Forum de catch toutes fédérations confondues : WWE, IMPACT, Puroresu, Indy, Lucha...
 



 

 Il était une fois au Japon: la Stardom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tX#
12th Dan - Warrior

avatar


Messages : 4707
Inscription le : 18/05/2013
Age : 18


MessageSujet: Il était une fois au Japon: la Stardom   Mar 19 Juil - 15:36


En Avril 2005, la All Japan Women's Pro Wrestling et la GAEA Japan fermait toutes deux leurs portes, ces deux fédérations étaient alors les seules à jouir d'une exposition importante au Japon. La "Joshi Puroresu" ne disparaît pas pour autant, porté par les dernières vétérans des années 1990 et 2000 encore active, tel que Mayumi Ozaki, Aja Kong, Meiko Satomura ou Yoshiko Tamura, de plus des nouvelles catcheuses très talentueuses et passionnée font leur apparitions, tel que Ayumi Kurihara, Kana, Ray ou la tout juste retraitée Tomoka Nakagawa. La "Joshi Puroresu" continue de donner des shows dans des petites salles devant des centaines de personnes, loin des shows de la AJW ou de la GAEA au prestigieux Ryogoku Kokugikan ou au gigantesque Tokyo Dome. Malgré tout ces dernières années, la "Joshi Puroresu" semble récupérer de sa sublime, encore loin de la popularité du catch féminin de l'époque des Crush Gals, la "Joshi Puroresu" peut désormais se permettre de rassembler des milliers de fans pour un show, ce qui était encore impensable il y a quelques années, et cela est due en grande partie à une fédération, la World Wonder Ring Stardom (souvent abrégé en Stardom).

Le succès de Yuzuki Aikawa


Pour comprendre l'orientation prise par la Stardom, il faut déjà s'intéresser à ses fondateurs, ils sont au nombre de trois : Nanae Takahashi, une catcheuse, véritable vétéran du catch elle débute sa carrière en 1996 à la AJW et en est l'une des dernières stars avant sa fermeture, après la fermeture de la AJW elle est resté au sommet de la "Joshi Puroresu" en créant par exemple le clan Passion Red. Fuka, une ancienne mannequin et catcheuse (elle à aussi une petite aventure dans le MMA), Fuka c'est entraînée sous les ordres de la légendaire Mariko Yoshida (qui a entraîné bon nombre de catcheuse des années 2000) elle c'est fait connaître principalement à la JDStar, une fédération de "Joshi Puroresu" active de 1996 à 2007. Hiroshi Ogawa, un ancien "booker" de la AJW, il quitte la AJW en 1997 pour co-fondé la ARSION (avec la légende de la "Joshi Puroresu", Aja Kong), connu pour avoir eu en top star Mariko Yoshida, après la fermeture de la ARSION en 2003, il devient le président de la JDStar jusqu'à sa fermeture.

