TKO suivi du Skull End… mais CIMA refuse d’abandonner. Les deux lutteurs de la Dragon Gate reprennent le dessus et SANADA subira finalement un enchaînement de coups dévastateur, se faisant achever par le Meteora de CIMA : 1…2…3. – 11min59, 78%

Naito est dégoûté mais préfèrera repartir en rageant sous les menaces de CIMA. Celui-ci n’hésitera pas à traiter Naito de fillette et lui promet de lui faire subir la fureur du dragon demain soir à Power Struggle ! El Ingobernable va se rendre compte que la Dragon Gate n’est pas une fédération de seconde zone, bien au contraire, et que les membres de son roster font partit des meilleurs au monde !!! CHAIRSHOT ! CIMA vient de se faire fracasser par un coup en traître de Kamaitachi ! Mochizuki veut alors intervenir mais il est aveuglé par un Black Mist de BUSHI ! CIMA subira ensuite un violent passage à tabac sous les rires de Naito… mais T-Hawk, K-Ness et Yokosuka débarqueront en vitesse pour sauver leur leader. Mais peut importe, CIMA se tord de douleur, l’objectif est donc remplit aux yeux de Tetsuya Naito.

• Fujita Hayato vs. Will Ospreay
L’anglais fait son retour après plusieurs semaines d’absence suite à une commotion. Il affronte ce soir l’un des membres du trio qui défiera les champion NEVER Openweight 6-Man Tag demain soir. C’est donc un combat préparatoire où les deux hommes vont pouvoir se jauger et offriront un grand spectacle. Hayato se montre très agressif, ciblant notamment la tête de Will mais celui-ci se montre agile comme un chat pour esquiver les attaques du yakuza et réussira à lui tenir tête… jusqu’à se faire contre un hurricanranna pour un violent GTS ! Hayato va reprendre l’avantage et finira par verrouiller sa Guillotine Choke… mais l’anglais refuse d’abandonner. Il est toutefois bien affaiblit et Hayato s’apprêtera alors à l’achever avec son Running Knee Strike… mais soudain Kazuchika Okada apparaît en haut de la rampe ! Hayato se laisse distraire une seconde et cela suffira pour que The Aerial Assassin place son OsCutter suivi du compte de 3 sous le regard amusé du Rain Maker – 13min44, 81%

Hayato est furieux et insulte son ennemi avec férocité et déclare que demain soir il arrachera les titres trios des mains de CHAOS ! Ce groupe de minables ne fait pas le poids face à la Jingai Corporation, bientôt ils seront tous à genoux devant leurs nouveaux maîtres.

• Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto) vs. Masato Tanaka & Takashi Sugiura
Le champion NEVER Openweight fait équipe avec son challengeur. C’est une alliance des plus rôdées, leur palmarès en est la preuve, mais ce soir ils devront aller dans la même direction malgré la tension palpable. Leurs adversaires sont des plus redoutables et Goto va rappeler à tous pourquoi il est le vainqueur du G1 Climax 2016. C’est un combat épique qui s’engage, les 4 brutes vont s’échanger les coups avec férocité pendant presque 30min. Chaque fois qu’un colosse s’effondre son binôme vient prendre sa place, la bataille semble sans fin et il en faudra beaucoup pour que finalement le Stone Pitbull Tomohiro Ishii soit abattu par un Roaring Elbow de Tanaka suivi d’un Olympic Slam de Sugiura – 27min54, 81%

Quelle bataille ! La foule fait une ovation aux vainqueurs qui vont maintenant se fixer avec intensité pendant plusieurs très longues secondes… jusqu’à ce que Katsuyori Shibata apparaisse en haut de la rampe. L’ancien champion NEVER Openweight déclare que le combat de demain sera un véritable choc des titans et qu’il l’observera avec la plus grande attention, car qu’importe le vainqueur : il sera sa prochaine cible !



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Lun 28 Nov - 22:52


NJPW Power Struggle
November 7th 2016 – Fukuoka, Fukuoka Convention center (Attendance : 7,125)


• Los Ingobernables de Japon (BUSHI & Kamaitachi) vs. K-neSuka (K-Ness & Susumu Yokosuka) vs. Jay White & David Finlay Jr. vs. Máscara Dorada & Titán
Comme on pouvait s’y attendre cet opener est un véritable spotfest. Les 2 mexicains feront honneur à la Lucha Libre avec des moves high fly par légions mais les autres équipes ne sont pas reste et chacune aura son moment de domination. Il faudra s’accrocher pour suivre le rythme du match et les nearfalls seront nombreux ! La tension entre les membres de Los Ingobernables et la Team Dragon Gate est intense et les 2 teams semblent même oublier la présence de leurs adversaires…. En fin de match Susumu réussira à terrasser Kamaitachi avec son Jumbo no Kachi mais BUSHI le surprendra ensuite avec un Black Mist ! The Jet Black Death Mask tentera ensuite son MX… mais David Finlay Jr. lui éclate la mâchoire avec un Corner Running Uppercut puis l’attrape pour son Prima Nocta ! 1…2… 3 ! – 13min30, 75%

Victoire surprise des deux young lions qui ont impressionnés le public et celui-ci montrera son respect avec de nombreux applaudissements ! Après ça The Celtic Prince prend la parole et annonce qu’ils sont à la NJPW depuis maintenant plusieurs années et il est temps pour eux de tenter de remporter leurs premiers titres. Cette victoire de ce soir leur donne la légitimité pour défier les champions IWGP Junior Heavyweight Tag Team Fénix et Flamita ! Ce dernier est actuellement blessé mais lors de son retour il devra être à 100% de ses capacités pour relever leur défi.

• IWGP Tag Team Championship : Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) © vs. The Young Bucks (Matt & Nick Jackson)
Les frères Jackson ont l’opportunité de passer un cap dans leur carrière mais pour cela ils vont devoir abattre 2 des vétérans les plus coriaces du roster, ce qui ne sera pas une partie de plaisir. Dans un premier temps les gaijins réussissent à mener la rencontre en jouant de leur vitesse pour esquiver les attaques des champions et claqueront même leur Superkicks dans la face de Nakanishi mais celui-ci reste debout et y va d’un violent double lariat ! La vapeur s’inverse et les vétérans reprennent le contrôle du combat, lentement mais sûrement. Mais les Bucks ne lâchent et rien et réussiront plusieurs contres qui leurs permettent de balancer Nakanishi à l’extérieur puis ils tenteront leur More Bang Fore Your Bucks sur Nagata… mais celui-ci contre et démolit Matt avec son Backdrop Hold ! Nick bondira alors de la 3ème corde mais il est attrapé au vol par Manabu Nakanishi… The Wild Man achèvera le plus jeune des frères Jackson avec son Hercules Cutter. – 14min54, 68%    

Les deux vétérans auront plus transpiré que prévu mais c’est encore une victoire pour Wild Justice. Ils prendront donc part à la World Tag League 2016 en tant que champions ! On nous annonce d’ailleurs que le tournoi débutera dès la semaine prochaine et verra s’affronter 40 lutteurs, soit 20 équipes, répartis en 4 blocs.

• IWGP U-30 Openweight Championship : Michael Elgin © vs. Adam Cole
Très belle affiche qui oppose deux anciens champions ROH World ! Ce soir ils se battent pour le titre de représentant de la nouvelle génération à la NJPW et c’est évidemment une bataille des plus disputés qui va se livrer dans ce ring. Adam Cole se montre très arrogant en début de match mais Big Mike va vite lui faire comprendre qu’il n’est pas là pour rigoler en frappant très fort et en portant même son Burning Hammer après quelques minutes de match seulement ! Cole s’en sortira et va alors changer d’attitude, faisant tout pour affaiblir le champion. La bagarre dégénéra à l’extérieur et verra plusieurs moves dangereux être exécuté, comme un powerbomb sur l’apron du ring ou encore un Front Flip Piledriver sur le sol de l’arena ! Elgin passe près du KO après ce move mais remontera dans le ring de justesse au compte de 18. Cole va alors s’acharner sur le canadien, le frappant au sol et l’étranglant même dans les cordes puis il tentera d’en finir avec sa Florida Key… mais Elgin réussi à le repousser dans les cordes puis le sèche au retour avec un monstrueux Lariat ! Les deux hommes sont à terre épuisés, et finiront par se relever en même temps. Cole tentera alors un Superkick… mais The Canadian Grizzly contre en attrapant la jambe de son adversaire puis le hisse son sur ses épaules pour une violente Revolution Bomb au centre du ring. – 15min52, 65%  

Big Mike défend son titre pour la 5ème fois et prouve qu’il représente bien le futur de la New Japan ! Après le match Katsuhiko Nakajima rejoint le ring pour féliciter son allié de TIGER CENTURY puis lui propose de terminer l’année 2016 en participant à la World Tag League à ses côtés. Michael Elgin accepte sans hésitation et déclare qu’ensemble ils auront la force de détrôner les champions IWGP Tag Team à Wrestle Kingdom 11.

• IWGP Junior Heavyweight Championship : YAMATO © vs. Taiji Ishimori
Le membre de TIGER CENTURY a remporté  le J-Crown, un tournoi comportant 8 champions poids légers de fédérations à travers le monde, c’est donc un adversaire des plus dangereux pour YAMATO. Celui-ci s’est d’ailleurs incliné lors de ce même tournoi mais peut se targuer d’avoir remporté le Best of the Super Juniors 2016. Autant dire que les 2 hommes font partis des meilleurs Juniors au monde et que ce combat va être une rencontre au sommet ! Ishimori est plus motivé que jamais et va immédiatement prendre le contrôle du match grâce à sa fougue, mais YAMATO est tel un chasseur cherchant à épuiser sa proie… il finira par stopper l’élan du tigre et placera plusieurs gros coups comme son Go To Hospital ou son Spear. Ishimori est maintenant en grande difficulté mais il trouvera la force de s’en sortir et contrera même le Gallaria pour un Tilt-a-whirl DDT avant de porter son 450 Splash… mais YAMATO n’a pas eu son compte. Les deux hommes se relèvent en vitesse et se lanceront dans un échange de coups intenses… YAMATO réussira à bloquer un coup et verrouille direct son Doujime Sleeper ! Ishimori est en position dangereuse mais réussira à faire trébucher YAMATO qui finit sur la 2nde corde et mangera un Tiger Feint Kick… mais il revient direct à la charge avec un formidable Spear à travers le cordes ! Les deux ont fait une terrible chute à l’extérieur et auront du mal à se relever. Ishimori rampe dans le ring mais YAMATO est sur ses talons et lui portera direct le Gallaria : 1…2…2.99 ! WHAT ??? Le champion n’en revient pas et menace l’arbitre mais Ishimori le surprendra avec un roll-up : 1… Kick out ! YAMATO se relève direct et se rue sur le challengeur mais celui-ci esquive le coup et place son Revolución, mais encore une fois il n’obtient pas la victoire ! Tai-chan est à bout de force et tentera alors de grimper sur la 3ème corde pour tenter un nouveau 450 Splash… mais YAMATO le rejoindra sur le top rope. Les deux vont alors s’échanger des coups très stiffs… et finiront par s’écrouler dans le ring, complètement KO après un double headbutt. – 25min23, 80%  

YAMATO conserve son titre mais ce soir il aura trouvé un adversaire à sa taille capable de le pousser dans ses derniers retranchements. Ishimori se relève difficilement, visiblement très déçu, et annoncera que ce soir il n’a pas était vaincu par YAMATO ! Cela ne peut se terminer ainsi, un rematch aura lieu et cette fois il repartira avec le titre. Le champion n’est quand à lui pas convaincu et déclare qu’Ishimori ne réussira jamais à dépasser la puissance de The Almighty ; YAMATO a sous-estimé son adversaire mais cela ne se reproduira plus.

Togi Makabe est en train de se préparer en backstages pour son match de ce soir face au champion IWGP Heavyweight Shingo Takagi. The Unchained Gorilla sait que ce combat sera très physique et il semble plus que prêt ; les marques sur son corps démontrent un entraînement très rude. Soudain quelqu’un rentre dans la pièce et Makabe le toise du regard… puis lui souhaite bienvenue dans Great Bash Heel. La caméra nous montre alors le nouveau membre du clan, il s’agit de Kotoka ! Le diplômé du Dragon Gate Dojo va serrer la main de Makabe et le remercie pour l’opportunité, ce à quoi le vétéran déclare qu’il connait le potentiel de Kotoka, celui-ci est excentrique mais fera honneur à GBH. Le segment se termine alors que le young lion annonce que les titres trios seront en leur possession dans quelques minutes… BLEEEEEHHHHH !

• NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship : CHAOS (Will Ospreay, Beretta & Rocky Romero) © vs. Jingai Corporation (Fujita Hayato, Kenoh & Naoki Tanizaki) vs. Great Bash Heel (Tomoaki Honma, Toru Yano & Kotoka)
Les 9 hommes vont tout donner dans ce combat, surtout le jeune Kotoka qui veut prouver sa valeur à ses nouveaux alliés. Toutefois Yano et Honma ne sont pas à 100% de leurs capacités suite aux évènements dernières semaines, beatdown et match en cage n’ont pas aidés. Le trio GBH aura donc du mal à prendre le dessus et tout se jouera entre CHAOS et Jingai Corp. Les champions impressionnent toujours autant par leur rapidité et leur agilité, notamment Will Ospreay qui fait lever la foule à plusieurs reprises, mais les yakuzas se montrent encore une fois très agressif. En fin de match les membres de CHAOS réussiront à sortir tout le monde du ring et s’apprêteront à achever Toru Yano avec le Strong Zero des RPG Vice… mais la Jingai Corporation revient à la charge pour un violent beatdown à coup de batte, chaise et pied de biche !!!! Ospreay pisse le sang et se fera achever par un Running Knee Strike de Fujita Hayato. 13min02, 79%

La foule n’en revient pas et hue copieusement les nouveaux champions trios qui pavanent avec les ceintures ! A présent chaque membre de la Jingai Corporation détient un titre ; la domination du clan yakuza annonce des heures sombres à la NJPW. Après le départ des nouveaux champions une équipe médicale viendra prendre en charge Will Ospreay qui revient tout juste d’une commotion cérébrale,  les coups de ce soir n’ont pas du arrangé son état… mais l’anglais refuse toute aide et se relève par lui-même sous les applaudissements de la foule. Kazuchika Okada, le leader de CHAOS, va alors rejoindre le ring et félicite Ospreay pour son courage et promet de le venger en remettant Fujita Hayato à sa place ; le bad boy ne va pas pouvoir fuir éternellement la colère du Rain Maker.

• NEVER Openweight Championship : Takashi Sugiura © vs. Masato Tanaka
Match historique puisque l’actuel champion est détenteur du plus grand nombre de défenses (x7) et il affronte ce soir le premier NEVER Openweight champion de l’Histoire, qui fut aussi son équipier à la NOAH. Les 2 hommes se connaissent par cœur et se respectent mais ne se feront aucun cadeau, cela va donner un combat dantesque bien que plutôt bref. La cloche sonne et les deux vont immédiatement se lancer dans un échange de coups très stiffs et Masato Tanaka réussira à claquer un Rolling Elbow qui fait s’écrouler Sugiura ! The Killing Machine évite de justesse un Sliding Elbow Smash puis se relève comme enrager et va faire reculer Tanaka sous une pluie de coups ! L’ancien ECW World Champion se retrouve rapidement en difficulté mais sa volonté d’acier lui permet de se relever inexorablement. Sugiura donne tout ce qu’il a mais cela ne suffit pas à arrêter le challengeur qui réussira à contrer un Olympic Slam en Tornado DDT ! Tanaka reprend l’avantage et portera même son Diamond Dust… mais seulement pour le compte de 2. Il passe à la vitesse supérieure, en mode extrême, en sortant une table et tentera de balancer son adversaire à travers… mais c’est lui qui finira par s’écraser dessus après un monstrueux Powerbomb par-dessus les cordes !!! Sugiura célèbre déjà sa victoire alors que l’arbitre fait son décompte… mais il s’arrête à 19 ! Le champion NEVER Openweight se retourne, surpris, et se fera alors décrocher la tête par un Rolling Elbow de Tanaka !!! 1…2…3 ! – 12min55, 68%

Nous avons un nouveau champion !!! Masato Tanaka a réussi à détrôner Sugiura et met fin à sa série de victimes !!! La foule acclame "Dangan" qui remporte le titre pour la 2nde fois de sa carrière. Sugiura reprend ses esprits et réalise ce qu’il vient d’arriver… il est furieux mais ravalera sa colère et acceptera une poignée de main de son ancien équipier. Soudain Katsuyori Shibata, qui observait le match depuis la table des commentateurs, rentre dans le ring en fixant le titre. The Rabid Dog rappelle sa volonté d’être l’homme fort de la division et défi Tanaka pour un match de championnat à Wrestle Kingdom 11 ! Le nouveau champion va pour accepter… mais Sugiura s’interpose et déclare qu’il mérite son rematch, il veut lui aussi affronter le champion lors du plus grand show de l’année. La tension monte et Tanaka annonce alors qu’il ne refuse aucun défi, cela sera un 3-Way pour le titre NEVER Openweight !!!!  

• Tetsuya Naito vs. CIMA
C’est un combat très attendu, la tension est à son comble avant le match et l’on peut sentir la haine entre les deux lutteurs. Naito va même montrer son mépris envers le poster boy de la Dragon Gate en lui crachant au visage… mais cela déclenche la colère de CIMA qui se jette sur lui alors que la cloche n’a pas encore sonnée ! Naito subit une pluie de coups et ira alors se réfugier dans les cordes, puis imposera son faux rythme en début de rencontre afin d’énerver encore plus CIMA. Mais celui-ci réussi à se calmer et montre qu’il est solide psychologiquement en n’entrant pas dans le jeu de son adversaire. Le roublard finit par se lasser et revient à la charge… mais CIMA l’accueil comme il se doit et reprend le dessus ! Naito est en très mauvaise posture et se prendra tout l’arsenal de move de son rival… jusqu’à ce que celui-ci tente le Schwein mais Naito se retient aux cordes puis guillotinera "Aku no Hana" dessus. El Ingobernable démontre ensuite qu’il est un fin stratège, s’acharnant sur une jambe de CIMA pour l’handicaper puis tentera de le faire abandonner… mais sans succès. Il tentera alors d’en finir avec le Destino… mais CIMA contre en le ramenant sur ses épaules : SCHWEIN ! Cette fois c’est passé et Mister DG tente alors le compte : 1…2…3…1000 ! L’arbitre est distrait pas Los Ingobernables ! Mais le reste de la Team Dragon Gate débarque alors et un énorme brawl débute à l’extérieur, monopolisant l’attention de l’arbitre. Naito a repris ses esprits et semble prépare un mauvais coup mais soudain Eita rentre dans le ring… et plie CIMA en deux avec un low blow !?!? WHAT !!! La foule hue copieusement le champion NEVER World+ alors que Naito affiche un sourire narquois… et achève son ennemi avec le Destino. – 17min49, 86%

Les membres de Los Ingobernables sont huées comme jamais mais cela les amuse, ce soir ils ont remportés une très grande victoire mais de la pire des manières : grâce à la traîtrise d’Eita ! CIMA est dégoûté, il n’en revient pas et demande des explications au young lion mais celui le snob. Tetsuya Naito présente alors Eita comme le nouveau membre de Los Ingobernables de Japon, déclarant avoir vu son potentiel lorsqu’il a détrôné EVIL. Ce dernier est d’ailleurs assez énervé de voir son ennemi rejoindre leur rang mais ne proteste pas et laisse Naito vanter le groupe, annonçant une nouvelle aube pour Los Ingobernables !  

• IWGP Intercontinental Championship : Naomichi Marufuji © vs. Kota Ibushi
Cela fait plusieurs mois que Kota Ibushi lorgne sur le titre Intercontinental mais c’est son premier titleshot. Les deux hommes se respectent et se serreront la main avant le combat sous les applaudissements, toutefois Marufuji sait que son adversaire se donnera à 1000% car son ambition passe au dessus de leur amitié, il a même refusé d’intégrer TIGER CENTURY pour cela. Le combat commence avec un échange très technique de contres et d’esquives et c’est le challengeur qui aura le dernier mot en plaçant un magnifique Pele Kick ! Ibushi débute très bien la rencontre et n’hésite pas à prendre tous les risques, notamment avec un Golden Triangle Moonsault sur son adversaire à l’extérieur ! Mais Marufuji finit par se ressaisir et rappelle pourquoi on le surnomme The Genius : il est imprévisible et innovant. Ibushi aura du mal à tenir le rythme et mangera même le Ko-Oh, mais il reste debout et claque un violent Lariat qui sèche le champion ! Ibushi enchaînera avec un Phoenix Splash mais n’obtient pas le compte de 3. Il tentera alors sa Golden Star Bomb, mais il est contré en hurricanrana et percute un coin face première… Marufuji enchaînera immédiatement avec le Shiranui mais n’obtient pas le compte non plus. Les deux hommes se lancent à nouveau dans un enchaînement complètement dingue et le champion réussira à bloquer Kota dans un Triangle Chock après avoir claqué un nouveau Ko-Oh ! Le challengeur est à deux doigt de tomber dans les vapes… mais il retrouve soudain ses forces grâce à sa rage de vaincre et se relève en soulevant son adversaire ! Sitout Powerbomb !!! 1….2….2.99 ! Kenny Omega tire l’arbitre par le pied et le sort du ring ! The Cleaner va ensuite menacer Kota Ibushi qui est fou de rage… mais soudain Naomichi Marufuji étale l’ancien champion avec son Ko-Oh et Ibushi enchaîne avec son Sitout Powerbomb ! Ibushi et Marufuji éjectent ensuite Omega du ring puis ramènent l’arbitre… et relancent le lock-up. Marufuji réussi à prendre l’avantage et tente le Shiranui… mais Ibushi bloque et y va d’une formidable Dragon Suplex qu’il enchaînera sans hésitation avec une Phoenix Plex exécutée à la perfection : 1…2…3 ! Nous avons un nouveau champion. – 30min44, 82%

Quel combat ! Kota Ibushi remporte le titre IWGP Intercontinental pour la première fois de sa carrière alors que Naomichi Marufuji s’incline dès sa seconde défense. Mais il n’est pas mauvais perdant et sait reconnaitre sa défaite ainsi que la valeur de son adversaire. Marufuji félicite son ami et lui tend la main en signe de respect, Kota acceptera humblement puis remercie son adversaire pour lui avoir offert un si grand match… mais les amabilités sont interrompus par les hurlements de colère de Kenny Omega ! Le leader du BULLET CLUB hurle qu’il mérite son rematch, il aurait dû l’avoir il y a longtemps et il n’aurait jamais permis que ce déchet de Kota touche à ce titre. Ibushi répond alors que contrairement à The Cleaner il sera un grand champion et ne fera pas tout pour ne pas mettre son en jeu… Omega veut un titleshot ? Très bien. Depuis son retour ils se sont affrontés à deux reprises en solo et les scores sont aujourd’hui à 1 partout. Il est temps de les départager une bonne fois pour toutes, mais cette fois ce sera dans un match de championnat… à Wrestle Kingdom 11 !!!!

• IWGP Heavyweight Championship : Shingo Takagi © vs. Togi Makabe
IT’S MAIN EVENT TIME ! Le leader de la Jingai Corporation va devoir défendre son titre pour la première fois contre un adversaire des plus coriaces. Makabe est un ancien champion IWGP Heavyweight et rêve depuis de nombreuses années de reconquérir ce titre, et s’il peut le faire en détrônant Shingo c’est encore mieux. Les deux hommes se méprisent et vont immédiatement se lancer dans un interminable échange de coups… jusqu’à ce Shingo aveugle Makabe avant de lui arracher la tête avec un Lariat ! Shingo pavane mais le challengeur est déjà debout : GERMAN SUPLEX ! Shingo n’a rien vu venir et se refugie à l’extérieur… mais Makabe le rejoint et va lui faire goûter aux barrières de sécurité et même au poteau en acier. Il tentera ensuite un piledriver sur la table des commentateurs… mais Shingo le ramène sur épaules pour un Death Valley Driver sur les chaises des fans !!! The Last Berzerker va maintenant prendre le contrôle du match, démolissant Makabe grâce à son arsenal de moves dévastateurs… mais The Unchained Gorilla se relève inexorablement ! Shingo s’énerve et tentera un nouveau Pumping Bomber… mais Togi le stop avec un SPEAR ! The Bousou King Kong combat maintenant à l’instinct, libérant sa sauvagerie, et fera reculer le champion sous ses assauts… mais The Last Berzerker entre lui aussi en rage ! Les deux brutes vont s’échanger les coups en se hurlant dessus tels des démons et finiront tous les deux au sol après un monstrueux Double Lariat ! Shingo est le premier debout et réussira à porter son Original Falconry, une variante d’Olympic Slam, mais le challengeur se relève illico ! Shingo réussira toutefois à maitriser son adversaire simien et le hissera sur la 3ème corde pour le Last Falconry… mais Makabe se débat... SPIDER SUPLEX ! Shingo s’est fait démolir et le leader de Great Bash Heel enchaînera sans hésiter avec son King Kong Knee Drop : 1…2…2.99 ! Ce n’est pas possible ! Makabe enrage mais ne perd pas une seconde et se met en position pour en finir : KING KONG LARIAT ! NON ! Shingo a bloqué le bras de son adversaire et y va direct de son Made in Japan ! Mais il n’en reste pas là et verrouille son Anaconda Vice, le MANKIRI, en plein centre du ring ! Togi Makabe n’a aucune échappatoire mais refuse d’abandonner… mais la pression est trop forte et il finira par tomber inconscient. L’arbitre stop immédiatement la rencontre. – 27min28, 83%

La cloche a retentit mais Shingo refuse toujours de lâcher sa victime ! Red Shoes Unno menace alors Shingo de lui faire perdre son titre par non respect de l’arbitre… ce qui sera efficace ; ou pas.  En effet  Shingo va attraper l’arbitre par le col pour lui faire comprendre qu’on ne menace pas le Yakuza King sans en payer le prix. Le reste de la Jingai Corporation rejoindra alors le ring et ils forceront Unno à embrasser les bottes du champion IWGP Heavyweight… mais soudain Hirooki Goto apparaît en haut de la rampe. Le membre du clan CHAOS interpelle Shingo en déclarant que son égo devrait être le dernier de ses problèmes… Goto est le vainqueur du G1 Climax 2016 et affrontera donc Shingo Takagi lors du Main Event de Wrestle Kingdom 11. Il rappelle aussi sa victoire contre Shingo dans le cadre du G1 et promet que le résultat sera le même le 4 janvier au Tokyo Dome. Il se bat depuis tant d’années pour devenir champion IWGP Heavyweight et désormais il est à deux doigts d’atteindre son objectif… ce n’est pas Shingo qui l’en empêchera !!!! Le leader le Jingai Corporation éclate alors de rire et répond que Goto n’est qu’un rêveur mais que la réalité sera celle de son échec. La Jingai Corporation est désormais la force dominante et personne n’est en mesure de les arrêter. Le show se termine sur des images des deux rivaux se fusillant du regard, le clash lors de Wrestle Kingdom promet d’être un moment légendaire dans l’histoire du puroresu !



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Sam 3 Déc - 21:09


NJPW+++
November 12th 2016 –  Miyagi, Wakayanagi General Gymnasium (Attendance : 918)


• Fénix vs. David Finlay Jr.
Opener de qualité entre les 2 poids légers qui s’affronteront bientôt dans un match de championnat lorsque Flamita sera de retour de blessure. Finlay se montre technique et cherche à garder son adversaire au sol… mais le luchador trouve toujours une parade et réussi à reprendre l’avantage. Fénix pensera pouvoir en finir… mais il se fera stopper en plein vol pour un European Uppercut de The Celtic Prince, immédiatement suivi du Prima Nocta pour le compte de 3. – 7mmin54, 58%

Très belle victoire du rookie qui abat la moitié des champions IWGP Junior Heavyweight Tag Team ! Jay White, qui assistait au match depuis les abords du ring, rejoint son allié et les deux célèbrent ensemble sous les applaudissements. Fénix se montre bon perdant en félicitant le vainqueur puis lui dit qu’il connait désormais son potentiel et que lui et Flamita seront prêts lorsqu’ils s’affronteront pour les titres.

• NEVER World+ Championship : Eita © vs. Kotoka
Le nouveau membre de Los Ingobernables de Japon affronte le nouveau membre de Great Bash Heel. Les deux young lions se connaissent très bien pour s’être formés et affrontés à de nombreuses reprises à la Dragon Gate. Sans surprise c’est un combat disputé et Kotoka impressionne alors que le champion se met le public à dos en adoptant une attitude arrogante et méprisante. Eita s’acharnera sur un bras de son adversaire, et malgré les tentatives de comeback Kotoka finira par abandonner après s’être fait bloquer dans le Numero Uno – 10min25, 69%  

Le champion célèbre sous les huées et est rejoint dans le ring par son nouveau mentor Tetsuya Naito. Celui-ci vante l’intelligence et la perspicacité d’Eita qui le place au dessus de tous les lutteurs de la Dragon Gate car il a su faire table rase de son passé pour se concentrer sur l’avenir. C’est un ambitieux et c’est pourquoi il mérite sa place parmi Los Ingobernables de Japon ! Eita va pour prendre la parole mais il est directement interrompu par l’arrivée de T-Hawk ! Celui-ci est dégoûté par la trahison de son "frère" et promet qu’il lui fera payer, et ce dès la semaine prochaine puisqu’il s’emparera du titre NEVER World+ ! Les deux anciens membres de Millenials se fixeront avec haine plusieurs dizaines secondes sous le regard amusé de Tetsuya Naito.

• CHAOS (Kazuchika Okada, Tomohiro Ishii & YOSHI-HASHI) vs. Katsuyori Shibata, Masato Tanaka & Takashi Sugiura
Les 3 piliers de la division NEVER Openweight doivent faire équipe ce soir alors qu’ils affronteront dans un Triple Threat à Wrestle Kingdom. C’est une situation très compliqué et évidemment ils auront du mal à coopérer malgré leur respect mutuel, les tensions sont très importantes et cela permet à CHAOS de prendre le contrôle du match. Tomohiro Ishii rappelle qu’il est le recordman du nombre de règne NEVER Openweight et fera une très forte impression dans ce match, notamment dans une séquence contre Katsuyori Shibata mais celui-ci tient bon et se relèvera même du Rain Maker ! Finalement les 3 futurs adversaires réussiront à faire le ménage dans le ring et Masato Tanaka achèvera YOSHI-HASHI avec sa Dangan Rolling Elbow ! – 14min12, 78%  

Après le match les 3 hommes se défient du regard puis on nous rappelle que Masato Tanaka et Takashi Sugiura devront continuer à faire équipe plusieurs semaines puisqu’ils participent ensemble à la World Tag League 2016. Rappelons qu’ils sont d’anciens GHC Tag Team champions ainsi que double vainqueurs de la Global Tag League. Seront-ils les premiers à remportés les tournois par équipe de la NOAH et de la NJPW ? Quand à Shibata il fera lui aussi équipe avec un lutteur de la NOAH en la personne de Go Shiozaki.

• CHAOS (Hirooki Goto, Rocky Romero, Beretta & Will Ospreay) vs. Jingai Corporation (Shingo Takagi, Fujita Hayato, Kenoh & Naoki Tanizaki)
Le clan yakuza détient actuellement les titres Heavyweight et trios, ce combat les opposent à leurs challengeurs. Ospreay porte un masque de protection sur le visage suite au beatdown à Power Struggle leur ayant coûté les titres trios, on peut tout de même lire sa soif de vengeance dans ses yeux. Le combat démarre tout de suite très fort et l’intensité atteint très vite un niveau impressionnant, la haine entre les 2 clans est palpable. Il n’y aura pas la moindre preuve de respect. Les membres de la Jingai Corporation s’acharneront notamment sur Goto car Shingo veut blesser le vainqueur du G1 Climax… mais The Samurai Of Chaos se montre extrêmement coriace, et après une bataille intense il réussira à placer son Shouten sur Tanizaki alors que ses 3 alliés s’envolent par-dessus les cordes directement sur les 3 autres yakuzas. – 15min30, 76%

Shingo est furieux et s’empare alors d’une chaise pour attaquer Goto… mais le reste du clan CHAOS débarque en renfort. Les membres de la Jingai Corporation sont en très nette infériorité numérique et préfèreront alors battre en retraite sous les huées du public ! Le show se termine alors que Hirooki Goto réitère sa prophétie : à Wrestle Kingdom 11 il deviendra champion IWGP Heavyweight pour la 1ère fois de sa carrière ! L’ère du Sabre approche.



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Sam 10 Déc - 16:42


NJPW World Tag League 2016 Day 1
November 17th 2016 –  Fukuoka, Fukuoka Civic Gymnasium (Attendance : 3,103)


• Dark Match : Jay White & David Finlay Jr. def. Great Bash Heel (Kotoka & Toru Yano) après un Missile Dropkick de White sur Yano – 5min13, 48%

• Los Ingobernables de Japon (Eita, BUSHI & Kamaitachi) vs. Team Dragon Gate (T-Hawk, K-Ness & Susumu Yokosuka)
Les 2 clans s’affrontent une nouvelle fois dans une bataille disputée. Eita est la cible principale de ses anciens équipiers, en particulier de T-Hawk qui ne lui fera aucun cadeau. Le champion NEVER World+ peut toutefois compter sur les fourberies de ses équipiers qui permettront au trio heel de prendre l’avantage… mais c’est finalement la team DG qui sortira vainqueur de l’affrontement lorsque Susumu Yokosuka décapite Kamaitachi avec son Jumbo no Kachi après que BUSHI est accidentellement aveuglé son équipier avec un Black Mist. – 11min12, 80%  

• World Tag League Block D : Bruiser Brothers (Trevor & Brodie Lee) vs. Dangan Yankees (Masato Tanaka & Takashi Sugiura)
Ce premier match de l’édition 2016 du tournoi oppose une équipe invaincue à une alliance forcée entre deux rivaux. Mais Tanaka et Sugiura coopèreront sans problème et font parler leur stiffness pour prendre le contrôle du match… jusqu’à ce que le combat dégénère avec un violent brawl à l’extérieur. Les Bruiser Brothers se montrent une nouvelle fois très agressif et sans scrupules… mais l’ancien lutteur de l’ECW Masato Tanaka montre sa volonté d’acier en se relevant après plusieurs très gros coups de chaises et il fracassera Trevor Lee à travers une table ! Big Brodie se retrouve seul et finira par s’incliner après un Rolling Elbow suivi d’un Olympic Slam de Sugiura – 14min05, 66%

Très grosse victoire du détenteur du titre NEVER Openweight ainsi que de l’ancien champion ! Les 2 hommes prouvent que malgré leur rivalité ils sont peut être l’une des équipes plus dangereuses du tournoi en infligeant leur première défaite aux Bruiser Brothers.  

• World Tag League Block B : TenKoji (Hiroyoshi Tenzan & Satoshi Kojima) vs. Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa)
Les 2 vétérans, multiples champions par équipe et vainqueurs de la World Tag League, affrontent ce soir la fratrie polynésienne qui va leur donner beaucoup de mal. Tama et Tanga semblent en effet plus en forme que jamais, travaillant parfaitement en équipe en jouant des points forts de chacun, toutefois il en faudra beaucoup pour abattre Tenzan et Kojima. Ceux-ci font honneur à la tradition du puroresu grâce à un style old school des plus efficaces, mais leurs adversaires sont plus coriaces que prévu. En fin de match Tama Tonga réussira à surprendre Kojima avec le Gun Stun à la manière de Karl Anderson puis les 2 frères appliqueront leur Guerilla Warfare sur Tenzan pour le compte de 3. – 12min32, 74%

Bad Luck Fale rejoint ses potes dans le ring et les 3 membres des Tongan Typhoons célèbrent devant un public mitigé. Tama Tonga s’empare ensuite d’un micro et prédit leur victoire lors de cette World Tag League ! Leur instinct de guerrier fera la différence, ils ont ça dans le sang !

• World Tag League Block D : Nightmare Violence Connection (Akira Tozawa & Kevin Steen) vs. The Briscoe Brothers (Jay & Mark Briscoe)
La NJPW a réussi un très gros coup en signant sous contrat Kevin Steen alors que celui-ci était à la WWE. Il retrouve donc Akira Tozawa pour reformer une équipe qui avait fait parler d’elle il y a quelques années à la PWG ! Sans surprise c’est un match des plus intenses où les 4 hommes se rendront coup pour coup. Les 2 frères rednecks sont bien plus expérimentés en équipe mais le duo canado-nippon se montre des plus agressifs, stiffs as fuck et portant les prises avec une rare violence. Alors que la bataille semble approcher de son terme, Mark et Tozawa se lanceront dans un échange de coups qui finira par un double yakuza kick ! Leurs équipiers respectifs prennent le relais… et Steen placera un eye pock des plus fourbes avant de porter son Package Piledriver ! Tozawa enchaînera avec une monstrueuse Deadlift German Suplex pour le compte de 3. – 13min58, 71%

Les deux vainqueurs ne montreront aucun respect envers leurs adversaires et leur cracheront même dessus avant de repartir sous les huées.

• YAMATO vs. Will Ospreay
Ce combat est l’opportunité pour l’anglais de prouver sa valeur face au champion Junior Heavyweight, c’est la première rencontre entre les 2. Ospreay fait le show grâce sa fougue et sa maitrise des airs et il réussira à mettre le champion en difficulté à plusieurs reprises… mais YAMATO ne se laisse pas impressionner et rappelle pourquoi on l’appelle The Almighty en calmant les ardeurs du jeune lion britannique, finissant par le terrasser avec son Gallaria après avoir contré l’OsCutter ! – 13min45, 81%

Ospreay est forcement déçu mais promet de continuer à s’entraîner toujours plus dur et d’être celui qui détrônera YAMATO ! Le champion le snob et déclare qu’il n’a pas de temps à perdre avec un gamin. Il représente l’élite mondiale de la division Junior Heavyweight et que PERSONNE n’est en mesure d’atteindre son niveau ! A ce moment là le champion GHC Junior Heavyweight Taiji Ishimori fait son apparition et rappelle qu’à Power Struggle il n’a peut être pas battu YAMATO… mais l’inverse est aussi vrai ! Ishimori a prouvé au monde entier qu’il au moins au niveau de YAMATO et pour cela il mérite un rematch : il défi le champion IWGP Junior Heavyweight pour un match à Wrestle Kingdom 11 ! The Almighty répond qu’il accepte simplement pour remettre Ishimori à sa place une bonne fois pour toutes, déclarant que Taiji va se brûler les ailes à vouloir voler trop près du Soleil.

• World Tag League Block A : Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) vs. Canadian Death Squad (René Duprée & Davey Boy Smith Jr.)
Le duo canadien a des comptes à régler avec les actuels champions IWGP Tag Team puisque c’est contre eux qu’ils ont perdus les titres en juillet dernier. Comme lors des précédents affrontements le combat sera disputé mais les gaijins réussiront à prendre l’avantage grâce de nombreux moves et combos en équipes, réussissant à isoler Nakanishi…  jusqu’à ce que le Wild Man entre dans un second souffle qui lui permettra de faire le hot tag. Nagata reprend le contrôle du ring et malmènera Smith… mais Dupree le guillotinera sur les cordes puis les heels appliquent leur Kill ‘Em All ! 1…2…2.99 ! Nagata s’en sort in-extremis au grand damne de Smith et Dupree qui finiront par s’incliner lorsque "Blue Justice" réussira à verrouiller son Nagata Lock III, forçant Dupree à l’abandon. – 14min01, 76%

Le duo des vétérans remportent une nouvelle victoire contre les anciens champions par équipe, amenant ainsi le score à 3-0 ! Les canadiens sont furieux et promettent de remporter la World Tag League afin de pouvoir prendre leur revanche sur Nagata et Nakanishi à Wrestle Kingdom 11… mais cela ne semble pas faire frémir la team Wild Justice.

• World Tag League Block C : Team Dragon Gate (CIMA & Masaaki Mochizuki) vs. Heroes Eventually Die (Chris Hero & Tommy End)
Après un run convaincant lors du G1 Climax, Chris Hero revient à la NJPW mais pas seul puisque le néerlandais Tommy End l’accompagne. Cette équipe va faire parler sa force de frappe dès les premiers instants du match mais ils trouvent à qui parler face à 2 des meilleurs vétérans de la Dragon Gate. Mochizuki montre lui aussi sa stiffness tandis que CIMA apportera plus de technique dans ce match, et offrira une séquence d’exception face à Hero. La foule devra retenir son souffle à plusieurs reprises alors que la fin du match approche… Finalement The Anti Hero Tommy End réussira à contrer le Sankakugeri to the Face de Mochizuki avec un violent Cutter puis il enchaîner avec son Dragon Slayer et force son adversaire à abandonner. – 17min47, 74%  

La foule acclame les deux équipes après cet affrontement dantesque et les gaijins feront preuve de respect en aidant les vétérans à se relever puis en leur proposant une poignée de main… qui sera acceptée.