En 2010 Fuka prend sa retraite, et la NEO, une fédération de "Joshi Puroresu" ou se trouvait Nanae Takahashi, annonce sa fermeture pour la fin d'année. C'est ainsi que Fuka décide d'entraîner des "rookie" dans l'espoir d'ouvrir une nouvelle fédération, en s'inspirant de la JDStar, ou elle c'était fait connaître, accompagné par Hiroshi Ogawa, ils sont rejoint par Nanae Takahashi qui va apporter de la légitimité grâce à sa longue carrière et son passage à la AJW. Parmi les aspirantes catcheuses s'entraînant au côté de Fuka se trouve une ancienne gravure idol (une sorte de mannequin érotique qui ne fait jamais de nue), Yuzuki Aikawa. Les fans qu'elle avait accumulé lors de sa précédente activité se mettent à s'intéresser au catch féminin, de plus Yuzuki Aikawa est capable de bonne performance, elle deviens rapidement l'une des catcheuses les plus populaires de son époque. Le 23 Janvier 2011 à lieu le premier show de la Stardom, ou la plupart des autres élèves de Fuka font leur début, de plus le "roster" de la Stardom est rejoint par Natsuki*Taiyo, qui était la partenaire de Nanae Takahashi au sein de Passion Red, qui était connu pour sa petite taille (1M50) mais aussi pour être l'une des meilleure "high flyer" de la "Joshi Puroresu". Plus tard dans l'année, Miho Wakizawa (une vétéran du catch et ancienne partenaire de Nanae Takahashi au sein de Kiss no Sekai à la AJW) et Io Shirai (l'une des meilleure "high flyer" de la "Joshi Puroresu" et qui a connu le succès au sein de Triple Tails, un clan qu'elle formait avec sa sœur aînée Mio Shirai et Kana). C'est avec ce "roster" que la Stardom va grandir tout au long de l'année principalement porté par la popularité "mainstream" et grandissante de Yuzuki Aikawa. En Juillet, la Stardom présente son premier show au Korakuen Hall, Stardom X Stardom, un show qui va devenir le plus important de l'année pour la Stardom, durant ce show à lieu la finale du tournoi pour le "World of Stardom Championship", qui voit le couronnement de la première championne majeur de la Stardom, remporté par Nanae Takahashi. Le même soir Natsuki*Taiyo récupère pour la troisième fois, le "High Speed Championship" un titre créer par la NEO en 2009, en battant Leon (une catcheuse de la JWP, plus vieille fédération de "Joshi Puroresu" active), alors championne, depuis le titre est resté à la Stardom, toujours lors de la première édition de Stardom X Stardom, Yuzuki Aikawa deviens la première "Wonder of Stardom Champion" en battant Yoshiko, une autre élève de Fuka, qui c'est fait rapidement remarqué pour sa carrure imposante. En fin d'année est organisé le premier Goddesses of Stardom Tag League un tournoi qui voit le couronnement des premières "Goddesses of Stardom Champion", à savoir Yuzuki Aikawa et Yoko Bito, qui elle aussi était une élève de Fuka. La particularité des ceintures de la Stardom étant la couleur du cuir, la "World of Stardom Championship" a un cuir de couleur rouge, la "Wonder of Stardom Championship" a un cuir de couleur blanc, et les "Goddesses of Stardom Championship" a un cuir de couleur noir, ce qui leur vaut d'obtenir des surnoms en fonction de la couleur du cuir (respectivement ceinture rouge, ceinture blanche, et ceinture noire), le même code couleur était utilisé par la AJW durant toute son existence. La Stardom marque très clairement ses inspirations, mais surtout son objectif, repopulariser la "Joshi Puroresu", et grâce à la popularité de Yuzuki Aikawa, mais aussi le talent de Nanae Takahashi, Natsuki*Taiyo ou Io Shirai, elle devient de plus en plus populaires parmi les fans de "Joshi Puroresu", mais aussi des nouveau fans. En 2012, une nouvelle génération d'élève de Fuka font leur début, et la Stardom signe un partenariat avec la Pro Wrestling Zero1, une fédération de "Puroresu" créer par Shinya Hashimoto (l'un des trois Mousquetaire de la NJPW avec Masahiro Chono et Keiji Mutoh), cette alliance permet à une jeune catcheuse de tout juste 16 ans issu du dojo de la Zero1, Yuhi d'apparaître à la Stardom, malgré son jeune âge Yuhi est rapidement perçu comme l'une des meilleures de la "Joshi Puroresu", avec un style mélangeant de l'"high flying" et des coups de pieds issu d'un "background" dans le Kickboxing. La Stardom créer également un nouveau titre, qu'ils nomment "Artist of Stardom Championship" qui récompense une équipe de trois, les ceintures sont de trois couleurs différentes. La popularité de la Stardom est t-elle qu'elle annonce pour Avril 2013, la tenue d'un show au Ryogoku Kokugikan, une salle très connu au Japon qui peut accueillir 13 000 personnes, le show est nommé 'Ryogoku Cinderella' et la Stardom devient la première fédération de "Joshi Puroresu" à donner un show dans cette salle, depuis la LLPW en 2007 (une fédération fondée en 1992 et dont Shinobu Kandori est la principale star), Yuzuki Aikawa qui était alors la plus populaire du "roster" annonce qu'elle prendra sa retraite lors de ce show.

L'ascension de Io Shirai


Lors de 'Ryogoku Cinderella', Yuzuki Aikawa livre son dernier match contre sa rivale Yoshiko, le "Wonder of Stardom Championship" alors vacant est remporté le même soir par Dark Angel (ou Sarita à la TNA), Yuhi échoue dans sa tentative de remporter le "High Speed Championship" des mains de Natsuki*Taiyo, mais le match le plus important est celui qui voit s'affronter la championne majeur de la Stardom, Alpha Female, qui avait battu Nanae Takahashi quelques mois plus tôt pour remporter le titre à Io Shirai qui devenait de plus en plus populaire, c'est lors de ce show que Io Shirai remporte son premier titre majeur, et se voit propulser dans le "main event" de la Stardom.