• World Tag League Block A : TIGER CENTURY (Katsuhiko Nakajima & Michael Elgin) vs. American Greatest Athletes (Kurt Angle & Shelton X Benjamin)
Très grosse performance des deux membres du nouveau clan TIGER CENTURY. Le duo Elgin/Nakajima semble fonctionner à merveille et les 2 donneront beaucoup de mal aux ex-WWE qui ne vont toutefois pas se laisser faire et reprendront l’avantage grâce à leurs techniques au sol. Angle fait un très gros travail sur une jambe d’Elgin qui sera bien handicapé, mais le canadien tient bon, même lorsqu’il se retrouvera bloquer dans l’Angle Lock et il réussira même à porter sa Revolution Elgin Bomb sur le médaillé Olympique… mais Shelton sauve son équipier. Finalement après plusieurs nearfalls Shelton X Benjamin réussira à décrocher la mâchoire de Nakajima avec un Superkick puis Kurt Angle enchaînera avec son Angle Slam pour le compte de 3. – 15min15, 81%

Les 2 membres de TIGER CENTURY sont évidemment très déçu par cette défaite mais Kurt Angle prendra la parole pour vanter le talent des deux hommes qui représentent bien le futur de ce business. Michael Elgin détient actuellement le titre IWGP U-30 Openweight et c’est la preuve de son talent. Elgin et Nakajima se disent honorés des paroles de la légende vivante et répondent alors qu’ils feront tout pour se montrer digne de son soutient. La World Tag League ne fait commencer et déjà ils sentent qu’ils ont le potentiel d’aller très loin malgré leur défaite… celle-ci va les rendre plus fort.

• World Tag League Block B : Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito & SANADA) vs. Katsuyori Shibata & Go Shiozaki
Sans surprises les membres de Los Ingobernables vont utiliser toutes les tactiques fourbes habituelles pour prendre l’avantage alors que le duo Shibata/Shiozaki semble avoir quelques tensions. Le lutteur de la NOAH veut montrer ce qu’il vaut, quitte à se la jouer solo, mais cela se retournera contre lui puisqu’il se fera isoler par ses adversaires et se prendra même un Superkick de SANADA suivi du Destino de Naito… mais il en faut plus pour abattre Go Shiozaki qui décidera finalement de faire le tag avec Shibata ! The Wrestler et Naito se lanceront dans un brawl intense… Shibata est meilleur sur ce terrain et réussira à mettre son adversaire au sol après une pluie de coups puis tentera le PK… mais Naito le fait trébucher dans les cordes ! SANADA lui claquera alors un coup de chaise au visage puis Naito enchaîne en roll-up : 1…2…2.99 ! Go Shiozaki brise le compte in-extremis puis portera son Go Flasher sur Naito. Shibata, le visage en sang, pourra alors enchaîner avec un PK décisif. – 16min02, 80%

• World Tag League Block C : CHAOS (Kazuchika Okada & YOSHI-HASHI) vs. Jingai Corporation (Shingo Takagi & Fujita Hayato)
On termine ce premier jour de tournoi avec l’affrontement le plus intense de la soirée car une haine monstrueuse règne entre Okada et Hayato. Les 2 yakuzas se montrent une nouvelle fois extrêmement agressif, notamment à l’encontre de YOSHI-HASHI qui subira un véritable beatdown, finissant même en sang ! Il tient à peine debout mais réussira à contrer une attaque d’Hayato et fait enfin le tag avec Okada ! The Rain Maker se rue sur son rival… mais celui-ci refuse toujours de faire face à Okada et fait le tag sous les huées. The Rain Maker se retrouve donc face à Shingo Takagi, l’actuel IWGP Heavyweight Champion, contre qui il s’est déjà incliné à Destruction in Osaka. C’est l’occasion pour Kazuchika Okada se prendre sa revanche sur le leader de la Jingai Corporation et sans surprise ce face à face sera terrible ! Les 2 Aces se rendront coup pour coup et se relèveront inexorablement. Les prises s’enchaînent et la foule retient son souffle alors qu’Okada subit l’arsenal de moves du Last Berzerker… mais The Eneru Of Pro-Wrestling ne lâche rien et finira par bloquer le Made In Japan et portera pas moins de 3 Rain Makers d’affilés… mais Fujita Hayato (qui se faisait discret depuis de longues minutes) revient à la charge et claquera son Running Knee Strike dans la mâchoire de son Némésis ! Shingo donnera alors ses dernières forces pour achever Okada avec un Pumping Bomber suivi du Last Falconry – 27min19, 76%

C’est fait ! Le champion IWGP Heavyweight vient d’abattre le Rain Maker, c’est une victoire de la Jingai Corporation ! Shingo et Hayato sont d’ailleurs rejoint par le reste du clan et les 4 hommes s’apprêtent à continuer le massacre… mais les huées se transforment en applaudissements lorsque les membres du clan CHAOS, menés par Hirooki Goto, débarquent en renfort ! Le clash entre les 2 groupes est violent et finira par la déroute des yakuzas… mais avant cela Hirooki Goto aura eu le temps de porter son GTR sur Shingo Takagi ! Le vainqueur du G1 Climax met ensuite en garde le champion IWGP Heavyweight en rappelant qu’à Wrestle Kingdom il ne pourra rien pour arrêter sa détermination !
BLOCK A
Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
American Greatest Athletes (Shelton X Benjamin & Kurt Angle) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
Canadian Death Squad (Davey Boy Smith Jr. & René Duprée) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite
TIGER CENTURY (Michael Elgin & Katsuhiko Nakajima) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite
War Machines (Hanson & Raymond Rowe)

BLOCK B
Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
Katsuyori Shibata & Go Shiozaki – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
TenKoji (Hiroyoshi Tenzan & Satoshi Kojima) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite
Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito & SANADA) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite
All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji)

BLOCK C
Jingai Corporation (Fujita Hayato & Shingo Takagi) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
Heroes Eventually Die (Chris Hero & Tommy End) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
CHAOS (Kazuchika Okada & YOSHI-HASHI) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite
Team Dragon Gate (CIMA & Masaaki Mochizuki) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite
Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma)

BLOCK D
Dangan Yankees (Takashi Sugiura & Masato Tanaka) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
Nightmare Violence Connection (Kevin Steen & Akira Tozawa) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
Bruiser Brothers (Trevor & Brodie Lee) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite
Briscoe Brothers (Mark & Jay Briscoe) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite
Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto)



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Dim 11 Déc - 10:48


NJPW+++
November 19th 2016 – Iwate, Shizukuishi Sports Park Gymnasium (Attendance : 556)



Nous sommes en direct sur le NJPW World pour un nouvel épisode de NJPW+++, le show weekly de la fédération, et cette semaine le titre NEVER World+ sera défendu lors du Main Event ! Le champion en titre Eita, membre de Los Ingobernables, est d’ailleurs en backstages pour une interview. Il critique son adversaire T-Hawk et déclare que celui-ci est jaloux car il n’a pas eu le courage de saisir la bonne opportunité ! Eita termine sa promo en déclarant que la Dragon Gate ne signifie désormais plus rien pour lui.

***

Singles Match – 20min Time Limit
Flamita vs. Jay White

Le mexicain fait son retour après quelques semaines d’absences suite à une blessure à l’épaule. Il est accompagné de son équipier Fénix alors que White peut compter sur David Finlay Jr. pour le soutenir ; rappelons que les 2 équipes s’affronteront bientôt dans un match de championnat pour les titres IWGP Junior Heavyweight Tag Team.
Le combat est sans surprise très dynamique et chacun aura son moment de domination. Flamita fait parler sa maitrise du high fly pour prendre son adversaire de vitesse mais le néozélandais cherchera toujours à ramener son adversaire au sol et le travaillera avec de nombreuses soumissions. Il sera toutefois éjecté du ring lors d’une tentative de Boston Crab puis Flamita plongera par-dessus les cordes directement sur les 2 gaijins !
Jay White réussira toutefois à reprendre l’avantage après plusieurs prises portés avec autorité, comme un gros neckbreaker, puis il grimpera sur la 3ème corde pour son Missile Dropkick… mais The Mexican Fireball le rejoint sur le top rope et l’emportera dans un Diving Moonsault Slam décisif, le Flam Fly.
Vainqueur : Flamita via pinfall – 9min39, 74%

Flamita et Fénix célèbrent sous les applaudissements puis iront faire face à leurs challengeurs. La tension est palpable mais l’on peut sentir du respect entre les futurs adversaires. On nous annoncera finalement que les titres seront remis en jeu lors du Final Day de la World Tag League.

***

Singles Match – 20min Time Limit
BUSHI vs. K-Ness

On enchaîne avec un affrontement poursuivant la rivalité entre Los Ingobernables de Japon et les lutteurs de la Dragon Gate. Cette fois c’est un face à face entre lutteur masqué.
La foule soutient à 100% K-Ness qui fera une très bonne impression malgré les sales coups de son adversaire. BUSHI va en effet s’acharner sur une jambe de K-Ness, n’hésitant pas à outrepasser les règles pour cela, afin de préparer son Reverse Figure 4 Leglock… mais K-Ness est bien meilleur sur le plan technique et trouve toujours le bon contre. Il finira par terrasser BUSHI avec son Darkness Buster après une série de kicks… mais l’arbitre sera distrait par Kamaitachi ! K-Ness est furieux et part à la poursuite du Sickle Weasel avant de remonter dans le ring… mais BUSHI lui crache son Black Mist au visage !
The Jet Black Death Mask est huée comme jamais, ce qui semble l’amusé, et il va perdre du temps à pavaner avant de tenter son MX… mais K-Ness bloque ce Diving Double Knee Facebreaker et enchaîne avec une variante de pin pour la victoire !
Vainqueur : K-Ness via pinfall – 10min55

BUSHI est furieux et va alors attaquer K-Ness en traitre avec l’aide de Kamaitachi ! Les deux heels tenteront même d’arracher le masque du Darkness Dragon… mais son équipier Susumu Yokosuka débarque en courant, chaise en main, et forcera les 2 roublards à prendre la fuite.

***

T-Hawk est en zone d’interview pour parler de son match face à Eita ce soir. On peut sentir de la haine mais aussi de la tristesse dans sa voix. La trahison d’Eita est d’autant plus importante pour lui car leur amitié remonte à plusieurs années. Ils ont pour ainsi dire lancée leur carrière ensemble au sein du clan Millenials à la Dragon Gate et aujourd’hui Eita lui tourne le dos sans aucun scrupule, seulement par opportunisme. T-Hawk ne pardonnera pas l’erreur de son ancien ami et lui fera même regretter celle-ci en lui arrachant le titre NEVER World+ !

***

6-Man Tag Team Match – 20min Time Limit
The Elite (Kenny Omega & The Young Bucks) vs. Kota Ibushi, Ricochet & KUSHIDA

L’affrontement entre Kenny Omega et Kota Ibushi à Wrestle Kingdom 11 pour le titre IWGP Intercontinental est officiel, il devrait mettre un terme à la guerre qui sévit entre les 2 rivaux, mais ce soir c’est une nouvelle escarmouche qu’ils vont se livrer en préparation de la bataille finale.  
Le trio Elite est bien plus expérimentés, ils sont d’anciens champions NEVER Openweight 6-Man Tag Team, et ils prendront sans trop de mal l’avantage dans ce combat malgré le très bon niveau de leurs adversaires. Les Young Bucks font un boulot quasi parfait mais l’arrogance est leur point faible… Ils pavaneront à de trop nombreuses reprises et cela permet au trois faces de reprendre le dessus, notamment grâce à Ricochet qui enchaîne les moves à la vitesse de l’éclair !
Il sera toutefois stoppé dans son élan par Kenny Omega qui le séchera avec son V-Trigger avant de tenter l’Aoi Shoudou… mais Kota Ibushi sauve son équipier de justesse ! Le champion Intercontinental réussira à balancer son ennemi du ring… avant de manger un Double Superkick de frères Jackson ! SUCK IT !!! Ils s’en prendront ensuite à KUSHIDA et tenteront le More Bang for Young Bucks… mais KUSHIDA renverse le Rolling Fireman’s Carry Slam de Matt pour l’Hoverboard Lock !!! Nick n’a pas le temps de réagir que Ricochet l’enverra s’écraser au centre du ring avec un Avalanche Frankensteiner… Matt ne pourra alors pas faire autrement que d’abandonner.
Vainqueurs : Kota Ibushi, Ricochet & KUSHIDA via submission – 12min38, 82%

Magnifique victoire des favoris de la foule qui célèbrent sous les applaudissements alors que les membres du BULLET CLUB repartent en rageant.

***

NEVER World+ Championship, Singles Match – 30min Time Limit
Eita © vs. T-Hawk

C’est la première fois que le titre NEVER World+ est mis en jeu dans le Main Event du show weekly alors qu’il est défendu chaque semaine, il faut dire que ce soir l’affrontement est clairement attendu. Le passif entre les 2 hommes rend ce combat encore plus intéressant et promet une bataille des plus disputées.
C’est la 3ème défense du titre pour le nouveau membre de Los Ingobernables mais il pourrait bien perdre le titre dès ce soir… en tout cas T-Hawk va tout faire pour et donnera beaucoup de mal au champion, prenant le dessus dès le début du combat. Eita devra batailler pour revenir et réussira à faire reculer son adversaire sous une pluie d’atémis, le torse de T-Hawk sera vite rouge vif sous les frappes du King of Chops ! Eita travaillera ensuite sur un bras de son ancien allié afin de préparer le Numero Uno… mais T-Hawk résiste, il ne veut rien lâcher. Il finira par placer un violent Pop-Up Knee Lift qui sèche le champion qui passera même proche du KO !
T-Hawk prouve qu’il mérite son nom de Power Master avec des prises portées avec autorité, affaiblissant le champion avant de porter le Night Ride… mais Eita contre un hurricanranna avant de verrouiller son Seated Armbar combiné à une Cloverleaf : l’Apocalypse !!! Le membre de la team Dragon Gate est à de doigts de l’abandon… mais il y aura ropebreak.
Finalement, alors que les deux hommes s’échangent les coups avec intensité, T-Hawk réussira à claquer un violent Lariat qui décapite Eita puis il le relève sans perdre une seconde et le ramène sur ses épaules : NIGHT RIDE ! Mais ? Eita retombe sur ses pieds et claque direct un Shining Wizard avant d’enchaîner avec un Oklahoma Roll-Up en prenant appui sur les cordes : 1…2…3.
Vainqueur et toujours champion : Eita via pinfall – 16min54, 74%

La foule fait une bronca et hue copieusement le membre de Los Ingobernables qui quitte le ring en vitesse, titre sur l’épaule, alors que T-Hawk se relève furieux ! Le show se termine alors que Tetsuya Naito rejoint son protégé en haut de la rampe et lui lève le bras en l’air en affichant un sourire moqueur à l’encontre de T-Hawk.



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Mer 14 Déc - 18:28


NJPW World Tag League 2016 Day 2
November 22nd 2016 –  Kumamoto, Grandmesse Kumamoto (Attendance : 2,288)



Dark Match : David Finlay Jr., Jay White & Jushin Thunder Liger def. Los Cruzados del Fuego (Fénix & Flamita) & Tiger Mask IV après le Prima Nocta de Finlay sur Tiger Mask. – 8min02, 70%

Ce second jour de la World Tag League ’16 débute avec le rappel des scores puis on nous montre les actuels IWGP Tag Team Champions en train de se préparer en backstages. Ce soir Nagata et Nakanishi combattent dans le Main Event contre l’équipe 100% gaijins composée de Kurt Angle et Shelton X Benjamin ! Wild Justice vs. American Greatest Athletes, une affiche à ne manquer sous aucun prétexte !

World Tag League 2016 Block A, Tag Team Match – 30min Time Limit
War Machines (Hanson & Raymond Rowe) vs. Canadian Death Squad (René Duprée & Davey Boy Smith Jr.)

Les anciens champions par équipe de la ROH font leurs débuts à la NJPW, ils s’étaient déjà fait remarquer à la NOAH en 2015 et cette fois encore ils vont faire une forte impression face aux deux canadiens. Le combat est intense avec de nombreux tagmoves et powermoves des deux côtés, la domination sera de 50/50 mais ce soir ce sont les américains qui auront le dernier après le Fallout des War Machines sur Dupree. – 11min35 – 50%

Les 2 barbares débutent de la meilleure des manières mais cette défaite n’est pas du goût de Smith et Duprée qui vont revenir à la charge… avant de se faire balancer du ring par Hanson et Rowe sous les applaudissements du public.

World Tag League 2016 Block D, Tag Team Match – 30min Time Limit
Bruiser Brothers (Trevor & Brodie Lee) vs. Nightmare Violence Connection (Kevin Steen & Akira Tozawa)

On pouvait s’y attendre avec ces 4 là, le combat va très vite dégénérer et se transformera en un brawl des plus anarchiques ! L’arbitre sera même mis KO et le ring va alors se transformer en champ de bataille. Les fils spirituels du Bruiser Brothers réussiront à prendre le dessus et Kevin Steen se fera terrasser par un Discus Lariat de Brodie Lee, avant que celui-ci ne mange un Yakuza Kick de Tozawa ! Les 2 poids léger vont alors se lancer dans un échange des plus stiffs et c’est le japonais qui prendra le dessus, il est bien meilleur à ce jeu là… mais Brodie revient à la charge et les 2 rednecks terrasseront Tozawa avec un combo Electric Chair/Diving Neckbreaker : 1…2…2.99 ! Steen brise le compte in-extremis puis fracassera Trevor avec un Pop-up Powerbomb ! Brodie réussira à se débarrasser de Steen en le balançant à l’extérieur… mais se fera ensuite surprendre par une monstrueuse Bridging German Suplex de Tozawa pour le compte 3. – 14min09, 67%

Nouvelle victoire de la Nightmare Violence Connection qui commence très bien ce tournoi, à contrario des Bruiser Brothers qui enchaînent les défaites… eux qui étaient jusqu’alors invaincu.

6-Man Tag Team Match – 20min Time Limit
BULLET CLUB (Adam Cole, Chase Owens & Hangman Page) vs. Team Dragon Gate (CIMA, Masaaki Mochizuki & Susumu Yokosuka)

Les lutteurs de la Dragon Gate ont l’habitude des matchs trios et prendront sans problème l’avantage dans ce combat. La différence d’expérience est grande mais le trio du BULLET CLUB réussira à renverser la vapeur avec des techniques peu glorieuses et en s’acharnant notamment sur une jambe de Mochizuki. Le King Of Kicks est bien handicapé et passera très près de la défaite après le Florida Key du Panama City Playboy… mais CIMA brise le compte de justesse ! Le combat s’emballe dans les dernières minutes et Susumu Yokosuka profitera du chaos pour terrasser Chase Owens avec son Lariat le Jumbo no Kachi ! – 10min42, 69%

World Tag League 2016 Block D, Tag Team Match – 30min Time Limit
Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto) vs. The Briscoe Brothers (Mark & Jay Briscoe)

Ce match oppose 4 membres du clan CHAOS et le respect sera donc de mise. L’expérience en équipe des américains leur permet dans un premier de prendre le combat en main avec de nombreux échanges et tag moves, mais la puissance pure de Goto et Ishii va changer la donne. Le vainqueur du G1 Climax semble meilleur que jamais et tentera d’achever Jay avec le Shouten… mais Mark revient à la charge. Les 2 frères réussiront à porter le Springboard Doomsday Device sur le samurai ! Jay pensera alors pouvoir en finir avec le Jay Driller… mais Ishii le terrasse d’un monstrueux Lariat, immédiatement suivi du GTR de Goto pour le compte de 3. – 13min55, 70%

Très belle victoire de l’alliance de la pierre et du sabre qui vient à bout d’une équipe légendaire, même-ci les frères Briscoes ne sont plus aussi craints que par le passé. Les 2 rednecks auront toutefois donné du fil à retordre à leurs équipiers de CHAOS et accepteront une poignée de main des vainqueurs sous les applaudissements.

World Tag League 2016 Block B, Tag Team Match – 30min Time Limit
Go Shiozaki & Katsuyori Shibata vs. Guerrillas Of Destiny

Combat très partagé qui verra les GOD tenir tête à deux des lutteurs les plus dangereux du tournoi. Shiozaki et Shibata sont des pointures en solo mais ont du mal à travailler en équipe, il semble y avoir une guerre d’égo entre les 2. Toutefois cela va les pousser à se dépasser et leurs adversaires auront bien du mal à contenir leur rage de vaincre. Tanga Loa est toutefois là pour encaisser les coups alors que son frère est des plus imprévisibles et réussira notamment à placer un Apron Gun Stun qui écarte Go un bon moment. Shibata tient bon malgré les combos de ses adversaires et réussira à bloquer le Silverback Tanga Loa dans sa Sleeper Hold avant de s’élancer pour son PK… GUN STUN ! Tama a surgit de nulle part ! 01…2… Intervention de Shiozaki ! Celui-ci est déchaîné et va alors faire le ménage… avant de se prendre un low blow suivi du Guerilla Warfare pour le compte de 3. – 15min44, 70%

Les Guerrillas Of Destiny remportent une victoire majeure qui leur permet de prendre la tête de leur groupe. Ils rejoignent Bad Luck Fale et le trio polynésien va repartir en pavanant alors que dans le ring la tension monte entre Shiozaki et Shibata…

World Tag League 2016 Block C, Tag Team Match – 30min Time Limit
CHAOS (Kazuchika Okada & YOSHI-HASHI) vs. Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma)

Les vainqueurs de l’édition 2015 du tournoi font ce soir leur premier match. C’est un affrontement solide où les 2 équipes vont prouver leur ténacité, notamment YOSHI-HASHI qui est la cible principale de ses adversaires. Nous aurons le droit à un face à face d’underdogs entre The Head Hunter et Honma puis un clash de Kings entre Okada et Makabe ! Celui-ci fait d’ailleurs parler sa puissance pure et sauvage pour prendre le dessus mais sera terrassé par un Rain Maker surprise… mais Honma brise le compte avec son Kokeshi ! Finalement après un dernier échange intense YOSHI-HASHI se fera river les épaules au sol après le King Kong Lariat de Makabe suivi du Diving Kokeshi de Tomoaki Honma. – 14min01, 70%

Nouvelle défaite pour le duo CHAOS qui est plutôt mal partit. Il faut dire que Kazuchika Okada semble avoir la tête ailleurs, son rival Fujita Hayato doit occuper toutes ses pensées. Après le match Makabe et Honma sont rejoint par le reste du clan Great Bash Heel puis ils annoncent leur objectif de devenir les premiers à remporter la World Tag League deux années consécutives !!!

World Tag League 2016 Block C, Tag Team Match – 30min Time Limit
Jingai Corporation (Shingo Takagi & Fujita Hayato) vs. Heroes Eventually Die (Chris Hero & Tommy End)

STIFF. Voilà ce qui va le mieux décrire cet affrontement. Les 2 gaijins se mettent immédiatement le public dans la poche en faisant reculer les 2 yakuzas sont une pluie de coups puis réussiront à isoler Hayato… jusque celui-ci dégaine un violent Knee Strike dans la mâchoire de Chris Hero puis il verrouille sa Guillotine Choke ! Hero faiblit… mais trouvera la force de ramener brutalement son adversaire au sol avec son Crash Landing ! Le tag sera fait des 2 côtés et Shingo reprendra l’avantage, prouvant qu’il mérite son titre de champion IWGP Heavyweight mais Tommy End se montre extrêmement résistant, se relevant après les prises les plus terribles ! Shingo perd patience et finira par se prendre un Roundhouse Kick suivi d’une Saito Suplex ! The Anti-Hero pensera pouvoir en finir avec son Diving Double Foot Stomp… mais Hayato le fait chuter en secouant les cordes ! Hayato prendra alors le relais et se voit déjà achever le néerlandais avec son Running Knee Strike… mais c’est esquivé et Chris Hero arrache la tête du petit con avec son Roaring Elbow, avant d’envoyer Shingo au bas du ring avec un Yakuza Kick ! End verrouillera immédiatement son Dragon Slayer et forcera Hayato à abandonner pour la plus grande joie du public ! – 20min56, 80%

C’est une ovation générale pour les 2 gaijins qui remportent leur seconde victoire consécutive dans ce tournoi en abatant des adversaires des plus dangereux ! Shingo Takagi est furieux de cette défaite et fait alors un signe en backstages… et ses hommes de main vont alors rappliquer, armés de chaises, pour passer à tabac Hero et End ! Mais c’est mal connaître les Heroes Eventually Die qui vont immédiatement étaler Kenoh et Naoki Tanizaki à coups d’Elbow Strikes et de Bicycle Kick ! Shingo est fou de colère et va hésiter à revenir lui-même dans le ring, mais le champion IWGP Heavyweight finira par se raviser et repart en rageant sous les menaces du duo gaijins.

World Tag League 2016 Block B, Tag Team Match – 30min Time Limit
Los Ingobernables de Japon (SANADA & Tetsuya Naito) vs. All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji)

Les 2 co-leaders du clan TIGER CENTURY forment une Dream Team adulée du public, contrairement à leurs adversaires qui sont haïs pour leur attitude anti-combattive. Le duo favoris de la foule fonctionne très bien va commencer ce match de la meilleure des manières… mais Naito n’a de cesse de casser le rythme du combat en se refugiant dans les cordes ou en quittant le ring ! Cela énerve Marufuji qui va alors faire des erreurs et se laissera surprendre par le Destino de Senior Tranquilo… mais Tanahashi intervient de justesse. Le combat reprend et SANADA fera une forte impression en prenant l’avantage sur The Ace of the Universe après avoir stoppé le High Fly Flow avec un Superkick ! SANADA malmène son adversaire et verrouillera même son Dragon Sleeper, le Skull End… mais la volonté de Tanahashi lui donne la force d’aller chercher les cordes. Finalement après une dernière séquence assez chaotique, Marufuji réussira à claquer son Ko-Oh dans la mâchoire de SANADA suivi du Shiranui pour le compte de 3 alors que Tanahashi se charge de sortir Naito du ring. – 18min21, 80%

La foule ovationne les 2 Aces qui célèbrent cette victoire importante au dépend de Los Ingobernables qui échouent à nouveau… Après ça Tanahashi prend la parole pour vanter l’équipe composée de Michael Elgin et Katsuhiko Nakajima qui participe elle aussi au tournoi et prédit une finale 100% TIGER CENTURY.

World Tag League 2016 Block A, Tag Team Match – 30min Time Limit
Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) vs. American Greatest Athletes (Kurt Angle & Shelton X Benjamin)

On termine cette soirée avec un match de vétérans opposant les champions en titres à deux ex-WWE. La foule est bien sûr très partagée mais surtout chauffée à bloc pour ce combat de titans. La cloche sonne et Nagata va immédiatement faire reculer Angle avec des frappes bien rudes… mais le champion olympique le ramènera brutalement au sol avec un Double Leg Takedown. Angle prend le dessus et cherchera à affaiblir une jambe de Blue Justice et celui-ci se retrouve vite handicapé. Shelton prend le relais et les américains travailleront alors avec des quicks tags tout en isolant Nagata. Celui-ci tiendra bon malgré une série de suplexs en tout genre et réussira à bloquer un Superkick de Shelton avant de lui décocher un roundhouse kick de plus secs ! Nagata fait enfin le tag et The Wild Man va alors faire le ménage !!! Nakanishi est déchaîné, portant même une Double Clothesline, mais il va vite s’épuiser et se fera surprendre par une T-Bone Suplex de Shelton ! Cela ne suffit pas mais The Gold Standard va garder le contrôle sur le champion et tentera bientôt son Pay Dirt… mais sera brutalement ramené au sol avec un Uranage ! Nakanishi tentera d’en finir avec son Hercules Cutter… mais Kurt sauve son équipier avec un  Angle Slam sur le big man ! 1…2…2.99 ! Intervention de Nagata ! Les 4 hommes sont maintenant dans le ring et se rendent coup pour coup… Manabu Nakanishi tentera alors un Lariat mais Angle se baisse et Nagata se fait décapiter ! The Wild Man n’a pas le temps de réagir qu’il mangera un Superkick de Shelton combiné à un second Angle Slam ! Cette fois il ne s’en relèvera pas. – 19min22, 76%

Ils l’ont fait ! The American Greatest Athletes viennent de battre les champions IWGP Tag Team ! Les titres n’étaient pas en jeu mais cette victoire prouve que Kurt Angle et Shelton X Benjamin forment un duo des plus impressionnants. Seront-ils capables de remporter la World Tag League pour obtenir un match de championnat à Wrestle Kingdom 11 ? Les 2 japonais ne sont pas mauvais perdants et savent reconnaitre leur défaite, ils feront preuve de respect en serrant la main des vainqueurs sous les applaudissements de la foule. Le show se termine alors que Shelton et Kurt fixent les ceintures sur les épaules des champions, sachant à présent qu’ils sont capables de s’en emparer.

BLOCK A
American Greatest Athletes (Shelton X Benjamin & Kurt Angle) – 4 points : 2 victoires | 0 défaite
Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) – 2 points : 1 victoire | 1 défaite
War Machines (Hanson & Raymond Rowe) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
Canadian Death Squad (Davey Boy Smith Jr. & René Duprée) – 0 point : 0 victoire | 2 défaites
TIGER CENTURY (Michael Elgin & Katsuhiko Nakajima) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite

BLOCK B
Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) – 4 points : 2 victoires | 0 défaite
Katsuyori Shibata & Go Shiozaki – 2 points : 1 victoire | 1 défaite
All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
TenKoji (Hiroyoshi Tenzan & Satoshi Kojima) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite
Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito & SANADA) – 0 point : 0 victoire | 2 défaites

BLOCK C
Heroes Eventually Die (Chris Hero & Tommy End) – 4 points : 2 victoires | 0 défaite
Jingai Corporation (Fujita Hayato & Shingo Takagi) – 2 points : 1 victoire | 1 défaite
Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
CHAOS (Kazuchika Okada & YOSHI-HASHI) – 0 point : 0 victoire | 2 défaites
Team Dragon Gate (CIMA & Masaaki Mochizuki) – 0 point : 0 victoire | 1 défaite

BLOCK D
Nightmare Violence Connection (Kevin Steen & Akira Tozawa) – 4 points : 2 victoires | 0 défaite
Dangan Yankees (Takashi Sugiura & Masato Tanaka) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto) – 2 points : 1 victoire | 0 défaite
Bruiser Brothers (Trevor & Brodie Lee) – 0 point : 0 victoire | 2 défaites
Briscoe Brothers (Mark & Jay Briscoe) – 0 point : 0 victoire | 2 défaites  



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Lun 19 Déc - 11:03


NJPW World Tag League 2016 Day 3
November 25th 2016 –  Miyagi, Sendai Sunplaza Hall (Attendance : 2,056)



Dark Match : Kamaitachi def. Kaito Ishida après sa Time Bomb sur le rookie. – 6min40, 59%

6-Man Tag Team Match – 20min Time Limit
CHAOS (Will Ospreay, Beretta & Rocky Romero) vs. BULLET CLUB (Adam Cole, Matt & Nick Jackson)

La foule va être chauffée à bloc par ce véritable spotfest entre gaijins. Les 2 trios se complètent à merveille et l’action sera quasi non-stop avec de très nombreux combos, contres et esquives. On ne sait plus où donner de la tête. Les membres du BULLET CLUB finiront par isoler Will Ospreay qui subira un moment de domination, mais les Roppongi Vice reviendront à la charge plus enragé que jamais… Knee Strikes et Superkick fusent dans le ring et finalement Will Ospreay profitera du chaos pour surprendre Nick avec son OsCutter pour le compte de 3. – 12min07, 72%

La foule fait une ovation aux vainqueurs alors que les membres du Club repartent dégoûtés après ce nouvel échec. Rocky Romero s’empare d’un micro et déclare que cette victoire prouve qu’ils sont encore l’un des meilleures trios à la NJPW et ils demandent donc leur rematch pour les titres NEVER Openweight 6-Man Tag Team. Les champions ne tarderont pas à débarquer… mais par la foule pour attaquer violemment les faces ! Fujita Hayato, Naoki Tanizaki et Kenoh sont hués comme jamais mais cela amuse les 3 membres de la Jingai Corporation qui cracheront alors sur les corps de leurs rivaux avant de repartir. Le combat aura lieu mais aucune date n’est encore fixée.

Singles Match – 20min Time Limit
EVIL Watanabe vs. Susumu Yokosuka

On poursuit la soirée avec un nouveau combat dans la guerre opposant Los Ingobernables à la Dragon Gate. The King Of Darkness prouve qu’il est l’homme fort de son groupe en faisant parler sa puissance de destruction, mais Yokosuka n’est pas le premier venu et prouve qu’il mérite son surnom de Technic Master pour tenir bon face aux assauts de son adversaire. EVIL finira par étaler son adversaire avec une série d’elbow strikes des plus stiffs puis il tentera son STO… mais il est contré pour le Yokosuka Cutter, suivi immédiatement du Jumbo No Kachi pour le compte de 3. – 9min10, 60%

Susumu Yokosuka célèbre sa victoire sous les applaudissements puis prend la parole pour rappeler son très bon palmarès à la Dragon Gate. Il est entre autres 2x Open the Dream Gate Champion, chose que ses adversaires ont tendance à oublier. Yokosuka déclare alors sa volonté de briller ici aussi à la New Japan Pro-Wrestling mais jure qu’il ne trahira pas ses alliés comme l’a fait Eita.

Nous retrouvons EVIL Watanabe en backstages, celui-ci est furieux contre lui-même et se défoule en défonçant le matériel technique sur son passage. Soudain il croise la route d’Eita avec la ceinture NEVER World+ sur l’épaule. Eita affiche un sourire narquois et déclare que le King Of Darkness ne fait plus peur à grand monde… EVIL s’énerve et va alors frapper son "allié" mais Tetsuya Naito s’interpose. Le leader de Los Ingobernables va dans le sens d’Eita en déclarant que celui-ci a fait honneur au clan ces dernières semaines, contrairement à EVIL. Naito donne une dernière chance à son Enforcer de mériter sa place dans le clan en se rendant utile ce soir.


World Tag League 2016 Block B, Tag Team Match – 30min Time Limit
TenKoji (Hiroyoshi Tenzan & Satoshi Kojima) vs. Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito & SANADA)

Les 2 "rudos" se font à nouveau remarquer par leur attitude anti sportive qui va vite énerver les 2 vétérans. Tenzan et Kojima vont alors faire parler leur très grande expérience en équipe pour prendre le contrôle du combat après avoir réussi à mettre la main sur Naito. Celui-ci passera un sale quart d’heure mais il réussira à retourner la situation en son avantage en ciblant un genou de Kojima. The Japanese Buffalo cède du terrain et cela permettra à SANADA de prendre le relais puis de jouer de sa vitesse pour reprendre le contrôle… mais la fougue de la jeunesse sera stoppé par un violent Lariato de Kojima suivi du TenKoji Cutter ! 1…2…2.99 ! Naito brise le compte in-extremis. Un brawl s’en suit et l’arbitre sera distrait… ce qui permet à EVIL de rentrer dans le ring pour porter son STO à Kojima, permettant la victoire de SANADA et Naito – 12min50, 78%

Los Ingobernables remportent leur première victoire dans ce tournoi grâce au King Of Darkness qui s’est racheté aux yeux de Naito. Ce dernier affiche d’ailleurs un grand sourire et prend sa pose Tranquilo pour célébrer malgré les huées.

World Tag League Block A, Tag Team Match – 30min Time Limit
TIGER CENTURY (Michael Elgin & Katsuhiko Nakajima) vs. Canadian Death Squad (Davey Boy Smith Jr. & René Duprée)

Les 2 "young tigers" sont les grands favoris de la foule et vont tout donner dans ce combat, mais leur adversaire ne sont pas en reste. Smith et Duprée sont des spécialistes du combat par équipe et ils vont le prouver en prenant rapidement le contrôle du combat, isolant Nakajima et l’affaiblissant avec des powermoves et de nombreuses soumissions… mais The Young Volcano tient bon et se dégagera du Sharpshooter avant de terrasser Smith avec son Death Roll Kick ! Il tentera le tag mais Dupree l’en empêche en verrouillant son Cobra Clutch… Nakajima réussira toutefois à faire le tag avec Big Mike qui grimpera sur la 3ème corde pour un Standing High Fly Flow sur Dupree après que Nakajima se soit libérer de l’étreinte ! Le champion U-30 Openweight fait ensuite le ménage… mais les ex-Suzukigun finiront par reprendre l’avantage et porteront leur Kill ‘Em All ! 1…2…2.99 ! Nakajima est intervenu in-extremis ! Les 2 canadiens réussiront à se débarrasser du nippon mais Big Mike les surprendra ensuite avec un Double Lariat avant d’achever Duprée avec sa Revolution Elgin Bomb ! – 16min07, 80%

Quel match ! Les 2 tigres ont conquis la foule qui leur fait une ovation. Elgin et Nakajima remporte leur première victoire dans ce tournoi en abattant les aux anciens champions IWGP Tag Team ! C’est une grande victoire. Les 3 autres membres de TIGER CENTURY rejoindront d’ailleurs le ring pour célébrer avec Mike et Katsuhiko alors que les 2 canadiens repartent en rageant suite à cette 3ème défaite consécutive.

World Tag League Block A, Tag Team Match – 30min Time Limit
Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) vs. War Machines (Hanson & Raymond Rowe)

Les 2 barbares américains ont l’occasion de prouver leur valeur en affrontant les champions en titre et ils vont évidemment tout donner. Les vétérans frappent très fort mais les War Machines sont des coriaces, des véritables bêtes de guerre et il en faudra beaucoup pour stopper leur élan. La rage des 2 américains leur permettra de prendre le contrôle du ring avec de nombreux combos en équipe, notamment sur Nakanishi qui a du mal à tenir le rythme. The Wild Man se prendra même le Fall Out… mais réussira à se dégager du compte, puis se relève en hurlant comme un sauvage ! Hanson et Rowe se jette sur lui avec une pluie de coups mais Nakanishi ne recule pas d’un pouce et finira par sécher les gaijins avec un double lariat puis il fait le tag… avant de s’écrouler de fatigue. Yuji Nagata réussira alors à éjecter Hanson du ring… mais Rowe le surprendra avec son Shotgun Knees suivi du Death Rowe ! Il tente alors le compte… mais Blue Justice lui attrape le bras et le ramène au sol pour son Nagata Lock III ! Rowe sera forcé d’abandonner. -  13min19, 64%

Après le match les champions font preuve de respect envers les américains et leur proposer une poignée de main… Hanson et Rowe accepteront humblement puis quitteront le ring sous les applaudissements.

World Tag League Block D, Tag Team Match – 30min Time Limit
Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto) vs. Bruiser Brothers (Brodie & Trevor Lee)

Le tournoi se poursuit avec un clash de styles : le strong style japonais pur et dur face à la sauvagerie des brawlers américains. Les Bruiser Brothers se montrent des plus agressifs et imprévisibles, tels des enragés, mais Ishii et Goto tiennent bon face à leurs assauts, tel des colosses. L’alliance de la Pierre et du Sabre réussira à prendre le dessus en ciblant les jambes du géant Brodie Lee puis en travaillant avec des quicktags pour ne pas lui laisser le temps de reprendre son souffle. The Samurai Of Chaos pensera pouvoir en finir avec son Shouten… mais Brodie Lee ne se laisse pas soulever et claquera un violent Discus Lariat ! 1… Dégagement illico du vainqueur du G1 Climax… mais à peine sur pied il se fera broyer par le Mushroom Stomp de Trevor Lee !!! The Technical Savage est déchaîné mais Goto finira par le contrer et place son GTR ! 1…2…2.99 ! Intervention in-extremis de Brodie Lee ! Goto réussira à se débarrasser du géant puis fait le tag avec Ishii qui fracassera alors Trevor avec plusieurs headbutts avant de tenter l’Ishii Driller… NON ! Trevor contre en small package : 1…2…3 !!! – 15min45, 61%

La foule n’en revient pas, tout comme les 2 membres de CHAOS qui restent médusés alors que les Bruiser Brothers repartent en célébrant à la mode redneck ! Les Bruiser Brothers remportent leur première victoire du tournoi… et quelle victoire ! Ishii et Goto sont évidemment déçu mais savent reconnaitre leur défaite et promettent qu’ils seront mieux préparés pour la suite du tournoi.

World Tag League 2016 Block C, Tag Team Match – 30min Time Limit
Team Dragon Gate (CIMA & Masaaki Mochizuki) vs. Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma)

Combat de vétérans qui sera partagé autant dans le ring que dans la foule. CIMA et Mochizuki sont bien meilleurs sur le plan technique et cela leur permet de prendre l’avantage, notamment sur Honma qui se défendra comme un beau diable mais qui ne pourra pas faire grand-chose face aux combos de la team Dragon Gate. Il finira par se faire mettre au tapis par le Sankakugeri to the Face de Mochizuki mais il se dégagera miraculeusement du compte. CIMA tentera alors son Meteora de la 3ème corde… mais The Ultimate Underdog évite de justesse puis fait le tag ! The Unchained Gorilla est en liberté et va faire un carnage dans le ring, repoussant les assauts de ses adversaires et les terrassant à coup de lariats, inversant totalement le sens de la rencontre ! Honma prendra le relais et tentera très vite sa Diving Headbutt sur Mochizuki… mais celui-ci le rejoint sur la 3ème corde pour une Superplex ! NON ! Makabe attrape The King Of Kicks en Electric Chair : KOKESHI DOOMSDAY DEVICE ! Honma a plongé tête première sur Mochizuki qui a chuté violemment et ne pourra pas se sortir du compte de 3. – 15min30, 79%

Très belle victoire des membres de Great Bash Heel qui sont acclamés par la foule. Ils feront alors preuve de respect en aidant Mochizuki à se relever puis en proposant une poignée de mains aux vaincus… celle-ci sera acceptée. CIMA et Mochizuki ne sont pas mauvais perdants et savent reconnaître la valeur de leurs adversaires.