Que Io Shirai remporte était une surprise, car pas moins de deux ans plus tôt cette dernière était arrêté après que la police ait trouvé de la drogue sur elle et son copain de l'époque Nosawa Rongai, connu pour ses déboires en tout genre (en réalité c'était Takuya Sugi, un autre catcheur qui avait caché la drogue après que l'on lui ait demandé). Cet incident très grave au Japon, aurait problablement mis fin à sa carrière, mais la jeune Io Shirai a alors travailler plus dure que les autres pour prouver qu'elle mérité une seconde chance. Après deux défenses de titres, contre Yoshiko et Kyoko Kimura (une "freelancer"), Io Shirai doit défendre son titre contre la gagnante du 5Star Grand Prix (un tournoi en "round robin" ou la gagnante obtient une chance d'affronter la championne, un peu l'équivalent du 'G1 Climax' de la NJPW), mais aussi première championne de la Stardom, Nanae Takahashi, l'affrontement à lieu lors du 100eme show de la Stardom, lors du même show Act Yasukawa remporte le "Wonder of Stardom Championship" des mains de Dark Angel. Act Yasukawa (de son vrai nom Yuka Yasukawa) était une ancienne actrice, qui en 2012 décide de devenir catcheuse à cause d'une maladie qui la rendaient trop faible pour les rôles qu'elle voulaient faire, fan des samouraïs depuis sa tendre enfance, elle se créer une "gimmick" proche de ses derniers en crachant du rhum sur les fans ou sur ses adversaires, incluant ses faiblesses dans son personnage, elle arrive dans le ring avec un bandeau sur l'œil (elle était presque aveugle d'un œil), avec ce nouveau personnage, elle deviens rapidement l'une des catcheuse les plus populaire du "roster". La prochaine défense de titre pour Io Shirai prend place lors du dernier show de l'année 2013, elle tente alors de remporter le "JWP Openweight Championship" titre majeur de la JWP et plus vieux titre actif de la "Joshi Puroresu", dans un match d'unification contre Arisa Nakajima, les deux catcheuses iront jusqu'au trente minute reglementaire, repartant chacune avec leur titre. Le 26 Janvier 2014, à lieu le troisième anniversaire de la Stardom, alors que Act Yasukawa conserve son titre contre Kairi Hojo, les deux c'était entraîné ensemble sous les ordres de Fuka en 2012. Le "main event" du show voit Io Shirai triompher pour la première fois de Natsuki*Taiyo afin de conserver à nouveau son titre, Natsuki*Taiyo annonce alors vouloir prendre sa retraite en été, alors qu'elle est toujours la détentrice du "High Speed Championship". De son côté Io Shirai annonce qu'elle va battre le record du plus long règne et du plus de défense de titre, tout deux établie par Nanae Takahashi, elle livre de très bon match contre Alpha Female, Cheerleader Melissa (qui était alors championne de la Shimmer) ou Star Fire (une "luchadora" originaire du Mexique), elle bat Natsuki*Taiyo pour remporter le "High Speed Championship" alors qu'elle est toujours la championne majeur. Alors que Act Yasukawa doit suivre une chirurgie à cause de sa maladie, elle laisse son titre vacant, remporté au cours d'un tournoi par Mayu Iwatani, l'une des premières élèves de Fuka, Mayu Iwatani avait fait sa route doucement en formant une équipe avec Arisa Hoshiki (une autre élève de Fuka, qui est devenu kickboxer depuis), puis avec Miho Wakizawa et Hiroyo Matsumoto (une "freelancer"). Durant l'été Io Shirai arrive à sa dixième défense après avoir battu Takumi Iroha, une élève de Fuka qui avait débuté sa carrière en 2013 et Meiko Satomura, la présidente de la Sendai Girls Pro Wrestling, et l'une des catcheuses les plus importantes de cette décennie. Natsuki*Taiyo prend sa retraite après un dernier match contre Nanae Takahashi. Io Shirai qui tente de réaliser sa onzième défense contre Yoshiko, Io Shirai perd le match, ce qui finit un règne de quinze mois et du record de dix défenses de titres réussis (autant de défense en un seul règne est rare dans la "Puroresu"). A la fin du match Io Shirai, Yoshiko, Mayu Iwatani, Takumi Iroha et Reo Hazuki (une élève de Fuka ayant commencé sa carrière en 2014) forment un clan de "heel", toutes étant née durant l'ère Heisei (au Japon, les règnes des empereurs se découpent en ère, l'ère Heisei est l'ère actuelle et a débuté en 1989).