World Tag League Block C, Tag Team Match – 30min Time Limit
CHAOS (Kazuchika Okada & YOSHI-HASHI) vs. Heroes Eventually Die (Chris Hero & Tommy End)
 
Kazuchika Okada montre une nouvelle fois qu’il fait partie de l’élite à la New Japan mais malheureusement son équipier n’est pas au niveau et ne réussi pas à tenir le rythme. Toute la bonne volonté du monde ne suffira pas à YOSHI-HASHI pour tenir tête aux hard hits machines que sont Hero & End. Les 2 gaijins frappent très fort et semblent en parfaite symbiose dans le ring… et malgré un Rain Maker chacun ils auront finalement le dernier mot après un combo de Bicycle Kicks et Rolling Eblows Strikes qui achèvent le pauvre YOSHI-HASHI. – 11min14, 76%  

Cela fait 3 défaites consécutives pour CHAOS. Le Rain Maker et le premier NEVER World+ Champion de l’Histoire n’ont plus aucune chance de remporter ce tournoi, mais peuvent encore sauver l’honneur avec une victoire lors de leur prochain match contre CIMA et Masaaki Mochizuki. C’est tout le contraire pour Chris Hero et Tommy End qui obtiennent quand à eux leur 3ème victoire du tournoi pour aucune défaite ! Le duo gaijins semblent invulnérables et les chances de les voir en demi-finale sont des plus élevées. Le match contre les GBH sera décisif.  

World Tag League Block B, Tag Team Match – 30min Time Limit
Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) vs. All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji)

Très gros défi pour les 2 polynésiens qui affrontent 2 des plus grandes stars du roster, toutefois leur expérience en équipe pourra peut-être faire la différence. Le combat débute immédiatement avec un rythme très soutenu, Tanahashi et Marufuji sont en feu et la foule va les soutenir à 200% alors que les 2 frères tentent tant bien que mal de tenir la cadence. La puissance brute et primitive de Tanga Loa lui permettra toutefois de reprendre le contrôle du ring en faisant un travail de destruction ciblant le dos de Tanahashi. Les quicktags du côté des GOD leur permettent d’isoler The Ace of the Universe mais il finira par s’en sortir en contrant le Gun Stun de Tama Tonga pour sa Dragon Suplex ! Marufuji prend le relais et va alors démontrer tout son talent en malmenant The Bad Boy. The Silverback tentera de venir au secours de son frère mais il mangera le Ko-Oh suivi du Shiranui… NON ! Tanga Loa garde Marufuji sur ses épaules puis le ramène brutalement au sol avec un Running Powerslam ! Tama Tanga enchaînera direct avec le Gun Stun : 1…2…2.99 ! WHAT ?!?! Les 2 frères n’en reviennent pas et tentent alors leur Guerilla Warfare… mais Tanahashi plonge de la 3ème corde pour un Standing High Fly Flow sur Tanga Loa ! Son "grand" frère est alors surpris par Marufuji qui lui portera un Emerald Flowsion décisif pour le plus grand plaisir de la foule. – 20min25, 72%  

Quel combat ! Les 2 Aces remportent une nouvelle victoire mais les 2 fils de King Haku les auront poussés dans leurs retranchements. Mais la célébration est de courte durée : Bad Luck Fale rentre dans le ring et terrasse les 2 tigres avec un Double Lariat ! Tanahashi se prendra ensuite le Bad Luck Fall tandis que Marufuji ne pourra cette fois pas échapper au Guerilla Warfare ! Les 3 autres membres de TIGER CENTURY rappliqueront en renfort mais il est déjà trop tard et les Tongan Typhoons repartent tranquillement sous les huées.

World Tag League Block D, Tag Team Match – 30min Time Limit
Nightmare Violence Connection (Kevin Steen & Akira Tozawa) vs. Dangan Yankees (Masato Tanaka & Takashi Sugiura)

On termine cette 3ème soirée avec un combat qui promet d’être brutal. L’alliance Tanaka/Sugiura fonctionne toujours aussi bien malgré leur prochain affrontement à Wrestle Kingdom. Tozawa aura bien essayé de joué là-dessus en tentant de semer la discorde mais il va seulement récoler une averse de coups… il y répondra tant bien que mal mais sera forcé d’aller faire le tag avec le québécois. Steen se montre assez imprévisible et portera de nombreux powermoves sur Tanaka, tous plus dangereux les uns que les autres… mais le champion NEVER Openweight a connu pire et se relève inexorablement ! Steen n’en revient pas et se laissera alors surprendre par un Rolling Elbow en pleine gorge, mais Tozawa brise le compte. Le combat s’emballe dans les dernières minutes et l’arbitre aura du mal à garder le calme… il finira même par se faire sécher par un Yakuza Kick de Tozawa destiné à Sugiura ! Celui-ci enchaînera direct avec son Olympic Yohei Slam… mais le zèbre est toujours KO. Chairshot ! Kevin Steen a fracassé Sugiura et en rajoutera une couche avec son Package Piledriver directement sur l’arme… avant d’être à son tour attaqué à coup de chaise par Tanaka ! Un combat de chaises va alors s’engager et Tanaka réussira à prendre le dessus, tenant toujours debout après un monstrueux coup lui ayant ouvert le crâne… mais Tozawa le plie en deux avec un low blow puis il y va de sa Snap German Suplex ! Steen réveille l’arbitre de force avec des claques : 1….2….2.99 ! WHAT ? Steen n’en revient pas et demande alors à Tozawa de lui envoyer Tanaka pour son Pop-Up Powerbomb… mais c’est contré en hurricanranna ! Steen percute alors Tozawa qui est projeté à l’extérieur du ring… Le québécois n’aura pas le temps de comprendre ce qu’il vient d’arriver qu’il sera sécher par un Rolling Elbow Smash de Tanaka suivi du Olympic Yohei Slam de Sugiura pour le compte de 3. – 25min00, 82%

La foule fait une ovation aux deux vainqueurs qui ont réussi à déjouer les ruses de leurs adversaires et s’octroient une seconde victoire dans ce tournoi. Les Dangan Yankees sont bon bel et bien toujours aussi dangereux. Après le combat les 2 équipiers ET rivaux se serrent la main avec respect mais se défient aussi du regard… La tension est palpable, la question est de savoir si l’équipe tiendra jusqu’à la fin du tournoi ou bien si elle implosera avant.

BLOCK A
American Greatest Athletes (Shelton X Benjamin & Kurt Angle) – 4 points : 2 victoires | 0 défaite
Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) – 4 points : 2 victoires | 1 défaite
TIGER CENTURY (Michael Elgin & Katsuhiko Nakajima) – 2 points : 1 victoire | 1 défaite
War Machines (Hanson & Raymond Rowe) – 2 points : 1 victoire | 1 défaite
Canadian Death Squad (Davey Boy Smith Jr. & René Duprée) – 0 point : 0 victoire | 3 défaites

BLOCK B
Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) – 4 points : 2 victoires | 1 défaite
All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji) – 4 points : 2 victoires | 0 défaite
Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito & SANADA) – 2 points : 1 victoire | 2 défaites
Katsuyori Shibata & Go Shiozaki – 2 points : 1 victoire | 1 défaite
TenKoji (Hiroyoshi Tenzan & Satoshi Kojima) – 0 point : 0 victoire | 2 défaites

BLOCK C
Heroes Eventually Die (Chris Hero & Tommy End) – 6 points : 3 victoires | 0 défaite
Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma) – 4 points : 2 victoires | 0 défaite
Jingai Corporation (Fujita Hayato & Shingo Takagi) – 2 points : 1 victoire | 1 défaite
CHAOS (Kazuchika Okada & YOSHI-HASHI) – 0 point : 0 victoire | 3 défaites
Team Dragon Gate (CIMA & Masaaki Mochizuki) – 0 point : 0 victoire | 2 défaites

BLOCK D
Nightmare Violence Connection (Kevin Steen & Akira Tozawa) – 4 points : 2 victoires | 1 défaite
Dangan Yankees (Takashi Sugiura & Masato Tanaka) – 4 points : 2 victoires | 0 défaite
Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto) – 2 points : 1 victoire | 1 défaite
Bruiser Brothers (Trevor & Brodie Lee) – 2 points : 1 victoire | 2 défaites
Briscoe Brothers (Mark & Jay Briscoe) – 0 point : 0 victoire | 2 défaites    





Dernière édition par Tim Flyn le Mer 21 Déc - 8:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Mar 20 Déc - 17:51


NJPW+++
November 26th 2016 – Nagano, Chino Civic Hall Multi Hall (Attendance : 702)



8-Man Tag Team Match – 20min Time Limit
BULLET CLUB (The Young Bucks, Chase Owens & Hangman Page) vs. Los Cruzados del Fuego (Fénix & Flamita), David Finlay Jr. & Jay White

On commence cet épisode avec un combat complètement fou. Le high fly est à l’honneur dans ce spotfest qui va chauffer la foule. Jay White et David Finlay Jr. font ce soir équipe avec les champion Jr. Tag Team qu’ils affronteront dans quelques jours, mais cela n’empêche pas les 4 hommes de parfaitement travailler en équipe grâce à leur respect mutuel. Du côté du BULLET CLUB les Young Bucks vont comme à leur habitude démontrer qu’ils sont l’une des équipes les plus efficaces du circuit, et ils ne vont pas se priver de s’en vanter, mais leurs équipiers ont plus de mal à tenir le rythme. La fin de match est assez chaotique avec de nombreux nearfalls et c’est finalement Chase Owens qui subira le compte après le Double Moonsault Slam des mexicains. – 10min01, 68%

Nouvelle défaite pour le BULLET CLUB qui n’arrivent décidemment pas à sortir la tête de l’eau. Leur seul espoir de gloire repose actuellement sur les épaules de leur leader Kenny Omega qui tentera de reprendre le titre IWGP Intercontinental des mains de Kota Ibushi à Wrestle Kingdom 11.

Tag Team Match – 20min Time Limit
Jingai Corporation (Naoki Tanizaki & Kenoh) vs. Roppongi Vice (Beretta & Rocky Romero)

Combat de préparation avant le rematch pour les titres trios qui opposera la Jingai Corp. aux anciens champions membres de CHAOS. Ceux-ci sont d’ailleurs plus motivés que jamais et leur expérience en équipe leur permet de prendre l’avantage sur les yakuzas. Toutefois ceux-ci se montrent une nouvelle fois très agressifs et s’acharneront sur une jambe de Beretta qui se retrouvera bien handicapé. The Dudebuster réussira toutefois à esquive le Running Knee Strike de Tanizaki et le surprend avec son Tornado DDT avant de faire le tag ! Romero reprendra l’avantage et prend confiance. Les RPG Vice tenteront alors leur Strong Zero… mais Tanizaki fait trébucher Romero sur les cordes ! Kenoh renversera alors la prise de Beretta en sunset flip, avant de lui éclater la tête avec son Soccer Kick pour le compte de 3. – 12min31, 71%

Fujita Hayato rejoint ses équipiers dans le ring et les champions NEVER Openweight 6-Man Tag Team vont alors se foutre des challengeurs. Will Ospreay viendra confronter Hayato pour le défier en 1vs1… mais Hayato répond qu’il fait partie de la World Tag League et qu’il n’a pas de temps à perdre avec un loser comme Ospreay. Le trio heel repart en pavanant sous les huées alors que l’on sent la rage de vaincre dans les yeux des membres de CHAOS !

NEVER World+ Championship, Singles Match – 30min Time Limit
Eita © vs. Toru Yano

Yano débarque dans le ring une bouteille à la main… et dès que la cloche sonne il va cracher du saké au visage d’Eita avant de l’attraper en roll-up : 1…2…2.99 ! C’était juste ! Eita a failli se faire voler et cela va le rendre fou de rage. Il va s’acharner sur un bras de Yano et n’hésitera pas à se servir des cordes pour des torsions encore plus douloureuses. The Sublime Master Thief réussira toutefois à stopper l’élan du champion avec un Spear puis poursuit sa tactique de fourbe : étranglements, eye pock et même low blow, toujours dans le dos de l’arbitre ! Yano pensera pouvoir en finir avec Brainbuster mais Eita le ramène brutalement au sol avec un Arm Wrench puis verrouille son Numero Uno et force Yano a abandonner en quelques secondes. – 8min02, 74%

Le champion NEVER World+ est furieux de cette mascarade de combat et déclare qu’un loser comme Yano n’a pas sa place à la New Japan Pro-Wrestling. Il va alors bloquer le bras de Yano dans une chaise et s’apprête à lui briser… mais les Great Bash Heel débarquent pour sauver leur équipier ! Los Ingobernables de Japon rejoignent le ring à leur tour et finalement un combat 3vs3 est organisé.

6-Man Tag Team Match – 30min Time Limit
Great Bash Heel (Togi Makabe, Tomoaki Honma & Kotoka) vs. Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito, SANADA & EVIL Watanabe)

Main Event de qualité qui verra notamment le jeune Kotoka faire quelque belles actions qui lui valent le soutient du public même s’il subit ensuite un moment de domination des heels. Il réussira toutefois à se relever du STO d’EVIL ce qui entraîne l’incompréhension total chez Los Ingobernables ainsi que des menaces de Naito à l’encontre du King of Darkness ! Kotoka en profite pour faire le tag avec Makabe qui va faire parler sa puissance face à EVIL puis s’occupera de Naito, portant même son King Kong Lariat avant de tenter son Diving Knee Drop… mais SANADA le fait tomber du poteau ! Honma prend le relais pour le plus grand plaisir de la foule mais son élan sera coupé par un Superkick de SANADA suivi du Destino de Tetsuya Naito pour le compte de 3. – 14min57, 73%

Le show se termine alors que Los Ingobernables célèbrent cette victoire sous les huées mais soudain T-Hawk apparaît en haut de la rampe. Le membre de la team Dragon Gate pointe du doigt le titre NEVER Word+ sur l’épaule d’Eita et rappelle que celui-ci l’a vaincu par tricherie la semaine dernière en posant les pieds sur les cordes ! Le traître n’a pas prouvé être meilleur que lui, loin de là. T-Hawk veut un rematch et cette fois il n’y aura pas de tricherie possible puisque ce sera un No Rope & No DQ Match !!! Eita affiche un sourire confiant et déclare que ce match sera pour lui l’occasion de fermer une bonne fois pour toutes le chapitre Millenials et de se tourner vers SON avenir.



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Lun 26 Déc - 22:44


NJPW World Tag League 2016 Day 4
November 30th 2016 – Gifu, Gifu Industrial Hall (Attendance : 2,056)



Dark Match : Team Dragon Gate (T-Hawk & K-Ness) def. Los Ingobernables de Japon (Eita & BUSHI) après le Night Ride de T-Hawk sur BUSHI. – 10min12, 77%

World Tag League 2016 Block A, Tag Team Match – 30min Time Limit
War Machines (Hanson & Raymond Rowe) vs. TIGER CENTURY (Michael Elgin & Katsuhiko Nakajima)

Très gros combat pour débuter le tournoi ce soir. Les War Machines ont une plus grande expérience en équipe qui leur permet de prendre le dessus, mais leurs adversaires ne lâchent rien et font preuve d’une grande volonté pour tenir face aux assauts des 2 barbares. Big Mike et Hanson feront trembler le ring en se confrontant et les 2 finiront au sol après un violent double crossbody ! Elgin est le premier debout et tentera sa Revolution Elgin Bomb… mais il se prendra un back body drop puis Hanson fait le tag ! Les War Machines attraperont alors le champion U-30 pour leur Fall Out… mais à la surprise générale Elgin se dégage in-extremis du compte ! The Canadian Tiger Warrior réussira finalement à faire le tag avec Nakajima qui claquera son Death Roll Kick dans la tête de Rowe avant de l’achever avec son Vertical Spike ! – 15min17, 74%

La foule fait une ovation à Elgin et Nakajima qui prennent donc la première place de leur groupe, égalisant le score des American Greatest Athletes. Les War Machines font une nouvelle fois preuve de fair-play en acceptant la poignée de main des vainqueurs avant de repartir sous les applaudissements.

World Tag League 2016 Block C, Tag Team Match – 30min Time Limit
Team Dragon Gate (CIMA & Masaaki Mochizuki) vs. CHAOS (Kazuchika Okada & YOSHI-HASHI)

Un nouvelle fois Kazuchika Okada fait une très grosse impression et rappelle à tous qu’il est un ancien champion IWGP Heavyweight, mais son équipier l’handicap vraiment dans ce tournoi. YOSHI-HASHI fait tout ce qu’il peut mais cela ne suffira pas à stopper les 2 vétérans de la Dragon Gate. Il sera terrassé par le violent High Kick de Mochizuki après que celui-ci est contré le Swanton Bomb de YOSHI-HASHI avec les genoux. – 9min50, 79%

Le duo CHAOS finit donc son tournoi sur le score de 0 victoire pour 4 défaites. The Rain Maker est vraiment dégoûté mais ne semble pas en vouloir à son ami YOSHI-HASHI qui est encore plus en colère contre lui-même. Okada prend alors un micro pour dire que ce tournoi n’a fait que lui rappeler que c’est en solo que le Rain Maker brille le mieux. Il n’est pas fait pour la division par équipe et reprendra très bientôt le chemin du succès. Il tease ensuite un affrontement prochain avec Fujita Hayato en déclarant que celui-ci sera forcé d’accepter son défi.

World Tag League 2016 Block D, Tag Team Match – 30min Time Limit
Briscoe Brothers (Mark & Jay Briscoe) vs. Bruiser Brothers (Trevor & Brodie Lee)

Les fils spirituels de Bruiser Brody ont remportés une très grosse victoire au dernier show en abattant Goto et Ishii, ce soir il vont tenter de continuer sur cette lancée dans ce qui va être un combat 100% rednecks. Les Briscoes vont quand à eux tout donner pour obtenir leur première victoire du tournoi… mais il va falloir batailler sévère. Très vite le combat tourne au chaos à l’extérieur du ring, c’est presque une bagarre de bar. Tables, Chaises et même un poing américain seront utilisés ! Brodie Lee sera terrassé par un violent double DDT sur une chaise, laissant Trevor seul face aux multiples champions ROH Tag Team ! Trevor leur donne du  fil à retordre mais finira par se prendre le Springboard Doomsday Device… c’était sans compter Brodie Lee revient à la charge, le visage couvert de sang, et brise le compte in-extremis ! The Backwoods Brawler est déchaîné, il fera un carnage et finira le travail avec un Discus Lariat qui arrache la tête de Mark. – 14min51, 63%

Les Bruisers s’imposent et terminent donc le tournoi avec un score honorable de 2 victoires pour 2 défaites. La victoire ne sera pas pour eux mais ils ont prouvés être une équipe très coriaces et imprévisible ! Il va falloir les surveiller de près car il est à prévoir qu’ils tenteront de s’emparer des titres IWGP Tag Team au cours des prochains mois.

World Tag League 2016 Block B, Tag Team Match – 30min Time Limit
Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) vs. Los Ingobernables de Japon (SANADA & Tetsuya Naito)

Comme on peut s’y attendre les 2 membres de Los Ingobernables n’ont de cesse de tricher dans ce combat et prennent le contrôle en ciblant une jambe de Tama Tonga qui se retrouvera en grande difficulté. The Bad Boy réussira toutefois à faire le hot tag avec The Silverback qui va alors faire le ménage et portera même son Running Powerslam sur Naito avant que les 2 frères ne tentent le Guerilla Warfare… mais SANADA sauve son équipier avec un Superkick dans la tête de Tama Tonga ! El Tranquilo pourra alors appliquer son Destino mais ce sera seulement pour le compte de 2. Le combat s’emballe et EVIL profitera alors du chaos pour tenter son STO sur Tanga Loa… mais celui-ci ne se laisse pas emporter et repousse EVIL qui percute SANADA, les 2 finissant au bas du ring. Naito se retrouve tout seul et subira alors le Guerilla Warfare suivi du compte de 3. – 15min29, 72%

Les Guerrillas Of Destiny remportent une nouvelle victoire, terminant leur run avec un score de 3 victoires pour 1 défaite alors qu’il s’agit de leur première participation à la World Tag League ! Bad Luck Fale rejoint ses équipiers et le trio confrontera alors les perdants qui préfèreront repartir en rageant… On sent d’ailleurs une tension importante, Naito mettant la responsabilité de cette défaite sur le dos d’EVIL.