L'avenir de la Stardom


La rivalité est lançé entre la nouvelle Heisei Army et le clan de Nanae Takahashi formée par elle même, Miho Wakizawa, Kairi Hojo, Yuna Manase et Koguma (une élève de Fuka ayant débuté en fin 2013). En fin 2014, Miho Wakizawa prend sa retraite, de plus 'Remei' Asuka décide de quitter la Stardom pour venir lutter en Europe, et Yuna Manase décide de prendre sa retraite (tout deux étaient des élèves de Fuka). Pour compenser tout les départ la Stardom augmente le nombre de "gaijin" (les étrangers au Japon) qu'elle fait venir, créant la branche Stardom USA, dirigé par Cheerleader Melissa.

Les "gaijins" qui rejoignent la Stardom, tel que Heidi Lovelace ou Dragonita, rejoignent le clan créer par Kyoko Kimura il y a quelques années, le Kimura-gun (l'armée de Kimura en français), afin de surfer sur la vague de popularité du Bullet Club à la New Japan Pro Wrestling, qui suit le même principe. Après une brève rivalité contre le Kimura-gun, Act Yasukawa qui effectuait son retour, rejoint le Kimura-gun, renommé pour l'occasion Oedo-tai, et vient se greffer à la rivalité entre la Heisei Army et le clan de Nanae Takahashi. Act Yasukawa récupère le "Wonder of Stardom Championship" des mains de Mayu Iwatani. La rivalité entre les trois gros clan culmine jusqu'au 22 Février 2015, quand Act Yasukawa obtient un match pour le titre majeur contre Yoshiko, dans un match qui a malheureusement beaucoup fait parler de lui. Rapidement le match dégénère, et Yoshiko commence un "shoot" (mettre des vraie coups et ne pas suivre le script du match) sur Act Yasukawa, profitant de sa carrure, mais aussi de la faiblesse de Act Yasukawa qui avait subit une opération pour recouvrer la vue pour un de ses œil. Act Yasukawa finit ensanglanté avec plusieurs blessure au visage, l'arbitre du match Kyohei Wada ne voit pas cela et fait continuer le match pendant de nombreuses minutes, Kyoko Kimura dans le coin de Act Yasukawa est obligé d'intervenir, et finit par lancer la serviette pour mettre fin au match par TKO. A la suite du match Yoshiko est suspendu pour une durée indeterminer et perd son titre rendu vacant, le resultat est changé de TKO il passe à une victoire par disqualification pour Act Yasukawa, de plus les dirigeant de la Stardom s'accorde une coupe de leur paye de 30% pendant trois mois. La raison du "shoot" est révélé, il y avait des problèmes dans les vestiaires entre les deux femmes, et Yoshiko était jalouse de la popularité de Act Yasukawa alors que c'était elle la championne. Act Yasukawa retourne à l'hôpital seulement quelques mois après en être sortie. Le match a en quelques sortes voler le show, vu que personnes ne parlaient de la victoire de Koguma sur Io Shirai pour le "High Speed Championship", Koguma remportait son premier titre au terme d'un très bon match. Après ce show des mesures sont prises pour éviter de revoir un événement de la sorte se produire, un docteur est placé au abords du ring, le docteur peut stopper le match si il juge d'un problème, la Stardom bannit les coups de poings au visage, qui entraîne la disqualification et par conséquence la fin du match, et enfin Kairi Hojo, une catcheuse, recois le rôle d'empecher des problèmes personnels entre les catcheuses. Pour retrouver une nouvelle championne majeur, la Stardom organise un tournoi pour Stardom The Highest un des gros shows de l'année pour la Stardom. Lors du même show Reo Hazuki affronte Koguma dans l'espoir de remporter le "High Speed Championship", sans succès. Le "Main Event" voit le tournoi qui est remporté par Kairi Hojo qui bat Io Shirai en finale, Kairi Hojo détient également le titre par équipe avec Nanae Takahashi. Lors du même show, Act Yasukawa annonce qu'elle fera son retour durant l'été.

Avec tout ses événements, l'avenir de la Stardom aurait pu paraître incertains, mais bien au contraire, la rivalité entre Reo Hazuki et Koguma est "booké" de manière à porté la fédération dans quelques années (vu que les deux n'ont que 18 et 17 ans). Dans un avenir plus proche, Act Yasukawa, Io Shirai et Kairi Hojo sont de très bonnes têtes d'affiches grâce à leur popularité grandissante au Japon, de plus la Stardom ramène beaucoup de "gaijin", plus que les autres fédérations de "Joshi Puroresu", comme Kellie Skater, les membres de Oedo-tai, tel que Heidi Lovelace, Kris Wolf ou Hudson Envy, ou d'autres star issu d'autre pays comme Cheerleader Melissa ou Star Fire. En Octobre la Stardom organisera une tournée aux États-Unis, première tournée de "Joshi Puroresu" hors du Japon (en excluant le 'Joshimania' de la Chikara). De plus la Stardom jouit d'une proximité avec beaucoup de fédération de "Puroresu" tel que la Pro Wrestling Zero1, la DDT Pro Wrestling et même la New Japan Pro Wrestling, par exemple Hiroshi Tanahashi (surnommé le « John Cena japonais » par les fans) c'est rendu de nombreuses fois à la Stardom, et d'un contrat télévisé leur apportant toujours plus de fan.
Revenir en haut Aller en bas
tX#
12th Dan - Warrior

avatar


Messages : 4707
Inscription le : 18/05/2013
Age : 18


MessageSujet: Re: Il était une fois au Japon: la Stardom   Mar 19 Juil - 15:57

Une vidéo qui ne provient pas de l'article mais qui peut donner une idée sur ce que produit la Stardom:


Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: Il était une fois au Japon: la Stardom   Mar 19 Juil - 16:13

j'ai toujours du mal avec le style de celui qui écrit ces articles (LA Joshi Puroresu ça me gène vraiment, sans parler des phrases interminables avec 40 virgules) mais ça ce n'est que la forme. Le contenu est très intéressant et va me permettre de mieux appréhender la STARDOM afin de m'y mettre ! Merci d'avoir partagé ça!
Revenir en haut Aller en bas
tX#
12th Dan - Warrior

avatar


Messages : 4707
Inscription le : 18/05/2013
Age : 18


MessageSujet: Re: Il était une fois au Japon: la Stardom   Mar 19 Juil - 16:59

Pareil la construction est pas top, mais j'ai trouvé cela intéressant de partager un petit historique.. Même si celui-ci date d'un peu plus d'un an.

Du coup, ce que je vois de notable depuis l'écriture de cet article c'est:
- l'avènement du Threedom (Io Shirai, Mayu Iwatani et Kairi Hojo) qui détiennent toutes trois les ceintures Artist of Stardom (trios) depuis fin février, mais également la ceinture High Speed pour Mayu depuis octobre 2015, Wonder pour Kairi depuis mai, et World pour Io depuis décembre 2015.
- la création du network Stardom World, équivalent du NJPW World ou du WWE Network
- la création de l'alliance Stardom World Association, qui regroupe entre autre la Stardom, la British Empire Wrestling (fédération britannique), l'Association Biterroise de Catch (fédération française), la Revolution Championship Wrestling (fédération espagnole) et la Women Wrestling Stars (fédération mexicaine) à la suite d'une tournée européenne comprenant trois shows en partenariat avec les trois compagnies européennes de l'alliance
- le retour de retraite de Yoko Bito
- le départ à la retraite de Act Yasukawa après son retour à cause de sa blessure à l’œil aggravée par Yoshiko (qui a d'ailleurs repris son activité à la nouvelle compagnie de son mentor Nanae Takahashi, la Seadlinnng, malgré qu'elle avait décidé de prendre sa retraite lors de la conférence de presse concernant l'incident)
- Madusa est désormais la nouvelle Commissioner of Stardom
- inactivité de Reo Hazuki qui semble ne plus faire partie de la compagnie (de ce que j'ai compris, c'est peut-être à cause de l'incident Yoshiko)
Revenir en haut Aller en bas
Tim Flyn
19th Dan - Savior

avatar


Messages : 12706
Inscription le : 22/10/2014
Age : 28


MessageSujet: Re: Il était une fois au Japon: la Stardom   Mar 19 Juil - 17:22

merci pour les précisions Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Il était une fois au Japon: la Stardom   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois au Japon: la Stardom
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....