World Tag League Block A, Tag Team Match – 30min Time Limit
American Greatest Athletes (Kurt Angle & Shelton X Benjamin) vs. Canadian Death Squad (Davey Boy Smith Jr. & Rene Duprée)

Combat de qualité entre ces 2 équipes gaijins. Angle et Benjamin montrent qu’ils sont clairement au dessus niveau technique pure mais leurs adversaires travail mieux en équipe et feront un bon travail pour isoler Kurt Angle. Le champion olympique n’est plus tout jeune et s’épuise plus rapidement que ces adversaires et ne réussira pas à le tenir en respect… mais Shelton X Benjamin reviendra à la charge et réussira à reprendre l’avantage. Smith lui opposera résistance dans une séquence des plus intenses mais The Gold Standard réussira à porter sa Springboard Clothesline puis une Exploder Suplex directement contre un coin ! Il tentera ensuite une Superplex… mais Rene Dupree le fait trébucher et Shelton va alors faire une très mauvaise chute à l’extérieur du ring !!! L’arbitre fait alors le signe X et l’afro américain sera évacué sur une civière. Kurt Angle se retrouve seul et est visiblement inquiet pour son équipier… Il réussira tout de même à porter son Olympic Slam sur le Canadian Bulldog puis verrouillera son Angle Lock… mais Dupree lui décroche la tête avec un Lariato ! Les membres de la Canadian Death Squad achèveront alors la légende vivante avec leur Kill ‘Em All – 17min21, 71%

Le duo canadien remporte leur première victoire du tournoi face à l’une des équipes favorites du groupe A. Toutefois ce succès est à relativisé du fait que ce combat s’est terminé en match handicap suite à la blessure de Shelton Benjamin.

World Tag League Block B, Tag Team Match – 30min Time Limit
All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji) vs. TenKoji (Hiroyoshi Tenzan & Satoshi Kojima)

C’est affiche fait rêver plus d’un fan de la New Japan Pro Wrestling, c’est un combat inédit entre 4 légendes même si les TenKoji ne sont plus aussi estimés qu’il y a quelques années. Après une poignée de main Tenzan et Kojima vont immédiatement rappeler qu’ils sont l’une des équipes les plus titrés à la NJPW en prenant le contrôle du ring, mettant Tanahashi en grande difficulté dès les premières minutes du match. Toutefois The Ace of the Universe est soutenu par une grande partie du public et cela lui donne la volonté pour revenir à force de contres, et claquera un bon enzuigiri dans la tempe de Tenzan avant de faire le tag. Marufuji impressionne par la puissance de ses coups mais aussi par son art de l’innovation qui lui permet de surprendre ses adversaires avec des contres. Il réussira à claquer son Ko-Oh dans la mâchoire de Tenzan puis tentera le Shiranui… mais The Violent Bull réussira à contrer pour son Tombstone Piledriver ! 1…2…2.99 ! Tenzan verrouille immédiatement son Anaconda Vice… mais Tanahashi brise l’étreinte avec son High Fly Flow !!! Kojima rentre à son tour dans le ring et tentera alors son Cutter… mais il est contré pour une Dragon Suplex du favori de la foule ! Les 2 Aces achèveront alors Tenzan avec un combo Powerbomb/Avalanche Shiranui ! – 16min50, 78%

World Tag League Block C, Tag Team Match – 30min Time Limit
Jingai Corporation (Shingo Takagi & Fujita Hayato) vs. Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma)

Togi Makabe n’a toujours pas digéré sa défaite face au champion IWGP Heavyweight à Power Struggle et on peut sentir son désir de revanche. Il va immédiatement lancer le combat en démolissant Hayato sous une tempête de coups avant de demander à Shingo de rentrer dans le ring ! Le King Yakuza tape alors sur l’épaule de son équipier complètement groggy puis va se jeter sur Makabe. Après un lock-up sans succès, les 2 colosses vont se lancer dans un échange de coups vraiment stiffs… Makabe réussira à faire reculer son ennemi puis s’élancera dans les cordes pour son King Kong Lariat… mais Shingo a la même idée avec son Pumping Bomber et les 2 hommes se percutent avec une violence rare ! Honma prendra le relais et tente et place directement son Kokeshi, seulement pour le compte de 2. L’underdog va toutefois prendre confiance… mais Shingo stop rapidement son élan et le terrassera avec le Made in Japan. The Last Berzerker s’acharne ensuite sur Honma comme si celui-ci n’était qu’un sac de frappe et il lui ouvrira même le crâne avec un coup de genou alors qu’Honma est au sol. Makabe bout de colère et finira par revenir à la charge… mais cette fois Hayato se jette sur lui ! Le vaurien prend le dessus mais il fera l’erreur de cracher au visage de Makabe… qui répond avec une claque monumentale ! Hayato se relève comme il peut mais se fait arracher la tête avec un King Lariato ! Makabe fait alors le tag avec Honma qui s’envolera de la 3ème corde pour un Diving Kokeshi suicidaire mais qui offrira la victoire aux favoris de la foule ! – 18min43, 80%

Shingo est fou de rage et fait alors signe à Naoki Tanizaki et Kenoh de rejoindre le ring pour un passage à tabac à la façon yakuza ! Honma est déjà à moitié KO et ne peut rien faire et ce n’est pas la tentative de sauvetage de Toru Yano et du rookie Kotoka qui changera grand-chose. Les Great Bash Heel tombent un part un alors que Makabe se défend encore comme un beau diable… mais il finira par se prendre un monstrueux coup de batte dans la nuque. The Unchained Gorilla s’écroule, inertes, sous les rires des 4 yakuzas et les huées monumentales de la foule.

World Tag League Block D, Tag Team Match – 30min Time Limit
Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto) vs. Dangan Yankees (Masato Tanaka & Takashi Sugiura)

On clôture cette soirée de tournoi par une rencontre au sommet entre 2 des équipes les plus solides du tournoi. Les 4 hommes se donneront corps et âmes dans cette bataille de titans où personne ne veut céder un pouce de terrain. Le duo CHAOS réussira cependant à prendre l’avantage après un monstrueux High & Low Lariat sur le champion NEVER Openweight puis Goto tentera son Shouten… mais Sugiura le coupe en deux avec un Spear ! Ishii et Sugiura se lanceront ensuite dans une séquence terrible, les frappes résonnant dans l’arena, et finalement The Killing Machine réussira à esquiver un lariat et y va de son Olympic Yosen Slam… mais seulement pour le compte de 2 ! Goto a brisé le compte de justesse et tentera rapidement de porter son GTR sur Sugiura… mais Tanaka sauve son équipier avec un Rolling Elbow dans la mâchoire du vainqueur du G1 Climax 2016 ! Les Dangan Yankees s’apprêtent maintenant à achever le samurai… DOUBLE CLOTHESLINE d’Ishii ! The Stone Pitbull est enragé, il a terrassé ses adversaires et obtiendra finalement la victoire après son Ishii Driller sur Masato Tanaka alors que Goto retient Sugiura à l’extérieur du ring. – 18min32, 81%

La foule fait une ovation aux 4 hommes pour ce match d’anthologie. L’alliance de la Pierre et du Sabre remporte sa 2nde victoire dans ce tournoi, égalisant ainsi le score de 3 autres équipes du Block D ! Tous les scénarios sont encore possibles ; c’est lors du prochain show que nous connaitrons les leaders de chaque block et donc les 4 équipes qui prendront part aux demi-finales de la World Tag League 2016 !

BLOCK A
American Greatest Athletes (Shelton X Benjamin & Kurt Angle) – 4 points : 2 victoires | 1 défaite
Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) – 4 points : 2 victoires | 1 défaite
TIGER CENTURY (Michael Elgin & Katsuhiko Nakajima) – 4 points : 2 victoires | 1 défaite
War Machines (Hanson & Raymond Rowe) – 2 points : 1 victoire | 2 défaites
Canadian Death Squad (Davey Boy Smith Jr. & René Duprée) – 2 points : 1 victoire | 3 défaites

BLOCK B
Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) – 6 points : 3 victoires | 1 défaite
All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji) – 6 points : 3 victoires | 0 défaite
Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito & SANADA) – 2 points : 1 victoire | 3 défaites
Katsuyori Shibata & Go Shiozaki – 2 points : 1 victoire | 1 défaite
TenKoji (Hiroyoshi Tenzan & Satoshi Kojima) – 0 point : 0 victoire | 3 défaites

BLOCK C
Heroes Eventually Die (Chris Hero & Tommy End) – 6 points : 3 victoires | 0 défaite
Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma) – 6 points : 3 victoires | 0 défaite
Jingai Corporation (Fujita Hayato & Shingo Takagi) – 2 points : 1 victoire | 2 défaites
Team Dragon Gate (CIMA & Masaaki Mochizuki) – 2 points : 1 victoire | 2 défaites
CHAOS (Kazuchika Okada & YOSHI-HASHI) – 0 point : 0 victoire | 4 défaites

BLOCK D
Dangan Yankees (Takashi Sugiura & Masato Tanaka) – 4 points : 2 victoires | 1 défaite
Nightmare Violence Connection (Kevin Steen & Akira Tozawa) – 4 points : 2 victoires | 1 défaite
Bruiser Brothers (Trevor & Brodie Lee) – 4 points : 2 victoires | 2 défaites
Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto) – 4 points : 2 victoires | 1 défaite
Briscoe Brothers (Mark & Jay Briscoe) – 0 point : 0 victoire | 3 défaites       



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Dim 1 Jan - 17:38


NJPW World Tag League 2016 Day 5
December 2nd 2016 – Tokyo, Ota-ward Synthesis Gymnasium (Attendance : 4,202)



Dark Match : David Finlay Jr., Jay White & Ricochet def. Los Cruzados del Fuego (Fénix & Flamita) & Ryusuke Taguchi après le Prima Nocta de Finlay sur Taguchi. – 9min49, 75%

World Tag League 2016 Block B, Tag Team Match – 30min Time Limit
TenKoji (Hiroyoshi Tenzan & Satoshi Kojima) vs. Katsuyori Shibata & Go Shiozaki

Shiozaki et Shibata combattent deux fois ce soir mais cela ne va pas les empêcher de tout donner face aux deux légendes que sont Kojima et Tenzan. C’est un combat dans la pure tradition puroresu à la NJPW et les 4 lutteurs vont impressionner non par des enchaînements de moves mais par leur capacité à résister aux attaques adverses. La bataille est disputée de longues minutes mais l’on sent tout de même des tensions entre Shiozaki et Shibata, ce dernier refusant le tag. The Wrestler est peut être le plus vif voir même hargneux du combat et réussira à prendre l’avantage sur Kojima et tentera son Go 2 Sleep… mais il contré pour le Cutter ! Shiozaki intervient de justesse pour briser le compte mais cela ne plaît pas à Shibata qui déclare qu’il n’avait pas besoin de son équipier… Pendant ce temps Kojima fait le tag et les TenKoji surprendront l’ancien champion NEVER Openweight avec le TenKoji Cutter pour le compte de 3. – 15min09min, 75%

Les 2 vétérans sauvent l’honneur avec leur première et unique victoire dans ce tournoi, ils auront toutefois opposé une très grande résistance à leurs adversaires tout au long de cette édition de la World Tag League. Après le match Go Shiozaki est furieux contre Shibata et va lui reprocher son arrogance, déclarant que cette alliance ne fonctionnera pas si Shibata ne ravale pas sa fierté. Ils leur reste un dernier match, et non des moindres puisqu’ils affronteront Marufuji et Tanahashi en fin de soirée. Ils vont donc devoir coopérer s’ils veulent terminer ce tournoi sur une victoire de prestige. Go tend la main à son équipier qui hésitera plusieurs longues secondes… et finira par accepter de lui serrer. Les 2 repartent alors plus motivés que jamais.

World Tag League 2016 Block D, Tag Team Match – 30min Time Limit
The Briscoes (Mark & Jay Briscoe) vs. Dangan Yankees (Masato Tanaka & Takashi Sugiura)

Dernier match de Briscoes à la NJPW et ils vont donc tout faire pour le remporter… mais ce soir ils affrontent l’une des équipes les plus tough du tournoi. Tanaka et Sugiura DOIVENT remporter ce match pour aller en demi-finale et ils vont faire un carnage. Les Briscoes auront bien un moment de sursaut après avoir réussi à un terrible enchaînement de coups sur Masato Tanaka, mais la domination est de courte durée. Sugiura finira le job de façon claire et nette en s’acharnant sur une jambe de Mark avant de verrouiller son Ankle Lock… Jay tentera bien d’intervenir mais Masato Tanaka le sèchera avec un Rolling Elbow au moment même où son frère abandonne. – 11min01 – 70%  

Kurt Angle et les War Machines sont dans le ring lorsque la Canadian Death Squad apparaît en haut de la rampe. René Duprée fait un speech pour se foutre de la gueule de Shelton X Benjamin qui est blessé, rendant ainsi Kurt Angle fou de rage, puis le québécois présente leur allié de ce soir : un ancien WWE Tag Team Champion à ses côtés mais aussi 2 fois vainqueur de la Young Lion Cup… Kenzo Suzuki !!!

6-Man Tag Team Match – 30min Time Limit
Kurt Angle & War Machines (Hanson & Raymond Rowe) vs. Canadian Death Squad (Davey Boy Smith Jr. & René Duprée) & Kenzo Suzuki

Le lutteur de l’All Japan Pro-Wrestling est ici en tant qu’invité mais va tout de même tout faire pour se faire remarquer… notamment lors d’une bonne séquence aux côtés de Duprée face aux War Machines ! Smith va quand à lui s’occuper d’Angle dans une phase très technique qui verra le fils du British Bulldog prendre l’avantage, mais il se fera contrer le Sharpshooter en Angle Lock ! Dupree sauvera son équipier mais les War Machines interviennent ensuite ! Kenzo Suzuki profitera alors du brawl pour attaquer Kurt Angle en traître… mais le gaijin réussira à porter son Olympic Slam sur le Bronze Warrior pour le compte de 3. – 12min46, 61%

World Tag League 2016 Block C, Tag Team Match – 30min Time Limit
Team Dragon Gate (CIMA & Masaaki Mochizuki) vs. Jingai Corporation (Shingo Takagi & Fujita Hayato)

Shingo connaît très bien ces 2 adversaires et va débuter le match face à Mochizuki, n’hésitant pas à cibler l’œil blesser du vétéran ! La foule hue copieusement le champion IWGP Heavyweight mais celui-ci s’en moque totalement, sa technique fonctionne et lui permet de prendre l’avantage. Hayato fera à son tour un bon travail pour affaiblir Mochizuki et verrouillera même sa Guillotine Choke… mais le soutient de CIMA et du public permet au King Of Kicks de se sortir de l’étau et de porter son Brainbuster avant d’aller faire le tag. CIMA y va direct de son Meteora sur le jeune punk mais ce sera seulement pour le compte 2. Mister Dragon Gate reprend le contrôle du match et Shingo sera obligé de revenir à la charge… mais CIMA contre tous ses assauts et finira par porter son Schwein ! 1…2…2.99 ! Shingo lève l’épaule puis profitera d’une distraction d’Hayato pour surprendre CIMA avec son Pumping Bomber à pleine vitesse ! Le leader de la Jingai Corporation pensera en finir avec le Made in Japan… mais Mochizuki lui éclatera le crâne avec son Sankakugeri to the Face ! Shingo s’écroule et CIMA va alors tenter le pin… mais Fujita Hayato lui éclate le crâne avec son Running Knee Strike !!!! Mochizuki et Hayato vont alors s’échanger les coups avec une rare brutalité, accaparant l’arbitre qui tente de les séparer. Pendant ce temps Naoki Tanizaki envoi un poing américain à son patron, le Yakuza King pourra alors s’en servir pour fracasser le crâne de CIMA et ainsi obtenir le compte de 3 sous les huées générales. – 19min44, 81%

Après le match Los Ingobernables de Japon débarquent dans le ring et Tetsuya Naito va copieusement de foutre de la gueule de CIMA et de sa Team Dragon Gate… mais Susumu Yokosuka sort du rang et vient confronter Naito, lui rappelant aussi son score pitoyable dans cette World Tag League. Il défi ensuite El Tranquilo pour un combat, right here, right now.

Singles Match – 30min Time Limit
Susumu Yokosuka vs. Tetsuya Naito

Les fans présent ce soir ont la chance d’assister à un combat de plus que prévu, et quel combat ! Susumu Yokosuka conquière vraiment le public de la New Japan en donnant une leçon à l’arrogant Tetsuya Naito. Celui-ci se ressaisi vite et va imposer son faux rythme en allant se refugier dans les cordes ou en sortant du ring. Yokosuka s’énerve et va alors faire des erreurs et cela profite au heel qui réussira à placer son Destino… mais seulement pour le compte de 2. La fin de combat voit de nombreux nearfalls, personne ne voulant rien lâcher, et finalement un brawl débutera au bord du ring entre les membres de la Team Dragon Gate et ceux de Los Ingobernables après une énième provocation d’Eita à l’encontre de T-Hawk ! Tetsuya Naito en profitera pour plier son adversaire avec un low blow puis il pavane avant de tenter le Destino… mais soudain EVIL rentre dans le ring et éclate son boss avec son STO !!! The King Of Darkness quittera ensuite le ring en affichant un sourire machiavélique tandis que Susumu Yokosuka se relève comme il peut et achèvera Naito avec son Jumbo no Kachi ! – 17min01, 80%

La foule acclame Susumu Yokosuka ainsi que la Team Dragon Gate. CIMA s’empare d’un micro  se moque de Naito en déclarant que Los Ingobernables ont peut être recruté le traître Eita… mais la mutinerie semble se propager comme une traînée de poudre. Los Ingobernables n’est qu’un ramassis de vermine sans honneur prêt à se marcher les uns sur les autres. CIMA finit par déclarer que la guerre prendra fin à Wrestle Kingdom dans un tag team match. CIMA et Naito devront tous les 2 trouver un allié en qui ils ont vraiment confiance.

World Tag League 2016 Block C, Tag Team Match – 30min Time Limit
Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma) vs. Heroes Eventually Die (Chris Hero & Tommy End)

Ce combat est décisif puisqu’il oppose les 2 teams leaders du groupe C, les vainqueurs iront donc en demi-finale. Notons que les 2 équipes sont invaincues dans ce tournoi mais que les GBH ont l’avantage psychologique d’avoir remporté la World Tag League l’an dernier. Sans surprise ce combat sera un véritable slugfest, les coups s’échangent avec intensité et personne ne veut céder un pouce de terrain. Ce sera au dernier homme debout. Honma est le maillon faible de son équipe mais sa volonté le pousse à se dépasser ! Hero s’acharnera sur lui avec des coups monstrueux… mais The Ultimate Underdog se relève inexorablement… et finira par stopper son adversaire en pleine course avec un Leaping Kokeshi ! Il se sentira pousser des ailes et tentera le Diving Kokeshi… mais Hero esquive de justesse puis End enchaîne direct avec son Diving Foot Stomp sur la colonne vertébrale d’Honma !!! DOUBLE KING KONG LARIAT ! Makabe est revenu en force et réussira à tenir ses adversaires en respect... Pendant ce temps Tomoaki Honma se relève difficilement et tentera son Reverse Piledriver sur Tommy End… mais celui-ci contre pour son Dragon Sleeper !!! Honma a déjà le dos en bouilli et abandonnera au bout de quelques secondes alors qu’au même moment Chris Hero sèche Togi Makabe avec son Cyclone Kill ! – 16min55, 71%

Enorme victoire de Tommy End et Chris Hero qui viennent de battre les vainqueurs de l’édition 2015 de la World Tag League et restent donc invaincu ! Heroes Eventually Die prennent la tête du Block C avec 8 points et gagnent donc leur place en demi-finale. Après le match les Great Bash Heel, visiblement déçu et tenant difficilement debout, feront preuve de respect en félicitant les vainqueurs sous les applaudissements de la foule de Tokyo.  

On nous montre Kevin Steen et Akira Tozawa en train de se préparer en backstages. Ils affronteront Hirooki Goto et Tomohiro Ishii lors du Main Event et doivent donc être prêt à 100%, on sent d’ailleurs la rage de vaincre dans les coups que Tozawa porte à un mannequin en bois alors que Steen soulève des altères. Soudain la porte s’ouvre et Shingo Takagi fait son apparition, suivi par les 3 autres membres de la Jingai Corporation. The Yakuza King sert la main de Steen et Tozawa puis leur demande s’ils savent bien ce qu’ils doivent faire ce soir. Tozawa ricane et répond qu’ils vont démolir Hirooki Goto ; le vainqueur du G1 Climax repartira en chaise roulante. Shingo acquiesce puis tend aux deux hommes une liasse de billet.
 

World Tag League 2016 Block A, Tag Team Match – 30min Time Limit
Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) vs. TIGER CENTURY (Michael Elgin & Katsuhiko Nakajima)

Voici un autre match décisif dans ce tournoi, ils opposent les champions en titre à l’alliance des 2 jeunes tigres qui ont vraiment impressionné tout au long du tournoi. C’est un clash des générations. Le combat débute par une double poignée de main sous les applaudissements puis un round d’observation est lancé, lentement mais sûrement les 4 lutteurs se jaugent et c’est finalement les champions qui prendront le dessus lorsque The Wild Man Manabu Nakanishi use de sa force titanesque pour terrassé Nakajima. The young Volcano est en difficulté mais il réussira à contrer l’Hercules Cutter et fait le tag avec le canadien qui va renverser la situation ! Big Mike impressionne lui aussi par sa puissance pure et portera notamment une Superplex sur Nakanishi !!! Le vétéran a le corps détruit mais il trouvera la force de se sortir d’un Texas Cloverleaf et fait l’échange. Nagata et Elgin vont se lancer dans une séquence intense et le canadien réussira à esquiver un High Kick de son adversaire et le prend sur ses épaules pour un magnifique Burning Hammer… mais seulement pour le compte de 2 ! Big Mike s’en arrache la barbe et va pour faire le tag mais Nagata l’attrape pour son Backdrop Hold porté avec autorité ! Les 2 hommes sont à terre et l’arbitre fait le compte… à 8 Nagata est debout et relève son adversaire, mais il mange un gros coup de boule suivi d’un Discus Lariat ! Elgin fait alors le tag et Nakajima va malmener "Blue Justice" avant de tenter d’en finir avec le Vertical Spike… mais il est repoussé et manga un High Kick dans la tempe ! Nagata tag et Nakanishi va alors achever son adversaire avec sa Dai Nakanishi German ! – 24min30, 80%

Les champions s’imposent. La force et la fougue de la jeunesse n’aura pas suffit pour abattre les piliers de la NJPW que sont les 2 vétérans. Toutefois Elgin et Nakajima ont vraiment impressionné et ont gagné le respect du public et de leurs adversaires.  
Soudain l’écran géant diffuse une vidéo via satellite nous montrant le champion UFC Lightweight Conor McGregor ! Qu’est-ce qu’il fou là ??? L’irlandais débute un speech ultra arrogant où il déclare n’a aucun respect pour les lutteurs de la WWE qui ne sont que des clowns, mais la NJPW ne vaut visiblement pas mieux ! Où sont les vrais guerriers ? Michael Elgin est censé être le représentant de la nouvelle génération, mais il ne mérite pas son titre ! Conor McGregor annonce son désir d’écraser tous ces losers de catcheurs et défi alors Big Mike pour la ceinture IWGP U-30 Openweight à Wrestle Kingdom 11 ! Il va prouver qu’il n’y a pas meilleur combattant que lui parmi la nouvelle génération. Michael Elgin n’hésite pas une seconde et répond qu’il va remettre ce chien de fosse à sa place et fera honneur à la New Japan Pro-Wrestling, sa nouvelle maison. Quelle annonce ! Conor McGregor fera donc ses débuts dans un ring de catch lors du plus grand show de l’année pour les fans de puroresu ! C’est un très gros coup de pub pour la NJPW qui a réussi à signer l’un des combattants MMA les plus vendeurs du moment.


World Tag League 2016 Block B, Tag Team Match – 30min Time Limit
All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji) vs. Go Shiozaki & Katsuyori Shibata

Second combat de la soirée pour Shibata et Shiozaki mais les 2 hommes semblent plus en forme que jamais, leur rage de vaincre leur permet de puiser au plus profond de leurs réserves d’énergie. Ce combat va être pourtant très difficile puisqu’ils affrontent les Aces de la NJPW et de la NOAH réunis et que ceux-ci ne vont leur faire aucun cadeau. Le combat commence très fort avec un Shibata comme enragé qui fait reculer Tanahashi, puis ce sera au tour de Shiozaki de mettre Marufuji en difficulté. Les 2 lutteurs de la NOAH se connaissent très bien et vont offrir une séquence épique ! Shiozaki réussira à contrer le Shiranui puis portera son Go Flasher… mais Shibata lui tape sur l’épaule puis tentera direct son Go To Sleep… mais Marufuji contre puis claquera son Ko-Oh dans la mâchoire du Wrestler avant de faire le tag ! Tanahashi plonge direct de la 3ème corde pour son High Fly Flow qui atteint son adversaire debout, seulement pour le compte de 2. The Ace of the Universe va toutefois garder le contrôle du combat et met Shibata en difficulté…. mais il sera séché par une headbutt ! Shibata tente alors le PK… mais Tanahashi lui attrape la jambe pour un violent Dragon Screw suivi du Texas Cloverleaf !!! Katsuyori Shibata hurle de douleur mais réussira à atteindre les cordes puis fait le tag. Go et Tanahashi se lanceront dans un très bel échange de coups et l’on peut sentir la fureur de vaincre de Go qui prend petit à petit l’avantage. Il réussira à placer plusieurs gros coups puis tentera son Gowan Lariat… mais il est contré en Snap Dragon Suplex !!! Go va alors ramper vers son coin pour faire le tag… mais Shibata préfère quitter le ring en le narguant !!! Go n’en revient pas et ne verra pas arriver Marufuji qui lui claquera le Ko-Oh dans la mâchoire pour le compte de 3. – 20min20, 77%

Marufuji et Tanahashi obtiennent leur place en demi-finale ! La victoire est controversée mais cela n’enlève rien au talent des 2 Aces puisque ceux-ci terminent cette phase du tournoi avec aucune défaite à leur actif.

Katsuyori Shibata est de retour en backstages pour une interview. The Wrestler déclare qu’il n’a jamais eu l’intention de remporter cette World Tag League, son unique préoccupation est le titre NEVER Openweight. Ses futurs adversaires Tanaka et Sugiura participent à ce tournoi et par souci d’équité on l’a donc obligé à participer aux côtés d’un équipier qu’il n’a pas choisit. Shibata trash talk ensuite Go Shiozaki lorsque celui-ci débarque dans la pièce et se jette sur Shibata ! Un échange de coups violents débute alors et plusieurs membres du staff seront obligés de séparer les 2 hommes. Finalement on annonce qu’ils règleront leurs comptes en 1vs1 lors du Final Day de la World Tag League.


World Tag League Block D, Tag Team Match – 30min Time Limit
Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto) vs. Nightmare Violence Connection (Akira Tozawa & Kevin Steen)

On termine la soirée et par la même occasion les matchs de qualifications par un Main Event dantesque entre 2 équipes des plus solides. L’alliance Tozawa/Steen a fait beaucoup parler d’elle ces dernières semaines et encore une fois les 2 hommes vont impressionner par leur agressivité… puisqu’ils vont attaquer Goto et Ishii pendant leurs entrées !!! Ils se mettent tout de suite le public à dos mais ils s’en foutent totalement et vont détruire leurs adversaires à l’extérieur du ring. Ishii sera mis sur le banc de touche après un Powerbomb de Steen sur une table puis les 2 heels vont se concentrer sur Goto ! Le samurai vainqueur du G1 Climax tient bon face aux assauts ennemis et prouve sa valeur ainsi que sa volonté d’acier en faisant en très bon combat malgré la situation de handicap. Il réussira même à porter son Shouten sur Tozawa… mais le québécois le tire ensuite à l’extérieur du ring et lui mettre un violent coup de chaise dans la tête ! Goto pisse le sang et Steen voudra alors lui porter un Package Piledriver sur l’arme… mais Tomohiro Ishii revient à la charge et décapite le gaijin avec un Lariat ! La foule acclame le Stone Pitbull qui va maintenant prendre les choses en main le temps que Goto reprenne ses esprits. Ishii et Tozawa se lanceront dans un échange de coups de plus en plus intense… jusqu’à ce que le lutteur de la Dragon Gate ait l’arrogance de porter est une claque à son adversaire ! Celui-ci ne bouge pas d’un pouce, mais la colère dans son regard fait douter Tozawa ! BAM ! Tozawa s’est fait sécher par une claque monumentale qui lui a arraché la tête !  Ishii enchaînera direct son Brainbuster puis le compte : 1…2…2.99 ! Intervention de Steen ! Celui-ci s’acharne sur son adversaire au sol et ira même lui mordre le front ! L’arbitre sépare les 2 hommes et engueule Steen mais pendant ce temps Tozawa attrape Ishii pour une impressionnante Deadlift German Suplex : 1…2…2.99 ! Goto brise le compte in-extremis puis attrape Tozawa pour un violent GTR ! Steen revient à la charge mais va subir la tempête de coups de Goto qui ne se contrôle plus, comme un Berzerker aveuglé par son propre sang ! Steen titube… HIGH & LOW LARIAT ! Ishii et Goto ont coupés le québécois en deux ! DING, DING, DING ! What ? L’arbitre vient de stopper le combat, les 30 minutes règlementaires sont atteintes. – 30min00, 81%

Hirooki Goto et Tomohiro Ishii sont dégoûtés, mais malgré le draw ils sont bien les vainqueurs aux yeux du public. On annonce ensuite que les demi-finales de la World Tag League opposeront les champions IWGP Tag Team Yuji Nagata et Manabu Nakanishi à Naomichi Marufuji et Hiroshi Tanahashi, de leur côté Masato Tanaka et Takashi Sugiura devront faire face aux deux gaijins Chris Hero et Tommy End ! Deux affiches qui promettent encore des combats des plus intenses ! Le show se termine enfin alors que le champion IWGP Heavyweight Shingo Takagi apparaît en haut de la rampe en affichant un sourire moqueur à l’encontre de son rival Hirooki Goto qui tient à peine debout, mais l’on peut lire dans ses yeux tout la haine à l’encontre du yakuza et de ses sbires.

BLOCK A
Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) – 6 points : 3 victoires | 1 défaite
American Greatest Athletes (Shelton X Benjamin & Kurt Angle) – 4 points : 2 victoires | 2 défaites
TIGER CENTURY (Michael Elgin & Katsuhiko Nakajima) – 4 points : 2 victoires | 2 défaites
War Machines (Hanson & Raymond Rowe) – 4 points : 2 victoires | 2 défaites
Canadian Death Squad (Davey Boy Smith Jr. & René Duprée) – 2 points : 1 victoire | 3 défaites

BLOCK B
All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji) – 8 points : 4 victoires | 0 défaite
Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) – 6 points : 3 victoires | 1 défaite
Los Ingobernables de Japon (Tetsuya Naito & SANADA) – 2 points : 1 victoire | 3 défaites
Katsuyori Shibata & Go Shiozaki – 2 points : 1 victoire | 3 défaites
TenKoji (Hiroyoshi Tenzan & Satoshi Kojima) – 2 points : 1 victoire | 3 défaites

BLOCK C
Heroes Eventually Die (Chris Hero & Tommy End) – 8 points : 4 victoires | 0 défaite
Great Bash Heel (Togi Makabe & Tomoaki Honma) – 6 points : 3 victoires | 1 défaite
Jingai Corporation (Fujita Hayato & Shingo Takagi) – 4 points : 2 victoires | 2 défaites
Team Dragon Gate (CIMA & Masaaki Mochizuki) – 4 points : 2 victoires | 2 défaites
CHAOS (Kazuchika Okada & YOSHI-HASHI) – 0 point : 0 victoire | 4 défaites

BLOCK D
Dangan Yankees (Takashi Sugiura & Masato Tanaka) – 6 points : 3 victoires | 1 défaite
Nightmare Violence Connection (Kevin Steen & Akira Tozawa) – 5 points : 2 victoires | 1 défaite | 1 ex aequo
Stone & Sword (Tomohiro Ishii & Hirooki Goto) – 5 points : 2 victoires | 1 défaite | 1 ex aequo
Bruiser Brothers (Trevor & Brodie Lee) – 4 points : 2 victoires | 2 défaites
Briscoe Brothers (Mark & Jay Briscoe) – 0 point : 0 victoire | 4 défaites       



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Lun 9 Jan - 22:19


NJPW+++
December 3rd 2016 – Tokyo, Shinjuku FACE (Attendance : 1,034)



Tag Team Match – 20min Time Limit
BULLET CLUB (Chase Owens & Hangman Page) vs. Jay White & David Finlay Jr.

On débute ce dernier NJPW+++ avec un match entre gaijins qui verra les 2 challengeurs aux titres Jr. Tag Team faire une très bonne performance avec de nombreux combos et tag moves. On sent que l’équipe est prête avant le match de championnat contre Fénix et Flamita. Owens et Page ne déméritent pas, Owens réussira même à porter son Package Piledriver sur Finlay, mais ils finiront par s’incliner après le Kamikaze Shoot du Celtic Prince sur Page. – 8min50, 54%

Après le match Finlay et White feront un speech babyface annonçant que le temps est venu pour eux de passer au niveau supérieur et pour cela ils remporteront les titres IWGP Junior Heavyweight Tag Team. Ils respectent Los Cruzados del Fuego et savent que le combat sera des plus difficiles, mais rien n’arrêtera leur volonté de gravir les marches vers les sommets !

Nous retrouvons Los Ingobernables de Japon en backstages. Tetsuya Naito est furieux contre EVIL Watanabe qui a trahi le groupe et promet que ce sale rat payera pour ça. Naito se chargera personnellement de son cas lors du Final Day de la World Tag League mais ce soir il donne la mission à SANADA d’affaiblir le plus possible le King Of Darkness. Cold Skull ne répond rien et reste de glace, prend sa batte puis quitte la pièce direction le ring…


Singles Match – 30min Time Limit
SANADA vs. EVIL Watanabe

Le membre de Los Ingobernables attend son adversaire de pied ferme dans le ring, batte en main, mais soudain la lumière se coupe… lorsqu’elle revient EVIL se tient derrière son ancien allié et le surprendra avec son STO ! Cela ne suffira pas pour le compte de 3 mais The King Of Darkness va prendre le contrôle du combat et semble prendre plaisir à faire souffrir SANADA. Celui-ci finira par se ressaisir et claquera même son Superkick avant de tenter sa Dragon Sleeper… mais EVIL le ramène sur ses épaules pour son Fireman’s Carry Sitout Powerbomb ! Il s’emparera ensuite de la batte en acier et se met à sourire de façon inquiétante… Home Run !!! EVIL a fracassé le crâne de SANADA, l’arbitre le disqualifie sur le champ. – 11min37, 58%

Tetsuya Naito et les 3 autres Ingobernables débarquent en courant alors que SANADA est inconscient, et ils vont encercler le ring. EVIL n’a aucune échappatoire… mais la lumière se coupe à nouveau et EVIL disparaitra dans les ténèbres ! Tetsuya Naito est fou de colère et insulte son ancien bras droit de tous les noms et promet de lui faire payer sa trahison dans la plus grande des douleurs. Il va l’humilier et le forcera à le supplier à genou de le pardonner. BUSHI, Kamaitachi et Eita auront chacun leur mot pour le traitre, tous promettent de venger SANADA qui est ramené en coulisse sur une civière.

8-Man Tag Team Match – 30min Time Limit
Great Bash Heel (Togi Makabe, Tomoaki Honma, Toru Yano & Kotoka) vs. Jingai Corporation (Shingo Takagi, Fujita Hayato, Naoki Tanizaki & Kenoh)

Il y a quelques jours les yakuzas ont passés à tabac les quatre membres de Great Bash Heel, ceux-ci vont donc tenter de prendre leur revanche mais cette fois cela se passera dans les règles. Makabe lance immédiatement les hostilités et donnera beaucoup de mal à Naoki Tanizaki puis à Kenoh qui seront obligés de passer la main à Shingo. Le champion Heavyweight et l’Unchained Gorilla se lanceront dans un clash de titans et les 2 hommes finiront au tapis après un Double Lariato ! Honma prend le relais et tentera direct son Kokeshi… mais c’est esquivé et Shingo reprendra l’avantage, malmenant le favori de la foule. Shingo s’amuse à le faire souffrir mais il se fera surprendre par Kotoka qui rentre dans le ring comme une furie ! Le rookie est acclamé par la foule, mais Shingo le remet bien vite à sa place et portera son Made In Japan. Les yakuzas n’en ont pas finit et isoleront le pauvre Kotoka qui subit un véritable beatdown alors que ses équipiers ne peuvent que regarder. Finalement Kotoka réussira le tag avec Toru Yano qui surprendra Fujita Hayato en lui crachant du saké au visage puis il l’attrape en small package : 1…2… mais le punk se dégage puis claque direct son Running Knee Strike dans la face du roublard ! Yano a eu son compte et ne pourra pas se dégager. – 14min22, 77%

Yano est KO et ses 3 équipiers vont alors le trainer hors du ring sous les moqueries des 4 yakuzas. Shingo prendra la parole pour dire que la Jingai Corporation n’a pas de temps à perdre avec tous les losers pensant pouvoir opposer la moindre résistance à leur organisation. The Last Berzerker et ses 3 sbires brandissent ensuite les titres Heavyweight et Trios… mais soudain le groupe CHAOS au complet, soit 8 hommes, débarque sous les applaudissements et entoure le ring ! Les yakuzas se regroupent, prêt à se défendre jusqu’au bout … mais Hirooki Goto prend la parole et déclare qu’ils ne vont pas se battre ce soir, ils sont juste là pour rappeler que la Jingai Corporation n’est pas intouchable ni invulnérable. Shingo a peut être battu plusieurs grands noms du roster mais qu’à Wrestle Kingdom il sera stoppé par The Samurai Of Chaos ! Okada prend ensuite la parole et annonce que les titres trios reviendront très bientôt au clan CHAOS et qu’ensuite Fujita Hayato devra faire face à son destin et l’affrontant. Il ne pourra pas fuir éternellement. CHAOS aura toujours le dernier mot.

NEVER World+ Championship, No Rope & No DQ Match – 30min Time Limit
Eita © vs. T-Hawk

Le dernier NJPW+++ se conclu en apothéose avec un match magistrale entre le 2 anciens Millenials, meilleurs amis devenus meilleurs ennemis. Pas de cordes, pas de disqualification, c’est un combat de brute et violent qui s’annonce. La cloche sonne et immédiatement T-Hawk va se jeter sur le champion et réussira à prendre le dessus… mais BUSHI et Kamaitachi viennent vite en aide à leur équipier de Los Ingobernables ! C’était sans compter K-Ness et Susumu Yokosuka qui débarquent à leur tour en renfort pour soutenir T-Hawk ! Après un brawl confus les 4 intrus finiront disparaitre des écrans en s’échangeant les coups au milieu de la foule tandis que T-Hawk et Eita reprennent leurs esprits. T-Hawk passe en premier à l’assaut mais Eita esquivera l’attaque du challengeur et l’envoi s’écraser de plein fouet contre le poteau en acier ! Il s’acharnera ensuite sur un bras de T-Hawk et le fracassera même avec un Arm Wrench sur l’apron du ring. Il s’empare ensuite d’une chaise pour plusieurs coups qui réduisent le bras de T-Hawk en miettes puis il tentera de verrouiller son Numero Uno avec l’arme… mais The Power Master se débat comme un beau diable et se relèvera en maintenant Eita pour un monstrueux One-Arm Powerbomb sur la chaise !!! T-Hawk est bien handicapé mais va reprendre le combat en main, malmenant le champion, et lui portera même son Night Ride… seulement pour le compte de 2. Les deux hommes sont à bout et se terrasseront avec un double Yakuza Kick ! Eita est le premier debout et claquera un Baseball Slide Dropkick dans les côtes de T-Hawk qui est propulsé à l’extérieur du ring ! Eita enchaînera avec un Moonsault depuis l’apron puis installera une table ! Il place son adversaire dessus et lui mettra plusieurs coups de chaises avant de remonter dans le squared circle. Il s’élance… mais T-Hawk lui balance une chaise en pleine face pour le stoppé dans sa course ! Le membre de la Team Dragon Gate rejoint alors El Ingobernable dans le ring et les 2 se lanceront dans un ultime échange de coups ! T-Hawk fait parler sa puissance pour prendre l’avantage… mais Eita lui crachera au visage puis le ramène au sol pour son Numero Uno Original ! NON ! T-Hawk s’en sort avec une roulade puis claque un knee strike dans la mâchoire d’Eita ! Le champion est groggy et le Power Dragon le ramène alors sur ses épaules… NIGHT RIDE depuis le ring directement sur la table !!! Eita est complètement KO et T-Hawk n’aura plus qu’à faire le compte de 3 pour la victoire ! – 22min21, 75%

Quel match ! La foule acclame T-Hawk qui détrône son rival pour devenir le 4ème mais aussi dernier NEVER World+ Champion ! En effet, après la célébration de T-Hawk on nous annonce que le titre est désactivé suite à l’arrêt du show hebdomadaire NJPW+++. Toutefois cela n’entache pas le moral de T-Hawk qui déclare avoir atteint son objectif en détrônant Eita. Désormais il va pouvoir se tourner vers un titre plus important, sa carrière à la NJPW est désormais réellement lancée ! Rien ne l’arrêtera.



Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: NJPW World   Mar 7 Fév - 17:25


NJPW World Tag League 2016 Final Day
December 9th 2016 – Tokyo, Ryogoku Kokugikan (Attendance : 12,863)



Dark Match : Los Ingobernables de Japon (BUSHI & Kamaitachi) def. YOSHI-HASHI & Daichi Hashimoto après la Time Bomb de Kamaitachi sur Hashimoto. – 9min29, 58%

4-Way Elimination Tag Team Match – 30min Time Limit
War Machines (Hanson & Raymond Rowe) vs. Canadian Death Squad (René Duprée & Davey Boy Smith Jr.) vs. Bruiser Brothers (Trevor & Brodie Lee) vs. Guerrillas Of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa)

Comme on pouvait s’en douter, ce match opposant que des gaijins se transforme dès la première seconde en un brawl incontrôlable, et ce pendant plusieurs minutes ! L’arbitre aura bien du mal à se faire entendre. La première élimination sera celle des canadiens alors que ceux-ci s’apprêtaient à porter leur Kill ‘Em All sur Trevor Lee… mais Brodie Lee intervient de justesse, Trevor pourra alors surprendre René Duprée avec un small package pour le compte de 3. Les 2 rednecks sont en forme et réussissent à prendre le contrôle du match, malmenant les 2 équipes adverses… mais les War Machine réussiront à se débarrasser de Brodie Lee avec un Double Chockslam à travers une table, laissant alors le champ libre à Tama Tonga pour placer son Gun Stun sur Trevor. Les Bruiser Brothers sont éliminés. La fin du combat verra une très belle opposition entre les barbares américains et les guerriers polynésiens, chaque équipe semble au sommet de son art avec de nombreux tagmoves… mais c’est finalement une intervention de Bad Luck Fale qui permettra aux G.O.D d’appliquer leur Guerilla Warfare sur Hanson pour la victoire. – 15min33, 54%

Les War Machines sont dégoûtés alors que les 3 membres des Tongan Typhoons célèbrent cette victoire et annoncent que 2017 sera leur année, ils vont balayer toute concurrence tel un tsunami !

IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship, Tag Team Match – 60min Time Limit
Los Cruzados Del Fuego (Fénix & Flamita) © vs. David Finlay Jr. & Jay White

Avant le combat les 4 hommes vont se serrer la main sous les applaudissements de la foule, le match sera fair-play. C’est un combat de young lions, le plus âgé étant Fénix qui a seulement 26 ans, mais les 2 luchadors ont déjà accomplis de belles choses à travers le monde au contraire des challengeurs qui vont tenter ce soir de remporter le premier titre de leurs carrières. Les mexicains vont évidemment faire honneur à la Lucha Libre avec de nombreux moves high fly tandis que Finlay et White vont tout faire pour les garder au sol avec un catch plus technique, plus intense. Finlay impressionne toujours autant avec ses Uppercut et portera même un Rolling Fireman’s Carry Slam à la manière de son père avant de taguer avec White qui enchaînera en s’acharnant sur le dos de son adversaire et verrouillera un Boston Crab… mais Flamita lui claquera un Tiger Feint Kick pour lui faire lâcher prise ! Finlay revient à la charge mais se fera expulsé du ring puis les 2 luchadors achèveront le néozélandais avec un Double Moonsault Slam de la 3ème corde. – 13min01, 69%

Les champions conservent les ceintures et les défendront donc à Wrestle Kingdom 11. White et Finlay sont évidemment déçus mais feront preuve de respect en félicitant les champions pour cette victoire et promettent de continuer de travailler dur pour progresser afin d’être les meilleurs lors de leur prochaine rencontre.

NEVER Openweight 6-Man Tag Team Championship, 6-Man Tag Team Match – 60min Time Limit
Jingai Corporation (Fujita Hayato, Kenoh & Naoki Tanizaki) vs. CHAOS (Will Ospreay, Beretta & Rocky Romero)

Match revanche. Les anciens champions ont bien l’intention de reprendre les titres mais le trio de yakuzas se montre une nouvelle fois de plus agressifs. Beretta subira un long moment de domination mais réussira finalement à surprendre Kenoh avec son Dudebuster DDT avant de faire le tag ! Les gaijins vont reprendre l’avantage grâce à leur vitesse d’exécution, prouvant qu’ils sont bien l’un des meilleurs trios au monde ! Tanizaki ne sait plus où donner de la tête et se prendra le Strong Zero de RPG Vice mais Fujita Hayato brise le compte et éclate la mâchoire de Romero avec son Running Knee Strike ! Il s’apprête alors à faire le pin mais soudain Kazuchika Okada débarque au bord du ring en le menaçant ! La diversion permet à Romero de faire le tag avec le jeune Will Ospreay qui surprendra alors Hayato avec son OsCutter : 1…2…3 ! C’est fait ! – 14min01, 77%

La foule exulte ! Contre toute attente les membres de la Jingai Corporation s’inclinent dès leur première défense ! CHAOS reprend les ceintures : Ospreay, Romero et Beretta sont donc 2 fois champions mais ils peuvent remercier leur leader Kazuchika Okada. Fujita Hayato est d’ailleurs fou de colère et quitte immédiatement le ring pour attaquer Kazuchika Okada… mais The Rain Maker est bien plus frais et va alors le forcer à prendre la fuite ! Okada s’empare ensuite d’un micro et demande à Hayato s’il n’en a pas assez de fuir ? Lors de leur dernier premier affrontement Hayato s’était incliné… et il n’a jamais digéré cette défaite, lui pourrissant la vie depuis ce jour. Il est temps qu’ils règlent leur compte une bonne fois pour toutes. A Wrestle Kingdom 11, Okada prouvera que rien n’a changé, il est toujours meilleur que le toutou de Shingo ! Fujita Hayato réapparait alors en haut de la rampe, le regard plein de haine, et répond seulement qu’il accepte le défi.

World Tag League 2016 Semifinal, Tag Team Match – 30min Time Limit
Wild Justice (Yuji Nagata & Manabu Nakanishi) vs. All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji)

La première demi-finale de ce tournoi oppose les champions en titre à une équipe encore invaincue. Les co-leaders de TIGER CENTURY sont plus en forme que jamais et vont donner beaucoup de mal aux vétérans mais ceux-ci prouvent qu’ils méritent leurs titres en trouvant toujours la force de revenir dans le match. Nagata fera un bon travail de soumission sur un bras de Tanahashi qui se retrouvera bien handicapé et qui loupera plusieurs opportunités. Il finira par se faire ramener au sol pour le Nagata Lock… mais trouve la force d’aller chercher les cordes. Nagata tentera alors sa Backdrop Suplex… mais Tanahashi roule en l’air pour retombé sur pieds et fait le tag ! Marufuji rentre comme une furie et après un échange de coups il claque son Ko-Oh ! Mais Nagata s’écroule contre son coin et Nakanishi prend le relais. Le Wild Man résiste aux coups de son adversaire et le repousse avec sa force de titan… mais le vétéran a beau frapper fort, il s’épuise vite et ne réussi pas à tenir le rythme de son adversaire des plus imprévisibles ! Finalement il sera mis au tapis avec le Shiranui suivi du High Fly Flow de Tanahashi ! – 18min55, 82%

Quel match ! Les All Star Aces remportent une victoire des plus importantes puisqu’ils viennent de battre les champions IWGP Tag Team pour gagner leur place en finale de la World Tag League ! Nagata et Nakanishi sont bien évidemment déçus mais assez respectueux pour offrir une poignée de main aux vainqueurs, leurs souhaitant bonne chance pour la finale, en espérant les affronter à Wrestle Kingdom 11 pour prendre leur revanche.

World Tag League 2016 Semifinal, Tag Team Match – 30min Time Limit
Heroes Eventually Die (Tommy End & Chris Hero) vs. Dangan Yankees (Masato Tanaka & Takashi Sugiura)

Seconde demi-finale qui oppose les gaijins invaincus à la NJPW face à deux vétérans des plus coriaces. Cela commence très fort avec des échanges brutaux entre les 4 hommes et après seulement quelques minutes de match le sang coule déjà suite à un violent Yakuza Kick de Hero dans la mâchoire de Tanaka. Mais l’ancien lutteur de l’ECW a connu bien pire et cela va réveiller sa rage guerrière ! Hero est malmené et mangera un enchaînement de coups ultra stiffs, mais il tient toujours debout et stoppera l’élan de Tanaka avec son Cyclone Kill suivi d’un Roaring Elbow dans la nuque… Olympic Slam de Sugiura sur Hero qui n’a rien vu venir ! L’ancien NEVER Openweight Champion reprend l’avantage alors que Tommy End trépigne d’impatience dans son coin… lorsqu’il prendra enfin le tag il se jettera dans la mêlée comme un barbare et prouvera l’existence du hollandais volant avec son Diving Foot Stomp sur la cage thoracique de Sugiura ! NON ! The Killing Machine était en position critique… mais réussira à attraper une cheville de son adversaire pour son Ankle Lock ! Mais End roule en avant, emportant Sugiura qui se fera accueillir par un Roaring Elbow de Chris Hero ! 1…2….3. – 16min40, 66%

Ce combat barbare mais dantesque se termine de façon décisive. Héros et Antihéros restent donc invaincus, abattant deux piliers de la division NEVER Openweight, et obtenant donc leur place en finale face à Marufuji et Tanahashi en fin de soirée !
Masato Tanaka et Takashi Sugiura auront toutefois prouvé que leur association est de plus dangereuse, mais à présent la trêve est terminée et Katsuyori Shibata rejoint alors le ring. Les 3 hommes se défient longuement du regard, Tanaka n’hésitera pas à brandir la ceinture NEVER Openweight en déclarant qu’à Wrestle Kingdom il sortira vainqueur de ce triple threat historique. Sugiura répond alors qu’il connait parfaitement ces 2 deux adversaires, un avantage qui fera la différence. Quand à Shibata celui-ci se contentera de cracher au sol en signe de dédain puis pointe le titre sans rien dire. La bataille promet d’être violente.


Single Match – 30min Time Limit
Tetsuya Naito vs. EVIL Watanabe

The King Of Darkness a trahit Los Ingobernables et Naito compte bien lui faire payer… mais EVIL ne va pas se laisser faire et commence très fort le combat, dominant totalement son adversaire et prouvant qu’il méritait plus d’attention. Naito s’en mord les doigts et se retrouve très vite en difficulté face au déferlement de puissance de son rival… et il optera bien vite pour sa technique habituelle consistant à éviter le contact, notamment en quittant le ring. Mais The King Of Darkness n’entre pas dans son jeu et Naito devra finalement revenir à la charge… il profitera d’une diversion d’Eita pour fracasser un genou d’EVIL et va s’acharner dessus pour l’handicaper au maximum puis il tentera son Destino… mais EVIL le ramène sur ses épaules pour son Darkness Falls ! 1…2….2.99 ! C’était juste ! EVIL annonce alors fin en passant son pouce sur la gorge puis tente le STO… NON ! Naito fauche sa jambe meurtris et le fait tombé dans les cordes ! Black Mist de BUSHI ! DESTINO ! 1…2…3. – 14min47, 63%

EVIL n’avait aucune chance face aux fourberies de ses anciens alliés qui pavanent maintenant sous les huées. Tetsuya Naito s’empare d’un micro et se moque d’EVIL en déclarant que celui-ci a lui-même choisit son destin : celui de disparaître dans l’ombre et l’oubli. Naito passe d’ailleurs déjà à autre chose en narguant CIMA, se demandant si celui-ci à trouvé quelqu’un d’assez stupide pour faire équipe avec lui lors de Wrestle Kingdom 11 ? Los Ingobernables ne s’inclineront JAMAIS devant les bouffons de la Dragon Gate et forceront ceux-ci à brûler leur bannière.

6-Man Tag Team Match – 30min Time Limit
The Elite (Kenny Omega & The Young Bucks) vs. Kota Ibushi, PAC & Masato Yoshino

Ce soir le champion IWGP Intercontinental a trouvé deux équipiers des plus talentueux pour faire face aux anciens champions NEVER Openweight 6-Man Tag Team. A quelques dizaines de jours de leur affrontement, la tension entre Ibushi et Omega est plus grande que jamais et les 2 vont commencer ce combat par une séquence épique, finissant tous les deux au tapis ! Leurs équipiers prennent le relais pour un affrontement à 100 à l’heure, l’expérience en équipe des Young Bucks leur permettra de prendre un léger avantage… mais Yoshino et PAC ont toujours la bonne parade pour revenir dans le match ! PAC prouve qu’il est l’un des meilleurs poids léger au monde et passera plusieurs fois de la victoire mais Kenny Omega revient à la charge et lui claquera son V-Trigger ! Ibushi brise le pin de justesse mais va ensuite subir une Triple Superkick de ses adversaires ! Les Bucks penseront pouvoir en finir avec leur Indy Taker… mais PAC surprend Nick avec un Avalanche Frankensteiner tandis que Yoshino applique son Lighting Spiral sur Matt ! Kota pourra alors en terminer avec sa Golden Star Bomb sous les yeux de Kenny Omega – 16min13

Le trio vainqueur célèbre sous les applaudissements de la foule alors que le BULLET CLUB se regroupe autour de leur leader qui bout de rage… Le groupe au complet va alors investir le ring et malgré la défense héroïque de Kota Ibushi, Masato Yoshino et PAC, ceux-ci seront finalement terrassés par le nombre. Kenny Omega ne s’est pas salit les mains et se contentera de finir avec le V-Trigger dans la tempe de champion Intercontinental. The Cleaner prend ensuite la parole et déclare qu’il y a trop d’ordure dans ce ring et que le titre est souillé, il va falloir faire un bon coup de ménage. Il promet qu’à Wrestle Kingdom il ramènera le titre IWGP Intercontinental dans la lumière.

Singles Match – 30min Time Limit
Katsuyori Shibata vs. Go Shiozaki

Katsuyori Shibata n’est pas concentré sur ce match et ne prend pas son adversaire au sérieux. Sa seule préoccupation, et ce depuis plusieurs mois, c’est de reprendre le titre NEVER Openweight. Shiozaki n’apprécie pas du tout ce dédain de la part de Shibata et va faire parler sa force de frappe pour montrer qu’il est un adversaire à ne pas négliger. Go n’est pas le premier venu et va lui prouver avec son arsenal de moves destructeurs qui mettent Shibata en difficulté ! Ce dernier va alors se ressaisir et prend enfin la mesure de ce match, renversant la vapeur tel un enragé dans un second souffle. Mais son erreur est de vouloir en finir trop vite. Go ne se laissera pas avoir par le Go To Sleep et passe dans le dos de son adversaire pour une monstrueuse German Suplex contre un coin, avant d’enchaîner avec un Running Big Boot qui arrache la tête du Rabbid Dog ! Le prodige de la NOAH annonce alors la fin : Go Flasher ! 1….2…2.99 ! WHAT ? Shiozaki n’en revient pas et grimpe alors sur la troisième corde pour un moonsault à la manière de Kenta Kobashi… mais Shibata l’accueil avec les genoux puis lui claque un PK à pleine vitesse ! 1…2…2.99 ! Shibata verrouille immédiatement sa Sleeper Hold… mais elle n’a pas l’effet escompté puis que Shiozaki se relève en hurlant ! Shibata s’élance alors dans les cordes… mais est stoppé net par le Gowan Lariat ! Shiozaki tente alors un nouveau Go Flasher… mais Shibata renverse en DDT maintenu en Guillotine Choke ! Cette fois Go Shiozaki perd connaissance… et ne pourra pas éviter un nouveau PK, cette fois pour le compte de 3. – 19min54, 70%

Shibata ne perd pas une seconde de plus et quitte immédiatement le ring sans prendre le temps de célébrer. On aperçoit alors Masato Tanaka et Takashi Sugiura observant le match depuis des tribunes opposées… Aucun des 2 ne semblent inquiet.

World Tag League 2016 Final, Tag Team Match – 30min Time Limit
All Star Aces (Hiroshi Tanahashi & Naomichi Marufuji) vs. Heroes Eventually Die (Tommy End & Chris Hero)

Il est maintenant temps de passer au combat le plus important de la soirée : la finale de la World Tag League 2016 ! Cette année est assez exceptionnelle puisque les 2 équipes finalistes sont invaincus lors du tournoi, autant dire que le combat sera des plus disputés. Le match sera fair-play puisque les 4 hommes vont se serrer la main avant la cloche puis cela débutera avec une phase très technique entre Hero et Marufuji. Le gaijin prend le dessus grâce à sa puissance et fait voler Marufuji d’un bout à l’autre du ring, mais The Genius trouve toujours la bonne parade pour revenir à la charge et réussira même à placer son Shiranui, seulement pour le compte de 2, puis fait le tag. Tanahashi est en feu et les coups très stiffs de son adversaire n’entameront pas sa rage de vaincre ! Hero est en difficulté et fera alors le tag. Tommy End fait un très bon travail face au poster boy de la NJPW mais celui-ci garde l’avantage et portera même son High Fly Flow… là aussi pour le compte de 2. Les japonais vont alors travailler avec de nombreux tags pour isoler le hollandais mais celui-ci ne lâche rien et finira par réveiller la bête qui sommeil en lui et étalera Tanahashi avec une série de gros kicks et knee strikes ! Tanahashi est groggy et mangera un Cutter suivi du Dragon Slayer… mais il refuse d’abandonner et trouvera la force d’atteindre les cordes. Tommy grimpe alors sur le top rope pour son Diving Double Foot Stomp… mais Marufuji le rejoint pour un Avalanche Shiranui combiné avec un Powerbomb de Tanahashi !!!! 1….2….2.99 ! Intervention miraculeuse de Chris Hero ! L’américain prend le relais alors que son équipier est KO. The Knock Out Artist va faire parler sa puissance de frappe et enchaîne les Cyclone Kill, Roaring Elbow etc. mais ses adversaires reviennent toujours à la charge et finalement il mangera un Ko-Oh dans la mâchoire suivi du High Fly Flow de Tanahashi pour le compte de 3. – 20min04, 81%

C’est fait ! Les All Star Aces prouvent qu’ils méritent leur nom en remportant cette World Tag League avec aucune défaite à leur actif, ils affronteront donc les champions IWGP Tag Team Yuji Nagata et Manabu Nakanishi à Wrestle Kingdom. Un rematch que l’on attend avec impatience. La foule fait une ovation aux vainqueurs mais aussi aux deux gaijins qui ont fait un tournoi remarquable et ont gagnés le respect de tous. End et Hero sont évidemment déçus mais les vainqueurs feront preuve de respect en les aidants à se relever puis Tanahashi déclare qu’il espère les revoir très bientôt à la NJPW. Hero sourit et répond alors qu’ils reviendront prendre leur revanche quand Tanahashi et Marufuji seront champions !

6-Man Tag Team Match – 30min Time Limit
CHAOS (Hirooki Goto, Tomohiro Ishii & Kazuchika Okada) vs. Jingai Corporation (Shingo Takagi, Akira Tozawa & Kevin Steen)

Shingo Takagi a trouvé de nouveau membre pour son organisation de yakuzas, en effet Tozawa et Steen débarquent dans le ring en arborant un t-shirt du clan, équilibrant ainsi les forces dans la guerre opposant la Jingai Corporation à CHAOS. Le combat est de plus disputé et tout le monde attend la confrontation entre Shingo et Hirooki Goto, mais celle-ci tarde à venir, Shingo préférant laisser ses alliés faire le sale boulot en affaiblissant leurs ennemis. Finalement le Samurai Of Chaos réussira à se débarrasser de Tozawa et ramène Shingo de force dans le ring ! Il le fait reculer sous une pluie de coups mais Kevin Steen l’attaque en traître et Shingo pourra alors arracher la tête du samurai avec un Pumping Bomber ! Cela ne suffit pas mais Goto est maintenant en difficulté… mais il se débat encore comme un lion et réussira à bloquer le Made in Japan et y va de son Ushigoroshi ! Il tente ensuite le GTR… mais Shingo tag avec Tozawa qui y va d’une monstrueuse German Suplex ! 1…2…2.99 ! Goto laisse la place à ses alliés qui font du très bon travail, Ishii contre Steen puis Okada contre Shingo ! Le Rain Maker portera même son finisher sur le champion Heavyweight mais n’obtient pas le compte de 3. Shingo préfère alors rouler hors du ring et laissera Tozawa manger un Rain Maker pour le compte de 3. – 18min45, 82%

Très grosse victoire de CHAOS qui célèbrent sous les applaudissements. Shingo est furieux et fait venir le reste de son clan en renfort afin de relancer l’assaut… mais les autres membres de CHAOS débarquent immédiatement pour faire le sauvetage ! C’est une véritable guerre dans le ring, une bataille de rues entre gang rivaux…et aucun ne semble prendre l’avantage ! Les coups pleuvent, des armes sont mêmes utilisés… c’est finalement l’équipe de sécurité qui sera obligée d’intervenir sur ce champ de bataille pour tenter séparer ces 2 armées ! De nombreux lutteurs sont au sol mais Shingo et Goto ainsi que Kazuchika Okada et Fujita Hayato sont encore debout à s’échanger les coups avec haine…. avant d’être maitrisés par les agents de sécurité, ce qui n’empêchera pas les insultes et menaces de fuser. Ce dernier affrontement a mis le ton avant Wrestle Kingdom qui s’annonce un show dantesque !
    



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: NJPW World   

Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World